A A A A A
Bible Book List
Prev Day Next Day

This plan was paused on

Unpause and Continue Reading

1 Samuel 10-12 Luke 9:37-62 (Nouvelle Edition de Genève – NEG1979)

1 Samuel 10-12

Saül oint roi d’Israël

10 Samuel prit une fiole d’huile, qu’il répandit sur la tête de Saül. Il le baisa, et dit: L’Eternel ne t’a-t-il pas oint pour que tu sois le chef de son héritage? Aujourd’hui, après m’avoir quitté, tu trouveras deux hommes près du sépulcre de Rachel, sur la frontière de Benjamin, à Tseltsach. Ils te diront: Les ânesses que tu es allé chercher sont retrouvées; et voici, ton père ne pense plus aux ânesses, mais il est en peine de vous, et dit: Que dois-je faire au sujet de mon fils? De là tu iras plus loin, et tu arriveras au chêne de Thabor, où tu seras rencontré par trois hommes montant vers Dieu à Béthel, et portant l’un trois chevreaux, l’autre trois gâteaux de pain, et l’autre une outre de vin. Ils te demanderont comment tu te portes, et ils te donneront deux pains, que tu recevras de leur main. Après cela, tu arriveras à Guibea-Elohim, où se trouve une garnison de Philistins. En entrant dans la ville, tu rencontreras une troupe de prophètes descendant du haut lieu, précédés du luth, du tambourin, de la flûte et de la harpe, et prophétisant eux-mêmes. L’Esprit de l’Eternel te saisira, tu prophétiseras avec eux, et tu seras changé en un autre homme. Lorsque ces signes auront eu pour toi leur accomplissement, fais ce que tu trouveras à faire, car Dieu est avec toi. Puis tu descendras avant moi à Guilgal; et voici, je descendrai vers toi, pour offrir des holocaustes et des sacrifices d’actions de grâces. Tu attendras sept jours, jusqu’à ce que j’arrive auprès de toi et que je te dise ce que tu dois faire.

Dès que Saül eut tourné le dos pour se séparer de Samuel, Dieu lui donna un autre cœur, et tous ces signes s’accomplirent le même jour. 10 Lorsqu’ils arrivèrent à Guibea, voici, une troupe de prophètes vint à sa rencontre. L’Esprit de Dieu le saisit, et il prophétisa au milieu d’eux. 11 Tous ceux qui l’avaient connu auparavant virent qu’il prophétisait avec les prophètes, et l’on se disait l’un à l’autre dans le peuple: Qu’est-il arrivé au fils de Kis? Saül est-il aussi parmi les prophètes? 12 Quelqu’un de Guibea répondit: Et qui est leur père? – De là le proverbe: Saül est-il aussi parmi les prophètes? – 13 Lorsqu’il eut fini de prophétiser, il se rendit au haut lieu. 14 L’oncle de Saül dit à Saül et à son serviteur: Où êtes-vous allés? Saül répondit: Chercher les ânesses; mais nous ne les avons pas aperçues, et nous sommes allés vers Samuel. 15 L’oncle de Saül reprit: Raconte-moi donc ce que vous a dit Samuel. 16 Et Saül répondit à son oncle: Il nous a assuré que les ânesses étaient retrouvées. Et il ne lui dit rien de la royauté dont avait parlé Samuel.

17 Samuel convoqua le peuple devant l’Eternel à Mitspa, 18 et il dit aux enfants d’Israël: Ainsi parle l’Eternel, le Dieu d’Israël: J’ai fait monter d’Egypte Israël, et je vous ai délivrés de la main des Egyptiens et de la main de tous les royaumes qui vous opprimaient. 19 Et aujourd’hui, vous rejetez votre Dieu, qui vous a délivrés de tous vos maux et de toutes vos souffrances, et vous lui dites: Etablis un roi sur nous! Présentez-vous maintenant devant l’Eternel, selon vos tribus et selon vos milliers.

20 Samuel fit approcher toutes les tribus d’Israël, et la tribu de Benjamin fut désignée. 21 Il fit approcher la tribu de Benjamin par familles, et la famille de Matri fut désignée. Puis Saül, fils de Kis, fut désigné. On le chercha, mais on ne le trouva point. 22 On consulta de nouveau l’Eternel: Y a-t-il encore un homme qui soit venu ici? Et l’Eternel dit: Voici, il est caché vers les bagages. 23 On courut le tirer de là, et il se présenta au milieu du peuple. Il les dépassait tous de la tête. 24 Samuel dit à tout le peuple: Voyez-vous celui que l’Eternel a choisi? Il n’y a personne dans tout le peuple qui soit semblable à lui. Et tout le peuple poussa les cris de: Vive le roi! 25 Samuel fit alors connaître au peuple le droit de la royauté, et il l’écrivit dans un livre, qu’il déposa devant l’Eternel. Puis il renvoya tout le peuple, chacun chez soi.

26 Saül aussi s’en alla dans sa maison à Guibea. Il fut accompagné par les honnêtes gens, dont Dieu avait touché le cœur. 27 Il y eut toutefois des hommes pervers, qui disaient: Quoi! c’est celui-ci qui nous sauvera! Et ils le méprisèrent, et ne lui apportèrent aucun présent. Mais Saül n’y prit point garde.

Victoire de Saül sur les Ammonites

11 Nachasch, l’Ammonite, vint assiéger Jabès en Galaad. Tous les habitants de Jabès dirent à Nachasch: Traite alliance avec nous, et nous te servirons. Mais Nachasch, l’Ammonite, leur répondit: Je traiterai avec vous à la condition que je vous crève à tous l’œil droit, et que j’imprime ainsi un opprobre sur tout Israël. Les anciens de Jabès lui dirent: Accorde-nous une trêve de sept jours, afin que nous envoyions des messagers dans tout le territoire d’Israël; et s’il n’y a personne qui nous secoure, nous nous rendrons à toi. Les messagers arrivèrent à Guibea de Saül, et dirent ces choses aux oreilles du peuple. Et tout le peuple éleva la voix, et pleura.

Et voici, Saül revenait des champs, derrière ses bœufs, et il dit: Qu’a donc le peuple pour pleurer? On lui raconta ce qu’avaient dit ceux de Jabès. Dès que Saül eut entendu ces choses, il fut saisi par l’Esprit de Dieu, et sa colère s’enflamma fortement. Il prit une paire de bœufs, et les coupa en morceaux, qu’il envoya par les messagers dans tout le territoire d’Israël, en disant: Quiconque ne marchera pas à la suite de Saül et de Samuel, aura ses bœufs traités de la même manière. La terreur de l’Eternel s’empara du peuple, qui se mit en marche comme un seul homme. Saül en fit la revue à Bézek; les enfants d’Israël étaient trois cent mille, et les hommes de Juda trente mille. Ils dirent aux messagers qui étaient venus: Vous parlerez ainsi aux habitants de Jabès en Galaad: Demain vous aurez du secours, quand le soleil sera dans sa chaleur. Les messagers portèrent cette nouvelle à ceux de Jabès, qui furent remplis de joie; 10 et ils dirent aux Ammonites: Demain nous nous rendrons à vous, et vous nous traiterez comme bon vous semblera.

11 Le lendemain, Saül divisa le peuple en trois corps. Ils pénétrèrent dans le camp des Ammonites à la veille du matin, et ils les battirent jusqu’à la chaleur du jour. Ceux qui échappèrent furent dispersés, et il n’en resta pas deux ensemble.

Confirmation de la royauté de Saül

12 Le peuple dit à Samuel: Qui est-ce qui disait: Saül régnera-t-il sur nous? Livrez ces gens, et nous les ferons mourir. 13 Mais Saül dit: Personne ne sera mis à mort en ce jour, car aujourd’hui l’Eternel a opéré une délivrance en Israël. 14 Et Samuel dit au peuple: Venez, et allons à Guilgal, pour y confirmer la royauté. 15 Tout le peuple se rendit à Guilgal, et ils établirent Saül pour roi, devant l’Eternel, à Guilgal. Là, ils offrirent des sacrifices d’actions de grâces devant l’Eternel; et là, Saül et tous les hommes d’Israël se livrèrent à de grandes réjouissances.

Avertissements et exhortations de Samuel

12 Samuel dit à tout Israël: Voici, j’ai écouté votre voix dans tout ce que vous m’avez dit, et j’ai établi un roi sur vous. Et maintenant, voici le roi qui marchera devant vous. Pour moi, je suis vieux, j’ai blanchi, et mes fils sont avec vous; j’ai marché à votre tête, depuis ma jeunesse jusqu’à ce jour. Me voici! Rendez témoignage contre moi, en présence de l’Eternel et en présence de son oint. De qui ai-je pris le bœuf et de qui ai-je pris l’âne? Qui ai-je opprimé, et qui ai-je traité durement? De qui ai-je reçu un présent, pour fermer les yeux sur lui? Je vous le rendrai.

Ils répondirent: Tu ne nous as point opprimés, et tu ne nous as point traités durement, et tu n’as rien reçu de la main de personne.

Il leur dit encore: L’Eternel est témoin contre vous, et son oint est témoin, en ce jour, que vous n’avez rien trouvé dans mes mains. Et ils répondirent: Nous en sommes témoins.

Alors Samuel dit au peuple: C’est l’Eternel qui a établi Moïse et Aaron, et qui a fait monter vos pères du pays d’Egypte. Maintenant, présentez-vous, et je vous jugerai devant l’Eternel sur tous les bienfaits que l’Eternel vous a accordés, à vous et à vos pères. Après que Jacob fut venu en Egypte, vos pères crièrent à l’Eternel, et l’Eternel envoya Moïse et Aaron, qui firent sortir vos pères d’Egypte et les firent habiter dans ce lieu. Mais ils oublièrent l’Eternel, leur Dieu; et il les vendit entre les mains de Sisera, chef de l’armée de Hatsor, entre les mains des Philistins, et entre les mains du roi de Moab, qui leur firent la guerre. 10 Ils crièrent encore à l’Eternel, et dirent: Nous avons péché, car nous avons abandonné l’Eternel, et nous avons servi les Baals et les Astartés; délivre-nous maintenant de la main de nos ennemis, et nous te servirons. 11 Et l’Eternel envoya Jerubbaal, Bedan, Jephté et Samuel, et il vous délivra de la main de vos ennemis qui vous entouraient, et vous demeurâtes en sécurité. 12 Puis, voyant que Nachasch, roi des fils d’Ammon, marchait contre vous, vous m’avez dit: Non! mais un roi régnera sur nous. Et cependant l’Eternel, votre Dieu, était votre roi. 13 Voici donc le roi que vous avez choisi, que vous avez demandé; voici, l’Eternel a mis sur vous un roi. 14 Si vous craignez l’Eternel, si vous le servez, si vous obéissez à sa voix, et si vous n’êtes point rebelles à la parole de l’Eternel, vous vous attacherez à l’Eternel, votre Dieu, vous et le roi qui règne sur vous. 15 Mais si vous n’obéissez pas à la voix de l’Eternel, et si vous êtes rebelles à la parole de l’Eternel, la main de l’Eternel sera contre vous, comme elle a été contre vos pères. 16 Attendez encore ici, et voyez le prodige que l’Eternel va opérer sous vos yeux. 17 Ne sommes-nous pas à la moisson des blés? J’invoquerai l’Eternel, et il enverra du tonnerre et de la pluie. Sachez alors et voyez combien vous avez eu tort aux yeux de l’Eternel de demander pour vous un roi.

18 Samuel invoqua l’Eternel, et l’Eternel envoya ce même jour du tonnerre et de la pluie. Tout le peuple eut une grande crainte de l’Eternel et de Samuel. 19 Et tout le peuple dit à Samuel: Prie l’Eternel, ton Dieu, pour tes serviteurs, afin que nous ne mourions pas; car nous avons ajouté à tous nos péchés le tort de demander pour nous un roi. 20 Samuel dit au peuple: N’ayez point de crainte! Vous avez fait tout ce mal; mais ne vous détournez pas de l’Eternel, et servez l’Eternel de tout votre cœur. 21 Ne vous en détournez pas; sinon, vous iriez après des choses de néant, qui n’apportent ni profit ni délivrance, parce que ce sont des choses de néant. 22 L’Eternel n’abandonnera point son peuple, à cause de son grand nom, car l’Eternel a résolu de faire de vous son peuple. 23 Loin de moi aussi de pécher contre l’Eternel, de cesser de prier pour vous! Je vous enseignerai le bon et le droit chemin. 24 Craignez seulement l’Eternel, et servez-le fidèlement de tout votre cœur; car voyez quelle puissance il déploie parmi vous. 25 Mais si vous faites le mal, vous périrez, vous et votre roi.

Read More
Luc 9:37-62

Guérison d’un démoniaque

37 Le lendemain, lorsqu’ils furent descendus de la montagne, une grande foule vint au-devant de Jésus. 38 Et voici, du milieu de la foule un homme s’écria: Maître, je t’en prie, porte les regards sur mon fils, car c’est mon fils unique. 39 Un esprit le saisit, et aussitôt il pousse des cris; et l’esprit l’agite avec violence, le fait écumer, et a de la peine à se retirer de lui, après l’avoir tout brisé. 40 J’ai prié tes disciples de le chasser, et ils n’ont pas pu. 41 Race incrédule et perverse, répondit Jésus, jusqu’à quand serai-je avec vous, et vous supporterai-je? Amène ici ton fils. 42 Comme il approchait, le démon le jeta par terre, et l’agita avec violence. Mais Jésus menaça l’esprit impur, guérit l’enfant, et le rendit à son père. 43 Et tous furent frappés de la grandeur de Dieu. Tandis que chacun était dans l’admiration de tout ce que faisait Jésus, il dit à ses disciples:

44 Pour vous, écoutez bien ceci: Le Fils de l’homme doit être livré entre les mains des hommes. 45 Mais les disciples ne comprenaient pas cette parole; elle était voilée pour eux, afin qu’ils n’en aient pas le sens; et ils craignaient de l’interroger à ce sujet.

L’humilité, secret de la vraie grandeur; condamnation de l’esprit sectaire

46 Or, une pensée leur vint à l’esprit, savoir lequel d’entre eux était le plus grand. 47 Jésus, voyant la pensée de leur cœur, prit un petit enfant, le plaça près de lui, 48 et leur dit: Quiconque reçoit en mon nom ce petit enfant me reçoit moi-même; et quiconque me reçoit reçoit celui qui m’a envoyé. Car celui qui est le plus petit parmi vous tous, c’est celui-là qui est grand.

49 Jean prit la parole, et dit: Maître, nous avons vu un homme qui chasse des démons en ton nom; et nous l’en avons empêché, parce qu’il ne nous suit pas. 50 Ne l’en empêchez pas, lui répondit Jésus; car qui n’est pas contre vous est pour vous.

Jésus en Samarie

51 Lorsque le temps où il devait être enlevé du monde approcha, Jésus prit la résolution de se rendre à Jérusalem. 52 Il envoya devant lui des messagers, qui se mirent en route et entrèrent dans un bourg des Samaritains, pour lui préparer un logement. 53 Mais on ne le reçut pas, parce qu’il se dirigeait sur Jérusalem[a]. 54 Les disciples Jacques et Jean, voyant cela, dirent: Seigneur, veux-tu que nous commandions que le feu descende du ciel et les consume? 55 Jésus se tourna vers eux, et les réprimanda, [disant: Vous ne savez de quel esprit vous êtes animés. 56 Car le Fils de l’homme est venu, non pour perdre les âmes des hommes, mais pour les sauver]. Et ils allèrent dans un autre bourg.

Comment suivre Jésus

57 Pendant qu’ils étaient en chemin, un homme lui dit: Seigneur, je te suivrai partout où tu iras. 58 Jésus lui répondit: Les renards ont des tanières, et les oiseaux du ciel ont des nids; mais le Fils de l’homme n’a pas un lieu où il puisse reposer sa tête. 59 Il dit à un autre: Suis-moi. Et il répondit: Seigneur, permets-moi d’aller d’abord ensevelir mon père. 60 Mais Jésus lui dit: Laisse les morts ensevelir leurs morts; et toi, va annoncer le royaume de Dieu. 61 Un autre dit: Je te suivrai, Seigneur, mais permets-moi d’aller d’abord prendre congé de ceux de ma maison. 62 Jésus lui répondit: Quiconque met la main à la charrue, et regarde en arrière, n’est pas propre au royaume de Dieu.

Footnotes:

  1. Luc 9:53 Cette conduite inhospitalière s’explique par l’inimitié réciproque des Samaritains et des Juifs; cp. Jn 4:9
Read More
Nouvelle Edition de Genève – NEG1979 (NEG1979)

Nouvelle Edition de Genève Copyright © 1979 by Société Biblique de Genève

Subscribe
Mark as complete
Mark as incomplete
Unpause and Continue Reading