A A A A A
Bible Book List

2 Rois 1-17 Segond 21 (SG21)

Jusqu'à la chute du royaume d'Israël 1.1–17.41

Maladie et mort d'Achazia, le roi d'Israël

Les Moabites se révoltèrent contre Israël après la mort d'Achab. Achazia tomba par le treillis de sa chambre à l'étage, à Samarie, et il se blessa gravement. Il fit partir des messagers en leur disant: «Allez consulter Baal-Zebub, le dieu d'Ekron, pour savoir si je guérirai de cette blessure.» Mais l'ange de l'Eternel dit à Elie le Thishbite: «Lève-toi, monte à la rencontre des messagers du roi de Samarie et dis-leur: ‘Est-ce parce qu'il n'y a pas de Dieu en Israël que vous allez consulter Baal-Zebub, le dieu d'Ekron? C'est pourquoi, voici ce que dit l'Eternel: Tu ne redescendras pas du lit sur lequel tu es monté, car tu mourras.’» Puis Elie s'en alla.

Les messagers retournèrent vers Achazia, qui leur demanda: «Pourquoi revenez-vous?» Ils lui répondirent: «Un homme est monté à notre rencontre et nous a dit: ‘Allez-y, retournez vers le roi qui vous a envoyés et annoncez-lui: Voici ce que dit l'Eternel: Est-ce parce qu'il n'y a pas de Dieu en Israël que tu envoies consulter Baal-Zebub, le dieu d'Ekron? C'est pourquoi tu ne redescendras pas du lit sur lequel tu es monté, car tu mourras.’» Achazia leur demanda: «Quel air avait l'homme qui est monté à votre rencontre et qui vous a dit ces paroles?» Ils lui répondirent: «C'était un homme avec un vêtement en poil et une ceinture de cuir autour de la taille.» Achazia dit alors: «C'est Elie le Thishbite.»

Il envoya vers lui un chef de cinquantaine avec ses 50 hommes. Ce chef monta vers Elie qui était assis au sommet de la montagne. Il lui dit: «Homme de Dieu, le roi te dit: ‘Descends!’» 10 Elie répondit au chef de cinquantaine: «Si je suis un homme de Dieu, que le feu descende du ciel et te dévore, toi et tes 50 hommes!» Et le feu descendit du ciel et le dévora, lui et ses 50 hommes.

11 Achazia envoya de nouveau vers lui un chef de cinquantaine avec ses 50 hommes. Ce chef prit la parole et dit à Elie: «Homme de Dieu, voici ce que dit le roi: ‘Dépêche-toi de descendre!’» 12 Elie leur répondit: «Si je suis un homme de Dieu, que le feu descende du ciel et te dévore, toi et tes 50 hommes!» Et le feu de Dieu descendit du ciel et le dévora, lui et ses 50 hommes.

13 Achazia envoya encore un troisième chef de cinquantaine avec ses 50 hommes. Ce troisième chef de cinquantaine monta vers Elie et, à son arrivée, il plia les genoux devant lui et lui demanda grâce en disant: «Homme de Dieu, veuille accorder un peu de valeur à ma vie et à celle de ces 50 hommes, tes serviteurs! 14 Le feu est descendu du ciel et a dévoré les deux premiers chefs de cinquantaine et leurs 50 hommes. Mais maintenant, veuille accorder un peu de valeur à ma vie!»

15 L'ange de l'Eternel dit à Elie: «Descends avec lui, n'aie pas peur de lui!» Elie se leva et descendit avec ce chef vers le roi. 16 Il lui annonça: «Voici ce que dit l'Eternel: Parce que tu as envoyé des messagers consulter Baal-Zebub, le dieu d'Ekron, comme s'il n'y avait pas, en Israël, de Dieu dont on puisse consulter la parole, tu ne redescendras pas du lit sur lequel tu es monté, car tu mourras.»

17 Achazia mourut, conformément à la parole de l'Eternel prononcée par Elie. Comme il n'avait pas de fils, son frère Joram devint roi à sa place. Cela se passa la deuxième année du règne de Joram, le fils de Josaphat, sur Juda.

18 Le reste des actes d'Achazia, ce qu'il a accompli, cela est décrit dans les annales des rois d'Israël.

Enlèvement d’Elie

Lorsque l'Eternel fit monter Elie au ciel dans un tourbillon, celui-ci partait de Guilgal avec Elisée. Elie dit à Elisée: «Reste donc ici, car l'Eternel m'envoie jusqu'à Béthel.» Elisée répondit: «L'Eternel est vivant et ton âme est vivante! Je ne te quitterai pas.» Et ils descendirent à Béthel. Les membres de la communauté de prophètes de Béthel sortirent de la ville vers Elisée et lui dirent: «Sais-tu que c’est aujourd’hui que l'Eternel va enlever ton seigneur au-dessus de ta tête?» Il répondit: «Moi aussi, je le sais. Taisez-vous!»

Elie lui dit: «Elisée, reste donc ici, car l'Eternel m'envoie à Jéricho.» Il répondit: «L'Eternel est vivant et ton âme est vivante! Je ne te quitterai pas.» Et ils arrivèrent à Jéricho. Les membres de la communauté de prophètes de Jéricho s'approchèrent d'Elisée et lui dirent: «Sais-tu que c’est aujourd’hui que l'Eternel va enlever ton seigneur au-dessus de ta tête?» Il répondit: «Moi aussi, je le sais. Taisez-vous!»

Elie lui dit: «Reste donc ici, car l'Eternel m'envoie vers le Jourdain.» Il répondit: «L'Eternel est vivant et ton âme est vivante! Je ne te quitterai pas.» Et ils poursuivirent tous deux leur chemin. Il y eut 50 membres de la communauté de prophètes qui vinrent se poster face à eux deux, à une certaine distance, tandis qu’eux-mêmes s'arrêtaient au bord du Jourdain. Elie prit alors son manteau, l’enroula et en frappa l’eau. Elle se sépara et ils traversèrent tous les deux à pied sec.

Une fois qu'ils eurent traversé, Elie dit à Elisée: «Dis-moi ce que tu veux que je fasse pour toi avant d'être enlevé loin de toi.» Elisée répondit: «Qu'il y ait sur moi une double part de ton esprit!» 10 Elie dit: «Tu demandes quelque chose de difficile. Toutefois, si tu peux me voir pendant que je serai enlevé loin de toi, cela t'arrivera. Sinon, cela n'arrivera pas.»

11 Alors qu’ils continuaient à marcher tout en parlant, un char et des chevaux de feu les séparèrent l'un de l'autre et Elie monta au ciel dans un tourbillon. 12 Elisée regardait tout en criant: «Mon père! Mon père! Char et cavalerie d'Israël!» Puis il ne le vit plus. Il prit alors ses habits et les déchira en deux. 13 Il ramassa aussi le manteau qu'Elie avait laissé tomber et repartit. Il s'arrêta sur la rive du Jourdain, 14 prit le manteau qu'Elie avait laissé tomber, en frappa l’eau et dit: «Où est l'Eternel, le Dieu d'Elie?» Lorsqu’il frappa l’eau, elle se sépara aussi et il put traverser.

15 Les membres de la communauté de prophètes de Jéricho le virent d’en face et dirent: «L'esprit d'Elie repose sur Elisée!» Ils allèrent à sa rencontre et se prosternèrent jusqu’à terre devant lui. 16 Ils lui dirent: «Il y a avec tes serviteurs 50 hommes vaillants. Veux-tu qu'ils aillent à la recherche de ton seigneur? Peut-être que l'Esprit de l'Eternel l'a emporté et l'a conduit sur une montagne ou dans une vallée.» Il répondit: «Ne les envoyez pas.» 17 Mais ils insistèrent tant et si bien qu’il dit: «Envoyez-les.» Ils envoyèrent les 50 hommes, qui cherchèrent Elie pendant 3 jours sans le trouver. 18 Lorsqu'ils furent de retour vers Elisée, qui était à Jéricho, il leur dit: «Ne vous avais-je pas dit de ne pas y aller?»

19 Les habitants de la ville dirent à Elisée: «La ville est bien située, comme le voit mon seigneur, mais l’eau est mauvaise et la terre ne produit rien.» 20 Il dit: «Apportez-moi un plat neuf et mettez-y du sel.» Et ils le lui apportèrent. 21 Il alla vers la source d’eau, y jeta du sel et annonça: «Voici ce que dit l'Eternel: Je rends cette eau saine et il n'en proviendra plus ni mort ni stérilité.» 22 Et l’eau est devenue saine jusqu'à aujourd'hui, conformément à la parole prononcée par Elisée.

23 De là, il monta à Béthel. Comme il montait par le chemin, de jeunes garçons sortirent de la ville et se moquèrent de lui. Ils lui disaient: «Monte, chauve! Monte, chauve!» 24 Il se retourna pour les regarder et les maudit au nom de l'Eternel. Alors deux ourses sortirent de la forêt et elles déchirèrent 42 de ces jeunes.

25 De là il alla au mont Carmel, puis il retourna à Samarie.

Règne de Joram sur Israël

Joram, le fils d'Achab, devint roi d’Israël à Samarie la dix-huitième année du règne de Josaphat sur Juda. Il régna 12 ans.

Il fit ce qui est mal aux yeux de l'Eternel, mais pas autant que son père et sa mère. Il démolit le monument de Baal[a] que son père avait érigé, mais il s’attacha aux péchés de Jéroboam[b], fils de Nebath, qui avait fait pécher Israël et il ne s'en détourna pas.

Mésha, le roi de Moab, possédait des troupeaux. Il payait au roi d'Israël un tribut de 100'000 agneaux et de 100'000 béliers avec leur laine. A la mort d'Achab, le roi de Moab se révolta contre le roi d'Israël. Le roi Joram sortit alors de Samarie et passa en revue toute l'armée d'Israël. Puis il se mit en marche et fit dire à Josaphat, le roi de Juda: «Le roi de Moab s'est révolté contre moi. Veux-tu venir avec moi pour combattre Moab?» Josaphat répondit: «Je vais monter avec toi: toi et moi, ton peuple et le mien, tes chevaux et les miens, il n’y aura aucune différence.» Il ajouta: «Par quel chemin allons-nous monter?» Joram dit: «Par le désert d'Edom.»

Les rois d'Israël, de Juda et d'Edom partirent. Après sept jours de marche, ils manquèrent d'eau pour l'armée et pour les bêtes de somme qui la suivaient. 10 Alors le roi d'Israël dit: «Quel malheur! L'Eternel a appelé les trois rois que nous sommes pour les livrer entre les mains des Moabites.» 11 Mais Josaphat demanda: «N'y a-t-il ici aucun prophète de l'Eternel, pour que nous puissions le consulter?» L'un des serviteurs du roi d'Israël répondit: «Il y a ici Elisée, le fils de Shaphath, qui était l’assistant d'Elie.» 12 Josaphat dit: «La parole de l'Eternel est avec lui.» Le roi d'Israël, Josaphat et le roi d'Edom descendirent alors vers Elisée.

13 Elisée dit au roi d'Israël: «Que me veux-tu? Va trouver les prophètes de ton père et ceux de ta mère.» Le roi d'Israël lui dit: «Non, car c'est l'Eternel qui a appelé les trois rois que nous sommes pour les livrer entre les mains des Moabites.» 14 Elisée dit: «L'Eternel, le maître de l’univers, dont je suis le serviteur est vivant! Sans l’estime que j'ai pour Josaphat, le roi de Juda, je ne ferais aucune attention à toi et je ne te regarderais même pas. 15 Maintenant, amenez-moi un harpiste.» Tandis que le harpiste jouait, la main de l'Eternel reposa sur Elisée 16 et il annonça: «Voici ce que dit l'Eternel: Creusez des fosses, des fosses dans cette vallée! 17 En effet, voici ce que dit l'Eternel: Vous n'apercevrez pas de vent et vous ne verrez pas de pluie, mais cette vallée se remplira d'eau et vous boirez, vous, vos troupeaux et votre bétail. 18 Mais cela ne suffit pas aux yeux de l'Eternel: il livrera les Moabites entre vos mains. 19 Vous détruirez toutes leurs villes fortifiées et toutes leurs villes importantes, vous abattrez tous leurs bons arbres, vous boucherez toutes leurs sources d'eau et vous gâterez tous leurs bons champs en y jetant des pierres.»

20 Or le matin, au moment de la présentation de l'offrande, l'eau arriva par le chemin d'Edom et le pays fut rempli d'eau.

21 Cependant, tous les Moabites avaient appris que les rois montaient pour les combattre. On convoqua donc tous ceux qui étaient aptes au service militaire, même ceux qui avaient dépassé l’âge, et ils se postèrent à la frontière. 22 Ils se levèrent de bon matin et, quand le soleil brilla sur l’eau, les Moabites virent en face d'eux l’eau rouge comme du sang. 23 Ils dirent: «C'est du sang! Les rois se sont certainement combattus à coups d'épée et ils se sont entretués. Maintenant, Moabites, au pillage!» 24 Lorsqu’ils arrivèrent vers le camp d'Israël, les Israélites se levèrent et frappèrent les Moabites, qui prirent la fuite devant eux. Les Israélites pénétrèrent dans le pays de Moab et battirent ce peuple. 25 Ils démolirent les villes, ils jetèrent chacun des pierres dans tous les bons champs jusqu’à les en remplir, ils bouchèrent toutes les sources d'eau et ils abattirent tous les bons arbres. Il ne resta plus que Kir-Haréseth[c] et ses pierres, mais les soldats armés de frondes l'encerclèrent et la battirent. 26 Voyant qu'il avait le dessous dans le combat, le roi de Moab prit avec lui 700 hommes armés d'épées pour se frayer un passage jusqu'au roi d'Edom, mais ils n'y parvinrent pas. 27 Il prit alors son fils aîné, celui qui devait devenir roi à sa place, et l'offrit en holocauste sur la muraille. Les Israélites éprouvèrent alors un tel sentiment d’indignation qu’ils s'éloignèrent du roi de Moab et retournèrent dans leur pays.

Miracles accomplis par Elisée

Une femme de la communauté de prophètes cria à Elisée: «Ton serviteur, mon mari, est mort, et tu sais qu’il craignait l'Eternel. Or le créancier est venu pour prendre mes deux enfants et faire d'eux ses esclaves.» Elisée lui dit: «Que puis-je faire pour toi? Dis-moi: qu'as-tu chez toi?» Elle répondit: «Ta servante n'a rien du tout chez elle, mis à part un pot d'huile.» Il dit: «Va demander des vases dans la rue, chez tous tes voisins, des récipients vides, demandes-en un grand nombre. Une fois rentrée, ferme la porte derrière toi et tes enfants, verse de l'huile dans tous ces récipients et mets de côté ceux qui sont pleins.» Alors elle le quitta. Elle ferma la porte derrière elle et ses enfants, qui lui présentaient les récipients, et elle versait. Lorsque les récipients furent pleins, lorsqu’elle dit à son fils: «Donne-moi encore un récipient» et qu’il lui répondit: «Il n'y en a plus», l'huile s'arrêta. Elle alla le rapporter à l'homme de Dieu qui lui dit: «Va vendre l'huile et paie ta dette. Tu vivras, avec tes fils, de ce qui restera.»

Un jour, Elisée passait par Sunem. Il y avait là une femme de haute condition qui insista pour qu'il accepte de manger. Chaque fois qu'il passait par là, il se rendit désormais chez elle pour manger. Elle dit à son mari: «Vois-tu, je sais que cet homme qui passe toujours chez nous est un saint homme de Dieu. 10 Faisons une petite chambre indépendante et mettons-y pour lui un lit, une table, un siège et un chandelier, afin qu'il puisse s'y retirer quand il viendra chez nous.» 11 Elisée revint un jour dans la région. Il se retira dans la chambre à l'étage et y coucha. 12 Il dit à son serviteur Guéhazi: «Appelle cette Sunamite.» Guéhazi l'appela et elle se présenta devant lui. 13 Elisée dit à Guéhazi: «Dis-lui: ‘Tu t'es donné toute cette peine pour nous! Que pouvons-nous faire pour toi? Faut-il parler en ta faveur au roi ou au chef de l'armée?’» Elle répondit: «Je vis bien tranquillement au milieu de mon peuple.» 14 Elisée dit: «Que faire pour elle?» Guéhazi répondit: «En fait, elle n'a pas de fils et son mari est vieux.» 15 Elisée dit: «Appelle-la.» Guéhazi l'appela et elle se présenta à la porte. 16 Elisée lui dit: «A la même époque, l'année prochaine, tu embrasseras un fils.» Elle répondit: «Non, mon seigneur, homme de Dieu, ne trompe pas ta servante!»

17 Cette femme devint enceinte et elle mit au monde un fils à la même époque, l'année suivante, comme Elisée le lui avait dit. 18 L'enfant grandit. Un jour qu'il était allé trouver son père vers les moissonneurs, 19 il lui dit: «Ma tête! Ma tête!» Le père dit à son serviteur: «Amène-le à sa mère.» 20 Le serviteur l'emporta et l'amena à sa mère. L'enfant resta sur ses genoux jusqu'à midi, puis il mourut. 21 Elle monta le coucher sur le lit de l'homme de Dieu, ferma la porte derrière lui et sortit. 22 Elle appela son mari et dit: «Envoie-moi un des serviteurs et une ânesse; je veux vite aller vers l'homme de Dieu et revenir.» 23 Il demanda: «Pourquoi veux-tu aller aujourd'hui vers lui? Ce n'est ni le début du mois ni le sabbat.» Elle répondit: «Tout va bien.» 24 Puis elle fit seller l'ânesse et dit à son serviteur: «Conduis-moi et avance! Ne m'arrête pas en route sans que je te le dise.» 25 Elle partit donc et se rendit vers l'homme de Dieu au mont Carmel. L'homme de Dieu l'aperçut de loin et dit à son serviteur Guéhazi: «Voici notre Sunamite! 26 Cours donc à sa rencontre et demande-lui: ‘Vas-tu bien? Ton mari et ton enfant vont-ils bien?’» Elle répondit: «Bien», 27 mais dès qu'elle fut arrivée près de l'homme de Dieu sur la montagne, elle lui attrapa les pieds. Quand Guéhazi s'approcha pour la repousser, l'homme de Dieu dit: «Laisse-la, car elle est dans l'amertume, et l'Eternel me l'avait caché, il ne me l'a pas révélé.» 28 La femme dit alors: «Ai-je demandé un fils à mon seigneur? Ne t'ai-je pas dit de ne pas me tromper?» 29 Elisée dit à Guéhazi: «Noue ta ceinture, prends mon bâton à la main et pars. Si tu rencontres quelqu'un, ne le salue pas et, si quelqu'un te salue, ne lui réponds pas. Tu mettras mon bâton sur le visage de l'enfant.» 30 La mère de l'enfant dit: «L'Eternel est vivant et ton âme est vivante! Je ne te quitterai pas.» Elisée se leva et la suivit. 31 Guéhazi les avait devancés et avait mis le bâton sur le visage de l'enfant, mais il n'y eut ni voix ni réaction. Il repartit à la rencontre d'Elisée et lui annonça: «L'enfant ne s'est pas réveillé.» 32 Lorsque Elisée arriva dans la maison, il vit l'enfant mort, couché sur son lit. 33 Elisée entra, ferma la porte sur eux deux et pria l'Eternel. 34 Il monta sur le lit et se coucha sur l'enfant; il mit sa bouche sur sa bouche, ses yeux sur ses yeux, ses mains sur ses mains et s'étendit sur lui. Le corps de l'enfant se réchauffa. 35 Elisée s'éloigna, marcha de long en large dans la maison, puis remonta s'étendre sur l'enfant. Alors l'enfant éternua sept fois avant d’ouvrir les yeux. 36 Elisée appela Guéhazi et lui dit: «Appelle notre Sunamite.» Guéhazi l'appela et elle vint vers Elisée qui dit: «Prends ton fils!» 37 Elle alla se jeter à ses pieds et se prosterna jusqu’à terre. Puis elle prit son fils et sortit.

38 Elisée revint à Guilgal alors qu’il y avait une famine dans le pays. Comme les membres de la communauté de prophètes étaient assis devant lui, il dit à son serviteur: «Mets la grande marmite sur le feu et fais cuire un potage pour eux.» 39 L'un d'eux sortit dans les champs pour cueillir des herbes. Il trouva de la vigne sauvage et il y cueillit des coloquintes sauvages, plein son habit. Quand il rentra, il les coupa en morceaux dans la marmite où se trouvait le potage, car on ne savait pas ce que c'était. 40 On servit à manger à ces hommes, mais dès qu'ils eurent goûté le potage, ils s'écrièrent: «La mort est dans la marmite, homme de Dieu!» Et ils ne purent pas manger. 41 Elisée dit: «Prenez de la farine.» Il en jeta dans la marmite et dit: «Sers ces gens et qu'ils mangent.» Et il n'y avait plus rien de mauvais dans la marmite.

42 Un homme arriva de Baal-Shalisha. Il apportait dans son sac du pain de la première fournée pour l'homme de Dieu: 20 pains d'orge et de blé nouveau. Elisée dit: «Donnes-en à ces gens et qu'ils mangent.» 43 Son serviteur répondit: «Comment pourrais-je en donner à 100 personnes?» Mais Elisée répéta: «Donnes-en à ces gens et qu'ils mangent, car voici ce que dit l'Eternel: ‘On mangera et il y aura des restes.’» 44 Il mit alors les pains devant eux. Ils mangèrent et laissèrent des restes, conformément à la parole de l'Eternel.

Naaman, le chef de l'armée du roi de Syrie, jouissait de la faveur et de l’estime de son seigneur, car c'était par lui que l'Eternel avait donné la victoire aux Syriens. Toutefois, cet homme fort et vaillant était lépreux. Or, les Syriens avaient mené des expéditions, et ils avaient ramené prisonnière une petite fille du pays d'Israël. Celle-ci était au service de la femme de Naaman, et elle dit à sa maîtresse: «Si seulement mon seigneur pouvait voir le prophète qui se trouve à Samarie, il le guérirait de sa lèpre!» Naaman alla dire à son seigneur: «La jeune fille du pays d'Israël a parlé de telle et telle manière.» Le roi de Syrie dit: «Vas-y, rends-toi à Samarie. Je vais envoyer une lettre au roi d'Israël.» Naaman partit, prenant avec lui 300 kilos d'argent, 70 d'or et 10 habits de rechange, et il apporta la lettre au roi d'Israël. Celle-ci disait: «Maintenant que cette lettre t’est parvenue, tu sais que je t'envoie Naaman, mon serviteur, afin que tu le guérisses de sa lèpre.» Après avoir lu la lettre, le roi d'Israël déchira ses habits et dit: «Suis-je Dieu, pour faire mourir et pour faire vivre? En effet, il s'adresse à moi afin que je guérisse un homme de sa lèpre! Sachez-le donc et comprenez-le: il cherche une occasion de dispute avec moi.»

Lorsque Elisée, l'homme de Dieu, apprit que le roi d'Israël avait déchiré ses habits, il fit dire au roi: «Pourquoi as-tu déchiré tes habits? Fais-le venir vers moi et il saura qu'il y a un prophète en Israël.» Naaman vint avec ses chevaux et son char, et il s'arrêta à la porte de la maison d'Elisée. 10 Elisée lui fit dire par un messager: «Va te laver 7 fois dans le Jourdain. Ta chair deviendra saine et tu seras pur.» 11 Naaman fut indigné et il s'en alla en disant: «Je me disais: ‘Il sortira en personne vers moi, il fera appel au nom de l'Eternel, son Dieu, il fera un mouvement de la main sur l’endroit malade et guérira ma lèpre.’ 12 Les fleuves de Damas, l'Abana et le Parpar, ne valent-ils pas mieux que tous les cours d’eau d'Israël? Ne pourrais-je pas m'y laver pour devenir pur?» Il tourna le dos, et il partait plein de colère 13 lorsque ses serviteurs s'approchèrent de lui pour lui parler. Ils dirent: «Mon père, si le prophète t'avait demandé quelque chose de difficile, ne l'aurais-tu pas fait? Tu dois d’autant plus volontiers faire ce qu'il t'a dit: ‘Lave-toi et tu seras pur!’» 14 Il descendit alors se plonger 7 fois dans le Jourdain, conformément à la parole de l'homme de Dieu. Sa chair redevint comme celle d'un jeune enfant et il fut pur.

15 Naaman retourna vers l'homme de Dieu avec toute sa suite. Dès son arrivée, il se présenta devant lui et dit: «Je reconnais qu'il n'y a aucun Dieu sur toute la terre, sauf en Israël. Maintenant, accepte, je t’en prie, un cadeau de la part de ton serviteur.» 16 Elisée répondit: «L'Eternel, dont je suis le serviteur, est vivant! Je n'accepterai rien.» Naaman insista pour qu'il accepte, mais il refusa. 17 Alors Naaman dit: «Puisque tu refuses, permets que l'on me donne de la terre d’ici[d], à moi ton serviteur. Qu’on m’en donne l’équivalent de la charge de deux mulets, car moi ton serviteur, je ne veux plus offrir ni holocauste ni sacrifice à d'autres dieux qu'à l'Eternel. 18 Cependant, que l'Eternel veuille pardonner ceci à ton serviteur: quand mon seigneur entre dans le temple de Rimmon[e] pour s'y prosterner, il s'appuie sur ma main et je m’y prosterne aussi. Que l'Eternel veuille bien me pardonner, à moi ton serviteur, lorsque je me prosternerai dans le temple de Rimmon!» 19 Elisée lui dit: «Pars dans la paix.»

Lorsque Naaman eut quitté Elisée et qu'il fut à une certaine distance, 20 Guéhazi, le serviteur d'Elisée, l'homme de Dieu, se dit en lui-même: «Mon maître a ménagé Naaman, ce Syrien, en n'acceptant pas de prendre ce qu'il avait apporté. L'Eternel est vivant! Je vais courir derrière lui et j'obtiendrai quelque chose de sa part.» 21 Guéhazi courut donc derrière Naaman. Le voyant courir derrière lui, Naaman s’empressa de descendre de son char pour aller à sa rencontre et demanda: «Est-ce que tout va bien?» 22 Il répondit: «Tout va bien. Mon maître m'envoie te dire: ‘Deux jeunes gens de la région montagneuse d'Ephraïm, des membres de la communauté de prophètes, viennent d'arriver chez moi. Donne-moi pour eux, je t'en prie, 30 kilos d'argent et 2 habits de rechange.’» 23 Naaman dit: «Accepte de prendre 60 kilos.» Il insista et mit 60 kilos d'argent dans deux sacs, lui donna 2 habits de rechange et les fit porter devant Guéhazi par deux de ses serviteurs. 24 Arrivé à la colline, Guéhazi les prit de leurs mains et les déposa chez lui, puis il renvoya ces hommes, qui partirent. 25 Il alla ensuite se présenter à son seigneur. Elisée lui demanda: «D'où viens-tu, Guéhazi?» Il répondit: «Ton serviteur n'est parti nulle part.» 26 Mais Elisée lui dit: «Mon esprit non plus n’était pas parti lorsque cet homme a quitté son char pour venir à ta rencontre. Est-ce le moment de prendre de l'argent pour acheter des habits, des oliviers, des vignes, des brebis, des bœufs, des serviteurs et des servantes? 27 La lèpre de Naaman va s'attacher à toi et à ta descendance pour toujours.» Guéhazi quitta Elisée, atteint d’une lèpre blanche comme la neige.

Les membres de la communauté de prophètes dirent à Elisée: «L'endroit où nous nous tenons assis devant toi est trop petit pour nous. Allons jusqu'au Jourdain! Nous y prendrons chacun une poutre et nous nous y ferons un lieu de réunion.» Elisée répondit: «Allez-y.» L'un d'eux dit: «Accepte de venir avec tes serviteurs!» Il répondit: «Je vais venir.» Il partit donc avec eux. Arrivés au Jourdain, ils coupèrent du bois. Alors que l'un d'eux abattait une poutre, le fer de sa hache tomba dans l'eau. Il s'écria: «Ah, mon seigneur, je l'avais empruntée!» L'homme de Dieu demanda: «Où est-il tombé?» Il lui montra l’endroit. Alors Elisée coupa un morceau de bois, le jeta à la même place et fit ainsi surnager le fer. Puis il dit: «Prends-le!» Il tendit la main et le prit.

Le roi de Syrie était en guerre avec Israël. Dans un conseil qu'il tint avec ses serviteurs, il dit: «Mon camp sera à tel endroit.» Mais l'homme de Dieu fit dire au roi d'Israël: «Attention, ne passe pas à cet endroit, car c’est là que les Syriens descendent.» 10 Le roi d'Israël envoya des hommes se tenir en observation à l'endroit que lui avait mentionné et signalé l'homme de Dieu. Cela ne se produisit pas seulement une ou deux fois, 11 si bien que le roi de Syrie en eut le cœur tout troublé. Il appela ses serviteurs et leur dit: «Allez-vous enfin me dire lequel de nous est partisan du roi d'Israël?» 12 L'un de ses serviteurs répondit: «Personne, mon seigneur le roi. C’est Elisée, le prophète qui est en Israël, qui rapporte au roi d'Israël les paroles que tu prononces dans ta chambre à coucher.» 13 Le roi dit: «Allez repérer où il est et je le ferai capturer.» On vint lui dire: «Il est à Dothan.» 14 Le roi de Syrie y envoya des chevaux, des chars et une forte troupe, qui arrivèrent de nuit et qui encerclèrent la ville. 15 Le serviteur de l'homme de Dieu se leva de bon matin pour sortir de la ville, et il vit qu'une troupe la cernait, avec des chevaux et des chars. Il dit alors à l'homme de Dieu: «Ah, mon seigneur, comment ferons-nous?» 16 Il répondit: «N’aie pas peur, car ceux qui sont avec nous sont plus nombreux que ceux qui sont avec eux.» 17 Puis Elisée pria: «Eternel, ouvre ses yeux pour qu'il voie.» L'Eternel ouvrit les yeux du serviteur, et il vit la montagne pleine de chevaux et de chars de feu tout autour d'Elisée.

18 Les Syriens descendirent vers Elisée. Il adressa alors cette prière à l'Eternel: «Veuille frapper cette nation d'aveuglement!» Et l'Eternel les frappa d'aveuglement, conformément à la parole d'Elisée. 19 Elisée leur dit: «Ce n'est pas le bon chemin et ce n'est pas la bonne ville. Suivez-moi et je vous conduirai vers l'homme que vous cherchez.» Il les conduisit à Samarie. 20 Lorsqu'ils furent entrés dans Samarie, Elisée dit: «Eternel, ouvre les yeux de ces hommes pour qu'ils voient!» L'Eternel ouvrit leurs yeux, et ils virent qu'ils étaient en plein milieu de Samarie. 21 A leur vue, le roi d'Israël dit à Elisée: «Faut-il les tuer, mon père?» 22 Elisée répondit: «Tu ne les tueras pas. Est-ce que tu mets à mort ceux que tu fais prisonniers grâce à ton épée et ton arc? Donne-leur du pain et de l'eau, afin qu'ils mangent et boivent, et qu'ils repartent ensuite vers leur seigneur.» 23 Le roi d'Israël leur fit servir un grand repas, et ils mangèrent et burent. Puis il les renvoya et ils repartirent vers leur maître. Les troupes des Syriens ne revinrent plus sur le territoire d'Israël.

Siège et délivrance de Samarie

24 Après cela, Ben-Hadad, le roi de Syrie, rassembla toute son armée, monta contre Samarie et l’assiégea. 25 Il y eut une grande famine dans la ville. Le siège fut si long qu'une tête d'âne valait 80 pièces d'argent, et le quart de litre de crotte de pigeon 5 pièces d'argent. 26 Alors que le roi passait sur la muraille, une femme lui cria: «Sauve-moi, mon seigneur le roi!» 27 Il répondit: «Si l'Eternel ne te sauve pas, avec quoi pourrais-je te sauver? Avec les ressources de l'aire de battage ou du pressoir?» 28 Et le roi ajouta: «Qu'as-tu?» Elle répondit: «Cette femme-là m'a dit: ‘Donne-moi ton fils! Nous le mangerons aujourd'hui, et demain c’est mon fils que nous mangerons.’ 29 Nous avons fait cuire mon fils et nous l'avons mangé. Le lendemain, je lui ai dit: ‘Donne-moi ton fils pour que nous le mangions’, mais elle l’a caché.» 30 Lorsque le roi entendit les paroles de cette femme, il déchira ses habits; comme il marchait sur la muraille, le peuple vit qu'il portait en dessous un sac à même la peau.

31 Le roi dit: «Que Dieu me traite avec la plus grande sévérité si la tête d'Elisée, fils de Shaphath, reste aujourd'hui sur ses épaules!» 32 Or Elisée se trouvait chez lui, et les anciens étaient assis avec lui. Le roi envoya quelqu’un de son entourage, mais avant même l’arrivée de ce messager, Elisée dit aux anciens: «Le voyez-vous? Ce fils d'assassin envoie quelqu'un pour me couper la tête. Ecoutez! Quand le messager arrivera, fermez-lui la porte et repoussez-le avec la porte. N’entend-on pas derrière lui le bruit des pas de son seigneur?» 33 Il était encore en train de leur parler quand le messager arriva vers lui, disant: «Ce malheur vient de l'Eternel. Que puis-je encore espérer de l'Eternel?»

Elisée dit: «Ecoutez la parole de l'Eternel! ‘Voici ce que dit l'Eternel: Demain, à la même heure, on pourra avoir 7 litres de fleur de farine pour une pièce d’argent et 14 litres d'orge pour une pièce d’argent, à la porte de Samarie.’» L'officier chargé de soutenir le roi répondit à l'homme de Dieu: «Même si l'Eternel faisait des fenêtres au ciel, une telle chose ne pourrait pas se produire!» Elisée dit: «Tu le verras de tes yeux, mais tu n'en mangeras pas.»

Il y avait à l'entrée de la ville quatre lépreux qui se dirent l'un à l'autre: «Pourquoi rester ici jusqu'à notre mort? Si nous envisageons d’entrer dans la ville, la famine y règne et nous mourrons. Mais si nous restons ici, nous mourrons aussi. Allons nous livrer dans le camp des Syriens! S'ils nous laissent vivre, nous vivrons, et s'ils nous font mourir, nous mourrons.» Ils partirent donc au crépuscule pour se rendre au camp des Syriens. Lorsqu'ils arrivèrent à l'entrée du camp, il n'y avait personne. En effet, le Seigneur y avait fait entendre un bruit de chars et de chevaux, le bruit d'une grande armée, et ils s'étaient dit l'un à l'autre: «Le roi d'Israël a enrôlé contre nous les rois des Hittites et ceux des Egyptiens pour venir nous attaquer.» Ils s'étaient levés et avaient pris la fuite au crépuscule, en abandonnant leurs tentes, leurs chevaux et leurs ânes; le camp était resté tel quel. Ils s'étaient enfuis pour sauver leur vie. Arrivés à l'entrée du camp, les lépreux pénétrèrent dans une tente, mangèrent et burent. Ils en emportèrent aussi de l'argent, de l'or et des habits qu'ils allèrent cacher. Ils revinrent, pénétrèrent dans une autre tente et en emportèrent des objets qu'ils allèrent cacher. Puis ils se dirent l'un à l'autre: «Nous n'agissons pas bien. Cette journée est une journée de bonne nouvelle. Si nous gardons le silence et que nous attendions jusqu'à la lumière du matin, nous en serons punis. Venez maintenant, allons faire un rapport au palais royal.» 10 Ils partirent, appelèrent un homme qui gardait la porte de la ville et annoncèrent: «Nous sommes entrés dans le camp des Syriens et il n'y a personne. On n'y entend aucune voix d'homme; il n'y a que des chevaux et des ânes attachés, et les tentes sont restées telles quelles.» 11 Le garde appela les autres gardes et ils transmirent ce rapport à l'intérieur du palais royal.

12 Le roi se leva alors qu’il faisait encore nuit et dit à ses serviteurs: «Je vais vous dire ce que nous font les Syriens. Comme ils savent que nous sommes affamés, ils ont quitté le camp pour se cacher dans les champs et ils se sont dit: ‘Quand ils sortiront de la ville, nous nous emparerons d’eux vivants et nous entrerons dans la ville.’» 13 L'un des serviteurs du roi répondit: «Que l'on prenne cinq des chevaux qui restent encore dans la ville. De toute façon, ils sont comme toute la population d'Israël qui est restée là: ils sont à bout, comme toute la population d'Israël. Prenons-les et envoyons quelqu'un voir ce qui se passe.» 14 On prit deux chars avec leurs chevaux, et le roi envoya des hommes sur les traces de l'armée syrienne en disant: «Allez voir!» 15 Ils suivirent les Syriens jusqu'au Jourdain et virent que toute la route était pleine d’habits et d'objets qu’ils avaient jetés dans leur précipitation. Les messagers revinrent en informer le roi.

16 Le peuple sortit et pilla le camp des Syriens. On eut 7 litres de fleur de farine pour une pièce d’argent et 14 litres d'orge pour une pièce d’argent, conformément à la parole de l'Eternel. 17 Le roi avait confié la garde de la porte à l'officier qui le soutenait, mais cet officier fut écrasé à la porte par le peuple et il mourut, conformément à ce qu'avait dit l'homme de Dieu quand le roi était descendu vers lui. 18 L'homme de Dieu avait alors dit au roi: «On pourra avoir 14 litres d'orge pour une pièce d’argent et 7 litres de fleur de farine pour une pièce d’argent, demain, à la même heure, à la porte de Samarie.» 19 L'officier avait répondu à l'homme de Dieu: «Même si l'Eternel faisait des fenêtres au ciel, une telle chose ne pourrait pas se produire!» Et Elisée avait dit: «Tu le verras de tes yeux, mais tu n'en mangeras pas.» 20 C'est en effet ce qui arriva à cet homme: il fut écrasé à la porte par le peuple et il mourut.

Famine annoncée par Elisée

Elisée dit à la femme dont il avait fait revivre le fils: «Lève-toi, pars avec ta famille et installe-toi où tu pourras. En effet, l'Eternel appelle la famine. Elle vient même sur le pays pour 7 ans.» La femme se leva et agit conformément à la parole de l'homme de Dieu: elle partit avec sa famille et s’installa pour 7 ans dans le pays des Philistins. Au bout des 7 ans, elle revint du pays des Philistins et elle alla chercher secours auprès du roi pour récupérer sa maison et son champ. Le roi était en pleine discussion avec Guéhazi, le serviteur de l'homme de Dieu, et il disait: «Raconte-moi donc toutes les grandes choses qu'Elisée a accomplies.» Il racontait justement au roi comment Elisée avait rendu la vie à un mort quand la femme dont il avait fait revivre le fils vint chercher secours auprès du roi pour récupérer sa maison et son champ. Guéhazi dit: «Mon seigneur le roi, voici la femme en question et voici son fils, celui qu'Elisée a fait revivre.» Le roi interrogea la femme et elle lui raconta toute l'histoire. Puis le roi mit un eunuque à sa disposition en lui donnant cette consigne: «Fais restituer à cette femme tout ce qui lui appartient, y compris tous les revenus de son champ, depuis le jour où elle a quitté le pays jusqu'à maintenant.»

Annonce du règne de Hazaël sur la Syrie

Elisée se rendit à Damas, alors que Ben-Hadad, le roi de Syrie, était malade. On lui annonça: «L'homme de Dieu est venu jusqu’ici.» Le roi dit à Hazaël: «Prends un cadeau avec toi et va à la rencontre de l'homme de Dieu. Consulte l'Eternel par son intermédiaire: demande si je vais survivre à cette maladie.» Hazaël partit à la rencontre d’Elisée. Il avait en cadeau avec lui tout ce qu'il y avait de meilleur à Damas, l’équivalent de la charge de 40 chameaux. A son arrivée, il se présenta à lui et dit: «Ton fils Ben-Hadad, le roi de Syrie, m'envoie vers toi pour demander s’il va survivre à cette maladie.» 10 Elisée lui répondit: «Va lui dire qu’il survivra. Toutefois, l'Eternel m'a révélé qu'il mourra.» 11 L'homme de Dieu fixa Hazaël du regard, avec insistance, puis il pleura. 12 Hazaël demanda: «Pourquoi mon seigneur pleure-t-il?» Elisée répondit: «Parce que je sais le mal que tu vas faire aux Israélites. Tu vas mettre le feu à leurs villes fortifiées, tuer par l'épée leurs jeunes gens, écraser leurs petits enfants et fendre le ventre de leurs femmes enceintes.» 13 Hazaël dit: «Mais qu'est donc ton serviteur, ce chien, pour accomplir de si grandes choses?» Elisée répondit: «L'Eternel m'a révélé que tu seras roi de Syrie.» 14 Hazaël quitta Elisée et revint vers son seigneur, qui lui demanda: «Que t'a dit Elisée?» Il répondit: «Il m'a dit que tu survivrais.» 15 Le lendemain, Hazaël prit une couverture qu'il plongea dans l'eau, puis il en couvrit le visage du roi, qui mourut. Hazaël devint roi à sa place.

Règne de Joram sur Juda

16 La cinquième année du règne de Joram, le fils d'Achab, sur Israël, Joram, fils de Josaphat, le roi de Juda, devint roi. 17 Il avait 32 ans lorsqu'il devint roi et il régna 8 ans à Jérusalem.

18 Il marcha sur la voie des rois d'Israël comme l’avait fait la famille d'Achab – en effet, sa femme était une fille d'Achab – et il fit ce qui est mal aux yeux de l'Eternel. 19 Toutefois, l'Eternel ne voulut pas détruire Juda à cause de son serviteur David. Il voulait respecter la promesse qu'il lui avait faite de lui donner toujours un successeur, ainsi qu’à ses descendants.

20 A son époque, les Edomites se révoltèrent contre l'autorité de Juda et se donnèrent un roi. 21 Joram partit pour Tsaïr avec tous ses chars. Il s'était levé de nuit et il battit les Edomites qui l’encerclaient, ainsi que les chefs des chars. Quant au peuple, il se réfugia dans ses tentes. 22 La rébellion d'Edom contre l'autorité de Juda a duré jusqu'à aujourd’hui. Libna se révolta aussi à la même époque.

23 Le reste des actes de Joram, tout ce qu'il a accompli, cela est décrit dans les annales des rois de Juda.

24 Joram se coucha avec ses ancêtres et il fut enterré à leurs côtés dans la ville de David. Son fils Achazia devint roi à sa place.

Règne d’Achazia sur Juda

25 La douzième année du règne de Joram, le fils d'Achab, sur Israël, Achazia, fils de Joram, le roi de Juda, devint roi. 26 Achazia avait 22 ans lorsqu'il devint roi et il régna un an à Jérusalem. Sa mère s'appelait Athalie et c’était la petite-fille d'Omri, le roi d'Israël.

27 Achazia marcha sur la voie de la famille d'Achab, il fit comme elle ce qui est mal aux yeux de l'Eternel, car il était allié par mariage à cette famille.

28 Il partit avec Joram, le fils d'Achab, en guerre contre Hazaël, le roi de Syrie, à Ramoth en Galaad. Les Syriens blessèrent Joram. 29 Le roi Joram repartit à Jizreel pour se faire soigner des blessures que les Syriens lui avaient infligées à Rama, lorsqu'il se battait contre Hazaël, le roi de Syrie. Achazia, fils de Joram et roi de Juda, descendit alors pour voir Joram, le fils d'Achab, à Jizreel, parce qu'il était blessé.

Accession de Jéhu au trône d’Israël

Le prophète Elisée appela l'un des membres de la communauté de prophètes et lui dit: «Noue ta ceinture, prends avec toi cette fiole d'huile et va à Ramoth en Galaad. Une fois arrivé là-bas, va voir Jéhu, le fils de Josaphat et le petit-fils de Nimshi. Tu le feras se lever au milieu de ses frères et tu le conduiras dans une chambre retirée. Tu prendras la fiole d'huile, tu la verseras sur sa tête et tu affirmeras: ‘Voici ce que dit l'Eternel: Je te consacre par onction comme roi d'Israël.’ Puis tu ouvriras la porte et tu t'enfuiras sans attendre.»

Le jeune prophète partit pour Ramoth en Galaad. Quand il arriva là-bas, il trouva les chefs de l'armée en train de siéger. Il dit: «Chef, j'ai un mot à te dire.» Jéhu demanda: «Auquel de nous tous?» Il répondit: «A toi, chef.» Jéhu se leva et alla à l’intérieur de la maison. Le jeune homme versa alors l'huile sur sa tête en lui affirmant: «Voici ce que dit l'Eternel, le Dieu d'Israël: Je te consacre par onction comme roi d'Israël, du peuple de l'Eternel. Tu frapperas la famille de ton seigneur Achab et je vengerai sur Jézabel l’assassinat de mes serviteurs les prophètes et celui de tous les serviteurs de l'Eternel. Toute la famille d'Achab va disparaître, je vais exterminer tout homme qui appartient à Achab, qu’il soit esclave ou libre en Israël. Je vais rendre la famille d'Achab pareille à celle de Jéroboam, fils de Nebath, et à celle de Baesha, fils d'Achija. 10 Les chiens mangeront Jézabel dans le champ de Jizreel et il n'y aura personne pour l'enterrer.» Puis le jeune homme ouvrit la porte et s'enfuit.

11 Lorsque Jéhu sortit pour rejoindre les serviteurs de son seigneur, on lui dit: «Est-ce que tout va bien? Pourquoi ce fou est-il venu vers toi?» Jéhu leur répondit: «Vous connaissez bien l'homme et ce qu'il peut dire.» 12 Mais ils répliquèrent: «C’est faux! Raconte-nous donc ce qui s’est passé!» Il répondit: «Il m’a parlé de telle et telle manière en affirmant: ‘Voici ce que dit l'Eternel: Je te consacre par onction comme roi d'Israël.’» 13 Chacun prit immédiatement ses habits et les mit sous Jéhu en haut des marches. Ils sonnèrent de la trompette et dirent: «C’est Jéhu qui est roi!»

14 Ainsi Jéhu, le fils de Josaphat et le petit-fils de Nimshi, forma une conspiration contre Joram alors que celui-ci et tout Israël défendaient Ramoth en Galaad contre Hazaël, le roi de Syrie. 15 Toutefois, le roi Joram était reparti pour se faire soigner à Jizreel des blessures que les Syriens lui avaient infligées lorsqu'il se battait contre Hazaël, le roi de Syrie. Jéhu dit: «Si vous le voulez bien, personne ne pourra s'échapper de la ville pour aller porter cette nouvelle à Jizreel.» 16 Puis Jéhu monta sur son char et partit pour Jizreel, car Joram y était alité et Achazia, le roi de Juda, y était descendu pour le voir.

17 La sentinelle postée sur la tour de Jizreel vit venir la troupe de Jéhu et annonça: «Je vois une troupe.» Joram dit: «Prends un cavalier et envoie-le à leur rencontre pour demander si tout va bien.» 18 Le cavalier alla à la rencontre de Jéhu et demanda: «Voici ce que dit le roi: ‘Est-ce que tout va bien?’» Jéhu répondit: «Quelle importance pour toi? Passe derrière moi.» La sentinelle annonça: «Le messager est allé jusqu'à eux, mais il ne revient pas.» 19 Joram envoya un second cavalier qui arriva vers eux et dit: «Voici ce que dit le roi: ‘Est-ce que tout va bien?’» Jéhu répondit: «Quelle importance pour toi? Passe derrière moi.» 20 La sentinelle annonça: «Il est allé jusqu'à eux, mais il ne revient pas. Et la manière de conduire est comme celle de Jéhu, le petit-fils de Nimshi, c’est celle d’un fou.»

21 Alors Joram dit: «Qu'on attelle mon char!» Et on attela son char. Joram, le roi d'Israël, et Achazia, le roi de Juda, sortirent chacun dans son char pour aller à la rencontre de Jéhu, et ils le rejoignirent dans le champ de Naboth de Jizreel. 22 Dès que Joram vit Jéhu, il demanda: «Est-ce que tout va bien, Jéhu?» Jéhu répondit: «Comment? Tout irait bien alors que l’on assiste aux prostitutions de ta mère Jézabel et à ses nombreux sortilèges!» 23 Joram fit demi-tour et s'enfuit en disant à Achazia: «C’est une trahison, Achazia!» 24 Mais Jéhu prit son arc et frappa Joram entre les épaules. La flèche ressortit après avoir traversé son cœur et Joram s'affaissa dans son char.

25 Jéhu dit à son officier Bidkar: «Prends-le et jette-le dans le champ de Naboth de Jizreel. Rappelle-toi! Lorsque toi et moi, nous faisions tous les deux partie de l’escorte à cheval de son père Achab, l'Eternel a prononcé contre lui cet oracle: 26 ‘J'ai vu hier l’assassinat de Naboth et celui de ses fils, dit l'Eternel, et je te rendrai la pareille dans ce champ même, dit l'Eternel!’ Prends-le donc et jette-le dans le champ, conformément à la parole de l'Eternel.»

27 A cette vue, Achazia, le roi de Juda, s'enfuit par le chemin de Beth-Hagan. Jéhu le poursuivit et ordonna: «Lui aussi, frappez-le sur son char!» Et on le frappa à la montée de Gur, près de Jibleam. Il se réfugia à Meguiddo et il y mourut. 28 Ses serviteurs le transportèrent sur un char à Jérusalem et l'enterrèrent dans son tombeau aux côtés de ses ancêtres, dans la ville de David. 29 Achazia était devenu roi de Juda la onzième année du règne de Joram, fils d'Achab.

30 Jéhu entra dans Jizreel. Quand Jézabel l'apprit, elle se maquilla les yeux, s’embellit la tête et regarda par la fenêtre. 31 Alors que Jéhu franchissait la porte, elle dit: «Tout va bien, espèce de Zimri assassin de son seigneur?» 32 Il leva le visage vers la fenêtre et dit: «Qui est avec moi? Qui?» Deux ou trois eunuques le regardèrent en s'approchant de la fenêtre. 33 Il dit: «Jetez-la en bas!» Ils la jetèrent, et son sang éclaboussa la muraille et les chevaux. Jéhu la piétina, 34 puis il entra dans le palais, mangea et but avant de dire: «Allez voir cette maudite et enterrez-la, car c’est la fille d’un roi.» 35 On partit pour l'enterrer, mais on ne trouva d'elle que le crâne, les pieds et les paumes des mains. 36 On retourna l'annoncer à Jéhu qui dit: «C'est ce que l’Eternel avait déclaré par l’intermédiaire de son serviteur Elie le Thishbite, quand il a dit: ‘Les chiens mangeront la chair de Jézabel dans le champ de Jizreel, 37 et le cadavre de Jézabel sera pareil à du fumier qu’on étale sur les champs, dans le champ de Jizreel, de sorte qu'on sera incapable de dire: C'est Jézabel.’»

10 Il y avait à Samarie 70 fils d'Achab. Jéhu écrivit des lettres qu'il envoya à Samarie aux chefs de Jizreel, aux anciens et aux responsables des enfants d'Achab. Il leur disait: «Maintenant que cette lettre vous est parvenue, puisque vous avez avec vous les fils de votre seigneur, ainsi que des chars et des chevaux, une ville fortifiée et des armes, voyez lequel des fils de votre seigneur est le meilleur et convient le mieux, mettez-le sur le trône de son père et combattez pour la famille de votre seigneur!» Ils eurent très peur et dirent: «Deux rois ont été incapables de lui résister. Comment pourrions-nous résister, nous?» Le chef du palais, le chef de la ville, les anciens et les responsables des enfants d’Achab envoyèrent dire à Jéhu: «Nous sommes tes serviteurs et nous ferons tout ce que tu nous diras. Nous ne proclamerons personne roi, fais ce qui te semble bon.»

Jéhu leur écrivit une seconde lettre où il disait: «Si vous êtes avec moi et si vous êtes prêts à m’obéir, prenez les têtes des fils de votre seigneur et venez me trouver demain à la même heure, à Jizreel.» Or les 70 fils du roi se trouvaient avec les grands de la ville qui les élevaient. Quand la lettre leur fut parvenue, ils prirent les fils du roi et ils égorgèrent ces 70 hommes. Puis ils mirent leurs têtes dans des corbeilles et les envoyèrent à Jéhu, à Jizreel. Le messager vint lui annoncer: «On a apporté les têtes des fils du roi.» Jéhu dit: «Répartissez-les en deux tas à l'entrée de la ville et qu’ils y restent jusqu'au matin.» Le matin, il sortit, se tint devant tout le peuple et dit: «Vous, vous êtes justes. En ce qui me concerne, j'ai conspiré contre mon seigneur et je l'ai tué, mais qui a frappé tous ceux-ci? 10 Sachez donc que rien, dans la parole de l'Eternel, dans la parole que l'Eternel a prononcée contre la famille d'Achab, ne restera sans effet. L'Eternel accomplit ce qu'il a déclaré par l’intermédiaire de son serviteur Elie.» 11 Et Jéhu tua tous ceux qui restaient de la famille d'Achab à Jizreel, ainsi que tous ses grands, ses proches et ses prêtres, sans laisser un seul survivant.

12 Puis il se leva et partit pour Samarie. A Beth-Equed-Haroïm, sur le chemin, 13 Jéhu rencontra les frères d'Achazia, le roi de Juda, et il demanda: «Qui êtes-vous?» Ils répondirent: «Nous sommes les frères d'Achazia et nous descendons pour saluer les fils du roi et de la reine.» 14 Jéhu dit: «Prenez-les vivants.» On les prit vivants et on les égorgea à la citerne de Beth-Equed. Ils étaient 42. Jéhu ne laissa aucun survivant. 15 Parti de là, il rencontra Jonadab, le fils de Récab, qui venait à sa rencontre. Il le salua et lui demanda: «Ton cœur est-il sincère comme mon cœur l'est envers le tien?» Jonadab répondit: «Il l'est.» «S'il l'est, répliqua Jéhu, donne-moi ta main.» Jonadab lui donna la main. Jéhu le fit monter avec lui dans son char 16 et dit: «Viens avec moi et tu verras mon zèle pour l'Eternel.» Il l'emmena ainsi dans son char. 17 Une fois arrivé à Samarie, Jéhu tua tous les survivants de la famille d'Achab à Samarie. Il les détruisit entièrement, conformément à la parole que l'Eternel avait dite à Elie.

Politique religieuse de Jéhu

18 Puis Jéhu rassembla tout le peuple et il leur dit: «Achab a un peu servi Baal, Jéhu le servira beaucoup. 19 Maintenant convoquez vers moi tous les prophètes de Baal, tous ses serviteurs et tous ses prêtres, sans qu'il en manque un seul, car je veux offrir un grand sacrifice à Baal. Si quelqu’un manque, il ne survivra pas.» Jéhu agissait de cette manière par ruse, pour exterminer les serviteurs de Baal. 20 Il dit: «Proclamez une fête en l'honneur de Baal», et on la proclama. 21 Il envoya des messagers dans tout Israël et tous les serviteurs de Baal arrivèrent, sans aucune exception. Ils entrèrent dans le temple de Baal, et celui-ci fut rempli d'un bout à l'autre. 22 Jéhu dit à celui qui avait la garde du vestiaire: «Sors des habits pour tous les serviteurs de Baal.» C’est ce que fit cet homme. 23 Alors Jéhu vint au temple de Baal avec Jonadab, fils de Récab, et il dit aux serviteurs de Baal: «Assurez-vous qu'il n'y ait ici aucun des serviteurs de l'Eternel, mais seulement des serviteurs de Baal.» 24 Ils entrèrent pour offrir des sacrifices et des holocaustes. Or, Jéhu avait placé dehors 80 hommes en leur disant: «Si l’un de vous laisse s’échapper un seul des hommes dont je vous confie la responsabilité, il mourra à sa place.» 25 Lorsqu'on eut fini d'offrir les holocaustes, Jéhu dit aux gardes et aux officiers: «Entrez, frappez-les, que pas un ne sorte vivant.» Et ils les frappèrent du tranchant de l'épée. Les gardes et les officiers jetèrent les corps, puis revinrent jusqu'à la ville où se trouvait le temple de Baal. 26 Ils sortirent les statues du temple et les brûlèrent. 27 Ils renversèrent la statue de Baal; ils démolirent aussi son temple et en firent des toilettes publiques qui ont subsisté jusqu'à aujourd'hui.

28 Jéhu fit disparaître Baal du milieu d'Israël, 29 mais il ne se détourna pas des péchés de Jéroboam, fils de Nebath, qui avait fait pécher Israël: il n'abandonna pas les veaux d'or qui se trouvaient à Béthel et à Dan. 30 L'Eternel dit à Jéhu: «Parce que tu as bien agi en accomplissant ce qui était droit à mes yeux et parce que tu as fait à la famille d'Achab tout ce qui était conforme à ma volonté, tes descendants jusqu'à la quatrième génération seront assis sur le trône d'Israël.» 31 Toutefois, Jéhu ne veilla pas à marcher de tout son cœur suivant la loi de l'Eternel, le Dieu d'Israël, il ne se détourna pas des péchés que Jéroboam avait fait commettre à Israël.

32 A cette époque-là, l'Eternel commença à diminuer le territoire des Israélites, et Hazaël les battit sur toute la frontière d'Israël. 33 Depuis le Jourdain et en direction du soleil levant, il conquit tout le pays de Galaad, celui des Gadites, des Rubénites et des Manassites, depuis Aroër, qui se trouve sur le torrent de l'Arnon, jusqu'à Galaad et au Basan.

34 Le reste des actes de Jéhu, tout ce qu'il a accompli et tous ses exploits, cela est décrit dans les annales des rois d'Israël.

35 Jéhu se coucha avec ses ancêtres et on l'enterra à Samarie. Son fils Joachaz devint roi à sa place. 36 Jéhu avait régné 28 ans sur Israël à Samarie.

Règne d’Athalie sur Juda

11 Quand Athalie, la mère d'Achazia, vit que son fils était mort, elle se leva et fit disparaître toute la descendance royale. Cependant Joshéba, fille du roi Joram et sœur d'Achazia, prit Joas, le fils d'Achazia, et l'enleva du groupe des fils du roi quand on les fit mourir. Elle le mit avec sa nourrice dans une chambre à coucher du temple. C’est ainsi qu’on le cacha à Athalie et il ne fut pas mis à mort. Il resta 6 ans caché avec Joshéba dans la maison de l'Eternel, tandis qu'Athalie régnait sur le pays.

Au bout de 7 ans, Jehojada envoya chercher les chefs de centaines des Kéréthiens et des gardes, et il les fit venir vers lui dans la maison de l'Eternel. Il fit alliance avec eux, leur fit prêter serment dans la maison de l'Eternel et leur montra le fils du roi. Puis il leur donna les ordres suivants: «Voici ce que vous ferez. Parmi ceux d'entre vous qui prennent leur service le jour du sabbat, un tiers devra monter la garde au palais royal, un tiers à la porte de Sur et un tiers à la porte située derrière les gardes. Vous garderez le temple de manière à en contrôler l'accès. Vos deux autres divisions, c’est-à-dire tous ceux qui sortent de service le jour du sabbat, monteront la garde à la maison de l'Eternel vers le roi. Vous entourerez le roi de tous les côtés, chacun les armes à la main, et l'on donnera la mort à toute personne qui voudra forcer les rangs. Vous serez près du roi dans toutes ses allées et venues.»

Les chefs de centaines suivirent tous les ordres qu'avait donnés le prêtre Jehojada. Ils prirent chacun leurs hommes, aussi bien ceux qui entraient en service que ceux qui sortaient de service le jour du sabbat, et ils se rendirent vers le prêtre Jehojada. 10 Le prêtre remit aux chefs de centaines les lances et les boucliers qui venaient du roi David et qui se trouvaient dans la maison de l'Eternel. 11 Chacun les armes à la main, les gardes entourèrent le roi en se plaçant en demi-cercle devant l’autel et le temple, depuis le côté droit jusqu'au côté gauche du bâtiment. 12 Le prêtre fit avancer le fils du roi, mit sur lui la couronne et lui donna le témoignage[f]. Ils le proclamèrent roi, le consacrèrent par onction et dirent en tapant des mains: «Vive le roi!»

13 Athalie entendit le bruit que faisaient les gardes et le peuple, et elle vint vers le peuple à la maison de l'Eternel. 14 Elle regarda et vit le roi qui se tenait sur l'estrade, conformément à la coutume; les chefs et les joueurs de trompette se tenaient près de lui. Tout le peuple du pays était dans la joie, et l'on sonnait de la trompette. Athalie déchira ses habits et cria: «C’est une conspiration! C’est une conspiration!» 15 Alors le prêtre Jehojada donna cet ordre aux chefs de centaines qui étaient à la tête de l'armée: «Faites-la sortir des rangs et tuez par l'épée toute personne qui la suivra.» En effet, le prêtre avait interdit qu'elle soit mise à mort dans la maison de l'Eternel. 16 On l’entraîna de force et elle arriva au palais royal par l'entrée des chevaux. C'est là qu'elle fut mise à mort.

17 Jehojada conclut entre l'Eternel, le roi et le peuple une alliance par laquelle ils devaient être le peuple de l'Eternel; il établit aussi une alliance entre le roi et le peuple. 18 Tout le peuple du pays se rua vers le temple de Baal. Ils le démolirent, brisèrent entièrement ses autels et ses statues, et ils tuèrent Matthan, le prêtre de Baal, devant les autels. Le prêtre Jehojada établit des surveillants chargés de la maison de l'Eternel. 19 Il prit les chefs de centaines, les Kéréthiens et les gardes, ainsi que tout le peuple du pays, et ils firent descendre le roi de la maison de l'Eternel. Ils entrèrent dans le palais royal par la porte des gardes et Joas s'assit sur le trône royal. 20 Tout le peuple du pays se réjouissait et la ville était tranquille. On avait fait mourir Athalie par l'épée dans le palais royal.

Règne de Joas sur Juda

12 Joas avait 7 ans lorsqu'il devint roi. Ce fut la septième année de Jéhu que Joas devint roi, et il régna 40 ans à Jérusalem. Sa mère s'appelait Tsibja et elle était de Beer-Shéba.

Joas fit ce qui est droit aux yeux de l'Eternel pendant tout le temps où il bénéficia de l’enseignement du prêtre Jehojada. Toutefois, les hauts lieux[g] ne disparurent pas; le peuple y offrait encore des sacrifices et des parfums.

Joas dit aux prêtres: «Tout l'argent consacré qu'on apporte dans la maison de l'Eternel, l'argent des hommes compris dans le dénombrement, l'argent pour le rachat des personnes d'après l'estimation qui en est faite et tout l'argent que l’on a à cœur d'apporter à la maison de l'Eternel, que les prêtres le prennent chacun de la part de ses connaissances et qu'ils l'emploient à réparer le temple partout où l’on trouvera quelque chose à réparer.» Cependant, la vingt-troisième année du règne de Joas, les prêtres n'avaient toujours pas réparé ce qu’il y avait à réparer dans le temple. Le roi Joas appela le prêtre Jehojada ainsi que les autres prêtres et leur dit: «Pourquoi n'avez-vous pas réparé ce qu’il y a à réparer dans le temple? Désormais, vous ne prendrez plus l'argent de vos connaissances, mais vous le livrerez pour les réparations du temple.» Les prêtres furent d'accord de ne pas prendre l'argent du peuple et de ne pas être chargés des réparations du temple.

10 Alors le prêtre Jehojada prit un coffre, perça un trou dans le couvercle et le plaça à côté de l'autel, sur la droite quand on entrait dans la maison de l'Eternel. Les prêtres qui avaient la garde de cette entrée y mettaient tout l'argent qu'on apportait dans la maison de l'Eternel. 11 Quand ils voyaient qu'il y avait beaucoup d'argent dans le coffre, le secrétaire du roi montait avec le grand-prêtre; ils mettaient dans des sacs l’argent qui se trouvait dans la maison de l’Eternel et le comptaient. 12 Ils confiaient l'argent, une fois contrôlé, aux responsables chargés des travaux dans la maison de l'Eternel. On employait cet argent pour payer les charpentiers et les ouvriers qui travaillaient à la maison de l'Eternel, 13 pour payer les maçons et les tailleurs de pierres, acheter le bois et les pierres de taille nécessaires aux réparations de la maison de l'Eternel ainsi que pour toutes les dépenses liées aux réparations du temple. 14 En revanche, avec l'argent qu'on apportait à la maison de l'Eternel, on ne fit pas de bassins en argent, de couteaux, de coupes, de trompettes, ni aucun ustensile en or ou en argent pour le temple. 15 On le donnait aux hommes chargés des travaux afin qu'ils l'emploient à réparer la maison de l'Eternel. 16 On ne demandait pas de comptes aux hommes auxquels on remettait l'argent pour qu'ils le transmettent à ceux qui étaient chargés des travaux, car ils agissaient avec honnêteté. 17 Quant à l'argent des sacrifices de culpabilité et des sacrifices d'expiation, il n'était pas apporté dans la maison de l'Eternel: il était pour les prêtres.

18 C'est alors que Hazaël, le roi de Syrie, monta et combattit Gath dont il s'empara. Puis il décida de monter contre Jérusalem. 19 Joas, roi de Juda, prit tous les objets consacrés, ce qui avait été consacré par Josaphat, par Joram et par Achazia, ses prédécesseurs rois de Juda, ce qu'il avait consacré lui-même et tout l'or qui se trouvait dans les trésors de la maison de l'Eternel et du palais royal, et il envoya le tout à Hazaël, le roi de Syrie. Celui-ci s’éloigna alors de Jérusalem.

20 Le reste des actes de Joas, tout ce qu'il a accompli, cela est décrit dans les annales des rois de Juda.

21 Ses serviteurs se soulevèrent et formèrent une conspiration; ils frappèrent Joas dans la maison de Millo, sur la route qui descend à Silla. 22 Ses serviteurs Jozacar, fils de Shimeath, et Jozabad, fils de Shomer, le frappèrent à mort. On l'enterra avec ses ancêtres dans la ville de David. Son fils Amatsia devint roi à sa place.

Règne de Joachaz sur Israël

13 La vingt-troisième année du règne de Joas, le fils d'Achazia, sur Juda, Joachaz, le fils de Jéhu, devint roi d'Israël à Samarie. Il régna 17 ans.

Il fit ce qui est mal aux yeux de l'Eternel; il commit les mêmes péchés que Jéroboam, fils de Nebath, qui avait fait pécher Israël, et il ne s'en détourna pas. La colère de l'Eternel s'enflamma contre Israël et il les livra entre les mains de Hazaël, le roi de Syrie, et de son fils Ben-Hadad, et ce de façon durable. Joachaz implora l'Eternel. L'Eternel lui répondit, car il vit l'oppression sous laquelle le roi de Syrie tenait Israël, et il donna un libérateur à Israël. Les Israélites échappèrent à la domination des Syriens et habitèrent tranquillement chez eux comme avant. Cependant, ils ne se détournèrent pas des péchés de la famille de Jéroboam qui avait fait pécher Israël, ils persistèrent sur cette voie; le poteau d'Astarté[h] était même dressé à Samarie. De toute l’armée de Joachaz, l'Eternel ne lui avait laissé que 50 cavaliers, 10 chars et 10'000 fantassins, car le roi de Syrie les avait détruits et les avait rendus pareils à la poussière qu'on piétine.

Le reste des actes de Joachaz, tout ce qu'il a accompli et ses exploits, cela est décrit dans les annales des rois d'Israël.

Joachaz se coucha avec ses ancêtres et on l'enterra à Samarie. Son fils Joas devint roi à sa place.

Règne de Joas sur Israël

10 La trente-septième année du règne de Joas sur Juda, Joas, le fils de Joachaz, devint roi d'Israël à Samarie. Il régna 16 ans.

11 Il fit ce qui est mal aux yeux de l'Eternel; il ne se détourna d'aucun des péchés de Jéroboam, fils de Nebath, qui avait fait pécher Israël, il persista sur cette voie.

12 Le reste des actes de Joas, tout ce qu'il a accompli, ses exploits et la guerre qu'il a menée contre Amatsia, le roi de Juda, cela est décrit dans les annales des rois d'Israël.

13 Joas se coucha avec ses ancêtres et Jéroboam s'assit sur son trône. Joas fut enterré à Samarie avec les rois d'Israël.

Mort d’Elisée

14 Alors qu’Elisée était atteint de la maladie dont il mourut, Joas, le roi d'Israël, descendit vers lui, pleura contre lui et dit: «Mon père! Mon père! Char et cavalerie d'Israël!» 15 Elisée lui dit: «Prends un arc et des flèches.» Et il prit un arc et des flèches. 16 Puis Elisée dit au roi d'Israël: «Bande l'arc avec ta main.» Quand il l'eut fait, Elisée posa ses mains sur celles du roi 17 et dit: «Ouvre la fenêtre à l'est.» Et il l'ouvrit. Elisée dit: «Tire.» Et il tira. Elisée dit: «C'est une flèche de victoire de la part de l'Eternel, une flèche de victoire contre les Syriens. Tu battras les Syriens à Aphek jusqu'à leur extermination.» 18 Elisée dit encore: «Prends les flèches.» Et il les prit. Elisée dit au roi d'Israël: «Frappe contre terre.» Il frappa 3 fois et s'arrêta. 19 L'homme de Dieu s'irrita contre lui et dit: «Il fallait frapper 5 ou 6 fois; alors tu aurais battu les Syriens jusqu'à leur extermination. Désormais, tu ne les battras que 3 fois.»

20 Elisée mourut et on l'enterra. L'année suivante, des troupes de Moabites pénétrèrent dans le pays. 21 On était en train d’enterrer un homme quand on aperçut une de ces troupes, et on jeta l'homme dans le tombeau d'Elisée. En touchant les ossements d'Elisée, l’homme reprit vie et se leva sur ses pieds.

22 Hazaël, le roi de Syrie, avait opprimé Israël pendant toute la vie de Joachaz. 23 Mais l'Eternel leur fit grâce et eut compassion d'eux, il se tourna vers eux à cause de son alliance avec Abraham, Isaac et Jacob. Jusqu’à présent, il n’a pas voulu les détruire et il ne les a pas rejetés loin de lui. 24 Hazaël, le roi de Syrie, mourut et son fils Ben-Hadad devint roi à sa place. 25 Joas, le fils de Joachaz, reprit à Ben-Hadad, le fils de Hazaël, les villes enlevées par Hazaël à son père Joachaz, pendant la guerre. Joas le battit 3 fois et récupéra les villes d'Israël.

Règne d’Amatsia sur Juda

14 La deuxième année du règne de Joas, le fils de Joachaz, sur Israël, Amatsia, fils de Joas, le roi de Juda, devint roi. Il avait 25 ans lorsqu'il devint roi et il régna 29 ans à Jérusalem. Sa mère s'appelait Joaddan et elle était de Jérusalem.

Il fit ce qui est droit aux yeux de l'Eternel, mais pas autant que son ancêtre David; il agit entièrement comme son père Joas. Toutefois, les hauts lieux ne disparurent pas; le peuple y offrait encore des sacrifices et des parfums. Lorsque la royauté fut bien solide entre ses mains, il exécuta ceux de ses serviteurs qui avaient tué le roi, son père. Cependant, il ne fit pas mourir les fils des meurtriers, conformément à ce qui est écrit dans le livre de la loi de Moïse, où l'Eternel donne ce commandement: «*On ne fera pas mourir les pères à la place des enfants, ni les enfants à la place des pères. On fera mourir chacun pour son péché.»[i]

Il battit 10'000 Edomites dans la vallée du sel, et durant cette guerre il prit Séla; il l'appela Joktheel, nom qu'elle a conservé jusqu'à aujourd'hui.

Alors Amatsia envoya des messagers à Joas, fils de Joachaz et petit-fils de Jéhu, le roi d'Israël, pour lui dire: «Viens, affrontons-nous!» Joas, le roi d'Israël, fit dire à Amatsia, le roi de Juda: «Le chardon du Liban envoya dire au cèdre du Liban: ‘Donne ta fille en mariage à mon fils!’ Mais les bêtes sauvages qui vivent au Liban passèrent et piétinèrent le chardon. 10 Tu as battu les Edomites et ton cœur se remplit d’orgueil. Jouis de ta gloire et reste chez toi. Pourquoi t'engager dans une malheureuse entreprise qui amènerait ta ruine et celle de Juda?» 11 Mais Amatsia ne l'écouta pas. Joas, le roi d'Israël, monta et ils s'affrontèrent, lui et Amatsia, le roi de Juda, à Beth-Shémesh, une ville qui appartenait à Juda. 12 Juda fut battu par Israël et chacun s'enfuit dans sa tente. 13 Joas, le roi d'Israël, captura Amatsia, le roi de Juda, le fils de Joas et petit-fils d'Achazia, à Beth-Shémesh. Il vint à Jérusalem et fit une brèche de 200 mètres dans la muraille de Jérusalem, depuis la porte d'Ephraïm jusqu'à la porte de l'angle. 14 Il prit tout l'or et l'argent ainsi que tous les objets qui se trouvaient dans la maison de l'Eternel et dans les trésors du palais royal; il prit aussi des otages, puis il retourna à Samarie.

15 Le reste des actes de Joas, ce qu'il a accompli, ses exploits et la guerre qu'il a menée contre Amatsia, le roi de Juda, cela est décrit dans les annales des rois d'Israël. 16 Joas se coucha avec ses ancêtres et il fut enterré à Samarie avec les rois d'Israël. Son fils Jéroboam devint roi à sa place.

17 Amatsia, fils de Joas, roi de Juda, vécut 15 ans après la mort de Joas, le fils de Joachaz et le roi d'Israël.

18 Le reste des actes d'Amatsia, cela est décrit dans les annales des rois de Juda.

19 On forma une conspiration contre lui à Jérusalem et il s'enfuit à Lakis, mais on le poursuivit là-bas et on l’y fit mourir. 20 On transporta son corps sur des chevaux et il fut enterré à Jérusalem avec ses ancêtres, dans la ville de David. 21 Tout le peuple de Juda prit Azaria, âgé de 16 ans, et le proclama roi à la place de son père Amatsia. 22 C’est lui qui reconstruisit Elath et la ramena sous l’autorité de Juda, une fois le roi couché avec ses ancêtres.

Règne de Jéroboam II sur Israël

23 La quinzième année du règne d'Amatsia, le fils de Joas, sur Juda, Jéroboam, fils de Joas, le roi d'Israël, devint roi à Samarie. Il régna 41 ans.

24 Il fit ce qui est mal aux yeux de l'Eternel, il ne se détourna d'aucun des péchés de Jéroboam, fils de Nebath, qui avait fait pécher Israël. 25 Il rétablit les frontières d'Israël depuis l'entrée de Hamath jusqu'à la mer Morte, conformément à la parole que l'Eternel, le Dieu d'Israël, avait prononcée par son serviteur Jonas, le prophète, fils d'Amitthaï, de Gath-Hépher. 26 En effet, l'Eternel avait vu que le malheur d'Israël était à son comble et qu'il n'y avait personne, ni esclave, ni homme libre, pour venir à son secours. 27 Or l'Eternel n'avait pas parlé d'effacer le nom d'Israël de dessous le ciel, et il les délivra par l’intermédiaire de Jéroboam, le fils de Joas.

28 Le reste des actes de Jéroboam, tout ce qu'il a accompli, ses exploits au combat et la manière dont il a ramené sous l’autorité d’Israël Damas et Hamath, villes qui avaient appartenu à Juda, cela est décrit dans les annales des rois d'Israël. 29 Jéroboam se coucha avec ses ancêtres, avec les rois d'Israël. Son fils Zacharie devint roi à sa place.

Règne d’Azaria (Ozias) sur Juda

15 La vingt-septième année du règne de Jéroboam sur Israël, Azaria, fils d'Amatsia, le roi de Juda, devint roi. Il avait 16 ans lorsqu'il devint roi et il régna 52 ans à Jérusalem. Sa mère s'appelait Jecolia et elle était de Jérusalem.

Il fit ce qui est droit aux yeux de l'Eternel, entièrement comme l’avait fait son père Amatsia. Toutefois, les hauts lieux ne disparurent pas; le peuple y offrait encore des sacrifices et des parfums. L'Eternel frappa le roi, et il fut lépreux jusqu'au jour de sa mort. Il habitait dans une maison isolée et c’était Jotham, son fils, qui était responsable du palais et jugeait le peuple du pays.

Le reste des actes d'Azaria, tout ce qu'il a accompli, cela est décrit dans les annales des rois de Juda.

Azaria se coucha avec ses ancêtres et on l'enterra à leurs côtés dans la ville de David. Son fils Jotham devint roi à sa place.

Règne de Zacharie sur Israël

La trente-huitième année du règne d'Azaria sur Juda, Zacharie, le fils de Jéroboam, devint roi d'Israël à Samarie. Il régna 6 mois.

Il fit ce qui est mal aux yeux de l'Eternel, comme l’avaient fait ses ancêtres; il ne se détourna pas des péchés de Jéroboam, fils de Nebath, qui avait fait pécher Israël. 10 Shallum, le fils de Jabesh, conspira contre lui et le frappa à mort devant le peuple, puis il devint roi à sa place.

11 Le reste des actes de Zacharie, cela est décrit dans les annales des rois d'Israël.

12 Ainsi s'accomplit ce que l'Eternel avait déclaré à Jéhu: «Tes descendants jusqu'à la quatrième génération seront assis sur le trône d'Israël.»

Règne de Shallum sur Israël

13 Shallum, le fils de Jabesh, devint roi la trente-neuvième année du règne d'Ozias sur Juda. Il régna pendant un mois à Samarie. 14 Menahem, le fils de Gadi, monta de Thirtsa et vint à Samarie. Il frappa à mort Shallum, fils de Jabesh, dans Samarie et il devint roi à sa place.

15 Le reste des actes de Shallum et la conspiration qu'il a formée, cela est décrit dans les annales des rois d'Israël.

16 Alors Menahem frappa la ville de Thiphsach, tous ceux qui s’y trouvaient, ainsi que son territoire jusqu’à Thirtsa; il la frappa parce qu'elle ne lui avait pas ouvert ses portes, et il fendit le ventre de toutes les femmes enceintes.

Règne de Menahem sur Israël

17 La trente-neuvième année du règne d'Azaria sur Juda, Menahem, le fils de Gadi, devint roi d'Israël. Il régna 10 ans à Samarie.

18 Il fit ce qui est mal aux yeux de l'Eternel; de toute sa vie, il ne se détourna pas des péchés de Jéroboam, fils de Nebath, qui avait fait pécher Israël. 19 Pul, le roi d'Assyrie, vint attaquer le pays, et Menahem lui donna 30 tonnes d'argent pour qu'il contribue à affermir la royauté entre ses mains. 20 Menahem préleva cet argent sur tous les Israélites riches afin de le donner au roi d'Assyrie, à raison de 50 pièces d'argent chacun. Le roi d'Assyrie repartit alors sans prendre position dans le pays.

21 Le reste des actes de Menahem, tout ce qu'il a accompli, cela est décrit dans les annales des rois d'Israël.

22 Menahem se coucha avec ses ancêtres. Son fils Pekachia devint roi à sa place.

Règne de Pekachia sur Israël

23 La cinquantième année du règne d'Azaria sur Juda, Pekachia, le fils de Menahem, devint roi d'Israël à Samarie. Il régna 2 ans.

24 Il fit ce qui est mal aux yeux de l'Eternel; il ne se détourna pas des péchés de Jéroboam, fils de Nebath, qui avait fait pécher Israël. 25 Son officier Pékach, fils de Remalia, conspira contre lui. Il le frappa à Samarie, dans une partie fortifiée du palais royal, avec l'aide d'Argob et d’Arié. Il avait avec lui 50 Galaadites. Il fit ainsi mourir Pekachia et il devint roi à sa place.

26 Le reste des actes de Pekachia, tout ce qu'il a accompli, cela est décrit dans les annales des rois d'Israël.

Règne de Pékach sur Israël

27 La cinquante-deuxième année du règne d'Azaria sur Juda, Pékach, le fils de Remalia, devint roi d'Israël à Samarie. Il régna 20 ans.

28 Il fit ce qui est mal aux yeux de l'Eternel; il ne se détourna pas des péchés de Jéroboam, fils de Nebath, qui avait fait pécher Israël. 29 Durant le règne de Pékach sur Israël, Tiglath-Piléser, le roi d'Assyrie, vint s'emparer des villes d'Ijjon, d’Abel-Beth-Maaca, de Janoach, de Kédesh, de Hatsor, de Galaad, de la Galilée et de tout le pays de Nephthali, et il exila les habitants en Assyrie. 30 Osée, fils d'Ela, forma une conspiration contre Pékach, fils de Remalia, et le frappa à mort, puis il devint roi à sa place. C’était la vingtième année du règne de Jotham, fils d'Ozias.

31 Le reste des actes de Pékach, tout ce qu'il a accompli, cela est décrit dans les annales des rois d'Israël.

Règne de Jotham sur Juda

32 La deuxième année du règne de Pékach, fils de Remalia, sur Israël, Jotham, fils d'Ozias, le roi de Juda, devint roi. 33 Il avait 25 ans lorsqu'il devint roi et il régna 16 ans à Jérusalem. Sa mère s'appelait Jerusha et c’était la fille de Tsadok.

34 Il fit ce qui est droit aux yeux de l'Eternel, il agit entièrement comme l’avait fait son père Ozias. 35 Toutefois, les hauts lieux ne disparurent pas; le peuple y offrait encore des sacrifices et des parfums. Jotham construisit la porte supérieure de la maison de l'Eternel.

36 Le reste des actes de Jotham, tout ce qu'il a accompli, cela est décrit dans les annales des rois de Juda.

37 A cette époque, l'Eternel commença à envoyer contre Juda Retsin, le roi de Syrie, et Pékach, le fils de Remalia.

38 Jotham se coucha avec ses ancêtres et il fut enterré à leurs côtés dans la ville de son ancêtre David. Son fils Achaz devint roi à sa place.

Règne d’Achaz sur Juda

16 La dix-septième année du règne de Pékach, fils de Remalia, Achaz, fils de Jotham, le roi de Juda, devint roi. Achaz avait 20 ans lorsqu'il devint roi et il régna 16 ans à Jérusalem. Il ne fit pas ce qui est droit aux yeux de l'Eternel, son Dieu, contrairement à son ancêtre David. Il marcha sur la voie des rois d'Israël; il fit même passer son fils par le feu, conformément aux pratiques abominables des nations que l'Eternel avait dépossédées devant les Israélites. Il offrait des sacrifices et des parfums sur les hauts lieux, sur les collines et sous tout arbre vert.

Alors Retsin, le roi de Syrie, et Pékach, fils de Remalia, le roi d'Israël, montèrent contre Jérusalem pour l'attaquer. Ils assiégèrent Achaz, mais sans parvenir à le vaincre. A la même époque, Retsin, le roi de Syrie, ramena Elath sous l’autorité des Syriens. Il expulsa les Juifs d'Elath et les Syriens vinrent y habiter, comme c’est le cas aujourd'hui.

Achaz envoya des messagers à Tiglath-Piléser, le roi d'Assyrie, pour lui dire: «Je suis ton serviteur et ton fils. Monte et délivre-moi des attaques du roi de Syrie et du roi d'Israël.» Achaz prit l'argent et l'or qui se trouvaient dans la maison de l'Eternel et dans les trésors du palais royal, et il les envoya en cadeau au roi d'Assyrie. Le roi d'Assyrie l'écouta: il monta contre Damas, s’en empara, exila ses habitants à Kir et fit mourir Retsin.

10 Le roi Achaz se rendit à Damas pour rencontrer Tiglath-Piléser, le roi d'Assyrie. Quand il vit l'autel qui était à Damas, il envoya au prêtre Urie le dessin et le plan précis de cet autel. 11 Le prêtre Urie construisit un autel entièrement conforme aux indications envoyées de Damas par le roi Achaz, et il le fit avant que le roi Achaz ne soit de retour de Damas. 12 A son arrivée de Damas, le roi vit l'autel, s'en approcha et y monta. 13 Il y fit brûler son holocauste et son offrande végétale, y versa son offrande liquide et l’aspergea avec le sang de ses sacrifices de communion. 14 Il éloigna de l'entrée du temple l'autel de bronze qui était devant l'Eternel, afin qu'il ne soit pas entre le nouvel autel et la maison de l'Eternel, et il le plaça à côté du nouvel autel, du côté nord. 15 Puis le roi Achaz donna cet ordre au prêtre Urie: «Fais brûler sur le grand autel l'holocauste du matin et l'offrande végétale du soir, l'holocauste et l’offrande végétale du roi, les holocaustes et les offrandes végétales de tout le peuple du pays, verses-y leurs offrandes liquides et asperge-le avec tout le sang des holocaustes et tout le sang des sacrifices. En ce qui concerne l'autel de bronze, je m'en occuperai.» 16 Le prêtre Urie se conforma à tout ce que le roi Achaz avait ordonné. 17 Le roi Achaz brisa les panneaux des bases et enleva les bassins qui se trouvaient dessus. Il descendit la cuve de dessus les bœufs en bronze qui la portaient et il la posa sur un pavé de pierres. 18 A cause du roi d'Assyrie, il modifia, dans la maison de l'Eternel, le portique du sabbat qu'on y avait construit et l'entrée extérieure du roi.

19 Le reste des actes d'Achaz, tout ce qu'il a accompli, cela est décrit dans les annales des rois de Juda.

20 Achaz se coucha avec ses ancêtres et il fut enterré à leurs côtés dans la ville de David. Son fils Ezéchias devint roi à sa place.

Règne d’Osée sur Israël

17 La douzième année du règne d'Achaz sur Juda, Osée, le fils d'Ela, devint roi d'Israël à Samarie. Il régna 9 ans.

Il fit ce qui est mal aux yeux de l'Eternel, mais pas autant que les rois d'Israël qui l'avaient précédé. Salmanasar, le roi d'Assyrie, monta contre Osée, qui lui fut asservi et lui paya un tribut. Cependant, le roi d'Assyrie découvrit qu’Osée avait conspiré contre lui en envoyant des messagers à So, le roi d'Egypte, et qu’il ne lui payait plus le tribut annuel. Il le fit alors enfermer et enchaîner dans une prison. En outre, le roi d'Assyrie envahit tout le pays et attaqua Samarie. Il en fit le siège pendant 3 ans. La neuvième année du règne d'Osée, le roi d'Assyrie prit Samarie et exila les Israélites en Assyrie. Il les fit habiter à Chalach ainsi que sur les rives du Chabor, le fleuve de Gozan, et dans les villes des Mèdes.

Les raisons de l’exil d’Israël

Tout cela est arrivé parce que les Israélites ont péché contre l'Eternel, leur Dieu, celui qui les avait fait sortir d'Egypte en les délivrant de l’oppression du pharaon, du roi d'Egypte, et parce qu'ils ont craint d'autres dieux. Ils ont suivi les coutumes des nations que l'Eternel avait dépossédées devant eux et celles que les rois d'Israël avaient établies. Les Israélites ont commis en secret des actes inadmissibles contre l'Eternel, leur Dieu. Ils se sont construit des hauts lieux dans toutes leurs villes, qu’il s’agisse de simples tours de garde ou de villes fortifiées. 10 Ils se sont dressé des statues et des poteaux sacrés sur toute colline élevée et sous tout arbre vert. 11 Là, sur tous les hauts lieux, ils ont brûlé des parfums, comme les nations que l'Eternel avait exilées devant eux, et ils ont eu des activités mauvaises, par lesquelles ils ont irrité l'Eternel. 12 Ils ont servi les idoles alors que l'Eternel leur avait dit: «Vous ne ferez pas cela.»

13 L'Eternel avait averti Israël et Juda par l’intermédiaire de tous ses prophètes, de tous les voyants. Il leur avait dit: «Renoncez à votre mauvaise conduite et respectez mes commandements et mes prescriptions, en suivant entièrement la loi que j'ai donnée à vos ancêtres et que je vous ai envoyée par l’intermédiaire de mes serviteurs les prophètes.» 14 Mais ils n’ont pas écouté, ils se sont montrés réfractaires comme leurs ancêtres, qui n'avaient pas cru en l'Eternel, leur Dieu. 15 Ils ont rejeté ses prescriptions, l'alliance qu'il avait conclue avec leurs ancêtres et les avertissements qu'il leur avait adressés. Ils ont suivi des idoles sans consistance au point de perdre eux-mêmes toute consistance, ils ont suivi les nations qui les entouraient et que l'Eternel leur avait défendu d'imiter. 16 Ils ont abandonné tous les commandements de l'Eternel, leur Dieu. Ils se sont fait deux veaux en métal fondu, ils ont fabriqué des poteaux d'Astarté, ils se sont prosternés devant tous les corps célestes et ils ont servi Baal. 17 Ils ont fait passer leurs fils et leurs filles par le feu, ils ont pratiqué la divination et la magie, ils se sont eux-mêmes vendus pour faire ce qui est mal aux yeux de l'Eternel, au point d’exciter sa colère. 18 Aussi, l'Eternel s'est fortement irrité contre les Israélites et il les a éloignés de lui. Il n'est resté que la seule tribu de Juda. 19 Les Judéens eux-mêmes n’ont pas gardé les commandements de l'Eternel, leur Dieu, et ils ont suivi les coutumes établies par Israël. 20 L'Eternel a rejeté le peuple d'Israël dans son entier. Il les a humiliés, il les a livrés entre les mains des pillards et il a fini par les chasser loin de lui. 21 En effet, les Israélites s'étaient détachés de la famille de David et avaient proclamé roi Jéroboam, fils de Nebath, qui les avait détournés de l'Eternel et avait fait commettre à Israël un grand péché. 22 Les Israélites s'étaient livrés à tous les péchés que Jéroboam avait commis, ils ne s'en étaient pas détournés, 23 jusqu'à ce que l'Eternel chasse Israël loin de lui, comme il l'avait annoncé par l’intermédiaire de tous ses serviteurs les prophètes. C’est ainsi qu’Israël a été exilé loin de son pays, en Assyrie, où il est resté jusqu'à aujourd'hui.

Repeuplement de la Samarie

24 Le roi d'Assyrie fit venir des gens de Babylone, de Cutha, d'Avva, de Hamath et de Sepharvaïm, et il les installa dans les villes de la Samarie à la place des Israélites. Ils prirent donc possession de la Samarie et habitèrent dans ses villes. 25 Au début de leur installation, ils ne craignaient pas l'Eternel, et l'Eternel envoya contre eux des lions qui tuèrent plusieurs d’entre eux. 26 On dit au roi d'Assyrie: «Les nations que tu as exilées et installées dans les villes de la Samarie ne connaissent pas la manière d'adorer le dieu du pays, et il a envoyé contre elles des lions qui les font mourir parce qu’elles ne connaissent pas la manière d’adorer le dieu du pays.» 27 Le roi d'Assyrie donna cet ordre: «Envoyez-y l'un des prêtres que vous avez exilés de là-bas. Qu'il aille s'y installer et qu'il leur enseigne la manière d'adorer le dieu du pays.»

28 Un des prêtres qui avaient été exilés de Samarie vint s'installer à Béthel et leur enseigna comment ils devaient craindre l'Eternel. 29 Cependant, ces nations fabriquèrent chacune leurs dieux dans les villes qu'elles habitaient, et elles les placèrent dans les centres de hauts lieux construits par les Samaritains. 30 Les gens de Babylone firent Succoth-Benoth, ceux de Cuth firent Nergal, ceux de Hamath firent Ashima, 31 ceux d'Avva firent Nibchaz et Tharthak. Ceux de Sepharvaïm brûlaient leurs enfants par le feu en l'honneur d'Adrammélec et d'Anammélec, les dieux de Sepharvaïm. 32 Ils craignaient aussi l'Eternel et ils se firent des prêtres de hauts lieux, pris parmi eux, qui offraient pour eux des sacrifices dans les centres de hauts lieux. 33 Ainsi, ils craignaient l'Eternel tout en servant leurs dieux d'après la coutume des nations d'où on les avait exilés.

34 Aujourd'hui encore, ils suivent leurs premières coutumes: ils ne craignent pas l'Eternel et ils ne se conforment ni à leurs propres prescriptions et règles, ni à la loi et aux commandements donnés par l'Eternel aux descendants de Jacob, celui qu'il a appelé Israël. 35 L'Eternel avait fait alliance avec eux, il leur avait donné cet ordre: «Vous ne craindrez pas d'autres dieux, vous ne les adorerez pas, vous ne les servirez pas et vous ne leur offrirez pas de sacrifices. 36 Mais l'Eternel qui vous a fait sortir d'Egypte avec une grande puissance et avec force, c'est lui que vous craindrez, c'est lui que vous adorerez, c'est à lui que vous offrirez des sacrifices. 37 Vous respecterez et mettrez toujours en pratique les prescriptions, les règles, la loi et les commandements qu'il a écrits pour vous, et vous ne craindrez pas d'autres dieux. 38 Vous n'oublierez pas l'alliance que j'ai faite avec vous et vous ne craindrez pas d'autres dieux. 39 Mais c'est l'Eternel, votre Dieu, que vous craindrez, et lui, il vous délivrera de tous vos ennemis.» 40 Ils n'ont pas écouté, ils ont suivi leurs premières coutumes. 41 Ces nations craignaient l'Eternel tout en servant leurs idoles, et leurs enfants et petits-enfants agissent jusqu'à aujourd'hui exactement comme leurs ancêtres.

Footnotes:

  1. 2 Rois 3:2 Baal: voir la note sur Juges 2.11.
  2. 2 Rois 3:3 Jéroboam: voir 1 Rois 12.26-33.
  3. 2 Rois 3:25 Kir-Haréseth: capitale du royaume de Moab.
  4. 2 Rois 5:17 De la terre d’ici: conformément à une opinion courante dans l’Antiquité, Naaman pensait ne pouvoir adorer le Dieu d’Israël que sur le sol d’Israël.
  5. 2 Rois 5:18 Rimmon: un des 12 principaux dieux syriens, considéré comme le dieu de l’orage et de la fécondité.
  6. 2 Rois 11:12 Le témoignage: terme qui désignait en général les tables de la loi conservées dans l’arche de l’alliance.
  7. 2 Rois 12:4 Hauts lieux: lieux de culte en plein air qui pouvaient être consacrés à diverses divinités, souvent situés sur des hauteurs.
  8. 2 Rois 13:6 Astarté: voir la note sur Juges 2.13.
  9. 2 Rois 14:6 On ne fera… péché: citation de Deutéronome 24.16.
Segond 21 (SG21)

Version Segond 21 Copyright © 2007 Société Biblique de Genève by Société Biblique de Genève

  Back

1 of 1

You'll get this book and many others when you join Bible Gateway Plus. Learn more

Viewing of
Cross references
Footnotes