A A A A A
Bible Book List

Psaumes 1-8 La Bible du Semeur (BDS)

Premier livre

La Loi de l’Eternel, source du bonheur

Heureux l’homme |qui ne marche pas |selon les conseils |des méchants,
qui ne va pas se tenir |sur le chemin des pécheurs,
qui ne s’assied pas |en la compagnie |de ces gens qui se moquent de Dieu.
Toute sa joie il la met |dans la Loi de l’Eternel
qu’il médite jour et nuit.
Il prospère comme un arbre |implanté près d’un cours d’eau ;
il donne toujours son fruit |lorsqu’en revient la saison.
Son feuillage est toujours vert ;
tout ce qu’il fait réussit.
Tel n’est pas le cas |des méchants :
ils sont pareils à la paille[a] |éparpillée par le vent.
Aussi, lors du jugement, |ils ne subsisteront pas,
et nul pécheur ne se maintiendra |parmi la communauté des justes.
Oui car l’Eternel prend en compte |la voie suivie par les justes[b] ;
mais le sentier des méchants |les mène à la ruine.

L’intronisation du Roi

Pourquoi tant d’effervescence |parmi les nations ?
Et pourquoi les peuples |trament-ils ces complots inutiles ?
Pourquoi les rois de la terre |se sont-ils tous soulevés
et les grands conspirent-ils ensemble
contre l’Eternel |et contre l’homme qui a reçu |l’onction de sa part[c] ?
Ils s’écrient :
« Faisons sauter tous leurs liens
et jetons au loin leurs chaînes ! »

Mais il rit, celui qui siège |sur son trône dans les cieux. |Le Seigneur se moque d’eux.
Dans sa colère il leur parle,
dans sa fureur il les épouvante,
en leur tenant ce discours :
« Moi, j’ai établi |mon Roi par l’onction
sur Sion, ma montagne sainte. »
Je publierai le décret |qu’a promulgué l’Eternel.
Il m’a dit : « Tu es mon Fils ;
aujourd’hui, |je fais de toi mon enfant[d].
Demande-moi : Que veux-tu ? |Je te donne en patrimoine |tous les peuples de la terre ;
et le monde, |jusqu’en ses confins lointains, |sera ta propriété.
Avec un sceptre de fer, |tu les soumettras[e] ;
comme des vases d’argile, |tu les briseras. »

10 C’est pourquoi, rois de la terre, |montrez-vous intelligents,
vous qui exercez |le gouvernement |en ce monde, |laissez-vous donc avertir !
11 Servez l’Eternel |avec crainte !
Et, tout en tremblant, |exultez de joie !
12 Au Fils, rendez votre hommage[f], |pour éviter qu’il s’irrite
et que vous périssiez tous |dans la voie que vous suivez.
En un instant, sa colère |contre vous peut s’enflammer.

Oui, heureux sont tous les hommes |qui, en lui, cherchent refuge !

Le salut vient de l’Eternel

Psaume de David, quand il fuyait devant son fils Absalom[g].

O Eternel, |mes ennemis sont si nombreux !
Oui, si nombreux mes adversaires |qui se sont dressés contre moi.
Et si nombreux ceux qui prétendent
qu’il n’y a plus aucun secours |pour moi auprès de Dieu.
            Pause[h]
Pourtant, ô Eternel, |tu es pour moi un bouclier |qui me protège.
O toi ma gloire, |tu me feras marcher encore |la tête haute.

A haute voix, je crie vers l’Eternel ;
de sa montagne sainte, |mon Dieu m’exaucera.
            Pause
Quand je me couche, je m’endors ;
je me réveille |car l’Eternel est mon soutien.
Je ne craindrai donc pas |ces multitudes
qui sont postées autour de moi.

Eternel, lève-toi ! |Au secours, mon Dieu, sauve-moi !
Tu gifles tous mes ennemis :
tu casses les dents aux méchants.
De l’Eternel vient le salut.
O Eternel, fais reposer |ta bénédiction sur les tiens.
            Pause

L’Eternel donne la paix

Au chef de chœur, n psaume de David à chanter avec accompagnement d’instruments à cordes.

Quand je t’appelle à l’aide, |Dieu qui me rends justice, |oh, réponds-moi !
Lorsque je suis dans la détresse, |tu me délivres :
Dieu, fais-moi grâce, |et entends ma prière !

Et vous, les hommes, |jusques à quand jetterez-vous |le discrédit sur mon honneur ?
Jusques à quand vous plairez-vous |à poursuivre le vent
et le mensonge ?
            Pause
Sachez-le bien : |l’Eternel s’est choisi[i] |un homme qui s’attache à lui :
et il m’entend |quand je l’appelle.
Mettez-vous en colère |mais n’allez pas jusqu’à pécher[j] !
Réfléchissez, sur votre lit, |puis taisez-vous !
            Pause
Offrez des sacrifices |conformes à la Loi
et confiez-vous en l’Eternel !

Ils sont nombreux ceux qui demandent : |« Qui donc nous apportera le bonheur ? »
O Eternel, |porte sur nous |un regard favorable ! |Que notre vie |en soit illuminée !
Tu mets dans mon cœur de la joie, |plus qu’ils n’en ont
quand leurs moissons abondent, |quand leur vin nouveau coule.
Dans la paix, je me couche |et m’endors aussitôt ;
grâce à toi seul, ô Eternel, |je demeure en sécurité.

Conduis-moi sur le chemin

Dédié au chef de chœur. A chanter avec accompagnement d’instruments à vent. Un psaume de David.

O Eternel, |écoute mes paroles
et entends mes soupirs !
O toi, mon Roi, mon Dieu, |sois attentif à mon appel,
car c’est toi que je prie.
Eternel, au matin, |ma voix se fait entendre,
car, dès le point du jour, |je me présente à toi, |et puis j’attends …

Car tu n’es pas un Dieu |qui prend plaisir au mal.
Auprès de toi, |le mal n’a pas de place.
Les insolents ne peuvent pas |subsister devant toi.
Tu hais tous ceux qui font le mal.
Tu fais périr tous les menteurs.
Les assassins et les trompeurs |sont en horreur à l’Eternel.
En vertu de ta grâce immense |je peux venir à ta maison,
et avec crainte |me prosterner pour t’adorer |devant ton sanctuaire.
Eternel, conduis-moi, |toi qui es juste, |car j’ai des ennemis.
Aplanis le sentier |que tu veux que j’emprunte.
10 Dans leurs propos, |il n’y a aucune sincérité,
et ils ne pensent qu’à détruire.
Dès qu’ils se mettent à parler, |on dirait un tombeau qui s’ouvre ;
leur langue se fait enjôleuse[k].
11 O Dieu, fais-leur payer leurs crimes
et que, par leurs machinations, |ils provoquent leur propre ruine,
et, pour leurs méfaits répétés, |ô Dieu, qu’ils soient chassés
car ils te sont rebelles.

12 Mais que tous ceux |qui trouvent un refuge en toi |soient à jamais dans l’allégresse
et poussent de grands cris de joie, |car ils sont sous ta protection ;
et que tous ceux qui t’aiment
se réjouissent grâce à toi.
13 Eternel, tu bénis le juste
et tu le couvres de ta grâce, |comme d’un bouclier.

Au secours !

Au chef de chœur. Un psaume de David, à chanter avec accompagnement de harpes à huit cordes[l].

Eternel, mon Dieu, |malgré ta colère, |ne me punis pas
et, dans ton courroux, |ne me châtie pas !
Eternel, |aie pitié de moi, |car je suis sans force.
O Eternel, guéris-moi, |car de tout mon être, |vois, je suis dans l’épouvante.
Je suis en plein désarroi.
Et toi, Eternel, |quand donc interviendras-tu ?
Ne voudrais-tu pas |revenir vers moi |pour me délivrer ?
Dans ton amour, sauve-moi !
Car ceux qui sont morts |ne sont plus capables |de parler de toi !
Qui peut te louer |au séjour des morts ?

Or, à force de gémir, |je suis épuisé,
et, durant la nuit, |sur mon lit, je pleure ;
ma couche est trempée, |inondée de larmes.
Mes yeux sont usés, |tant j’ai de chagrin, |ils n’en peuvent plus.
Ce sont tous mes ennemis |qui en sont la cause.

Retirez-vous tous, |artisans du mal !
L’Eternel entend mes pleurs[m].
10 L’Eternel exauce |mes supplications.
L’Eternel accueille |ma prière.
11 Tous mes ennemis |seront dans la honte |et dans l’épouvante,
ils reculeront |soudain, tout honteux.

Rends-moi justice contre des accusations injustes !

Complainte de David qu’il chanta au Seigneur au sujet de ce que Koush[n] le Benjaminite avait dit.

O Eternel, mon Dieu, |en toi, j’ai un refuge :
viens, sauve-moi |de ceux qui me poursuivent ! |Viens donc me délivrer !
Sinon, comme des lions[o], |ils vont me déchirer,
je serai mis en pièces |sans que personne |ne vienne à mon secours.
O Eternel, mon Dieu, |si j’ai agi |comme on me le reproche,
si j’ai commis une injustice,
si j’ai causé du tort |à mon ami,
si, sans raison, |j’ai dépouillé mon adversaire[p],
alors, qu’un ennemi |se mette à me poursuivre,
qu’il me rattrape et me piétine,
qu’il traîne mon honneur |dans la poussière.
            Pause
O Eternel, |dans ta colère, lève-toi,
dresse-toi contre la furie |de ceux qui sont mes adversaires
entre en action en ma faveur, |toi qui as établi le droit.
Que les peuples s’assemblent |autour de toi,
et toi, domine-les |des hauteurs de ton trône.
O Eternel, |toi le juge des peuples,
rends-moi justice, |et agis selon ma droiture !
Qu’il me soit fait |selon mon innocence !
10 Mets donc un terme |aux méfaits des méchants,
et affermis le juste,
toi qui es juste |et qui sondes les cœurs[q] |et les désirs secrets.

11 Dieu est mon bouclier.
Il sauve qui a le cœur droit.
12 Dieu est un juste juge,
qui, chaque jour, |fait sentir son indignation
13 à qui ne revient pas à lui.

L’ennemi[r] aiguise son glaive,
il tend son arc |et se met à viser.
14 Il se prépare |des armes meurtrières,
et il apprête |des flèches enflammées[s].
15 Il conçoit des méfaits,
porte en son sein |de quoi répandre la misère, |et il accouche de la fausseté.
16 Il creuse en terre |un trou profond[t],
mais, dans la fosse qu’il a faite, |c’est lui qui tombera.
17 Son mauvais coup |se retournera contre lui,
et sa violence |lui retombera sur la tête.

18 Je louerai l’Eternel |pour sa justice,
je célébrerai par des chants |le Dieu très-haut.

Grandeur de Dieu et de l’homme

Au chef de chœur. Un psaume de David, (à chanter avec accompagnement) de la harpe de Gath[u].

Eternel, notre Seigneur,
que ta gloire est admirable |sur la terre tout entière !

Au-dessus du ciel, |on célèbre ta splendeur[v].
De la bouche des petits enfants |et des nourrissons,
tu fais jaillir la louange[w] |à l’encontre de tes adversaires,
pour imposer le silence |à l’ennemi plein de hargne.

Quand je contemple le ciel |que tes doigts ont façonné,
les étoiles et la lune |que tes mains ont disposées,
je me dis : Qu’est-ce que l’homme, |pour que tu en prennes soin,
et qu’est-ce qu’un être humain |pour qu’à lui tu t’intéresses[x] ?
Pourtant, tu l’as fait |de peu inférieur à Dieu[y],
tu l’as couronné |de gloire et d’honneur.
Tu lui donnes de régner |sur les œuvres de tes mains.
Tu as tout mis sous ses pieds :
tout bétail, gros ou petit,
et les animaux sauvages,
tous les oiseaux dans les airs |et les poissons de la mer,
tous les êtres qui parcourent |les sentiers des mers.

10 Eternel, notre Seigneur,
que ta gloire est admirable |sur la terre tout entière.

Footnotes:

  1. 1.4 Il s’agit de la bale, c’est-à-dire l’enveloppe du grain.
  2. 1.6 C’est-à-dire : car l’Eternel tient compte de la conduite des justes pour les rétribuer en conséquence.
  3. 2.2 Les v. 1-2 sont cités, d’après la version grecque, en Ac 4.25-26 où les apôtres appliquent ces paroles à Hérode et à Pilate, aux Juifs et aux païens, qui se sont « ligués » contre Jésus-Christ.
  4. 2.7 Le jour de son intronisation, le roi est adopté par Dieu comme son fils (cf. 2 S 7.5, 14). Cité en Ac 13.33 ; Hé 1.5 ; 5.5.
  5. 2.9 D’après la vocalisation suivie par les versions grecque et syriaque. Le texte hébreu traditionnel a : tu les briseras. Réminiscences en Ap 2.26-27 ; 12.5 ; 19.15.
  6. 2.12 Hébreu difficile. Litt. : Baisez le fils, si on interprète le mot fils comme un terme araméen.
  7. 3.1 Voir 2 S 15.13-37.
  8. 3.3 Le sens de ce terme n’est pas assuré.
  9. 4.4 Plusieurs manuscrits hébreux, l’ancienne version grecque et la latine ont : l’Eternel m’a témoigné sa bonté de façon merveilleuse.
  10. 4.5 Autre traduction : ne tremblez pas. Cité en Ep 4.26.
  11. 5.10 Cité en Rm 3.13.
  12. 6.1 Sens incertain. Autre traduction : à l’octave (inférieure), c’est-à-dire pour voix de basse ou instruments à notes graves.
  13. 6.9 Réminiscence en Mt 7.23 ; Lc 13.27.
  14. 7.1 Personnage inconnu de la cour de Saül. Certaines versions l’ont identifié à l’Ethiopien (en hébreu le Koushite) de 2 S 18.21-23.
  15. 7.3 Comme jeune berger, David a été attaqué par des lions (1 S 17.34-35). Dans les Psaumes, les ennemis sont souvent comparés à des bêtes féroces (10.9 ; 17.12 ; 22.13-14, 17, 21-22 ; 25.17 ; 57.5 ; 58.7 ; 124.6).
  16. 7.5 Autre traduction : Si j’ai laissé échapper mon adversaire pour rien.
  17. 7.10 Voir Ap 2.23.
  18. 7.13 L’hébreu ne permet pas de déterminer si c’est Dieu ou l’ennemi qui est le sujet des verbes des v. 13-14. D’où l’autre traduction possible : 13 Si l’on ne revient pas à lui, Dieu aiguise son glaive … 15 L’ennemi conçoit des méfaits …
  19. 7.14 Les anciens enduisaient parfois les flèches de matières inflammables pour allumer des incendies dans les villes assiégées (cf. Ep 6.16).
  20. 7.16 Allusion aux pièges préparés pour la capture des fauves : des trous profonds recouverts de branchages.
  21. 8.1 Sens incertain. On pense qu’il s’agit soit d’une harpe de Gath, la ville de Philistie, soit d’un chant de vendange et de pressoir (voir Ps 81.1 et 84.1).
  22. 8.2 Hébreu obscur.
  23. 8.3 D’après les versions anciennes ; cf. Mt 21.16, qui cite ce texte sous cette même forme. Texte hébreu traditionnel : tu as fondé ta force.
  24. 8.5 Voir 144.3 ; Jb 7.17-18. Les v. 5-7 sont cités en Hé 2.6-8 ; le v. 7 en 1 Co 15.27 ; Ep 1.22.
  25. 8.6 Autre traduction : inférieur aux êtres célestes.
La Bible du Semeur (BDS)

La Bible Du Semeur (The Bible of the Sower) Copyright © 1992, 1999 by Biblica, Inc.®
Used by permission. All rights reserved worldwide.

  Back

1 of 1

You'll get this book and many others when you join Bible Gateway Plus. Learn more

Viewing of
Cross references
Footnotes