A A A A A
Bible Book List

Proverbes 16-18 La Bible du Semeur (BDS)

16 L’homme fait des projets,
mais celui qui a le dernier mot, c’est l’Eternel.
Vous pouvez penser que tout ce que vous faites est bien,
mais c’est l’Eternel qui apprécie vos motivations.
Recommande tes œuvres à l’Eternel,
et tes projets se réaliseront.
L’Eternel a tout fait pour un but,
même le méchant pour le jour du malheur.
Tout homme orgueilleux est en horreur à l’Eternel ;
soyez-en certain : il ne restera pas impuni.
La faute est expiée par la bonté et la fidélité
et, par crainte de l’Eternel, on se détourne du mal.
Quand la conduite d’un homme est agréable à l’Eternel,
il lui concilie même ses ennemis.
Mieux vaut le peu honnêtement obtenu
que de gros revenus mal acquis.
L’homme projette de suivre tel chemin,
et Dieu dirige ses pas.
10 Quand le roi se prononce, ses paroles ont valeur de déclaration divine :
que sa bouche n’aille donc pas à l’encontre du droit.
11 L’Eternel veut des balances et des plateaux justes,
et les poids, il en fait son affaire[a].
12 Faire le mal est une chose abominable pour un roi,
car le pouvoir ne devient fort que s’il est juste.
13 Ceux dont les paroles sont justes obtiennent la faveur du roi,
et il aime ceux qui parlent avec droiture.
14 Quand un roi se met en colère, sa fureur est comme une messagère de mort,
mais l’homme sage saura l’apaiser.
15 Quand le visage du roi s’éclaire, c’est un gage de vie,
et sa faveur est comme un nuage annonçant l’ondée printanière[b].
16 Acquérir la sagesse vaut bien mieux que l’or pur,
et gagner en discernement est bien préférable à l’argent[c].
17 Les hommes droits cheminent sur des routes qui évitent le mal,
qui surveille sa conduite préserve sa vie.
18 L’orgueil précède la ruine ;
un esprit fier annonce la chute.
19 Mieux vaut avoir un esprit humble et frayer avec les gens de condition modeste
que de partager le butin avec les orgueilleux.
20 Qui agit prudemment dans une affaire s’en trouvera bien[d].
Heureux celui qui met sa confiance en l’Eternel !
21 Qui a le cœur sage sera reconnu comme intelligent,
et les paroles aimables sont d’autant plus persuasives.
22 Le discernement est une source de vie pour celui qui en est pourvu ;
les sots trouvent leur châtiment dans leur sottise même.
23 Si le cœur d’un homme est pénétré de sagesse,
il parlera de façon avisée, et ses paroles seront d’autant plus persuasives.
24 D’aimables paroles sont comme un rayon de miel :
douces pour l’âme et bienfaisantes pour le corps.
25 Bien des hommes pensent être sur le bon chemin,
et pourtant, ils se trouvent sur une voie qui, finalement, mène à la mort.
26 La faim du travailleur est une bonne collaboratrice :
sa bouche le pousse à travailler.
27 Le vaurien projette le malheur,
et ses paroles sont comme un feu dévorant.
28 Le fourbe sème la discorde,
et qui colporte des rumeurs jette la brouille entre des amis.
29 L’homme violent circonvient son prochain
et l’entraîne sur une mauvaise voie.
30 Qui ferme les yeux pour méditer des desseins pervers
et qui serre les lèvres a déjà commis le mal.
31 Les cheveux blancs sont une couronne honorifique :
elle s’obtient par une vie droite.
32 Mieux vaut un homme lent à la colère qu’un bon guerrier,
mieux vaut savoir se dominer que de conquérir des villes.
33 On jette le sort dans les pans du vêtement du prêtre[e],
mais c’est de l’Eternel que dépend toute décision.

17 Mieux vaut n’avoir qu’un croûton de pain sec et vivre dans la tranquillité
que dans une maison où l’on festoie beaucoup tout en se querellant.
Le serviteur intelligent gouvernera le fils indigne
et recevra sa part d’héritage avec les frères.
Le creuset épure l’argent, et le four l’or,
mais les cœurs, c’est l’Eternel qui les éprouve.
Qui fait le mal écoute les propos des gens malfaisants,
et le menteur prête l’oreille aux langues malveillantes.
Se moquer du pauvre c’est outrager son Créateur,
qui se réjouit du malheur d’autrui ne restera pas impuni.
La couronne des vieillards, ce sont leurs petits-enfants,
et la fierté des fils, ce sont leurs pères.
Un langage distingué ne convient pas à l’insensé,
combien moins le mensonge à un homme de haut rang.
Dans l’esprit de ceux qui l’utilisent, le pot-de-vin agit comme une pierre magique :
quoi qu’ils entreprennent, il doit leur assurer le succès.
Qui veut se faire aimer, pardonne les torts qu’il a subis :
les rappeler divise les amis.
10 Un reproche a plus d’effet sur un homme avisé
que cent coups de bâton administrés à un insensé.
11 Le méchant ne recherche que la rébellion,
mais c’est un messager sans pitié qui sera envoyé contre lui.
12 Mieux vaut tomber sur une ourse privée de ses petits
que de rencontrer un insensé en proie à sa folie[f].
13 Si quelqu’un rend le mal pour le bien,
le malheur ne quittera plus sa demeure.
14 Commencer une querelle, c’est ouvrir une brèche dans une digue,
c’est pourquoi : abandonne la partie avant qu’éclate la dispute.
15 Qui acquitte le coupable, qui condamne le juste,
sont tous deux en horreur à l’Eternel.
16 A quoi sert l’argent dans les mains d’un insensé ?
Peut-il acheter la sagesse quand il n’a pas de bon sens ?
17 Un ami aime en tout temps
et le frère est né pour le jour où l’on se trouve dans l’adversité.
18 Seul un homme dépourvu d’intelligence s’engage[g]
et se porte garant des dettes d’autrui.
19 Aimer les querelles, c’est aimer le péché ;
qui fait l’important[h], cherche sa ruine.
20 L’homme au cœur tortueux ne trouvera pas le bonheur,
qui manie une langue perfide tombera dans le malheur.
21 Qui donne naissance à un fils insensé en aura du chagrin,
et le père d’un sot n’aura pas de quoi se réjouir.
22 Un cœur joyeux est un excellent remède,
mais l’esprit déprimé mine la santé.
23 L’homme corrompu accepte des cadeaux sous le manteau
pour fausser le cours de la justice.
24 L’homme avisé a les yeux fixés sur la sagesse,
mais les regards de l’insensé se portent au bout du monde.
25 Un fils insensé fait le chagrin de son père
et rend la vie amère à celle qui l’a enfanté.
26 Il n’est pas bon de faire payer au juste une amende
ni de frapper de nobles dirigeants à l’encontre du droit.
27 L’homme qui a de bonnes connaissances limite ses paroles,
qui garde son sang-froid est intelligent.
28 Le sot lui-même passe pour sage s’il sait se taire ;
qui tient sa bouche close est intelligent.

18 L’original suit son bon plaisir :
il s’insurgera contre tout ce qui est raisonnable.
L’insensé n’aime pas réfléchir,
il ne demande qu’à faire étalage de son opinion.
Le méchant apporte avec lui le mépris :
une action déshonorante est suivie de l’opprobre.
Les paroles humaines sont comme des eaux profondes ;
la source de la sagesse est un torrent qui déborde[i].
Il n’est pas bien de favoriser le méchant
et de léser le juste dans le jugement.
Les propos de l’insensé suscitent des querelles,
et ses discours lui attirent les coups.
La bouche de l’insensé cause sa ruine,
et ses lèvres sont un piège pour sa vie.
Les médisances sont comme des friandises :
elles descendent jusqu’au tréfonds de l’être.
Qui se relâche dans son travail
est frère de celui qui détruit.
10 L’Eternel est comme un donjon bien fortifié :
le juste y accourt et il y est en sécurité.
11 La fortune du riche lui tient lieu de place forte,
il s’imagine qu’ils sont un rempart inaccessible.
12 Quand l’orgueil remplit le cœur d’un homme, sa ruine est proche.
Avant d’être honoré, il faut savoir être humble[j].
13 Qui répond avant d’avoir écouté
manifeste sa sottise et se couvre de confusion.
14 Un bon moral permet de supporter la maladie,
mais si le moral est abattu, qui le relèvera ?
15 L’homme intelligent acquiert la connaissance,
et l’oreille des sages est tendue vers elle.
16 Les cadeaux ouvrent les chemins
et font arriver jusqu’en présence des gens importants[k].
17 Qui plaide sa cause en premier paraît toujours avoir raison,
vient la partie adverse, et l’on examine ce qu’il a dit.
18 Le sort met fin aux contestations
et tranche même entre des puissants.
19 Un frère que l’on a offensé est plus inaccessible qu’une ville fortifiée,
et des dissensions sont comme les verrous d’un palais.
20 Chacun goûtera à satiété les fruits de ses paroles
et se rassasiera de ce que ses lèvres ont produit.
21 La mort et la vie sont au pouvoir de la langue :
qui aime se répandre en paroles mangera les fruits qu’elles auront produits.
22 Qui trouve une épouse trouve le bonheur :
c’est une faveur que l’Eternel lui a accordée.
23 Le pauvre parle en suppliant,
mais le riche répond durement.
24 Qui a beaucoup de compagnons les a pour son malheur,
mais un véritable ami est plus attaché qu’un frère.

Footnotes:

  1. 16.11 Voir 11.1 et note.
  2. 16.15 Les pluies de printemps marquent le retour de la végétation, elles sont signes de prospérité et de joie (Dt 11.14).
  3. 16.16 Voir 2.4.
  4. 16.20 Autres traductions : qui agit intelligemment dans une affaire s’en trouvera bien, ou : qui a l’intelligence de ce qu’on dit trouvera le bonheur, ou : qui parle avec intelligence obtiendra le bonheur.
  5. 16.33 Il s’agit de l’ourim et du toummim dont on se servait pour connaître la volonté de Dieu (voir Ex 28.30 et note).
  6. 17.12 Voir 2 S 17.8 ; Os 13.8.
  7. 17.18 Voir 6.1 et note.
  8. 17.19 En hébreu : qui surélève sa porte, par orgueil, soit pour avoir une maison plus grande que les autres, soit, au figuré, pour s’élever au-dessus des autres.
  9. 18.4 Ce verset semble opposer notre répugnance à nous livrer (voir le secret des « eaux profondes » en 20.5) à la franchise vivifiante des sages.
  10. 18.12 Voir 15.33.
  11. 18.16 Voir 17.8.
La Bible du Semeur (BDS)

La Bible Du Semeur (The Bible of the Sower) Copyright © 1992, 1999 by Biblica, Inc.®
Used by permission. All rights reserved worldwide.

  Back

1 of 1

You'll get this book and many others when you join Bible Gateway Plus. Learn more

Viewing of
Cross references
Footnotes