A A A A A
Bible Book List

Jérémie 10-13 La Bible du Semeur (BDS)

Vrai Dieu et faux dieux

Les idoles et le Dieu vivant

10 O peuple d’Israël, |écoute la parole |que l’Eternel prononce !

Voici ce que déclare l’Eternel :
N’adoptez pas |la conduite des autres peuples
et ne redoutez pas |les signes dans le ciel
même les peuples étrangers |qui les redoutent.
Les coutumes des autres peuples |sont inutiles,
leur dieu n’est que du bois |coupé dans la forêt,
travaillé au ciseau |par la main d’un sculpteur.
On l’embellit d’argent ou d’or,
un marteau et des clous |le font tenir en place
pour qu’il ne branle pas !
Ces dieux-là sont semblables |à des épouvantails |dans un champ de concombres :
ils ne savent parler,
il faut qu’on les transporte
car ils ne marchent pas.
Ne les craignez donc pas :
ils ne font pas de mal ;
et ils ne peuvent pas |non plus faire du bien.

Nul n’est semblable à toi, |ô Eternel !
Car tu es grand |et parce que tu es puissant, |ta renommée est grande !
Qui donc ne te craindrait, |ô, roi des peuples ?
On doit te craindre
car parmi tous les sages |de tous les peuples
et dans tous leurs royaumes,
nul n’est semblable à toi[a] !
Tous, en effet, sans exception, |ils sont insensés et stupides,
et leur enseignement |est une absurdité,
car il ne porte |que sur un dieu en bois.
C’est de l’argent battu |apporté de Tarsis,
de l’or venu d’Ouphaz[b],
une œuvre de sculpteur, |le travail d’un orfèvre.
On revêt ces dieux-là |de vêtements de pourpre |et d’étoffes d’azur,
mais tous ne sont que l’œuvre |d’habiles ouvriers.
10 Mais l’Eternel |est le vrai Dieu ;
il est le Dieu vivant |et le roi éternel ;
par sa colère, |la terre est ébranlée,
et les peuples ne peuvent |soutenir son courroux.

11 Vous leur direz ceci : Les dieux qui n’ont fait ni le ciel ni la terre disparaîtront de dessus cette terre et de dessous ce ciel[c].

12 L’Eternel, lui, a fait la terre |par sa puissance,
il a solidement |fondé le monde |par sa sagesse,
et il a déployé le ciel |par son intelligence[d].
13 Quand il fait retentir sa voix,
les eaux s’amassent dans le ciel,
des nuages s’élèvent |des confins de la terre ;
il fait jaillir l’éclair |au milieu des averses
et il fait s’élancer |le vent de ses réserves.
14 Alors tout être humain |reste hébété |et ne comprend plus rien.
Tout orfèvre est honteux |de son idole,
car sa statue de fonte |est une tromperie
qui n’a en elle aucun souffle de vie.
15 Ils ne sont que néant
et œuvres illusoires ;
et ils disparaîtront
au jour du châtiment.
16 Combien est différent |le Dieu qui est la part |du peuple de Jacob.
Il a tout façonné ;
Israël est le peuple |qui constitue son patrimoine.
Il a pour nom |le Seigneur des armées célestes.

La panique et la prière

Annonce de l’exil

17 Ramasse ton bagage,
toi qui es assiégée !
18 Car voici ce que l’Eternel déclare :
« Cette fois-ci, |je vais lancer au loin |les habitants de ce pays
et je ferai venir |la détresse sur eux.
Ils n’échapperont pas[e]. »

19 Malheur à moi ! Je suis blessée !
Ma plaie est douloureuse.
Pour ma part, je disais :
C’est un mal qui m’atteint,
je dois le supporter.
20 Ma tente est dévastée,
mes cordeaux sont rompus,
mes enfants m’ont quittée,
aucun d’eux n’est plus là,
il n’y a plus personne |pour remonter ma tente
et retendre mes toiles.

21 Les dirigeants du peuple |ont été insensés :
ils n’ont pas suivi l’Eternel.
Et c’est bien pour cela |qu’ils n’ont pas réussi
et que tout le troupeau |dont ils avaient la charge |a été dispersé.
22 Ecoutez la rumeur, |elle s’approche.
Un grand tumulte arrive |en provenance du pays du nord ;
les villes de Juda |vont être transformées |en terre dévastée,
en gîtes de chacals.

Prière du prophète

23 Je sais, ô Eternel,
que le destin de l’homme |n’est pas entre ses mains,
et que celui qui marche
n’est pas le maître de ses pas.
24 Châtie-nous, Eternel,
mais avec équité
et non avec colère,
pour ne pas nous détruire |totalement.
25 Déverse ta fureur |sur les peuples païens,
ceux qui ne te connaissent pas,
sur les peuplades
qui ne t’invoquent pas,
car ils ont dévoré,
oui, dévoré Jacob,
jusqu’à l’exterminer
et ils ont ravagé |le lieu de sa demeure[f].

Les luttes de Jérémie

L’alliance rompue

11 L’Eternel adressa la parole à Jérémie en ces termes : Ecoutez donc les clauses de cette alliance[g], tu les énonceras pour les gens de Juda et les habitants de Jérusalem ! Tu leur diras : Voici ce que déclare l’Eternel, le Dieu d’Israël : Maudit soit l’homme qui ne respecte pas les termes de l’alliance que j’ai imposés à vos ancêtres lorsque je les ai fait sortir d’Egypte, de ce creuset de fer, et que je leur ai dit : Ecoutez-moi et appliquez tout ce que je vous ordonne, et vous serez mon peuple, et moi je serai votre Dieu. Alors je tiendrai le serment que j’ai fait à vos ancêtres, de leur accorder ce pays où coulent le lait et le miel, comme c’est le cas aujourd’hui.

Je répondis : C’est vrai, ô Eternel.

Et l’Eternel me dit : Proclame toutes ces paroles dans les villes de Juda et les rues de Jérusalem ! Dis-leur : Ecoutez les termes de l’alliance, appliquez-les. Car j’ai averti vos ancêtres dès le jour où je les ai fait sortir d’Egypte jusqu’à ce jour. Oui, sans me lasser, je les ai bien avertis de m’écouter. Ils n’ont pas écouté, non, ils n’ont pas prêté l’oreille, mais chacun a suivi les penchants de son cœur obstiné et mauvais. Alors j’ai fait venir contre eux tous les maux dont il est question dans l’alliance à laquelle je leur avais commandé d’obéir, puisqu’ils ne l’ont pas appliquée.

L’Eternel ajouta : Les habitants des villes de Juda et de Jérusalem préparent un complot : 10 ils ont commis les mêmes fautes que leurs premiers ancêtres qui avaient refusé d’écouter mes paroles. Eux aussi, ils ont adopté d’autres dieux qu’ils ont adorés ; oui, le royaume d’Israël et le royaume de Juda ont transgressé l’alliance que j’avais autrefois conclue avec leurs ancêtres.

11 C’est pourquoi l’Eternel vous déclare aujourd’hui : Je ferai fondre une calamité sur eux et ils ne pourront pas y échapper : lorsqu’ils m’imploreront, je ne les écouterai pas. 12 Alors les habitants des villes de Juda et de Jérusalem pourront aller lancer des appels à leurs dieux auxquels ils offrent des parfums. Mais ces dieux-là ne les sauveront pas lorsqu’ils seront dans le malheur. 13 Autant tu as de villes, autant tu as de dieux, Juda[h]. Autant tu as de rues, Jérusalem, autant tu as dressé d’autels à l’infamie, des autels pour offrir des parfums à Baal.

14 Quant à toi, Jérémie, ne prie pas pour ce peuple et ne prononce en sa faveur ni supplication ni requête. Lorsqu’ils m’invoqueront à cause de leur malheur, je n’écouterai pas.

15 Pourquoi ma bien-aimée |vient-elle dans mon temple
tout en accomplissant |ses desseins pernicieux ?
Penses-tu que les vœux |et les offrandes d’animaux
vont éloigner de toi
le châtiment ?
Penses-tu t’en sortir[i] ?
16 L’Eternel t’appelait :
« Olivier verdoyant |orné de fruits superbes ».
Cependant, maintenant, |au bruit d’un grand fracas, |il y mettra le feu
et ses rameaux seront brisés.

17 Le Seigneur des armées célestes qui t’a planté a décidé ton malheur à cause des méfaits que les gens d’Israël et les gens de Juda ont accomplis, car ils m’ont irrité en offrant des parfums à Baal.

Complot contre Jérémie

18 L’Eternel m’en a informé, je l’ai donc appris ; il m’a fait voir[j] leurs agissements. 19 J’étais comme un agneau docile qu’on mène à l’abattoir et je ne savais pas que c’était contre moi qu’ils concevaient de tels projets, disant : « Abattons l’arbre pendant qu’il est en sève, venez, supprimons-le du monde des vivants, et qu’on ne s’en souvienne plus ! »

20 O Seigneur des armées célestes, |tu es un juste juge,
et tu éprouves |le cœur et les pensées.
Que je voie donc |comment tu les rétribueras ;
en effet, c’est à toi |que j’ai remis ma cause.

21 C’est pourquoi voici ce que déclare l’Eternel au sujet des hommes d’Anatoth[k] qui veulent te tuer et qui disent : « Ne prophétise pas au nom de l’Eternel, sinon nous te tuerons. » 22 Oui, c’est pourquoi voici ce que déclare le Seigneur des armées célestes : Je vais sévir contre eux, leurs jeunes gens périront par l’épée ; leurs fils et leurs filles mourront par la famine, 23 et il n’en restera aucun. Je ferai venir le malheur sur les gens d’Anatoth dans l’année de leur châtiment.

Pourquoi les méchants prospèrent-ils ?

12 Tu es juste ! Eternel, |comment donc oserais-je |contester avec toi[l] ?

Cependant, je voudrais |discuter avec toi |de la justice.
Pourquoi les méchants réussissent-ils ?
Pourquoi les traîtres |vivent-ils si tranquilles ?
Oui, tu les as plantés
et ils ont pris racine ;
ils progressent sans cesse
et ils portent du fruit.
Ils ont ton nom à la bouche,
mais tu es très loin de leur cœur.
Mais toi, ô Eternel, |tu me connais et tu me vois,
et tu sondes mon cœur |qui a pris ton parti[m].
Entraîne-les, |tout comme des moutons |qu’on mène à l’abattoir !
Réserve-les, |pour le jour du massacre !

Jusques à quand |le pays sera-t-il en deuil,
et l’herbe des campagnes |se desséchera-t-elle ?
Et tout cela à cause |de la méchanceté |de ceux qui y habitent ?
Les animaux périssent, |ainsi que les oiseaux,
parce que les gens disent :
« L’Eternel ne voit pas |ce qui nous adviendra. »
Mais l’Eternel me dit :
Si, déjà, tu t’épuises
en courant avec des piétons,
comment donc tiendras-tu |en courant avec des chevaux ?
S’il te faut un pays tranquille
pour ta sécurité,
qu’adviendra-t-il de toi |lorsque tu feras face |à la crue[n] du Jourdain ?
Car même les gens de ta parenté,
de ta propre famille, |sont traîtres envers toi,
et ils crient bien fort contre toi.
Ne te fie pas à eux,
même quand ils t’adressent |des propos bienveillants !

Le patrimoine de Dieu : un domaine abandonné

J’ai délaissé mon temple,
j’ai rejeté le peuple |qui est mon patrimoine,
j’ai livré à ses ennemis
celle que je chéris.
Car le peuple qui m’appartient |est devenu pour moi |comme un lion de la forêt ;
il rugit contre moi ;
c’est pourquoi je l’ai pris en haine.
Eh quoi ! le peuple |qui m’appartient |est-il donc devenu pour moi |comme un rapace |aux couleurs bigarrées[o]
pour que, de toutes parts, |les autres rapaces l’entourent ?

Allez et rassemblez |les animaux sauvages !
Qu’on les fasse venir |pour le festin !
10 Oui, de nombreux bergers[p] |ont saccagé ma vigne
et foulé mon domaine,
et ils ont transformé |mon domaine plaisant
en un désert aride !
11 Ils l’ont changé en friche |où tout est dévasté ;
le voici devant moi |dans sa désolation.
Tout le pays est dévasté
et nul ne s’en soucie.

12 Sur toutes les hauteurs |dans le désert
arrivent les dévastateurs,
car voici que l’épée de l’Eternel |ravage le pays |d’un bout à l’autre,
il n’y a plus de paix |pour aucun être humain.
13 Ils ont semé du blé,
ils récoltent des ronces ;
ils se sont fatigués |pour n’aboutir à rien.
Le fruit de vos moissons |vous remplira de honte,
c’est là l’effet de la colère ardente |de l’Eternel.

Le sort des mauvais voisins

14 Voici ce que déclare l’Eternel au sujet des mauvais voisins qui se sont attaqués au pays que j’avais donné en patrimoine à mon peuple Israël : Je vais les arracher de leur pays, et puis j’arracherai du milieu d’eux la communauté de Juda. 15 Pourtant, après les avoir arrachés, j’aurai de nouveau compassion d’eux, et je les ferai retourner chacun dans son domaine, chacun dans son pays. 16 Et s’ils apprennent à se comporter comme mon peuple, s’ils prêtent serment par mon nom, disant : « L’Eternel est vivant », comme ils ont appris à mon peuple à jurer par Baal, alors ils auront une place au milieu de mon peuple. 17 Mais s’ils n’écoutent pas, j’arracherai définitivement un tel peuple et je le ferai périr, l’Eternel le déclare.

La ceinture de lin

13 L’Eternel me parla ainsi : Va t’acheter une ceinture de lin et mets-la autour de la taille, mais ne la mouille pas.

Je m’achetai donc la ceinture, comme l’Eternel me l’avait demandé, et me la mis autour de la taille.

L’Eternel me parla une seconde fois pour me dire : Prends la ceinture que tu as achetée et que tu portes à la taille, et mets-toi en route : va jusqu’au Perath[q] et là, enfouis-la dans une fente de rocher.

Je partis donc et je cachai la ceinture près du Perath, comme l’Eternel me l’avait ordonné.

Après bien des jours, l’Eternel me dit : Mets-toi en route, retourne sur les bords du Perath et reprends la ceinture que je t’ai ordonné de cacher là-bas.

Je me rendis donc près du Perath, je fouillai, et je pris la ceinture à l’endroit où je l’avais cachée, mais elle était tellement abîmée qu’elle ne pouvait plus servir à rien.

Alors l’Eternel me parla en ces termes : Voici ce que déclare l’Eternel : C’est de cette manière que je vais abîmer ce qui fait la fierté des Judéens, la grande fierté de Jérusalem. 10 Ce peuple mauvais qui refuse de m’écouter, qui suit les penchants de son cœur obstiné, qui s’attache aux dieux étrangers pour leur vouer un culte et se prosterner devant eux, deviendra semblable à cette ceinture qui n’est plus bonne à rien. 11 Car, comme la ceinture est attachée à la taille d’un homme, ainsi je m’étais attaché toute la communauté d’Israël et toute celle de Juda – l’Eternel le déclare – pour qu’elles deviennent pour moi mon peuple et mon honneur, un sujet de louange, une parure. Mais ils ne m’ont pas écouté.

La perdition irréversible

Le vin de la colère

12 Tu leur diras ceci : Voici ce que déclare l’Eternel, le Dieu d’Israël : Toutes les cruches seront remplies de vin. Et ils te répondront : « Ne savons-nous pas que toutes les cruches seront remplies de vin ? » 13 Tu leur diras alors : Voici ce que déclare l’Eternel : Je vais remplir d’ivresse[r] tous les habitants de ce pays-ci et les rois qui occupent le trône de David, ainsi que les prêtres et les prophètes, et tous les habitants de Jérusalem. 14 Puis je les briserai les uns contre les autres, les pères avec les fils, l’Eternel le déclare. Ni pitié, ni compassion, ni mansuétude, rien ne m’empêchera de les détruire.

Dernier avertissement

15 Ecoutez et prêtez l’oreille
et ne soyez pas orgueilleux !
C’est l’Eternel qui parle.
16 Rendez gloire à l’Eternel, votre Dieu,
avant qu’il fasse venir les ténèbres
et que vos pieds trébuchent
sur les montagnes |où la nuit est tombée.
Vous, vous attendez la lumière :
il la transformera |en une obscurité profonde ;
oui, il la changera |en épaisses ténèbres.
17 Si vous n’écoutez pas,
je pleurerai |secrètement sur votre orgueil,
je pleurerai à chaudes larmes,
mes yeux ruisselleront de larmes,
car le troupeau de l’Eternel |va être emmené en captivité.

Message au roi

18 Déclare au roi |et à la reine mère[s] :
« Asseyez-vous bien bas
car le voilà tombé |de votre tête,
votre superbe diadème. »
19 Les villes du Néguev |à présent sont fermées
et plus personne |n’ouvre leurs portes,
car tout Juda est déporté,
il est déporté tout entier.

O Jérusalem !

20 Lève les yeux, Jérusalem, regarde
ceux qui viennent du nord.
Où donc est le troupeau |qui t’a été confié,
et où sont les brebis |qui faisaient ta fierté ?
21 Qu’auras-tu à redire |quand s’imposeront[t] comme maîtres
ceux même à qui tu as appris |à te traiter ainsi ?
Les douleurs te prendront
comme une femme qui enfante.
22 Et si tu te demandes :
« Pourquoi tout cela m’est-il arrivé ? »
sache que c’est à cause |de tes nombreuses fautes
que les pans de ta robe |ont été relevés[u]
et qu’on s’en prend à toi |avec violence.

23 Un Ethiopien peut-il changer |la couleur de sa peau,
un léopard les taches |de son pelage ?
De même, comment pourriez-vous |vous mettre à bien agir,
vous qui êtes bien entraînés |à commettre le mal ?
24 Aussi, moi, l’Eternel, |je vous disperserai
comme des brins de paille |dans le vent du désert.
25 Tel est ton lot, |le sort que je te fixe,
déclare l’Eternel,
car tu m’as oublié
pour placer ta confiance |dans de faux dieux.
26 C’est pourquoi moi aussi |je relève ta robe |jusque sur ton visage,
et l’on verra ta honte.
27 J’ai vu tes adultères |et tes hennissements,
tes prostitutions exécrables,
tes idoles abominables
sur toutes les hauteurs, |dans la campagne.
Malheur à toi, Jérusalem, |tu es impure !
Jusques à quand |cela va-t-il durer ?

Footnotes:

  1. 10.7 Voir Ap 15.4.
  2. 10.9 Tarsis : aux confins occidentaux de la mer Méditerranée, sans doute en Espagne (voir Gn 10.4 ; Jon 1.3 ; Ps 72.10). Ouphaz, mentionné aussi dans Dn 10.5, est inconnu. Certaines versions anciennes ont remplacé par Ophir, célèbre pour son or (1 R 10.11 ; 22.49).
  3. 10.11 Ce verset est en araméen dans l’original.
  4. 10.12 Les v. 12-16 ont leur parallèle en 51.15-19.
  5. 10.18 Ils n’échapperont pas : hébreu peu clair. Autre traduction : afin qu’on les capture.
  6. 10.25 Voir Ps 79.6-7.
  7. 11.2 L’alliance conclue avec les ancêtres du peuple à leur sortie d’Egypte (v. 4) et récemment renouvelée par Josias (2 R 22.8 à 23.25). Plusieurs de ces versets rappellent le langage du Deutéronome (voir Dt 4.23 ; 5.2 ; 11.26-28 ; 27.26 ; 28.1 ; 29.13).
  8. 11.13 Voir 2.28.
  9. 11.15 Penses-tu que les vœux … t’en sortir : d’après l’ancienne version grecque. L’hébreu est peu clair ; certains traduisent : la viande consacrée pourrait-elle détourner (le châtiment) ? C’est quand tu fais le mal que tu te réjouis !
  10. 11.18 il m’a fait voir : selon le texte hébreu traditionnel. L’ancienne version grecque, la version syriaque et la Vulgate ont : je vois.
  11. 11.21 C’est-à-dire les compatriotes de Jérémie (voir 1.1 ; 32.7).
  12. 12.1 Autre traduction : cependant je te prendrai à partie.
  13. 12.3 Autre traduction : tu sondes mes pensées à ton sujet.
  14. 12.5 la crue : l’hébreu emploie un terme qui signifie par ailleurs « orgueil ». Ici, il peut s’agir de la crue du Jourdain, ou des fourrés que l’on trouvait sur ses rives et qui étaient peuplés de bêtes sauvages.
  15. 12.9 Les oiseaux de proie s’attaquent, paraît-il, à ceux qui ont un plumage plus éclatant que le leur.
  16. 12.10 Voir 6.3ss Les bergers sont les chefs ennemis.
  17. 13.4 Le Perath, en hébreu, même mot que l’Euphrate. Il s’agit peut-être du même lieu que Para (Jos 18.23), près de l’actuel Wadi Fara, à environ 5 kilomètres, au nord-est d’Anatoth. Ce torrent représente peut-être symboliquement l’Euphrate.
  18. 13.13 La colère de Dieu qui se déchaîne contre son peuple est souvent comparée à un vin qui enivre (voir 25.15-16 ; 48.26 ; 49.12 ; 51.39, 57 ; Es 29.9-10 ; 51.17 ; Ez 23.22-24 ; Ps 60.5 ; 75.9).
  19. 13.18 L’influence de la reine mère était très grande dans toutes les cours orientales (voir 1 R 15.13). Il s’agit sans doute du roi Yehoyakîn et de sa mère Nehoushta (2 R 24.8-15 ; 2 Ch 36.5).
  20. 13.21 Autre traduction : quand l’Eternel t’imposera.
  21. 13.22 Voir v. 26-27. Traitement honteux infligé aux captives, même à celles du plus haut rang (voir Na 3.5 ; Es 47.3).
La Bible du Semeur (BDS)

La Bible Du Semeur (The Bible of the Sower) Copyright © 1992, 1999 by Biblica, Inc.®
Used by permission. All rights reserved worldwide.

  Back

1 of 1

You'll get this book and many others when you join Bible Gateway Plus. Learn more

Viewing of
Cross references
Footnotes