A A A A A
Bible Book List

Ésaïe 49-53 La Bible du Semeur (BDS)

Le deuxième chant du Serviteur

49 Vous tous qui habitez les îles |et les régions côtières, |écoutez-moi !

Et vous peuples lointains, |prêtez-moi attention !
J’ai été appelé par l’Eternel |dès le sein maternel,
et il a mentionné mon nom |dès avant ma naissance.
Il a fait de ma bouche |une épée acérée[a],
il m’a couvert |de l’ombre de sa main[b],
et il a fait de moi |une flèche aiguisée ;
il m’a tenu caché, |dans son carquois.
Il m’a dit : « Tu es mon serviteur, Israël ;
je manifesterai |ma splendeur au travers de toi. »

Cependant, moi, j’ai dit :
« Je me suis fatigué pour rien,
c’est inutilement, |oui, c’est en pure perte, |que j’ai usé mes forces …
Mais l’Eternel me fera droit
et il tient en réserve |ma récompense. »

Et maintenant, voici |ce que dit l’Eternel,
celui qui m’a formé |dès le sein de ma mère
pour que je sois son serviteur,
pour ramener Jacob à lui
et pour rassembler Israël |auprès de lui.
Je serai honoré |aux yeux de l’Eternel
et mon Dieu est la source de ma force.
Et il a dit aussi : |« Tu ne seras pas seulement |mon serviteur
pour rétablir |les tribus de Jacob
et ramener ceux que j’ai préservés |du peuple d’Israël.
Car je t’établirai |pour être la lumière |des autres peuples
afin que mon salut parvienne |aux extrémités de la terre[c]. »

Voici ce que dit l’Eternel
qui délivre Israël, |qui en est le Dieu saint,
à l’homme méprisé
et détesté du peuple,
celui dont les despotes |ont fait leur serviteur :
Les rois t’apercevront, |et ils se lèveront,
les princes te verront, |ils se prosterneront,
afin d’honorer l’Eternel |qui est fidèle,
oui, le Saint d’Israël, |qui t’a choisi.

Voici ce que dit l’Eternel :
Au moment favorable |je répondrai à ton appel,
et au jour du salut |je viendrai à ton aide.
Je te protégerai, |et je t’établirai
pour conclure une alliance avec le peuple
et pour relever le pays,
pour faire le partage |des patrimoines dévastés[d],
pour dire aux prisonniers : « Sortez »,
et à ceux qui demeurent |dans les ténèbres :
« Montrez-vous ! »
Et ils se nourriront |partout le long des routes ;
ils trouveront des pâturages |sur toutes les collines.
10 Ils n’endureront plus |ni la faim ni la soif,
la chaleur du désert et le soleil |ne les abattront plus
car celui qui les aime |les conduira
et il les mènera |auprès des sources d’eau[e].
11 Et toutes mes montagnes, |je les transformerai |en chemins praticables,
je remblaierai mes routes.
12 Les voici, ils arrivent |des pays éloignés,
les uns viennent du nord, |les autres du couchant,
d’autres encore |de la région d’Assouan[f].

13 O cieux, poussez des cris de joie !
O terre, éclate d’allégresse !
Faites retentir votre joie, montagnes,
parce que l’Eternel |a consolé son peuple
et qu’il a compassion |des affligés.

Le retour en grâce de Sion

14 Cependant, Sion dit : |« L’Eternel m’a abandonnée,
oui, le Seigneur m’a oubliée. »
15 Une femme oublie-t-elle |l’enfant qu’elle nourrit ?
Cesse-t-elle d’aimer |l’enfant qu’elle a conçu ?
Et même si les mères |oubliaient leurs enfants,
je ne t’oublierai pas !
16 Voici, je t’ai gravée |dans le creux de mes mains,
je pense constamment |à tes remparts.
17 Déjà tes fils[g] accourent,
ceux qui te détruisaient |et qui te ravageaient
s’en iront loin de toi.
18 Porte les yeux autour de toi, |regarde :
ils se rassemblent tous,
et ils viennent vers toi.
Aussi vrai que je suis vivant,
déclare l’Eternel,
tu t’en revêtiras |comme d’une parure,
et tu te les attacheras |comme la mariée sa ceinture.
19 Car ton pays en ruine,
dévasté, désolé,
deviendra trop étroit |pour tous tes habitants ;
ceux qui te dévoraient |auront fui loin de toi.
20 Tu entendras tes fils |dont tu étais privée
te répéter :
« Ce lieu est trop étroit pour nous.
Fais-nous donc de la place,
pour que nous puissions habiter ici ! »
21 Alors tu te demanderas :
« Qui donc a mis, pour moi, |tous ces enfants au monde ?
J’étais privée d’enfants, |stérile,
et bannie en exil.
Qui donc a élevé ceux-ci ?
J’étais demeurée seule :
ceux-là, d’où viennent-ils ? »

22 Voici ce que déclare |le Seigneur, l’Eternel :
Je ferai signe de la main |aux nations étrangères,
je dresserai mon étendard |en direction des peuples,
ils amèneront tes fils dans leurs bras,
ils chargeront tes filles |sur leurs épaules.
23 Des rois s’occuperont de toi |comme s’ils étaient tes parents,
et leurs princesses |seront tes mères nourricières.
Ils se prosterneront |devant toi jusqu’à terre
et ils lécheront la poussière |attachée à tes pieds.
Et tu sauras alors |que je suis l’Eternel
et qu’on n’est pas déçu |quand on compte sur moi.

24 Pourrait-on enlever |ce qu’a pris le guerrier ?
Les captifs du tyran[h] |seront-ils délivrés ?
25 Voici ce que dit l’Eternel :
Les captifs du guerrier |lui seront enlevés,
et la proie du tyran |va être délivrée.
Je ferai un procès moi-même |à ceux qui t’ont fait un procès
et je délivrerai |moi-même tes enfants.
26 J’amènerai tes oppresseurs |à s’entredéchirer.
Et ils s’enivreront |du sang les uns des autres |comme de vin nouveau ;
alors tout le monde saura
que je suis l’Eternel |que c’est moi qui te sauve,
que je suis ton libérateur |le Puissant de Jacob.

L’Eternel veut vous délivrer

50 Voici ce que dit l’Eternel :

Où est la lettre de divorce
en vertu de laquelle |j’aurais répudié votre mère ?
Ou auquel de mes créanciers |vous ai-je donc vendus ?
Non, vous avez été vendus
à cause de vos fautes,
et ce sont vos révoltes
qui ont été la cause |de la répudiation de votre mère.

Lorsque je suis venu, |pourquoi n’y avait-il personne ?
Lorsque j’ai appelé, |pourquoi nul n’a-t-il répondu ?
Croyez-vous que ma main |soit devenue trop courte |pour délivrer ?
Que, pour vous libérer, |je n’aurais pas la force ?
Pourtant, par ma menace, |je mets la mer à sec,
et je réduis les fleuves |en un désert.
Leurs poissons pourrissent alors |par manque d’eau,
ils périssent de soif.
J’habillerai le ciel de noir
et je le couvrirai |d’un habit de toile de sac.

Le troisième chant du Serviteur

Le Seigneur, l’Eternel,
m’a donné une langue |de disciple attentif
pour que, par ma parole, |je sache fortifier
ceux qui sont fatigués.
Et il me fait tendre l’oreille
matin après matin,
afin que je l’écoute
comme un disciple.
Le Seigneur, l’Eternel, |a ouvert mon oreille,
et moi, de mon côté, |je n’ai pas résisté,
je ne me suis pas éclipsé.
J’ai présenté mon dos |à ceux qui me frappaient
et j’ai tendu mes joues |à ceux qui m’arrachaient la barbe.
Je n’ai pas caché mon visage
à ceux qui m’insultaient |et qui crachaient sur moi[i].

Le Seigneur, l’Eternel, |viendra à mon secours ;
voilà pourquoi je ne suis pas confus ;
c’est pourquoi j’ai rendu ma face |dure comme un caillou,
car je le sais : |je ne serai pas dans la honte.
Il est tout proche, |celui qui me justifiera.
Qui veut m’intenter un procès ?
Comparaissons ensemble !
Qui conteste mon droit ?
Qu’il s’approche de moi !
Le Seigneur, l’Eternel, |viendra à mon secours,
qui me condamnera ?
Mes adversaires |tomberont tous en loques, |comme de vieux habits :
les mites les dévoreront.

10 Qui parmi vous |craint l’Eternel ?
qu’il écoute[j] son serviteur !
Si quelqu’un marche |dans les ténèbres
sans avoir de lumière,
qu’il place sa confiance |en l’Eternel,
qu’il s’appuie sur son Dieu !
11 Mais vous qui allumez un feu,
qui vous armez |de flèches embrasées,
allez donc dans les flammes |de votre propre feu
et au milieu des flèches |embrasées par vous-mêmes.
C’est de par moi |que cela vous arrivera,
et c’est dans la douleur |que vous vous coucherez.

Le salut éternel de Dieu

51 Ecoutez-moi,

vous qui êtes en quête de justice,
qui vous tournez vers l’Eternel !
Regardez le rocher
d’où vous avez été taillés,
et la carrière
d’où vous avez été tirés !
Oui, considérez donc |Abraham votre père,
Sara qui vous a mis au monde,
car lorsque j’ai appelé Abraham, |il n’avait pas d’enfant.
Je l’ai alors béni |et je lui ai donné |de nombreux descendants.
Oui, l’Eternel |va consoler Sion,
ses ruines lui inspireront |de la compassion ;
il rendra son désert |comme l’Eden,
la steppe comme le jardin |de l’Eternel.
La joie et l’allégresse |y régneront,
et l’on y entendra |de la musique |et des chants de reconnaissance.

Prête-moi attention, mon peuple !
Vous, ma nation, |tendez vers moi l’oreille,
car je promulguerai la Loi,
et je proclamerai mon droit
pour éclairer les peuples.
Oui, je ferai bientôt justice,
mon salut va paraître,
mes bras gouverneront les peuples.
Les îles, les régions côtières, |mettront leur espérance en moi,
elles s’en remettront |au secours de mon bras.

Levez les yeux au ciel,
baissez-les sur la terre,
car, comme une fumée, |le ciel s’évanouira
et, comme un vêtement, |la terre s’usera.
Ses habitants mourront |comme des mouches,
mais mon salut |sera établi pour toujours,
mon œuvre de justice |ne sera pas anéantie.
Ecoutez-moi, |vous qui savez ce qui est juste.
Peuple, qui a ma Loi |présente à son esprit,
ne crains donc pas |les injures des hommes,
que leurs outrages |ne t’emplissent pas de frayeur !
Car ils seront |mangés par la vermine |comme un habit,
et rongés par les mites |comme la laine.
Quant à mon œuvre de justice, |elle sera établie pour toujours
et mon salut |pour toutes les générations.

L’éveil de la nouvelle création

Le nouvel exode, la nouvelle création

Réveille-toi ! |Réveille-toi !
Revêts-toi de puissance,
ô bras de l’Eternel !
Entre en action |comme aux jours d’autrefois,
au temps des premières générations !
N’est-ce pas toi qui abattis |Rahav l’Egypte[k],
qui transperças |le monstre de la mer ?
10 N’est-ce pas toi |qui desséchas la mer
et qui taris |les eaux du grand abîme ?
Toi qui fis un chemin |dans les profondeurs de la mer
pour que ton peuple délivré |puisse y passer ?

11 De même, ceux que l’Eternel |a libérés retourneront,
ils iront à Sion |avec des cris de joie.
Une joie éternelle |couronnera leur tête,
la joie et l’allégresse |les accompagneront,
la tristesse et les plaintes |fuiront au loin.

Si Dieu est pour nous, qui sera contre nous ?

12 C’est moi, c’est moi qui vous console.
Comment donc peux-tu craindre |l’homme qui doit mourir,
ou un humain |qui a le même sort que l’herbe ?
13 As-tu donc oublié |l’Eternel qui t’a fait,
qui a tendu le ciel |et a fondé la terre ?
Comment peux-tu trembler |sans cesse tout le jour
parce que le tyran |déchaîne sa fureur
et se prépare à te détruire ?
Maintenant, où est-elle, |la fureur du tyran ?
14 Bientôt, le prisonnier[l] |va être libéré,
il ne périra pas |au fond de son cachot
et il ne sera plus |privé de nourriture.
15 Moi, je suis l’Eternel, ton Dieu.
Quand j’agite la mer, |ses flots mugissent.
Voici mon nom : |le Seigneur des armées célestes.

16 Oui, j’ai mis mes paroles dans ta bouche,
je t’ai couvert |de l’ombre de ma main[m],
pour étendre le ciel, |et pour fonder la terre,
et pour proclamer à Sion : |« Tu es mon peuple ! »

Jérusalem se relève

17 Réveille-toi, réveille-toi,
debout, Jérusalem,
toi qui as bu la coupe |remplie de la colère
que l’Eternel t’a présentée,
oui, toi qui as vidé |jusqu’à l’ultime goutte
la coupe du vertige.
18 Parmi tous les fils |que tu as mis au monde,
il n’y en a aucun |pour te guider,
et parmi tous les fils |que tu as élevés,
il n’y en a aucun |pour te prendre la main !
19 Deux malheurs t’ont frappé,
mais qui donc te plaindra ?
La dévastation et la destruction,
la famine et l’épée !
Et qui te consolera[n] ?
20 Tes fils défaillent,
ils sont couchés |à tous les coins de rue,
comme des antilopes |prises dans un filet.
Ils ont été chargés |de la fureur de l’Eternel,
de la sanction |infligée par ton Dieu.
21 C’est pourquoi, malheureuse, |écoute donc ceci,
toi qui es enivrée, |mais pas de vin.
22 Ainsi parle ton Dieu, |l’Eternel, ton Seigneur,
qui va défendre |la cause de son peuple :
J’ôterai de ta main
la coupe du vertige,
et tu ne boiras plus
désormais le calice |rempli de ma colère,
23 car je le mettrai dans la main |de tes persécuteurs,
de ceux qui te disaient :
« Incline-toi, |afin que nous passions ! »
Et tu as présenté |ton dos pour qu’on le foule
comme une rue pour les passants.

Jérusalem rétablie

52 Réveille-toi, |réveille-toi,

Sion, pare-toi de ta force !
Mets tes vêtements d’apparat,
Jérusalem, ô ville sainte !
Car désormais |ni l’incirconcis ni l’impur
n’entreront plus chez toi.
Secoue donc ta poussière, |relève-toi, Jérusalem, |installe-toi,
délivre-toi des chaînes |qui enserrent ton cou,
toi qui es prisonnière, |Dame Sion !

Car voici ce que l’Eternel déclare : Puisqu’on vous a vendus pour rien, ce sera sans argent qu’on vous libérera. Car voici ce que déclare le Seigneur, l’Eternel : Mon peuple est tout d’abord descendu en Egypte afin d’y séjourner, ensuite l’Assyrien l’a opprimé sans cause. Mais à présent ici, qu’est-ce que j’ai à faire ? demande l’Eternel. Puisque mon peuple a été pris pour rien, ses oppresseurs se vantent[o], déclare l’Eternel, et, à longueur de jour, mon nom est outragé[p] ! C’est pourquoi mon peuple va savoir qui je suis. Oui, il saura en ce jour-là que c’est moi qui ai dit : Je viens !

Dieu délivre

Comme il est beau de voir |sur les montagnes
les pas du messager |d’une bonne nouvelle,
qui annonce la paix[q],
qui parle de bonheur,
et qui annonce le salut,
qui dit à Sion : « Ton Dieu règne. »
On entend tes guetteurs,
ils élèvent la voix,
ils crient de joie ensemble
car de leurs propres yeux ils voient
l’Eternel arriver |de nouveau à Sion[r].

Poussez des cris de joie, |ensemble faites éclater |votre allégresse,
vous, ruines de Jérusalem !
Car l’Eternel |a consolé son peuple
et délivré Jérusalem.
10 L’Eternel a manifesté |sa puissance et sa sainteté
aux yeux de toutes les nations,
et tous les confins de la terre |verront
la délivrance |qu’apporte notre Dieu.

11 Partez, partez, |sortez de là,
ne touchez rien d’impur[s] !
Sortez de cette ville !
Purifiez-vous,
vous qui portez les ustensiles |de l’Eternel[t] !
12 Vous ne sortirez pas |en courant à la hâte[u],
vous ne marcherez pas |comme des fugitifs,
car l’Eternel |marchera devant vous,
et le Dieu d’Israël |fermera votre marche.

Le quatrième chant du Serviteur

13 Voici, mon serviteur
agira en toute sagesse[v],
il sera haut placé,
très élevé, |grandement exalté.
14 Beaucoup ont été horrifiés
tellement son visage |était défiguré
et tant son apparence |n’avait plus rien d’humain.
15 Car il accomplira le rite |de l’aspersion |pour des peuples nombreux[w].
Les rois, à son sujet, |resteront bouche close,
car ils verront eux-mêmes |ce qui ne leur avait |pas été raconté,
ils comprendront |ce qui ne leur avait |pas été annoncé[x].

53 Qui a cru à notre message ?

A qui a été révélée |l’intervention de l’Eternel[y] ?
Il a grandi tout droit |comme une jeune pousse
ou comme une racine |sortant d’un sol aride.
Il n’avait ni prestance ni beauté
pour retenir notre attention
ni rien dans son aspect |qui pût nous attirer.
Il était méprisé, |abandonné des hommes,
un homme de douleur
habitué à la souffrance.
Oui, il était semblable |à ceux devant lesquels |on détourne les yeux.
Il était méprisé,
et nous n’avons fait de lui aucun cas.

Pourtant, en vérité, |c’est de nos maladies |qu’il s’est chargé,
et ce sont nos souffrances |qu’il a prises sur lui,
alors que nous pensions |que Dieu l’avait puni,
frappé et humilié[z].
Mais c’est pour nos péchés |qu’il a été percé,
c’est pour nos fautes |qu’il a été brisé.
Le châtiment |qui nous donne la paix |est retombé sur lui
et c’est par ses blessures |que nous sommes guéris[aa].
Nous étions tous errants, |pareils à des brebis,
chacun de nous allait |par son propre chemin :
l’Eternel a fait retomber sur lui |les fautes de nous tous.

Il était maltraité, |et il s’est humilié,
il n’a pas dit un mot.
Semblable à un agneau |mené à l’abattoir,
tout comme la brebis muette |devant ceux qui la tondent,
il n’a pas dit un mot[ab].
Il a été arraché à la vie[ac] |avec violence, |suite à un jugement.
Et qui, parmi les gens |de sa génération, |s’est soucié de son sort,
lorsqu’on l’a retranché
du pays des vivants ?
Il a été frappé à mort[ad]
à cause des péchés |que mon peuple[ae] a commis.
On a mis son tombeau |avec celui des criminels
et son sépulcre |avec celui des riches,
alors qu’il n’avait pas commis |d’acte de violence
et que jamais ses lèvres |n’avaient produit la tromperie[af].

10 Mais il a plu à Dieu |de le briser par la souffrance.
Bien que toi, Dieu, |tu aies livré sa vie |en sacrifice de réparation,
il verra une descendance.
Il vivra de longs jours
et il accomplira avec succès |ce que désire l’Eternel.
11 Car après avoir tant souffert,
il verra la lumière[ag], |et il sera comblé.
Beaucoup de gens le connaîtront, et pour cela,
mon serviteur, le Juste, |leur accordera le statut de justes
et se chargera de leurs fautes[ah].
12 Voilà pourquoi |je lui donnerai une part |avec ces gens nombreux ;
il partagera le butin |avec la multitude,
car il s’est dépouillé lui-même[ai] |jusqu’à la mort
et s’est laissé compter |parmi les malfaiteurs[aj],
car il a pris sur lui |les fautes d’un grand nombre,
il a intercédé |en faveur des coupables.

Footnotes:

  1. 49.2 Voir Hé 4.12 ; Ap 1.16.
  2. 49.2 Voir 51.16.
  3. 49.6 Voir 42.6. Cité en Ac 13.47. Allusion en Lc 2.32 (voir Jn 8.12 ; Ac 26.23).
  4. 49.8 Cité en 2 Co 6.2. Voir 42.6.
  5. 49.10 Cité en Ap 7.16-17.
  6. 49.12 Assouan : dans le sud de l’Egypte. Selon le texte hébreu de Qumrân. Le texte hébreu traditionnel a Sinim, région non identifiée.
  7. 49.17 Selon le texte hébreu traditionnel. Le texte hébreu de Qumrân et plusieurs autres versions anciennes ont : ceux qui te rebâtiront.
  8. 49.24 D’après le texte hébreu de Qumrân et plusieurs versions anciennes. Le texte hébreu traditionnel a : du juste.
  9. 50.6 Voir Mt 26.67 ; Mc 14.65.
  10. 50.10 Selon l’ancienne version grecque et la version syriaque. Le texte hébreu traditionnel porte : en écoutant.
  11. 51.9 Voir Ps 87.4 et la note ; Ps 89.11 ; Es 30.7 et la note. Cf. Es 27.1.
  12. 51.14 Autre traduction : celui qui ploie sous le fardeau.
  13. 51.16 Voir 49.2 ; 59.21.
  14. 51.19 D’après le texte hébreu de Qumrân, l’ancienne version grecque, la version syriaque et la Vulgate. Le texte hébreu traditionnel a : qui suis-je pour te consoler ? ou par qui pourrais-je te consoler ?
  15. 52.5 D’après le texte hébreu de Qumrân. Le texte hébreu traditionnel a : poussent des cris.
  16. 52.5 Cité en Rm 2.24 d’après l’ancienne version grecque.
  17. 52.7 Voir Na 2.1 ; Ep 6.15. Cité en Rm 10.15.
  18. 52.8 Le texte hébreu de Qumrân ajoute ici : avec amour.
  19. 52.11 Cité en 2 Co 6.17 d’après l’ancienne version grecque.
  20. 52.11 C’est-à-dire les ustensiles sacrés du culte que les Babyloniens avaient emportés lors de la destruction du temple de Jérusalem en 587 et que les exilés ramèneront. Les lévites ne devaient rien toucher d’impur, rien qui ait rapport aux pratiques idolâtres des païens (voir Nb 4.24-28).
  21. 52.12 Pas comme lors de la sortie d’Egypte.
  22. 52.13 Autre traduction : réussira.
  23. 52.15 Traduction incertaine. Les versions ont compris : de même, de nombreux peuples s’émerveilleront à son sujet.
  24. 52.15 Cité en Rm 15.21, d’après l’ancienne version grecque.
  25. 53.1 Cité en Jn 12.38 ; Rm 10.16.
  26. 53.4 Cité en Mt 8.17.
  27. 53.5 Les v. 5-6 sont cités en 1 P 2.24-25.
  28. 53.7 Les v. 7-8 sont cités en Ac 8.32-33, d’après l’ancienne version grecque.
  29. 53.8 Autre traduction : arrêté.
  30. 53.8 D’après l’ancienne version grecque. Le texte hébreu traditionnel a : il a été frappé.
  31. 53.8 Selon le texte hébreu traditionnel. Le principal texte hébreu de Qumrân a : son peuple.
  32. 53.9 Cité en 1 P 2.22.
  33. 53.11 D’après le texte hébreu de Qumrân et l’ancienne version grecque. Le texte hébreu traditionnel a : il verra.
  34. 53.11 Voir Rm 3.21-24.
  35. 53.12 Réminiscence en Ph 2.7.
  36. 53.12 Cité en Lc 22.37 et dans certains manuscrits de Mc 15.28 (voir note Mc 15.27).
La Bible du Semeur (BDS)

La Bible Du Semeur (The Bible of the Sower) Copyright © 1992, 1999 by Biblica, Inc.®
Used by permission. All rights reserved worldwide.

  Back

1 of 1

You'll get this book and many others when you join Bible Gateway Plus. Learn more

Viewing of
Cross references
Footnotes