A A A A A
Bible Book List

Exode 22-24 La Bible du Semeur (BDS)

22 Si l’on surprend un voleur en train de pénétrer dans une maison par effraction et qu’on lui assène un coup mortel, celui qui l’aura frappé ne sera pas coupable de meurtre. Par contre, si cela se passe en plein jour, celui qui l’aura frappé sera coupable de meurtre. Tout voleur devra verser une indemnité. S’il ne possède rien, il sera lui-même vendu comme esclave pour compenser ce qu’il a volé.

S’il a volé un animal – bovin, âne ou mouton – et qu’on le retrouve vivant en sa possession, il rendra deux animaux en compensation.

Si quelqu’un fait brouter ses bêtes dans le champ ou le vignoble d’autrui, il indemnisera le propriétaire lésé en lui donnant le meilleur produit de son propre champ et de son vignoble.

Si quelqu’un allume un feu et que celui-ci, rencontrant des buissons d’épines[a], se propage et brûle les gerbes du voisin, ou son blé sur pied, ou bien son blé en herbe, l’auteur de l’incendie sera tenu de donner compensation pour ce qui aura été brûlé.

Si un homme confie à la garde d’autrui de l’argent ou des objets de valeur et qu’ils soient volés dans la maison de celui qui en avait accepté la garde, si le voleur est retrouvé, il restituera le double de ce qu’il a volé. S’il ne l’est pas, le maître de la maison comparaîtra devant Dieu pour savoir s’il ne s’est pas emparé du bien de son prochain. Dans toute affaire frauduleuse, qu’il s’agisse d’un bovin, d’un âne, d’un mouton, d’un vêtement ou de n’importe quel objet perdu dont deux personnes revendiqueront la propriété, les deux parties porteront leur litige devant Dieu ; celui que Dieu déclarera coupable restituera le double à l’autre. Si un homme confie en garde à son prochain un âne, un bovin, un mouton ou tout autre animal, et que celui-ci meurt, se casse une patte ou se fait capturer par des voleurs sans qu’il y ait de témoin, 10 un serment prêté au nom de l’Eternel départagera les deux parties. Celui qui avait la garde de l’animal jurera qu’il ne s’est pas emparé du bien de l’autre, et le propriétaire de la bête acceptera ce serment sans qu’aucune indemnité ne lui soit versée. 11 Mais si l’animal lui a été volé chez lui, il dédommagera le propriétaire. 12 Si l’animal a été déchiré par une bête féroce, ses restes seront produits comme pièce à conviction et il ne sera pas nécessaire de payer d’indemnité pour la bête déchirée.

13 Si quelqu’un emprunte une bête et qu’elle se casse une patte ou meurt en l’absence de son propriétaire, l’emprunteur sera tenu d’indemniser ce dernier. 14 Si, par contre, son propriétaire était présent au moment de l’accident, il n’y aura pas lieu de l’indemniser. Si la bête a été louée, ce dommage est couvert par le prix de la location.

15 Si un homme séduit une jeune fille non encore fiancée et couche avec elle, il devra payer sa dot et la prendre pour femme[b]. 16 Si le père refuse absolument de la lui accorder, il paiera en argent la dot habituelle des jeunes filles vierges[c].

Des crimes passibles de la peine de mort

17 Tu ne laisseras pas vivre de magicienne[d].

18 Quiconque s’accouple à une bête sera puni de mort[e].

19 Celui qui offrira des sacrifices à d’autres dieux qu’à l’Eternel devra être exécuté[f].

La loi sur la protection des défavorisés

20 Tu n’exploiteras pas l’étranger qui vit dans ton pays et tu ne l’opprimeras pas, car vous avez été vous-mêmes étrangers en Egypte. 21 Vous n’opprimerez pas la veuve ni l’orphelin[g]. 22 Si vous les opprimez et qu’ils fassent monter leur plainte vers moi, je ne manquerai pas d’écouter leur cri, 23 je me mettrai en colère contre vous et je vous ferai périr par la guerre, de sorte que vos femmes deviendront veuves et vos fils orphelins.

24 Si tu prêtes de l’argent à un membre de mon peuple, à un pauvre qui est avec toi, tu n’agiras pas envers lui comme un usurier, tu n’en exigeras pas d’intérêts[h].

25 Si tu prends en gage le manteau de ton prochain, tu le lui rendras avant le coucher du soleil[i], 26 car c’est là sa seule couverture ; autrement, dans quoi s’envelopperait-il pour dormir ? S’il crie vers moi, je l’écouterai, car je suis compatissant.

La loi sur ce qui est dû à Dieu

27 Tu n’insulteras pas Dieu[j] et tu ne maudiras pas celui qui gouverne ton peuple[k].

28 Tu ne différeras pas l’offrande des prémices de ta moisson et de ta vendange.

Tu me donneras le premier-né de tes fils, 29 tu m’offriras également le premier-né de tes bovins, de tes moutons et de tes chèvres ; ils resteront sept jours avec leur mère, et le huitième jour tu me les offriras.

30 Vous serez pour moi des hommes saints : vous ne mangerez donc pas la viande d’un animal déchiré par des bêtes sauvages, vous le jetterez aux chiens[l].

La loi sur l’exercice de la justice

23 Tu ne colporteras pas de rumeur sans fondement. Ne te rends pas complice d’un méchant par un faux témoignage[m]. Ne suis pas la majorité pour faire le mal et, si tu es appelé à témoigner dans un procès, ne te conforme pas au grand nombre pour fausser le droit. Ne favorise pas un pauvre dans un procès[n].

Si tu rencontres le bœuf de ton ennemi ou son âne égaré, tu ne manqueras pas de les lui ramener[o]. Lorsque tu verras l’âne de celui qui te déteste succomber sous sa charge, et que tu n’auras pas envie d’aider cet homme, aide-le quand même à délester son âne.

Ne fausse pas le cours de la justice aux dépens du pauvre dans un procès[p]. Ne te mêle pas d’une cause mensongère et ne cause pas la mort de l’innocent et du juste, car je ne tiendrai pas le coupable pour innocent. Tu n’accepteras pas de pot-de-vin, car les présents aveuglent même des hommes lucides et compromettent la cause des justes.

Tu n’opprimeras pas l’étranger qui réside dans ton pays ; vous savez vous-mêmes ce qu’éprouve un étranger, puisque vous l’avez été en Egypte[q].

La loi sur les divers sabbats

10 Pendant six années tu ensemenceras ta terre et tu en récolteras les produits[r] ; 11 mais la septième année, tu la laisseras en jachère. Les pauvres de ton peuple mangeront ce qu’ils y trouveront et ce qu’ils laisseront nourrira les bêtes sauvages. Tu feras de même pour tes vignes et tes oliviers.

12 Pendant six jours, tu feras tout ton travail, mais le septième jour, tu l’interrompras pour que ton bœuf et ton âne jouissent du repos, et que le fils de ta servante et l’étranger puissent reprendre leur souffle[s].

13 Vous veillerez à observer tout ce que je vous ai prescrit. Vous n’invoquerez jamais des dieux étrangers ; qu’ils ne soient même pas nommés par vous.

La loi sur les trois grandes fêtes

14 Trois fois par an, tu célébreras une fête en mon honneur. 15 Tu célébreras la fête des Pains sans levain. Pendant sept jours, tu mangeras des pains sans levain au temps fixé, au mois des épis[t], comme je te l’ai ordonné, car c’est au cours de ce mois que tu es sorti d’Egypte. Tu ne te présenteras pas devant moi les mains vides[u]. 16 Tu célébreras aussi la fête de la Moisson[v] et des Premiers Fruits de ton travail, de ce que tu auras semé dans les champs. A la fin de l’année, tu célébreras aussi la fête de la Récolte[w], quand tu rentreras des champs le fruit de ton travail. 17 Trois fois l’an, tous les hommes viendront se présenter devant moi le Seigneur, l’Eternel.

18 Tu ne verseras pas le sang des sacrifices qui me sont offerts sur du pain levé, et tu ne conserveras pas jusqu’au matin la graisse des animaux offerts au cours des fêtes célébrées en mon honneur. 19 Tu apporteras au sanctuaire de l’Eternel ton Dieu les tout premiers produits de tes récoltes[x]. Tu ne feras pas cuire un chevreau dans le lait de sa mère[y].

Les perspectives en vue de la conquête

20 Je vais envoyer un ange devant vous pour vous protéger en chemin et vous conduire au lieu que j’ai préparé pour vous. 21 Respectez-le et obéissez-lui. Ne lui résistez pas, il ne tolérerait pas votre rébellion, car il est mon représentant. 22 Mais si vous lui obéissez pleinement et si vous faites tout ce que je vous ai ordonné, je serai l’ennemi de vos ennemis et l’adversaire de vos adversaires. 23 Car mon ange marchera devant vous et vous fera entrer dans le pays des Amoréens, des Hittites, des Phéréziens, des Cananéens, des Héviens et des Yebousiens, et je les exterminerai. 24 Vous n’adorerez pas leurs dieux et vous ne leur rendrez pas de culte, vous n’adopterez pas leurs pratiques religieuses. Au contraire, vous renverserez leurs statues et vous mettrez en pièces leurs stèles sacrées. 25 Vous rendrez votre culte à l’Eternel votre Dieu. Alors je vous bénirai en vous donnant une nourriture excellente et de l’eau en abondance, et je vous préserverai des maladies. 26 Il n’y aura pas dans votre pays de femme qui avorte ou qui soit stérile. Je vous ferai parvenir à un âge avancé.

27 Je sèmerai la panique devant vous, je mettrai en déroute tous les peuples chez lesquels vous entrerez, et je ferai s’enfuir tous vos ennemis devant vous. 28 J’enverrai devant vous les frelons pour chasser les Héviens, les Cananéens et les Hittites devant vous. 29 Cependant, je ne les chasserai pas en une seule année, pour que les terres ne soient pas abandonnées et que les bêtes sauvages ne s’y multiplient pas à vos dépens. 30 C’est petit à petit que je les déposséderai en votre faveur, au fur et à mesure que vous deviendrez assez nombreux pour occuper le pays. 31 Je fixerai vos frontières, et votre territoire s’étendra de la mer des Roseaux à la Méditerranée qui borde le pays des Philistins[z], et du désert du Sinaï à l’Euphrate, car je livrerai les habitants de cette région en votre pouvoir et vous les chasserez devant vous. 32 Vous ne contracterez pas d’alliance avec eux, ni avec leurs dieux. 33 Ils ne demeureront pas dans votre pays, afin qu’ils ne vous incitent pas à pécher contre moi en vous faisant rendre un culte à leurs dieux, car vous seriez alors pris à leur piège.

Conclusion de l’alliance avec Israël

24 Dieu dit à Moïse : Monte vers l’Eternel, et prends avec toi Aaron, Nadab, Abihou[aa] et soixante-dix des responsables d’Israël[ab]. Vous vous prosternerez de loin. Toi, Moïse, tu t’approcheras seul de moi ; les autres ne s’approcheront pas, et l’ensemble du peuple ne montera pas avec toi.

Moïse alla rapporter au peuple toutes les paroles de l’Eternel et toutes ses lois. Et tout le peuple s’écria d’une seule voix : Nous ferons tout ce que l’Eternel a dit.

Moïse mit par écrit toutes les paroles de l’Eternel. Le lendemain, de bonne heure, il bâtit un autel au pied de la montagne et dressa douze stèles pour les douze tribus d’Israël. Puis il chargea les jeunes gens d’Israël d’offrir à l’Eternel des holocaustes et des taureaux en sacrifices de communion. Il recueillit la moitié du sang versé dans des récipients et répandit l’autre moitié sur l’autel. Puis il prit le livre de l’alliance[ac] et le lut à haute voix au peuple. Les Israélites déclarèrent : Nous ferons tout ce que l’Eternel a dit, nous obéirons à toutes ses paroles.

Alors Moïse prit le sang et en aspergea le peuple en disant : C’est le sang de l’alliance que l’Eternel a conclue avec vous, sur la base de toutes ces paroles[ad].

Ensuite Moïse gravit la montagne avec Aaron, Nadab, Abihou et soixante-dix responsables d’Israël. 10 Ils virent le Dieu d’Israël. Sous ses pieds s’étendait comme une plateforme de saphirs aussi purs que le fond du ciel[ae]. 11 L’Eternel n’étendit pas la main sur ces notables des Israélites ; ils contemplèrent Dieu et puis ils mangèrent et burent.

Moïse entre dans la présence de l’Eternel

12 L’Eternel dit à Moïse : Monte vers moi sur la montagne et tiens-toi là. Je te donnerai les tables de pierre sur lesquelles j’ai transcrit la Loi et les commandements pour que tu les enseignes au peuple.

13 Moïse se mit en route avec Josué, son assistant, et gravit la montagne de Dieu 14 après avoir dit aux responsables d’Israël : Attendez-nous ici jusqu’à notre retour. Aaron et Hour resteront avec vous. Si quelqu’un a un problème à régler, qu’il s’adresse à eux.

15 Moïse monta sur la montagne et la nuée la recouvrit. 16 La gloire de l’Eternel demeura sur le mont Sinaï et la nuée le recouvrit pendant six jours. Le septième jour, l’Eternel appela Moïse du milieu de la nuée. 17 La gloire de l’Eternel apparaissait aux Israélites comme un feu au sommet de la montagne. 18 Moïse pénétra dans la nuée et monta plus haut sur la montagne. Il y demeura quarante jours et quarante nuits.

Footnotes:

  1. 22.5 Les haies d’épines étaient souvent utilisées comme clôtures (voir Mi 7.4).
  2. 22.15 La dot devait être payée par le gendre ou son père au père de la jeune fille (comparer Dt 22.28-29).
  3. 22.16 Voir Dt 22.28-29.
  4. 22.17 Voir Lv 19.26, 31 ; Dt 18.10-11.
  5. 22.18 Voir Lv 18.23 ; 20.15-16 ; Dt 27.21.
  6. 22.19 Voir Dt 17.2-5.
  7. 22.21 Voir 23.9 ; Dt 24.17-18 ; 27.19.
  8. 22.24 Voir Lv 25.36-37 ; Dt 15.7-11 ; 23.20-21.
  9. 22.25 Pour les v. 25-26, voir Dt 24.10-13.
  10. 22.27 Autre traduction : tu ne manqueras pas de respect pour Dieu, ce qui suit explicitant ce que représente le respect ou le manque de respect pour Dieu.
  11. 22.27 Cité en Ac 23.5.
  12. 22.30 Voir Lv 17.15 ; Dt 14.21.
  13. 23.1 Voir Ex 20.16 ; Lv 19.11-12 ; Dt 5.20.
  14. 23.3 Voir Lv 19.15 ; Dt 16.19.
  15. 23.4 Pour les v. 4-5, voir Dt 22.1-4.
  16. 23.6 Pour les v. 6-8, voir Lv 19.15 ; Dt 16.19.
  17. 23.9 Voir Ex 22.20-21 ; Lv 19.33-34 ; Dt 24.17-18 ; 27.19.
  18. 23.10 Pour les v. 10-11, voir Lv 25.1-7.
  19. 23.12 Voir Ex 16.23-30 ; 20.8-11 ; 31.12-17 ; 34.21 ; 35.2 ; Lv 23.3 ; Dt 5.13-14.
  20. 23.15 Mois d’Abib ou de l’Epi, appelé plus tard Nisân, premier mois de l’année juive (13.4), correspondant à la première pleine lune de printemps (mars-avril).
  21. 23.15 Pour les v. 15-16, voir Ex 12.14-20 ; 34.18 ; Lv 23.6-8, 15-21 ; Nb 28.17-31 ; 29.12 ; Dt 16.1-17.
  22. 23.16 Appelée aussi fête des Semaines (34.22) – parce qu’elle était célébrée sept semaines après la Pâque – ou Pentecôte (qui signifie « cinquante jours »). Elle coïncidait avec la fin de la moisson.
  23. 23.16 Fête d’Automne appelée plus tard fête des Cabanes. Elle se célébrait au quinzième jour du septième mois et marquait la fin des récoltes (Dt 16.13 ; Lv 23.24).
  24. 23.19 Voir Dt 26.2.
  25. 23.19 Voir Ex 34.26 ; Dt 14.21. Il s’agit peut-être d’un rituel païen cananéen que les Israélites devaient se garder d’imiter (v. 33 ; 34.15), ou d’une prescription symbolisant l’interdiction de mélanger la vie (lait provenant d’une femelle vivante) et la mort (chevreau), ou encore d’une manière de marquer le souci de la préservation de la vie animale (cp. Lv 22.28 ; Dt 22.6-7).
  26. 23.31 Appelée en hébreu : la mer des Philistins.
  27. 24.1 Les deux fils aînés d’Aaron qui auraient dû lui succéder dans l’office de grand-prêtre, mais ils ont offert un feu profane sur l’autel et ont été frappés par Dieu (Lv 10.1-2 ; Nb 3.4).
  28. 24.1 Il ne s’agit donc pas de tous les responsables du peuple. Le nombre soixante-dix renvoie peut-être au nombre des personnes composant la famille d’Israël lors de sa venue en Egypte (1.5) à moins qu’il ne symbolise la plénitude (sept) multipliée par dix (grand nombre).
  29. 24.7 Le livre qui vient d’être écrit (v. 4).
  30. 24.8 Jésus semble avoir fait allusion à ces paroles en instituant la cène (Mt 26.28 ; Mc 14.24 ; Lc 22.20 ; 1 Co 11.25) ; voir Hé 9.19-20 ; 10.29.
  31. 24.10 Voir Ap 4.6.
La Bible du Semeur (BDS)

La Bible Du Semeur (The Bible of the Sower) Copyright © 1992, 1999 by Biblica, Inc.®
Used by permission. All rights reserved worldwide.

  Back

1 of 1

You'll get this book and many others when you join Bible Gateway Plus. Learn more

Viewing of
Cross references
Footnotes