A A A A A
Bible Book List

Deutéronome 14-16 La Bible du Semeur (BDS)

Les lois sur la pureté des Israélites

14 Vous êtes les enfants de l’Eternel votre Dieu : vous ne vous ferez donc pas d’incision sur le corps ni de tonsure sur le front de votre tête[a]. Vous êtes, en effet, un peuple saint pour l’Eternel votre Dieu, et l’Eternel vous a choisis parmi tous les peuples répandus sur la surface de la terre pour que vous lui apparteniez comme un peuple précieux[b].

Vous ne mangerez rien d’abominable[c]. Voici les animaux que vous pourrez manger : le bœuf, le mouton et la chèvre, le cerf, la gazelle et le daim, le bouquetin, le chevreuil, le mouflon, la chèvre sauvage et toute bête qui a les sabots fendus en deux et qui remue constamment les mâchoires[d]. Mais vous ne mangerez pas celles qui remuent constamment les mâchoires seulement ou qui ont seulement les sabots fendus, comme le chameau, le lièvre et le daman, car bien qu’ils remuent constamment les mâchoires, ils n’ont pas le sabot fendu. Vous les tiendrez donc pour impurs. Le porc, lui, a le sabot fendu mais ne remue pas constamment les mâchoires ; vous le considérerez comme impur. Vous ne mangerez pas de sa viande et vous ne toucherez pas à son cadavre.

Parmi les animaux aquatiques, vous pourrez manger tous ceux qui ont des nageoires et des écailles. 10 Mais vous ne mangerez pas ceux qui n’ont pas de nageoires et d’écailles, vous les considérerez comme impurs.

11 Vous pourrez manger tout oiseau pur. 12 Mais voici une liste d’oiseaux que vous ne devez pas manger[e] : l’aigle, le gypaète, le vautour, 13 la buse, le faucon, toutes les diverses espèces de milans, 14 toutes les variétés de corbeaux, 15 l’autruche, la chouette, la mouette et toutes les espèces d’éperviers, 16 le hibou, le chat-huant et l’effraie, 17 le pélican, l’orfraie et le cormoran, 18 la cigogne et les diverses variétés de hérons, la huppe et la chauve-souris.

19 Vous considérerez comme impur tout insecte ailé, et vous n’en mangerez pas. 20 Vous pourrez cependant manger ce qui vole et qui est pur[f].

21 Vous ne mangerez pas une bête morte. Vous pourrez la donner à l’immigré pour qu’il la mange[g], ou la vendre à un étranger. Vous, en effet, vous êtes un peuple saint pour l’Eternel votre Dieu. Vous ne ferez pas cuire[h] un chevreau dans le lait de sa mère.

Les lois sociales

La dîme

22 Chaque année, vous prélèverez la dîme de tous les produits de vos champs. 23 Vous mangerez, devant l’Eternel votre Dieu au lieu qu’il aura choisi pour y établir sa présence, la dîme de votre blé, du vin nouveau et de l’huile, ainsi que les premiers-nés de vos troupeaux de gros et de petit bétail. Ainsi vous apprendrez à craindre l’Eternel votre Dieu tous les jours de votre vie[i]. 24 Lorsque l’Eternel t’aura comblé de bénédictions, si tu ne peux pas transporter ta dîme jusqu’à l’endroit que l’Eternel ton Dieu aura choisi pour y établir sa présence parce qu’il sera trop loin de chez toi, 25 tu vendras la dîme, tu prendras l’argent et tu te rendras au lieu que l’Eternel ton Dieu aura choisi. 26 Là, tu achèteras avec l’argent tout ce qui te plaira : bœufs, moutons ou chevreaux, vin ou autres boissons alcoolisées, bref, tout ce dont tu auras envie, et tu le consommeras là devant l’Eternel ton Dieu, en te réjouissant avec ta famille. 27 Vous n’oublierez pas de partager avec les lévites qui habiteront dans vos villes, car ils n’ont pas reçu de part de patrimoine foncier comme vous.

28 Tous les trois ans, vous prélèverez toute la dîme des récoltes de cette année-là, et vous la déposerez à l’intérieur de votre ville. 29 Alors les lévites, qui n’ont pas de part de patrimoine foncier comme vous, viendront, ainsi que les immigrés, les orphelins et les veuves qui habitent dans votre ville, et ils mangeront à satiété. Alors l’Eternel votre Dieu vous bénira dans tous les travaux que vous entreprendrez.

L’année de la remise des dettes et de la libération des esclaves

15 Tous les sept ans, vous remettrez les dettes. Voici ce qui concerne cette remise des dettes : lorsque l’année de la remise aura été proclamée en l’honneur de l’Eternel, tout créancier remettra la dette contractée envers lui par son prochain, qui est son compatriote, sans rien exiger de lui. Vous pourrez exiger des étrangers le remboursement de leurs dettes, mais vous annulerez les dettes[j] de vos compatriotes envers vous. En fait, il ne doit pas y avoir de pauvres parmi vous, car l’Eternel votre Dieu veut vous combler de bénédictions dans le pays qu’il vous donne comme patrimoine foncier pour que vous en preniez possession – à condition toutefois que vous l’écoutiez pour obéir à tous les commandements que je vous transmets aujourd’hui et pour les appliquer, car l’Eternel votre Dieu vous bénira comme il vous l’a promis. Alors vous prêterez de l’argent à beaucoup de peuples étrangers, sans jamais avoir besoin d’emprunter. En effet, vous dominerez beaucoup de peuples, et aucun ne vous dominera.

Si l’un de tes compatriotes tombe dans la pauvreté dans le pays que l’Eternel ton Dieu te donne, tu ne lui fermeras pas ton cœur et tu ne lui refuseras pas ton aide. Au contraire, tu lui ouvriras ta main toute grande et tu lui prêteras suffisamment selon ses besoins[k]. Garde-toi bien de nourrir dans ton cœur des pensées mesquines et de te dire : « C’est bientôt la septième année, l’année de la remise des dettes » et, pour cette raison, de regarder ton compatriote pauvre d’un mauvais œil sans rien lui donner. Car alors, il se plaindrait de toi à l’Eternel et tu porterais la responsabilité d’une faute. 10 Donne-lui généreusement et non pas à contrecœur. Et pour cela, l’Eternel ton Dieu te bénira dans tout ce que tu feras et dans tout ce que tu entreprendras. 11 En fait, il y aura toujours des nécessiteux[l] dans le pays : c’est pourquoi, je t’ordonne d’ouvrir toute grande ta main à ton compatriote, au malheureux et au pauvre dans ton pays.

12 Si l’un de tes compatriotes hébreux, homme ou femme, se vend à toi comme esclave, il sera à ton service pendant six ans. La septième année[m], tu lui rendras la liberté[n]. 13 Mais le jour de sa libération, tu ne le laisseras pas partir les mains vides. 14 Tu lui donneras en présent une part de ce que l’Eternel t’aura accordé comme bénédiction : du petit bétail, du blé et du vin. 15 Souvenez-vous que vous avez vous-mêmes été esclaves en Egypte et que l’Eternel votre Dieu vous en a libérés. C’est pour cela que je vous donne aujourd’hui ce commandement.

16 Il peut arriver que ton esclave te dise : « Je ne veux pas te quitter », parce qu’il s’est attaché à toi et à ta famille et qu’il est heureux chez toi[o]. 17 Alors tu prendras un poinçon et tu lui perceras l’oreille en l’appuyant contre le battant de ta porte[p]. Ainsi, il sera pour toujours ton serviteur. Tu agiras de même pour ta servante.

18 Mais si tu dois rendre la liberté à un esclave, n’en sois pas contrarié, car après t’avoir servi pendant six ans, il t’a rapporté deux fois plus qu’un ouvrier salarié. Rends-lui donc sa liberté, et l’Eternel ton Dieu te bénira dans tout ce que tu entreprendras.

Les manifestations au sanctuaire unique

Loi sur les premiers-nés mâles du bétail

19 Tu consacreras à l’Eternel ton Dieu tous les premiers-nés mâles de ton gros et ton petit bétail. Tu ne feras pas travailler un bœuf ou un taureau premier-né et tu ne tondras pas un mouton premier-né[q]. 20 Tu les mangeras chaque année avec ta famille devant l’Eternel ton Dieu, au lieu que l’Eternel ton Dieu aura choisi[r]. 21 Si l’un de ces animaux a quelque tare, s’il est boiteux ou aveugle, ou s’il a n’importe quel autre défaut grave, tu ne l’offriras pas en sacrifice à l’Eternel ton Dieu. 22 Tu le mangeras là où tu habites et chacun pourra en manger, qu’il soit rituellement pur ou impur, comme lorsqu’on mange de la gazelle ou du cerf. 23 Toutefois, tu n’en mangeras pas le sang, que tu répandras sur la terre comme de l’eau[s].

La Pâque

16 Aie soin de célébrer la Pâque en l’honneur de l’Eternel ton Dieu au cours du mois des épis[t] ; car c’est au cours d’une nuit de ce mois-là que l’Eternel votre Dieu vous a fait sortir d’Egypte. Tu immoleras un bœuf, un mouton ou une chèvre comme sacrifice pascal, en l’honneur de l’Eternel ton Dieu, au lieu qu’il aura choisi pour y établir sa présence. Tu ne mangeras pas de pain levé avec ce repas pascal ; pendant sept jours, tu mangeras du pain sans levain. Ce pain de misère te rappellera que c’est précipitamment que vous avez quitté l’Egypte. Ainsi tu te souviendras durant toute ta vie du jour de ton départ du pays d’Egypte. Durant ces sept jours, on ne devra trouver chez vous aucune trace de levain dans toute l’étendue de votre territoire. Quant à la viande du sacrifice offert le soir, on n’en gardera rien jusqu’au lendemain matin. Vous ne pourrez pas immoler le sacrifice pascal dans n’importe laquelle des villes que l’Eternel votre Dieu vous donnera pour y habiter. C’est uniquement au lieu que l’Eternel ton Dieu aura choisi pour y établir sa présence que vous sacrifierez la Pâque. Vous immolerez la victime le soir, au coucher du soleil, c’est-à-dire au moment[u] où vous êtes partis d’Egypte. Vous ferez cuire la viande et vous la mangerez à l’endroit que l’Eternel aura choisi. Le lendemain matin vous pourrez regagner votre demeure. Pendant six jours vous mangerez du pain sans levain, le septième jour, vous aurez une réunion cultuelle en l’honneur de l’Eternel votre Dieu. Vous ne ferez aucun travail ce jour-là.

La fête de la Pentecôte

A partir du jour du début de la moisson[v], vous compterez sept semaines, 10 et vous célébrerez la fête des Semaines en l’honneur de l’Eternel votre Dieu. Vous lui offrirez des dons volontaires en fonction des bénédictions que votre Dieu vous aura accordées. 11 Vous vous réjouirez devant l’Eternel votre Dieu, vous, vos fils et vos filles, vos serviteurs et vos servantes, les lévites qui habitent dans vos villes, les immigrés, les orphelins et les veuves qu’il y aura parmi vous, dans le lieu que l’Eternel votre Dieu aura choisi pour y établir sa présence. 12 Vous vous souviendrez que vous avez été esclaves en Egypte et vous veillerez à observer fidèlement ces ordonnances.

La fête des Cabanes

13 Lorsque vous aurez rentré le blé battu et terminé la vendange, vous célébrerez pendant sept jours la fête des Cabanes[w]. 14 Vous serez dans la joie en célébrant la fête, vous, vos fils et vos filles, vos serviteurs et vos servantes avec les lévites et les immigrés, les orphelins et les veuves qui habitent parmi vous. 15 Pendant sept jours, vous célébrerez la fête en l’honneur de l’Eternel votre Dieu dans le lieu qu’il aura choisi, parce qu’il vous aura bénis dans toutes vos récoltes et dans tout le travail que vous entreprendrez, pour que vous soyez tout à la joie.

16 Trois fois par an, tous les hommes se présenteront donc devant l’Eternel votre Dieu au lieu qu’il aura choisi : lors de la fête des Pains sans levain, de la fête des Semaines et de celle des Cabanes. On ne se présentera pas les mains vides devant l’Eternel : 17 chacun apportera des dons en fonction des bénédictions que l’Eternel votre Dieu lui aura accordées.

Les responsables du peuple

Les juges et les magistrats

18 Dans toutes les villes que l’Eternel votre Dieu vous donnera, vous instituerez des juges et des magistrats dans vos tribus, et ils jugeront le peuple en rendant de justes jugements. 19 Vous ne fausserez pas le cours de la justice, vous ne ferez pas preuve de partialité envers les personnes, et vous ne vous laisserez pas corrompre par des cadeaux, car ceux-ci aveuglent même les sages et compromettent la cause des innocents[x]. 20 Cherchez à rendre une pleine justice afin que vous viviez et que vous conserviez la possession du pays que l’Eternel votre Dieu vous donne.

21 Vous ne vous planterez pas de pieu sacré en bois à côté de l’autel que vous érigerez pour votre Dieu. 22 Vous ne dresserez pas non plus chez vous de ces stèles sculptées que l’Eternel votre Dieu déteste[y].

Footnotes:

  1. 14.1 Divers rites de deuil païens (voir Lv 19.28 ; 21.5 ; 1 R 18.28 ; Jr 16.6 ; 41.5 ; 47.5).
  2. 14.2 Voir Ex 19.5 ; Tt 2.14 ; 1 P 2.9.
  3. 14.3 Pour les v. 3-20, voir Lv 11.1-23.
  4. 14.6 La classification zoologique des Hébreux se fondait sur des critères extérieurs faciles à discerner : il s’agit ici, non seulement des ruminants, mais de tout animal qui remue constamment au moins une mâchoire (voir note Lv 11.6).
  5. 14.12 L’identification des oiseaux qui suivent n’est pas toujours certaine.
  6. 14.20 Voir Lv 11.21-22.
  7. 14.21 Parce qu’ils ne sont pas soumis aux règles rituelles des Juifs.
  8. 14.21 Voir Ex 23.19.
  9. 14.23 Voir Lv 27.30-33.
  10. 15.3 Puisqu’ils n’étaient pas obligés, comme les Israélites, de laisser leurs terres en friche cette année-là, ils pouvaient donc gagner de quoi rembourser leurs dettes.
  11. 15.8 Voir Lv 25.35.
  12. 15.11 Réminiscence en Mt 26.11 ; Mc 14.7 ; Jn 12.8.
  13. 15.12 Non l’année sabbatique, mais la septième année après l’entrée en service. Cette loi s’applique à ceux qui avaient dû se vendre comme esclaves parce qu’ils ne pouvaient rembourser une dette.
  14. 15.12 Pour les v. 12-18, voir Lv 25.39-46.
  15. 15.16 Ex 21.5-6 ajoute une autre raison : s’il veut rester avec sa famille.
  16. 15.17 Geste symbolisant le lien définitif entre lui et la famille de son maître.
  17. 15.19 Voir Ex 13.12.
  18. 15.20 Voir Dt 14.23.
  19. 15.23 Voir Gn 9.4 ; Lv 7.26-27 ; 17.10-14 ; Dt 12.16.
  20. 16.1 Mars-avril, premier mois du calendrier lévitique (voir Ex 12.1-20 ; Lv 23.5-8, 14 ; Nb 28.16-25).
  21. 16.6 Autre traduction : à la date.
  22. 16.9 Le 16 du mois des épis, second jour de la fête de la Pâque. Pour la fête de Pentecôte, voir Lv 23.15-21 ; Nb 28.26-31.
  23. 16.13 Pour les v. 13-15, voir Lv 23.33-43 ; Nb 29.12-38.
  24. 16.19 Autre traduction : et corrompent le verdict des justes. Voir Ex 23.3, 6-8 ; Lv 19.15.
  25. 16.22 Voir Ex 34.13 ; Lv 26.1.
La Bible du Semeur (BDS)

La Bible Du Semeur (The Bible of the Sower) Copyright © 1992, 1999 by Biblica, Inc.®
Used by permission. All rights reserved worldwide.

  Back

1 of 1

You'll get this book and many others when you join Bible Gateway Plus. Learn more

Viewing of
Cross references
Footnotes