A A A A A
Bible Book List

2 Samuel 4-7 La Bible du Semeur (BDS)

L’assassinat d’Ish-Bosheth et la réaction de David

Lorsque Ish-Bosheth, fils de Saül, apprit qu’Abner était mort à Hébron, il en fut consterné et la peur s’empara de tout Israël.

Parmi ceux qui étaient sous ses ordres, il y avait deux chefs de bandes appelés Baana et Rékab ; ils étaient fils de Rimmôn de Beéroth[a], des Benjaminites, car Beéroth faisait partie de Benjamin bien que, depuis lors, ses habitants se soient réfugiés à Guittaïm où leurs descendants habitent encore aujourd’hui.

Or Jonathan, le fils de Saül, avait un fils qui était infirme des deux pieds. En effet, il avait cinq ans au moment de la bataille de Jizréel, et lorsqu’on avait appris ce qui était arrivé à Saül et Jonathan, sa nourrice l’avait pris pour s’enfuir. Dans sa précipitation, elle l’avait laissé tomber et il en était resté estropié. Son nom était Mephibosheth.

Rékab et Baana, les deux fils de Rimmôn de Beéroth, se rendirent à l’heure la plus chaude dans la maison d’Ish-Bosheth, celui-ci était couché pour faire la sieste ; il était midi. 6-7 Ils s’introduisirent dans la maison en apportant du blé, entrèrent dans la chambre à coucher d’Ish-Bosheth pendant qu’il reposait sur son lit, le frappèrent mortellement au ventre et le décapitèrent, puis ils prirent sa tête et s’enfuirent. Après avoir marché toute la nuit le long de la vallée du Jourdain, ils apportèrent la tête d’Ish-Bosheth au roi David à Hébron et lui dirent : Voici la tête d’Ish-Bosheth, fils de Saül, ton ennemi qui cherchait à te tuer. L’Eternel a vengé aujourd’hui le roi, mon seigneur, de Saül et de ses descendants.

Mais David répondit à Rékab et à son frère Baana, fils de Rimmôn de Beéroth : L’Eternel qui m’a délivré de toute détresse est vivant ! 10 A Tsiqlag, un homme est venu me dire : « Voici : Saül est mort », croyant m’annoncer une bonne nouvelle. Je l’ai fait saisir et exécuter pour le payer de sa « bonne nouvelle ». 11 A plus forte raison vais-je payer des misérables qui ont assassiné un homme innocent sur son lit, dans sa maison. Oui, je vous demanderai compte du meurtre que vous avez commis, et je vous ferai disparaître de la surface de la terre.

12 Là-dessus, David donna un ordre à ses hommes qui les tuèrent. Ensuite, ils leur tranchèrent les mains et les pieds qu’ils suspendirent au bord de l’étang d’Hébron. Ils prirent la tête d’Ish-Bosheth et l’enterrèrent dans le tombeau d’Abner à Hébron.

David devient roi de tout Israël

Des représentants de toutes les tribus d’Israël vinrent auprès de David à Hébron et lui dirent : Nous voici ! Nous sommes de ta race et de ton sang. Autrefois déjà, du temps où Saül était notre roi, c’est toi qui dirigeais les expéditions militaires d’Israël. Or l’Eternel t’a promis que tu serais le berger d’Israël son peuple et que tu en deviendrais le chef.

Ainsi tous les responsables d’Israël vinrent trouver le roi à Hébron. Là, le roi David conclut une alliance avec eux devant l’Eternel, et ils lui conférèrent l’onction pour le faire roi d’Israël[b].

David était âgé de trente ans à son avènement, et son règne dura quarante ans. Il régna sept ans et six mois sur Juda à Hébron, et il régna trente-trois ans sur tout Israël et Juda à Jérusalem[c].

La conquête de Jérusalem

Le roi marcha avec ses hommes sur Jérusalem pour combattre les Yebousiens[d] qui habitaient la région. Ceux-ci déclarèrent à David : Tu n’entreras pas ici ! Même des aveugles et des boiteux te repousseraient.

C’était une manière de dire : David n’entrera pas dans la ville. Mais David s’empara de la forteresse de Sion, qu’on appelle la Cité de David. Ce jour-là, David avait déclaré à ses hommes : Celui qui veut battre les Yebousiens n’a qu’à grimper par le canal souterrain pour les atteindre. Quant à ces boiteux et ces aveugles, je les déteste. C’est de là que vient le dicton : Les aveugles et les boiteux n’entreront pas dans ma maison[e].

David s’installa dans la forteresse qu’il appela la Cité de David. Il fit des constructions tout autour, depuis les terrasses aménagées pour les cultures jusque vers l’intérieur. 10 David devenait de plus en plus puissant, et l’Eternel, le Dieu des armées célestes, était avec lui.

La délégation d’Hiram, roi de Tyr

11 Hiram, le roi de Tyr, envoya une délégation à David, en lui faisant livrer du bois de cèdre et en lui envoyant des charpentiers et des tailleurs de pierre qui lui construisirent un palais. 12 David reconnut alors que l’Eternel le confirmait comme roi sur Israël et qu’il donnait de l’éclat à son règne à cause d’Israël, son peuple.

Les fils de David nés à Jérusalem

13 Après son départ d’Hébron et son installation à Jérusalem, David épousa encore d’autres femmes de premier et de second rang, dont il eut des fils et des filles.

14 Voici le nom de ses enfants nés à Jérusalem : Shammoua, Shobab, Nathan, Salomon[f], 15 Yibhar, Elishoua, Népheg, Yaphia, 16 Elishama, Elyada et Eliphéleth.

David défait les Philistins

17 Lorsque les Philistins apprirent que David avait été établi roi d’Israël par l’onction, ils se mirent tous en campagne à sa recherche. David en fut informé et se retira dans le refuge fortifié[g]. 18 Les Philistins arrivèrent et se déployèrent dans la vallée des Rephaïm[h]. 19 David consulta l’Eternel et lui demanda : Dois-je attaquer les Philistins ? Me donneras-tu la victoire sur eux ?

L’Eternel répondit à David : Attaque-les ! Car je t’assure que je te donnerai la victoire sur les Philistins.

20 David se rendit donc jusqu’à Baal-Peratsim et les battit là. Puis il déclara : Comme les eaux rompent une digue, l’Eternel a fait une brèche devant moi dans les rangs de mes ennemis.

C’est pourquoi on a donné à ce lieu le nom de Baal-Peratsim (le Maître des brèches[i]). 21 Les Philistins abandonnèrent leurs idoles sur place, et David et ses gens les emportèrent.

22 Les Philistins revinrent à l’attaque et se déployèrent de nouveau dans la vallée des Rephaïm. 23 David consulta l’Eternel qui lui répondit : N’y va pas directement ! Contourne-les par leurs arrières, puis reviens sur eux en face de la forêt des mûriers. 24 Quand tu entendras un bruissement de pas dans les cimes des mûriers, alors hâte-toi, car je me serai mis en campagne devant toi pour battre l’armée des Philistins.

25 David fit ce que l’Eternel lui avait ordonné, et il battit les Philistins en les poursuivant depuis Guéba[j] jusqu’à l’entrée de Guézer.

Le transport du coffre de l’alliance à Jérusalem

David rassembla les trente « milliers »[k] des meilleurs guerriers d’Israël, puis il se mit en route avec toute cette armée et partit de Baalé-Juda[l] pour en ramener le coffre de Dieu sur lequel a été invoqué l’Eternel, le Seigneur des armées célestes qui siège entre les chérubins[m]. On chargea le coffre de Dieu sur un chariot neuf et on l’emporta de la maison d’Abinadab située sur la colline. Ouzza et Ahyo, fils d’Abinadab, conduisaient le chariot neuf. On fit partir le chariot, sur lequel on avait posé le coffre, de la maison d’Abinadab située sur la colline. Ahyo marchait devant le coffre. David et toute la communauté d’Israël exprimaient leur joie devant l’Eternel en jouant sur toutes sortes d’instruments de bois de cyprès, sur des lyres[n], des luths, des tambourins, des sistres et des cymbales.

Lorsqu’ils furent arrivés près de l’aire de Nakôn, les bœufs firent un écart et Ouzza tendit la main et saisit le coffre de Dieu. Alors l’Eternel se mit en colère contre Ouzza et Dieu le frappa sur place à cause de sa faute. Ouzza mourut là, à côté du coffre de Dieu.

David s’irrita de ce que l’Eternel avait ouvert une brèche en frappant Ouzza, et il appela ce lieu Pérets-Ouzza (brèche d’Ouzza), nom qu’il porte encore aujourd’hui. Ce jour-là, David prit peur de l’Eternel et il se demanda : Comment oserais-je faire venir le coffre de l’Eternel chez moi ?

10 Il renonça donc à transporter le coffre de l’Eternel chez lui dans la Cité de David, et il le fit déposer dans la maison d’Obed-Edom[o], un homme originaire de Gath. 11 Le coffre y resta trois mois et l’Eternel bénit Obed-Edom et toute sa famille.

(1 Ch 15.25 à 16.3)

12 On fit savoir au roi David que l’Eternel avait béni la famille d’Obed-Edom et qu’il avait fait prospérer tous ses biens à cause du coffre de Dieu. Alors David fit transporter le coffre de Dieu depuis la maison d’Obed-Edom jusque dans la Cité de David, au milieu des réjouissances. 13 Quand ceux qui portaient le coffre de l’Eternel eurent avancé de six pas, ils s’arrêtèrent et l’on offrit en sacrifice un taureau et un veau gras. 14 David dansait de toutes ses forces devant l’Eternel, vêtu seulement d’un vêtement de lin semblable à celui des prêtres. 15 Ainsi David et tout le peuple d’Israël transportèrent le coffre de l’Eternel en poussant des cris de joie et en faisant résonner les cors.

16 Lorsque le coffre de l’Eternel arriva dans la Cité de David, Mikal, la fille de Saül, regardait par la fenêtre. Elle vit le roi David sauter et danser devant l’Eternel ; alors elle conçut du mépris pour lui dans son cœur. 17 On amena le coffre de l’Eternel et on le déposa au milieu de la tente que David avait fait dresser pour lui. David offrit des holocaustes et des sacrifices de communion devant l’Eternel. 18 Quand David eut achevé d’offrir ces sacrifices, il bénit le peuple au nom de l’Eternel, le Seigneur des armées célestes. 19 Puis il fit distribuer des vivres à tout le peuple, c’est-à-dire à toute la foule des Israélites, hommes et femmes ; chacun reçut une miche de pain, une portion de viande rôtie et une masse de raisins secs[p]. Après cela, chacun retourna chez soi.

20 David rentra chez lui pour bénir sa maisonnée. Alors Mikal, fille de Saül, sortit à sa rencontre et s’exclama : Ah, vraiment, le roi d’Israël s’est couvert d’honneur aujourd’hui ! Il s’est exhibé à demi nu aux servantes de ses serviteurs, comme aurait pu le faire un homme de rien !

21 David répondit à Mikal : C’est devant l’Eternel que j’ai manifesté ma joie, lui qui m’a choisi de préférence à ton père et à toute sa famille, pour m’établir comme chef d’Israël, son peuple. 22 Je m’abaisserais volontiers encore davantage pour m’humilier. Néanmoins, je serai honoré par les servantes dont tu as parlé.

23 A la suite de cela, Mikal n’eut jamais d’enfant jusqu’à sa mort.

David veut bâtir un temple à l’Eternel

Comme le roi s’était installé dans son palais, et que l’Eternel lui avait accordé une existence paisible en le délivrant de tous ses ennemis à l’entour, il dit au prophète Nathan : Regarde ! J’habite dans un palais de cèdre, alors que le coffre de Dieu est installé au milieu d’une tente de toile.

Nathan lui répondit : Va et réalise les projets qui te tiennent à cœur, car l’Eternel est avec toi.

Cependant, la nuit suivante l’Eternel adressa la parole à Nathan en ces termes : Va dire à mon serviteur David : « Voici ce que déclare l’Eternel : Tu veux me bâtir un temple où je puisse habiter ? Je n’ai jamais résidé dans un temple depuis le jour où j’ai fait sortir les Israélites d’Egypte jusqu’à aujourd’hui. J’ai cheminé sous une tente, logeant dans le tabernacle. Pendant tout ce temps où j’ai accompagné les Israélites, ai-je jamais dit à un seul des chefs d’Israël que j’avais établis pour diriger mon peuple : Pourquoi ne me bâtissez-vous pas un temple en bois de cèdre ? »

Voici maintenant ce que tu diras à mon serviteur David : « Ainsi parle l’Eternel, le Seigneur des armées célestes : je suis allé te chercher dans les pâturages où tu gardais les moutons, pour faire de toi le chef de mon peuple Israël[q]. Je t’ai soutenu dans toutes tes entreprises et je t’ai débarrassé de tous tes ennemis. Je te ferai un nom très glorieux comme celui des grands de la terre. 10 J’ai attribué un territoire à mon peuple Israël où je l’ai implanté pour qu’il habite chez lui et ne soit plus inquiété et opprimé comme auparavant par des hommes méchants, 11 comme à l’époque où j’avais établi des chefs pour mon peuple Israël. Je t’ai accordé une existence paisible en te délivrant de tous tes ennemis. Et l’Eternel t’annonce qu’il te constituera une dynastie[r].

12 Quand le moment sera venu pour toi de rejoindre tes ancêtres décédés, j’établirai après toi l’un de tes propres descendants pour te succéder comme roi, et j’affermirai son autorité royale[s]. 13 C’est lui qui construira un temple en mon honneur[t] et je maintiendrai à toujours son trône royal. 14 Je serai pour lui un Père, et il sera pour moi un Fils[u] ; s’il fait le mal, je me servirai d’hommes pour le corriger par des coups et des châtiments[v], 15 mais je ne lui retirerai jamais ma faveur, comme je l’ai retirée à Saül[w], que j’ai écarté pour te faire place. 16 Oui, je rendrai stable pour toujours ta dynastie et ta royauté[x], et ton trône sera inébranlable à perpétuité. »

17 Nathan rapporta fidèlement à David toutes ces paroles et toute cette révélation.

La prière de David

18 Alors le roi David alla se placer devant l’Eternel et lui adressa cette prière : Seigneur Eternel, qui suis-je et qu’est donc ma famille pour que tu m’aies fait parvenir où je suis ? 19 Et comme si ce n’était pas déjà suffisant à tes yeux, Seigneur Eternel, voilà que tu fais encore à ton serviteur des promesses pour l’avenir lointain de sa dynastie. Seigneur Eternel, cela sied-il à un humain ? 20 Que pourrais-je te dire de plus ? Seigneur Eternel, tu connais toi-même ton serviteur ! 21 C’est parce que tu l’as promis et que tu en as décidé ainsi que tu as accompli ces grandes choses, et qu’en plus tu les as révélées à ton serviteur.

22 Que tu es grand, Eternel Dieu ! Il n’y a personne comme toi, il n’existe pas d’autre Dieu que toi, c’est vraiment comme tout ce que nous avons entendu dire. 23 Y a-t-il un seul autre peuple sur terre qui soit comme Israël, ton peuple, que des dieux soient allés libérer pour en faire leur peuple et le rendre célèbre en accomplissant pour eux et en faveur de ton pays des choses grandes et redoutables ? N’as-tu pas chassé d’autres peuples avec leurs dieux devant ton peuple que tu as libéré pour toi de l’Egypte[y] ? 24 Tu as établi ton peuple Israël comme ton peuple pour toujours ; et toi, Eternel, tu es devenu son Dieu.

25 Maintenant donc, Eternel Dieu, veuille toujours tenir la promesse que tu as faite à ton serviteur et à sa dynastie ! Oui, veuille l’accomplir ! 26 Ainsi tu seras éternellement exalté et l’on proclamera que l’Eternel, le Seigneur des armées célestes, est le Dieu d’Israël ! Et que la dynastie de ton serviteur David demeure stable devant toi ! 27 En effet, ô Eternel, Seigneur des armées célestes, Dieu d’Israël, tu as révélé à ton serviteur que tu lui bâtirais une dynastie. C’est pourquoi ton serviteur a trouvé le courage de t’adresser cette prière.

28 Maintenant, Seigneur Eternel, c’est toi qui es Dieu, tes paroles sont vraies, et tu as promis ce bonheur à ton serviteur. 29 Veuille donc à présent bénir ma dynastie pour qu’elle subsiste à jamais devant toi. Car c’est toi, Seigneur Eternel, qui as fait la promesse et c’est grâce à ta bénédiction que la dynastie de ton serviteur sera bénie à jamais !

Footnotes:

  1. 4.2 A environ 15 kilomètres de Jérusalem.
  2. 5.3 Troisième onction (1 S 16.13 ; 2 S 2.4) qui fait de lui le roi de tout Israël.
  3. 5.5 Voir 1 R 2.11 ; 1 Ch 3.4 ; 29.27.
  4. 5.6 Voir Jos 15.63 ; Jg 1.21.
  5. 5.8 Autre traduction : dans le Temple.
  6. 5.14 Tous fils de Bath-Shéba (voir 1 Ch 3.5).
  7. 5.17 Probablement le refuge d’Adoullam près de Bethléhem (voir 1 S 22.1 ; 2 S 23.14).
  8. 5.18 Au sud-ouest de Jérusalem (Jos 15.8 ; 18.16).
  9. 5.20 Victoire mentionnée en Es 28.21.
  10. 5.25 L’ancienne version grecque, comme 1 Ch 14.16, a : Gabaon.
  11. 6.1 Un millier était sans doute un régiment de quelques centaines d’hommes.
  12. 6.2 Sans doute un autre nom de Qiryath-Yearim (voir Jos 15.60 ; 18.14 ; 1 S 6.21 ; 1 Ch 13.1-6) où le coffre de Dieu avait été laissé (1 S 7.1).
  13. 6.2 Voir Ex 25.22.
  14. 6.5 Au lieu de : en jouant sur toutes sortes d’instruments de bois de cyprès, sur des lyres … le manuscrit hébreu de Qumrân, l’ancienne version grecque et 1 Ch 13.8 ont : par des chants en jouant sur des lyres …
  15. 6.10 D’après 1 Ch 13.13 ; 15.18, 24 ; 16.5 ; 26.4-8, 15 ; 2 Ch 25.24, c’était un lévite. Il semble avoir été originaire de Gath en Philistie, à moins que ce nom ne renvoie à la ville lévitique de Gath-Rimmôn, dans la tribu de Dan (Jos 19.45 ; 21.24-25).
  16. 6.19 Traduction incertaine. Autre traduction : un gâteau de dattes (ou de figues) et un gâteau de raisins secs.
  17. 7.8 Voir 1 S 16.11.
  18. 7.11 Un même terme hébreu est traduit par temple (v. 5, 6, 7) et par dynastie.
  19. 7.12 Voir 1 R 2.12, 46.
  20. 7.13 Voir 1 R 6.
  21. 7.14 Repris en Hé 1.5.
  22. 7.14 Autre traduction : je le corrigerai par des coups et des châtiments comme un homme corrige son fils. Allusion aux v. 14-15 en Ps 89.31-35.
  23. 7.15 Voir 1 S 15.28.
  24. 7.16 Certains manuscrits hébreux et l’ancienne version grecque ont : ta royauté devant moi.
  25. 7.23 des choses grandes et redoutables ? N’as-tu pas chassé … de l’Egypte ? Voir 1 Ch 17.21. Hébreu obscur. Autre traduction : des choses grandes et terribles devant ton peuple que tu as libéré pour toi de l’Egypte, de cette nation et de ses dieux.
La Bible du Semeur (BDS)

La Bible Du Semeur (The Bible of the Sower) Copyright © 1992, 1999 by Biblica, Inc.®
Used by permission. All rights reserved worldwide.

  Back

1 of 1

You'll get this book and many others when you join Bible Gateway Plus. Learn more

Viewing of
Cross references
Footnotes