A A A A A
Bible Book List

2 Chroniques 33-34 La Bible du Semeur (BDS)

Manassé, roi de Juda

33 Manassé était âgé de douze ans à son avènement. Il régna cinquante-cinq ans à Jérusalem[a]. Il fit ce que l’Eternel considère comme mal et s’adonna aux mêmes pratiques abominables que les peuples étrangers dépossédés par l’Eternel en faveur des Israélites. Il rebâtit les hauts lieux que son père Ezéchias avait démolis, il érigea des autels aux Baals, et dressa des poteaux sacrés à la déesse Ashéra. Il se prosterna devant tous les astres du ciel et leur rendit un culte. Il construisit des autels païens dans le temple de l’Eternel, malgré cette parole de l’Eternel : C’est là, à Jérusalem, que j’établirai pour toujours ma présence[b].

Il érigea des autels en l’honneur de tous les astres du ciel dans les deux parvis du temple de l’Eternel. Il alla même jusqu’à brûler ses fils pour les offrir en sacrifice dans la vallée de Ben-Hinnom[c]. Il consultait les augures, les devins et les magiciens. Il installa des gens qui évoquaient les morts et qui prédisaient l’avenir[d]. Il multiplia les actes que l’Eternel considère comme mauvais, et l’irrita de cette manière. Il fit dresser dans le Temple l’idole sculptée qu’il avait fabriquée, alors que Dieu avait déclaré à David et à son fils Salomon : C’est dans ce temple et dans Jérusalem, que j’ai choisie parmi toutes les tribus d’Israël, que j’établirai pour toujours ma présence. Si les Israélites s’appliquent à obéir à tout ce que je leur ai commandé, à toute la Loi, les ordonnances et les articles de droit qu’ils ont reçus par l’intermédiaire de Moïse, je ne leur ferai plus quitter le pays que j’ai attribué à leurs ancêtres[e].

Mais Manassé égara le peuple de Juda et les habitants de Jérusalem, de sorte qu’ils firent encore plus de mal que les peuples étrangers que l’Eternel avait exterminés au profit des Israélites. 10 L’Eternel adressa des avertissements à Manassé et à son peuple, mais ils n’écoutèrent pas.

La réaction de Dieu

11 Alors l’Eternel fit venir contre eux les généraux du roi d’Assyrie[f], qui capturèrent Manassé. Ils lui mirent des crochets au nez, l’attachèrent avec des chaînes de bronze et l’emmenèrent à Babylone. 12 Lorsqu’il fut dans la détresse, il implora l’Eternel son Dieu et s’humilia profondément devant le Dieu de ses ancêtres. 13 Il le pria, et l’Eternel l’exauça, il écouta sa supplication et le fit revenir à Jérusalem dans son royaume. Ainsi Manassé comprit que l’Eternel seul est Dieu.

14 Après ces événements, il construisit à l’extérieur de la Cité de David un rempart qui passait à l’ouest des sources de Guihôn, longeait la vallée du Cédron jusqu’à l’entrée de la porte des Poissons et contournait l’Ophel. Manassé lui donna une très grande hauteur. Il établit aussi des chefs militaires dans toutes les villes fortifiées de Juda. 15 Il fit disparaître du temple de l’Eternel les dieux étrangers et la statue, ainsi que les autels qu’il avait édifiés sur la colline du Temple et dans Jérusalem. Et on les jeta hors de la ville. 16 Il rebâtit l’autel de l’Eternel. Il offrit des sacrifices de communion et de reconnaissance et il ordonna aux Judéens de rendre leur culte à l’Eternel, le Dieu d’Israël. 17 A vrai dire, le peuple continuait à offrir des sacrifices sur les hauts lieux, mais seulement à l’Eternel son Dieu.

(2 R 21.17-18)

18 Les autres faits et gestes de Manassé, la prière qu’il adressa à son Dieu et les messages que les prophètes lui adressèrent de la part de l’Eternel, le Dieu d’Israël, se trouvent dans les Actes des rois d’Israël[g]. 19 Sa prière et l’exaucement que Dieu lui accorda, toutes ses fautes et son infidélité envers Dieu, la liste des endroits où il bâtit des hauts lieux et où il dressa des pieux sacrés d’Ashéra et des statues avant de s’humilier, tout cela est cité dans les Actes de Hozaï[h]. 20 Manassé rejoignit ses ancêtres décédés, et on l’enterra dans son palais. Son fils Amôn lui succéda sur le trône.

Le bref règne d’Amôn

21 Amôn avait vingt-deux ans à son avènement et il régna deux ans à Jérusalem[i]. 22 Il fit ce que l’Eternel considère comme mal, comme l’avait fait son père Manassé. Il sacrifia à toutes les idoles que son père Manassé avait fait dresser et leur rendit un culte. 23 Il ne s’humilia pas devant l’Eternel comme l’avait fait son père Manassé. Au contraire, il se rendit extrêmement coupable. 24 Ses ministres conspirèrent contre lui et l’assassinèrent dans son palais. 25 Mais la population du pays massacra tous ceux qui avaient comploté contre le roi Amôn et proclama son fils Josias roi à sa place.

Les réformes de Josias

34 Josias avait huit ans à son avènement et il régna trente et un ans à Jérusalem[j]. Il fit ce que l’Eternel considère comme juste et suivit l’exemple de son ancêtre David sans jamais s’en écarter ni d’un côté ni de l’autre.

(2 R 23.4-20)

Dès la huitième année de son règne, alors qu’il était encore jeune, il entreprit de chercher à plaire au Dieu de David, son ancêtre, et la douzième année, il se mit à purifier Juda et Jérusalem des hauts lieux, des pieux sacrés d’Ashéra, des idoles de bois sculpté et des idoles en métal fondu. On démolit en sa présence les autels des Baals. On abattit les autels à parfums[k] placés sur ces autels. Il coupa les pieux sacrés d’Ashéra, brisa les idoles sculptées ou fondues et les réduisit en poussière qu’il dispersa sur les tombes de ceux qui avaient offert des sacrifices à ces faux dieux. Il brûla les ossements des prêtres des idoles sur leurs autels[l]. C’est ainsi qu’il purifia Juda et Jérusalem. Puis il passa dans les villes de Manassé, d’Ephraïm, de Siméon et jusqu’en Nephtali et fit de même dans les ruines aux alentours[m]. Il démolit les autels et les pieux sacrés d’Ashéra, brisa les statues d’idoles et les réduisit en poussière. Il abattit tous les autels à parfums dans tout le pays d’Israël. Ensuite, il retourna à Jérusalem.

Le livre de la Loi redécouvert

La dix-huitième année de son règne[n], afin de purifier le pays et le Temple, il envoya Shaphân, fils d’Atsalia, à Maaséya, le chef de la ville, et Yoah, fils de Yoahaz, l’archiviste, pour réparer le temple de l’Eternel son Dieu. Ces trois hommes se rendirent auprès du grand-prêtre Hilqiya et lui remirent l’argent qui avait été apporté dans le temple de Dieu, et que les lévites-portiers de l’entrée avaient collecté des tribus de Manassé et d’Ephraïm et du reste des Israélites du Nord, ainsi que de tout Juda et Benjamin, et des habitants de Jérusalem. 10 On remit cet argent aux entrepreneurs qui avaient la responsabilité des travaux dans le temple de l’Eternel. Ceux-ci payaient les ouvriers qui effectuaient les travaux de restauration et de réparation dans le Temple. 11 Ils le donnaient donc aux charpentiers et aux ouvriers du bâtiment pour l’achat de pierres de taille et du bois pour les poutres d’assemblage et la charpente que les rois de Juda avaient laissé tomber en ruine. 12 Ces hommes accomplissaient honnêtement leur travail. Ils étaient placés sous la direction de Yahath et d’Abdias, des lévites de la lignée de Merari, et de Zacharie et Meshoullam de la lignée des Qehatites, chargés de la supervision des travaux. 13 Les lévites étaient tous d’habiles musiciens. Ils surveillaient les porteurs et dirigeaient tous les ouvriers des différents corps de métier dans chaque sorte de travail. D’autres lévites étaient secrétaires, intendants et portiers.

(2 R 22.8-20)

14 Au moment où l’on retira du coffre l’argent qui avait été apporté au temple de l’Eternel, le prêtre Hilqiya découvrit le livre de la Loi de l’Eternel transmise par Moïse. 15 Alors Hilqiya dit à Shaphân, le secrétaire : J’ai trouvé le livre de la Loi[o] dans le temple de l’Eternel.

Et Hilqiya remit le livre à Shaphân.

16 Celui-ci l’apporta au roi et lui fit un rapport : Tes serviteurs, dit-il, ont fait tout ce qui leur a été commandé. 17 Ils ont versé l’argent qui se trouvait dans le temple de l’Eternel aux responsables et aux entrepreneurs des travaux. 18 Puis il ajouta : Le prêtre Hilqiya m’a remis un livre.

Et Shaphân se mit à en faire la lecture devant le roi.

Les conséquences d’une lecture

19 Lorsque Josias entendit le contenu de la Loi, il déchira ses vêtements. 20 Puis il convoqua Hilqiya, Ahiqam, fils de Shaphân, Abdôn, fils de Michée, Shaphân, le secrétaire, et Asaya, l’un des ministres.

21 – Allez consulter l’Eternel pour moi, leur dit-il, ainsi que pour le reste du peuple qui se trouve en Israël et en Juda, au sujet des enseignements du livre que l’on vient de retrouver. Car la colère de l’Eternel est bien grande. Elle s’est répandue sur nous parce que nos ancêtres n’ont pas obéi à la parole de l’Eternel et n’ont pas appliqué tout ce qui est écrit dans ce livre.

22 Hilqiya et ceux que le roi avait désignés se rendirent chez la prophétesse Houlda, femme de Shalloum, fils de Toqehath, et petit-fils de Hasra, responsable du vestiaire du Temple. Elle habitait à Jérusalem dans le nouveau quartier. Ils lui exposèrent la situation comme convenu. 23 Alors Houlda leur dit : Voici ce que déclare l’Eternel, le Dieu d’Israël : « Annoncez à l’homme qui vous a envoyés à moi : 24 L’Eternel dit : Je vais faire venir un malheur sur cette contrée et sur ses habitants en accomplissant toutes les malédictions inscrites dans ce livre que l’on a lu devant le roi de Juda. 25 En effet, parce qu’ils m’ont abandonné et qu’ils ont fait brûler des parfums à d’autres dieux, et parce qu’ils m’ont ainsi irrité par toute leur conduite, ma colère s’est répandue sur ce lieu et elle n’est pas près de s’apaiser. 26 Mais vous direz au roi de Juda qui vous a envoyés pour consulter l’Eternel : Voici ce que déclare l’Eternel, le Dieu d’Israël : Tu as entendu les paroles contenues dans ce livre. 27 Ton cœur s’est laissé toucher, tu t’es humilié devant Dieu en entendant ce qu’il a décrété contre ce lieu et contre ses habitants. Tu t’es humilié devant moi, tu as déchiré tes vêtements et tu as pleuré devant moi. De mon côté, moi aussi, j’ai entendu ta prière – l’Eternel le déclare. 28 C’est pourquoi je te ferai rejoindre tes ancêtres décédés et tu seras déposé paisiblement dans l’un de tes tombeaux, sans avoir vu tout le malheur que je vais amener sur cette contrée et sur ses habitants. »

Les envoyés rapportèrent cette réponse au roi.

Le renouvellement de l’alliance avec Dieu

29 Le roi Josias fit convoquer auprès de lui tous les responsables de Juda et de Jérusalem. 30 Puis il monta au temple de l’Eternel, accompagné de toute la population de Juda et des habitants de Jérusalem, des prêtres, des lévites et de tous les gens du peuple, quelle que fût leur condition sociale. Devant tous, il lut tout ce qui était écrit dans le livre de l’alliance que l’on avait retrouvé au temple de l’Eternel. 31 Il se tint debout sur l’estrade qui lui était réservée et, en présence de l’Eternel, il conclut cette alliance avec lui par laquelle il s’engagea à être fidèle à l’Eternel et à obéir à ses commandements, à ses lois et à ses ordonnances, de tout son cœur et de tout son être, et à appliquer toutes les clauses de l’alliance figurant dans ce livre. 32 Le roi fit aussi prendre ce même engagement à tous les gens qui se trouvaient à Jérusalem et dans le territoire de Benjamin. Et les habitants de Jérusalem se conformèrent aux termes de l’alliance de Dieu, du Dieu de leurs ancêtres.

33 Puis Josias fit disparaître toutes les idoles abominables dans tous les territoires appartenant aux Israélites. Il obligea tous les gens qui se trouvaient en Israël à servir l’Eternel leur Dieu. De cette manière, ils ne se détournèrent pas de l’Eternel, le Dieu de leurs ancêtres, durant toute la vie de Josias.

Footnotes:

  1. 33.1 Environ de 697 à 642 av. J.-C., avec une éventuelle corégence avec son père Ezéchias si celui-ci a vécu jusqu’en 686 av. J.-C. (voir note sur 29.1).
  2. 33.4 Voir 2 Ch 7.16.
  3. 33.6 Voir Lv 20.2-5 ; Dt 12.31 ; 18.10.
  4. 33.6 Voir Dt 18.9-14.
  5. 33.8 Voir 1 Ch 17.7-15 ; 2 Ch 6.4-11 ; 2 Ch 7.12-22 ; 1 R 2.2-4.
  6. 33.11 Le roi Esar-Haddôn (681 à 669 av. J.-C.), fils et successeur de Sennachérib, ou, plus probablement, son successeur Assourbanipal.
  7. 33.18 Voir 1 R 14.19 ; 2 Ch 16.11.
  8. 33.19 Hozaï : personnage inconnu. Un manuscrit hébreu et l’ancienne version grecque ont : des prophètes.
  9. 33.21 De 642 à 640 av. J.-C.
  10. 34.1 De 640 à 609 av. J.-C.
  11. 34.4 Terme de sens incertain. Il pourrait aussi s’agir d’un sanctuaire différent d’un haut lieu.
  12. 34.5 Pour les profaner (voir 1 R 13.2).
  13. 34.6 Ruines du royaume du Nord dévasté par les Assyriens près d’un siècle auparavant.
  14. 34.8 En 622 av. J.-C.
  15. 34.15 Voir note 2 R 22.8.
La Bible du Semeur (BDS)

La Bible Du Semeur (The Bible of the Sower) Copyright © 1992, 1999 by Biblica, Inc.®
Used by permission. All rights reserved worldwide.

  Back

1 of 1

You'll get this book and many others when you join Bible Gateway Plus. Learn more

Viewing of
Cross references
Footnotes