A A A A A
Bible Book List

1 Chroniques 16-18 La Bible du Semeur (BDS)

Joie et louanges

16 On amena le coffre de Dieu et on le déposa au milieu de la tente que David avait fait dresser pour lui, et l’on offrit devant Dieu des holocaustes et des sacrifices de communion. Quand David eut achevé d’offrir ces sacrifices, il bénit le peuple au nom de l’Eternel. Puis il fit distribuer à tous les Israélites, hommes et femmes, une miche de pain, une portion de viande rôtie et une masse de raisins secs[a].

Il institua dans leur service devant le coffre de l’Eternel un certain nombre de lévites ayant pour fonction d’invoquer l’Eternel, le Dieu d’Israël, de le célébrer et de le louer. C’étaient Asaph, leur chef, Zacharie, son second, puis Yeïel, Shemiramoth, Yehiel, Mattitia, Eliab, Benaya, Obed-Edom et Yeïel. Ils jouaient des instruments de musique, des luths et des lyres, et Asaph faisait retentir les cymbales.

Les prêtres Benaya et Yahaziel sonnaient continuellement de la trompette devant le coffre de l’alliance de Dieu. Ce fut à cette époque que David chargea pour la première fois Asaph et les membres de sa famille de célébrer l’Eternel.

Louez l’Eternel[b], |et faites appel à lui !
Publiez parmi les peuples |ses hauts faits !
Chantez à sa gloire, |et célébrez-le |en musique !
Racontez sans cesse |toutes ses merveilles !
10 Soyez fiers de lui, |car il est très saint !
Que le cœur de ceux |qui sont attachés à l’Eternel |soit rempli de joie !
11 Tournez-vous vers l’Eternel ! |Faites appel à sa force !
Aspirez à vivre |constamment en sa présence !
12 Souvenez-vous des merveilles |qu’il a accomplies !
Rappelez-vous ses prodiges |et les jugements |qu’il a prononcés,
13 vous, les descendants |d’Israël, son serviteur,
vous, descendants de Jacob, |vous, qu’il a choisis !
14 Notre Dieu, c’est l’Eternel,
sur toute la terre |s’exercent ses jugements.
15 Souvenez-vous pour toujours |de son alliance,
de ce qu’il a donné sa parole |pour mille générations :
16 il a conclu un traité |avec Abraham,
et l’a confirmé |par serment à Isaac[c].
17 Il l’a confirmé |à Jacob |en en faisant une loi
et, pour Israël, |une alliance pour toujours.
18 Il a déclaré : |« Je te donnerai |le pays de Canaan,
ce sera la part |que vous allez posséder. »
19 Vous n’étiez alors |qu’un très petit nombre,
une poignée d’immigrés,
20 allant çà et là, |d’une peuplade à une autre,
d’un royaume vers un autre peuple.
21 Mais Dieu ne laissa personne |les persécuter ;
il réprimanda des rois à leur sujet[d] :
22 « Ne maltraitez pas |ceux qui me sont consacrés,
et ne faites pas de mal |à ceux qui sont mes prophètes ! »

23 Chantez à l’Eternel[e], |vous, gens du monde entier !
Annoncez chaque jour |la bonne nouvelle de son salut !
24 Oui, publiez sa gloire |au milieu des nations !
Racontez ses prodiges |chez tous les peuples !
25 Car l’Eternel est grand |et digne de louanges,
et il est redoutable |bien plus que tous les dieux.
26 Car tous les dieux des peuples |ne sont que des faux dieux,
alors que l’Eternel |a fait le ciel.
27 Splendeur et majesté |rayonnent de son être,
et puissance et beauté |ornent son sanctuaire[f].
28 Célébrez l’Eternel, |vous, gens de tous les peuples,
célébrez l’Eternel, |en proclamant |sa gloire et sa puissance !
29 Célébrez l’Eternel |et son nom glorieux !
Apportez vos offrandes |et entrez devant lui
et prosternez-vous devant l’Eternel |dont la sainteté brille avec éclat[g] !
30 Vous, gens du monde entier, |tremblez devant sa face !
Le monde est ferme, |il n’est pas ébranlé.
31 Que le ciel soit en joie ! |Et que la terre exulte d’allégresse !
Qu’à tout peuple on proclame |que l’Eternel est roi !
32 Que la mer retentisse |et tout ce qui l’habite !
Que toute la campagne |et tout ce qui s’y trouve |se réjouissent !
33 Que, dans les bois, les arbres |poussent des cris de joie
devant l’Eternel, car il vient |pour gouverner[h] la terre.

34 Célébrez l’Eternel[i] |car il est bon,
car son amour |dure à toujours[j].
35 Et dites : |« Délivre-nous, ô Dieu |notre Sauveur !
Rassemble-nous, |délivre-nous |des autres peuples !
Nous te célébrerons, |toi qui es saint,
et mettrons notre gloire |à te louer. »
36 Béni soit l’Eternel, |Dieu d’Israël,
d’éternité |jusqu’en éternité !

Tout le peuple répondit « Amen ! » et loua l’Eternel.

L’organisation du culte

37 David chargea alors Asaph et les membres de sa famille de se tenir devant le coffre de l’alliance de l’Eternel, pour assurer leur service de manière permanente, suivant les rites prévus pour chaque jour.

38 Il désigna, comme portiers, Obed-Edom, fils de Yedoutoun, ainsi que soixante-huit hommes de sa parenté, et Hosa. 39 Il chargea aussi le prêtre Tsadoq et les autres prêtres de sa parenté d’officier devant le tabernacle[k] de l’Eternel qui se trouvait sur le haut lieu de Gabaon[l], 40 en offrant tous les jours, matin et soir, des holocaustes à l’Eternel sur l’autel des holocaustes, selon tout ce qui est écrit dans la Loi que l’Eternel a donnée à Israël. 41 Ils avaient avec eux Hémân, Yedoutoun et les autres hommes qui avaient été choisis et désignés nominativement pour louer l’Eternel en ces termes : « Car son amour dure à toujours. » 42 Hémân et Yedoutoun étaient chargés de faire retentir les trompettes et les cymbales, ainsi que les autres instruments de musique destinés à accompagner le chant pour Dieu. Les fils de Yedoutoun étaient affectés aux fonctions de gardiens.

43 Puis tout le peuple s’en alla, chacun chez soi, et David rentra aussi chez lui pour bénir sa famille.

Les deux maisons

17 Lorsque David se fut installé dans son palais, il dit au prophète Nathan : Qu’en penses-tu ? J’habite dans un palais de cèdre, alors que le coffre de l’alliance de l’Eternel est logé sous une tente de toile.

Nathan lui répondit : Réalise les projets qui te tiennent à cœur, car Dieu est avec toi.

Cependant, la nuit suivante, Dieu adressa la parole à Nathan en ces termes : Va dire à mon serviteur David : « Voici ce que déclare l’Eternel : Ce n’est pas toi qui me bâtiras un temple pour que j’y habite. Je n’ai jamais résidé dans un temple depuis le jour où j’ai fait sortir d’Egypte Israël, mon peuple, jusqu’à ce jour-ci. Au contraire, j’étais dans le tabernacle, allant d’un emplacement à un autre. Pendant tout ce temps où j’ai accompagné tout Israël, ai-je jamais dit à un seul des chefs d’Israël que j’avais établis pour diriger mon peuple : “Pourquoi ne me bâtissez-vous pas un temple en bois de cèdre ?” »

Voici maintenant ce que tu diras à mon serviteur David : « Ainsi parle l’Eternel, le Seigneur des armées célestes : Je suis allé te chercher dans les pâturages où tu gardais les moutons pour faire de toi le chef de mon peuple Israël[m]. Je t’ai soutenu dans toutes tes entreprises et je t’ai débarrassé de tous tes ennemis. Je te ferai un nom glorieux comme celui des grands de la terre. J’attribuerai un territoire à mon peuple Israël où je l’implanterai pour qu’il puisse habiter chez lui et qu’il ne soit plus inquiété et maltraité comme auparavant par des hommes méchants, 10 comme à l’époque où j’avais établi des chefs pour mon peuple Israël. Je soumettrai tous tes ennemis. Enfin, je t’annonce que je te bâtirai une dynastie[n]. 11 Quand le moment sera venu pour toi d’aller rejoindre tes ancêtres, j’établirai après toi l’un de tes descendants, l’un de tes fils, pour te succéder comme roi, et j’affermirai son autorité royale[o]. 12 C’est lui qui me construira un temple[p] et je maintiendrai toujours son trône. 13 Je serai pour lui un père, et il sera pour moi un fils[q] ; je ne lui retirerai jamais ma faveur, comme je l’ai retirée à celui qui t’a précédé. 14 Je le maintiendrai pour toujours dans ma maison et dans mon royaume, et son trône sera inébranlable à perpétuité. »

15 Nathan rapporta fidèlement à David toutes ces paroles et toute cette révélation.

Prière de reconnaissance de David

16 Alors le roi David alla se placer devant l’Eternel et lui adressa cette prière : Eternel Dieu, qui suis-je et qu’est donc ma famille, pour que tu m’aies fait parvenir où je suis ? 17 Et comme si ce n’était pas suffisant à tes yeux, ô Dieu, voilà que tu fais à ton serviteur des promesses pour l’avenir lointain de sa dynastie. Eternel Dieu, toi tu me traites comme si j’étais un homme de haut rang. 18 Que pourrais-je encore ajouter au sujet de la gloire que tu accordes à ton serviteur ? Tu connais toi-même ton serviteur, 19 Eternel. C’est parce que tu aimes ton serviteur et que tu en as décidé ainsi, que tu as accompli ces grandes choses pour révéler ta grandeur. 20 Eternel ! Il n’y a personne comme toi, il n’existe pas d’autre Dieu que toi ! C’est vraiment comme tout ce que nous avons entendu dire. 21 Y a-t-il un seul peuple sur terre qui soit comme Israël ton peuple, que Dieu soit allé libérer pour en faire son peuple ? Ainsi tu t’es rendu célèbre en accomplissant des choses grandes et redoutables pour chasser des peuples étrangers devant ton peuple que tu as libéré de l’Egypte. 22 Tu as fait de ton peuple Israël ton peuple pour toujours ; et toi, Eternel, tu es devenu son Dieu.

23 Maintenant donc, ô Eternel, que soit toujours vraie la promesse que tu as faite à ton serviteur et à sa dynastie ! Oui, veuille l’accomplir ! 24 Et que cette promesse se confirme. Ainsi tu seras éternellement exalté et l’on proclamera que l’Eternel, le Seigneur des armées célestes, le Dieu d’Israël, est vraiment Dieu pour Israël ! Et que la dynastie de ton serviteur David demeure stable devant toi ! 25 En effet, ô mon Dieu, tu as révélé à ton serviteur que tu lui bâtirais une dynastie. C’est pourquoi ton serviteur a osé prier devant toi.

26 Maintenant, ô Eternel, c’est toi qui es Dieu, et tu as promis ce bonheur au sujet de ton serviteur. 27 Et à présent, tu as bien voulu bénir ma dynastie pour qu’elle subsiste à jamais devant toi ! Car ce que tu bénis, Eternel, est béni à jamais.

David soumet les peuples voisins

18 Par la suite, David vainquit les Philistins et les humilia ; il leur arracha Gath[r] et les localités qui en dépendent. Il battit aussi les Moabites. Ceux-ci lui furent assujettis et lui payèrent un tribut. Puis David battit Hadadézer, roi de Tsoba, du côté de Hamath[s], pendant qu’il était en campagne pour établir sa domination sur la région de l’Euphrate. David lui captura mille chars, sept mille soldats sur char et vingt mille fantassins. Il conserva une centaine de chevaux d’attelage et fit couper les jarrets à tous les autres. Les Syriens de Damas envoyèrent du secours à Hadadézer, roi de Tsoba, mais David battit également les Syriens au nombre de vingt-deux mille hommes. Puis il installa des garnisons[t] sur le territoire syrien de Damas, et les Syriens lui furent assujettis et durent lui payer un tribut. Ainsi l’Eternel accorda la victoire à David dans toutes ses campagnes militaires. David s’empara des boucliers d’or que portaient les soldats de Hadadézer et il les fit porter à Jérusalem. A Tibhath et à Koun[u], villes du roi Hadadézer, il enleva aussi une énorme quantité de bronze. Plus tard, Salomon utilisa ce métal pour fabriquer la cuve de bronze, les colonnes et les autres objets de bronze[v].

Lorsque Tôou, le roi de Hamath, apprit que David avait défait toute l’armée de Hadadézer, roi de Tsoba, 10 il lui envoya son fils Hadoram pour lui transmettre ses salutations et ses félicitations d’avoir attaqué et vaincu Hadadézer, avec lequel Tôou avait été continuellement en guerre. Il lui envoya aussi toutes sortes d’objets d’or, d’argent et de bronze. 11 Le roi David les consacra à l’Eternel, comme il avait déjà fait pour l’argent et l’or qu’il avait pris à tous les autres peuples, c’est-à-dire aux Edomites, aux Moabites, aux Ammonites, aux Philistins et aux Amalécites.

12 Abishaï, fils de Tserouya, battit dix-huit mille Edomites dans la vallée du Sel[w]. 13 Après cela, il établit des garnisons dans le pays d’Edom et tous les Edomites lui furent assujettis. L’Eternel donnait la victoire à David dans toutes ses campagnes militaires.

Les hauts fonctionnaires de David

14 David régna sur tout Israël, il administrait le droit et rendait la justice pour tout son peuple. 15 Joab, fils de Tserouya, était à la tête de l’armée ; Josaphat, fils d’Ahiloud, était archiviste ; 16 Tsadoq, fils d’Ahitoub[x], et Abiatar, fils d’Abimélek[y], étaient prêtres ; Shavsha était secrétaire. 17 Benaya, fils de Yehoyada, commandait les Kérétiens et les Pélétiens, la garde personnelle du roi[z], tandis que les fils de David occupaient les premiers rangs aux côtés du roi.

Footnotes:

  1. 16.3 une portion de viande rôtie et une masse de raisins secs : traduction incertaine. Autre traduction : un gâteau de dattes et un gâteau de raisins. Voir Lv 3.1-17 ; 7.11-21, 28-36.
  2. 16.8 Les v. 8-22 reprennent le Ps 105.1-15.
  3. 16.16 Pour les v. 16-18, voir Gn 12.7 ; 26.3 ; 28.13.
  4. 16.21 Pour les v. 21-22, voir Gn 12.17-20 ; 20.3-7.
  5. 16.23 Les v. 23-33 reprennent le Ps 96.
  6. 16.27 D’après l’ancienne version grecque et Ps 96.6 ; le texte hébreu traditionnel a : son lieu. Les deux termes se ressemblent en hébreu.
  7. 16.29 Autre traduction : revêtus de vêtements sacrés.
  8. 16.33 Voir Ps 82.8 et la note.
  9. 16.34 Les v. 34-36 reprennent le Ps 106.1, 47-48.
  10. 16.34 Voir 2 Ch 5.13 ; Esd 3.11 ; Ps 100.5 ; 107.1 ; 118.1, 29 ; 136.1 ; Jr 33.11.
  11. 16.39 Il s’agit de la tente construite au désert sous la direction de Moïse où étaient toujours offerts les sacrifices prescrits par la Loi (voir Ex 29.38-39 ; Lv 6.7-10 ; Nb 28.3-6).
  12. 16.39 1 R 3.4 et note.
  13. 17.7 Voir 1 S 16.11.
  14. 17.10 En hébreu, c’est le même terme qui signifie généralement maison et qui est rendu ici tantôt par temple (v. 4, 5, 6), tantôt par dynastie. Il y a là un jeu de mots sur ce terme : ce n’est pas David qui bâtira une maison à l’Eternel, mais l’Eternel qui bâtira une maison à David.
  15. 17.11 Voir 1 Ch 22.9.
  16. 17.12 Voir 2 Ch 2 à 4.
  17. 17.13 Cité en 2 Co 6.18 ; Hé 1.5.
  18. 18.1 L’une des cinq villes principales de la Philistie. Occupation seulement temporaire (voir 1 R 2.39).
  19. 18.3 Ancienne ville syrienne située sur l’Oronte (voir 2 S 8.9 et note).
  20. 18.6 Autre traduction : des préfets. De même au v. 13.
  21. 18.8 Deux localités de Syrie situées dans la vallée entre le Liban et l’Anti-Liban (voir note 2 S 8.8).
  22. 18.8 Voir 2 Ch 3.15 à 4.22.
  23. 18.12 Au sud de la mer Morte (2 S 8.13). Voir Ps 60.2.
  24. 18.16 Descendant d’Eléazar, fils d’Aaron (voir 1 Ch 6.35-38 ; 24.1-3). Tsadoq restera fidèle à David durant tout son règne (15.24-29 ; 17.15-16 ; 19.12) et donnera l’onction à Salomon comme successeur du roi (1 R 1.8, 45 ; 2.35 ; 4.4).
  25. 18.16 Selon la version syriaque (voir 1 S 22.20 ; 23.6 ; 30.7) ; le texte hébreu traditionnel a : Abimélek, fils d’Abiatar. Certains manuscrits hébreux, la version syriaque, la Vulgate et 2 S 8.17 ont : Ahimélek.
  26. 18.17 Il s’agit de mercenaires, originaires de Crète et de Philistie, qui sont toujours restés loyaux envers David (voir 2 S 15.18 ; 20.7) et qui le seront aussi envers Salomon (1 R 1.44).
La Bible du Semeur (BDS)

La Bible Du Semeur (The Bible of the Sower) Copyright © 1992, 1999 by Biblica, Inc.®
Used by permission. All rights reserved worldwide.

Jean 7:28-53 La Bible du Semeur (BDS)

28 Alors Jésus intervint d’une voix forte, et on l’entendit dans toute la cour du Temple : Vraiment ! Vous me connaissez et vous savez d’où je suis ! Sachez-le, je ne suis pas venu de ma propre initiative. C’est celui qui est véridique qui m’a envoyé. Vous ne le connaissez pas. 29 Moi, je le connais, car je viens d’auprès de lui, et c’est lui qui m’a envoyé.

30 Alors plusieurs essayèrent de l’arrêter, et pourtant personne ne mit la main sur lui, parce que son heure n’était pas encore venue. 31 Cependant, beaucoup, parmi la foule, crurent en lui.

– Quand le Messie viendra, disaient-ils, accomplira-t-il plus de signes miraculeux que n’en a déjà fait cet homme-là ?

32 Ce qui se murmurait ainsi dans la foule au sujet de Jésus parvint aux oreilles des pharisiens. Alors les chefs des prêtres et les pharisiens envoyèrent des gardes du Temple pour procéder à son arrestation.

33 Jésus déclara : Je suis encore pour un peu de temps parmi vous. Ensuite je retournerai auprès de celui qui m’a envoyé. 34 Vous me chercherez, et vous ne me trouverez pas ; et vous ne pouvez pas aller là où je serai.

35 Sur quoi, ses auditeurs se demandèrent entre eux : Où va-t-il aller pour que nous ne le trouvions pas ? Aurait-il l’intention de se rendre chez les Juifs dispersés parmi les non-Juifs ? Voudrait-il peut-être même apporter son enseignement aux non-Juifs ? 36 Que peut-il bien vouloir dire quand il déclare : « Vous me chercherez et vous ne me trouverez pas ; et vous ne pouvez pas aller là où je serai » ?

L’eau vive

37 Le dernier jour de la fête, le jour le plus solennel, Jésus se tint devant la foule et lança à pleine voix : Si quelqu’un a soif, qu’il vienne à moi, et que celui qui croit en moi boive. 38 Car, comme le dit l’Ecriture, des fleuves d’eau vive jailliront de lui[a]. 39 En disant cela, il faisait allusion à l’Esprit que devaient recevoir plus tard ceux qui croiraient en lui. En effet, à ce moment-là, l’Esprit n’avait pas encore été donné parce que Jésus n’était pas encore entré dans sa gloire.

Pour ou contre Jésus ?

40 Dans la foule, plusieurs de ceux qui avaient entendu ces paroles disaient : Pas de doute : cet homme est bien le Prophète attendu.

41 D’autres affirmaient : C’est le Messie.

– Mais, objectaient certains, le Messie pourrait-il venir de la Galilée ? 42 L’Ecriture ne dit-elle pas que le Messie sera un descendant de David et qu’il naîtra à Bethléhem[b], le village où David a vécu ?

43 Ainsi, le peuple se trouva de plus en plus divisé à cause de lui. 44 Quelques-uns voulaient l’arrêter mais personne n’osa porter la main sur lui.

45 Les gardes du Temple retournèrent auprès des chefs des prêtres et des pharisiens. Ceux-ci leur demandèrent : Pourquoi ne l’avez-vous pas amené ?

46 Ils répondirent : Personne n’a jamais parlé comme cet homme.

47 – Quoi, répliquèrent les pharisiens, vous aussi, vous vous y êtes laissé prendre ? 48 Est-ce qu’un seul des chefs ou un seul des pharisiens a cru en lui ? 49 Il n’y a que ces gens du peuple qui ne connaissent rien à la Loi … ce sont tous des maudits !

50 Là-dessus, l’un d’entre eux, Nicodème, celui qui, précédemment, était venu trouver Jésus, leur dit : 51 Notre Loi nous permet-elle de condamner un homme sans l’avoir entendu et sans savoir ce qu’il a fait de mal ?

52 – Es-tu, toi aussi, de la Galilée ? lui répondirent-ils. Consulte les Ecritures, et tu verras qu’aucun prophète ne sort de la Galilée.

[53 Là-dessus chacun rentra chez soi.

Footnotes:

  1. 7.38 de lui : c’est-à-dire de Christ, comme le suggère le v. 39. Jésus est le vrai Temple (Jn 2.21) d’où jaillissent les fleuves d’eau vive : Ez 47.1-12 ; Jl 4.18 ; Za 14.8 (voir 13.1). D’autres comprennent, en changeant la ponctuation : 37 Si quelqu’un a soif, qu’il vienne à moi et qu’il boive. Celui qui croit en moi, 38 des fleuves d’eau vive jailliront de lui, comme le dit l’Ecriture.
  2. 7.42 Cette remarque se fonde sur 2 S 7.12 ; Mi 5.1. Beaucoup ne savaient pas que Jésus était né à Bethléhem en Judée, mais croyaient plutôt qu’il était né en Galilée, d’où il était venu.
La Bible du Semeur (BDS)

La Bible Du Semeur (The Bible of the Sower) Copyright © 1992, 1999 by Biblica, Inc.®
Used by permission. All rights reserved worldwide.

  Back

1 of 1

You'll get this book and many others when you join Bible Gateway Plus. Learn more

Viewing of
Cross references
Footnotes