A A A A A
Bible Book List

Psaumes 18 Louis Segond (LSG)

18 (18:1) Au chef des chantres. Du serviteur de l'Éternel, de David, qui adressa à l'Éternel les paroles de ce cantique, lorsque l'Éternel l'eut délivré de la main de tous ses ennemis et de la main de Saül. Il dit: (18:2) Je t'aime, ô Éternel, ma force!

(18:3) Éternel, mon rocher, ma forteresse, mon libérateur! Mon Dieu, mon rocher, où je trouve un abri! Mon bouclier, la force qui me sauve, ma haute retraite!

(18:4) Je m'écrie: Loué soit l'Éternel! Et je suis délivré de mes ennemis.

(18:5) Les liens de la mort m'avaient environné, Et les torrents de la destruction m'avaient épouvanté;

(18:6) Les liens du sépulcre m'avaient entouré, Les filets de la mort m'avaient surpris.

(18:7) Dans ma détresse, j'ai invoqué l'Éternel, J'ai crié à mon Dieu; De son palais, il a entendu ma voix, Et mon cri est parvenu devant lui à ses oreilles.

(18:8) La terre fut ébranlée et trembla, Les fondements des montagnes frémirent, Et ils furent ébranlés, parce qu'il était irrité.

(18:9) Il s'élevait de la fumée dans ses narines, Et un feu dévorant sortait de sa bouche: Il en jaillissait des charbons embrasés.

(18:10) Il abaissa les cieux, et il descendit: Il y avait une épaisse nuée sous ses pieds.

10 (18:11) Il était monté sur un chérubin, et il volait, Il planait sur les ailes du vent.

11 (18:12) Il faisait des ténèbres sa retraite, sa tente autour de lui, Il était enveloppé des eaux obscures et de sombres nuages.

12 (18:13) De la splendeur qui le précédait s'échappaient les nuées, Lançant de la grêle et des charbons de feu.

13 (18:14) L'Éternel tonna dans les cieux, Le Très Haut fit retentir sa voix, Avec la grêle et les charbons de feu.

14 (18:15) Il lança ses flèches et dispersa mes ennemis, Il multiplia les coups de la foudre et les mit en déroute.

15 (18:16) Le lit des eaux apparut, Les fondements du monde furent découverts, Par ta menace, ô Éternel! Par le bruit du souffle de tes narines.

16 (18:17) Il étendit sa main d'en haut, il me saisit, Il me retira des grandes eaux;

17 (18:18) Il me délivra de mon adversaire puissant, De mes ennemis qui étaient plus forts que moi.

18 (18:19) Ils m'avaient surpris au jour de ma détresse; Mais l'Éternel fut mon appui.

19 (18:20) Il m'a mis au large, Il m'a sauvé, parce qu'il m'aime.

20 (18:21) L'Éternel m'a traité selon ma droiture, Il m'a rendu selon la pureté de mes mains;

21 (18:22) Car j'ai observé les voies de l'Éternel, Et je n'ai point été coupable envers mon Dieu.

22 (18:23) Toutes ses ordonnances ont été devant moi, Et je ne me suis point écarté de ses lois.

23 (18:24) J'ai été sans reproche envers lui, Et je me suis tenu en garde contre mon iniquité.

24 (18:25) Aussi l'Éternel m'a rendu selon ma droiture, Selon la pureté de mes mains devant ses yeux.

25 (18:26) Avec celui qui est bon tu te montres bon, Avec l'homme droit tu agis selon la droiture,

26 (18:27) Avec celui qui est pur tu te montres pur, Et avec le pervers tu agis selon sa perversité.

27 (18:28) Tu sauves le peuple qui s'humilie, Et tu abaisses les regards hautains.

28 (18:29) Oui, tu fais briller ma lumière; L'Éternel, mon Dieu, éclaire mes ténèbres.

29 (18:30) Avec toi je me précipite sur une troupe en armes, Avec mon Dieu je franchis une muraille.

30 (18:31) Les voies de Dieu sont parfaites, La parole de l'Éternel est éprouvée; Il est un bouclier pour tous ceux qui se confient en lui.

31 (18:32) Car qui est Dieu, si ce n'est l'Éternel; Et qui est un rocher, si ce n'est notre Dieu?

32 (18:33) C'est Dieu qui me ceint de force, Et qui me conduit dans la voie droite.

33 (18:34) Il rend mes pieds semblables à ceux des biches, Et il me place sur mes lieux élevés.

34 (18:35) Il exerce mes mains au combat, Et mes bras tendent l'arc d'airain.

35 (18:36) Tu me donnes le bouclier de ton salut, Ta droite me soutient, Et je deviens grand par ta bonté.

36 (18:37) Tu élargis le chemin sous mes pas, Et mes pieds ne chancellent point.

37 (18:38) Je poursuis mes ennemis, je les atteins, Et je ne reviens pas avant de les avoir anéantis.

38 (18:39) Je les brise, et ils ne peuvent se relever; Ils tombent sous mes pieds.

39 (18:40) Tu me ceins de force pour le combat, Tu fais plier sous moi mes adversaires.

40 (18:41) Tu fais tourner le dos à mes ennemis devant moi, Et j'extermine ceux qui me haïssent.

41 (18:42) Ils crient, et personne pour les sauver! Ils crient à l'Éternel, et il ne leur répond pas!

42 (18:43) Je les broie comme la poussière qu'emporte le vent, Je les foule comme la boue des rues.

43 (18:44) Tu me délivres des dissensions du peuple; Tu me mets à la tête des nations; Un peuple que je ne connaissais pas m'est asservi.

44 (18:45) Ils m'obéissent au premier ordre, Les fils de l'étranger me flattent;

45 (18:46) Les fils de l'étranger sont en défaillance, Ils tremblent hors de leurs forteresses.

46 (18:47) Vive l'Éternel, et béni soit mon rocher! Que le Dieu de mon salut soit exalté,

47 (18:48) Le Dieu qui est mon vengeur, Qui m'assujettit les peuples,

48 (18:49) Qui me délivre de mes ennemis! Tu m'élèves au-dessus de mes adversaires, Tu me sauves de l'homme violent.

49 (18:50) C'est pourquoi je te louerai parmi les nations, ô Éternel! Et je chanterai à la gloire de ton nom.

50 (18:51) Il accorde de grandes délivrances à son roi, Et il fait miséricorde à son oint, A David, et à sa postérité, pour toujours.

Psaumes 48 Louis Segond (LSG)

48 (48:1) Cantique. Psaume des fils de Koré. (48:2) L'Éternel est grand, il est l'objet de toutes les louanges, Dans la ville de notre Dieu, sur sa montagne sainte.

(48:3) Belle est la colline, joie de toute la terre, la montagne de Sion; Le côté septentrional, c'est la ville du grand roi.

(48:4) Dieu, dans ses palais, est connu pour une haute retraite.

(48:5) Car voici, les rois s'étaient concertés: Ils n'ont fait que passer ensemble.

(48:6) Ils ont regardé, tout stupéfaits, Ils ont eu peur, et ont pris la fuite.

(48:7) Là un tremblement les a saisis, Comme la douleur d'une femme qui accouche.

(48:8) Ils ont été chassés comme par le vent d'orient, Qui brise les navires de Tarsis.

(48:9) Ce que nous avions entendu dire, nous l'avons vu Dans la ville de l'Éternel des armées, Dans la ville de notre Dieu: Dieu la fera subsister à toujours. -Pause.

(48:10) O Dieu, nous pensons à ta bonté Au milieu de ton temple.

10 (48:11) Comme ton nom, ô Dieu! Ta louange retentit jusqu'aux extrémités de la terre; Ta droite est pleine de justice.

11 (48:12) La montagne de Sion se réjouit, Les filles de Juda sont dans l'allégresse, A cause de tes jugements.

12 (48:13) Parcourez Sion, parcourez-en l'enceinte, Comptez ses tours,

13 (48:14) Observez son rempart, Examinez ses palais, Pour le raconter à la génération future.

14 (48:15) Voilà le Dieu qui est notre Dieu éternellement et à jamais; Il sera notre guide jusqu'à la mort.

Psaumes 78 Louis Segond (LSG)

78 Cantique d'Asaph. Mon peuple, écoute mes instructions! Prêtez l'oreille aux paroles de ma bouche!

J'ouvre la bouche par des sentences, Je publie la sagesse des temps anciens.

Ce que nous avons entendu, ce que nous savons, Ce que nos pères nous ont raconté,

Nous ne le cacherons point à leurs enfants; Nous dirons à la génération future les louanges de l'Éternel, Et sa puissance, et les prodiges qu'il a opérés.

Il a établi un témoignage en Jacob, Il a mis une loi en Israël, Et il a ordonné à nos pères de l'enseigner à leurs enfants,

Pour qu'elle fût connue de la génération future, Des enfants qui naîtraient, Et que, devenus grands, ils en parlassent à leurs enfants,

Afin qu'ils missent en Dieu leur confiance, Qu'ils n'oubliassent pas les oeuvres de Dieu, Et qu'ils observassent ses commandements,

Afin qu'ils ne fussent pas, comme leurs pères, Une race indocile et rebelle, Une race dont le coeur n'était pas ferme, Et dont l'esprit n'était pas fidèle à Dieu.

Les fils d'Éphraïm, armés et tirant de l'arc, Tournèrent le dos le jour du combat.

10 Ils ne gardèrent point l'alliance de Dieu, Et ils refusèrent de marcher selon sa loi.

11 Ils mirent en oubli ses oeuvres, Ses merveilles qu'il leur avait fait voir.

12 Devant leurs pères il avait fait des prodiges, Au pays d'Égypte, dans les campagnes de Tsoan.

13 Il fendit la mer et leur ouvrit un passage, Il fit dresser les eaux comme une muraille.

14 Il les conduisit le jour par la nuée, Et toute la nuit par un feu éclatant.

15 Il fendit des rochers dans le désert, Et il donna à boire comme des flots abondants;

16 Du rocher il fit jaillir des sources, Et couler des eaux comme des fleuves.

17 Mais ils continuèrent à pécher contre lui, A se révolter contre le Très Haut dans le désert.

18 Ils tentèrent Dieu dans leur coeur, En demandant de la nourriture selon leur désir.

19 Ils parlèrent contre Dieu, Ils dirent: Dieu pourrait-il Dresser une table dans le désert?

20 Voici, il a frappé le rocher, et des eaux ont coulé, Et des torrents se sont répandus; Pourra-t-il aussi donner du pain, Ou fournir de la viande à son peuple?

21 L'Éternel entendit, et il fut irrité; Un feu s'alluma contre Jacob, Et la colère s'éleva contre Israël,

22 Parce qu'ils ne crurent pas en Dieu, Parce qu'ils n'eurent pas confiance dans son secours.

23 Il commanda aux nuages d'en haut, Et il ouvrit les portes des cieux;

24 Il fit pleuvoir sur eux la manne pour nourriture, Il leur donna le blé du ciel.

25 Ils mangèrent tous le pain des grands, Il leur envoya de la nourriture à satiété.

26 Il fit souffler dans les cieux le vent d'orient, Et il amena par sa puissance le vent du midi;

27 Il fit pleuvoir sur eux la viande comme de la poussière, Et comme le sable des mers les oiseaux ailés;

28 Il les fit tomber au milieu de leur camp, Tout autour de leurs demeures.

29 Ils mangèrent et se rassasièrent abondamment: Dieu leur donna ce qu'ils avaient désiré.

30 Ils n'avaient pas satisfait leur désir, Ils avaient encore leur nourriture dans la bouche,

31 Lorsque la colère de Dieu s'éleva contre eux; Il frappa de mort les plus vigoureux, Il abattit les jeunes hommes d'Israël.

32 Malgré tout cela, ils continuèrent à pécher, Et ne crurent point à ses prodiges.

33 Il consuma leurs jours par la vanité, Et leurs années par une fin soudaine.

34 Quand il les frappait de mort, ils le cherchaient, Ils revenaient et se tournaient vers Dieu;

35 Ils se souvenaient que Dieu était leur rocher, Que le Dieu Très Haut était leur libérateur.

36 Mais ils le trompaient de la bouche, Et ils lui mentaient de la langue;

37 Leur coeur n'était pas ferme envers lui, Et ils n'étaient pas fidèles à son alliance.

38 Toutefois, dans sa miséricorde, il pardonne l'iniquité et ne détruit pas; Il retient souvent sa colère et ne se livre pas à toute sa fureur.

39 Il se souvint qu'ils n'étaient que chair, Un souffle qui s'en va et ne revient pas.

40 Que de fois ils se révoltèrent contre lui dans le désert! Que de fois ils l'irritèrent dans la solitude!

41 Ils ne cessèrent de tenter Dieu, Et de provoquer le Saint d'Israël.

42 Ils ne se souvinrent pas de sa puissance, Du jour où il les délivra de l'ennemi,

43 Des miracles qu'il accomplit en Égypte, Et de ses prodiges dans les campagnes de Tsoan.

44 Il changea leurs fleuves en sang, Et ils ne purent en boire les eaux.

45 Il envoya contre eux des mouches venimeuses qui les dévorèrent, Et des grenouilles qui les détruisirent.

46 Il livra leurs récoltes aux sauterelles, Le produit de leur travail aux sauterelles.

47 Il fit périr leurs vignes par la grêle, Et leurs sycomores par la gelée.

48 Il abandonna leur bétail à la grêle, Et leurs troupeaux au feu du ciel.

49 Il lança contre eux son ardente colère, La fureur, la rage et la détresse, Une troupe de messagers de malheur.

50 Il donna libre cours à sa colère, Il ne sauva pas leur âme de la mort, Il livra leur vie à la mortalité;

51 Il frappa tous les premiers-nés en Égypte, Les prémices de la force sous les tentes de Cham.

52 Il fit partir son peuple comme des brebis, Il les conduisit comme un troupeau dans le désert.

53 Il les dirigea sûrement, pour qu'ils fussent sans crainte, Et la mer couvrit leurs ennemis.

54 Il les amena vers sa frontière sainte, Vers cette montagne que sa droite a acquise.

55 Il chassa devant eux les nations, Leur distribua le pays en héritage, Et fit habiter dans leurs tentes les tribus d'Israël.

56 Mais ils tentèrent le Dieu Très Haut et se révoltèrent contre lui, Et ils n'observèrent point ses ordonnances.

57 Ils s'éloignèrent et furent infidèles, comme leurs pères, Ils tournèrent, comme un arc trompeur.

58 Ils l'irritèrent par leurs hauts lieux, Et ils excitèrent sa jalousie par leurs idoles.

59 Dieu entendit, et il fut irrité; Il repoussa fortement Israël.

60 Il abandonna la demeure de Silo, La tente où il habitait parmi les hommes;

61 Il livra sa gloire à la captivité, Et sa majesté entre les mains de l'ennemi.

62 Il mit son peuple à la merci du glaive, Et il s'indigna contre son héritage.

63 Le feu dévora ses jeunes hommes, Et ses vierges ne furent pas célébrées;

64 Ses sacrificateurs tombèrent par l'épée, Et ses veuves ne pleurèrent pas.

65 Le Seigneur s'éveilla comme celui qui a dormi, Comme un héros qu'a subjugué le vin.

66 Il frappa ses adversaires en fuite, Il les couvrit d'un opprobre éternel.

67 Cependant il rejeta la tente de Joseph, Et il ne choisit point la tribu d'Éphraïm;

68 Il préféra la tribu de Juda, La montagne de Sion qu'il aimait.

69 Et il bâtit son sanctuaire comme les lieux élevés, Comme la terre qu'il a fondée pour toujours.

70 Il choisit David, son serviteur, Et il le tira des bergeries;

71 Il le prit derrière les brebis qui allaitent, Pour lui faire paître Jacob, son peuple, Et Israël, son héritage.

72 Et David les dirigea avec un coeur intègre, Et les conduisit avec des mains intelligentes.

Psaumes 108 Louis Segond (LSG)

108 (108:1) Cantique. Psaume de David. (108:2) Mon coeur est affermi, ô Dieu! Je chanterai, je ferai retentir mes instruments: c'est ma gloire!

(108:3) Réveillez-vous, mon luth et ma harpe! Je réveillerai l'aurore.

(108:4) Je te louerai parmi les peuples, Éternel! Je te chanterai parmi les nations.

(108:5) Car ta bonté s'élève au-dessus des cieux, Et ta fidélité jusqu'aux nues.

(108:6) Élève-toi sur les cieux, ô Dieu! Et que ta gloire soit sur toute la terre!

(108:7) Afin que tes bien-aimés soient délivrés, Sauve par ta droite, et exauce-nous!

(108:8) Dieu a dit dans sa sainteté: Je triompherai, Je partagerai Sichem, je mesurerai la vallée de Succoth;

(108:9) A moi Galaad, à moi Manassé; Éphraïm est le rempart de ma tête, Et Juda, mon sceptre;

(108:10) Moab est le bassin où je me lave; Je jette mon soulier sur Édom; Je pousse des cris de joie sur le pays des Philistins!

10 (108:11) Qui me mènera dans la ville forte? Qui me conduit à Édom?

11 (108:12) N'est-ce pas toi, ô Dieu, qui nous as repoussés, Et qui ne sortais plus, ô Dieu, avec nos armées?

12 (108:13) Donne-nous du secours contre la détresse! Le secours de l'homme n'est que vanité.

13 (108:14) Avec Dieu, nous ferons des exploits; Il écrasera nos ennemis.

Psaumes 138 Louis Segond (LSG)

138 De David. Je te célèbre de tout mon coeur, Je chante tes louanges en la présence de Dieu.

Je me prosterne dans ton saint temple, Et je célèbre ton nom, à cause de ta bonté et de ta fidélité, Car ta renommée s'est accrue par l'accomplissement de tes promesses.

Le jour où je t'ai invoqué, tu m'as exaucé, Tu m'as rassuré, tu as fortifié mon âme.

Tous les rois de la terre te loueront, ô Éternel! En entendant les paroles de ta bouche;

Ils célébreront les voies de l'Éternel, Car la gloire de l'Éternel est grande.

L'Éternel est élevé: il voit les humbles, Et il reconnaît de loin les orgueilleux.

Quand je marche au milieu de la détresse, tu me rends la vie, Tu étends ta main sur la colère de mes ennemis, Et ta droite me sauve.

L'Éternel agira en ma faveur. Éternel, ta bonté dure toujours, N'abandonne pas les oeuvres de tes mains!

Proverbes 18 Louis Segond (LSG)

18 Celui qui se tient à l'écart cherche ce qui lui plaît, Il s'irrite contre tout ce qui est sage.

Ce n'est pas à l'intelligence que l'insensé prend plaisir, C'est à la manifestation de ses pensées.

Quand vient le méchant, vient aussi le mépris; Et avec la honte, vient l'opprobre.

Les paroles de la bouche d'un homme sont des eaux profondes; La source de la sagesse est un torrent qui jaillit.

Il n'est pas bon d'avoir égard à la personne du méchant, Pour faire tort au juste dans le jugement.

Les lèvres de l'insensé se mêlent aux querelles, Et sa bouche provoque les coups.

La bouche de l'insensé cause sa ruine, Et ses lèvres sont un piège pour son âme.

Les paroles du rapporteur sont comme des friandises, Elles descendent jusqu'au fond des entrailles.

Celui qui se relâche dans son travail Est frère de celui qui détruit.

10 Le nom de l'Éternel est une tour forte; Le juste s'y réfugie, et se trouve en sûreté.

11 La fortune est pour le riche une ville forte; Dans son imagination, c'est une haute muraille.

12 Avant la ruine, le coeur de l'homme s'élève; Mais l'humilité précède la gloire.

13 Celui qui répond avant d'avoir écouté Fait un acte de folie et s'attire la confusion.

14 L'esprit de l'homme le soutient dans la maladie; Mais l'esprit abattu, qui le relèvera?

15 Un coeur intelligent acquiert la science, Et l'oreille des sages cherche la science.

16 Les présents d'un homme lui élargissent la voie, Et lui donnent accès auprès des grands.

17 Le premier qui parle dans sa cause paraît juste; Vient sa partie adverse, et on l'examine.

18 Le sort fait cesser les contestations, Et décide entre les puissants.

19 Des frères sont plus intraitables qu'une ville forte, Et leurs querelles sont comme les verrous d'un palais.

20 C'est du fruit de sa bouche que l'homme rassasie son corps, C'est du produit de ses lèvres qu'il se rassasie.

21 La mort et la vie sont au pouvoir de la langue; Quiconque l'aime en mangera les fruits.

22 Celui qui trouve une femme trouve le bonheur; C'est une grâce qu'il obtient de l'Éternel.

23 Le pauvre parle en suppliant, Et le riche répond avec dureté.

24 Celui qui a beaucoup d'amis les a pour son malheur, Mais il est tel ami plus attaché qu'un frère.

  Back

1 of 1

You'll get this book and many others when you join Bible Gateway Plus. Learn more

Viewing of
Cross references
Footnotes