A A A A A
Bible Book List

Lévitique 12-15La Bible du Semeur (BDS)

La loi sur la purification après un accouchement

12 L’Eternel s’adressa à Moïse en ces termes: Parle aux Israélites: Lorsqu’une femme conçoit et met au monde un garçon, elle sera rituellement impure durant sept jours, comme lors de son indisposition menstruelle. Le huitième jour, on circoncira l’enfant[a]. Il lui faudra attendre encore trente-trois jours pour être purifiée de son sang; elle ne touchera aucune chose consacrée; elle n’ira pas au sanctuaire jusqu’à ce que le temps de sa purification parvienne à son terme.

Si c’est une fille à laquelle elle donne naissance, elle sera rituellement impure deux semaines comme lors de ses règles, puis il lui faudra attendre encore soixante-six jours pour être purifiée de son sang.

Quand les jours de sa purification seront achevés – qu’il s’agisse d’un garçon ou d’une fille – elle apportera à l’entrée de la tente de la Rencontre un agneau dans sa première année pour l’holocauste, et un pigeonneau ou une tourterelle pour le sacrifice pour le péché, et elle les remettra au prêtre. Celui-ci les présentera à l’Eternel, accomplira pour elle le rite d’expiation et elle sera rituellement purifiée de sa perte de sang.

Telle est la règle concernant la femme qui donne naissance à un garçon ou à une fille.

Si elle n’a pas de quoi offrir un agneau, elle prendra deux tourterelles ou deux pigeonneaux, l’un pour l’holocauste et l’autre pour le sacrifice pour le péché; le prêtre accomplira pour elle le rite d’expiation et elle sera purifiée[b].

Les lois sur les maladies de peau évolutives et les moisissures

Les maladies de la peau

13 L’Eternel parla à Moïse et à Aaron en ces termes: Si une boursouflure, une dartre ou une tache sur la peau de quelqu’un devient une plaie qui fait suspecter une maladie de peau évolutive[c], on l’amènera au prêtre Aaron ou à l’un de ses descendants. Celui-ci examinera cette affection de la peau. Si, à l’endroit malade, les poils sont devenus blancs et si la plaie forme un creux dans la peau, c’est bien un cas de maladie de peau évolutive. Sur la base de l’examen, le prêtre déclarera cette personne impure. Mais si la tache blanche ne forme pas de creux visible de la peau, et si le poil n’est pas devenu blanc, le prêtre isolera le sujet pendant sept jours. Le septième jour, il l’examinera. S’il constate que le mal est resté stationnaire sans s’étendre sur la peau, il isolera le malade une deuxième semaine, puis il procédera à un nouvel examen. Si la partie malade s’est estompée, et ne s’est pas étendue sur la peau, le prêtre déclarera cet homme pur; c’est une simple dartre. La personne nettoiera ses vêtements et sera pure. Mais si la dartre s’étend sur la peau après que le prêtre a examiné la personne et l’ait déclarée pure, celle-ci retournera se faire examiner par le prêtre. Si celui-ci constate une extension de la dartre sur la peau, il déclarera la personne impure: c’est une maladie de peau évolutive.

Lorsqu’un homme sera suspecté d’être atteint d’une maladie de peau évolutive, on l’amènera au prêtre 10 qui l’examinera. S’il constate une boursouflure blanche sur la peau qui ait fait blanchir le poil et qu’il y ait un bourgeonnement de chair vive dans la tumeur, 11 c’est une maladie de peau infectieuse et chronique. Le prêtre déclarera cet homme impur; il ne sera pas nécessaire de l’isoler, car il est manifestement impur. 12 Mais si cette affection s’étend sur toute la peau du malade et le couvre de la tête aux pieds, où que porte le regard du prêtre, 13 celui-ci procédera à un nouvel examen. S’il constate que l’éruption couvre tout le corps du malade, il le déclarera pur: puisqu’il est devenu complètement blanc, il est pur. 14 Toutefois, le jour où l’on apercevra sur lui de la chair vive, il devient impur. 15 Après avoir constaté la présence de cette chair vive, le prêtre déclarera la personne impure: la chair vive est impure: c’est une maladie de peau évolutive. 16 Si la chair vive redevient blanche, la personne retournera auprès du prêtre 17 qui l’examinera. S’il constate que la plaie est effectivement devenue blanche, il déclarera la chair pure, et la personne sera en état de pureté.

18 Si quelqu’un avait sur la peau un abcès[d] qui a guéri, 19 mais qu’à la place de cet abcès apparaisse une boursouflure blanche ou une tache d’un blanc rougeâtre, cette personne se fera examiner par le prêtre. 20 Si celui-ci constate un creux dans la peau et un blanchissement du poil, il déclarera cette personne impure: c’est une affection de peau infectieuse qui est en train de bourgeonner dans l’abcès. 21 Mais si, à l’examen, le prêtre constate qu’il n’y a pas de poil blanc à cet endroit, ni de creux dans la peau et que la tache s’est estompée, il isolera le malade pendant sept jours. 22 Si la tache s’étend sur la peau, il le déclarera impur: c’est une plaie infectieuse. 23 Mais si la tache est restée stationnaire, sans s’étendre, ce n’est que la cicatrice de l’abcès; alors le prêtre le déclarera pur.

24 Autre cas: lorsque la peau de quelqu’un aura une brûlure causée par le feu et qu’il se forme sur l’endroit de cette brûlure une tache blanche ou d’un blanc rougeâtre, 25 le prêtre l’examinera; si le poil a viré au blanc dans la tache et s’il y a un creux dans la peau, c’est une affection de peau infectieuse qui s’est développée sur la brûlure. Le prêtre déclarera cette personne impure, car elle est atteinte d’une maladie de peau évolutive.

26 Si, au contraire, le prêtre, à l’examen, ne constate pas de poils blancs dans la tache, ni de creux dans la peau, et si la tache s’est estompée, il isolera le sujet pendant sept jours. 27 Il l’examinera le septième jour, si la tache s’est étendue sur la peau, il le déclarera impur: c’est une plaie infectieuse. 28 Mais si la tache est restée stationnaire, sans s’étendre, et qu’elle s’est estompée, c’était une boursouflure due à la brûlure; le prêtre déclarera donc le sujet pur, car c’est la cicatrice de la brûlure.

29 Si un homme ou une femme a une plaie à la tête ou au menton, 30 le prêtre examinera cette plaie. Si elle forme un creux dans la peau et qu’il s’y trouve du poil jaunâtre ou clairsemé, il déclarera cette personne impure: c’est la teigne, c’est-à-dire une maladie de peau infectieuse de la tête ou du menton. 31 Mais si le prêtre constate, à l’examen, qu’il n’y a pas de creux visible de la peau, sans toutefois qu’il y ait de poil noir[e], il isolera le sujet pendant sept jours. 32 Le septième jour, s’il constate que l’éruption ne s’est pas étendue, qu’elle ne renferme pas de poil de couleur jaunâtre et que la plaie ne semble pas plus profonde que la peau, 33 le malade se rasera – sauf à l’endroit de la plaie – et le prêtre l’isolera de nouveau pour sept jours. 34 Le septième jour, il examinera le mal. Si le mal ne s’est pas étendu sur la peau et s’il ne forme pas de creux visible, il le déclarera pur; le sujet nettoiera ses vêtements et il sera pur. 35 Mais si la teigne s’est étendue sur la peau après que le malade a été déclaré pur, 36 le prêtre en fera le constat et n’aura pas besoin de vérifier si le poil est de couleur jaunâtre: la personne est impure. 37 Si le mal semble stationnaire et que des poils sombres ont poussé à l’endroit malade, c’est qu’il est guéri et pur. Le prêtre déclarera la personne pure.

38 Si un homme ou une femme a des taches blanches sur la peau, 39 le prêtre l’examinera; si les taches sont d’un blanc pâle, c’est une éruption bénigne: le sujet est pur.

40 Lorsqu’un homme perd ses cheveux, c’est une calvitie; il est pur. 41 Si la tête se dégarnit sur le devant, c’est une calvitie du front; il est pur. 42 Mais si une plaie d’un blanc rougeâtre apparaît dans la partie chauve sur la tête ou sur le front, c’est une plaie infectieuse qui a bourgeonné dans la partie chauve ou sur le front. 43 Si, à l’examen, le prêtre constate que la plaie provoque une boursouflure d’un blanc rougeâtre sur le crâne ou sur le front chauve, et qu’elle a l’aspect d’une maladie évolutive de la peau, 44 l’homme a une maladie infectieuse, il est impur, et le prêtre doit le déclarer impur. C’est à la tête que le mal l’a frappé.

45 La personne atteinte d’une telle maladie de la peau portera des vêtements déchirés et aura la tête décoiffée; elle se couvrira la partie inférieure du visage[f] et criera: «Impur! Impur!» 46 Tant qu’elle a ce mal, elle est impure. Elle habitera à l’écart, à l’extérieur du camp.

Les moisissures sur les habits

47 Si une tache de moisissure apparaît sur des vêtements en laine ou en lin, 48 ou sur un tissu ou un tricot de lin ou de laine, ou encore sur une peau ou sur un objet en cuir, 49 si elle devient verdâtre ou rougeâtre, sur le vêtement ou sur la peau, sur le tissu ou le tricot ou sur tout objet en cuir, c’est une sorte d’infection[g] des tissus: on la montrera au prêtre. 50 Celui-ci l’examinera et enfermera l’objet atteint pendant sept jours. 51 Le septième jour, il examinera la tache. Si elle s’est étendue sur le vêtement, le tissu ou le tricot, sur la peau ou l’objet en cuir, il s’agit d’une moisissure maligne; l’objet est impur. 52 Il le brûlera, quel qu’il soit, car il s’agit d’une moisissure maligne; l’objet doit être brûlé au feu.

53 Mais si le prêtre constate que la tache ne s’est pas étendue sur l’objet, 54 il ordonnera de le laver, puis il le tiendra enfermé une deuxième semaine. 55 Après ce lavage, il examinera à nouveau la tache; si elle n’a pas changé d’aspect de façon visible, même si elle ne s’est pas étendue, l’objet est impur et devra être brûlé, que la moisissure l’ait corrodé à l’endroit ou à l’envers. 56 Mais si le prêtre voit que la tache s’est estompée après le lavage, il arrachera cette partie du vêtement, de la peau, du tissu ou du tricot. 57 Si la tache réapparaît plus tard sur l’objet, c’est une moisissure qui se développe, tu brûleras l’objet où est la tache. 58 Quant au vêtement, au tissu, au tricot, ou à l’objet en cuir que tu auras lavé et d’où la tache aura disparu, tu le laveras une seconde fois, et il sera pur.

59 Telle est la loi relative à une tache de moisissure sur un vêtement de laine ou de lin, sur un tissu ou un tricot ou sur tout objet de cuir selon laquelle on déterminera s’il est pur ou impur.

La purification des personnes atteintes

14 L’Eternel parla à Moïse en ces termes: Voici la loi concernant la purification de l’homme atteint d’une maladie de peau évolutive: on l’amènera au prêtre, qui sortira du camp pour l’examiner. S’il est guéri de sa maladie de peau, le prêtre ordonnera qu’il apporte en vue de sa purification deux oiseaux purs vivants, du bois de cèdre, du fil rouge éclatant et une branche d’hysope[h]. Le prêtre donnera l’ordre d’égorger l’un des oiseaux au-dessus d’un récipient de terre cuite rempli d’eau de source. Puis il prendra l’oiseau vivant, le bois de cèdre, le fil rouge et l’hysope, et il les trempera avec l’oiseau vivant dans le sang de l’oiseau égorgé, sur l’eau de source. Il en fera sept fois aspersion sur celui qui doit être purifié de son affection de la peau, il le déclarera pur et lâchera l’oiseau vivant dans la nature.

Celui qui est soumis au rite de purification nettoiera ses vêtements, se rasera tous les poils et se lavera à l’eau, ainsi il sera pur. Après cela, il pourra réintégrer le camp, mais il restera hors de sa tente pendant sept jours. Le septième jour, il rasera tous les poils de sa peau, ses cheveux, sa barbe, ses sourcils et tout autre poil, il nettoiera ses vêtements, se lavera à l’eau et alors il sera pur.

10 Le huitième jour, il prendra deux agneaux sans défaut et une brebis dans sa première année, sans défaut, il y ajoutera neuf kilogrammes de fleur de farine en offrande pétrie à l’huile et un demi-litre d’huile. 11 Le prêtre qui procède à sa purification le placera avec tout cela devant l’Eternel à l’entrée de la tente de la Rencontre. 12 Le prêtre prendra l’un des agneaux et l’offrira en sacrifice de réparation avec l’huile offerte; il fera devant l’Eternel le geste de présentation. 13 Il égorgera l’agneau au lieu où l’on immole le sacrifice pour le péché et l’holocauste, dans ce lieu saint; car la victime du sacrifice de réparation revient au prêtre comme le sacrifice pour le péché; c’est une chose très sainte. 14 Le prêtre prendra du sang du sacrifice de réparation, et en mettra sur le lobe de l’oreille droite de celui qui se purifie, sur le pouce de sa main droite et sur le gros orteil de son pied droit. 15 Ensuite il prendra le demi-litre d’huile, et en versera un peu dans le creux de sa main gauche. 16 Il y trempera l’index droit et fera sept fois aspersion de l’huile devant l’Eternel. 17 Puis il appliquera de l’huile qui reste dans le creux de sa main sur le lobe de l’oreille droite de celui qui se purifie, sur le pouce de sa main droite et sur le gros orteil de son pied droit, à l’endroit où il a mis du sang du sacrifice de réparation. 18 Il versera ce qui reste d’huile dans sa main sur la tête de celui qui se purifie, afin de faire le rite d’expiation pour lui devant l’Eternel. 19 Après cela, il offrira le sacrifice pour le péché afin d’accomplir le rite d’expiation pour celui qui se purifie de son impureté; ensuite il immolera l’holocauste. 20 Il placera l’holocauste avec l’offrande sur l’autel. Ainsi il accomplira le rite d’expiation pour cet homme, et il sera pur.

21 Si l’homme est trop pauvre pour se procurer tout cela, il prendra un seul agneau qui sera offert en sacrifice de réparation avec le geste de présentation pour accomplir le rite d’expiation en sa faveur; il y ajoutera une offrande de trois kilogrammes de fleur de farine pétrie à l’huile et un demi-litre d’huile. 22 Il prendra aussi deux tourterelles ou deux pigeonneaux, selon ses ressources; l’un des oiseaux sera destiné au sacrifice pour le péché, l’autre à l’holocauste. 23 Il les apportera au prêtre le huitième jour, pour sa purification, à l’entrée de la tente de la Rencontre devant l’Eternel. 24 Le prêtre prendra l’agneau du sacrifice de réparation et la mesure d’huile, et il accomplira le geste de présentation devant l’Eternel. 25 Il immolera l’agneau du sacrifice de réparation et il prendra du sang de l’animal pour en mettre sur le lobe de l’oreille droite de celui qui se purifie, sur le pouce de sa main droite et sur l’orteil de son pied droit. 26 Il versera une partie de l’huile dans le creux de sa main gauche. 27 Il fera sept fois l’aspersion de l’huile qui est dans sa main devant l’Eternel avec son index droit. 28 Puis il appliquera un peu de cette huile sur le lobe de l’oreille droite de celui qui se purifie, sur le pouce de sa main droite et sur le gros orteil de son pied droit, à l’endroit où il a mis du sang de la victime du sacrifice de réparation. 29 Il versera ce qui reste d’huile dans sa main sur la tête de celui qui se purifie, afin d’accomplir le rite d’expiation pour lui devant l’Eternel. 30 Il offrira l’une des tourterelles ou l’un des pigeonneaux – selon ce que la personne a pu se procurer – 31 comme sacrifice pour le péché, et l’autre comme holocauste accompagnant l’offrande. Le prêtre accomplira ainsi le rite d’expiation devant l’Eternel pour celui qui se purifie.

32 Telle est la loi pour la purification de l’homme atteint d’une maladie de peau évolutive dont les ressources sont insuffisantes.

Le cas des moisissures dans les maisons

33 L’Eternel parla à Moïse et à Aaron en ces termes: 34 Lorsque vous serez entrés au pays de Canaan que je vous donne en propriété, si je produis une tache de moisissure à une maison du pays que vous posséderez, 35 le propriétaire de la maison ira déclarer au prêtre: «J’ai remarqué une sorte de tache sur ma maison.» 36 Alors le prêtre ordonnera de vider la maison avant qu’il y entre pour examiner la tache, afin que tout ce qui est dans la maison ne devienne pas impur. Puis il entrera pour examiner la maison.

37 Il examinera la tache: s’il voit qu’elle se présente sous forme de plaques verdâtres ou rougeâtres, formant un creux visible dans le mur, 38 il sortira de la maison, se placera à l’entrée et mettra pour sept jours la maison sous séquestre. 39 Il y retournera le septième jour, et s’il constate que la tache s’est étendue sur les murs de la maison, 40 il ordonnera d’arracher les pierres tachées et les fera jeter à l’extérieur de la ville dans un endroit impur. 41 Puis il fera racler toutes les parois intérieures et jeter le crépi ainsi arraché à l’extérieur de la ville dans un endroit impur. 42 On remplacera les pierres enlevées par de nouvelles et l’on prendra un nouveau mortier pour recrépir la maison.

43 Si la tache réapparaît dans la maison après qu’on a enlevé les pierres, raclé et recrépi les murs, 44 le prêtre viendra l’examiner; s’il constate que la tache s’est étendue dans la maison, c’est une moisissure maligne, une sorte d’infection: cette maison est impure. 45 On la démolira. Les pierres, sa charpente et tout son crépi seront transportés à l’extérieur de la ville dans un endroit impur.

46 Quiconque entrerait dans la maison durant toute la période où elle est sous séquestre sera impur jusqu’au soir. 47 Celui qui y coucherait ou qui y mangerait, devra nettoyer ses vêtements.

48 Mais si le prêtre, lorsqu’il vient, constate que la tache ne s’est pas étendue dans la maison après qu’elle a été recrépie, il la déclarera pure, car le mal est guéri. 49 Il prendra, pour purifier rituellement la maison, deux petits oiseaux, du bois de cèdre, un fil rouge éclatant et une branche d’hysope. 50 Il égorgera l’un des oiseaux au-dessus d’un récipient de terre cuite rempli d’eau de source. 51 Puis il prendra le bois de cèdre, l’hysope, le fil rouge et l’oiseau vivant, et il les trempera dans le sang de l’oiseau égorgé, mêlé à l’eau de source, et il en fera l’aspersion sept fois sur la maison. 52 Il purifiera ainsi la maison avec le sang de l’oiseau, l’eau de source, l’oiseau vivant, le bois de cèdre, l’hysope et le fil rouge éclatant. 53 Ensuite il lâchera l’oiseau vivant à l’extérieur de la ville, dans la nature. C’est ainsi qu’il accomplira le rite d’expiation pour la maison et elle sera pure.

Conclusion des lois sur les maladies de la peau et les moisissures à caractère évolutif

54 Telle est la loi concernant toute affection de la peau à caractère évolutif ou teigne, 55 concernant la moisissure à caractère évolutif sur les tissus et dans les maisons, 56 les boursouflures, les dartres et les taches. 57 Cette loi permet de déterminer si une personne ou un objet sont rituellement purs ou impurs. Telle est la loi concernant toutes les formes d’affections de la peau et de moisissures à caractère évolutif.

Les impuretés sexuelles de l’homme

15 L’Eternel s’adressa à Moïse et à Aaron en ces termes: Parlez aux Israélites et dites-leur: Si un homme est atteint d’une gonorrhée, l’écoulement qu’elle provoque le rend impur – qu’il y ait écoulement ou obstruction des organes – il y a impureté. Tout lit sur lequel cet homme couchera et tout meuble sur lequel il s’assiéra seront impurs. Celui qui touchera son lit nettoiera ses vêtements, se lavera à l’eau et sera impur jusqu’au soir. Celui qui s’assiéra sur le siège utilisé par cet homme nettoiera ses vêtements, se lavera à l’eau et sera impur jusqu’au soir. Celui qui touchera le malade nettoiera ses vêtements, se lavera et sera impur jusqu’au soir. Si le malade crache sur quelqu’un qui est pur, ce dernier nettoiera ses vêtements, se lavera et sera impur jusqu’au soir. Toute selle sur laquelle aura voyagé le malade sera impure. 10 Quiconque touchera à un objet quelconque placé sous lui sera impur jusqu’au soir; et quiconque prendra un tel objet nettoiera ses vêtements, se lavera et sera impur jusqu’au soir. 11 Celui que le malade aura touché, sans s’être rincé les mains à l’eau, nettoiera ses vêtements, se lavera et sera impur jusqu’au soir. 12 Tout récipient de terre cuite que le malade aura touché sera brisé et tout objet en bois sera lavé à l’eau.

13 Quand le malade sera guéri de sa gonorrhée, il comptera sept jours comme temps de purification, puis il nettoiera ses vêtements, se lavera à l’eau de source, et il sera pur. 14 Le huitième jour, il prendra deux tourterelles ou deux pigeonneaux, il se présentera devant l’Eternel, à l’entrée de la tente de la Rencontre, et donnera les oiseaux au prêtre. 15 Celui-ci les offrira, l’un comme sacrifice pour le péché, l’autre comme holocauste. Il accomplira ainsi pour lui le rite d’expiation de son écoulement devant l’Eternel.

16 Quand un homme aura un épanchement séminal, il lavera tout son corps à l’eau et sera impur jusqu’au soir. 17 Tout vêtement ou cuir qui en aura été atteint sera lavé à l’eau et sera impur jusqu’au soir.

18 Quand un homme et une femme ont eu des relations sexuelles, ils se laveront tous deux à l’eau et seront impurs jusqu’au soir.

Les impuretés sexuelles de la femme

19 Quand une femme perd du sang parce qu’elle a ses règles, sa période d’impureté durera sept jours, quiconque la touchera sera impur jusqu’au soir. 20 Tout lit sur lequel elle s’étendra pendant ce temps sera impur, ainsi que tout objet sur lequel elle s’assiéra. 21 Quiconque touchera son lit nettoiera ses vêtements, se lavera à l’eau et sera impur jusqu’au soir. 22 Celui qui touchera un meuble quelconque sur lequel elle se sera assise nettoiera ses vêtements, se lavera à l’eau et sera impur jusqu’au soir. 23 S’il y a un objet sur le lit ou sur le meuble qu’elle occupe, celui qui y touche sera impur jusqu’au soir. 24 Si un homme a des relations sexuelles avec elle, elle lui communique son état menstruel: il sera impur[i] pendant sept jours, et tout lit sur lequel il couchera sera souillé.

25 Si une femme a des pertes de sang pendant plusieurs jours en dehors de la période de ses règles ou au-delà, elle sera impure tout le temps que durent ses pertes, comme au temps de ses règles. 26 Tout lit sur lequel elle se couchera pendant le temps que durent ses pertes, et tout meuble sur lequel elle s’assiéra seront impurs comme dans le cas de ses règles. 27 Quiconque les touchera sera impur; il nettoiera ses vêtements, se lavera à l’eau et sera impur jusqu’au soir.

28 Lorsque ses pertes cesseront, elle comptera sept jours, après quoi elle sera pure. 29 Le huitième jour, elle prendra deux tourterelles ou deux pigeonneaux et les apportera au prêtre, à l’entrée de la tente de la Rencontre. 30 Le prêtre offrira l’un d’eux comme sacrifice pour le péché et l’autre comme holocauste, il fera ainsi pour elle devant l’Eternel l’expiation des pertes qui la rendaient impure. 31 C’est ainsi que vous tiendrez les Israélites à l’écart de ce qui pourrait les rendre rituellement impurs et les exposerait à être frappés de mort s’ils venaient à rendre impure ma demeure qui est au milieu d’eux.

32 Telle est la loi concernant celui qui a une gonorrhée ou un épanchement séminal et qui est ainsi rendu impur, 33 concernant la femme durant ses règles, toute personne, homme ou femme, atteinte d’un écoulement, et l’homme qui partage la couche d’une femme en état d’impureté.

Footnotes:

  1. 12.3 Voir Gn 17.12; Lc 2.21.
  2. 12.8 Allusion en Lc 2.24.
  3. 13.2 Le mot hébreu traditionnellement rendu par lèpre était utilisé pour différentes affections graves de la peau que nous n’appellerions pas lèpre. Ce même mot est utilisé pour des moisissures sur des tissus (13.47-59) ou sur des murs (14.33-53). D’où la traduction: «maladie de peau évolutive» ou «à caractère infectieux». Voir 14.54-57.
  4. 13.18 Autres traductions: furoncle ou ulcère.
  5. 13.31 L’ancienne version grecque porte «poil jaunâtre».
  6. 13.45 Manifestations habituelles du deuil (Lv 10.6; Ez 24.17).
  7. 13.49 Voir note v. 2.
  8. 14.4 Petite plante qui pousse sur les murs servant dans les cérémonies de purification (Ex 12.22; Nb 19.6, 18; Ps 51.7; Jn 19.29).
  9. 15.24 Voir 18.19; 20.18.
La Bible du Semeur (BDS)

La Bible Du Semeur (The Bible of the Sower) Copyright © 1992, 1999 by Biblica, Inc.®
Used by permission. All rights reserved worldwide.

  Back

1 of 1

You'll get this book and many others when you join Bible Gateway Plus. Learn more

Viewing of
Cross references
Footnotes