A A A A A
Bible Book List

Job 16-18Segond 21 (SG21)

Intervention n° 5 de Job

16 Job prit la parole et dit:

«J'ai entendu beaucoup de propos semblables.

Vous êtes tous des consolateurs pénibles.

Quand finiront ces discours qui ne sont que du vent?

Pourquoi cette irritation dans tes réponses?

Moi aussi, je pourrais parler comme vous,

si vous étiez à ma place:

j’alignerais les discours contre vous,

je hocherais la tête sur vous,

je vous fortifierais par mes paroles,

le mouvement de mes lèvres vous apporterait du soulagement.

»Si je parle, ma souffrance n’est pas soulagée,

si je me tais, elle ne s’en ira pas loin de moi.

Maintenant, hélas, il m'a épuisé.

Tu as dévasté tous les miens.

Tu m'as creusé des rides qui témoignent contre moi.

Ma maigreur se dresse contre moi et m'accuse en face.

»Sa colère me déchire et s’attaque à moi,

il grince des dents contre moi.

Mon adversaire me transperce de son regard.

10 Ils ouvrent la bouche contre moi,

ils m'insultent et me frappent les joues,

ils s’attroupent contre moi.

11 »Dieu m’a livré au pouvoir d’un gamin,

il me jette entre les mains des méchants.

12 J'étais tranquille et il m'a secoué.

Il m'a attrapé par la nuque et m'a brisé,

il m’a redressé et me prend pour cible.

13 Ses flèches m'environnent.

Il me transperce les reins sans aucune pitié,

il verse ma bile par terre.

14 Il fait en moi brèche sur brèche,

il se précipite sur moi comme un guerrier.

15 J'ai cousu un sac sur ma peau,

j'ai traîné ma fierté dans la poussière.

16 Mon visage est enflammé à force de pleurer,

l'ombre de la mort est sur mes paupières.

17 Pourtant, je n'ai commis aucune violence

et ma prière a toujours été pure.

18 »Terre, ne couvre pas mon sang,

que mon cri ne reste pas cantonné à un endroit!

19 Déjà maintenant, mon témoin est dans le ciel,

mon défenseur est dans les lieux élevés.

20 Mes amis se moquent de moi?

C'est Dieu que j'implore avec larmes.

21 Puisse-t-il être l’arbitre entre l'homme et Dieu,

entre l’être humain et son ami!

22 En effet, encore quelques années seulement

et je m'en irai par un sentier d'où je ne reviendrai pas.

17 »Mon souffle se perd,

mes jours s'éteignent,

la tombe m'attend.

Je suis environné de moqueurs,

je connais l’insomnie à cause de leurs insultes.

Sois donc mon garant auprès de toi-même!

Qui d’autre s’engagerait pour moi?

En effet, tu as fermé leur cœur au bon sens;

c’est pourquoi tu ne les laisseras pas triompher.

»On invite des amis au partage du butin,

alors que l'on a des enfants dont les yeux sont épuisés.

Il a fait de moi un sujet de proverbes pour les peuples,

je suis devenu celui sur le visage duquel on crache.

Ma vue est affaiblie par l’exaspération,

tous mes membres sont pareils à une ombre.

Les hommes droits en sont stupéfaits

et l'innocent se dresse contre l'impie.

Le juste néanmoins persévère dans sa voie,

celui qui a les mains pures se fortifie de plus en plus.

10 »Quant à vous tous, vous pouvez répéter les mêmes discours,

je ne trouverai pas un sage parmi vous.

11 Comment! Mes jours sont passés, mes projets sont anéantis,

ces projets qui remplissaient mon cœur,

12 et ils prétendent que la nuit, c'est le jour,

que la lumière est proche quand les ténèbres sont là!

13 »Qu’ai-je à espérer? Le séjour des morts sera mon domicile,

c'est dans les ténèbres que je prépare mon lit.

14 Je crie à la tombe: ‘Tu es mon père!’

et aux vers: ‘Vous êtes ma mère et ma sœur!’

15 Qu’ai-je donc à espérer?

Mon espérance, qui peut l’entrevoir?

16 Elle descendra vers les portes du séjour des morts

quand nous serons étendus ensemble dans la poussière.»

Intervention n° 2 de Bildad

18 Bildad de Shuach prit la parole et dit:

«Quand mettrez-vous un terme à ces discours?

Faites preuve de discernement, puis nous parlerons.

Pourquoi serions-nous considérés comme des bêtes?

Pourquoi ne serions-nous à vos yeux que des brutes?

Toi qui t’épuises dans ta colère,

faudrait-il, à cause de toi, que la terre soit vidée de ses habitants?

Faudrait-il que le rocher bouge de son emplacement?

»Oui, la lumière du méchant s'éteindra

et la flamme qui en jaillit cessera de briller.

La lumière s'obscurcira sous sa tente

et sa lampe au-dessus de lui s'éteindra.

Ses pas, si assurés soient-ils, se feront petits

et ses propres plans le feront trébucher.

En effet, il a été pris, les pieds dans un filet,

il marche sur les mailles,

il est pris au piège par le talon

et les lacets se resserrent sur lui;

10 le cordage qui le prend au piège est caché dans la terre

et la trappe l’attend sur son sentier.

11 Des terreurs l'assiègent de tous côtés,

elles le poursuivent pas à pas.

12 La faim anéantit ses forces,

la misère est présente à ses côtés.

13 Elle dévore des parties de sa peau,

ses membres sont dévorés par le fils aîné de la mort[a].

14 Il est arraché de sa tente, où il se croyait en sécurité,

il se traîne vers le roi des terreurs[b].

15 Tu peux habiter dans sa tente: elle n’est plus à lui.

Le soufre est déversé sur son domaine.

16 En bas, ses racines se dessèchent;

en haut, ses branches sont coupées.

17 Son souvenir disparaît de la terre,

on ne parle plus de lui dans la rue.

18 Il est poussé de la lumière dans les ténèbres,

il est expulsé du monde.

19 Il ne laisse ni enfants ni petits-enfants parmi son peuple,

ni survivants dans les endroits qu'il habitait.

20 Les générations à venir seront étonnées de son sort

et la génération présente sera saisie d’horreur.

21 Telle est la destinée de l’impie,

telle est la situation de celui qui ne connaît pas Dieu!»

Footnotes:

  1. Job 18:13 Le fils aîné de la mort: probable désignation d’une maladie inguérissable.
  2. Job 18:14 Le roi des terreurs: c’est-à-dire la mort.
Segond 21 (SG21)

Version Segond 21 Copyright © 2007 Société Biblique de Genève by Société Biblique de Genève

  Back

1 of 1

You'll get this book and many others when you join Bible Gateway Plus. Learn more

Viewing of
Cross references
Footnotes