A A A A A
Bible Book List

Genèse 42-44Segond 21 (SG21)

Les frères de Joseph en Egypte

42 Voyant qu'il y avait du blé en Egypte, Jacob dit à ses fils: «Pourquoi vous regardez-vous les uns les autres?» Il ajouta: «J'ai appris qu'il y avait du blé en Egypte. Descendez-y pour nous en acheter afin que nous restions en vie et ne mourions pas.»

Dix frères de Joseph descendirent en Egypte pour acheter du blé. Jacob n'envoya pas avec eux Benjamin, le frère de Joseph, car il avait peur qu'il ne lui arrive un malheur. Les fils d'Israël se joignirent à d’autres arrivants pour acheter du blé, car la famine régnait dans le pays de Canaan.

Quant à Joseph, il exerçait le pouvoir sur le pays. C'était lui qui vendait du blé à toute la population du pays. Les frères de Joseph vinrent et se prosternèrent devant lui le visage contre terre. Quand Joseph vit ses frères, il les reconnut, mais il se comporta en étranger vis-à-vis d’eux. Il leur parla durement et leur dit: «D'où venez-vous?» Ils répondirent: «Du pays de Canaan, pour acheter des vivres.» Si Joseph reconnut ses frères, eux ne le reconnurent pas.

Joseph se souvint des rêves qu'il avait eus à leur sujet et leur dit: «Vous êtes des espions. C'est pour examiner les points faibles du pays que vous êtes venus.» 10 Ils lui répondirent: «Non, seigneur, tes serviteurs sont venus pour acheter du blé. 11 Nous sommes tous les fils d'un même homme. Nous sommes sincères! Nous tes serviteurs, nous ne sommes pas des espions.» 12 Il leur dit: «Pas du tout, c'est pour examiner les points faibles du pays que vous êtes venus.» 13 Ils répondirent: «Nous tes serviteurs, nous étions douze frères, fils du même homme dans le pays de Canaan. Le plus jeune est aujourd'hui avec notre père et il y en a un qui n'est plus là.» 14 Joseph leur dit: «C’est ce que je viens de vous dire: vous êtes des espions. 15 Voici comment votre sincérité sera vérifiée: par la vie du pharaon, vous ne sortirez pas d'ici avant que votre jeune frère ne soit venu. 16 Envoyez l'un de vous chercher votre frère pendant que vous, vous resterez prisonniers. Vos affirmations seront ainsi vérifiées et je saurai si la vérité est de votre côté. Sinon, par la vie du pharaon, c’est que vous êtes des espions.» 17 Puis il les mit trois jours en prison ensemble.

18 Le troisième jour, Joseph leur dit: «Faites ce que je vous dis et vous vivrez. Je crains Dieu! 19 Si vous êtes sincères, qu’un seul de vous reste enfermé dans cette prison. Quant aux autres, partez, emportez du blé pour nourrir vos familles. 20 Puis amenez-moi votre jeune frère. Ainsi, vos affirmations seront vérifiées et vous ne mourrez pas.» C’est ce qu’ils firent.

21 Ils se dirent alors l'un à l'autre: «Oui, nous avons été coupables envers notre frère. Nous avons bien vu sa détresse quand il nous demandait grâce, et nous ne l'avons pas écouté. C'est pour cela que cette détresse nous frappe.» 22 Ruben répliqua: «Ne vous disais-je pas de ne pas commettre de faute envers cet enfant? Mais vous n'avez pas écouté, et voici que son sang nous est redemandé.» 23 Ils ne savaient pas que Joseph comprenait, car il se servait d'un interprète avec eux. 24 Il s'éloigna d'eux pour pleurer, puis il revint leur parler. Il prit parmi eux Siméon et le fit enchaîner sous leurs yeux.

25 Joseph ordonna qu'on remplisse de blé leurs sacs, qu'on remette l'argent de chacun dans son sac et qu'on leur donne des provisions pour la route, et c’est ce qu’on fit. 26 Quant à eux, ils chargèrent le blé sur leurs ânes et partirent. 27 L'un d'eux ouvrit son sac pour donner du fourrage à son âne, à l'endroit où ils passèrent la nuit, et il vit l'argent à l'entrée du sac. 28 Il dit à ses frères: «On m’a rendu mon argent et le voici dans mon sac.» Alors le cœur leur manqua et ils se dirent l'un à l'autre en tremblant: «Qu'est-ce que Dieu nous a fait?»

29 Une fois vers leur père Jacob dans le pays de Canaan, ils lui racontèrent tout ce qui leur était arrivé. Ils dirent: 30 «L'homme qui est le seigneur du pays nous a parlé durement et nous a pris pour des espions. 31 Nous lui avons dit: ‘Nous sommes sincères, nous ne sommes pas des espions. 32 Nous étions douze frères, fils du même père. L'un n'est plus là et le plus jeune est aujourd'hui avec notre père dans le pays de Canaan.’ 33 L'homme qui est le seigneur du pays nous a alors dit: ‘Voici comment je saurai si vous êtes sincères. Laissez l'un de vos frères avec moi, prenez de quoi nourrir vos familles et repartez, 34 puis amenez-moi votre jeune frère. Je saurai ainsi que vous n'êtes pas des espions, que vous êtes sincères. Je vous rendrai votre frère et vous pourrez librement parcourir le pays.’»

35 Lorsqu'ils vidèrent leurs sacs, ils constatèrent que le paquet d'argent de chacun était dans son sac. Ils virent, eux et leur père, leurs paquets d'argent et ils eurent peur.

36 Leur père Jacob leur dit: «Vous me privez de mes enfants! Joseph n'est plus là, Siméon n'est plus là et vous prendriez Benjamin! C'est sur moi que tout cela retombe.» 37 Ruben dit à son père: «Si je ne te ramène pas Benjamin, tu pourras faire mourir mes deux fils. Confie-le-moi et je te le ramènerai.» 38 Jacob dit: «Mon fils ne descendra pas avec vous, car son frère est mort et il ne reste que lui. S'il lui arrivait un malheur pendant le voyage que vous allez faire, vous feriez descendre avec douleur mes cheveux blancs dans le séjour des morts.»

Deuxième voyage des frères de Joseph en Egypte

43 La famine pesait lourdement sur le pays. Lorsqu'ils eurent fini de manger le blé qu'ils avaient rapporté d'Egypte, Jacob dit à ses fils: «Retournez nous acheter un peu de nourriture.» Juda lui répondit: «Cet homme nous a formellement déclaré: ‘Vous ne serez pas admis en ma présence à moins que votre frère ne soit avec vous.’ Si donc tu veux bien laisser notre frère partir avec nous, nous descendrons t'acheter de la nourriture. En revanche, si tu ne veux pas le laisser partir, nous ne descendrons pas. En effet, cet homme nous a dit: ‘Vous ne serez pas admis en ma présence à moins que votre frère ne soit avec vous.’» Israël dit alors: «Pourquoi avez-vous mal agi envers moi en révélant à cet homme que vous aviez encore un frère?» Ils répondirent: «Cet homme nous a interrogés sur nous et sur notre origine en disant: ‘Votre père est-il encore en vie? Avez-vous un frère?’ et nous avons répondu à ces questions-là. Pouvions-nous savoir qu'il dirait: ‘Faites venir votre frère’?»

Juda dit à son père Israël: «Laisse le garçon partir avec moi, pour que nous puissions nous mettre en route. Ainsi nous resterons en vie et ne mourrons pas, ni nous, ni toi ni nos enfants. Je me porte moi-même garant pour lui, c’est à moi que tu le réclameras. Si je ne te le ramène pas et ne te permets pas de le revoir, je serai pour toujours coupable envers toi. 10 En effet, si nous n'avions pas tardé, nous serions déjà deux fois de retour.» 11 Leur père Israël leur dit: «Puisqu'il le faut, faites ceci: prenez dans vos sacs des meilleurs produits du pays pour en apporter en cadeau à cet homme, un peu de baume et un peu de miel, des aromates, de la myrrhe, des pistaches et des amandes. 12 Prenez le double d'argent avec vous et rapportez l'argent qu'on avait mis à l'entrée de vos sacs: peut-être était-ce une erreur. 13 Quant à votre frère, prenez-le! Levez-vous et retournez vers cet homme. 14 Que le Dieu tout-puissant éveille la compassion de cet homme envers vous et qu'il laisse revenir votre autre frère et Benjamin avec vous! De mon côté, si je dois être privé d’enfants, que j'en sois privé!»

15 Ces hommes prirent le cadeau. Ils prirent aussi le double d'argent avec eux, ainsi que Benjamin. Puis ils se levèrent, descendirent en Egypte et se présentèrent devant Joseph.

16 Dès que Joseph vit Benjamin avec eux, il dit à son intendant: «Fais entrer ces hommes dans la maison, tue une bête et prépare un repas, car ils mangeront avec moi à midi.» 17 L’homme se conforma à ses instructions et les conduisit dans la maison de Joseph. 18 Ils eurent peur lorsqu'ils furent conduits à la maison de Joseph et se dirent: «C'est à cause de l'argent remis l'autre fois dans nos sacs qu'on nous emmène. C'est pour se jeter sur nous, se précipiter sur nous. C'est pour nous prendre comme esclaves et s'emparer de nos ânes.» 19 Ils s'approchèrent de l'intendant de Joseph et lui adressèrent la parole à l'entrée de la maison. 20 Ils dirent: «Pardon, seigneur, nous sommes déjà descendus une fois pour acheter de la nourriture. 21 Quand nous sommes arrivés à l'endroit où nous devions passer la nuit, nous avons ouvert nos sacs et constaté que l'argent de chacun était à l'entrée de son sac, notre poids exact d’argent. Nous le rapportons avec nous. 22 Nous avons amené une autre somme d'argent pour acheter de la nourriture. Nous ne savons pas qui avait mis notre argent dans nos sacs.» 23 L'intendant répondit: «Soyez tranquilles! N’ayez pas peur: c'est votre Dieu, le Dieu de votre père, qui vous a donné un trésor dans vos sacs. Votre argent m'était bien parvenu.» Puis il leur amena Siméon 24 et les fit entrer dans la maison de Joseph. Il leur donna de l'eau pour qu’ils puissent se laver les pieds; il donna aussi du fourrage à leurs ânes. 25 Ils préparèrent leur cadeau en attendant que Joseph vienne à midi, car on les avait informés qu'ils mangeraient chez lui.

26 Quand Joseph fut arrivé à la maison, ils lui offrirent le cadeau qu'ils avaient apporté et se prosternèrent jusqu’à terre devant lui. 27 Il leur demanda comment ils allaient et dit: «Votre vieux père, dont vous aviez parlé, est-il en bonne santé? Est-il encore en vie?» 28 Ils répondirent: «Ton serviteur, notre père, est en bonne santé; il est encore en vie.» Puis ils s'inclinèrent et se prosternèrent.

29 Joseph leva les yeux et jeta un regard sur son frère Benjamin, le fils de sa mère. Il demanda: «Est-ce votre jeune frère, celui dont vous m'aviez parlé?» Et il ajouta: «Que Dieu te fasse grâce, mon fils!» 30 Il était profondément ému à la vue de son frère et avait besoin de pleurer. Il entra précipitamment dans une chambre et y pleura. 31 Après s'être lavé le visage, il en sortit. Retenant son émotion, il ordonna qu’on serve à manger. 32 On servit séparément Joseph et ses frères. Les Egyptiens qui mangeaient avec lui furent aussi servis séparément, car les Egyptiens ne pouvaient pas manger avec les Hébreux: c'est une pratique abominable à leurs yeux. 33 Les frères de Joseph s'assirent en sa présence, de l’aîné au plus jeune en fonction de leur âge. Ils se regardaient les uns les autres avec étonnement. 34 Joseph leur fit porter des plats qui étaient devant lui et Benjamin en eut cinq fois plus que les autres. Ils burent tout leur soûl avec lui.

Mise à l’épreuve des frères de Joseph

44 Joseph ordonna à son intendant: «Remplis de nourriture les sacs de ces hommes. Mets-en autant qu'ils pourront en porter et mets l'argent de chacun à l'entrée de son sac. Tu mettras aussi ma coupe, la coupe en argent, à l'entrée du sac du plus jeune, avec l'argent de son blé.» L'intendant se conforma aux ordres de Joseph.

Le matin, dès qu'il fit jour, on renvoya ces hommes avec leurs ânes. Ils étaient sortis de la ville et n'en étaient pas très loin lorsque Joseph dit à son intendant: «Pars à la poursuite de ces hommes. Quand tu les auras rattrapés, dis-leur: ‘Pourquoi avez-vous rendu le mal pour le bien? N'avez-vous pas la coupe dans laquelle boit mon seigneur et dont il se sert pour deviner l'avenir? Ce que vous avez fait est mal.’» L'intendant les rattrapa et leur répéta ces paroles. Ils lui répondirent: «Pourquoi notre seigneur parle-t-il de cette façon? Tes serviteurs n'oseraient pas commettre un tel acte! Nous t'avons rapporté depuis le pays de Canaan l'argent que nous avions trouvé à l'entrée de nos sacs. Comment aurions-nous pu voler de l'argent ou de l'or dans la maison de ton seigneur? Que celui de tes serviteurs sur qui on trouvera la coupe meure et que nous soyons nous-mêmes esclaves de notre seigneur!» 10 Il dit: «Qu’on fasse donc comme vous avez dit! Celui sur qui on trouvera la coupe sera mon esclave et vous, vous serez innocents.» 11 Aussitôt, chacun descendit son sac à terre et l’ouvrit. 12 L'intendant les fouilla, en commençant par le plus âgé et en finissant par le plus jeune. La coupe fut trouvée dans le sac de Benjamin.

13 Ils déchirèrent leurs vêtements. Chacun rechargea son âne et ils retournèrent à la ville. 14 Juda et ses frères arrivèrent à la maison de Joseph, où il était encore, et ils se prosternèrent jusqu’à terre devant lui. 15 Joseph leur dit: «Qu’avez-vous fait? Ne savez-vous pas qu'un homme comme moi a le pouvoir de deviner l'avenir?» 16 Juda répondit: «Que pouvons-nous te dire, seigneur? Comment parler? Comment nous défendre? Dieu a découvert la faute de tes serviteurs. Nous voici tes esclaves, seigneur, nous et celui sur qui on a trouvé la coupe.» 17 Joseph dit: «Que Dieu me garde de faire cela! C’est l'homme sur qui on a trouvé la coupe qui sera mon esclave. Quant à vous, remontez en toute tranquillité vers votre père.»

18 Alors Juda s'approcha de Joseph et dit: «Pardon, mon seigneur! Veuille autoriser ton serviteur à te dire un mot, mon seigneur, et que ta colère ne s'enflamme pas contre ton serviteur, car tu es pareil au pharaon. 19 Mon seigneur, tu nous as demandé, à nous tes serviteurs: ‘Avez-vous un père ou un frère?’ 20 Nous avons répondu: ‘Nous avons un vieux père et un jeune frère, qu’il a eu dans sa vieillesse. Cet enfant avait un frère qui est mort et qui était de la même mère. Il ne reste que lui et son père l'aime.’ 21 Tu as dit à tes serviteurs: ‘Faites-le descendre vers moi et que je le voie de mes propres yeux.’ 22 Nous t’avons répondu, seigneur: ‘Le garçon ne peut pas quitter son père. S'il le quitte, son père mourra.’ 23 Tu as dit à tes serviteurs: ‘Si votre jeune frère ne descend pas avec vous, vous ne serez plus admis en ma présence.’ 24 Lorsque nous sommes remontés auprès de ton serviteur mon père, nous lui avons rapporté tes paroles, mon seigneur. 25 Notre père a dit: ‘Retournez nous acheter un peu de nourriture.’ 26 Nous avons répondu: ‘Nous ne pouvons pas descendre. En revanche, si notre jeune frère est avec nous, nous descendrons, car nous ne pouvons pas être admis en présence de cet homme à moins que notre jeune frère ne soit avec nous.’ 27 Ton serviteur notre père nous a dit: ‘Vous savez que ma femme m'a donné deux fils. 28 L'un est parti de chez moi. Je pense qu'il a dû être mis en pièces, car je ne l'ai jamais revu. 29 Si vous me prenez encore celui-ci et qu'il lui arrive un malheur, vous ferez descendre avec douleur mes cheveux blancs dans le séjour des morts.’ 30 Si maintenant je retourne vers ton serviteur mon père sans le garçon auquel il est attaché, 31 il mourra en voyant qu’il n'est pas là. Quant à tes serviteurs, ils feraient descendre avec douleur les cheveux blancs de ton serviteur notre père dans le séjour des morts. 32 En effet, moi ton serviteur, je me suis porté garant pour le garçon devant mon père en disant: ‘Si je ne te le ramène pas, je serai pour toujours coupable envers mon père.’ 33 Permets-moi donc de rester à la place du garçon comme esclave de mon seigneur et que le garçon reparte avec ses frères! 34 Comment pourrai-je remonter vers mon père si le garçon n'est pas avec moi? Non, je ne veux pas voir le malheur frapper mon père!»

Segond 21 (SG21)

Version Segond 21 Copyright © 2007 Société Biblique de Genève by Société Biblique de Genève

  Back

1 of 1

You'll get this book and many others when you join Bible Gateway Plus. Learn more

Viewing of
Cross references
Footnotes