Add parallel Print Page Options

La corbeille de fruits

Voici encore ce que me fit voir le Seigneur, l’Eternel : il y avait une corbeille remplie de fruits mûrs comme à la fin de l’été. Il me dit : Que vois-tu, Amos ?

Et je lui répondis : Je vois une corbeille remplie de fruits mûrs comme à la fin de l’été.

Et l’Eternel me dit :

La fin est arrivée |pour Israël, mon peuple,
car désormais, |je ne lui laisserai plus rien passer.
En ce jour-là, |les chants dans le palais |deviendront des lamentations[a]
– c’est là ce que déclare |le Seigneur, l’Eternel –
car les cadavres |seront nombreux |dans tous les lieux ; |on les jettera en silence[b].

Les trafiquants avides

Ecoutez donc ceci, |vous, oppresseurs des indigents
qui voulez en finir |avec les pauvres du pays,
oui, vous qui dites : |Quand la nouvelle lune |sera-t-elle passée,
pour que nous vendions notre blé ?
Quand le sabbat finira-t-il
pour que nous ouvrions |nos magasins de grains ?
Nous diminuerons la mesure,
nous en augmenterons le prix[c],
et nous truquerons les balances[d] |pour tromper les clients,
puis nous achèterons les pauvres |pour de l’argent,
et l’indigent |pour une paire de sandales ;
nous vendrons même |jusqu’aux déchets du blé.
L’Eternel l’a juré : |Aussi vrai que Jacob |est orgueilleux[e],
jamais, je n’oublierai |aucune de leurs œuvres.

A cause de cela, |le pays tremblera
et tous ses habitants |seront en deuil.
Le pays se soulèvera |dans sa totalité
comme le Nil en crue,
il sera agité, |et puis s’affaissera |comme le fleuve de l’Egypte.

Un jour de deuil

En ce jour-là
– c’est là ce que déclare |le Seigneur, l’Eternel –
je ferai coucher le soleil |à l’heure de midi,
et, en plein jour, |je couvrirai la terre de ténèbres.
10 Je changerai vos fêtes |en jours de deuil
et tous vos chants |en amères lamentations.
J’imposerai |un habit de toile de sac |à tous les habitants,
et leur ferai raser la tête.
J’infligerai à ce pays |une douleur aussi profonde
que lorsqu’on perd un fils unique ;
ce qui adviendra par la suite |ne sera que jour de malheur.

11 Voici venir des jours
– c’est là ce que déclare |le Seigneur, l’Eternel –
où je répandrai la famine |dans le pays,
on aura faim et soif,
non pas de pain ou d’eau,
mais faim et soif d’entendre |les paroles de l’Eternel.
12 Alors ils erreront |d’une mer jusqu’à l’autre
et puis du nord à l’est,
ils iront çà et là |pour rechercher |la parole de l’Eternel,
mais ils ne la trouveront pas.

13 En ce jour-là, |les belles jeunes filles,
les jeunes hommes |dépériront de soif.
14 Ceux qui prêtent serment |par l’idole coupable[f] |de Samarie,
tous ceux qui disent : |« Vive ton dieu, ô Dan[g],
vive le culte[h] |rendu à Beer-Sheva[i] »,
tomberont sans jamais se relever.

Footnotes

  1. 8.3 les chants dans le palais … lamentations. Certains comprennent : les musiciens du palais (ou du Temple) se lamenteront.
  2. 8.3 Autre traduction : et on les jettera. Silence !
  3. 8.5 la mesure : en hébreu l’épha. le prix : en hébreu le sicle.
  4. 8.5 Voir Lv 19.35-36 ; Dt 25.13-16 ; Pr 11.1 ; 16.11 ; 20.10, 23.
  5. 8.7 Remarque ironique qui contraste avec ce que dit l’Eternel en 4.2 et 6.8. Autres traductions : l’Eternel l’a juré par l’honneur de Jacob ou l’Eternel l’a juré par lui-même qui est la fierté de Jacob.
  6. 8.14 l’idole coupable. On peut aussi comprendre : le dieu Asham mentionné à Eléphantine sous le nom d’Asham-Béthel, ou encore la déesse Ashimah (voir 2 R 17.30).
  7. 8.14 ton Dieu, ô Dan : voir 1 R 12.29-30.
  8. 8.14 le culte : en hébreu : la voie, c.-à-d. la pratique cultuelle. Certains y voient le titre d’une divinité connue à Ougarit : la puissance. En remplaçant une lettre du mot hébreu par une autre très ressemblante, on obtient : ton bien-aimé, ce qui pourrait encore être une manière de se référer à une divinité.
  9. 8.14 Voir 5.5 et note.

Bible Gateway Sponsors