A A A A A
Bible Book List
Prev Day Next Day

This plan was paused on

Unpause and Continue Reading

Lamentations 3-5 Hebrews 10:19-39 (Nouvelle Edition de Genève – NEG1979)

Lamentations 3-5

Souffrances et consolations de Jérémie

Je suis l’homme qui a vu la misère
Sous la verge de sa fureur.
Il m’a conduit, mené dans les ténèbres,
Et non dans la lumière.
Contre moi il tourne et retourne sa main
Tout le jour.
Il a fait dépérir ma chair et ma peau,
Il a brisé mes os.
Il a bâti autour de moi,
Il m’a environné de poison et de douleur.
Il me fait habiter dans les ténèbres,
Comme ceux qui sont morts dès longtemps.
Il m’a entouré d’un mur, pour que je ne sorte pas;
Il m’a donné de pesantes chaînes.
J’ai beau crier et implorer du secours,
Il ne laisse pas accès à ma prière.
Il a fermé mon chemin avec des pierres de taille,
Il a détruit mes sentiers.
10 Il a été pour moi un ours en embuscade,
Un lion dans un lieu caché.
11 Il a détourné mes voies, il m’a déchiré,
Il m’a jeté dans la désolation.
12 Il a tendu son arc, et il m’a placé
Comme un but pour sa flèche.
13 Il a fait entrer dans mes reins
Les traits de son carquois.
14 Je suis pour tout mon peuple un objet de raillerie,
Chaque jour l’objet de leurs chansons.
15 Il m’a rassasié d’amertume,
Il m’a enivré d’absinthe.
16 Il a brisé mes dents avec des cailloux,
Il m’a couvert de cendre.
17 Tu m’as enlevé la paix;
Je ne connais plus le bonheur.
18 Et j’ai dit: Ma force est perdue,
Je n’ai plus d’espérance en l’Eternel!

19 Quand je pense à ma détresse et à ma misère,
A l’absinthe et au poison;
20 Quand mon âme s’en souvient,
Elle est abattue au-dedans de moi.
21 Voici ce que je veux repasser en mon cœur,
Ce qui me donnera de l’espérance.
22 Les bontés de l’Eternel ne sont pas épuisées,
Ses compassions ne sont pas à leur terme;
23 Elles se renouvellent chaque matin.
Oh! que ta fidélité est grande!
24 L’Eternel est mon partage, dit mon âme;
C’est pourquoi je veux espérer en lui.
25 L’Eternel a de la bonté pour qui espère en lui,
Pour l’âme qui le cherche.
26 Il est bon d’attendre en silence
Le secours de l’Eternel.
27 Il est bon pour l’homme
De porter le joug dans sa jeunesse.
28 Il se tiendra solitaire et silencieux,
Parce que l’Eternel le lui impose;
29 Il mettra sa bouche dans la poussière,
Sans perdre toute espérance;
30 Il présentera la joue à celui qui le frappe,
Il se rassasiera d’opprobres.
31 Car le Seigneur
Ne rejette pas à toujours.
32 Mais, lorsqu’il afflige,
Il a compassion selon sa grande miséricorde;
33 Car ce n’est pas volontiers qu’il humilie
Et qu’il afflige les enfants des hommes.
34 Quand on foule aux pieds
Tous les captifs du pays,
35 Quand on viole la justice humaine
A la face du Très-Haut,
36 Quand on fait tort à autrui dans sa cause,
Le Seigneur ne le voit-il pas?
37 Qui dira qu’une chose arrive,
Sans que le Seigneur l’ait ordonnée?
38 N’est-ce pas de la volonté du Très-Haut que viennent
Les maux et les biens?
39 Pourquoi l’homme vivant se plaindrait-il?
Que chacun se plaigne de ses propres péchés.

40 Recherchons nos voies et sondons-les,
Et retournons à l’Eternel;
41 Elevons nos cœurs et nos mains
Vers Dieu qui est au ciel:
42 Nous avons péché, nous avons été rebelles!
Tu n’as point pardonné!
43 Tu t’es caché dans ta colère, et tu nous as poursuivis;
Tu as tué sans miséricorde;
44 Tu t’es enveloppé d’un nuage,
Pour fermer l’accès à la prière.
45 Tu nous as rendus un objet de mépris et de dédain
Au milieu des peuples.
46 Ils ouvrent la bouche contre nous,
Tous ceux qui sont nos ennemis.
47 Notre partage a été la terreur et la fosse,
Le ravage et la ruine.
48 Des torrents d’eau coulent de mes yeux,
A cause de la ruine de la fille de mon peuple.

49 Mon œil fond en larmes, sans repos,
Sans relâche,
50 Jusqu’à ce que l’Eternel regarde et voie
Du haut des cieux;
51 Mon œil me fait souffrir,
A cause de toutes les filles de ma ville.
52 Ils m’ont donné la chasse comme à un oiseau,
Ceux qui sont à tort mes ennemis.
53 Ils ont voulu mettre fin à ma vie dans une fosse,
Et ils ont jeté des pierres sur moi.
54 Les eaux ont inondé ma tête;
Je disais: Je suis perdu!
55 J’ai invoqué ton nom, ô Eternel,
Du fond de la fosse.
56 Tu as entendu ma voix:
Ne ferme pas l’oreille à mes soupirs, à mes cris!
57 Au jour où je t’ai invoqué, tu t’es approché,
Tu as dit: Ne crains pas!
58 Seigneur, tu as défendu la cause de mon âme,
Tu as racheté ma vie.
59 Eternel, tu as vu ce qu’on m’a fait souffrir:
Rends-moi justice!
60 Tu as vu toutes leurs vengeances,
Tous leurs complots contre moi.
61 Eternel, tu as entendu leurs outrages,
Tous leurs complots contre moi,
62 Les discours de mes adversaires, et les projets
Qu’ils formaient chaque jour contre moi.
63 Regarde quand ils sont assis et quand ils se lèvent:
Je suis l’objet de leurs chansons.
64 Tu leur donneras un salaire, ô Eternel,
Selon l’œuvre de leurs mains;
65 Tu les livreras à l’endurcissement de leur cœur,
A ta malédiction contre eux;
66 Tu les poursuivras dans ta colère, et tu les extermineras
De dessous les cieux, ô Eternel!

Situations déplorables pendant le siège de Jérusalem

Eh quoi! l’or a perdu son éclat!
L’or pur est altéré!
Les pierres du sanctuaire sont dispersées
Aux coins de toutes les rues!
Les nobles fils de Sion,
Estimés à l’égal de l’or pur,
Sont regardés, hélas! comme des vases de terre,
Ouvrage des mains du potier!
Les chacals même présentent la mamelle,
Et allaitent leurs petits;
Mais la fille de mon peuple est devenue cruelle
Comme les autruches du désert.
La langue du nourrisson s’attache à son palais,
Desséchée par la soif;
Les enfants demandent du pain,
Et personne ne leur en donne.
Ceux qui se nourrissaient de mets délicats
Périssent dans les rues;
Ceux qui étaient élevés dans la pourpre
Embrassent les fumiers.
Le châtiment de la fille de mon peuple est plus grand
Que celui de Sodome,
Détruite en un instant,
Sans que personne ait porté la main sur elle.
Ses princes étaient plus éclatants que la neige,
Plus blancs que le lait;
Ils avaient le teint plus vermeil que le corail;
Leur figure était comme le saphir.
Leur aspect est plus sombre que le noir;
On ne les reconnaît pas dans les rues;
Ils ont la peau collée sur les os,
Sèche comme du bois.
Ceux qui périssent par l’épée sont plus heureux
Que ceux qui périssent par la faim,
Qui tombent exténués,
Privés du fruit des champs.
10 Les femmes, malgré leur tendresse,
Font cuire leurs enfants;
Ils leur servent de nourriture,
Au milieu du désastre de la fille de mon peuple.
11 L’Eternel a épuisé sa fureur,
Il a répandu son ardente colère;
Il a allumé dans Sion un feu
Qui en dévore les fondements.
12 Les rois de la terre n’auraient pas cru,
Aucun des habitants du monde n’aurait cru
Que l’adversaire, que l’ennemi entrerait
Dans les portes de Jérusalem.
13 Voilà le fruit des péchés de ses prophètes,
Des iniquités de ses sacrificateurs,
Qui ont répandu dans son sein
Le sang des justes!
14 Ils erraient en aveugles dans les rues,
Souillés de sang;
On ne pouvait
Toucher leurs vêtements.
15 Eloignez-vous, impurs! leur criait-on,
Eloignez-vous, éloignez-vous, ne nous touchez pas!
Ils sont en fuite, ils errent çà et là;
On dit parmi les nations: Ils n’auront plus leur demeure!
16 L’Eternel les a dispersés dans sa colère,
Il ne tourne plus les regards vers eux;
On n’a eu ni respect pour les sacrificateurs,
Ni pitié pour les vieillards.
17 Nos yeux se consumaient encore,
Et nous attendions vainement du secours;
Nos regards se portaient avec espérance
Vers une nation qui ne nous a pas délivrés.
18 On épiait nos pas,
Pour nous empêcher d’aller sur nos places;
Notre fin s’approchait, nos jours étaient accomplis…
Notre fin est arrivée!
19 Nos persécuteurs étaient plus légers
Que les aigles du ciel;
Ils nous ont poursuivis sur les montagnes,
Ils nous ont dressé des embûches dans le désert.
20 Celui qui nous faisait respirer, l’oint de l’Eternel,
A été pris dans leurs fosses,
Lui de qui nous disions:
Nous vivrons sous son ombre parmi les nations.
21 Réjouis-toi, tressaille d’allégresse, fille d’Edom,
Habitante du pays d’Uts!
Vers toi aussi passera la coupe;
Tu t’enivreras, et tu seras mise à nu.
22 Fille de Sion, ton iniquité est expiée;
Il ne t’enverra plus en captivité.
Fille d’Edom, il châtiera ton iniquité,
Il mettra tes péchés à découvert.

Situation après la conquête de Jérusalem

Souviens-toi, Eternel, de ce qui nous est arrivé!
Regarde, vois notre opprobre!
Notre héritage a passé à des étrangers,
Nos maisons à des inconnus.
Nous sommes orphelins, sans père;
Nos mères sont comme des veuves.
Nous buvons notre eau à prix d’argent,
Nous payons notre bois.
Nous sommes poursuivis, le joug sur le cou;
Nous sommes épuisés, nous n’avons point de repos.
Nous avons tendu la main vers l’Egypte, vers l’Assyrie,
Pour nous rassasier de pain.
Nos pères ont péché, ils ne sont plus,
Et c’est nous qui portons la peine de leurs iniquités.
Des esclaves dominent sur nous,
Et personne ne nous délivre de leurs mains.
Nous cherchons notre pain au péril de notre vie,
Devant l’épée du désert.
10 Notre peau est brûlante comme un four,
Par l’ardeur de la faim.
11 Ils ont déshonoré les femmes dans Sion,
Les vierges dans les villes de Juda.
12 Des chefs ont été pendus par leurs mains;
La personne des vieillards n’a pas été respectée.
13 Les jeunes hommes ont porté la meule,
Les enfants chancelaient sous des fardeaux de bois.
14 Les vieillards ne vont plus à la porte,
Les jeunes hommes ont cessé leurs chants.
15 La joie a disparu de nos cœurs,
Le deuil a remplacé nos danses.
16 La couronne de notre tête est tombée!
Malheur à nous, parce que nous avons péché!
17 Si notre cœur est souffrant,
Si nos yeux sont obscurcis,
18 C’est que la montagne de Sion est ravagée,
C’est que les renards s’y promènent.
19 Toi, Eternel, tu règnes à jamais;
Ton trône subsiste de génération en génération.
20 Pourquoi nous oublierais-tu pour toujours,
Nous abandonnerais-tu pour de longues années?
21 Fais-nous revenir vers toi, ô Eternel, et nous reviendrons!
Donne-nous encore des jours comme ceux d’autrefois!
22 Nous aurais-tu entièrement rejetés,
Et t’irriterais-tu contre nous jusqu’à l’excès?

Read More
Hébreux 10:19-39

Exhortation à la fermeté dans la foi

19 Ainsi donc, frères, nous avons, au moyen du sang de Jésus, une libre entrée dans le sanctuaire 20 par la route nouvelle et vivante qu’il a inaugurée pour nous au travers du voile, c’est-à-dire de sa chair, 21 et nous avons un souverain sacrificateur établi sur la maison de Dieu; 22 approchons-nous donc avec un cœur sincère, dans la plénitude de la foi, les cœurs purifiés d’une mauvaise conscience, et le corps lavé d’une eau pure. 23 Retenons fermement la profession de notre espérance, car celui qui a fait la promesse est fidèle. 24 Veillons les uns sur les autres, pour nous exciter à l’amour et aux bonnes œuvres. 25 N’abandonnons pas notre assemblée, comme c’est la coutume de quelques-uns; mais exhortons-nous réciproquement, et cela d’autant plus que vous voyez s’approcher le jour.

26 Car, si nous péchons volontairement après avoir reçu la connaissance de la vérité, il ne reste plus de sacrifice pour les péchés, 27 mais une attente terrible du jugement et l’ardeur d’un feu qui dévorera les rebelles. 28 Celui qui a violé la loi de Moïse meurt sans miséricorde, sur la déposition de deux ou de trois témoins; 29 de quel pire châtiment pensez-vous que sera jugé digne celui qui aura foulé aux pieds le Fils de Dieu, qui aura tenu pour profane le sang de l’alliance, par lequel il a été sanctifié, et qui aura outragé l’Esprit de la grâce? 30 Car nous connaissons celui qui a dit:

A moi la vengeance, à moi la rétribution[a]!

et encore:

Le Seigneur jugera son peuple[b].

31 C’est une chose terrible de tomber entre les mains du Dieu vivant.

32 Souvenez-vous de ces premiers jours, où, après avoir été éclairés, vous avez soutenu un grand combat au milieu des souffrances, 33 d’une part, exposés comme en spectacle aux opprobres et aux afflictions, et de l’autre, vous associant à ceux dont la position était la même. 34 En effet, vous avez eu de la compassion pour les prisonniers, et vous avez accepté avec joie l’enlèvement de vos biens, sachant que vous avez des biens meilleurs et qui durent toujours. 35 N’abandonnez donc pas votre assurance, à laquelle est attachée une grande rémunération. 36 Car vous avez besoin de persévérance, afin qu’après avoir accompli la volonté de Dieu, vous obteniez ce qui vous est promis. 37 Encore un peu, un peu de temps: celui qui doit venir viendra, et il ne tardera pas. 38 Et mon juste vivra par la foi[c]; mais s’il se retire, mon âme ne prend pas plaisir en lui. 39 Nous, nous ne sommes pas de ceux qui se retirent pour se perdre, mais de ceux qui ont la foi pour sauver leur âme.

Footnotes:

  1. Hébreux 10:30 + De 32:35
  2. Hébreux 10:30 + De 32:36
  3. Hébreux 10:38 + Ha 2:4
Read More
Nouvelle Edition de Genève – NEG1979 (NEG1979)

Nouvelle Edition de Genève Copyright © 1979 by Société Biblique de Genève

Subscribe
Mark as complete
Mark as incomplete
Unpause and Continue Reading