A A A A A
Bible Book List

Psaumes 68-69 La Bible du Semeur (BDS)

Le triomphe du Dieu victorieux

68 Au chef de chœur. Psaume de David. A chanter. Cantique.

Que Dieu se lève ! |Et voici : ses adversaires |sont dispersés !
Ses ennemis |fuient devant lui[a].
Tu les dissipes[b] |comme une fumée se dissipe,
comme la cire |qui fond au feu !
Ainsi périssent devant Dieu |tous les méchants.
Alors les justes |se réjouiront,
et ils seront |dans l’allégresse devant Dieu.
Oui, ils seront remplis de joie.
Chantez à Dieu ! |Louez-le par vos chants !
Frayez la voie |de celui qui chevauche les nuées[c] !
Son nom est « l’Eternel ».
Exultez de joie devant lui !
Il est le père |des orphelins, |le défenseur des veuves.
Oui, tel est Dieu |dans sa sainte demeure.
Dieu accorde aux gens seuls |une famille.
Il donne aux prisonniers |de sortir libres, dans la joie.
Seuls les rebelles |sont confinés |dans un désert aride.
O notre Dieu, |quand tu sortis |en tête de ton peuple[d],
quand tu marchas |dans le désert,
            Pause
la terre alors trembla[e], |le ciel fondit en eau, |devant Dieu, le Dieu du mont Sinaï,
devant Dieu, le Dieu d’Israël.
10 Tu répandis, ô Dieu, |une pluie bienfaisante
pour affermir le peuple[f] |qui t’appartient |alors qu’il était épuisé.
11 Ton peuple habite dans le lieu
que tu as préparé, |ô Dieu, dans ta bonté,
pour que les pauvres s’y installent.
12 Le Seigneur dit un mot,
et aussitôt les messagères |d’une bonne nouvelle |font une armée nombreuse[g].
13 Les rois des armées ennemies
s’enfuient et c’est la débandade.
Celles qui sont restées |à la maison
partagent le butin.
14 Allez-vous rester au repos |auprès des bergeries[h] ?
Les ailes de la colombe sont argentées
et son plumage est jaune d’or[i].
15 Lorsque le Tout-Puissant |y dispersa les rois,
il neigeait sur le mont Tsalmôn[j].

16 Vous, montagnes sublimes, |monts du Basan[k],
monts aux cimes nombreuses, |monts du Basan,
17 pourquoi jalousez-vous, |monts aux cimes nombreuses,
le mont choisi par Dieu |pour résidence[l] ?
Néanmoins l’Eternel |y habitera pour toujours.
18 Les chars de Dieu |sont innombrables,
il y en a des milliers |et des milliers[m],
et l’Eternel |est parmi eux.
Il est venu |du Sinaï |jusqu’à son sanctuaire[n].
19 Tu es monté sur la hauteur, |tu as emmené des captifs.
Et tu as prélevé des dons[o] |parmi les hommes,
et même parmi les rebelles, |pour ta demeure, |Eternel Dieu.
20 Béni soit le Seigneur |jour après jour,
car il nous prend en charge, |ce Dieu qui est notre sauveur.
            Pause
21 Dieu est pour nous |un Dieu qui sauve !
L’Eternel, le Seigneur, |peut nous délivrer de la mort.
22 Mais Dieu fracassera |le crâne de ses ennemis,
la tête chevelue |des hommes dont la conduite est coupable.
23 Le Seigneur a déclaré : des monts du Basan, |je les ramènerai,
je les ramènerai |des profondeurs marines,
24 afin que tu baignes tes pieds |dans le sang de ses ennemis,
et que tes chiens |prennent leur part à la curée.

25 On voit arriver ton cortège, ô Dieu,
oui, le cortège |de mon Dieu, mon Roi, |dans le lieu saint[p].
26 Les chanteurs sont en tête, |les musiciens en queue,
ils viennent au milieu |de jeunes filles, |battant du tambourin.
27 Bénissez Dieu |dans vos rassemblements,
bénissez le Seigneur, |vous, issus d’Israël[q] !
28 En tête marche Benjamin, |le plus petit,
puis les chefs de Juda, |avec leurs grandes troupes,
les chefs de Zabulon |et ceux de Nephtali[r].

29 Ton Dieu a décidé |de te prodiguer de la force[s].
Veuille accomplir avec puissance, |ô Dieu, |tes œuvres envers nous,
30 depuis ton sanctuaire |qui domine Jérusalem !
Des rois t’y apporteront leurs présents.
31 Menace-le, |le crocodile |qui se tapit parmi les joncs,
de même que le troupeau des taureaux, |avec les veaux des peuples,
et qu’ils viennent se prosterner |en offrant leurs lingots d’argent.
Disperse-les, ces peuples |aimant la guerre !
32 De nobles messagers[t] |arrivent de l’Egypte,
les Ethiopiens accourent, |les mains tendues vers Dieu.

33 Royaumes de la terre, |chantez à Dieu !
Louez le Seigneur par vos chants !
            Pause
34 Oui, chantez en l’honneur |de celui qui chevauche dans les cieux, |les cieux antiques,
et qui fait résonner sa voix, |une voix éclatante.
35 Proclamez de Dieu la puissance !
Il est majestueux |au-dessus d’Israël,
et sa puissance éclate |dans les nuées.
36 Que tu es redoutable, ô Dieu, |depuis ton sanctuaire !
Lui, il est le Dieu d’Israël |et il donne à son peuple |force et puissance.
Béni soit Dieu !

Je suis submergé, sauve-moi !

69 Au chef de chœur, un psaume de David, à chanter sur la mélodie des « Lis »[u].

O mon Dieu, sauve-moi,
j’ai de l’eau jusqu’au cou.
Dans une boue profonde, je m’enlise, |sans point d’appui.
Me voici descendu |au plus profond des eaux ; |un fort courant m’emporte.
Je m’épuise à crier, |mon gosier est brûlant,
mes yeux se sont usés |à attendre mon Dieu.
Car ceux qui me haïssent |sans la moindre raison[v]
ont dépassé le nombre |des cheveux de ma tête.
Ils sont puissants, |mes ennemis menteurs : |qui veulent me détruire.
Je dois restituer |ce que je n’ai pas extorqué.
O Dieu, tu sais |comme j’ai été insensé,
et mes actes coupables |ne te sont pas cachés.
Qu’ils ne soient pas dans la honte à cause de moi, |ceux qui ont mis leur espérance en toi,
ô Eternel, |ô Seigneur des armées célestes !
Que ceux qui se tournent vers toi |ne soient pas à cause de moi |remplis de confusion,
Dieu d’Israël !
Car c’est pour toi |que je porte l’opprobre
et que la confusion |me couvre le visage.
Me voilà devenu |étranger pour mes frères
et comme un inconnu |pour les fils de ma mère !
10 L’amour que j’ai pour ta maison |est en moi comme un feu |qui me consume[w],
et les insultes |des hommes qui t’insultent |sont retombées sur moi[x].
11 Quand je pleure et je jeûne,
je reçois des insultes.
12 Je me revêts |d’une toile de sac,
et je deviens pour eux |un objet de risée.
13 Les gens qui sont assis |sur la place publique |aux portes de la ville,
et les buveurs d’alcool |font de moi leur chanson.

14 Quant à moi, je t’exprime ma prière :
ô Eternel, |n’est-ce pas le moment |de montrer ta faveur ?
Exauce-moi, ô Dieu, |dans ton immense amour
et sauve-moi |dans ta fidélité !
15 Tire-moi de la boue ! |Que je n’enfonce pas !
Viens donc me délivrer |de ceux qui me haïssent,
et des profondes eaux !
16 Que je ne sois pas emporté |par le fort courant d’eau
et que l’abîme |ne m’engloutisse pas !
Que le gouffre béant |ne se referme pas sur moi !
17 Réponds-moi, Eternel, |ton amour est si bon !
Dans ta grande compassion, |occupe-toi de moi !
18 Ne te détourne plus |de moi, ton serviteur !
Je suis dans la détresse, |réponds-moi sans tarder !
19 Approche-toi de moi, |viens me sauver la vie.
Oui, viens me libérer, |car j’ai des ennemis.
20 Toi, tu sais comme je subis l’opprobre, |quelle est ma honte, |et mon ignominie.
Ils sont là, devant toi, |tous mes persécuteurs.
21 L’opprobre me brise le cœur, |je ne m’en remets pas ;
j’espère un geste |de sympathie en ma faveur, |mais mon attente est vaine,
quelqu’un qui me console, |mais je n’en trouve pas.
22 Ils ont mis du poison[y] |dans le pain que je mange.
Pour étancher ma soif, |ils m’offrent du vinaigre[z].

23 Que leurs banquets deviennent |un piège devant eux,
que leur tranquillité[aa] |soit comme un traquenard[ab] !
24 Que leurs yeux s’obscurcissent |au point de ne plus voir,
fais-leur courber le dos |continuellement !
25 Que ton indignation |se déverse sur eux !
Que ta colère ardente les atteigne !
26 Que les lieux où ils campent |soient dévastés,
que leurs demeures |soient privées d’habitants[ac] !
27 Ils se sont acharnés |sur celui que tu as frappé,
ils se sont répandus |en commérages |sur les malheurs de ceux |que tu avais blessés.
28 Charge-les donc |de tous leurs crimes,
et qu’ils ne soient pas mis |au bénéfice |de ta justice !
29 Que leurs noms soient rayés |du livre des vivants[ad] !
Qu’ils ne soient pas inscrits |parmi les justes !
30 Je suis affligé et je souffre,
mais ton secours, ô Dieu, |me mettra à l’abri.
31 Alors je te louerai, |ô Dieu, dans mes cantiques,
je dirai ta grandeur |avec reconnaissance.
32 Voilà, ô Eternel, |qui te plaît plus qu’un bœuf |ou qu’un taureau
ayant sabots et cornes[ae].
33 O vous, les affligés, |voyez, réjouissez-vous !
Oui, vous qui vous tournez vers Dieu, |que votre cœur soit vivifié !
34 Car l’Eternel entend |les cris des défavorisés,
il ne méprise pas |ceux qui lui appartiennent |quand ils sont en prison.

35 Que le ciel et la terre |entonnent ses louanges
et que les mers l’acclament |avec tout être qui s’y meut !
36 Car Dieu viendra sauver |la ville de Sion |et il rebâtira |les cités de Juda.
On y habitera, |on les possédera.
37 Quant à la descendance |des serviteurs de l’Eternel, |elle en héritera,
et ceux qui l’aiment |y feront leur demeure.

Footnotes:

  1. 68.2 Voir Nb 10.35.
  2. 68.3 Les versions anciennes ont : ils se dissipent.
  3. 68.5 Le mot hébreu qui signifie plaines peut être rapproché d’un terme assyro-babylonien qui signifie nuages. L’expression celui qui chevauche les nuées se retrouve à Ougarit. Dieu est comparé à un chef d’armée qui chevauche à la tête de ses troupes et auquel, selon l’habitude antique, on prépare le chemin pour en ôter tout obstacle (Es 40.3). Les v. 1-18 décrivent la marche triomphale de Dieu, du Sinaï (sous Moïse) au mont Sion (sous David).
  4. 68.8 Les v. 8-9 reprennent en partie le cantique de Débora (Jg 5.4-5).
  5. 68.9 Voir Ex 19.18.
  6. 68.10 D’autres comprennent : le pays.
  7. 68.12 Il s’agit de la foule des femmes annonçant la bonne nouvelle de la victoire de Dieu sur les habitants de Canaan (voir Ex 23.22-23, 27-28, 31 ; Dt 7.10-24 ; etc.).
  8. 68.14 auprès des bergeries : autre traduction : dans vos foyers.
  9. 68.14 Il s’agit, selon certains, des enseignes des armées au combat, selon d’autres, du butin dont on dresse l’inventaire. Selon d’autres encore, il pourrait s’agir de l’oiseau voyageur qui apporte la nouvelle de la victoire.
  10. 68.15 Selon certains, une montagne près de Sichem (Jg 9.46-48), selon d’autres, le djebel Druze, un mont volcanique à l’est du Basan, au nord-est du lac de Galilée.
  11. 68.16 Situé à l’est de la mer de Galilée, avec ses montagnes imposantes aux parois de basalte et aux nombreux sommets.
  12. 68.17 C’est-à-dire le mont Sion.
  13. 68.18 Voir 2 R 6.17 ; Ha 3.8, 15.
  14. 68.18 Texte difficile. Autre traduction : le Seigneur est parmi eux et le Sinaï dans le sanctuaire.
  15. 68.19 La version syriaque a : tu as fait des dons aux hommes. La citation de ce verset en Ep 4.8 contient la même idée.
  16. 68.25 Autre traduction : parmi le peuple saint.
  17. 68.27 L’hébreu a : la source d’Israël, ce qui pourrait aussi s’appliquer au sanctuaire (voir Za 13.1).
  18. 68.28 Selon un manuscrit hébreu. Le sens du texte hébreu traditionnel est obscur.
  19. 68.29 Certains traduisent d’après quelques manuscrits hébreux, l’ancienne version grecque et la version syriaque : manifeste ta force, ô Dieu.
  20. 68.32 D’après les versions anciennes. Hébreu de sens incertain.
  21. 69.1 Terme de sens incertain. Autre traduction : avec accompagnement sur instrument à six cordes.
  22. 69.5 Voir Jn 15.25.
  23. 69.10 Cité en Jn 2.17.
  24. 69.10 Cité en Rm 15.3.
  25. 69.22 Voir Mt 27.34.
  26. 69.22 Voir Mt 27.48 ; Mc 15.36 ; Jn 19.28-29.
  27. 69.23 La version grecque a : un châtiment. Rm 11.9 cite cette version.
  28. 69.23 Les v. 23-24 sont cités en Rm 11.9-10.
  29. 69.26 Cité en Ac 1.20 à propos de la mort de Judas.
  30. 69.29 Voir Ex 32.32-33 ; Dn 12.1 ; Lc 10.20 ; Ph 4.3 ; Ap 13.8 ; 17.8 ; 20.12, 15 ; 21.27.
  31. 69.32 Voir 50.10-14 ; 51.18-19.
La Bible du Semeur (BDS)

La Bible Du Semeur (The Bible of the Sower) Copyright © 1992, 1999 by Biblica, Inc.®
Used by permission. All rights reserved worldwide.

Romains 8:1-21 La Bible du Semeur (BDS)

Vivre conduits par l’Esprit

Maintenant donc, il n’y a plus de condamnation pour ceux qui sont unis à Jésus-Christ. Car la loi de l’Esprit qui nous donne la vie dans l’union avec Jésus-Christ t’a libéré[a] de la loi du péché et de la mort.

Car ce que la Loi était incapable de faire, parce que l’état de l’homme la rendait impuissante, Dieu l’a fait : il a envoyé son propre Fils avec une nature semblable à celle des hommes pécheurs et, pour régler le problème du péché[b], il a exécuté sur cet homme la sanction qu’encourt le péché[c].

Il l’a fait pour que la juste exigence de la Loi soit pleinement satisfaite en ce qui nous concerne[d], nous qui vivons, non plus à la manière de l’homme livré à lui-même, mais dans la dépendance de l’Esprit.

En effet, les hommes livrés à eux-mêmes tendent vers ce qui est conforme à l’homme livré à lui-même. Mais ceux qui ont l’Esprit tendent vers ce qui est conforme à l’Esprit.

Car ce à quoi tend l’homme livré à lui-même mène à la mort, tandis que ce à quoi tend l’Esprit conduit à la vie et à la paix. En effet, l’homme livré à lui-même, dans toutes ses tendances, n’est que haine de Dieu : il ne se soumet pas à la Loi de Dieu car il ne le peut même pas. Les hommes livrés à eux-mêmes sont incapables de plaire à Dieu. Vous, au contraire, vous n’êtes pas livrés à vous-mêmes, mais vous dépendez de l’Esprit, puisque l’Esprit de Dieu habite en vous. Si quelqu’un n’a pas l’Esprit de Christ, il ne lui appartient pas.

10 Or, si Christ est en vous, votre corps reste mortel à cause du péché, mais l’Esprit est source de vie[e], parce que vous avez été déclarés justes. 11 Et si l’Esprit de celui qui a ressuscité Jésus habite en vous, celui qui a ressuscité Christ rendra aussi la vie à votre corps mortel par son Esprit qui habite en vous.

12 Ainsi donc, frères et sœurs, si nous avons une obligation, ce n’est pas celle de vivre à la manière de l’homme livré à lui-même. 13 Car, si vous vivez à la manière de l’homme livré à lui-même, vous mourrez, mais si, par l’Esprit, vous faites mourir les actes mauvais que vous accomplissez dans votre corps, vous vivrez. 14 Car ceux qui sont conduits par l’Esprit de Dieu sont fils de Dieu.

15 En effet, vous n’avez pas reçu un Esprit qui fait de vous des esclaves et vous ramène à la crainte : non, vous avez reçu l’Esprit en conséquence de votre adoption[f] par Dieu comme ses fils et ses filles. Car c’est par cet Esprit que nous crions : Abba[g], c’est-à-dire Père !

16 L’Esprit Saint lui-même témoigne à notre esprit que nous sommes enfants de Dieu. 17 Et puisque nous sommes enfants, nous sommes aussi héritiers : héritiers de Dieu, et donc cohéritiers de Christ, puisque nous souffrons avec lui pour avoir part à sa gloire.

L’espérance au milieu des détresses présentes

18 J’estime d’ailleurs qu’il n’y a aucune commune mesure entre les souffrances de la vie présente et la gloire qui va se révéler en nous[h].

19 En effet, la création attend, avec un ardent désir, la révélation des fils de Dieu. 20 Car la création tout entière a été réduite à une condition bien dérisoire[i] ; cela ne s’est pas produit de son gré, mais à cause de celui qui l’y a soumise. Il lui a toutefois donné une espérance : 21 c’est que la création elle-même sera délivrée de l’esclavage, de la corruption pour accéder à la liberté que les enfants de Dieu connaîtront dans la gloire.

Footnotes:

  1. 8.2 Certains manuscrits ont : m’a libéré et d’autres : nous a libérés.
  2. 8.3 Autre traduction : et il l’a offert en sacrifice pour le péché.
  3. 8.3 Autre traduction : il a ainsi condamné le péché qui est dans la nature humaine.
  4. 8.4 Autre traduction : en nous.
  5. 8.10 Autre traduction : mais votre esprit a reçu la vie.
  6. 8.15 L’adoption était courante chez les Grecs et les Romains. Les enfants adoptifs avaient les mêmes droits que les autres enfants – y compris le droit d’héritage (v. 23 ; Ga 4.5).
  7. 8.15 Mot araméen signifiant : cher père (voir Ga 4.6).
  8. 8.18 Autre traduction : pour nous.
  9. 8.20 Cette expression reprend le mot-clé de l’Ecclésiaste qui est rendu dans diverses traductions par : ce qui est vain, dérisoire, futile, éphémère, précaire, etc.
La Bible du Semeur (BDS)

La Bible Du Semeur (The Bible of the Sower) Copyright © 1992, 1999 by Biblica, Inc.®
Used by permission. All rights reserved worldwide.

  Back

1 of 1

You'll get this book and many others when you join Bible Gateway Plus. Learn more

Viewing of
Cross references
Footnotes