A A A A A
Bible Book List

Psaumes 17-20 La Bible du Semeur (BDS)

Poursuivi sans cause

17 Prière de David.

O Eternel, |écoute ma requête, |car elle est juste ! |Entends mon cri !
Prête l’oreille à ma prière, |prononcée sans duplicité.
Viens prononcer le jugement |qui me rendra justice.
Que tes yeux voient |où est le droit.
Examine mon cœur, |observe-moi la nuit,
éprouve-moi, |tu ne trouveras rien |à reprocher en moi.
J’ai décidé |de ne pas pécher en paroles.
Et quoi que fassent |les autres hommes,
je me suis bien gardé, |conformément à tes paroles, |de marcher sur la route des méchants.
Je me suis tenu fermement |à la voie que tu as tracée,
et mes pieds n’ont pas chancelé.

Dieu, je t’appelle |car tu réponds.
Prête l’oreille, |écoute-moi !
Fais resplendir |l’immensité |de ton amour,
toi qui délivres |des agresseurs |ceux qui comptent sur ton intervention !
Garde-moi |comme la prunelle |de tes yeux !
Cache-moi |bien à l’abri sous tes ailes[a],
loin des ennemis |qui s’acharnent contre moi
et loin des méchants |qui me cernent !

10 Ils s’enferment dans leur graisse,
et ils ont l’arrogance à la bouche.
11 Ils sont sur mes pas. |Déjà, ils m’encerclent,
ils sont aux aguets |pour me terrasser,
12 comme un lion |prêt à déchirer,
comme un fauve en embuscade.
13 Lève-toi, ô Eternel, |et affronte-les ! |Fais-les s’incliner
et délivre-moi |de tous ces méchants |par ton glaive !
14 Délivre-moi de ces hommes |par ton intervention, Eternel !
Que des hommes de ce monde |je sois délivré !
Leur seule part est en cette vie.
Quant à ceux que tu chéris, |tu combleras leurs aspirations,
leurs enfants seront bien rassasiés,
et ils auront des biens à léguer |à leurs descendants[b] !
15 Pour ma part, |lorsqu’il m’aura été fait justice, |je contemplerai ta face
et, à mon réveil, |je pourrai me rassasier |de la vue de ton image.

Merci pour ta délivrance[c]

18 Au chef de chœur, de David, serviteur de l’Eternel. Il adressa à l’Eternel les paroles de ce cantique lorsque l’Eternel l’eut délivré de tous ses ennemis, et en particulier de Saül. Il dit ceci :

Je t’aime, ô Eternel, ma force !
L’Eternel est ma forteresse, |mon rocher, mon libérateur.
Il est mon Dieu, le roc solide |où je me réfugie.
Il est mon Sauveur tout-puissant, |mon rempart et mon bouclier.
Loué soit l’Eternel : |quand je l’ai appelé,
j’ai été délivré |de tous mes ennemis.
La mort m’enserrait de ses liens,
et, comme un torrent destructeur, |me terrifiait.
Oui, le séjour des morts |m’entourait de ses liens,
le piège de la mort |se refermait sur moi.
Alors, dans ma détresse, |j’invoquai l’Eternel.
Vers mon Dieu, je lançai |mon appel au secours,
mon cri parvint à ses oreilles
et, de son temple[d], il m’entendit.

La terre s’ébranla |et elle chancela,
les fondements de ses montagnes |se mirent à frémir,
tout secoués par sa colère.
De ses narines s’élevait |de la fumée,
et de sa bouche |surgissait un feu dévorant,
des charbons embrasés |en jaillissaient.
10 Il inclina le ciel |et descendit,
un sombre nuage à ses pieds.
11 Il chevauchait un chérubin[e] |et il volait,
le vent le portait sur ses ailes.
12 Il s’enveloppait de ténèbres |pour se cacher dans leurs replis,
des nuages opaques |et l’obscurité de l’orage |formaient sa tente.
13 De l’éclat brillant devant lui |jaillissaient des nuages,
de la grêle et des braises.
14 L’Eternel tonna dans le ciel,
le Dieu très-haut |fit retentir sa voix
et il lança de la grêle et des braises.
15 Et soudain, il tira ses flèches |pour disperser mes ennemis,
il lança de nombreux éclairs |pour les mettre en déroute.
16 A ta menace, ô Eternel,
et au souffle tempétueux |de ta colère,
le fond des mers parut,
les fondements du monde |se trouvèrent à nu.

17 Du haut du ciel, |il étend sa main pour me prendre,
me retirer des grandes eaux.
18 Il me délivre |d’un ennemi puissant,
de gens qui me haïssent |et sont plus forts que moi.
19 Ils m’affrontaient |au jour de mon désastre,
mais l’Eternel |a été mon appui.
20 Il m’a retiré du danger, |l’a éloigné de moi,
il m’en a délivré, |à cause de son affection pour moi.

21 L’Eternel a agi |en tenant compte |de ma conduite juste,
comme mes mains sont pures, |il m’a récompensé ;
22 car j’ai suivi |les voies qu’il a prescrites,
je n’abandonne pas mon Dieu |pour m’adonner au mal.
23 J’ai toujours ses lois sous les yeux,
je ne fait fi |d’aucun de ses commandements.
24 Envers lui, je suis sans reproche,
je me suis gardé du péché.
25 L’Eternel m’a récompensé |d’avoir agi avec droiture
et d’avoir gardé les mains pures sous ses yeux.

26 Avec ceux qui sont bienveillants, |toi, tu te montres bienveillant.
Avec qui est irréprochable, |tu es irréprochable.
27 Et avec celui qui est pur, |tu es toi-même pur,
et avec celui qui agit |de manière tordue, |tu empruntes des chemins détournés.
28 Toi, tu sauves un peuple affligé,
tu fais baisser les yeux |aux orgueilleux.
29 Tu fais briller ma lampe ;
ô Eternel, mon Dieu, |tu illumines mes ténèbres.
30 Avec toi, je me précipite |sur une troupe bien armée,
avec mon Dieu, |je franchis des murailles.

31 Parfaites sont les voies |que Dieu prescrit,
la parole de l’Eternel |est éprouvée.
Ceux qui le prennent pour refuge |trouvent en lui un bouclier.
32 Qui est Dieu, sinon l’Eternel ?
Qui est un roc ? C’est notre Dieu !
33 C’est Dieu qui m’arme de vaillance,
il me trace un chemin parfait.
34 Grâce à lui, je cours comme une gazelle,
il me fait prendre position |sur les hauteurs.
35 C’est lui qui m’entraîne au combat,
et me fait tendre l’arc de bronze[f].

36 Ta délivrance |me sert de bouclier,
de ta main droite, |tu me soutiens,
et ta sollicitude me grandit.
37 Tu m’amènes à marcher |sur un chemin bien large,
mes jambes ne fléchissent pas.
38 Je poursuis tous mes ennemis, |je les rattrape
et je ne reviens pas |sans les avoir exterminés.
39 Je frappe : aucun ne peut se relever,
ils tombent sous mes pieds.
40 Tu me rends fort pour le combat,
tu fais plier mes agresseurs : |les voilà à mes pieds.
41 Tu mets mes ennemis en fuite,
et ceux qui me haïssent, |je les anéantis.
42 Ils ont beau crier au secours, |personne ne vient à leur aide
et s’ils appellent l’Eternel, |celui-ci ne leur répond pas.
43 Je les broie comme une poussière |qu’emporterait le vent.
Je les balaie |comme la boue des rues.

44 En face d’un peuple en révolte[g], |tu me fais triompher.
Tu m’établis chef d’autres peuples.
Un peuple qu’autrefois |je ne connaissais pas |m’est maintenant soumis.
45 Au premier mot, ils m’obéissent,
et des étrangers me courtisent.
46 Les étrangers perdent courage,
tremblants, ils quittent leurs bastions.

47 Dieu est vivant ! Qu’il soit béni, |lui qui est mon rocher !
Que l’on proclame la grandeur |de ce Dieu qui est mon Sauveur !
48 Ce Dieu m’accorde ma revanche,
il me soumet des peuples.
49 Il me délivre de mes ennemis.
Oui, tu me fais triompher d’eux,
tu me délivres |des hommes violents.
50 Aussi je publie tes louanges, |parmi les peuples |ô Eternel,
je te célèbre par mes chants[h].
51 Pour son roi, l’Eternel opère |de grandes délivrances.
Il traite avec bonté |l’homme qui de sa part |a reçu l’onction d’huile sainte,
David et sa postérité, |pour toute éternité.

Les deux révélations de Dieu

19 Au chef de chœur ; cantique de David.

Tous les cieux proclament |combien Dieu |est glorieux,
l’étendue céleste |publie l’œuvre de ses mains.
Un jour en informe un autre,
une nuit à l’autre nuit |en transmet la connaissance.
Ce ne sont pas des paroles, |ce ne sont pas des discours,
ni des voix qu’on peut entendre[i].
Cependant, leur voix[j] parvient |à toute la terre,
et leurs accents aux confins du monde[k].
Là, Dieu a dressé |pour le soleil une tente.
Comme un jeune époux |sortant de sa chambre,
comme un guerrier qui s’avance |le soleil s’élance, |joyeux de prendre sa course.
D’une extrémité du ciel, |il surgit,
et son parcours se prolonge |jusqu’à l’autre extrémité ;
il n’est rien qui se dérobe |à l’ardeur de ses rayons.

La Loi de l’Eternel est parfaite, |elle nous redonne vie.
L’acte de l’alliance de l’Eternel |est digne de confiance, |et aux gens inexpérimentés |elle donne la sagesse.
Les décrets de l’Eternel sont justes |et ils font la joie du cœur ;
les commandements de l’Eternel |sont limpides |et ils donnent du discernement.
10 La crainte de l’Eternel est pure, |elle subsiste à jamais ;
les règles de droit |édictées par l’Eternel |sont justes toutes ensemble.
11 Elles sont plus désirables que de l’or, |que beaucoup d’or pur,
et plus savoureuses que le miel |le plus doux coulant des ruches.
12 Ton serviteur, Eternel, |en tire instruction :
à leur obéir, |on recueille un grand profit.
13 Qui peut discerner tous ses faux pas ?
Pardonne-moi les péchés |dont je n’ai pas conscience.
14 Garde aussi ton serviteur |des pensées d’orgueil :
qu’elles n’aient sur moi |pas la moindre emprise !
Alors je serai intègre, |innocent de grandes fautes.
15 Veuille agréer mes paroles,
et la méditation de mon cœur,
ô Eternel, mon Rocher, |mon Libérateur.

Fais triompher notre Roi !

20 Au chef de chœur. Cantique de David.

Que l’Eternel t’exauce |au jour de la détresse,
et que le Dieu de Jacob te protège.
Que, de son sanctuaire, |il t’envoie du secours,
et que, depuis Sion, |il te soutienne !
Qu’il tienne compte |de toutes tes offrandes,
et que tes holocaustes |soient agréés par lui.
            Pause
Qu’il daigne t’accorder |ce que ton cœur souhaite !
Qu’il fasse s’accomplir |tout ce que tu projettes !
Pour fêter ta victoire, |nous crierons notre joie,
déployant nos bannières |pour la gloire de notre Dieu.
Que l’Eternel |exauce toutes tes requêtes !

Oui, je sais maintenant, |que l’Eternel sauve son roi |qui a reçu l’onction,
il lui répond |de sa demeure sainte au ciel,
en opérant sa délivrance |par l’action de sa force.
Aux uns, les chars de guerre, |aux autres, les chevaux.
Pour notre part, |c’est sur l’Eternel, notre Dieu |que nous comptons.
Eux, ils fléchissent et ils tombent,
nous, nous restons debout |et tenons fermement.
10 Eternel, sauve notre roi !
Qu’il nous réponde |quand nous faisons appel à lui[l].

Footnotes:

  1. 17.8 Voir 36.8 ; 57.2 ; 61.5 ; 63.8 ; 91.4 ; Mt 23.37.
  2. 17.14 Autre traduction : Oui, qu’ils soient gavés, eux et leurs enfants, de ce que tu leur réserves. Qu’ils en soient tout rassasiés et en laissent à leurs descendants !
  3. 18: Voir 2 S 22.1-51.
  4. 18.7 Il s’agit du sanctuaire céleste où Dieu réside.
  5. 18.11 Etres célestes, réels ou symboliques (80.2 ; 99.1 ; Gn 3.24 ; Ex 25.18). En Ez 1 ; 9 ; 10, les chérubins figurent comme les coursiers du char de l’Eternel, porteurs du trône divin. Ici, le chérubin apparaît comme sa monture.
  6. 18.35 Signe d’une force extraordinaire.
  7. 18.44 Peut-être une allusion aux tribus nord-israélites, qui, durant sept ans, ont été en guerre contre David avant de le reconnaître comme roi de tout Israël (2 S 2 à 5), ou bien aux peuples non israélites assujettis par David (2 S 5 ; 8 ; 10).
  8. 18.50 Cité en Rm 15.9.
  9. 19.4 Autre traduction : dont le son n’est pas entendu.
  10. 19.5 leur voix : d’après l’ancienne version grecque. Texte hébreu traditionnel : leur cordeau. La différence provient de l’absence d’une lettre qui a probablement été omise par erreur dans ce dernier.
  11. 19.5 Cité en Rm 10.18, d’après l’ancienne version grecque.
  12. 20.10 Qu’il nous réponde : l’ancienne version grecque a : Réponds-nous. Il faut alors traduire la suite : quand nous faisons appel à toi.
La Bible du Semeur (BDS)

La Bible Du Semeur (The Bible of the Sower) Copyright © 1992, 1999 by Biblica, Inc.®
Used by permission. All rights reserved worldwide.

  Back

1 of 1

You'll get this book and many others when you join Bible Gateway Plus. Learn more

Viewing of
Cross references
Footnotes