A A A A A
Bible Book List

Psaumes 120-132 La Bible du Semeur (BDS)

Délivre-moi !

120 Cantique pour la route vers la demeure de l’Eternel[a].

Dans ma détresse, |j’ai fait appel |à l’Eternel,
et il m’a répondu.
O Eternel, |délivre-moi |des lèvres fausses,
des langues mensongères !

Que te donnera l’Eternel ?
Comment récompensera-t-il |ta langue mensongère ?
Il t’enverra |une volée de flèches |bien aiguisées
avec des braises de genêts[b].
Malheur à moi ! |Car je vis à Méshek[c], en étranger,
ou parmi les nomades de Qédar.
Bien trop longtemps |j’ai habité
parmi des gens |qui détestent la paix.
Je veux la paix, |mais quand j’en parle,
eux, ils sont pour la guerre.

Mon secours vient de l’Eternel

121 Cantique pour la route vers la demeure de l’Eternel[d].

Je lève les yeux vers les monts :
d’où le secours me viendra-t-il ?

Mon secours vient de l’Eternel
qui a fait le ciel et la terre.
Il te gardera des faux pas,
celui qui te protège |ne sommeillera pas.

Non, jamais il ne dort, |jamais il ne sommeille,
celui qui protège Israël.
L’Eternel est ton protecteur,
l’Eternel est à ton côté |comme une ombre qui te protège.
Le soleil ne te frappera donc pas le jour,
ni la lune pendant la nuit.
L’Eternel te gardera de tout mal :
il gardera ta vie.
L’Eternel veillera sur toi |pendant tes allées et venues,
dès maintenant et à jamais.

Priez pour la paix de Jérusalem

122 Cantique pour la route vers la demeure de l’Eternel[e]. De David.

Je suis dans la joie |lorsque l’on me dit :
« Nous allons monter |à la demeure de l’Eternel. »
Voici que nos pas s’arrêtent
à tes portes, |ô Jérusalem !
O Jérusalem, |cité bien bâtie,
formant un tout bien uni !
C’est là qu’affluent les tribus, |les tribus de l’Eternel
– c’est la loi en Israël –
pour y louer l’Eternel[f].
C’est là que sont établis les trônes[g] |pour ceux qui exercent la justice,
les trônes pour les descendants de David.

Priez pour la paix |de Jérusalem :
oui, que ceux qui t’aiment, |ô Jérusalem, |vivent en sécurité !
Que la paix soit dans tes murs
et que la sécurité |règne en tes palais !
Pour mes frères, mes amis,
je me plais à dire : |« La paix soit chez toi ! »
Pour l’amour du temple |de l’Eternel notre Dieu,
je souhaite ton bien.

Dans l’attente de sa grâce

123 Cantique pour la route vers la demeure de l’Eternel[h].

Je lève les yeux vers toi,
toi qui sièges dans les cieux.

Oui, comme les serviteurs |fixent leurs regards
sur la main du maître,
comme la servante |fixe ses regards |sur la main de sa maîtresse[i],
ainsi nos regards se tournent |vers l’Eternel, notre Dieu,
dans l’attente qu’il nous fasse grâce.

Fais-nous grâce, ô Eternel ! |Manifeste-nous ta compassion !
Car nous sommes saturés |du mépris qu’on nous témoigne.
Oui, nous sommes saturés
des railleries des repus |et du mépris des hautains.

Notre secours vient de l’Eternel

124 Cantique pour la route vers la demeure de l’Eternel[j]. De David.

Si l’Eternel |n’avait pas été avec nous
– Oui, qu’Israël le dise ! –
si l’Eternel |n’avait pas été avec nous
lorsque des hommes nous ont attaqués,
alors ils nous auraient |engloutis tout vivants
dans l’ardeur de leur rage |déchaînée contre nous.
Le flot nous aurait entraînés
et le torrent |nous aurait submergés.
Alors des eaux tumultueuses
auraient passé sur nous.

Béni soit l’Eternel,
lui qui n’a pas permis
que nous soyons |une proie pour leurs dents.
Nous avons pu nous échapper |comme l’oiseau du filet des chasseurs :
le filet s’est rompu |et nous nous sommes échappés.
Notre secours |nous vient de l’Eternel
qui a fait le ciel et la terre.

Sécurité inébranlable

125 Cantique pour la route vers la demeure de l’Eternel[k].

Ceux qui ont placé leur confiance |en l’Eternel
sont comme le mont de Sion : |il n’est pas ébranlé
et subsiste à jamais.
Comme Jérusalem |est entourée par des montagnes,
l’Eternel entoure son peuple
dès maintenant |et à jamais.
Un pouvoir criminel |ne pourra dominer
sur le territoire échu en partage aux justes,
afin que les justes n’en viennent pas |à prêter eux aussi la main |à des actes coupables.

Fais du bien, Eternel, |à celui qui est bon,
à celui qui a le cœur droit !
Mais ceux qui se détournent |vers des voies tortueuses,
que l’Eternel les chasse
avec tous ceux qui font le mal !

Que la paix soit sur Israël !

Semailles et moisson

126 Cantique pour la route vers la demeure de l’Eternel[l].

Quand l’Eternel a ramené |les captifs de Sion[m],
nous étions comme dans un rêve.
Alors nous ne cessions de rire
et de pousser des cris de joie.
Alors on disait chez les autres peuples :
« Oh, l’Eternel a fait pour eux |de grandes choses ! »
Oui, l’Eternel a fait pour nous
de grandes choses :
nous sommes dans la joie.

Viens changer notre sort[n], |ô Eternel,
comme quand l’eau coule à nouveau |dans les lits des rivières du Néguev.

Qui sème dans les larmes
moissonnera avec des cris de joie !
Qui s’en va en pleurant |alors qu’il porte sa semence
reviendra en poussant des cris de joie, |alors qu’il portera ses gerbes.

De qui tout dépend

127 Cantique pour la route vers la demeure de l’Eternel[o]. De Salomon.

Si l’Eternel |ne bâtit la maison,
en vain les bâtisseurs travaillent.
Si l’Eternel |ne garde pas la ville,
en vain la sentinelle veille.
Oui, il est vain |de vous lever très tôt |et de vous coucher tard,
et de vous donner tant de peine |pour gagner votre pain.
Car Dieu en donne autant |à ceux qui lui sont chers |pendant qu’ils dorment.

Des fils : |voilà le patrimoine |que donne l’Eternel,
oui, des enfants |sont une récompense.
Ils sont pareils aux flèches |dans la main d’un guerrier,
les fils de la jeunesse[p].
Heureux est l’homme |dont le carquois en est rempli !
Il ne connaîtra pas la honte
lorsqu’il entrera en contestation |avec son adversaire |aux portes de la ville[q].

Que l’Eternel te bénisse !

128 Cantique pour la route vers la demeure de l’Eternel[r].

Heureux es-tu, |toi qui crains l’Eternel
et qui suis les chemins |qu’il a tracés !
Tu tireras profit |du travail de tes mains,
tout ira bien pour toi |et tu seras heureux.
Dans ton foyer, ta femme
sera comme une vigne |chargée de nombreux fruits
et, autour de ta table,
tes fils seront tels des plants d’olivier.
C’est ainsi que sera béni
un homme qui craint l’Eternel.

Oui, l’Eternel te bénira |depuis le mont Sion,
et tu contempleras |le bonheur de Jérusalem
tous les jours de ta vie,
tu verras les enfants |de tes enfants !

Que la paix soit sur Israël !

Affligé mais non abattu

129 Cantique pour la route vers la demeure de l’Eternel[s].

Depuis ma jeunesse[t], |on m’a souvent combattu.
Qu’Israël le dise :
« Depuis ma jeunesse |on m’a souvent combattu,
mais on n’a pas pu |l’emporter sur moi. »
On a labouré mon dos,
on y a tracé |de très longs sillons.
L’Eternel est juste
et il a brisé les liens |imposés par les méchants.

Qu’ils soient dans la honte |et qu’ils battent en retraite,
tous ceux qui ont de la haine |pour Sion.
Qu’ils soient comme l’herbe |poussant sur les toits
et qui se dessèche |avant qu’on l’arrache[u],
dont le moissonneur |n’emplit pas sa main,
dont celui qui lie les gerbes |n’emplit pas son sac.
Et que les passants |ne leur disent pas :
« Que l’Eternel vous bénisse !
Nous vous bénissons |de la part de l’Eternel. »

Du fond de la détresse

130 Cantique pour la route vers la demeure de l’Eternel[v].

Du fond de la détresse |je t’invoque, Eternel.
Seigneur, écoute-moi !
Sois attentif
à mes supplications !
O Eternel, |si tu retiens nos fautes,
Seigneur, qui donc subsistera ?
Mais le pardon |se trouve auprès de toi
afin que l’on te craigne.

Moi, je m’attends à l’Eternel, |oui, je m’attends à lui, |de tout mon être,
j’ai confiance en sa parole.
Je guette le Seigneur
bien plus que les guetteurs |attendent le matin,
oui, plus que les guetteurs |attendent le matin.

O Israël, |place ta confiance |en l’Eternel,
car c’est auprès de lui |que l’on trouve l’amour :
la délivrance abonde |auprès de lui,
et c’est lui qui délivrera |Israël de tous ses péchés[w].

Calme souverain

131 Cantique pour la route vers la demeure de l’Eternel[x]. De David.

O Eternel, |mon cœur ne s’enfle pas d’orgueil, |mes yeux n’ont pas visé trop haut,
je ne me suis pas engagé |dans des projets trop grands,
trop compliqués pour moi.
Bien au contraire : |je suis resté tranquille et calme,
comme un enfant sevré |porté par sa maman.
Oui, je me sens au fond de moi |comme l’enfant sevré.

Israël, mets ta confiance |en l’Eternel,
dès maintenant et pour toujours.

La cité du Roi

132 Cantique pour la route vers la demeure de l’Eternel[y].

O Eternel, |souviens-toi de David
et de toutes ses peines ;
car il fit ce serment |à l’Eternel,
il adressa ce vœu |au Puissant de Jacob :
« Non, je n’entrerai pas |dans la tente où j’habite,
je ne m’étendrai pas |sur mon lit de repos,
je ne veux pas donner |de sommeil à mes yeux
ni d’assoupissement à mes paupières,
avant d’avoir trouvé |un lieu pour l’Eternel,
une demeure pour le Puissant de Jacob. »

Or nous en avons entendu parler |à Ephrata,
et nous l’avons trouvé |dans la campagne de Yaar[z].
Allons donc jusqu’à sa demeure !
Allons nous prosterner |devant son marchepied !
Lève-toi, Eternel, |et viens au lieu de repos qui t’est destiné !
Oh ! viens avec le coffre de l’alliance[aa] |d’où rayonne ta force !
Que tes prêtres se parent de justice,
que ceux qui te sont attachés |poussent des cris de joie.
10 Pour l’amour de David |qui fut ton serviteur,
ne repousse pas l’homme |qui de ta part |a reçu l’onction d’huile sainte.

11 L’Eternel a fait à David |un serment sûr,
il ne reviendra pas |sur ce qu’il a promis :
« Je mettrai sur ton trône
un fils issu de toi.
12 Et si tes descendants |respectent mon alliance,
et ses clauses dont je les instruirai,
leurs propres fils aussi
siégeront sur ton trône |à perpétuité[ab]. »

13 En effet, l’Eternel |a fait choix de Sion,
oui, il l’a désirée |pour résidence :
14 « C’est mon lieu de repos |où je résiderai toujours ;
c’est ici que je siégerai, |dans Sion que j’ai désirée.
15 Oui, je la bénirai |en la comblant de biens,
et je rassasierai de pain ses pauvres.
16 Je parerai ses prêtres de salut,
et ceux qui lui sont attachés |exulteront de joie.
17 Là, j’accroîtrai |de David la puissance,
et tel un flambeau qui reste allumé, |j’établirai son successeur, |oint d’huile sainte de ma part[ac].
18 Mais je parerai de honte ses ennemis
alors que, sur son front, |brillera sa couronne. »

Footnotes:

  1. 120.1 L’expression hébraïque (montée) a été diversement comprise. Selon les auteurs juifs, il s’agirait de cantiques chantés lors de la fête des Cabanes sur les degrés du Temple. Pour d’autres, l’expression se rapporterait à une gradation d’un verset à l’autre. L’interprétation la plus probable consiste à voir dans ces psaumes des cantiques chantés durant les pèlerinages à Jérusalem pour les grandes fêtes annuelles pendant que l’on montait vers la ville sainte, située sur une colline.
  2. 120.4 Autres traductions : une volée de flèches, chargées de braises de genêts ; ou : ta langue mensongère ? – Volée de flèches chargées de braises de genêts.
  3. 120.5 En Asie Mineure.
  4. 121.1 Voir note 120.1.
  5. 122.1 Voir note 120.1.
  6. 122.4 Voir Dt 16.16-17.
  7. 122.5 Au début et à la fin du verset, il pourrait s’agir des mêmes trônes et donc d’une seule classe de personnes : les descendants de David.
  8. 123.1 Voir note 120.1.
  9. 123.2 C’est par des gestes de la main que maître et maîtresse font connaître leurs volontés et leurs sentiments à leurs serviteurs.
  10. 124.1 Voir note 120.1.
  11. 125.1 Voir note 120.1.
  12. 126.1 Voir note 120.1.
  13. 126.1 Autre traduction : a changé le sort de Sion.
  14. 126.4 Autre traduction : ramène nos captifs.
  15. 127.1 Voir note 120.1.
  16. 127.4 Nés alors que les parents étaient encore jeunes et qui pourront donc les assister (v. 5) lorsqu’ils seront âgés.
  17. 127.5 Là où se traitaient les affaires et où l’on exerçait la justice.
  18. 128.1 Voir note 120.1.
  19. 129.1 Voir note 120.1.
  20. 129.1 C’est le peuple d’Israël personnifié qui parle. La jeunesse du peuple (cf. Os 11.1 ; Ez 23.3) fait allusion au séjour en Egypte où Israël fut opprimé.
  21. 129.6 En Israël, les toits plats étaient rendus imperméables par une couche de terre mêlée de cendres ou de sable, tassée au rouleau. La pluie y faisait pousser des plantes que le soleil desséchait vite car elles n’avaient pas de racines profondes (Es 37.27).
  22. 130.1 Voir note 120.1.
  23. 130.8 Voir Mt 1.21 ; Tt 2.14.
  24. 131.1 Voir note 120.1.
  25. 132.1 Voir note 120.1.
  26. 132.6 Probablement Qiryath-Yearim (voir 1 S 7.1 ; 2 S 6).
  27. 132.8 Voir Ex 25.10-22. Les v. 8-10 ont leur parallèle en 2 Ch 6.41-42.
  28. 132.12 Voir 2 S 7.12-16 ; 1 Ch 17.11-14 ; Ps 89.4-5.
  29. 132.17 Voir 1 R 11.36.
La Bible du Semeur (BDS)

La Bible Du Semeur (The Bible of the Sower) Copyright © 1992, 1999 by Biblica, Inc.®
Used by permission. All rights reserved worldwide.

  Back

1 of 1

You'll get this book and many others when you join Bible Gateway Plus. Learn more

Viewing of
Cross references
Footnotes