A A A A A
Bible Book List

Nombres 15-16 La Bible du Semeur (BDS)

Les lois rituelles diverses

Les offrandes et les libations

15 L’Eternel s’adressa à Moïse en ces termes : Parle aux Israélites, et dis-leur : Lorsque vous serez arrivés dans le pays que je vais vous donner pour que vous y fassiez votre demeure, et que vous voudrez m’offrir un sacrifice de gros ou de petit bétail consumé par le feu dont l’odeur apaisera l’Eternel – que ce soit un holocauste ou un sacrifice destiné à accomplir un vœu, un sacrifice volontaire, ou encore un sacrifice offert à l’occasion de l’une de vos fêtes religieuses – vous y joindrez une offrande de trois kilogrammes de fleur de farine pétrie avec deux litres d’huile et une libation de deux litres de vin. Cette offrande de céréales et cette libation accompagneront chaque agneau offert en holocauste ou en sacrifice. Pour un bélier, vous ferez une offrande de six kilogrammes de fleur de farine pétrie avec deux litres et demi d’huile d’olive et une libation de deux litres et demi de vin. L’odeur de ces sacrifices que tu offriras ainsi apaisera l’Eternel. Si c’est un veau que vous offrez à l’Eternel soit en holocauste, soit comme sacrifice destiné à accomplir un vœu, soit comme sacrifice de communion, vous y adjoindrez une offrande de neuf kilogrammes de fleur de farine pétrie avec quatre litres d’huile 10 et une libation de quatre litres de vin. L’odeur de ces sacrifices consumés par le feu apaisera l’Eternel.

11 Chaque bœuf, chaque bélier, chaque agneau ou chevreau sera offert de cette manière. 12 Quel que soit le nombre des victimes que vous offrirez, vous accompagnerez chacune d’elles de l’offrande de céréales et de la libation correspondantes. 13 L’Israélite de naissance suivra ces prescriptions pour offrir les sacrifices consumés par le feu dont l’odeur apaise l’Eternel. 14 Et l’étranger séjournant parmi vous ou établi depuis plusieurs générations au milieu de vous procédera de la même manière que vous pour offrir un sacrifice consumé par le feu dont l’odeur apaise l’Eternel[a]. 15 La communauté aura un seul et même rituel, qui s’appliquera aux uns comme aux autres. Ce sera un rituel immuable pour les générations à venir, et il en sera de même pour vous et pour l’immigré, devant l’Eternel. 16 Une même loi et une même ordonnance vous régiront, vous et l’étranger qui réside parmi vous.

L’offrande des premiers pains

17 L’Eternel s’adressa à Moïse en ces termes : 18 Dis aux Israélites : Lorsque vous serez arrivés au pays vers lequel je vous conduis, 19 et que vous mangerez du pain du pays, vous en prélèverez une offrande pour l’Eternel[b]. 20 Quand vous cuirez votre pain, vous prélèverez la première miche que vous m’offrirez comme ce qu’on prélève sur la nouvelle récolte de blé. 21 Vous ferez ainsi une offrande à l’Eternel des premiers produits de vos fournées, de génération en génération.

L’expiation de fautes commises par inadvertance

22 Supposons que vous négligiez par inadvertance d’obéir à l’un de ces commandements que j’ai communiqués à Moïse, 23 à l’un de ces ordres que je vous ai transmis par son intermédiaire, à partir du jour où je les ai prescrits et par la suite, de génération en génération. 24 Si donc cette faute a été commise par inadvertance et qu’elle a échappé à la communauté, toute la communauté offrira un jeune taureau comme holocauste dont l’odeur apaisera l’Eternel – avec l’offrande et la libation prescrites – ainsi qu’un bouc en sacrifice pour le péché. 25 Le prêtre fera le rite d’expiation pour toute la communauté des Israélites, et il leur sera pardonné, puisque c’est une faute commise par mégarde. Quand ils auront apporté leur sacrifice, un sacrifice consumé par le feu pour l’Eternel, et présenté leur sacrifice pour le péché devant moi, pour leur faute commise par inadvertance, 26 il sera pardonné à toute la communauté des Israélites et à l’immigré installé au milieu d’eux, car c’est par inadvertance que tout le peuple aura commis cette faute.

27 Si c’est une seule personne qui a commis une faute par inadvertance, elle offrira un chevreau dans sa première année en sacrifice pour le péché[c]. 28 Le prêtre accomplira devant l’Eternel le rite d’expiation pour la personne qui a commis une faute par inadvertance. Une fois que le rite d’expiation sera accompli pour elle, il lui sera pardonné. 29 Une seule et même loi régira les Israélites nés dans le pays qui commettent une faute par inadvertance et les immigrés installés parmi eux.

30 Mais si quelqu’un commet délibérément une faute – qu’il soit autochtone ou immigré – il fait injure à l’Eternel et il sera retranché du milieu de son peuple. 31 Pour avoir méprisé la parole de l’Eternel et violé son commandement, il doit être retranché car il porte la responsabilité de sa faute.

Le respect du sabbat

32 Pendant leur séjour au désert, les Israélites trouvèrent un homme qui ramassait du bois le jour du sabbat. 33 Ceux qui l’avaient surpris ainsi l’amenèrent devant Moïse, Aaron et toute la communauté. 34 Ils le tinrent sous bonne garde, car rien n’avait encore été prescrit quant à la peine qu’il fallait lui infliger. 35 L’Eternel dit à Moïse : Cet homme doit être mis à mort, toute la communauté le lapidera à l’extérieur du camp.

36 Alors toute la communauté le fit sortir du camp et le lapida jusqu’à ce que mort s’ensuive comme l’Eternel l’avait ordonné à Moïse.

Les prescriptions vestimentaires

37 L’Eternel dit à Moïse : 38 Parle aux Israélites pour leur dire de se faire, eux et tous leurs descendants, des franges sur les bords de leurs vêtements[d] en passant dans chacune un cordon de pourpre violette. 39 Ainsi, lorsque vous verrez ces franges, vous penserez à tous les commandements de l’Eternel pour les appliquer et vous ne vous égarerez pas en suivant les désirs de votre cœur et de vos yeux qui vous incitent à l’infidélité. 40 Ainsi vous vous souviendrez de tous mes commandements, vous y obéirez, et vous serez saints pour votre Dieu. 41 Je suis l’Eternel, votre Dieu, qui vous ai fait sortir d’Egypte pour être votre Dieu. Oui, je suis l’Eternel, votre Dieu.

Les nouvelles révoltes

La révolte de Qoré[e]

16 Qoré, un lévite, fils de Yitsehar, de la famille des Qehatites, conspira avec trois Rubénites : Datan, Abiram, fils d’Eliab, et On, fils de Péleth. Ils se soulevèrent contre Moïse avec deux cent cinquante autres Israélites, des chefs de la communauté, des membres du conseil, des hommes considérés. Ils s’attroupèrent autour de Moïse et d’Aaron et leur lancèrent : C’en est assez ! C’est la communauté tout entière qui est sainte et l’Eternel est au milieu de nous tous. De quel droit vous mettez-vous au-dessus de la communauté de l’Eternel ?

En entendant ces reproches, Moïse se jeta face contre terre. Puis il s’adressa à Qoré et à toute sa troupe en disant : Demain matin, l’Eternel fera connaître celui qui lui appartient[f] et qui est saint et peut venir en sa présence : il fera approcher de lui celui qu’il choisira. Voilà donc ce que vous ferez : Que Qoré et tous ses partisans prennent des encensoirs[g], qu’ils les remplissent demain de charbons embrasés, et y répandent de l’encens devant l’Eternel. C’est celui que l’Eternel choisira, qui est saint. C’en est assez, descendants de Lévi !

Puis Moïse ajouta à l’adresse de Qoré : Ecoutez-moi bien, vous les lévites ! Ne vous suffit-il pas d’avoir été mis à part du reste de la communauté d’Israël par le Dieu d’Israël qui vous permet de l’approcher pour faire le service du tabernacle de l’Eternel et pour vous tenir devant la communauté en accomplissant un ministère en sa faveur ? 10 Il vous permet, à toi et à tous tes frères lévites, de vous approcher de lui, et vous réclamez en plus le sacerdoce ! 11 C’est pour cela que toi et toute ta troupe, vous vous liguez contre l’Eternel ! Car en fait, qu’est Aaron pour que vous protestiez contre lui ?

12 Puis Moïse envoya chercher Datan et Abiram, fils d’Eliab. Mais ceux-ci lui répondirent : Nous n’irons pas ! 13 Ne te suffit-il pas de nous avoir fait quitter un pays ruisselant de lait et de miel pour nous faire mourir au désert ? Faut-il encore que tu t’ériges en dictateur au-dessus de nous ? 14 Ce n’est pas dans un pays ruisselant de lait et de miel que tu nous as conduits ! Ce ne sont pas des champs et des vignes que tu nous as donnés en possession ! Prends-tu tous ces gens-là pour des aveugles ? Non, nous n’irons pas !

15 Moïse entra dans une violente colère et il dit à l’Eternel : N’accepte pas leur offrande ! Je n’ai jamais rien pris de ce qui leur appartenait, pas même un âne, et je n’ai fait de tort à aucun d’eux.

Le châtiment des révoltés

16 Moïse dit à Qoré : Toi et toute ta troupe, présentez-vous demain avec Aaron devant l’Eternel. 17 Prenez chacun votre encensoir, mettez-y de l’encens et présentez-vous devant l’Eternel avec vos deux cent cinquante encensoirs ; toi aussi et Aaron vous tiendrez chacun le vôtre.

18 Chacun prit donc son encensoir et y mit des charbons ardents qu’il couvrit d’encens. Ils se placèrent tous à l’entrée de la tente de la Rencontre, de même que Moïse et Aaron. 19 Qoré avait rassemblé toute la communauté à l’entrée de la tente de la Rencontre en l’excitant contre eux.

Soudain, la gloire de l’Eternel apparut à toute l’assemblée. 20 L’Eternel parla à Moïse et à Aaron en ces termes : 21 Séparez-vous du milieu de cette communauté, et je les consumerai en un seul instant !

22 Mais ils se jetèrent face contre terre et prièrent : O Dieu ! Dieu qui disposes du souffle de vie de toutes les créatures, t’emporteras-tu contre toute la communauté alors qu’un seul homme a péché ?

23 L’Eternel répondit à Moïse : 24 Parle à la communauté et ordonne-leur de s’écarter des abords des tentes de Qoré, de Datan et d’Abiram.

25 Moïse se releva et, suivi des responsables d’Israël, il marcha vers Datan et Abiram, 26 et il dit à la communauté : Eloignez-vous des tentes de ces hommes méchants et ne touchez à rien de ce qui leur appartient, si vous ne voulez pas périr, vous aussi, à cause de toutes leurs fautes !

27 Aussitôt, on s’éloigna des tentes de Qoré, de Datan et d’Abiram. Datan et Abiram sortirent et se postèrent à l’entrée de leurs tentes avec leurs femmes, leurs fils et leurs enfants.

28 Moïse déclara : Voici comment vous reconnaîtrez que l’Eternel m’a confié la mission d’accomplir tout ce que je fais et que je n’agis pas de mon propre chef : 29 Si ces gens-là meurent de mort naturelle, et s’ils subissent seulement le sort commun à tous les hommes, alors ce n’est pas l’Eternel qui m’a confié ma mission. 30 Mais si l’Eternel accomplit quelque chose d’extraordinaire, si la terre s’ouvre pour les engloutir avec tout ce qui leur appartient et qu’ils descendent vivants dans le séjour des morts, alors vous reconnaîtrez que ces gens ont outragé l’Eternel.

31 A peine eut-il achevé de prononcer ces paroles, que le sol se fendit sous les pieds de Datan et d’Abiram. 32 La terre s’ouvrit et les engloutit, eux et les leurs, ainsi que tous les partisans de Qoré et tous leurs biens[h]. 33 Ces hommes descendirent vivants dans le séjour des morts avec tous les leurs, et la terre se referma sur eux. C’est ainsi qu’ils disparurent du milieu de l’assemblée. 34 A leurs cris, tous les Israélites, qui se tenaient autour, s’enfuirent en criant : Fuyons, de peur que la terre ne nous engloutisse, nous aussi !

35 Un feu jaillit d’auprès de l’Eternel et consuma les deux cent cinquante hommes qui présentaient l’encens.

Footnotes:

  1. 15.14 Pour les v. 14-16, voir Lv 24.22.
  2. 15.19 Offrandes qui revenaient aux prêtres et constituaient un apport important (comparer 18.12).
  3. 15.27 Pour les v. 27-28, voir Lv 4.27-31.
  4. 15.38 Voir Dt 22.12.
  5. 16 titre Jd 11 fait allusion au récit contenu dans ce chapitre.
  6. 16.5 Allusion en 2 Tm 2.19.
  7. 16.6 Sans doute les pelles à braise en bronze (voir 4.14 ; 17.3) ; souvent traduit cassolettes. Faire fumer de l’encens était la tâche des prêtres (Ex 30.7-8 ; Lv 10.1).
  8. 16.32 Certains membres de la famille n’ont pas dû suivre Qoré dans sa révolte et furent épargnés (voir 26.11). Samuel et les chantres, auteurs de psaumes, furent parmi ses descendants (1 Ch 6.33-38 ; Ps 84.1).
La Bible du Semeur (BDS)

La Bible Du Semeur (The Bible of the Sower) Copyright © 1992, 1999 by Biblica, Inc.®
Used by permission. All rights reserved worldwide.

Marc 6:1-29 La Bible du Semeur (BDS)

Jésus rejeté à Nazareth

Jésus partit de là et retourna dans la ville dont il était originaire[a], accompagné de ses disciples. Le jour du sabbat, il se mit à enseigner dans la synagogue.

Beaucoup de ses auditeurs furent très étonnés : D’où tient-il cela ? disaient-ils. Qui lui a donné cette sagesse ? D’où lui vient le pouvoir d’accomplir tous ces miracles ? N’est-il pas le charpentier, le fils de Marie, le frère de Jacques, de Joseph, de Jude et de Simon ? Ses sœurs ne vivent-elles pas ici parmi nous ?

Et voilà pourquoi ils trouvaient en lui un obstacle à la foi.

Alors Jésus leur dit : C’est seulement dans sa patrie, dans sa parenté et dans sa famille que l’on refuse d’honorer un prophète.

Il ne put accomplir là aucun miracle, sinon pour quelques malades à qui il imposa les mains et qu’il guérit. Il fut étonné de leur incrédulité.

L’envoi des Douze

Jésus parcourait les villages des alentours pour y donner son enseignement. Il appela les Douze et les envoya en mission deux par deux, en leur donnant autorité sur les esprits mauvais. Il leur recommanda de ne rien emporter pour la route, sauf un bâton.

Il leur dit : Ne prenez ni provisions ni sac, ni argent dans votre ceinture. Mettez des sandales à vos pieds et n’emportez pas de tunique de rechange. 10 Dans la maison où vous entrerez, restez jusqu’à votre départ. 11 Et si, dans une ville, on ne veut ni vous recevoir ni vous écouter, partez de là en secouant la poussière de vos sandales[b] : cela constituera un témoignage contre eux.

12 Ils partirent donc et proclamèrent qu’il fallait changer profondément. 13 Ils chassaient aussi beaucoup de démons et guérissaient de nombreux malades en les oignant d’huile.

Hérode et Jean-Baptiste

14 Le roi Hérode[c] entendit parler de Jésus, car sa réputation se répandait partout.

On disait de Jésus : C’est Jean-Baptiste qui est ressuscité ! C’est pour cela qu’il détient le pouvoir de faire des miracles.

15 D’autres disaient : C’est Elie.

D’autres encore : C’est un prophète comme il y en avait autrefois.

16 De son côté, Hérode, qui entendait tout cela, se disait : C’est celui que j’ai fait décapiter, c’est Jean, et il est ressuscité !

(Mt 14.3-12 ; Lc 3.19-20)

17 En effet, Hérode avait fait arrêter Jean, l’avait fait enchaîner et jeter en prison, à cause d’Hérodiade, la femme de Philippe, son demi-frère, qu’il avait épousée[d].

18 Car Jean disait à Hérode : Tu n’as pas le droit de prendre la femme de ton frère.

19 Hérodiade, furieuse contre lui, cherchait à le faire mourir, mais elle n’y parvenait pas, 20 car Hérode craignait Jean. Il savait que c’était un homme juste et saint. Il le protégeait donc. Quand il l’entendait parler, il en restait fort perplexe. Et pourtant, il aimait l’entendre.

21 Un jour cependant, Hérodiade trouva une occasion favorable, lors de l’anniversaire d’Hérode. Celui-ci organisa ce jour-là une grande fête à laquelle il invita les hauts dignitaires de sa cour, les officiers supérieurs et les notables de la Galilée. 22 Au cours du banquet, la fille d’Hérodiade[e] entra dans la salle : elle dansa, Hérode et ses invités étaient sous son charme. Le roi dit alors à la jeune fille : Demande-moi ce que tu voudras et je te le donnerai. 23 Il alla même jusqu’à lui faire ce serment : Tout ce que tu me demanderas, je te le donnerai, même si c’est la moitié de mon royaume.

24 Elle sortit pour prendre conseil auprès de sa mère : Que vais-je lui demander ?

– La tête de Jean-Baptiste, lui répondit celle-ci.

25 Aussitôt la jeune fille se hâta de retourner auprès du roi pour lui exprimer son vœu en ces termes : Je veux que, tout de suite, tu me donnes sur un plat la tête de Jean-Baptiste.

26 Le roi en fut consterné, mais à cause de son serment et de ses invités, il ne voulut pas le lui refuser. 27 Il envoya donc aussitôt un garde en lui ordonnant de rapporter la tête de Jean. Celui-ci s’en alla décapiter Jean dans la prison. 28 Il apporta la tête sur un plat et la remit à la jeune fille, et celle-ci la donna à sa mère. 29 Lorsque les disciples de Jean apprirent ce qui s’était passé, ils vinrent prendre son corps pour l’ensevelir dans un tombeau.

Footnotes:

  1. 6.1 C’est-à-dire Nazareth, en Galilée.
  2. 6.11 Voir note Mt 10.14.
  3. 6.14 C’est-à-dire Hérode Antipas.
  4. 6.17 Hérode Philippe vivait à Rome. Antipas avait répudié sa femme pour épouser Hérodiade, femme de Philippe.
  5. 6.22 Certains manuscrits ont : sa fille Hérodiade.
La Bible du Semeur (BDS)

La Bible Du Semeur (The Bible of the Sower) Copyright © 1992, 1999 by Biblica, Inc.®
Used by permission. All rights reserved worldwide.

  Back

1 of 1

You'll get this book and many others when you join Bible Gateway Plus. Learn more

Viewing of
Cross references
Footnotes