A A A A A
Bible Book List

Juges 16-18La Bible du Semeur (BDS)

Samson à Gaza

16 Samson se rendit à Gaza[a]. Il y vit une prostituée et entra chez elle. La nouvelle se répandit parmi les gens de Gaza qu’il se trouvait dans la ville. Pendant toute la nuit, ils gardèrent les issues et firent le guet à la porte de la ville. Cependant, ils se tinrent tranquilles pendant la nuit, se proposant de le tuer au point du jour. Mais Samson resta couché jusqu’au milieu de la nuit seulement; à minuit, il se leva. Arrivé à la porte de la ville, il empoigna les deux battants avec les deux montants et les arracha avec la traverse, puis il chargea le tout sur ses épaules et le transporta jusqu’au sommet de la colline en face d’Hébron[b].

Samson trahi par Dalila

Plus tard, Samson tomba amoureux d’une femme nommée Dalila qui habitait dans la vallée de Soreq[c]. Les princes des Philistins[d] vinrent la trouver et lui dirent: Enjôle-le, et tâche de découvrir d’où lui vient sa force extraordinaire et comment nous pourrions réussir à le ligoter pour le maîtriser. Chacun de nous te donnera onze cents pièces d’argent[e].

Dalila demanda à Samson: Dis-moi, je te prie, d’où te vient ta grande force et avec quoi il faudrait te lier pour te maîtriser.

Samson lui répondit: Si on me lie avec sept cordes fraîches qui n’ont pas encore séché, je perdrai ma force et je deviendrai comme n’importe quel autre homme.

Les princes des Philistins procurèrent à Dalila sept cordes fraîches qui n’étaient pas encore sèches, et elle ligota Samson avec ces cordes, tandis que des hommes se tenaient cachés chez elle, dans la chambre. Tout à coup, elle s’écria: Samson! Les Philistins t’attaquent!

Il rompit les cordes comme se rompt une mèche d’étoupe quand elle a pris feu. Ainsi on ne découvrit pas le secret de sa force.

10 Dalila dit à Samson: Voici: tu t’es moqué de moi, tu m’as raconté des mensonges. Maintenant, dis-moi donc, je te prie, avec quoi l’on pourrait te lier.

11 Il lui répondit: Si on m’attache fortement avec des cordes neuves qui n’ont jamais servi, je perdrai ma force et deviendrai comme n’importe quel autre homme.

12 Alors Dalila prit des cordes neuves dont elle le ligota. Puis elle s’écria: Samson! Les Philistins t’attaquent!

Des hommes se tenaient de nouveau cachés dans la chambre. Mais il rompit les cordes comme un fil et les fit tomber de ses bras.

13 Dalila dit à Samson: Jusqu’à présent, tu t’es moqué de moi et tu ne m’as raconté que des mensonges. Dis-moi enfin avec quoi il faudrait te lier.

Il lui répondit: Si tu tisses les sept tresses de ma tête dans la chaîne d’un métier à tisser et que tu les fixes au moyen d’une cheville, je perdrai ma force et je deviendrai comme n’importe quel autre homme[f].

14 Alors elle l’endormit, tissa les sept tresses de sa chevelure sur la chaîne du métier à tisser et les fixa avec la cheville. Puis elle s’écria: Samson! Les Philistins t’attaquent!

Il se réveilla de son sommeil et arracha la cheville du métier avec la chaîne. 15 Alors elle lui dit: Comment peux-tu prétendre que tu m’aimes alors que tu ne me fais pas confiance! Voilà trois fois que tu t’es moqué de moi et que tu as refusé de m’indiquer d’où venait ta force extraordinaire.

16 Tous les jours, elle le harcelait par ses paroles et le poussait à bout par ses instances. Excédé à en mourir, 17 il finit par lui révéler son secret.

– Jamais encore, lui dit-il, mes cheveux et ma barbe n’ont été coupés, car j’ai été consacré à Dieu dès le sein maternel. Si l’on me rasait la tête, ma force m’abandonnerait et je deviendrais comme n’importe quel autre homme.

18 Dalila comprit qu’il lui avait révélé son secret. Elle fit prévenir les princes des Philistins en leur disant: Venez, car cette fois-ci, il m’a dit son secret.

Ils se rendirent chez elle avec l’argent promis. 19 Elle endormit Samson sur ses genoux, puis appela un homme pour lui couper les sept tresses de sa tête. Ainsi elle commença à le maîtriser, car il perdit sa force[g]. 20 Puis elle cria: Samson! Les Philistins t’attaquent!

Il se réveilla de son sommeil et se dit: Je m’en tirerai comme les autres fois et je me dégagerai!

Mais il ne savait pas que l’Eternel s’était détourné de lui. 21 Les Philistins se saisirent de lui et lui crevèrent les yeux[h], puis ils l’emmenèrent à Gaza, le ligotèrent avec une double chaîne de bronze, et lui firent tourner la meule à grain dans la prison.

L’ultime vengeance de Samson

22 Après avoir été rasés, ses cheveux commencèrent à repousser. 23 Les princes des Philistins s’assemblèrent pour offrir un sacrifice important à Dagôn[i] leur dieu et pour se livrer aux réjouissances. Ils disaient:

C’est notre Dieu qui a livré entre nos mains notre ennemi: Samson.

24 Quand le peuple le vit, il loua son dieu en disant:

C’est notre Dieu qui a livré entre nos mains notre ennemi
qui ravageait notre pays
et qui a fait tant de victimes parmi nous.

25 Comme ils étaient en joie, ils s’écrièrent: Appelez Samson, qu’il nous divertisse!

Ils firent sortir Samson de la prison et il dut se livrer à des pitreries devant eux, puis ils le placèrent entre les colonnes du bâtiment. 26 Alors Samson demanda au jeune homme qui le conduisait par la main: Guide-moi! Fais-moi toucher les colonnes qui soutiennent l’édifice pour que je puisse m’y appuyer.

27 Or, le bâtiment était rempli d’hommes et de femmes; tous les princes des Philistins s’y trouvaient et, sur la terrasse, il y avait trois mille personnes environ, hommes et femmes, qui regardaient Samson les amuser. 28 Samson pria l’Eternel et dit: Seigneur Eternel! Je te prie, interviens en ma faveur! Rends-moi ma force, une dernière fois, ô Dieu, pour que je me venge en une fois des Philistins pour la perte de mes deux yeux!

29 Il toucha les deux colonnes centrales qui soutenaient l’édifice et s’arc-bouta contre elles, de la main droite contre l’une et de la main gauche contre l’autre. 30 Puis il dit: Que je meure avec les Philistins!

Puis il poussa de toutes ses forces, et le bâtiment s’écroula sur les princes et sur toute la foule qui s’y trouvait. Ainsi il fit périr plus de monde par sa mort que de son vivant. 31 Ses frères et tous les siens descendirent pour emporter son corps et pour l’ensevelir entre Tsorea et Eshtaol dans le tombeau de Manoah, son père. Il avait été chef en Israël pendant vingt ans.

La déchéance morale et spirituelle d’Israël

Le sanctuaire de Mika

17 Dans la région montagneuse d’Ephraïm[j] vivait un homme nommé Mika. Il déclara à sa mère: Tu te souviens qu’on t’a volé onze cents pièces d’argent[k] et que tu as maudit le voleur en ma présence. Eh bien, c’est moi qui ai pris cet argent, il est chez moi.

– Que mon fils soit béni de l’Eternel! lui dit sa mère.

Il rendit les onze cents pièces d’argent à sa mère qui dit: Je consacre cet argent à l’Eternel en faveur de mon fils pour en faire une statue et une idole en métal fondu. Je vais donc te le rendre.

Le fils remit l’argent à sa mère, qui en préleva deux cents pièces pour les donner à un orfèvre. Celui-ci en fit une statue et une idole en métal fondu, qu’on plaça dans la maison de Mika. Ayant donc chez lui un lieu de culte, il fit faire une autre statue et des idoles domestiques, puis il établit prêtre l’un de ses fils.

Le prêtre de Mika

En ce temps-là, il n’y avait pas de roi en Israël. Chacun faisait ce qu’il jugeait bon. Or, il y avait là un jeune lévite, originaire de Bethléhem en Juda, qui appartient à la tribu de Juda. Il résidait là[l]. Il avait quitté Bethléhem pour aller s’établir là où il trouverait un domicile. En cours de route, il était arrivé dans la région montagneuse d’Ephraïm et jusqu’à la maison de Mika.

– D’où viens-tu? lui demanda celui-ci.

– Je suis un lévite, répondit-il, de Bethléhem en Juda. Je suis en route pour m’établir là où je trouverai un endroit.

10 – Eh bien, lui dit Mika, reste donc chez moi. Tu me serviras de «père[m]» et de prêtre, et je te donnerai dix pièces d’argent par an, en plus du vêtement et de la nourriture.

Le lévite entra à son service. 11 Il accepta de rester chez cet homme qui le traita comme l’un de ses fils. 12 Mika établit le lévite dans sa charge, et le jeune homme devint donc son prêtre. Il logea dans sa propre maison. 13 Mika dit: Maintenant, je suis certain que l’Eternel me fera du bien, puisque j’ai pu avoir un lévite pour prêtre.

Les Danites à la recherche d’un lieu pour s’établir

18 En ce temps-là, il n’y avait pas de roi en Israël. La tribu de Dan cherchait un territoire pour s’y établir, car jusqu’à ce moment-là, elle n’avait pas obtenu de patrimoine parmi les autres tribus d’Israël. Les Danites envoyèrent donc cinq hommes d’entre eux, particulièrement courageux, de Tsorea et d’Eshtaol, avec pour mission d’explorer et de reconnaître le pays. Ces cinq hommes arrivèrent dans la région montagneuse d’Ephraïm près de la maison de Mika, et y passèrent la nuit. Comme ils étaient tout près de la maison, ils remarquèrent l’accent du jeune lévite et allèrent le trouver pour lui demander: Qui t’a fait venir à cet endroit? Qu’est-ce que tu fais là? Pourquoi restes-tu ici?

Il leur dit tout ce que Mika faisait pour lui.

– Il me donne un salaire et je suis devenu son prêtre.

Alors ils lui dirent: Consulte donc Dieu, nous t’en prions, pour que nous sachions si le voyage que nous avons entrepris réussira.

Le prêtre leur répondit: Poursuivez tranquillement votre route! L’Eternel approuve le voyage que vous faites.

Les cinq hommes se remirent en route et allèrent jusqu’à Laïsh[n]. Ils y trouvèrent une population, vivant en toute sécurité, à la manière des Sidoniens[o], tranquille et confiante. Personne ne leur causait d’ennuis, personne n’y exerçait une autorité oppressive, et ils se trouvaient loin des Sidoniens, sans relation avec personne. Les cinq hommes revinrent à Tsorea et Eshtaol vers leur tribu où on leur demanda: Quelles sont les nouvelles?

Ils leur répondirent: Allons-y, marchons contre eux! Car nous avons examiné le pays et il est excellent. Quoi! Vous ne dites rien! Ne lambinez pas! Mettez-vous en route et allez le conquérir! 10 En arrivant là-bas, vous trouverez une population sans défiance et un pays spacieux et largement ouvert que Dieu a livré entre vos mains; c’est une contrée où rien ne manque de ce que la terre peut produire.

Le vol d’une idole et de son prêtre

11 Alors six cents hommes de la tribu de Dan armés pour le combat quittèrent Tsorea et Eshtaol. 12 En cours de route, ils campèrent près de Qiryath-Yearim en Juda. C’est pourquoi cet endroit s’appelle encore aujourd’hui Mahané-Dan (Le camp de Dan). Il est situé à l’ouest de Qiryath-Yearim[p]. 13 De là, ils se dirigèrent vers la région montagneuse d’Ephraïm et ils parvinrent aux abords de la maison de Mika. 14 Alors les cinq hommes qui étaient allés reconnaître la région de Laïsh, dirent à leurs compagnons: Savez-vous qu’il y a dans l’une de ces maisons-là un vêtement sacerdotal, des statuettes sacrées, une statue et une idole en métal fondu? Maintenant, vous savez ce que vous avez à faire!

15 Alors ils firent un détour jusque-là, entrèrent dans la maison du jeune lévite, la maison de Mika, pour le saluer. 16 Pendant ce temps, les six cents Danites armés pour le combat s’étaient postés à l’entrée de la porte. 17 Les cinq hommes qui étaient allés reconnaître le pays entrèrent et s’emparèrent des deux statues, des idoles domestiques et de l’idole en métal fondu. Le prêtre se tenait sur le seuil de la porte avec les six cents hommes armés. 18 Mais alors que les autres entraient dans la maison de Mika et prenaient les statues, les idoles domestiques et l’idole de métal fondu, il leur demanda: Que faites-vous là?

19 – Chut, pas un mot! lui dirent-ils. Viens avec nous, tu seras notre «père[q]» et notre prêtre! Qu’est-ce qui vaut mieux pour toi? Etre prêtre de la famille d’un seul homme, ou prêtre d’une tribu et d’une famille en Israël?

20 Le prêtre fut très heureux de cette proposition. Il prit les statues et les idoles domestiques, et s’en alla avec cette troupe.

21 Là-dessus, ils se remirent en route, en plaçant les enfants, le bétail et les choses précieuses à l’avant de la troupe. 22 Lorsqu’ils étaient déjà assez loin de la maison de Mika, les voisins de celui-ci donnèrent l’alarme et se lancèrent à la poursuite des Danites. 23 Arrivés près d’eux, ils les interpellèrent. Ceux-ci se retournèrent et demandèrent à Mika: Qu’est-ce qui te prend d’ameuter tous ces gens?

24 Il leur répondit: Vous avez pris les dieux que je me suis faits, vous avez enlevé mon prêtre et vous êtes partis. Il ne me reste plus rien. Et vous osez me demander ce qui me prend!

25 Les Danites répliquèrent: Ne nous rebats pas les oreilles! Sinon des hommes exaspérés pourraient bien tomber sur vous et tu risquerais d’y laisser ta vie et celle de ta famille.

26 Les Danites poursuivirent leur route, tandis que Mika, voyant qu’ils étaient plus forts que lui, fit demi-tour et rentra chez lui. 27 C’est ainsi que les Danites enlevèrent ce que Mika avait fabriqué ainsi que son prêtre.

Les Danites s’établissent à Laïsh

Ensuite, ils allèrent attaquer Laïsh et massacrèrent la population tranquille et vivant en sécurité qui s’y trouvait, puis ils mirent le feu à la ville. 28 Il n’y eut personne pour venir à son secours, car elle était éloignée de Sidon et n’avait de relations avec personne d’autre. La ville était située dans la vallée attenante à Beth-Rehob. Les descendants de Dan rebâtirent la ville et s’y installèrent. 29 Ils appelèrent la ville Dan, du nom de leur ancêtre Dan, le fils d’Israël, alors qu’auparavant elle s’appelait Laïsh. 30 Ils érigèrent pour eux la statue sculptée et établirent Jonathan, fils de Guershom et petit-fils de Moïse[r], comme prêtre de la tribu des Danites. Ses descendants remplirent cet office jusqu’au temps où les gens de la région furent emmenés en captivité. 31 Ils dressèrent donc pour eux la statue que Mika avait fabriquée, et elle y resta pendant tout le temps qu’il y eut un sanctuaire de Dieu à Silo[s].

Footnotes:

  1. 16.1 Important port de maritime, situé dans le sud de la Philistie.
  2. 16.3 Ou: en direction d’Hébron. Dans ce cas, il s’agirait d’une hauteur située à une demi-heure à l’est de Gaza. Hébron était à 70 kilomètres de Gaza.
  3. 16.4 Petite vallée proche du lieu de naissance de Samson.
  4. 16.5 La Philistie était une confédération de cinq villes gouvernées par cinq princes.
  5. 16.5 Il s’agit de sicles d’argent. Somme considérable (82,5 kg d’argent) équivalente au prix de 275 esclaves (d’après le prix offert pour Joseph quelques siècles auparavant).
  6. 16.13 Les v. 13 et 14 sont traduits d’après l’ancienne version grecque. Le texte hébreu traditionnel est plus court; il semble qu’une partie se soit perdue.
  7. 16.19 Le texte hébreu traditionnel a: et elle coupa, mais les versions anciennes ont: qui coupa.
  8. 16.21 Traitement souvent infligé aux prisonniers de guerre (1 S 11.2; 2 R 25.7).
  9. 16.23 Divinité principale des Philistins. Son nom, en hébreu, signifie grain. Dagôn devait donc être un dieu de la végétation. Par la suite, à cause de l’assonance avec le terme hébreu dag, «poisson», Dagôn a été représenté par une statue mi-homme, mi-poisson.
  10. 17.1 Au nord de Jérusalem.
  11. 17.2 Il s’agit de sicles d’argent.
  12. 17.7 Le verbe indique que le lévite y demeurait en étranger.
  13. 17.10 Terme de respect.
  14. 18.7 Ville appelée Léshem en Jos 19.47, située à l’extrême nord-est du pays alloué à Israël, au pied du mont Hermon. C’était aussi la limite nord du territoire israélite (20.1; 1 S 3.20; 2 S 3.10).
  15. 18.7 Les habitants s’occupaient d’agriculture et de commerce, mais pas d’expéditions guerrières. Ils entretenaient peut-être des relations commerciales avec les Phéniciens de Sidon.
  16. 18.12 A une quinzaine de kilomètres à l’ouest de Jérusalem (1 S 6.21; 7.1; 2 S 6.2).
  17. 18.19 Voir 17.10.
  18. 18.30 D’après les versions anciennes. Le texte hébreu traditionnel a: Manassé.
  19. 18.31 Voir Jos 18.1.
La Bible du Semeur (BDS)

La Bible Du Semeur (The Bible of the Sower) Copyright © 1992, 1999 by Biblica, Inc.®
Used by permission. All rights reserved worldwide.

Luc 7:1-30La Bible du Semeur (BDS)

La victoire sur la mort

Après avoir dit au peuple tout ce qu’il avait à lui dire, Jésus se rendit à Capernaüm.

Un officier romain avait un esclave malade, qui était sur le point de mourir. Or, son maître tenait beaucoup à lui. Quand il entendit parler de Jésus, l’officier envoya auprès de lui quelques responsables juifs pour le supplier de venir guérir son esclave. Ils vinrent trouver Jésus et ils le prièrent instamment: Cet homme, disaient-ils, mérite vraiment que tu lui accordes cette faveur. En effet, il aime notre peuple: il a même fait bâtir notre synagogue à ses frais.

Jésus partit avec eux. Il n’était plus qu’à une faible distance de la maison quand l’officier envoya des amis pour lui dire: Seigneur, ne te donne pas tant de peine, car je ne remplis pas les conditions[a] pour te recevoir dans ma maison. C’est la raison pour laquelle je n’ai pas osé venir en personne te trouver. Mais, dis un mot et mon serviteur sera guéri. Car, moi-même, je suis un officier subalterne, mais j’ai des soldats sous mes ordres, et quand je dis à l’un: «Va!», il va. Quand je dis à un autre: «Viens!», il vient. Quand je dis à mon esclave: «Fais ceci!», il le fait.

En entendant ces paroles, Jésus fut rempli d’admiration pour cet officier: il se tourna vers la foule qui le suivait et dit: Je vous l’assure, nulle part en Israël, je n’ai trouvé une telle foi!

10 Les envoyés de l’officier s’en retournèrent alors à la maison où ils trouvèrent l’esclave en bonne santé.

11 Ensuite[b], Jésus se rendit dans une ville appelée Naïn[c]. Ses disciples et une grande foule l’accompagnaient. 12 Comme il arrivait à la porte de la ville, il rencontra un convoi funèbre: on enterrait le fils unique d’une veuve. Beaucoup d’habitants de la ville suivaient le cortège. 13 Le Seigneur vit la veuve et il fut pris de pitié pour elle; il lui dit: Ne pleure pas!

14 Puis il s’approcha de la civière et posa sa main sur elle. Les porteurs s’arrêtèrent.

– Jeune homme, dit-il, je te l’ordonne, lève-toi!

15 Le mort se redressa, s’assit et se mit à parler. Jésus le rendit à sa mère. 16 Saisis d’une profonde crainte, tous les assistants louaient Dieu et disaient: Un grand prophète est apparu parmi nous!

Et ils ajoutaient: Dieu est venu prendre soin de son peuple!

17 Cette déclaration concernant Jésus se répandit dans toute la Judée et dans les régions environnantes.

Jésus et Jean-Baptiste

18 Jean fut informé par ses disciples de tout ce qui se passait. Il appela alors deux d’entre eux 19 et les envoya auprès du Seigneur pour demander: Es-tu celui qui devait venir[d], ou bien devons-nous en attendre un autre?

20 Ces hommes se présentèrent à Jésus et lui dirent: C’est Jean-Baptiste qui nous envoie. Voici ce qu’il te fait demander: «Es-tu celui qui devait venir, ou bien devons-nous en attendre un autre?»

21 Or, au moment où ils arrivaient, Jésus guérit plusieurs personnes de diverses maladies et infirmités. Il délivra des gens qui étaient sous l’emprise d’esprits mauvais et rendit la vue à plusieurs aveugles. 22 Il répondit alors aux envoyés: Retournez auprès de Jean et racontez-lui ce que vous avez vu et entendu: les aveugles voient, les paralysés marchent normalement, les lépreux sont purifiés, les sourds entendent, les morts ressuscitent, la Bonne Nouvelle est annoncée aux pauvres[e]. 23 Heureux celui qui ne perdra pas la foi à cause de moi!

24 Après le départ des messagers de Jean, Jésus saisit cette occasion pour parler de Jean à la foule: Qu’êtes-vous allés voir au désert? Un roseau agité çà et là par le vent? 25 Qui donc êtes-vous allés voir? Un homme habillé avec élégance? Ceux qui portent des habits somptueux et qui vivent dans le luxe habitent les palais royaux. 26 Mais qu’êtes-vous donc allés voir au désert? Un prophète? Oui, assurément, et même bien plus qu’un prophète, c’est moi qui vous le dis. 27 Car c’est celui dont il est écrit:

J’enverrai mon messager devant toi,
il te préparera le chemin[f] .

28 Je vous l’assure: parmi tous les hommes qui sont nés d’une femme, il n’y en a pas de plus grand que Jean. Et pourtant, le plus petit dans le royaume de Dieu est plus grand que lui.

(Mt 11.16-19)

29 Tous les gens du peuple et tous les collecteurs d’impôts qui ont écouté le message de Jean et se sont fait baptiser par lui ont reconnu que Dieu est juste. 30 Mais les pharisiens et les enseignants de la Loi, qui ont refusé de se faire baptiser par lui, ont rejeté la volonté de Dieu à leur égard.

Footnotes:

  1. 7.6 Ou: je ne suis pas digne. Voir Mt 8.8.
  2. 7.11 Certains manuscrits ont: le lendemain.
  3. 7.11 Ville du sud-est de la Galilée, à une douzaine de kilomètres de Nazareth.
  4. 7.19 Voir Mt 11.3 et la note.
  5. 7.22 Es 35.5; 61.1.
  6. 7.27 Ml 3.1 .
La Bible du Semeur (BDS)

La Bible Du Semeur (The Bible of the Sower) Copyright © 1992, 1999 by Biblica, Inc.®
Used by permission. All rights reserved worldwide.

  Back

1 of 1

You'll get this book and many others when you join Bible Gateway Plus. Learn more

Viewing of
Cross references
Footnotes