A A A A A
Bible Book List

Josué 16-18 La Bible du Semeur (BDS)

Le territoire des descendants de Joseph

16 Les descendants de Joseph reçurent par tirage au sort un territoire dont la frontière commençait au Jourdain près de Jéricho, à l’est des sources qui alimentaient la ville. De là, elle gravissait la montagne dans le désert vers Béthel, puis elle continuait jusqu’à Louz[a] et passait le long du territoire des Arkiens à Ataroth. Ensuite, elle descendait à l’ouest vers celui des Yapheléthiens jusqu’au territoire de Beth-Horôn-la-Basse et jusqu’à Guézer, pour aboutir à la mer Méditerranée. Tel est le patrimoine qui échut aux descendants des fils de Joseph, Manassé et Ephraïm.

Le territoire de la tribu d’Ephraïm

Voici le territoire des descendants d’Ephraïm pour leurs familles : leur frontière allait du côté est d’Ataroth-Addar jusqu’à Beth-Horôn-la-Haute, puis se prolongeait jusqu’à la mer. Au nord, elle passait à Mikmetath et tournait à l’est vers Taanath-Silo qu’elle traversait vers l’est en direction de Yanoah, d’où elle descendait à Ataroth et à Naarata, touchait Jéricho et aboutissait au Jourdain. De Tappouah, elle allait vers l’ouest au torrent de Qana pour rejoindre la mer. Tel fut le patrimoine des familles de la tribu d’Ephraïm, avec les villes et les villages qui en dépendent et qui leur furent réservés dans le territoire de la tribu de Manassé.

10 Les gens d’Ephraïm ne dépossédèrent pas les Cananéens établis à Guézer. Ceux-ci continuèrent à vivre au milieu des gens d’Ephraïm qui leur imposèrent des corvées. Ils y demeurent encore aujourd’hui.

Le territoire de la demi-tribu de Manassé (domaine occidental)

17 Puis le tirage au sort attribua un patrimoine à la tribu de Manassé, fils premier-né de Joseph. Makir, le fils aîné de Manassé, le père de Galaad qui fut un homme de guerre, avait déjà reçu les régions de Galaad et du Basan. Les autres descendants de Manassé, c’est-à-dire ceux d’Abiézer, de Héleq, d’Asriel, de Sichem, de Hépher et de Shemida, les fils de Manassé, fils de Joseph, reçurent aussi une part pour leurs familles.

Tselophhad, descendant de Manassé par Makir, Galaad et Hépher, n’eut pas de fils ; il n’eut que des filles qui s’appelaient : Mahla, Noa, Hogla, Milka et Tirtsa ; elles allèrent trouver le prêtre Eléazar, Josué, fils de Noun, et les responsables du peuple. Elles leur dirent : L’Eternel a ordonné à Moïse de nous donner un patrimoine comme aux hommes de notre tribu.

On leur attribua donc un patrimoine comme aux frères de leur père, conformément à l’ordre de l’Eternel. La tribu de Manassé reçut par conséquent dix parts – sans compter les régions de Galaad et du Basan situées à l’est du Jourdain. En effet, des descendantes de Manassé reçurent une propriété, tout comme les hommes de cette tribu, et le pays de Galaad appartint aux autres descendants de Manassé.

Le territoire de Manassé s’étendait d’Aser à Mikmetath, en face de Sichem. Puis leur frontière descendait vers Yamîn chez les habitants d’Eyn-Tappouah. Le territoire de Tappouah appartenait à Manassé, mais la ville elle-même, située à la limite de Manassé, était aux descendants d’Ephraïm. Ensuite, la frontière descendait au torrent de Qana, qu’elle rejoignait sur la rive sud. Les villes de cette région, enclavées parmi celles de Manassé, étaient à Ephraïm. La frontière de Manassé passait au nord du torrent et débouchait sur la mer. 10 Ainsi le territoire d’Ephraïm s’étendait vers le sud, celui de Manassé, vers le nord. La mer servait de frontière à l’ouest. Du côté nord, ils touchaient à Aser, du côté est à Issacar.

11 Manassé reçut encore plusieurs villes dans les territoires d’Aser et d’Issacar : Beth-Sheân[b] et les villes qui en dépendent, Yibleam et les villes qui en dépendent, ainsi que Dor, Eyn-Dor, Taanak, Meguiddo avec leurs habitants et les villes qui en dépendent, c’est-à-dire trois contrées. 12 Cependant les gens de Manassé ne réussirent pas à déposséder les habitants de ces villes et les Cananéens se maintinrent dans le pays. 13 Même lorsque les Israélites eurent accru leur puissance, ils leur imposèrent des corvées, mais ne les dépossédèrent pas.

Les descendants de Joseph veulent s’étendre

14 Les descendants de Joseph[c] vinrent se plaindre à Josué en disant : Pourquoi nous as-tu attribué par le sort seulement une part du pays, alors que l’Eternel nous a tellement bénis jusqu’à présent que nous sommes devenus très nombreux ?

15 Josué leur répondit : Si vous êtes tellement nombreux, et si la région montagneuse d’Ephraïm ne vous suffit pas, allez donc vous défricher du terrain dans les forêts appartenant aux Phéréziens et aux Rephaïm.

16 Les fils de Joseph répliquèrent : Il est vrai que la région montagneuse ne nous suffit pas, mais tous les Cananéens qui habitent dans les plaines de Beth-Sheân et des villes voisines, ainsi que ceux de la vallée de Jizréel[d], possèdent des chars bardés de fer pour combattre[e].

17 Alors Josué dit aux gens d’Ephraïm et de Manassé, descendants de Joseph : Vous êtes un peuple nombreux et fort, vous ne serez pas réduits à un lot unique. 18 Vous posséderez toute la région montagneuse couverte de forêts, vous la défricherez et vous l’occuperez jusqu’à ses limites extrêmes. Vous en déposséderez les Cananéens malgré leurs chars bardés de fer et malgré leur puissance.

Le partage du reste du pays entre les sept autres tribus

18 Toute la communauté des Israélites se réunit à Silo[f] ; ils y dressèrent la tente de la Rencontre, car tout le pays était soumis devant eux. Mais il restait parmi les Israélites sept tribus qui n’avaient pas encore pris possession de leur patrimoine. Josué dit alors aux Israélites : Pendant combien de temps encore négligerez-vous d’aller prendre possession du pays que l’Eternel, le Dieu de vos ancêtres, vous a donné ? Désignez trois hommes par tribu et je les enverrai en mission : ils iront parcourir le pays et ils feront le plan de leurs patrimoines respectifs, après quoi ils reviendront me trouver. Alors ils le partageront en sept parts. Les descendants de Juda conserveront leur territoire au sud, et ceux de Joseph le leur au nord. Etablissez donc un relevé descriptif du pays en y délimitant sept parts. Vous viendrez ensuite me le présenter et je tirerai ici vos lots au sort devant l’Eternel notre Dieu. Mais les descendants de Lévi ne recevront aucun territoire parmi vous, car le sacerdoce de l’Eternel constitue leur part[g]. Quant aux tribus de Gad, de Ruben et à la demi-tribu de Manassé, ils ont déjà reçu, à l’est du Jourdain, la part que Moïse, serviteur de l’Eternel, leur a attribuée.

Les hommes désignés pour faire le relevé du pays se mirent en route. Avant leur départ, Josué leur avait donné les ordres suivants : Allez parcourir le pays, faites-en le relevé, puis revenez auprès de moi. Ici même à Silo, je procéderai au tirage au sort devant l’Eternel.

Ces hommes partirent donc et parcoururent le pays, ils en dressèrent le relevé, ville par ville, sur un document, et partagèrent tout le territoire en sept sections. Puis ils revinrent trouver Josué au camp de Silo. 10 Devant l’Eternel, à Silo, Josué partagea le pays entre les Israélites par tirage au sort, en assignant à chaque tribu la part qui lui revenait.

Le territoire de la tribu de Benjamin

11 Le premier lot revint aux familles de la tribu des Benjaminites. Le territoire qui leur échut était situé entre celui des descendants de Juda et celui des descendants de Joseph. 12 Leur frontière nord partait du Jourdain, montait au flanc de Jéricho au nord, puis traversait la région montagneuse à l’ouest, pour aboutir au désert de Beth-Aven. 13 De là, elle gagnait Louz, appelée aujourd’hui Béthel, qu’elle contournait sur le flanc sud, puis elle descendait à Ataroth-Addar par-dessus la montagne située au sud de Beth-Horôn-la-Basse. 14 Ensuite, depuis cette montagne, elle s’infléchissait du côté de l’ouest et tournait vers le sud pour aboutir à Qiryath-Baal, devenu Qiryath-Yearim, ville de la tribu de Juda. Voilà où passait la frontière du côté ouest.

15 La frontière méridionale partait de Qiryath-Yearim, allait vers l’ouest en direction de la source des eaux de Nephtoah, 16 d’où elle descendait au pied de la montagne qui domine la vallée de Ben-Hinnom, au nord de la vallée des Rephaïm. Elle descendait la vallée de Hinnom, sur le versant sud de la colline des Yebousiens jusqu’à Eyn-Roguel. 17 Alors elle tournait vers le nord pour aboutir à Eyn-Shémesh, puis vers Gueliloth en face de la montée d’Adoummim. De là, elle descendait vers la pierre dite de Bohân, du nom d’un des fils de Ruben. 18 Elle passait par le versant nord de la montagne qui domine la vallée du Jourdain[h] et descendait dans cette vallée. 19 Elle continuait sur le flanc nord de Beth-Hogla et aboutissait à la pointe nord de la mer Morte vers l’embouchure du Jourdain. Voilà où passait leur frontière méridionale. 20 Le Jourdain constituait la frontière du côté est. Telles furent les frontières du territoire attribué aux familles des Benjaminites.

21 Voici les villes attribuées aux familles de la tribu de Benjamin : Jéricho, Beth-Hogla, Emeq-Qetsits, 22 Beth-Araba, Tsemaraïm, Béthel, 23 Avvim, Para, Ophra, 24 Kephar-Ammonaï, Ophni et Guéba : soit douze villes et leurs villages, 25 Gabaon, Rama, Beéroth, 26 Mitspé, Kephira, Motsa, 27 Réqem, Yirpéel, Tareala, 28 Tsela, Eleph, Yebous c’est-à-dire Jérusalem, Guibeath, Qiryath : soit quatorze villes avec les villages qui en dépendent. Tout cela constituait le patrimoine des familles de Benjamin.

Footnotes:

  1. 16.2 Voir v. 1-2 : Au lieu de de là, elle gravissait … jusqu’à Louz, l’ancienne version grecque a : de Béthel (c’est-à-dire Louz), elle … En Gn 28.19, les noms de Béthel et de Louz désignent la même ville.
  2. 17.11 Une ville importante au sud du lac de Galilée conquise plus tard (voir 1 S 31.10 où elle est encore aux mains des alliés des Philistins).
  3. 17.14 C’est-à-dire les deux tribus d’Ephraïm et de Manassé.
  4. 17.16 Vallée fertile de la Galilée appelée plus tard vallée d’Esdrelon.
  5. 17.16 Chars de combat à deux roues, bardés de plaques de fer, donnant l’avantage dans les batailles en plaine.
  6. 18.1 A une quarantaine de kilomètres au nord de Jérusalem, dans une position centrale pour les tribus principales (Juda et les descendants de Joseph). Silo devint le centre politique et religieux du pays. Le tabernacle y resta jusqu’au temps de Samuel (1 S 4.1-11) où il fut transféré à Gabaon (1 Ch 21.29).
  7. 18.7 Voir 13.14 ; Dt 18.1-8.
  8. 18.18 Au lieu de : qui domine la vallée du Jourdain, l’ancienne version grecque a : de Beth Arabah.
La Bible du Semeur (BDS)

La Bible Du Semeur (The Bible of the Sower) Copyright © 1992, 1999 by Biblica, Inc.®
Used by permission. All rights reserved worldwide.

  Back

1 of 1

You'll get this book and many others when you join Bible Gateway Plus. Learn more

Viewing of
Cross references
Footnotes