A A A A A
Bible Book List

Jérémie 46-48 La Bible du Semeur (BDS)

Sur les peuples non Israélites

Contre l’Egypte

La défaite de l’Egypte

46 Voici les paroles que l’Eternel adressa au prophète Jérémie au sujet des peuples non israélites, au sujet de l’Egypte et de l’armée du pharaon Néko, roi d’Egypte[a], qui fut battue par Nabuchodonosor, roi de Babylone, à Karkemish, sur les bords de l’Euphrate, la quatrième année du règne de Yehoyaqim, fils de Josias, roi de Juda :

Alignez le petit |et le grand bouclier
et marchez au combat !
Harnachez les chevaux
et montez sur les chars !
A vos rangs, casques sur la tête !
Affûtez bien vos lances !
Endossez vos cuirasses !

Pourquoi les vois-je |si terrifiés,
battre en retraite ?
Et leurs guerriers sont pourfendus ;
ils fuient éperdument |sans plus se retourner :
de toutes parts, c’est la terreur[b],
l’Eternel le déclare.
Même les plus agiles |ne peuvent se sauver,
et les plus valeureux |ne peuvent échapper.
Dans le septentrion, |sur les bords de l’Euphrate,
les voilà qui trébuchent |et qui s’écroulent !

Qui est-ce donc qui monte[c] |comme les eaux du Nil,
comme des fleuves |dont l’eau est bouillonnante ?
C’est l’Egypte qui monte |comme les eaux du Nil,
comme des fleuves |dont l’eau est bouillonnante.
Elle s’est écriée : |« Je monterai,
je couvrirai la terre,
je détruirai les villes |et ceux qui les habitent. »
A l’assaut, les chevaux,
et foncez, chars de guerre !
En avant, les soldats !
les Ethiopiens, les gens de Pouth,
portant le bouclier,
et les archers de Loud[d] !
10 Mais c’est le jour pour l’Eternel, |le Seigneur des armées célestes,
des règlements de comptes :
il va régler ses comptes |avec ses ennemis.
L’épée dévore, |elle se rassasie,
s’enivre de leur sang.
Car c’est un sacrifice |pour l’Eternel, |le Seigneur des armées célestes,
dans le pays du nord, |sur les bords de l’Euphrate[e].
11 Va, monte à Galaad |pour y chercher du baume,
ô population de l’Egypte !
En vain tu multiplies |les soins et les remèdes,
rien ne peut te guérir.
12 Les autres peuples ont appris ta honte
et la terre est remplie |de tes cris de détresse,
quand un guerrier se heurte |à un autre guerrier,
tous deux tombent ensemble.

L’invasion de l’Egypte

13 Voici la parole que l’Eternel adressa au prophète Jérémie, pour annoncer que Nabuchodonosor, roi de Babylone, viendrait infliger une défaite à l’Egypte[f] :

14 Faites-le savoir en Egypte,
et proclamez-le à Migdol,
proclamez-le |à Memphis et Daphné !
Commandez : A vos rangs, |préparez-vous !
Déjà l’épée dévore |autour de toi.
15 Pourquoi donc Apis[g] s’enfuit-il ? |Ton taureau si puissant |n’a donc pas résisté ?
En effet, l’Eternel |l’a bousculé !
16 Ils sont nombreux à trébucher,
à tomber l’un sur l’autre, |se disant mutuellement :
« Debout ! Retournons au pays,
sur notre sol natal |et chez les nôtres,
et fuyons l’épée meurtrière[h] ! »
17 Là ils ont dit du pharaon[i] :
« Le roi d’Egypte, c’est du bruit, |il a manqué son occasion. »
18 Aussi vrai que je vis,
c’est là ce que déclare |le Roi qui a pour nom |le Seigneur des armées célestes,
aussi vrai que le mont Thabor |est parmi les montagnes,
et que le mont Carmel |est au bord de la mer, |il vient !
19 Fais ton sac de captive,
population d’Egypte,
car Memphis sera dévastée,
elle sera brûlée
et privée d’habitants.

20 Une belle génisse, |voilà ce qu’est l’Egypte !
Mais, descendant du nord, |un taon est arrivé sur elle.
21 Même les mercenaires |qui sont au milieu d’elle
et qui étaient traités |comme des veaux |que l’on met à l’engrais,
eux aussi, ils font demi-tour
et fuient en masses : |ils ne résistent pas,
car le jour de la ruine |va les atteindre :
c’est le temps de leur châtiment.
22 L’Egypte prend la fuite, |sifflant comme un serpent,
car ils viennent en force,
ils se jettent sur elle |comme des bûcherons
armés de leurs cognées[j].
23 Ils coupent sa forêt
qui est impénétrable,
l’Eternel le déclare,
car ils sont plus nombreux |que des criquets,
on ne peut les compter.
24 La population de l’Egypte |est couverte de honte :
elle a été livrée |à un peuple venu du nord.

25 Le Seigneur des armées célestes, Dieu d’Israël, a dit : Je vais intervenir contre le dieu Amôn de Thèbes[k], contre le pharaon, contre l’Egypte, contre ses dieux et ses rois, contre le pharaon, et contre ceux qui se confient en lui ! 26 Je vais les livrer au pouvoir de ceux qui en veulent à leur vie, au roi de Babylone, Nabuchodonosor, et à ses officiers. Par la suite, l’Egypte sera peuplée comme autrefois, l’Eternel le déclare.

Israël connaîtra le repos

27 Et toi, Jacob mon serviteur,
sois donc sans crainte,
non, n’aie pas peur, |ô Israël !
Car moi, je vais te délivrer, |de la terre lointaine,
toi et tes descendants, |du pays de l’exil.
Oui, Jacob reviendra, |il jouira de la tranquillité, |et d’une vie paisible ;
personne ne l’inquiétera[l].
28 Sois donc sans crainte,
Jacob mon serviteur,
déclare l’Eternel,
car je suis avec toi.
Je ferai table rase |de tous les peuples
chez lesquels je t’ai dispersé,
mais je ne ferai pas |table rase de toi ;
cependant je te châtierai |selon ce qui est juste ;
je ne te laisserai |certainement pas impuni.

Contre les Philistins

47 Voici les paroles que l’Eternel adressa au prophète Jérémie au sujet des Philistins, avant que le pharaon[m] inflige une défaite à Gaza[n] :

Voici ce que déclare l’Eternel :
Des eaux vont s’élever |dans le pays du nord[o],
bientôt elles seront |un torrent qui déborde,
submergeant le pays |et tout ce qui s’y trouve :
les villes avec leurs habitants.
Les gens se mettent à crier,
et tous les habitants |du pays se lamentent
au fracas des sabots |des coursiers au galop,
au grondement des chars[p]
et au vacarme de leurs roues.
Les pères ne s’occupent plus |de leurs enfants,
tant ils sont abattus.
Car le jour est venu
où tous les Philistins |vont être exterminés,
où l’on supprimera |de Tyr et de Sidon |tous les survivants qui pourraient |venir à leur secours,
parce que l’Eternel |anéantit les Philistins,
tout ce qui reste de ces gens |originaires de l’île de Crète.
La population de Gaza |se rasera la tête
et Ashkelôn sera rendue muette.
Vous qui restez |sur cette plaine[q],
jusques à quand |vous ferez-vous des incisions[r] ?
« Malheur ! Epée de l’Eternel,
jusques à quand |cela va-t-il durer |avant que tu t’arrêtes ?
Rentre dans ton fourreau !
Calme-toi, et reste au repos ! »
Mais comment pourrait-elle |se tenir en repos
quand l’Eternel lui a donné pour ordre
d’attaquer Ashkelôn |et les bords de la mer ?
Tels sont les buts |fixés par lui.

Contre Moab

48 Prophéties concernant Moab.

Voici ce que déclare |le Seigneur des armées célestes, |Dieu d’Israël :
Quel malheur pour Nébo[s], |car elle est dévastée !
Qiryataïm est dans la honte, |car elle est prise.
Recouverte de honte, |la citadelle est terrifiée.
Plus de louange pour Moab !
A Heshbôn[t], on médite |des plans pour son malheur :
« Allons, rayons Moab |du nombre des nations ! »
Et toi aussi, Madmen, |tu seras réduite au silence :
l’épée te poursuivra.
Des cris se font entendre |depuis Horonaïm :
c’est la dévastation |et une grande ruine.
Voilà que Moab est brisé,
et l’on entend les cris |de ses petits[u].
On gravit en pleurant |la montée de Louhith.
En descendant la pente |d’Horonaïm,
on entend des cris de détresse, |à cause de la destruction.
Fuyez ! Sauve qui peut !
Courez comme l’onagre[v] |à travers le désert !
Tu as mis ta confiance,
Moab, dans tes richesses, |et dans tes réalisations.
Et bien, toi aussi tu seras conquis.
Le dieu Kemosh[w] |s’en ira en exil,
avec ses prêtres et ses princes,
et le dévastateur |fondra sur chaque ville ;
non, aucune cité |ne sera épargnée.
La vallée est ruinée, |le plateau ravagé[x],
c’est ce que l’Eternel a dit.
Répandez du sel sur Moab[y]
car il sera détruit,
ses villes seront dévastées
et privées d’habitants.
10 Maudit celui qui fait |l’œuvre de l’Eternel |sans y mettre son cœur !
Maudit soit qui refuse |le sang à son épée !

11 Moab, dès son jeune âge, |vivait dans la quiétude
et il s’est reposé |comme un vin sur sa lie,
n’ayant jamais été |versé d’un vase dans un autre :
il n’avait jamais pris |le chemin de l’exil.
Aussi a-t-il gardé |son goût particulier,
et son odeur première |n’a-t-elle pas changé.

12 Mais le temps va venir,
l’Eternel le déclare,
où je lui enverrai |des tonneliers |qui le transvaseront :
ils videront ses cruches
et briseront ses jarres.
13 Alors Moab, honteux, |rougira de Kemosh
comme le peuple d’Israël
a rougi de Béthel[z] |en qui il se confiait.

14 Comment osez-vous dire :
« Nous sommes des guerriers,
des soldats aguerris |pour le combat » ?
15 Le dévastateur de Moab
vient attaquer ses villes[aa],
la fleur de sa jeunesse |va tout droit au massacre,
c’est là ce que déclare |le Roi qui a pour nom : |le Seigneur des armées célestes.
16 La ruine de Moab |est tout près d’arriver,
le malheur fond sur lui, |précipitant ses pas.
17 Faites-lui vos condoléances,
vous qui êtes autour de lui,
et vous qui connaissez |sa renommée !
Dites : « Ah ! Comme il est brisé, |ce bâton si puissant,
ce sceptre si glorieux ! »

18 Descends de ta splendeur,
va habiter un lieu aride[ab],
ô population de Dibôn,
le dévastateur de Moab |vient t’attaquer
et il détruit tes forteresses.
19 Tiens-toi sur le chemin, |et fais le guet,
habitant d’Aroër,
questionne le fuyard |et celle qui se sauve.
Dis : « Qu’est-il arrivé ? »
20 Moab est dans la honte |car il est renversé !
Lamentez-vous, criez !
Annoncez sur l’Arnon :
Moab est dévasté !

21 Oui, le châtiment frappe |le pays du plateau :
Holôn, Yahats et Méphaath,
22 Dibôn, Nébo, |et Beth-Diblataïm,
23 Qiryataïm et Beth-Gamoul, |ainsi que Beth-Meôn,
24 Qeriyoth et Botsra
de même que toutes les villes |du pays de Moab,
qu’elles soient au près ou au loin.
25 La force de Moab |a été abattue,
sa puissance est brisée,
l’Eternel le déclare.

26 Enivrez-le[ac]
car il s’est fait plus grand |que l’Eternel !
Le voilà qui se vautre |dans ses vomissements !
A son tour, qu’il devienne |un objet de risée !
27 Il est vrai : Israël |est devenu pour toi |objet de raillerie ;
a-t-il été surpris |au milieu des voleurs
pour qu’à chaque occasion |où tu parles de lui, |tu te moques de lui ?
28 Habitants de Moab,
abandonnez les villes
et allez demeurer |au milieu des rochers !
Imitez la colombe
qui va poser son nid |au bord des précipices !

29 Nous avons entendu parler |de l’orgueil de Moab,
il est orgueilleux à l’extrême |et quel esprit de supériorité !
Quelle fierté ! |Quelle arrogance !
Quel cœur altier[ad] !
30 Je connais bien,
déclare l’Eternel,
toute son arrogance,
et ce dont il se vante |il ne l’accomplit pas.
31 Voilà pourquoi je me lamente |à cause de Moab,
je crie pour Moab tout entier,
et, pour les gens de Qir-Hérès, |je pousse des gémissements.
32 Comme Yaezer pleure, |je pleurerai sur toi |ô vigne de Sibma ;
tes sarments s’étendaient |au-delà de la mer,
et certains atteignaient |[la mer de[ae]] Yaezer.
Mais le dévastateur |s’est jeté sur tes fruits d’été |et pille ta vendange.
33 La joie et l’allégresse |ont disparu |des vergers de Moab
et du pays entier.
Je taris le vin dans les cuves,
on ne foule plus la vendange |avec des cris de joie.
C’en est fini |des cris de joie !

34 On entend les cris de Heshbôn |jusqu’à Elealé,
leur voix s’entend jusqu’à Yahats,
de Tsoar à Horonaïm
et jusqu’à Eglath-Shelishiya.
Les eaux de Nimrim elles-mêmes |ont cessé de couler[af].

35 Je ferai disparaître, |du pays de Moab,
ceux qui offrent des holocaustes |sur les hauts lieux
et ceux qui offrent |des parfums à ses dieux,
l’Eternel le déclare.

36 Aussi mon cœur gémit |au sujet de Moab |comme gémit la flûte,
oh, oui, mon cœur gémit |comme gémit la flûte |sur ceux de Qir-Hérès,
car ils ont perdu tous les biens |qu’ils avaient amassés.
37 Ils ont tous la tête rasée
et la barbe coupée,
et les mains tailladées,
les reins couverts |d’un habit de toile de sac[ag].
38 Et sur tous les toits en terrasse |du pays de Moab |et sur toutes ses places,
ce ne sont que lamentations,
car j’ai brisé Moab |comme l’on brise un vase |qui ne plaît pas,
l’Eternel le déclare.
39 Comme il s’est effondré ! |Hurlez !
Moab a tourné le dos, tout honteux,
et il est devenu |la risée et l’effroi
de tous ceux qui l’entourent.

40 Car voici ce que l’Eternel déclare :
Ce sera comme un aigle
qui fond vers lui et qui étend ses ailes |au-dessus de Moab[ah].
41 Qeriyoth est prise,
les lieux forts sont conquis,
et le cœur des guerriers |de Moab, ce jour-là,
sera semblable au cœur |d’une femme en travail.
42 Voilà Moab exterminé, |il cesse d’être un peuple
car il s’est fait plus grand que l’Eternel.
43 L’effroi, la fosse et le filet
vous atteindront, |habitants de Moab,
l’Eternel le déclare[ai].
44 Qui s’enfuira devant l’effroi
tombera dans la fosse,
qui remontera de la fosse
sera pris au filet ;
car je ferai venir |sur lui, oui, sur Moab,
l’année du châtiment,
l’Eternel le déclare.
45 A l’ombre de Heshbôn,
s’arrêtent des fuyards sans force
parce qu’un feu |est sorti de Heshbôn,
une flamme a jailli |du milieu de Sihôn[aj]
et elle a consumé |les tempes de Moab
et le crâne des tapageurs[ak].
46 Malheur à toi, Moab !
Car il périt, |le peuple de Kemosh,
ses fils sont emmenés captifs,
ses filles en exil.

47 Mais je ramènerai |les captifs de Moab
dans l’avenir,
l’Eternel le déclare.
Ici prend fin le jugement |prononcé sur Moab.

Footnotes:

  1. 46.2 Le pharaon Néko (610 à 595 av. J.-C.), voyant les Babyloniens s’étendre sur l’Euphrate, voulut prendre l’offensive contre eux et soumettre en même temps tous les pays entre l’Egypte et la Chaldée (y compris la Judée). Josias voulut lui barrer le passage de son pays. Il fut tué à Meguiddo (2 R 23.29-35). Néko fut battu par les Babyloniens en 605 av. J.-C. à Karkemish, ville située sur l’Euphrate, près de l’actuelle frontière entre la Syrie et la Turquie (voir 2 R 23.29-35).
  2. 46.5 Voir 6.25 ; 20.3, 10 ; 49.29.
  3. 46.7 Jérémie évoque le départ de l’armée depuis Egypte.
  4. 46.9 Pouth et Loud : voir Gn 10.6, 22 et notes.
  5. 46.10 A Karkemish.
  6. 46.13 Voir 43.11 et note.
  7. 46.15 Le dieu Apis était représenté par un taureau, symbole de la force. Pourquoi … s’enfuit-il : d’après l’ancienne version grecque. Le texte hébreu traditionnel a : pourquoi tes guerriers sont-ils terrassés ?
  8. 46.16 Ce sont les mercenaires qui parlent ainsi (voir v. 21).
  9. 46.17 En adoptant une autre vocalisation que le texte hébreu traditionnel, l’ancienne version grecque a traduit : Donnez pour nom au pharaon.
  10. 46.22 Les armées chaldéennes sont comparées à une troupe de bûcherons venant abattre les Egyptiens, faisant s’enfuir les serpents cachés dans la forêt.
  11. 46.25 Amôn : dieu principal des Egyptiens. Thèbes, dans la Haute-Egypte, à 500 kilomètres au sud du Caire, était le centre de son culte.
  12. 46.27 Les v. 27-28 ont leur parallèle en 30.10-11.
  13. 47.1 Soit le pharaon Néko (voir 46.2), soit le pharaon Hophra (voir 37.5 ; 44.30).
  14. 47.1 L’une des cinq villes principales de la Philistie. Ashkelôn (v. 5, 7) en est une autre.
  15. 47.2 Comme dans 46.7, l’invasion est comparée au débordement d’une source ou d’un fleuve.
  16. 47.3 Annonce d’une invasion chaldéenne qui eut effectivement lieu sous Nabuchodonosor en 604 av. J.-C.
  17. 47.5 sur cette plaine : selon le texte hébreu traditionnel dont la traduction est incertaine. L’ancienne version grecque a : le reste des géants.
  18. 47.5 Marques de deuil ; les incisions étaient interdites par la Loi (Lv 19.28 ; Dt 14.1).
  19. 48.1 Les différentes villes citées faisaient partie de Moab à l’époque de Jérémie.
  20. 48.2 En hébreu, le nom de Heshbôn fait assonance avec le verbe rendu par méditer et le nom Madmen avec le verbe traduit par réduire au silence.
  21. 48.4 de ses petits : selon le texte hébreu traditionnel. L’ancienne version grecque a : jusqu’à Tsoar (voir Es 15.5).
  22. 48.6 l’onagre : selon l’ancienne version grecque. Le texte hébreu traditionnel a : Aroër.
  23. 48.7 Kemosh : divinité principale des Moabites (voir 1 R 11.7, 33 ; 2 R 23.13).
  24. 48.8 Il s’agit de la vallée de l’Arnon et du plateau de Moab au nord de la vallée constituant la région principale du pays.
  25. 48.9 Selon le texte hébreu traditionnel. L’ancienne version grecque a : lancez un signal pour Moab.
  26. 48.13 Béthel où Jéroboam avait installé un veau d’or (1 R 12.28-30).
  27. 48.15 Autre traduction : Moab est détruite, ses villes sont investies.
  28. 48.18 un lieu aride : selon le texte hébreu traditionnel. L’ancienne version grecque a : dans les ordures. Dibôn était connu pour ses sources abondantes.
  29. 48.26 Voir 25.15-29.
  30. 48.29 Les v. 29-33 reprennent Es 16.6-10.
  31. 48.32 Les mots entre crochets manquent dans deux manuscrits hébreux (voir Es 16.8).
  32. 48.34 Heshbôn et Elealé : villes à la frontière nord du pays (voir Nb 21.26) à une trentaine de kilomètres au nord de la mer Morte. Yahats : à l’est, aux confins du désert. Tsoar : ville probablement située près de la rive sud de la mer Morte. L’oasis de Nimrim : à une quinzaine de kilomètres au sud-est de la mer Morte.
  33. 48.37 Marques de deuil.
  34. 48.40 Pour les v. 40-41, voir 49.22.
  35. 48.43 Les v. 43-44 reprennent Es 24.17-18.
  36. 48.45 Sur Sihôn, voir Dt 2.26.
  37. 48.45 Les v. 45-46 reprennent Nb 21.28-29.
La Bible du Semeur (BDS)

La Bible Du Semeur (The Bible of the Sower) Copyright © 1992, 1999 by Biblica, Inc.®
Used by permission. All rights reserved worldwide.

  Back

1 of 1

You'll get this book and many others when you join Bible Gateway Plus. Learn more

Viewing of
Cross references
Footnotes