A A A A A
Bible Book List

Jérémie 34-36 La Bible du Semeur (BDS)

Message au roi

34 Voici quel message l’Eternel adressa à Jérémie lorsque Nabuchodonosor, roi de Babylone, et toute son armée, ainsi que tous les royaumes de la terre soumis à sa domination et tous les peuples combattaient contre Jérusalem et contre toutes les villes de son territoire[a] : Voici ce que dit l’Eternel, le Dieu d’Israël : Va dire à Sédécias, roi de Juda : Voici ce que dit l’Eternel : Je vais livrer cette ville au roi de Babylone qui y mettra le feu. Quant à toi, tu ne lui échapperas pas, non, tu seras bel et bien capturé et tu lui seras livré. Tu le verras en face et il te parlera lui-même, oui, tu iras à Babylone.

Pourtant, écoute ce que dit l’Eternel, ô Sédécias, roi de Juda : Voici ce que déclare l’Eternel à ton sujet : Tu ne mourras pas par l’épée, mais tu mourras paisiblement. Comme on a allumé un brasier pour tes ancêtres qui étaient avant toi sur le trône royal, ainsi l’on allumera un brasier en ton honneur, et l’on entonnera pour toi une élégie funèbre : « Hélas ! notre seigneur ! » Moi, l’Eternel, j’en fais la promesse et je le déclare.

Le prophète Jérémie rapporta toutes ces paroles à Sédécias, roi de Juda, à Jérusalem, pendant que l’armée du roi de Babylone combattait Jérusalem et toutes les villes de Juda qui tenaient encore, c’est-à-dire Lakish et Azéqa, car c’étaient là les places fortes de Juda qui résistaient encore.

Des esclaves libérés puis repris

Voici la parole que l’Eternel adressa à Jérémie.

Le roi Sédécias avait conclu une alliance avec toute la population de Jérusalem pour que l’on proclame la libération de tous les esclaves. Chacun devait affranchir ses esclaves hébreux, hommes ou femmes, en sorte que personne ne retienne plus son compatriote judéen comme esclave. 10 Tous les dirigeants et toute la population avaient conclu cette alliance et s’étaient engagés à libérer chacun son esclave, homme ou femme, pour ne plus les retenir dans la servitude. Ils avaient tenu parole et avaient libéré leurs esclaves. 11 Mais par la suite, ils revinrent sur leur décision et reprirent leurs anciens esclaves, hommes et femmes, qu’ils avaient affranchis, pour les soumettre de nouveau à la servitude.

12 C’est alors que l’Eternel adressa la parole à Jérémie en ces termes : 13 Voici ce que déclare l’Eternel, Dieu d’Israël : J’avais moi-même conclu une alliance avec vos ancêtres quand je les ai fait sortir d’Egypte, du pays où ils étaient esclaves, en leur disant[b] : 14 « Au bout de sept ans, chacun de vous laissera partir libre son compatriote hébreu qui se sera vendu à lui comme esclave. Celui-ci servira pendant six ans, et la septième année vous l’affranchirez. » Mais vos ancêtres ne m’ont pas obéi, ils n’ont pas prêté attention à mes paroles. 15 Or vous-mêmes, vous avez changé de conduite et vous avez fait ce que je considère comme juste en annonçant chacun la libération de son prochain. Vous avez pris des engagements par une alliance à ce sujet, devant moi, dans le Temple qui m’appartient[c]. 16 Mais ensuite, vous êtes revenus sur votre parole et vous m’avez déshonoré, car chacun de vous a repris ses anciens esclaves, hommes et femmes, que vous aviez affranchis, et à qui vous aviez permis de disposer d’eux-mêmes à leur gré ; vous les avez forcés à redevenir vos esclaves et vos servantes.

17 C’est pourquoi, voici ce que déclare l’Eternel : Puisque vous ne m’avez pas obéi en déclarant libre chacun son compatriote et son prochain, eh bien, moi, je proclame votre « libération » – l’Eternel le déclare – votre libération pour l’épée, la peste et la famine, et vous inspirerez l’effroi à tous les royaumes de la terre.

18 Je livrerai ces hommes qui ont transgressé cette alliance que j’avais ratifiée. Car vous n’avez pas tenu les engagements que vous aviez pris lorsque vous avez conclu cette alliance devant moi en coupant un veau en deux et en passant entre les deux moitiés[d]. 19 Vous, les dirigeants de Juda et de Jérusalem, les hauts fonctionnaires de la cour, les prêtres et tous les gens du pays qui êtes passés entre les deux moitiés du veau, 20 je vous livrerai à vos ennemis et à ceux qui en veulent à votre vie, et vos cadavres serviront de pâture aux rapaces et aux animaux sauvages.

21 Quant à Sédécias, roi de Juda, et à ses ministres, je les livrerai à leurs ennemis et à ceux qui veulent leur mort, à l’armée du roi de Babylone qui vient de lever le siège[e]. 22 Je vais donner mes ordres – l’Eternel le déclare – et je les ferai revenir devant cette ville ; ils l’attaqueront, ils s’en empareront et ils y mettront le feu. Et je ferai en sorte que les villes de Juda soient dévastées et privées d’habitants.

Un exemple de fidélité

35 Voici le message que l’Eternel adressa à Jérémie au temps de Yehoyaqim, fils de Josias[f], roi de Juda : Va trouver la famille des Rékabites[g], parle-leur, et fais-les venir dans l’une des salles du Temple. Là, tu leur donneras du vin à boire.

Je pris donc Yaazania, fils de Jérémie, petit-fils de Habatsinia, les hommes de sa parenté, tous ses fils et tous les Rékabites. Je les emmenai au temple de l’Eternel, dans la salle assignée aux disciples de Hanân, fils de Yigdalia, l’homme de Dieu. Cette salle se trouve à côté de la salle des dirigeants, au-dessus de la chambre de Maaséya, fils de Shalloum, le gardien du seuil. Je plaçai devant les Rékabites des bols remplis de vin ainsi que des coupes, et je les invitai à boire. Mais ils me dirent : Nous ne boirons pas de vin car Yonadab[h], fils de Rékab, notre ancêtre, nous a donné ces ordres : « Vous ne boirez jamais de vin, ni vous, ni vos descendants, à perpétuité. Vous ne construirez pas de maisons, vous ne cultiverez pas la terre, vous ne planterez pas de vignes et vous n’en posséderez pas ; pendant toute votre vie, vous habiterez sous des tentes, afin que vous viviez longtemps sur la terre où vous n’êtes que des étrangers. »

Nous avons donc obéi à tous les ordres de Yonadab, fils de Rékab, notre ancêtre, de sorte que nous ne buvons jamais de vin, nous, nos femmes, nos fils et nos filles. Nous ne construisons pas de maisons pour y habiter, nous ne possédons ni vigne, ni champ et nous ne faisons pas de semailles ; 10 nous habitons sous des tentes. Nous obéissons à tous les ordres de Yonadab, notre ancêtre. 11 Mais lorsque Nabuchodonosor, roi de Babylone, a envahi ce pays, nous nous sommes dit : « Retirons-nous dans Jérusalem pour fuir les armées des Chaldéens et des Syriens[i]. » Nous nous sommes donc installés dans Jérusalem.

12 Alors l’Eternel adressa la parole à Jérémie en ces termes : 13 Voici ce que déclare le Seigneur des armées célestes, Dieu d’Israël : Va dire aux gens de Juda et aux habitants de Jérusalem : Ne retiendrez-vous pas cette leçon pour écouter mes paroles ? dit l’Eternel. 14 Les descendants de Yonadab, fils de Rékab, ont respecté les ordres que leur ancêtre leur a donnés : il leur avait défendu de boire du vin et ils n’en ont jamais bu jusqu’à ce jour, pour se conformer à l’ordre de leur ancêtre. Et moi, je n’ai cessé de vous parler, mais vous ne m’avez pas obéi. 15 Je vous ai envoyé sans me lasser, tous mes serviteurs les prophètes pour vous dire : « Abandonnez votre conduite mauvaise, faites le bien, cessez de courir après d’autres dieux pour leur rendre un culte, et vous demeurerez dans le pays que je vous ai donné, à vous comme à vos ancêtres. » Mais vous n’avez pas prêté attention et ne m’avez pas écouté. 16 Les descendants de Yonadab, fils de Rékab, ont obéi aux ordres de leur ancêtre, mais ce peuple ne m’a pas écouté.

17 C’est pourquoi voici ce que déclare l’Eternel, le Dieu des armées célestes, Dieu d’Israël : Je vais faire venir sur Juda et sur tous les habitants de Jérusalem tous les malheurs dont je les ai menacés, parce que je leur ai parlé et qu’ils n’ont pas écouté ; je les ai appelés, et ils n’ont pas répondu.

18 Puis, Jérémie dit aux Rékabites : Voici ce que déclare le Seigneur des armées célestes, Dieu d’Israël : Parce que vous avez obéi aux ordres de Yonadab, votre ancêtre, que vous les avez exécutés et que vous avez fait tout ce qu’il vous a ordonné, 19 à cause de cela, voici ce que déclare le Seigneur des armées célestes, Dieu d’Israël : Yonadab, fils de Rékab, ne manquera jamais de descendants qui se tiennent tous les jours en ma présence.

Les souffrances de Jérémie

La destruction du rouleau

36 La quatrième année du règne de Yehoyaqim, fils de Josias, roi de Juda[j], l’Eternel adressa ce message à Jérémie : Prends un rouleau de parchemin. Tu y inscriras toutes les paroles que je t’ai dites au sujet d’Israël, de Juda et de tous les autres peuples, depuis le jour où j’ai commencé à te parler sous le règne de Josias, et jusqu’à ce jour. Lorsque les gens de Juda entendront tous les maux que j’ai décidé de leur infliger, peut-être chacun d’eux abandonnera-t-il sa conduite mauvaise, et alors je pardonnerai leurs fautes et leurs péchés.

Alors Jérémie fit appel à Baruch[k], fils de Nériya, et Baruch écrivit, sous la dictée de Jérémie, sur un rouleau de parchemin, tout ce que l’Eternel lui avait dit. Puis Jérémie donna les instructions suivantes à Baruch : Je suis retenu et je me trouve dans l’impossibilité de me rendre au Temple. Va donc toi-même au temple de l’Eternel, un jour de jeûne[l], et lis, dans ce rouleau que tu as écrit sous ma dictée, les paroles de l’Eternel pour les faire entendre à tout le peuple ainsi qu’à tous les gens de Juda qui seront venus de leurs différentes villes. Peut-être se mettront-ils alors à supplier l’Eternel et chacun d’eux abandonnera-t-il sa conduite mauvaise, puisque l’Eternel a menacé ce peuple avec une grande colère et une forte indignation.

Baruch, fils de Nériya, fit tout ce que le prophète Jérémie lui avait ordonné. Il lut au temple de l’Eternel les paroles de l’Eternel consignées dans le livre. Cela se passait la cinquième année du règne de Yehoyaqim, fils de Josias, roi de Juda, au neuvième mois[m] : on avait publié un jeûne[n] devant l’Eternel pour tout le peuple de Jérusalem et pour tous les gens des villes de Juda qui venaient à Jérusalem.

10 Baruch lut dans le rouleau les paroles de Jérémie, dans le temple de l’Eternel, dans la salle de Guemaria[o], fils de Shaphân, le secrétaire, dans le parvis supérieur, à l’entrée de la porte Neuve du Temple. Tout le peuple pouvait l’entendre.

11 Michée, le fils de Guemaria, fils de Shaphân, entendit toutes les paroles de l’Eternel contenues dans le livre. 12 Il se rendit au palais royal, entra dans le bureau du secrétaire où tous les ministres étaient en séance. Il y avait là Elishama, le secrétaire, Delaya, fils de Shemaya, Elnathan, fils d’Akbor, Guemaria, fils de Shaphân, Sédécias, fils de Hanania et tous les autres ministres. 13 Michée leur rapporta toutes les paroles qu’il avait entendues de Baruch lorsque celui-ci avait lu au peuple ce qui était écrit dans le rouleau.

14 Alors tous les ministres envoyèrent Yehoudi, fils de Netania, fils de Shélémia, fils de Koushi, à Baruch pour lui dire : Prends avec toi le rouleau que tu as lu au peuple, et viens ici.

Baruch, fils de Nériya, prit le rouleau et se rendit auprès d’eux. 15 Ils lui dirent : Assieds-toi, s’il te plaît, et lis-nous cet écrit.

Baruch leur en fit donc lecture. 16 Lorsqu’ils entendirent toutes ces paroles, ils se regardèrent l’un l’autre avec effroi et ils dirent à Baruch : Il faut absolument que nous rapportions toutes ces paroles au roi.

17 Puis ils interrogèrent Baruch : Dis-nous donc comment tu as écrit toutes ces paroles. Etait-ce sous la dictée de Jérémie[p] ?

18 Baruch leur répondit : Il m’a dicté personnellement toutes ces paroles et moi je les ai transcrites avec de l’encre sur ce rouleau.

19 Alors les ministres dirent à Baruch : Va te cacher quelque part, de même que Jérémie. Que personne ne sache où vous êtes !

20 Puis ils se rendirent auprès du roi dans la cour de son palais, en laissant le rouleau dans le bureau du secrétaire Elishama, et ils informèrent le roi de tout ce qui s’était passé. 21 Celui-ci envoya Yehoudi chercher le rouleau. Quand Yehoudi l’eut pris dans le bureau du secrétaire Elishama, il le lut au roi et à tous les ministres qui se tenaient debout autour de lui.

22 Cela se passait au neuvième mois ; le roi se trouvait dans son palais d’hiver et un brasero brûlait devant lui. 23 Chaque fois que Yehoudi avait lu trois ou quatre colonnes du rouleau, le roi les coupait avec le canif du secrétaire et les jetait au feu dans le brasero, jusqu’à ce que tout le rouleau soit passé au feu dans le brasero.

24 Mais ni le roi ni aucun de ses hauts fonctionnaires qui entendaient toutes ces paroles, ne furent alarmés, et aucun d’eux ne déchira ses vêtements en signe de consternation. 25 Pourtant Elnathan, Delaya et Guemaria avaient prié le roi avec insistance de ne pas brûler le rouleau, mais il ne les avait pas écoutés. 26 Au contraire, le roi ordonna à Yerahméel, prince de sang[q], à Seraya, fils d’Azriel, et à Shélémia, fils d’Abdéel, d’arrêter Baruch le secrétaire et le prophète Jérémie ; mais l’Eternel les tint cachés.

27 Après que le roi eut brûlé le rouleau contenant les paroles que Baruch avait écrites sous la dictée de Jérémie, l’Eternel adressa la parole à Jérémie en ces termes : 28 Prends un autre rouleau sur lequel tu écriras toutes les paroles qui figuraient sur le premier rouleau que Yehoyaqim, roi de Juda a brûlé. 29 Tu diras à Yehoyaqim, roi de Juda : Voici ce que déclare l’Eternel : Tu as brûlé ce rouleau en demandant : « Pourquoi y as-tu écrit que le roi de Babylone viendra détruire ce pays et en faire disparaître hommes et bêtes ? »

30 C’est pourquoi voici ce que l’Eternel déclare au sujet de Yehoyaqim, roi de Juda : Aucun de ses descendants ne lui succédera sur le trône de David[r]. Son cadavre sera jeté dehors et exposé à la chaleur du jour et au froid de la nuit. 31 Je le punirai, lui, ses descendants et tous ses hauts fonctionnaires pour leurs crimes, et je ferai venir sur eux, sur les habitants de Jérusalem et sur les gens de Juda, tous les malheurs que je leur ai annoncés et dont ils ont refusé d’entendre parler.

32 Alors Jérémie prit un autre rouleau et le donna au secrétaire Baruch, fils de Nériya. Celui-ci y écrivit, sous la dictée de Jérémie, toutes les paroles contenues dans le rouleau que Yehoyaqim, roi de Juda, avait brûlé. Il y ajouta encore beaucoup d’autres paroles semblables.

Footnotes:

  1. 34.1 Voir 2 R 25.1-11 ; 2 Ch 36.17-21 ; Jr 21.2.
  2. 34.13 Voir Ex 21.2-3 ; Dt 15.12-15.
  3. 34.15 Autre traduction : où je suis invoqué.
  4. 34.18 Voir Gn 15.9-18.
  5. 34.21 A cause de l’approche de l’armée égyptienne venue au secours des Judéens en 588 av. J.-C. (voir 37.5-11).
  6. 35.1 Ces événements ont eu lieu lors du premier siège de Jérusalem par Nabuchodonosor (v. 11), en 598 av. J.-C.
  7. 35.2 Les Rékabites : voir 2 R 10.15-16 ; 1 Ch 2.55. Ils formaient une branche des Qéniens, tribu nomade, dont certains se sont joints aux Israélites lors de la conquête de Canaan (Jg 1.16 ; 4.11 ; 1 S 27.10).
  8. 35.6 Yonadab : chef des Rékabites au temps de Jéhu, près de 250 ans avant Jérémie, qui a déployé un grand zèle pour la destruction du culte de Baal (2 R 10.15-23).
  9. 35.11 Les Syriens : alliés des Chaldéens.
  10. 36.1 605 av. J.-C.
  11. 36.4 Voir 32.12 et note.
  12. 36.6 Voir v. 9 et note.
  13. 36.9 C’est-à-dire en novembre-décembre 604 (on comptait les mois à partir du printemps), à la saison froide (v. 22).
  14. 36.9 Peut-être suite à l’invasion babylonienne de 605 av. J.-C. (voir Dn 1.1 et note).
  15. 36.10 Guemaria : voir 26.24 et note.
  16. 36.17 Les mots : sous la dictée de Jérémie ne figurent pas dans l’ancienne version grecque.
  17. 36.26 Autre traduction : officier royal ou haut fonctionnaire du roi (voir de même en 38.6).
  18. 36.30 Son fils Yehoyakîn ne régna que trois mois (2 R 24.8), puis il fut déporté à Babylone (2 R 24.15) où il mourut probablement (voir 52.33-34).
La Bible du Semeur (BDS)

La Bible Du Semeur (The Bible of the Sower) Copyright © 1992, 1999 by Biblica, Inc.®
Used by permission. All rights reserved worldwide.

Hébreux 2 La Bible du Semeur (BDS)

Ne pas négliger le salut apporté par le Fils

Puisqu’il en est ainsi, nous devons prendre encore plus au sérieux les enseignements que nous avons reçus afin de ne pas être entraînés à la dérive.

En effet, la parole transmise à nos ancêtres par des anges est entrée pleinement en vigueur et chaque transgression, chaque désobéissance, a reçu la sanction qu’elle méritait. Alors, comment pourrons-nous échapper nous-mêmes au châtiment si nous négligeons un si grand salut ? Car ce salut a tout d’abord été annoncé par le Seigneur lui-même, ceux qui l’ont entendu en ont ensuite confirmé la validité pour nous et Dieu a authentifié leur témoignage en y ajoutant le sien, c’est-à-dire, en accomplissant toutes sortes de signes miraculeux, d’actes extraordinaires, de manifestations diverses de sa puissance et en accordant à ces témoins, selon sa propre volonté, de recevoir chacun sa juste part de l’Esprit Saint.

Dieu a tout soumis au Fils

Car ce n’est pas à des anges que Dieu a soumis le monde à venir dont nous parlons. Au contraire, quelqu’un, dans un texte de l’Ecriture, déclare :

Qu’est-ce que l’homme, |pour que tu prennes soin de lui ?
Qu’est-ce qu’un être humain |pour que tu t’intéresses à lui ?
Tu l’as abaissé pour un peu de temps[a] |au-dessous des anges,
tu l’as couronné de gloire et d’honneur[b] ,
tu as tout mis sous ses pieds[c] .

En soumettant tout à son autorité, Dieu n’a rien laissé qui puisse ne pas lui être soumis. Or actuellement nous ne voyons pas encore que tout lui soit soumis. Mais voici ce que nous constatons : après avoir été abaissé pour un peu de temps au-dessous des anges[d], Jésus se trouve maintenant couronné de gloire et d’honneur, à cause de la mort qu’il a soufferte. Ainsi, par la grâce de Dieu, c’est pour tous les hommes qu’il a connu la mort.

Le Fils, frère des hommes

10 En effet, Dieu, qui a créé tout ce qui existe et pour qui sont toutes choses, voulait conduire beaucoup de fils à participer à la gloire. Il lui convenait pour cela d’élever à la perfection par ses souffrances celui qui devait leur ouvrir le chemin du salut[e]. 11 Car Jésus, qui purifie les hommes de leurs péchés, et ceux qui sont ainsi purifiés partagent la même humanité[f]. C’est pourquoi il n’a pas honte de les appeler ses frères et sœurs 12 lorsqu’il dit :

Je proclamerai à mes frères |quel Dieu tu es,
je te louerai |dans l’assemblée[g].

13 Il dit aussi : Pour moi, je mettrai toute ma confiance en Dieu[h], et encore : Me voici avec les disciples que Dieu m’a donnés[i].

14 Ainsi donc, puisque ces disciples sont des êtres de chair et de sang, lui aussi, de la même façon, a partagé leur condition. Il l’a fait pour réduire à l’impuissance, par la mort, celui qui détenait le pouvoir de la mort, c’est-à-dire le diable, 15 et pour délivrer tous ceux qui étaient réduits à l’esclavage leur vie durant par la peur de la mort.

16 Car ce n’est évidemment pas pour porter secours à des anges qu’il est venu ; non, c’est à la descendance d’Abraham qu’il vient en aide. 17 Voilà pourquoi il devait être rendu, à tous égards, semblable à ses frères afin de devenir un grand-prêtre plein de compassion et fidèle dans le domaine des relations de l’homme avec Dieu, en vue d’expier les péchés de son peuple. 18 Car, puisqu’il a lui-même été éprouvé dans ce qu’il a souffert, il peut secourir ceux qui sont éprouvés.

Footnotes:

  1. 2.7 Autre traduction : quelque peu.
  2. 2.7 Certains manuscrits ajoutent : tu l’as établi roi sur les œuvres de tes mains.
  3. 2.8 Ps 8.5-7 cité selon l’ancienne version grecque.
  4. 2.9 Durant le ministère terrestre de Jésus.
  5. 2.10 Autre traduction : le chef du salut (voir 12.2).
  6. 2.11 Autre traduction : ont tous la même origine : Dieu.
  7. 2.12 Ps 22.23.
  8. 2.13 Es 8.17 cité selon l’ancienne version grecque.
  9. 2.13 Es 8.18.
La Bible du Semeur (BDS)

La Bible Du Semeur (The Bible of the Sower) Copyright © 1992, 1999 by Biblica, Inc.®
Used by permission. All rights reserved worldwide.

  Back

1 of 1

You'll get this book and many others when you join Bible Gateway Plus. Learn more

Viewing of
Cross references
Footnotes