A A A A A
Bible Book List

Jérémie 23-25 La Bible du Semeur (BDS)

Les mauvais bergers et le bon Berger

23 Malheur à ces bergers[a] qui perdent et dispersent les brebis de mon pâturage, l’Eternel le déclare. C’est pourquoi voici ce que dit l’Eternel, le Dieu d’Israël, au sujet des bergers qui dirigent son peuple : Vous avez dispersé mon troupeau de brebis. Vous les avez chassées, vous n’avez pas veillé sur elles ! Eh bien, moi, je vous punirai[b] à cause de vos agissements mauvais, l’Eternel le déclare. Moi, je rassemblerai ce qui reste de mes brebis dispersées dans tous les pays où je les ai chassées, je les ramènerai dans leur propre prairie où elles se reproduiront et se multiplieront. J’établirai sur elles des bergers de mon choix qui les dirigeront. Et elles ne connaîtront plus ni crainte ni terreur, et plus aucune d’elles ne manquera jamais, l’Eternel le déclare.

Voici venir le temps,
l’Eternel le déclare,
où je vais donner à David |un germe juste.
Il régnera avec sagesse
et il exercera |le droit et la justice |dans le pays[c].
A cette époque-là, |Juda sera sauvé,
et Israël vivra |dans la sécurité.
Voici quel est le nom |dont on l’appellera :
« L’Eternel est notre justice[d] ».

C’est pourquoi des jours viennent, l’Eternel le déclare, où l’on ne dira plus : « L’Eternel est vivant, lui qui a fait sortir d’Egypte les Israélites[e] », mais l’on dira plutôt : « L’Eternel est vivant, lui qui a fait sortir et revenir la descendance d’Israël de ce pays du nord et de tous les pays où il l’aura chassée. » Elle vivra alors dans son pays.

Contre les faux prophètes

Prophètes pervertis

Au sujet des prophètes :
mon cœur est tout brisé
et tous mes membres tremblent.
Je suis comme un homme ivre,
oui, comme un homme |que le vin a dompté.
C’est à cause de l’Eternel, |de ses paroles saintes.
10 Car le pays est rempli d’adultères
et il est dans le deuil. |A cause des malédictions[f],
les pâturages de la steppe |sont desséchés.
Ces hommes courent pour le mal
et usent de leur force |pour l’injustice.
11 Oui, même les prophètes, |même les prêtres, |sont pervertis
et, jusque dans mon temple, |ils font le mal,
l’Eternel le déclare.
12 C’est pourquoi leur chemin |sera pour eux glissant |et obscurci ;
ils y seront poussés |et ils y tomberont.
Car je ferai venir |un grand malheur sur eux
l’année où je les châtierai,
l’Eternel le déclare.

13 J’ai vu des choses scandaleuses
chez les prophètes |de Samarie[g] :
ils ont prophétisé |au nom du dieu Baal
et ils ont égaré |mon peuple : Israël.
14 Mais parmi les prophètes de Jérusalem,
j’ai vu des abominations !
On commet l’adultère,
on vit dans le mensonge,
on encourage ceux qui font le mal
en sorte qu’ils ne se détournent pas |de leur méchanceté.
Ils sont tous devenus |pour moi comme Sodome,
et les habitants de Jérusalem |comme ceux de Gomorrhe[h].

15 C’est pourquoi, voici ce que dit |le Seigneur des armées célestes |au sujet des prophètes :
Voici, je vais leur donner de l’absinthe |pour les nourrir
et je leur ferai boire |des eaux empoisonnées,
car c’est de tes prophètes, |Jérusalem,
qu’est venue l’impiété |pour se répandre |partout dans le pays.

16 Voici ce que déclare |le Seigneur des armées célestes :
N’écoutez pas |ce que proclament les prophètes
dans leurs discours ;
ils vous bercent sans fin |d’illusions mensongères
car ce qu’ils vous racontent, |ce ne sont que révélations |de leur propre invention
et non pas ce qui sort |de la bouche de l’Eternel.
17 A ceux qui me méprisent ils disent :
« L’Eternel a parlé,
vous connaîtrez la paix. »
Et à tous ceux |qui suivent les penchants |de leur cœur obstiné,
ils disent : « Le malheur |ne vous atteindra pas ! »
18 Mais qui a assisté |au conseil que tient l’Eternel ?
Oui, qui a vu, |qui a entendu sa parole ?
Qui donc a prêté attention |à sa parole ?
Qui donc l’a entendue ?

19 Voici que la tempête |de l’Eternel se lève,
sa fureur se déchaîne,
l’orage tourbillonne,
il s’abat sur la tête |de ceux qui font le mal[i].
20 La colère de l’Eternel |ne se calmera pas
avant qu’il ait agi |et qu’il ait accompli
les desseins de son cœur.
Dans les jours à venir, |vous vous en rendrez compte.

21 Je n’ai pas mandaté |tous ces prophètes-là,
et cependant, ils courent !
Et je ne leur ai pas |adressé la parole.
Pourtant, ils prophétisent !
22 S’ils avaient assisté |à mon conseil,
ils auraient annoncé |ma parole à mon peuple.
Ils le feraient se détourner |de ses mauvais comportements
et de ses mauvais actes.
23 Ne suis-je donc |qu’un Dieu de près,
demande l’Eternel,
ne suis-je pas aussi |un Dieu de loin ?
24 Quelqu’un, dit l’Eternel, |pourrait-il se cacher |dans un endroit secret
sans que moi, je le voie ?
Ne suis-je pas celui |qui remplit ciel et terre ?
demande l’Eternel.

Inventions mensongères

25 J’ai entendu les discours des prophètes qui prophétisent le mensonge en mon nom, en disant : « Voici, j’ai reçu un songe ! J’ai reçu un songe ! » 26 Combien de temps encore auront-ils donc en tête, de prophétiser le mensonge, ces prophètes qui proclament leurs inventions trompeuses ? 27 Veulent-ils, par les songes qu’ils se racontent mutuellement, me faire oublier par mon peuple tout comme leurs ancêtres m’ont oublié pour Baal ? 28 Si un prophète a fait un songe, qu’il raconte ce songe. Et celui qui a une parole de ma part, qu’il communique ma parole selon la vérité. Que vient faire la paille au milieu du froment ? demande l’Eternel. 29 Ma parole n’est-elle pas pareille au feu ? demande l’Eternel. N’est-elle pas comme un marteau qui brise le roc ?

30 Aussi, déclare l’Eternel, je vais m’en prendre à ces prophètes qui, mutuellement, se volent mes paroles. 31 Je vais m’en prendre à ces prophètes, déclare l’Eternel, qui agitent leur langue pour prononcer un oracle. 32 Je vais m’en prendre, déclare l’Eternel, à ces prophètes qui ont des songes mensongers, qui les racontent pour égarer mon peuple par leurs mensonges et par leurs balivernes. Car moi, je ne les ai pas mandatés, je ne leur ai pas donné d’ordre, ils ne sont, pour ce peuple, d’aucune utilité, l’Eternel le déclare.

Qui est le fardeau ?

33 Et si quelqu’un du peuple, ou un prophète ou bien un prêtre, te pose la question : « Quel est donc le message dont l’Eternel te charge[j] ? » tu leur diras ceci : La charge ? C’est vous-même ! Je vais m’en délester, l’Eternel le déclare. 34 Et si un prophète ou un prêtre, ou si quelqu’un du peuple déclare : « Voici le message dont l’Eternel me charge », je punirai cet homme ainsi que sa famille. 35 Vous demanderez ainsi les uns aux autres : « Qu’a donc répondu l’Eternel ? » ou « Qu’a déclaré l’Eternel ? » 36 Mais vous ne direz plus : « Voici l’oracle dont l’Eternel me charge », sinon cette parole deviendra une charge pour celui qui la dit, car vous avez tordu les paroles du Dieu vivant, de notre Dieu, le Seigneur des armées célestes. 37 Tu demanderas au prophète : « Que t’a répondu l’Eternel ? » ou : « Qu’a déclaré l’Eternel ? » 38 Mais si vous dites : « Voici l’oracle dont l’Eternel me charge », alors voici ce que déclare l’Eternel : Puisque c’est là ce que vous dites : « Voici l’oracle dont l’Eternel me charge », alors que je vous ai fait dire : « Ne parlez pas ainsi ! », 39 à cause de cela, je vais vous oublier totalement[k] et vous rejeter loin de moi, vous et la ville que je vous ai donnée, à vous et à vos ancêtres ; 40 je vous couvrirai d’un opprobre éternel, d’une honte éternelle qu’on n’oubliera jamais.

Conclusions

Les bonnes et les mauvaises figues

24 Après que Nabuchodonosor, roi de Babylone, eut déporté de Jérusalem et emmené à Babylone Yekonia[l], fils de Yehoyaqim, roi de Juda, les chefs de Juda, les artisans et les forgerons, l’Eternel me donna une vision : deux paniers de figues étaient posés devant le temple de l’Eternel.

L’un de ces paniers contenait d’excellentes figues, comme le sont celles de la première récolte[m] ; l’autre, des figues très mauvaises, si mauvaises qu’on ne pouvait les manger.

Et l’Eternel me demanda : Que vois-tu, Jérémie ?

Je répondis : Des figues : les unes sont excellentes ; les autres, très mauvaises, si mauvaises qu’on ne peut les manger.

Alors l’Eternel m’adressa la parole en ces termes : Voici ce que déclare l’Eternel, le Dieu d’Israël : Je considère les exilés de Juda que j’ai déportés de ce lieu-ci au pays des Chaldéens comme ces bonnes figues, pour leur faire du bien.

Oui, je veillerai sur eux pour leur bien et je les ramènerai dans ce pays-ci où je les reconstruirai pour ne plus les détruire, où je les replanterai pour ne plus les arracher[n].

Je disposerai leur cœur à me connaître et à savoir que je suis l’Eternel. Alors ils seront mon peuple, et moi, je serai leur Dieu ; car ils reviendront à moi de tout leur cœur.

Mais, déclare l’Eternel, je traiterai Sédécias, roi de Juda, ses hauts dignitaires et ceux qui subsistent de Jérusalem, ceux qui restent dans ce pays et ceux qui se sont réfugiés en Egypte, comme de mauvaises figues, qui sont si mauvaises qu’elles ne sont plus mangeables.

Je ferai d’eux un objet d’horreur et de malheur[o] dans tous les royaumes de la terre. Partout où je les disperserai, on les couvrira d’opprobre, ils seront la fable et la risée des gens, et un objet de malédiction.

10 Je déchaînerai contre eux l’épée, la famine et la peste, jusqu’à ce qu’ils aient complètement disparu du pays que je leur ai donné, à leurs ancêtres puis à eux.

Où mène le refus d’obéir

25 Voici le message qui fut adressé à Jérémie au sujet de tout le peuple de Juda, la quatrième année de Yehoyaqim, fils de Josias, roi de Juda, ce qui correspond à la première année du règne de Nabuchodonosor, roi de Babylone[p]. Jérémie, le prophète, s’adressa à tout le peuple de Juda et à tous les habitants de Jérusalem en ces termes :

Depuis la treizième année de Josias, fils d’Amôn, roi de Juda, jusqu’à ce jour, cela fait vingt-trois ans que la parole de l’Eternel m’est adressée et que je vous la transmets, sans me lasser, mais vous ne m’avez pas écouté. L’Eternel vous a envoyé, sans se lasser, tous ses serviteurs les prophètes ; mais vous n’avez ni écouté ni prêté attention à leur message. Ils vous disaient : « Que chacun de vous abandonne sa mauvaise conduite et ses actes mauvais ! Alors vous demeurerez dans le pays que l’Eternel vous a donné, à vos ancêtres et à vous, depuis toujours et pour toujours. Ne courez pas après d’autres dieux pour leur rendre un culte et vous prosterner devant eux, et ne m’irritez pas par des idoles de votre fabrication ; alors je ne vous ferai pas de mal. » Mais vous ne m’avez pas écouté, déclare l’Eternel, et vous m’avez irrité par les idoles que vous vous êtes fabriquées, pour votre propre malheur.

C’est pourquoi, voici ce que déclare le Seigneur des armées célestes : Puisque vous n’avez pas écouté mes paroles, je vais envoyer chercher toutes les peuplades du nord – l’Eternel le déclare – et Nabuchodonosor, roi de Babylone, qui sera mon serviteur. Je les ferai venir contre ce pays et contre ses habitants, et contre tous les peuples qui l’entourent. Je les vouerai à l’extermination, je les dévasterai, j’en ferai pour toujours des ruines et l’on sifflera d’horreur à leur sujet. 10 Je ferai disparaître de chez eux tous les cris de réjouissance et d’allégresse, la voix du marié et de la mariée, le bruit de la meule et la lumière de la lampe. 11 Le pays tout entier ne sera plus que ruines et terre dévastée. L’ensemble de ces peuples seront assujettis au roi de Babylone pendant soixante-dix ans[q]. 12 Et au bout de ces soixante-dix ans, je demanderai compte de leur crime au roi de Babylone et à son peuple – l’Eternel le déclare – je sévirai contre le pays des Chaldéens et je le réduirai en désert pour toujours.

13 J’accomplirai contre ce pays toutes les menaces que j’ai proférées contre lui et tout ce qui est écrit dans ce livre, ce que Jérémie a prophétisé au sujet de ces divers peuples[r].

14 Car les Chaldéens eux-mêmes seront assujettis par des peuples nombreux et des rois puissants et je leur rendrai ce que leur auront valu leurs actes et leurs agissements.

La coupe de colère pour tous les peuples

15 Car voici ce que m’a déclaré l’Eternel, le Dieu d’Israël : Prends de ma main cette coupe du vin de la colère et donne-la à boire à tous les peuples vers lesquels je t’envoie. 16 Ils boiront, ils tituberont et seront comme fous devant l’épée que je vais envoyer contre eux.

17 Alors je pris la coupe de la main de l’Eternel et je fis boire tous les peuples vers lesquels l’Eternel m’avait envoyé. 18 Je fis boire Jérusalem, les villes de Juda, ses rois et ses hauts dignitaires, pour en faire une ruine et une terre dévastée, un objet de sifflements horrifiés et de malédiction[s], comme ils le sont à ce jour. 19 Je la fis boire au pharaon, le roi d’Egypte, et à ses fonctionnaires, à ses hauts dignitaires et à tout son peuple, 20 à tout le ramassis de peuples vivant dans leur pays[t], à tous les rois du pays d’Outs, à tous les rois des Philistins, à Ashkelôn, Gaza, Eqrôn et à ce qui reste d’Ashdod[u], 21 à Edom, à Moab ainsi qu’aux Ammonites ; 22 à tous les rois de Tyr, à tous ceux de Sidon ainsi qu’aux rois des îles et des régions côtières au-delà de la mer, 23 à Dedân, à Téma, à Bouz et à tous ceux qui se rasent le haut des joues[v] ; 24 à tous les rois de l’Arabie, à tous les rois des peuples habitant le désert ; 25 à tous les rois des Cimmériens, à tous les rois d’Elam, et à tous les rois de Médie[w] ; 26 à tous les rois du nord, rapprochés ou lointains, l’un après l’autre ; à tous les royaumes du monde répartis sur la terre. Et le roi de Shéshak[x] boira après eux tous.

27 Tu leur diras : Voici ce que déclare le Seigneur des armées célestes, Dieu d’Israël : Buvez, enivrez-vous, vomissez et tombez sans plus vous relever devant l’épée que j’envoie parmi vous ! 28 Si jamais ils refusent de prendre de ta main la coupe pour la boire, alors tu leur diras : Voici ce que déclare le Seigneur des armées célestes : Vous la boirez quand même ! 29 C’est sur la ville qui m’appartient que je commence à faire venir le malheur, et vous en seriez exemptés ? Non, vous n’en serez pas exemptés ! Car je fais venir l’épée contre tous les habitants de la terre, l’Eternel le déclare, le Seigneur des armées célestes.

30 Toi, tu leur prophétiseras toutes ces choses et puis tu leur diras :

L’Eternel rugit de là-haut,
de sa demeure sainte, |il donne de la voix,
il pousse des rugissements |contre son pâturage,
il crie contre tous les habitants de la terre |tout comme ceux qui foulent le raisin.
31 Le tumulte en parvient |aux confins de la terre,
car l’Eternel entre en procès |avec les peuples,
et il juge tous les humains,
il livre les méchants au glaive,
l’Eternel le déclare.
32 Voici ce que déclare |le Seigneur des armées célestes :
Un malheur se propage |d’un peuple à l’autre ;
des confins de la terre, |un terrible ouragan se lève.

33 Ce jour-là, les victimes frappées par l’Eternel joncheront le sol, d’un bout du monde à l’autre. Nul ne mènera deuil sur eux, on ne les recueillera pas pour les mettre au tombeau. Ils deviendront du fumier sur le sol.

34 Lamentez-vous, bergers, |poussez des cris !
Roulez-vous sur le sol, |vous puissants du troupeau,
car le jour du massacre |est arrivé pour vous.
Vous tomberez |et vous serez brisés |comme on brise un beau vase.

35 Alors les bergers perdront tout refuge ;
les puissants du troupeau |n’auront plus aucun moyen d’échapper.
36 On entend les clameurs |poussées par les bergers,
et les lamentations |des puissants du troupeau,
car l’Eternel dévaste |leurs pâturages.
37 Sous l’effet de son ardente colère,
les paisibles enclos |sont réduits au silence.
38 Il quitte sa retraite |comme un jeune lion.
Leur pays sera dévasté
à cause de l’épée[y] |des oppresseurs,
et de leur ardente colère.

Footnotes:

  1. 23.1 Les bergers sont les rois qui viennent d’être mentionnés.
  2. 23.2 Le prophète joue ici sur les deux sens du même verbe hébreu qui signifie veiller et punir.
  3. 23.5 Voir 33.14-16.
  4. 23.6 Allusion au roi Sédécias (21.1) qui ne faisait guère honneur à son nom qui signifie : l’Eternel est ma justice.
  5. 23.7 Pour les v. 7-8, voir 16.14-15.
  6. 23.10 A cause des malédictions : selon le texte hébreu traditionnel. Quelques manuscrits hébreux, l’ancienne version grecque et la version syriaque ont : à cause de cela.
  7. 23.13 Samarie, capitale du royaume du Nord, centre du faux culte, avait subi le châtiment de Dieu par la conquête assyrienne un siècle avant Jérémie. Les prédictions optimistes de ses prophètes n’avaient pas empêché Dieu de la punir.
  8. 23.14 Voir Gn 18.20-21 ; 19.1-9 ; Es 1.10 ; Ez 16.49.
  9. 23.19 Pour les v. 19-20, voir 30.23-24.
  10. 23.33 Nous essayons ici et dans la suite de rendre le jeu de mots de l’hébreu qui utilise un même terme signifiant tantôt message, tantôt charge.
  11. 23.39 Selon le texte hébreu traditionnel. Quelques manuscrits hébreux, l’ancienne version grecque, la version syriaque et la Vulgate ont : je vais vous charger sur mes épaules comme un chargement.
  12. 24.1 Sur Yekonia, appelé Konia en 22.24 et Yehoyakîn ailleurs, voir 22.24 et note ; 2 R 24.8-16 ; 2 Ch 36.8-10.
  13. 24.2 Les figues de la première récolte, mûres en juin, sont les meilleures (voir Es 28.4). Les figues d’été mûrissant en août sont sèches (voir Os 9.10 ; Mi 7.1).
  14. 24.6 Reconstruirai … détruire … replanterai … arracher : voir 1.10 ; comparer 31.28 ; 42.10 ; 45.4.
  15. 24.9 et de malheur. Autre traduction : et on citera leur nom dans les formules d’imprécations.
  16. 25.1 En 605 av. J.-C., l’année où Nabuchodonosor vainquit les Egyptiens à Karkemish, vint à Jérusalem et imposa un tribut au roi Yehoyaqim (voir Dn 1.1-2).
  17. 25.11 Voir 29.10 ; Dn 9.2 ; 2 Ch 36.21.
  18. 25.13 C’est ici que l’ancienne version grecque insère les chapitres 46 à 51.
  19. 25.18 et de malédiction. Autre traduction : cité dans les formules d’imprécations.
  20. 25.20 L’Egypte a, de tout temps, reçu et cherché à assimiler des étrangers (voir Ex 12.38). Peu avant Jérémie, Psammétique avait enrôlé des Ioniens et des Cariens dans son armée.
  21. 25.20 Ashdod avait été considérablement réduite après le siège de 29 ans que lui avait imposé le pharaon Psammétique, le père du pharaon Néko.
  22. 25.23 Voir 9.25.
  23. 25.25 Les Cimmériens : peuple venant des monts d’Arménie. Selon d’autres, il s’agirait des rois de Zimri, région non identifiée. L’Elam et la Médie se trouvent au nord-est de la Babylonie.
  24. 25.26 Shéshak désigne Babylone, selon un procédé de codage qui consiste à remplacer la première lettre de l’alphabet par la dernière, la deuxième par l’avant-dernière, etc. (voir Jr 51.1).
  25. 25.38 l’épée : d’après plusieurs manuscrits hébreux, l’ancienne version grecque et Jr 46.16 ; 50.16. La plupart des manuscrits hébreux ont : la colère.
La Bible du Semeur (BDS)

La Bible Du Semeur (The Bible of the Sower) Copyright © 1992, 1999 by Biblica, Inc.®
Used by permission. All rights reserved worldwide.

  Back

1 of 1

You'll get this book and many others when you join Bible Gateway Plus. Learn more

Viewing of
Cross references
Footnotes