A A A A A
Bible Book List

Jérémie 18-22 La Bible du Semeur (BDS)

Le signe du potier

Dans la maison du potier

18 L’Eternel parla à Jérémie en ces termes : Va, rends-toi chez le potier et là, je te ferai entendre ma parole.

Je me rendis donc chez le potier, qui était en train de travailler sur son tour. Mais le récipient qu’il façonnait avec l’argile ne fut pas réussi. Alors le potier en refit un autre, comme il le jugea bon. Là-dessus, l’Eternel me parla en ces termes : O peuple d’Israël, ne puis-je pas agir à votre égard comme a fait ce potier ? demande l’Eternel. Vous êtes entre mes mains, comme l’argile entre les mains du potier, communauté d’Israël !

Une fois, je décrète de déraciner un peuple ou un royaume, de le renverser et d’amener sa ruine[a]. Mais si ce peuple que j’ai menacé cesse de mal agir, je renoncerai à lui envoyer le malheur que j’avais projeté contre lui. Et si, par contre, je parle de construire et de planter tel peuple, ou tel royaume, 10 mais que ce peuple fait ce que je considère comme mal, et ne m’écoute pas, je renoncerai au bien que j’avais parlé de lui faire.

11 Dis donc maintenant aux Judéens et aux habitants de Jérusalem : Voici ce que déclare l’Eternel : Moi je façonne votre malheur, et j’ai des projets contre vous. Que chacun de vous abandonne donc sa conduite mauvaise, qu’il se comporte et qu’il agisse d’une bonne manière. 12 Mais ils te répondront : « C’est peine perdue, nous ferons à notre tête et chacun agira selon les penchants de son cœur obstiné et mauvais. »

Un oubli coupable

13 Et c’est pourquoi |voici ce que déclare l’Eternel :
Demandez donc aux autres peuples
si l’on a entendu |pareille chose !
La communauté d’Israël |a vraiment perpétré |un horrible forfait !
14 Avez-vous jamais vu la neige
abandonner les rochers du Liban ?
Avez-vous vu tarir |les eaux qui en descendent,
ces eaux qui coulent, fraîches[b] ?
15 Mais mon peuple m’oublie :
il offre des parfums |à des faux dieux
qui, sur sa route, le font chanceler,
et qui lui font quitter |les chemins de toujours
pour marcher sur des sentiers et des routes
qui ne sont pas frayés.
16 Il expose ainsi son pays |à la dévastation
pour lui attirer pour toujours |des sifflements d’horreur.
Quiconque y passera |en sera atterré
et hochera la tête.
17 Comme le vent d’orient, |je les disperserai
devant leurs ennemis ;
au jour de leur désastre,
je leur présenterai mon dos
et non ma face.

Complot contre Jérémie

18 Alors certains se mirent à dire : Allons : formons un plan contre ce Jérémie ! On trouvera toujours des prêtres pour enseigner la Loi, des sages pour nous donner des conseils ainsi que des prophètes pour proclamer une parole. Venez, attaquons-le avec des calomnies ! Et ne prêtons plus attention à tout ce qu’il nous dit !

19 Mais toi, ô Eternel, |prête-moi attention,
écoute ce que disent |ces gens qui me cherchent querelle.
20 Rendront-ils le mal pour le bien ?
Ils creusent une fosse |pour m’y faire tomber.
Considère, Eternel,
que, pour plaider |en faveur de ces gens,
je me suis tenu devant toi
en vue de détourner |ta colère loin d’eux !
21 A cause de cela, |livre leurs fils à la famine
et précipite-les |sur le fil de l’épée !
Prive leurs femmes |de leurs enfants, |qu’elles deviennent veuves,
que leurs maris |soient frappés par la peste,
et que leurs jeunes gens |soient frappés par l’épée |dans le combat !
22 Qu’on entende des cris |sortir de leurs demeures,
quand tu feras venir |subitement sur eux |des bandes ennemies,
parce qu’ils ont creusé |des fosses pour me prendre
et caché des filets |pour m’attraper les pieds !
23 Mais toi, ô Eternel, |tu connais bien leurs plans
pour me faire mourir.
Ne pardonne pas leur forfait !
N’efface pas leur faute ! |Ne l’oublie pas !
Qu’ils soient terrassés devant toi !
Au temps où ta colère éclate, |agis contre eux !

Le vase brisé

19 Voici ce que l’Eternel m’a dit : Va acheter chez le potier une jarre en terre cuite. Prends avec toi quelques responsables du peuple et des responsables d’entre les prêtres.

Ensuite, tu sortiras dans la vallée de Ben-Hinnom[c], à l’entrée de la porte des Tessons de poterie. Là, tu proclameras les paroles que je te communiquerai.

Tu parleras ainsi : Vous les rois de Juda, et vous les habitants de Jérusalem, écoutez ce que dit l’Eternel. Voici ce que déclare le Seigneur des armées célestes, le Dieu d’Israël : Je vais envoyer sur ce lieu un terrible malheur, à faire tinter les oreilles de ceux qui l’apprendront, parce qu’ils m’ont abandonné, et qu’ils ont profané ce lieu en offrant des parfums à des dieux étrangers qu’ils n’avaient pas connus, ni eux ni leurs ancêtres, ni les rois de Juda. Ils ont rempli ce lieu du sang des innocents et ils ont érigé des hauts lieux à Baal pour brûler leurs enfants en holocauste pour Baal[d]. C’est bien là quelque chose que je n’ai pas ordonné, dont je n’ai pas parlé et qui ne m’est même pas venu à la pensée[e]. C’est pourquoi le temps vient – l’Eternel le déclare – où cet endroit ne sera plus nommé : « le Topheth » ni « la vallée de Ben-Hinnom », mais on l’appellera : « la vallée du Massacre ».

J’anéantirai[f], ici, les plans de Juda et de Jérusalem, et je les ferai succomber par l’épée de leurs ennemis, et par ceux qui en veulent à leur vie. Je livrerai leurs corps en pâture aux rapaces et aux bêtes sauvages. Je transformerai cette ville en un lieu dévasté, et qui suscitera des sifflements horrifiés : tous ceux qui passeront par là en seront atterrés, ils siffleront d’horreur à la vue de ses plaies. Je leur ferai manger la chair de leurs enfants ; ils mangeront la chair, chacun de son prochain, dans les affres du siège et au sein de l’angoisse auxquels les réduiront leurs ennemis, ceux qui en veulent à leur vie.

10 Ensuite tu briseras la jarre devant ceux qui t’accompagneront 11 et tu leur diras : Voici ce que déclare le Seigneur des armées célestes : Je briserai ainsi ce peuple et cette ville, tout comme on brise un récipient que le potier a fabriqué et qu’on ne pourra plus réparer. On enterrera les morts au Topheth, faute de place ailleurs[g]. 12 C’est ainsi que je traiterai ce lieu avec ses habitants – l’Eternel le déclare – en rendant cette ville comparable au Topheth. 13 Les maisons de Jérusalem et celles des rois de Juda seront aussi impures que ce lieu du Topheth. Oui, toutes les maisons où ils ont fait brûler des parfums sur les toits en terrasse[h] pour tous les astres et fait des libations à des dieux étrangers.

14 Jérémie revint du Topheth, où l’Eternel l’avait envoyé pour prophétiser, et il se plaça dans le parvis du temple de l’Eternel pour dire à tout le peuple : 15 Voici ce que déclare le Seigneur des armées célestes, le Dieu d’Israël : Je vais faire venir sur cette ville et sur toutes les villes qui en dépendent, tous les malheurs que j’ai annoncés contre elle ; car leurs habitants ont refusé obstinément d’obéir à mes paroles.

Jérémie en prison

20 Le prêtre Pashhour, fils d’Immer, qui était le responsable en chef du temple de l’Eternel[i], entendit Jérémie prophétiser de cette manière ; alors, il fit battre le prophète, puis le fit attacher au pilori à côté de la porte supérieure de Benjamin, qui donne accès au temple de l’Eternel.

Le lendemain, Pashhour détacha Jérémie du pilori. Celui-ci lui dit : Ce n’est plus Pashhour que l’Eternel t’appelle, mais « De toutes parts, c’est la terreur[j] » !

Voici, en effet, ce que déclare l’Eternel : Je vais t’abandonner à la terreur ainsi que tous tes amis ; ils tomberont sous l’épée de leurs ennemis, et tu en seras témoin. Je livrerai aussi tout le peuple de Juda au roi de Babylone, qui les déportera à Babylone et les fera périr par l’épée. Je livrerai encore toutes les richesses de cette ville, tout le produit de son travail, tout ce qu’elle a de précieux et tous les trésors des rois de Juda, tout cela je le livrerai à leurs ennemis, ils le pilleront, le prendront et l’emporteront à Babylone.

Quant à toi, Pashhour, ainsi que tous ceux qui habitent chez toi, vous irez en captivité ; tu iras à Babylone[k], et c’est là que tu mourras, que tu seras enterré, ainsi que tous tes amis auxquels tu as prophétisé le mensonge.

Plaintes et réconfort

Tu m’as séduit, |ô Eternel,
et je me suis laissé séduire !
Tu as usé de force |à mon égard |et tu l’as emporté.
A longueur de journée, |je suis un objet de risée,
tous se moquent de moi.
Chaque fois que je parle, |c’est pour crier très haut :
J’annonce la violence[l] |et la dévastation.
A longueur de journée, |ta parole, Eternel,
m’attire des outrages |et des insultes.
Et lorsque je me dis :
« Je veux oublier sa parole
et je ne parlerai plus en son nom »,
il y a, dans mon cœur, |comme un feu qui m’embrase
enfermé dans mes os,
je m’épuise à le contenir |et n’y arrive pas !

10 J’ai entendu les propos menaçants |que profère la foule :
« De toutes parts, c’est la terreur.
Dénoncez-le », crient-ils. |« Nous le dénoncerons ! »
Tous les gens qui étaient |avec moi en bons termes
guettent ma chute :
« Qu’il se laisse séduire,
et nous aurons gagné ;
alors nous le tiendrons |et nous nous vengerons de lui ! »
11 Mais l’Eternel est avec moi |comme un puissant guerrier ;
ceux qui me persécutent |vont trébucher,
et ils ne l’emporteront pas.
Ils seront tout honteux |car ils ne réussiront pas.
Leur honte sera éternelle, |on ne l’oubliera pas.

12 Toi, Seigneur des armées célestes, |tu éprouves le juste,
tu vois le cœur |et le tréfonds de l’être.
Que je voie donc |comment tu les rétribueras ;
en effet c’est à toi |que j’ai remis ma cause.
13 Chantez à l’Eternel ! |Oui, louez l’Eternel
car il sauve le pauvre
de la main des méchants.

14 Maudit soit à jamais |le jour où je suis né !
Que ce jour où ma mère |m’a fait naître en ce monde
ne soit jamais béni[m] !
15 Maudit soit l’homme |qui porta la nouvelle |à mon père, en disant :
« Il t’est né un garçon »
et qui lui a causé |une très grande joie.
16 Qu’il devienne semblable aux villes
que l’Eternel a renversées[n] |sans regretter sa décision !
Que, dès le point du jour, |il entende des cris,
et des clameurs |à l’heure de midi.
17 Car il ne m’a pas fait mourir |dans le sein de ma mère,
qui serait devenue ma tombe
de sorte qu’à jamais |elle m’aurait gardé en elle !
18 A quoi bon être sorti de son sein
si c’est pour faire l’expérience |de la souffrance, |de l’affliction,
pour consumer ma vie |dans le mépris ?

Sur les rois de Juda

Mauvaise nouvelle

21 Voici ce que l’Eternel dit à Jérémie quand le roi Sédécias[o] envoya vers lui Pashhour, fils de Malkiya, et le prêtre Sophonie, fils de Maaséya[p], pour lui dire : Veuille consulter l’Eternel pour nous, car Nabuchodonosor[q], roi de Babylone, nous attaque[r]. Peut-être l’Eternel fera-t-il encore pour nous un de ses grands prodiges[s], pour le faire partir.

Mais Jérémie leur répondit : Vous direz à Sédécias : Voici ce que déclare l’Eternel, le Dieu d’Israël : Les combattants qui luttent avec leurs armes à l’extérieur contre le roi de Babylone et contre les Chaldéens qui vous assiègent, je vais les faire se replier à l’intérieur de cette ville. Et moi-même, je combattrai contre vous, en déployant ma puissance, avec colère, avec fureur, et une grande indignation.

Je frapperai tout ce qui habite dans cette ville, les hommes aussi bien que les bêtes, d’une terrible peste dont ils mourront. Après cela – l’Eternel le déclare – je livrerai Sédécias, roi de Juda, ses fonctionnaires et la population de cette ville qui aura survécu à la peste, à l’épée et à la famine, je les livrerai à Nabuchodonosor, roi de Babylone, à leurs ennemis et à ceux qui en veulent à leur vie. Nabuchodonosor les fera massacrer par l’épée ; il ne les épargnera pas, il sera sans pitié pour eux et n’aura aucune compassion.

Puis, tu diras à ce peuple : Voici ce que déclare l’Eternel : Je vous donne le choix entre le chemin de la vie et celui de la mort. Celui qui restera dans cette ville mourra par l’épée, par la famine ou par la peste. Mais celui qui en sortira pour se rendre aux Chaldéens qui vous assiègent aura la vie sauve ; il aura au moins gagné cela. 10 En effet, l’Eternel le déclare, je me tourne contre cette ville, pour lui faire du mal et non du bien : elle sera livrée au roi de Babylone qui y mettra le feu.

Au roi de Juda

11 Et voici ce que tu diras à la maison du roi de Juda :

12 Ecoutez la parole |de l’Eternel,
dynastie de David !
Voici ce que déclare l’Eternel :
Rendez donc la justice |dès le matin, selon le droit,
délivrez l’opprimé |de l’oppresseur,
car sinon ma colère |éclatera tout comme un feu
et elle brûlera |sans qu’on puisse l’éteindre,
à cause de vos actes |qui sont mauvais.
13 Je vais m’en prendre à toi,
palais du roi[t]
– l’Eternel le déclare –
toi qui t’es installé |au rocher du plateau |qui domine la plaine !
J’en veux à vous qui dites : |« Qui nous attaquera ?
Qui pourra pénétrer |jusque dans nos bastions ? »
14 Moi, j’interviendrai contre vous
selon ce qu’ont produit vos actes,
l’Eternel le déclare.
Je mettrai le feu |à ta forêt[u],
et il consumera |tout ce qui se trouve autour d’elle.

La dernière chance

22 L’Eternel me dit : Rends-toi au palais du roi de Juda, et là tu prononceras ces paroles : Ecoute ce que dit l’Eternel, roi de Juda, toi qui sièges sur le trône de David ! Ecoutez, toi, tes fonctionnaires et ton peuple qui passez par ces portes.

Voici ce que dit l’Eternel : Exercez le droit et la justice ; délivrez celui que l’on exploite de l’oppresseur ! Ne maltraitez pas l’étranger, l’orphelin et la veuve ; ne commettez pas de violences envers eux ; ne tuez pas des innocents dans ce lieu.

Car, si vous agissez vraiment selon ce que je vous dis, alors, des rois siégeant sur le trône de David continueront à passer par les portes de ce palais, montés sur des chars et des chevaux, avec leurs fonctionnaires et leurs sujets.

Mais si vous ne tenez pas compte de ces paroles, je le jure par moi-même – l’Eternel le déclare – ce palais ne sera plus que ruines[v].

Car voici ce que déclare l’Eternel concernant le palais du roi de Juda :

Bien que tu sois pour moi |semblable à Galaad,
aux cimes du Liban[w],
oui, je l’affirme, |je ferai de toi un désert,
une cité inhabitée :
je vais faire appel contre toi |à des démolisseurs
armés de leurs outils ;
ils abattront tes plus beaux cèdres
et ils les jetteront au feu.

Des gens de nombreux peuples passeront près de cette ville et se demanderont les uns aux autres : « Pourquoi donc l’Eternel a-t-il traité ainsi cette grande cité ? » Et l’on répondra : « C’est parce qu’ils ont abandonné l’alliance conclue avec eux par l’Eternel leur Dieu, que, devant d’autres dieux, ils se sont prosternés et qu’ils leur ont rendu un culte. »

Sur Shalloum (Yoahaz)

10 Ne pleurez pas |sur le roi qui est mort[x],
ne vous lamentez pas sur lui !
Pleurez, pleurez plutôt |sur celui qui s’en va
parce qu’il ne reviendra pas :
il ne reverra plus |la terre où il est né[y].

11 Car voici ce que dit l’Eternel au sujet de Shalloum, fils de Josias, roi de Juda, qui a succédé sur le trône à son père Josias et qui vient de quitter ce lieu : Il n’y reviendra plus. 12 Il mourra à l’endroit où on l’a déporté, et ne verra plus ce pays.

Sur Yehoyaqim

13 Malheur à l’homme |qui bâtit sa maison |au détriment de la justice
et qui ajoute |des pièces à l’étage |en violant l’équité,
qui fait travailler son prochain pour rien,
sans lui donner |ce que vaut son travail[z].
14 Et qui dit en lui-même : |Je vais bâtir pour moi |un palais imposant
avec de larges pièces à l’étage.
J’y ménagerai des fenêtres,
je le lambrisserai |avec du bois de cèdre,
je l’enduirai de rouge !
15 Penses-tu qu’exercer la royauté |consiste à surpasser les autres |par les palais de cèdre ?
Souviens-toi de ton père[aa] : |il a mangé et bu,
mais il a exercé |le droit et la justice
et s’en est bien trouvé.
16 Il faisait droit aux pauvres, |aux défavorisés,
et s’en est bien trouvé.
C’est par là que quelqu’un |montre qu’il me connaît,
l’Eternel le déclare.
17 Mais toi, tu n’as d’yeux, de pensées,
que pour t’assurer des profits
et pour tuer des innocents,
pour opprimer les gens |et les traiter |avec brutalité.

18 Voilà pourquoi l’Eternel déclare ceci au sujet de Yehoyaqim, fils de Josias, roi de Juda :

Personne ne le pleurera |en disant : « Quel malheur, mon frère ! » |et « Quel malheur, ma sœur ! »
On ne mènera pas le deuil pour lui |en disant : « Hélas ! mon seigneur ! |Hélas sa majesté ! »
19 Il sera enterré |comme on enterre un âne,
on traînera son corps |et on le jettera |à l’extérieur |des portes de Jérusalem.

Sur Jérusalem

20 Monte au Liban et crie !
Fais retentir ta voix |sur les monts du Basan !
Va, pousse des clameurs |des plateaux d’Abarim[ab],
parce que tes amants[ac] |sont tous brisés.
21 Je t’avais avertie |au temps de ta prospérité
mais tu as déclaré : |« Je n’écouterai pas. »
C’est ainsi que tu t’es conduite |dès ta prime jeunesse :
et tu ne m’as pas écouté !
22 Le vent emportera |tes dirigeants,
et tes amants[ad] |s’en iront en exil ;
et tu seras, alors, |dans la honte et l’ignominie
pour toute ta méchanceté !
23 Toi, qui habites le Liban,
qui as placé ton nid |au sein des cèdres,
comme tu vas gémir |lorsque tu seras prise |de douleurs, de souffrances
comme une femme en couches[ae] !

Message à Konia (Yehoyakîn)

24 Aussi vrai que je vis, déclare l’Eternel, même si Konia, fils de Yehoyaqim, roi de Juda[af], était comme l’anneau à ma main droite, qui sert de sceau, je l’en arracherais. 25 Oui, je te livrerai à ceux qui veulent te tuer, à ceux devant lesquels tu trembles, à Nabuchodonosor, le roi de Babylone, ainsi qu’aux Chaldéens. 26 Et je t’expédierai, toi ainsi que ta mère qui t’a donné le jour, dans un autre pays, où vous n’êtes pas nés. C’est là que vous mourrez. 27 Quant au pays où ils voudraient tant revenir, ils n’y reviendront pas.

28 Cet homme, Konia, |est-il donc un pantin |méprisé et brisé,
un objet de rebut,
pour qu’on les ait jetés, |lui et sa descendance,
et expédiés dans un pays |qu’ils ne connaissaient pas ?

29 O pays, pays, oui pays,
écoute la parole |que l’Eternel t’adresse !
30 Voici ce que déclare l’Eternel :
« Inscrivez que cet homme |sera privé d’enfants
et qu’il ne réussira rien, |pendant toute sa vie.
Parmi ses descendants, |aucun n’accédera
au trône de David
pour régner sur Juda. »

Footnotes:

  1. 18.7 Pour les v. 7-9, voir 1.10.
  2. 18.14 Avez-vous vu tarir … fraîches ? Hébreu obscur, traduction conjecturale.
  3. 19.2 Voir note 7.31.
  4. 19.5 Voir 3.24 et note.
  5. 19.5 Pour les v. 5-7, voir 7.31-33.
  6. 19.7 En hébreu, le verbe rendu par j’anéantirai fait assonance avec le terme traduit par jarre (v. 1).
  7. 19.11 Voir 7.32.
  8. 19.13 Voir 32.29. Les rois de Juda avaient édifié des autels idolâtres sur les terrasses du palais de Jérusalem (2 R 23.12). Beaucoup d’habitants ont dû les imiter.
  9. 20.1 Peut-être un descendant du chef du seizième groupe familial des prêtres (1 Ch 24.14). Il était chargé de punir ceux qui causaient des désordres dans le Temple (29.26).
  10. 20.3 Voir v. 10 et 6.25 ; 46.5 ; 49.29.
  11. 20.6 Accompli probablement en 597 av. J.-C., lors de l’invasion des Babyloniens, car, peu après cette date (voir 29.2), c’est un dénommé Sophonie qui occupait sa fonction (29.25-26).
  12. 20.8 Autre traduction : je dénonce la violence …
  13. 20.14 Pour les v. 14-18, voir Jb 3.1-19.
  14. 20.16 Allusion à la destruction de Sodome et de Gomorrhe, rapportée en Gn 19.23-25.
  15. 21.1 Troisième fils de Josias, et dernier roi de Juda qui régna à Jérusalem de 597 à 587 av. J.-C. (voir 2 R 24.17 à 25.7).
  16. 21.1 Ce Pashhour n’est pas à confondre avec Pashhour, fils d’Immer (20.1-6). Ce Sophonie n’est pas le prophète Sophonie.
  17. 21.2 Roi de Babylone, de 605 à 562 av. J.-C.
  18. 21.2 Voir 2 R 24.20 à 25.2.
  19. 21.2 Voir 2 R 19.35-36 et Es 37.33-38.
  20. 21.13 palais du roi : l’hébreu ne précise pas (voir v. 14 et note). Selon d’autres, il s’agirait de Jérusalem.
  21. 21.14 Allusion probable au palais du roi construit à Jérusalem, appelé « palais de la Forêt-du-Liban » à cause de ses colonnades en bois de cèdre et ses boiseries (voir 1 R 7.2).
  22. 22.5 Voir Mt 23.38 ; Lc 13.35.
  23. 22.6 C’est-à-dire : bien que le palais du roi soit aussi beau, aussi élevé que les montagnes citées, bien qu’il paraisse aussi solide qu’elles, il sera dévasté par les envahisseurs (voir 2 R 10.32).
  24. 22.10 Il s’agit du roi Josias tué à Meguiddo en 609 av. J.-C. (2 R 23.29, 30 ; 2 Ch 35.24-25).
  25. 22.10 Il s’agit de Yoahaz ou Shalloum qui n’a régné que trois mois (609 av. J.-C.). Il a été déporté par le pharaon Néko en Egypte où il est mort (2 R 23.31-34).
  26. 22.13 Il s’agit de Yehoyaqim (609 à 598 av. J.-C. ; voir 2 R 24.1-7 ; 2 Ch 36.5-8). Jérémie le décrit d’abord (v. 13-14), puis l’apostrophe (v. 15-17), puis le nomme (v. 18).
  27. 22.15 Josias, père de Yehoyaqim, roi fidèle à l’Eternel (voir 2 R 22.1 à 23.28).
  28. 22.20 Région située au nord de Moab.
  29. 22.20 C’est-à-dire : tes alliés (voir 4.30 et note ; 30.14).
  30. 22.22 Voir v. 20 et note.
  31. 22.23 Voir 21.14 et note.
  32. 22.24 Konia : autre nom du roi Yehoyakîn, fils de Yehoyaqim. Après 3 mois de règne (598 à 597 av. J.-C.), il a été déporté à Babylone par Nabuchodonosor (voir 2 R 24.8-16 ; 2 Ch 36.8-10).
La Bible du Semeur (BDS)

La Bible Du Semeur (The Bible of the Sower) Copyright © 1992, 1999 by Biblica, Inc.®
Used by permission. All rights reserved worldwide.

  Back

1 of 1

You'll get this book and many others when you join Bible Gateway Plus. Learn more

Viewing of
Cross references
Footnotes