A A A A A
Bible Book List

Jérémie 14-17 La Bible du Semeur (BDS)

Sécheresse et famine

14 Voici ce que dit l’Eternel à Jérémie concernant la sécheresse :

Juda est dans le deuil,
ses villes dépérissent,
leurs habitants sont affligés, |au sujet du pays[a],
et le cri plaintif de Jérusalem |se fait entendre.
Les notables envoient |les gens de basse condition |chercher de l’eau.
Arrivés aux citernes, |ils ne trouvent pas d’eau,
et ils reviennent |avec des cruches vides ;
tout honteux et penauds,
ils se voilent la face[b].
Le sol est crevassé
car la pluie a manqué |dans le pays,
et les cultivateurs, |déçus dans leurs espoirs,
se voilent le visage.
La biche, dans les champs,
abandonne son faon |après l’avoir mis bas,
car il n’y a plus de verdure.
Les onagres se tiennent |sur les hauteurs,
et ils flairent le vent |comme font les chacals ;
mais leurs yeux se fatiguent
car il n’y a plus d’herbe.

Même si nos péchés |témoignent contre nous,
ô Eternel, agis |pour l’honneur de ton nom !
Nos infidélités |se sont multipliées,
nous avons péché contre toi.
Toi, l’espérance d’Israël,
toi qui le sauves |au temps de la détresse,
pourquoi te conduis-tu |comme un simple étranger |dans le pays,
ou comme un voyageur |qui se détourne de sa route |pour passer la nuit quelque part ?
Pourquoi te conduis-tu |comme un homme éperdu,
comme un guerrier |qui ne peut délivrer ?
Et pourtant, tu es parmi nous, |ô Eternel,
et nous portons ton nom :
ne nous délaisse pas !

10 Voici ce que déclare |l’Eternel à ce peuple :
« Ils trouvent leur plaisir |à vagabonder çà et là
sans retenir leurs pas.
L’Eternel ne les agrée pas.
Il va se souvenir |maintenant de leurs crimes,
il va châtier leurs fautes. »

11 Et l’Eternel me dit : Ne prie pas pour le bien-être de ce peuple ! 12 Ils auront beau jeûner, je n’écouterai pas leurs supplications, et s’ils m’offrent des holocaustes et des offrandes, je ne les agréerai pas, je m’en vais les exterminer : par l’épée, par la famine et par la peste.

13 Et je lui répondis : Ah ! Seigneur, Eternel, les prophètes leur disent : « Vous ne connaîtrez pas la guerre et vous ne subirez pas la famine, car je vous donnerai en ce lieu-ci une paix véritable. »

14 Et l’Eternel me dit : En mon nom, ces prophètes profèrent des mensonges. Je ne les ai pas mandatés, je ne leur ai rien ordonné et je ne leur ai pas parlé : toutes leurs prophéties sont visions mensongères, oracles sans valeur, des inventions venant d’eux-mêmes. 15 C’est pourquoi voici ce que déclare l’Eternel au sujet des prophètes qui prophétisent en son nom sans avoir été envoyés, ces prophètes qui disent : « La guerre et la famine ne viendront pas dans ce pays ». C’est par la guerre et la famine que ces prophètes périront, 16 et les gens du peuple auxquels ils prophétisent seront jetés à terre dans les rues de Jérusalem par la famine et par l’épée, sans qu’il y ait personne pour les mettre au tombeau, ni eux, ni leurs femmes, ni leurs fils, ni leurs filles ; je ferai retomber sur eux le mal qu’ils ont commis.

17 Et toi, dis-leur ceci :

« Sans cesse, nuit et jour, |mes yeux versent des larmes, |ils ne tarissent pas !
Car un malheur terrible va atteindre
la communauté de mon peuple :
c’est une plaie très douloureuse.
18 Si je sors dans les champs,
je vois des morts, |victimes de l’épée ;
si j’entre dans la ville,
je vois des gens, |affaiblis par la faim !
Le prophète et le prêtre |parcourent le pays
sans rien comprendre. »

19 As-tu donc vraiment rejeté Juda ?
As-tu pris Sion en dégoût ?
Pourquoi nous as-tu infligé |de telles plaies
sans qu’il y ait |de guérison pour nous ?
Nous espérions la paix,
et rien de bon n’arrive,
un temps de guérison,
en fait, c’est l’épouvante.
20 Eternel, nous reconnaissons |notre méchanceté,
les fautes de nos pères.
Car nous avons |commis des péchés contre toi.
21 Pour l’honneur de ton nom, |ne nous méprise pas,
ne laisse pas déshonorer |le trône de ta gloire[c] ;
et n’oublie pas l’alliance |que tu as conclue avec nous, |ne la révoque pas !
22 Qui, parmi les faux dieux |des autres peuples,
peut donner de la pluie ?
Ou bien est-ce le ciel |qui pourrait, par lui-même, |déclencher les averses ?
N’est-ce pas toi, |Eternel, notre Dieu,
toi sur qui nous comptons ?
Car c’est toi seul, |qui fais toutes ces choses.

La sentence est irrévocable

15 Mais l’Eternel me dit : Même si Moïse et Samuel[d] se tenaient devant moi pour prier pour ce peuple, je ne me soucierais pas d’eux. Chasse-le de ma vue, qu’il parte loin de moi ! Et lorsqu’ils te diront : « Où devons-nous aller ? » tu leur diras ceci :

Voici ce que déclare l’Eternel :
Ceux qui sont destinés |à la peste |s’en iront à la peste ;
ceux qui sont destinés |à périr par l’épée |s’en iront à l’épée,
ceux qui sont destinés |à mourir de famine, |iront à la famine ;
ceux qui sont destinés |à la déportation, |s’en iront en déportation.

Je leur enverrai quatre sortes de maux, déclare l’Eternel : l’épée pour les abattre, les chiens pour les déchirer, les rapaces et les animaux sauvages pour les dévorer et les détruire. Je ferai d’eux un sujet d’épouvante pour tous les royaumes de la terre, à cause de Manassé, fils d’Ezéchias, roi de Juda, et de tout le mal qu’il a commis dans Jérusalem[e].

Plus de sursis

Qui donc aura pitié de toi, |Jérusalem ?
Qui compatira avec toi ?
Qui se détournera de son chemin |pour s’informer de ton état ?
Tu m’as abandonné,
déclare l’Eternel,
tu m’as tourné le dos.
Alors, de mon côté, |j’ai levé la main contre toi,
je te détruis ;
j’en ai assez |de toujours renoncer |à te châtier.
Je les ai dispersés |aux portes du pays |comme par un vannage,
j’ai fait périr mon peuple,
je l’ai privé d’enfants
parce qu’ils n’abandonnent pas |leur mauvaise conduite.
Les veuves de mon peuple, par mon action, |ont surpassé en nombre
les grains de sable au bord des mers ;
j’ai envoyé contre les mères |des jeunes gens,
quelqu’un pour dévaster |à l’heure de midi,
j’ai fait fondre sur elles |subitement
frayeur et épouvante.
La mère de sept fils |est misérable ;
la voilà haletante,
et le soleil |s’éteint déjà pour elle |avant la fin du jour.
La voilà toute honteuse |et dans la confusion.
Les enfants qui lui restent, |je les livre à l’épée
devant leurs ennemis,
l’Eternel le déclare.

La vocation du prophète confirmée

Complainte de Jérémie

10 Malheur à moi ! |Pourquoi, ma mère, |m’as-tu donc mis au monde ?
Tout le pays s’en prend à moi
et me cherche querelle ;
je n’ai rien emprunté |et je n’ai rien prêté,
pourtant tous me maudissent !

11 L’Eternel répondit :
Moi, je t’assure,
je te délivrerai |pour te faire du bien ;
au temps de ton malheur, |au temps de ta détresse :
ce sont tes ennemis |qui viendront t’implorer[f] !
12 Peut-on briser le fer
– le fer qui vient du nord – |ou bien le bronze ?

13 Parle ainsi à ce peuple :
Vos biens et vos trésors, |je les livrerai au pillage, |et on ne te les paiera pas
à cause de tous les péchés |que vous avez commis |dans tout votre pays[g].
14 Et, de vos ennemis, |je vous rendrai esclaves[h]
dans un pays |qui vous est inconnu,
car ma colère attise un feu
qui vous embrasera.

15 Toi, tu sais, Eternel !
Soucie-toi donc de moi,
et interviens pour moi !
Fais-leur payer |à ces gens qui me persécutent.
Ne permets pas que je pâtisse
de ta patience envers mes ennemis !
Regarde : c’est pour toi |que je subis l’opprobre !
16 Dès que j’ai trouvé tes paroles,
je les ai dévorées.
Elles ont fait ma joie et mon bonheur,
car je porte ton nom,
ô Eternel, |Dieu des armées célestes !
17 Je ne me suis pas joint |à un cercle de plaisantins |pour m’y amuser avec eux.
Non, contraint par ta main, |je suis resté à part,
car tu m’avais rempli |d’indignation.
18 Pourquoi donc ma souffrance |est-elle permanente,
et ma plaie douloureuse, |rebelle aux soins ?
Vraiment : pour moi tu es |une source trompeuse
au débit capricieux !

19 Voici la réponse de l’Eternel :
Si tu reviens à moi, |je te rétablirai.
Tu pourras te tenir
à mon service.
Si ce qui est précieux, |tu le sépares |de ce qui est indigne,
tu seras mon porte-parole.
Ils reviendront à toi,
mais ce n’est pas à toi |de revenir vers eux.
20 Et je ferai de toi, |en face de ce peuple,
comme un rempart de bronze |inébranlable.
Ils te feront la guerre
mais ils ne l’emporteront pas sur toi
car je suis avec toi : |je te protégerai |et te délivrerai,
l’Eternel le déclare[i].
21 Oui, je te délivrerai des méchants,
je te sauverai des violents.

La solitude du prophète

16 L’Eternel m’adressa la parole : Tu ne te marieras pas, tu n’auras donc ni fils ni filles en ce lieu, car voici ce que déclare l’Eternel au sujet des fils et des filles qui naissent en ce lieu et au sujet des mères qui les mettent au monde, et au sujet des pères qui les engendrent ici, dans ce pays : Des maladies mortelles les feront périr. Nul ne mènera deuil sur eux et on ne les mettra pas au tombeau. Leurs corps resteront étendus comme du fumier sur le sol. L’épée ou la famine les consumeront et leurs cadavres seront dévorés par les rapaces et les bêtes sauvages.

Car voici ce que déclare l’Eternel : Tu ne dois pas entrer dans une maison endeuillée ; ne va pas à des funérailles, n’aie pour ces gens aucun geste de sympathie, car j’ai retiré à ce peuple ma paix, ma bonté et ma compassion, l’Eternel le déclare. Les grands et les petits mourront dans ce pays ; ils ne seront pas enterrés, nul ne mènera deuil sur eux, on ne se fera pas des incisions pour eux[j], nul ne se rasera la tête pour eux. Personne ne fera de repas funéraire pour ceux qui sont en deuil, pour les réconforter du décès d’un des leurs. Nul ne leur offrira la coupe de consolation au sujet du décès d’un père ou d’une mère.

Tu n’iras pas non plus dans la maison où l’on festoie pour t’asseoir avec eux, pour manger et pour boire. Car voici ce que dit le Seigneur des armées célestes, Dieu d’Israël : Je vais faire cesser en ce lieu, sous vos yeux et durant votre temps, les cris de réjouissance et d’allégresse, la voix du marié et de la mariée.

10 Or, quand tu communiqueras ce message à ce peuple, ils te demanderont : « Pourquoi donc l’Eternel parle-t-il de nous envoyer ce grand malheur ? Quel mal avons-nous fait ? Quel péché avons-nous commis contre l’Eternel notre Dieu ? » 11 Alors, tu leur diras : Vos pères m’ont abandonné, l’Eternel le déclare, ils se sont attachés à d’autres dieux, ils leur ont rendu un culte, et ils se sont prosternés devant eux. Ils m’ont abandonné et n’ont pas appliqué ma Loi. 12 Et vous, vous avez fait pis encore que vos pères, chacun de vous suit les penchants de son cœur obstiné et mauvais, sans m’écouter. 13 Je vous jetterai donc hors de ce pays-ci jusqu’en un pays inconnu de vous et de vos pères. Là, jour et nuit, vous adorerez d’autres dieux, car je n’aurai plus pitié de vous.

Lueur d’espoir

14 C’est pourquoi, des jours viennent – l’Eternel le déclare – où l’on ne dira plus : « L’Eternel est vivant, lui qui a fait sortir d’Egypte les Israélites[k] » ; 15 mais l’on dira plutôt : « L’Eternel est vivant, lui qui a fait sortir les Israélites du pays du nord et de tous les pays où il les avait chassés. » Je les ramènerai dans leur pays que j’ai donné à leurs ancêtres.

16 Oui, je vais envoyer des pêcheurs en grand nombre, et ils les pêcheront, déclare l’Eternel, et j’enverrai des chasseurs en grand nombre, et ils les chasseront sur toutes les montagnes, sur toutes les collines et dans les fentes des rochers. 17 J’observe toutes leurs démarches, aucune ne m’échappe, et leur crime ne peut se dérober à mon regard. 18 Je leur paierai d’abord[l] au double le salaire que méritent leur iniquité et leurs péchés, car ils ont profané mon pays avec leurs idoles qui n’ont pas plus de vie que des cadavres, et ils ont rempli mon domaine de leurs horreurs abominables.

Les peuples non israélites se tournent vers l’Eternel

19 Eternel, toi ma force, |mon rempart,
toi, mon refuge, |au temps de la détresse,
les peuples étrangers |viendront à toi
des confins de la terre
en proclamant :
« Nos pères n’ont eu en partage |que des idoles mensongères,
des divinités inutiles |qui ne servent à rien.
20 Un homme pourrait-il |se fabriquer des dieux ?
Ce ne sont pas des dieux ! »
21 C’est pourquoi, je vais leur faire connaître,
oui, cette fois,
je leur ferai connaître |comment j’agis avec puissance,
et ils sauront alors |que je suis l’Eternel.

Le cœur corrompu

Le péché de Juda

17 Le péché de Juda |est écrit avec un burin de fer,

il est gravé |sur la tablette de leur cœur
avec la pointe de diamant
et sur les cornes |aux coins de leurs autels[m].
Aussi leurs fils ont leurs pensées, |tournées vers leurs autels
et vers leurs pieux sacrés |voués à Ashéra |près de chaque arbre vert
sur les hautes collines[n]
et les montagnes |dans la campagne.
Mais je livrerai au pillage
vos biens, tous vos trésors,
ainsi que vos hauts lieux,
à cause des péchés |que vous avez commis
dans tout votre pays[o].
Tu te dessaisiras |du patrimoine que je t’ai donné
et de vos ennemis, |je vous rendrai esclaves,
dans un pays |qui vous est inconnu ;
car vous, vous avez attisé |le feu de ma colère :
il sera embrasé |à tout jamais.

Voici ce que déclare l’Eternel :
Maudit soit l’homme |qui met sa confiance en l’homme
et qui fait des moyens humains |la source de sa force
mais qui détourne |son cœur de l’Eternel.
Il est comme un buisson dans le désert,
et il ne verra pas |arriver le bonheur.
Il aura pour demeure |un aride désert,
une terre salée |où n’habite personne.
Béni soit l’homme |qui met sa confiance |en l’Eternel
et qui fonde sur l’Eternel |toute son assurance.
Il sera comme un arbre |planté près d’un cours d’eau
qui étend ses racines |vers le ruisseau,
il ne redoute rien |lorsque vient la chaleur :
ses feuilles restent vertes ;
il ne s’inquiète pas
pendant l’année de sécheresse,
et il ne cesse pas |de produire du fruit[p].

Le cœur est tortueux |plus que toute autre chose,
et il est incurable,
qui pourrait le connaître ?
10 Moi, l’Eternel, |moi, je sonde les cœurs,
je scrute le tréfonds de l’être
pour donner à chacun |ce que lui auront valu sa conduite
et les effets |de ses agissements.

11 Semblable à la perdrix |qui a couvé des œufs |qu’elle n’a pas pondus
est l’homme qui amasse |des richesses acquises |injustement.
Au milieu de sa vie, |sa fortune le quitte
et il montre finalement |qu’il est un insensé.

Prière

12 Il est un trône glorieux, |élevé dès les origines,
c’est là qu’est notre sanctuaire.
13 O Eternel, |toi l’espoir d’Israël,
tous ceux qui t’abandonnent |seront couverts de honte.
Oui, ceux qui se détournent |de moi vont à leur perte,
parce qu’ils ont abandonné |la source des eaux vives[q] |qu’est l’Eternel.

14 Guéris-moi, Eternel, |et je serai guéri !
Oui, sauve-moi |et je serai sauvé !
Car c’est toi que je loue !
15 Les voilà qui me disent :
« Où sont donc les menaces |que l’Eternel a proférées ?
Qu’elles se réalisent ! »
16 Pourtant, je n’ai pas refusé
de marcher à ta suite |en étant un berger[r].
Je n’ai pas souhaité |que vienne le jour des douleurs.
Toi, tu es au courant |de ce qu’a dit ma bouche,
c’est devant toi que j’ai parlé.
17 Ne deviens pas pour moi |un sujet de frayeur !
Tu es mon seul refuge |dans le temps du malheur !
18 Que mes persécuteurs |soient dans la confusion,
et que je ne sois pas confus !
Qu’ils soient saisis de peur,
et que je n’aie pas peur !
Fais arriver sur eux |le jour de la détresse,
et brise-les |par un double désastre !

Le sabbat consacré à l’Eternel

19 L’Eternel me parla en ces termes : Va te poster à « la porte du Peuple », par où entrent et sortent les rois de Juda. Et fais de même à toutes les autres portes de la cité de Jérusalem. 20 Là tu proclameras : Ecoutez ce que déclare l’Eternel, rois de Juda, et vous, tous les Judéens, et vous, tous les habitants de Jérusalem, vous qui passez par ces portes !

21 Voici ce que déclare l’Eternel : Gardez-vous de porter des fardeaux le jour du sabbat, et ne leur faites pas passer les portes de Jérusalem[s] ! 22 Ne faites pas non plus sortir de fardeau de vos maisons au jour du sabbat ! Abstenez-vous de tout travail, et faites de ce jour du sabbat un jour saint, comme je l’ai ordonné à vos ancêtres[t]. 23 Ils n’ont pas écouté ni prêté attention, ils ont raidi leur nuque et ils ne m’ont pas écouté, ils n’ont pas accepté d’instructions de ma part.

24 Mais si vous m’écoutez vraiment, déclare l’Eternel, si le jour du sabbat vous ne faites pas passer de fardeaux par les portes de cette ville et si vous faites de ce jour du sabbat un jour saint, vous abstenant en ce jour-là de tout travail, 25 alors des rois et leurs ministres continueront à passer par ces portes. Ces rois, siégeant sur le trône de David, se déplaceront, montés sur des chars et des chevaux. Eux et leurs ministres, ainsi que les Judéens et les habitants de Jérusalem passeront par ces portes, et, pour toujours, la ville restera habitée. 26 Alors, des villes de Juda et des environs de Jérusalem, du territoire de Benjamin et de la vallée du Jourdain[u], de la montagne et du Néguev, on viendra pour offrir des holocaustes et d’autres sacrifices, des offrandes et de l’encens, pour offrir des sacrifices de reconnaissance, dans le temple de l’Eternel. 27 Mais si vous ne m’écoutez pas, si vous ne faites pas du jour du sabbat un jour saint, si vous ne vous abstenez pas de porter des fardeaux et de franchir les portes de Jérusalem en ce jour-là, alors je mettrai le feu aux portes de la ville, et il consumera les palais de Jérusalem : il ne s’éteindra pas.

Footnotes:

  1. 14.2 Autre traduction : abattus à même le sol.
  2. 14.3 En signe de confusion ou de deuil.
  3. 14.21 C’est-à-dire le coffre de l’alliance et, par extension, le temple qui le contient, la ville où il se trouve (voir 3.16-17).
  4. 15.1 Deux grands intercesseurs (Ex 32.11-12 ; Nb 11.2 ; 14.13-19 ; 1 S 7.5-9).
  5. 15.4 Voir 2 R 21.1-16 ; 23.26-27 ; 2 Ch 33.1-20.
  6. 15.11 Verset difficile. Au lieu de l’Eternel répondit, l’ancienne version grecque a : oui, que je sois maudit ou Amen. L’expression : je te délivrerai rend un terme diversement lu par les manuscrits hébreux et les versions anciennes.
  7. 15.13 Pour les v. 13-14, voir 17.3-4.
  8. 15.14 je vous rendrai esclaves : d’après quelques manuscrits hébreux, l’ancienne version grecque, la version syriaque et le texte parallèle de Jr 17.4. Le texte hébreu traditionnel a : je ferai passer (vos ennemis). La différence ne tient qu’à un trait de lettre en hébreu.
  9. 15.20 Voir Jr 1.18-19.
  10. 16.6 Coutume païenne interdite par la Loi (Lv 19.28 ; 21.5 ; Dt 14.1) mais adoptée par les Israélites.
  11. 16.14 Pour les v. 14-15, voir 23.7-8.
  12. 16.18 C’est-à-dire avant la délivrance promise au v. 14.
  13. 17.1 Sur les cornes des autels, voir Ex 27.2.
  14. 17.2 Le culte de la fécondité se pratiquait sur les hautes collines dominées par un bouquet d’arbres verts.
  15. 17.3 Pour les v. 3-4, voir 15.13-14.
  16. 17.8 Voir Ps 1.3.
  17. 17.13 Voir 2.13.
  18. 17.16 Pourtant, je n’ai pas refusé … un berger : selon le texte hébreu traditionnel. D’après deux manuscrits grecs : je ne t’ai pas pressé d’envoyer le malheur.
  19. 17.21 Voir Né 13.15-22.
  20. 17.22 Voir Ex 20.8-10 ; Dt 5.12-14.
  21. 17.26 Ou : Bas-Pays, région de collines à l’ouest de Jérusalem vers la plaine côtière de la Méditerranée.
La Bible du Semeur (BDS)

La Bible Du Semeur (The Bible of the Sower) Copyright © 1992, 1999 by Biblica, Inc.®
Used by permission. All rights reserved worldwide.

  Back

1 of 1

You'll get this book and many others when you join Bible Gateway Plus. Learn more

Viewing of
Cross references
Footnotes