A A A A A
Bible Book List

Ésaïe 9-10 La Bible du Semeur (BDS)

Le peuple qui marchait |dans les ténèbres

verra briller |une grande lumière :
elle resplendira
sur ceux qui habitaient |le pays dominé |par d’épaisses ténèbres[a].
O Eternel, |tu fais abonder l’allégresse[b],
tu fais jaillir |une très grande joie
et l’on se réjouit devant toi |tout comme au temps de la moisson,
ou comme on crie de joie |lors du partage d’un butin.
Car le joug qui pesait sur lui,
le bâton qui frappait son dos,
le gourdin de son oppresseur,
toi, tu les as brisés |tout comme au jour |de la défaite de Madian[c].
Toute chaussure de guerrier |qui martèle le sol,
et tout manteau |que l’on a roulé dans le sang
seront livrés aux flammes,
pour être consumés.

Un enfant nous est né

Car un enfant est né pour nous,
un fils nous est donné.
Et il exercera |l’autorité royale ;
il sera appelé
Merveilleux Conseiller, Dieu fort,
Père à jamais |et Prince de la paix.
Il étendra |sa souveraineté
et il instaurera |la paix qui durera toujours
au trône de David |et à tout son royaume.
Sa royauté sera |solidement fondée
sur le droit et sur la justice,
dès à présent |et pour l’éternité.
Voilà ce que fera |le Seigneur des armées célestes |dans son ardent amour[d].

Le jugement sur Israël

Le Seigneur a lancé |un message contre Jacob,
et il s’abat sur Israël[e].
Le peuple tout entier |en aura connaissance,
le peuple d’Ephraïm, |les habitants de Samarie
qui disent, pleins d’orgueil |et le cœur arrogant :
« Les briques sont tombées,
mais nous reconstruirons |en pierres bien taillées ;
les sycomores |ont été abattus,
par des cèdres nous les remplacerons. »
10 L’Eternel a dressé contre eux
les adversaires de Retsîn
et il a excité leurs ennemis[f] :
11 les Syriens qui sont à l’orient, |les Philistins à l’occident ;
ils dévoreront Israël |à belles dents.
Mais malgré tout cela, |son courroux ne s’apaise pas,
sa main reste levée.

12 Le peuple n’est pas revenu |à l’Eternel qui le frappait,
il ne s’est pas tourné |vers l’Eternel, |le Seigneur des armées célestes.
13 C’est pourquoi l’Eternel |ôtera d’Israël |la tête avec la queue,
la palme et le roseau[g]
en un seul jour.
14 Le dirigeant et le notable |sont la tête du peuple,
et le prophète |enseignant le mensonge |en est la queue.
15 Les guides de ce peuple |l’égarent,
et ceux qui sont guidés |sont conduits à la ruine.
16 C’est pourquoi le Seigneur |ne sera pas clément[h] |envers ses jeunes gens,
il n’aura pas pitié |des orphelins, des veuves.
Car tous méprisent Dieu |et font le mal,
tous profèrent |des propos insensés.
Mais, malgré tout cela, |son courroux ne s’apaise pas,
sa main reste levée.

17 Car la méchanceté |brûle comme le feu,
qui consume les ronces |et les épines,
et elle embrase |les buissons des forêts.
La fumée s’en élève |vers le ciel en volutes.
18 Par la fureur de l’Eternel, |le Seigneur des armées célestes,
le pays est en flammes
et le peuple devient |la proie du feu.
Nul n’a pitié de son prochain.
19 On grappille à sa droite |et l’on reste affamé,
on dévore à sa gauche, |sans être rassasié.
On va jusqu’à manger |la chair de ses enfants[i].
20 Manassé dévore Ephraïm,
et Ephraïm dévore Manassé,
tous les deux vont ensemble |se jeter sur Juda.
Mais, malgré tout cela, |son courroux ne s’apaise pas,
sa main reste levée.

Malheur aux mauvais législateurs

10 Malheur à ces législateurs |qui édictent des lois iniques,

et à ceux qui rédigent |des décrets qui engendrent la misère,
pour refuser aux miséreux |que justice leur soit rendue,
pour priver de leur droit |les pauvres de mon peuple,
pour dépouiller les veuves,
et pour piller les orphelins.
Que ferez-vous au jour |du règlement de comptes,
lorsque la destruction |viendra sur vous de loin ?
Vers qui donc fuirez-vous |pour avoir du secours ?
Et où cacherez-vous |l’amas de vos richesses ?
Il ne restera rien à faire |sinon se courber sous le joug |parmi les prisonniers
ou tomber parmi les victimes.
Mais malgré tout cela, |son courroux ne s’apaise pas,
sa main reste levée.

Le jugement sur l’Assyrie

Malheur à l’Assyrien,
bâton de ma colère !
Ce gourdin dans sa main
est l’instrument de ma fureur.
Je l’enverrai pour attaquer |une nation impie,
je vais lui donner la mission |de rafler le butin |d’un peuple qui déchaîne ma fureur,
de le mettre au pillage[j],
et de le piétiner |comme la boue des rues.
Mais ce n’est pas ainsi |que le roi d’Assyrie |a vu les choses
et qu’il a raisonné.
Car il ne songe qu’à détruire
et à exterminer |des peuples en grand nombre.
Oui, voici ce qu’il dit :
« Mes princes |ne sont-ils pas autant de rois ?
Kalno a bien subi |le sort de Karkemish,
Hamath celui d’Arpad,
Samarie celui de Damas[k].
10 Si, de ma main, |j’ai atteint des royaumes |adorant des idoles
dont les statues |étaient bien plus nombreuses |que celles de Jérusalem |et que celles de Samarie,
11 ne traiterai-je pas |Jérusalem et ses statues
tout comme j’ai traité |Samarie avec ses idoles ? »

12 Voici ce qui arrivera, dit le Seigneur : Quand j’aurai achevé toute mon œuvre sur le mont Sion et à Jérusalem, j’interviendrai contre le roi de l’Assyrie à cause de ses pensées orgueilleuses et de son regard arrogant. 13 Car il a déclaré :

« C’est par ma propre force |que j’ai fait tout cela,
et grâce à mon habileté, |car je suis très intelligent.
Moi, j’ai déplacé les frontières |de nombreux peuples,
et pillé leurs trésors
et, comme un homme fort, |j’ai détrôné des rois.
14 Ma main a ramassé |les richesses des peuples |comme on ramasse un nid.
Comme on s’empare |des œufs abandonnés,
j’ai pris toute la terre
sans qu’il y ait personne |pour agiter les ailes,
ou pour ouvrir le bec, |ou pour siffler. »

15 Mais la cognée se vante-t-elle |aux dépens de celui qui la manie ?
Ou la scie se glorifie-t-elle |aux dépens de celui qui l’utilise ?
Comme si le bâton |faisait mouvoir |celui qui le brandit,
comme si le gourdin |brandissait celui qui n’est pas de bois !
16 C’est pourquoi l’Eternel, |le Seigneur des armées célestes,
va faire dépérir |ses guerriers corpulents ;
sous ce qui fait sa gloire, |un feu s’embrasera,
comme le feu d’un foyer d’incendie.
17 Car la lumière d’Israël |deviendra comme un feu,
et le Saint d’Israël |comme une flamme
qui brûlera |et qui consumera |les épines, les ronces
en un seul jour.
18 Il anéantira |du cœur jusqu’à l’écorce
la luxuriance |de ses forêts et ses vergers.
On croira voir |un homme bien malade |qui dépérit.
19 Il restera si peu |d’arbres de sa forêt
qu’un petit enfant même |pourrait en inscrire le nombre.

Conversion du faible reste d’Israël

20 En ce jour-là,
le reste des Israélites
et les rescapés de Jacob
ne prendront plus appui |sur celui qui les frappe[l],
alors ils s’appuieront vraiment
sur l’Eternel, |sur le Saint d’Israël.
21 Un reste des descendants de Jacob[m]
un reste reviendra
vers le Dieu fort.
22 Car même si ton peuple, |ô Israël,
était aussi nombreux |que les grains de sable au bord de la mer,
ce n’est qu’un reste |qui reviendra ;
car Dieu a décidé |la destruction du peuple :
il fera venir la justice |comme une inondation[n].
23 Et l’Eternel, |le Seigneur des armées célestes,
accomplira dans le pays entier
cette destruction qui est décrétée.

Le joug assyrien sera brisé

24 Par conséquent, |voici ce que dit l’Eternel, |le Seigneur des armées célestes :
O toi mon peuple, |habitant de Sion, |ne crains pas l’Assyrie
quand, avec le bâton, |il viendra te frapper
et lorsqu’il brandira |son gourdin contre toi,
comme l’Egypte l’a fait autrefois[o].
25 Car, dans un peu, très peu de temps,
ma fureur prendra fin
et mon courroux |se tournera contre eux |pour les détruire.

26 Le Seigneur des armées célestes |brandira son fouet |pour frapper l’Assyrie
comme il frappa Madian |près du rocher d’Oreb[p].
Il lèvera encore |son bâton sur la mer
comme il l’a fait jadis |contre les Egyptiens[q].
27 En ce jour-là,
il ôtera de ton épaule |le fardeau qu’il va t’imposer
et il enlèvera |le joug qu’il aura placé sur ta nuque.
Ce joug sera brisé |pour laisser place |à la prospérité[r].

Invasion contre Juda

28 Les voilà qui arrivent, |ils marchent contre Ayath[s], |ils passent dans Migrôn
et ils ont déposé |à Mikmas leurs bagages.
29 Voici, ils ont déjà |franchi le défilé,
et les voilà qui disent : |« Campons pour la nuit à Guéba. »
Rama est terrifiée ;
à Guibea, |la ville de Saül, |les habitants prennent la fuite.
30 Pousse des cris, |ô Bath-Gallim,
fais attention, Laïs !
Malheureuse Anatoth,
31 Madména est en fuite,
le peuple de Guébim |cherche un refuge.
32 Oui, aujourd’hui déjà, |il fera halte à Nob
et menacera de son poing
le mont du peuple de Sion,
oui, la colline de Jérusalem.

33 Mais voici : l’Eternel, |le Seigneur des armées célestes,
abat avec violence |toutes ces belles branches.
Les plus hauts arbres sont coupés,
les plus élevés sont à terre.
34 Il tranche avec la hache |les taillis des forêts
et le Liban s’effondre |sous les coups du Puissant.

Footnotes:

  1. 9.1 8.23 à 9.1 est cité en Mt 4.15-16 et Lc 1.79.
  2. 9.2 Cette traduction suppose une légère modification du texte. Le texte hébreu traditionnel a : tu as fait s’accroître le peuple.
  3. 9.3 Allusion à la victoire de Gédéon sur les Madianites (Jg 7 et 8).
  4. 9.6 Voir Lc 1.32-33.
  5. 9.7 Jacob, Israël, Ephraïm et Samarie désignent le royaume du Nord séparé de celui de Juda depuis près de 200 ans, dont Samarie était la capitale.
  6. 9.10 Les ennemis de Retsîn, c’est-à-dire les Assyriens de Tiglath-Piléser qui, avec les Philistins et, sans doute, des Syriens qui lui étaient assujettis et s’opposaient à Retsîn, envahiront Israël (voir 2 R 17.6).
  7. 9.13 Voir 19.15 ; Dt 28.13, 44.
  8. 9.16 D’après le texte hébreu de Qumrân. Le texte hébreu traditionnel a : ne se réjouira pas de ses jeunes gens.
  9. 9.19 Cette traduction suppose une légère modification du texte hébreu traditionnel qui a : de son bras. Quelques manuscrits de l’ancienne version grecque et le targoum ont : de son prochain.
  10. 10.6 butin et pillage font allusion au nom d’un des fils d’Esaïe (voir 8.3).
  11. 10.9 Villes de Syrie (Kalno, Hamath, Arpad, Damas), d’une principauté hittite (Karkemish) et d’Israël (Samarie), assiégées et prises par les rois assyriens Tiglath-Piléser III et Sargon II entre 740 et 717 av. J.-C. L’ordre dans lequel ces villes sont mentionnées suggère l’avance des armées assyriennes vers le sud : vers Jérusalem.
  12. 10.20 C’est-à-dire les Assyriens.
  13. 10.21 Un reste reviendra : en hébreu Shear-Yashoub, nom d’un fils d’Esaïe (voir 7.3).
  14. 10.22 Les v. 22-23 sont cités en Rm 9.27-28.
  15. 10.24 Allusion aux conditions de vie des Israélites en Egypte (voir Ex 1).
  16. 10.26 Oreb : chef madianite tué par Gédéon (Jg 7.23-25).
  17. 10.26 Voir Ex 14.15-27.
  18. 10.27 Hébreu obscur et traduction incertaine. L’ancienne version grecque a : de sur tes épaules.
  19. 10.28 Ces versets décrivent l’avance des armées assyriennes qui se rapprochent de Jérusalem. Ayath est à 16 kilomètres au nord de la ville, les autres localités mentionnées dans les v. 28-32 sont de plus en plus proches.
La Bible du Semeur (BDS)

La Bible Du Semeur (The Bible of the Sower) Copyright © 1992, 1999 by Biblica, Inc.®
Used by permission. All rights reserved worldwide.

Éphésiens 3 La Bible du Semeur (BDS)

La mission de Paul

C’est pourquoi moi Paul, le prisonnier de Jésus-Christ pour vous, les non-Juifs …[a]

Vous avez très certainement appris quelle responsabilité Dieu, dans sa grâce, m’a confiée à votre égard[b]. Par révélation, il m’a fait connaître le secret de son plan que je viens de résumer en quelques mots. En me lisant, vous pouvez vous rendre compte de la compréhension que j’ai de ce secret, qui concerne Christ. En effet, Dieu ne l’a pas fait connaître aux hommes des générations passées comme il l’a révélé maintenant, par le Saint-Esprit, à ses apôtres, ses prophètes qu’il a consacrés à son service.

Et ce secret c’est que, par leur union avec Jésus-Christ, les non-Juifs reçoivent le même héritage que nous, les Juifs, ils font partie du même corps et ont part à la même promesse, par le moyen de l’Evangile. C’est de cet Evangile que je suis devenu le serviteur : tel est le don que Dieu m’a accordé dans sa grâce, par l’action de sa puissance. Oui, c’est à moi, le plus petit de tous les membres du peuple saint, que Dieu a fait cette grâce d’annoncer aux non-Juifs les richesses insondables de Christ et de mettre en pleine lumière, pour tout homme, la façon dont Dieu mène ce plan à sa complète réalisation. Ce plan, le Dieu qui a créé toutes choses l’avait tenu caché en lui-même de toute éternité. 10 Par cette mise en lumière, les Autorités et les Puissances dans le monde céleste peuvent connaître, par le moyen de l’Eglise, les aspects infiniment variés de sa sagesse.

11 Cela s’accomplit conformément à ce qui a été fixé de toute éternité et qui s’est réalisé par Jésus-Christ notre Seigneur. 12 Etant unis à lui, nous avons, par la foi en lui, la liberté de nous approcher de Dieu[c] avec assurance. 13 Aussi je vous demande de ne pas perdre courage en pensant aux détresses que je connais dans mon service pour vous : elles contribuent à la gloire qui vous est destinée.

Connaître l’amour de Dieu

14 C’est pourquoi je me mets à genoux devant le Père, 15 de qui dépendent, comme d’un modèle, toutes les familles des cieux et de la terre. 16 Je lui demande qu’il vous accorde, à la mesure de ses glorieuses richesses, d’être fortifiés avec puissance par son Esprit dans votre être intérieur. 17 Que Christ habite dans votre cœur par la foi. Enracinés et solidement fondés dans l’amour, 18 vous serez ainsi à même de comprendre, avec tous ceux qui font partie du peuple saint, combien l’amour de Christ est large, long, élevé et profond. 19 Oui, vous serez à même de connaître cet amour qui surpasse tout ce qu’on peut en connaître, et vous serez ainsi remplis de toute la plénitude de Dieu.

20 A celui qui, par la puissance qui agit en nous, peut réaliser bien au-delà de tout ce que nous demandons ou même pensons, 21 à lui soit la gloire dans l’Eglise et en Jésus-Christ pour toutes les générations et pour l’éternité. Amen !

Footnotes:

  1. 3.1 Paul interrompt ici sa phrase pour ouvrir jusqu’au v. 14 une parenthèse dans laquelle il explique quelle est sa mission et la nature du secret qu’il a été chargé d’annoncer.
  2. 3.2 Ces paroles prouvent que la lettre ne s’adressait pas à la seule Eglise d’Ephèse. Paul, en effet, avait séjourné pendant trois ans à Ephèse (Ac 20.31). Les Ephésiens n’ignoraient donc pas la responsabilité que Dieu avait confiée à Paul.
  3. 3.12 Le mot grec traduit par approcher était utilisé pour le droit de venir dans la présence d’un souverain ou d’un dieu (voir 2.18 ; Rm 5.2 ; Hé 4.16 ; 10.19 ; 1 P 3.18).
La Bible du Semeur (BDS)

La Bible Du Semeur (The Bible of the Sower) Copyright © 1992, 1999 by Biblica, Inc.®
Used by permission. All rights reserved worldwide.

  Back

1 of 1

You'll get this book and many others when you join Bible Gateway Plus. Learn more

Viewing of
Cross references
Footnotes