A A A A A
Bible Book List

Ésaïe 34-36 La Bible du Semeur (BDS)

La rétribution divine

L’anéantissement d’Edom

34 Approchez, ô nations, |pour écouter,

vous peuples, prêtez attention !
Oui, que la terre entière |et tout ce qui l’emplit,
oui, que le monde |et tout ce qu’il produit |se mettent à l’écoute !
Car l’Eternel est en colère
contre l’ensemble des nations,
il est furieux |contre toutes leurs troupes,
il les voue à lui-même :
il les livre au massacre.
Leurs victimes seront jetées,
l’odeur de leurs cadavres |se répandra,
leur sang ruissellera |sur les montagnes.
Toute l’armée du ciel |en pourriture tombera ;
le ciel s’enroulera |comme on enroule un livre,
tous les astres se décomposeront
comme se décomposent |les feuilles de la vigne
ou celles du figuier[a].

Dans le ciel, mon épée est ivre[b],
et la voici qui s’abat sur Edom,
oui, sur ce peuple |que j’ai voué au jugement.
L’épée de l’Eternel |est saturée de sang |et couverte de graisse,
du sang des boucs |et des agneaux,
des parties grasses |des rognons de béliers.
Car pour l’Eternel est prévu |un sacrifice dans Botsra
et un grand carnage en Edom.
En même temps, les buffles tomberont,
avec les bœufs et les taureaux,
le pays tout entier |est abreuvé de sang,
la poussière du sol |est imprégnée de graisse,
car il y a un jour |où l’Eternel rétribuera,
et une année |où il fera rendre des comptes |pour défendre la cause de Sion.

Les rivières d’Edom |seront changées en poix
et sa poussière en soufre,
et tout son territoire |deviendra de la poix brûlante.
10 Ni la nuit ni le jour, |elle ne s’éteindra,
sa fumée montera |à perpétuité
et, pour toujours[c], |Edom restera ravagé :
personne n’y passera plus.
11 Le hibou et le hérisson |en prendront possession,
la chouette et le corbeau |en feront leur demeure,
et l’Eternel y étendra |le cordeau du chaos,
le fil à plomb du vide.
12 Ses nobles ne pourront |plus proclamer de roi[d],
et tous ses grands |seront réduits à rien.
13 Les épineux croîtront |dans ses palais,
les orties et les ronces |dans ses fortins.
Ce sera un repaire |pour les chacals,
un domaine pour les autruches :
14 les bêtes du désert |y trouveront les hyènes,
les boucs sauvages |s’y héleront l’un l’autre.
La chouette nocturne |viendra s’y reposer
car elle y trouvera |un endroit bien tranquille.
15 Le serpent y fera son nid |et y pondra ses œufs,
il les y couvera |et les fera éclore sous son ombre.
Là, les vautours |se rassembleront tous,
chacun avec son compagnon.

Le nouvel exode

16 Consultez et lisez le livre |de l’Eternel :
aucun des membres de son peuple, |ne manquera,
aucun d’eux n’aura à chercher[e] |en vain son compagnon,
car l’Eternel, |de sa bouche, en a donné l’ordre,
c’est son Esprit |qui les a rassemblées.
17 Il a lui-même |tiré au sort |pour assigner |à chacun d’eux son lot,
il leur a partagé |le pays au cordeau :
ils l’auront en partage |à tout jamais,
ils y habiteront toujours.

35 Que le pays désert |et que la terre aride |se réjouissent !

Que la steppe jubile |et se mette à fleurir |comme les lis !
Que les fleurs y abondent |et que sa joie éclate :
qu’elle pousse des cris de joie !
La gloire du Liban,
la splendeur du Carmel |et celle du Saron |lui sont données.
Là, on verra la gloire |de l’Eternel
et la splendeur de notre Dieu.

Fortifiez les mains défaillantes,
affermissez |les genoux chancelants.
A ceux qui sont troublés
dites-leur : Soyez forts, |n’ayez aucune crainte,
votre Dieu va venir
pour la rétribution,
Dieu va régler ses comptes.
Il va venir lui-même |pour vous sauver.

Ce jour-là s’ouvriront |les oreilles des sourds
et les yeux des aveugles[f].
Et alors le boiteux |bondira comme un cerf,
et le muet criera de joie,
car des eaux jailliront |dans le désert
et, dans la steppe, |des torrents couleront.
La terre desséchée |se changera en lac,
et la terre altérée |en sources jaillissantes.
Des roseaux et des joncs croîtront
dans le repaire |où gîtaient les chacals.

A travers le pays |passera un chemin frayé, |une route que l’on appellera |la route sainte.
Aucun impur n’y passera,
car c’est lui, l’Eternel, |qui marchera sur cette route[g].
Les insensés ne viendront pas |s’y égarer.
Là il n’y aura pas de lion,
et les bêtes féroces |n’y auront pas accès :
on n’en trouvera pas.
C’est le peuple sauvé |qui marchera sur cette voie.
10 Oui, ceux que l’Eternel |aura libérés reviendront,
ils iront à Sion |avec des cris de joie.
Un bonheur éternel |couronnera leur tête,
ils auront en partage |la joie et l’allégresse,
tristesse et plaintes s’enfuiront.

Intermède historique

L’invasion de Sennachérib

Provocation

(2 R 18.13, 17-37 ; 2 Ch 32.9-19)

36 La quatorzième année du règne d’Ezéchias[h], Sennachérib, roi d’Assyrie, vint attaquer toutes les villes fortifiées de Juda et s’en empara. Le roi d’Assyrie envoya de Lakish[i] à Jérusalem vers le roi Ezéchias, son aide de camp, accompagné d’une puissante armée. Il prit position près de l’aqueduc du réservoir supérieur, sur la route du champ du Teinturier[j].

Alors Eliaqim, fils de Hilqiya, qui avait la charge du palais royal, Shebna le secrétaire du roi et Yoah, fils d’Asaph l’archiviste, sortirent de la ville à sa rencontre. L’aide de camp du roi d’Assyrie leur dit : Veuillez transmettre ce message à Ezéchias : « Voici ce que déclare le grand roi, le roi d’Assyrie : En quoi mets-tu ta confiance ? T’imaginerais-tu[k] que de simples paroles peuvent tenir lieu de stratégie et de puissance militaire ? Sur qui comptes-tu donc pour t’être révolté contre moi ? Tu t’appuies sur l’Egypte, ce roseau cassé qui blesse et qui transperce la main de celui qui s’appuie dessus. Oui, c’est bien là ce qu’est le pharaon, le roi d’Egypte, pour tous ceux qui se confient en lui ! Peut-être me diras-tu : “C’est en l’Eternel, notre Dieu, que nous nous confions.” Mais n’est-ce pas précisément ce Dieu dont Ezéchias a fait disparaître les hauts lieux et les autels, en disant aux habitants de Juda et de Jérusalem de rendre leur culte uniquement devant cet autel-ci ? Je te lance aujourd’hui un défi au nom de mon souverain, le roi d’Assyrie : Je te donnerai deux mille chevaux, si toi tu es capable de fournir autant d’hommes pour les monter. Comment t’y prendrais-tu pour repousser un seul de nos capitaines, même si c’était le moindre des serviteurs de mon maître ? Comptes-tu sur l’Egypte pour te fournir des chars avec leur équipage ? 10 D’ailleurs crois-tu que c’est sans l’assentiment de l’Eternel que je suis venu attaquer ce pays pour le détruire ? C’est l’Eternel qui m’a dit : “Va dans ce pays et détruis-le[l] !” »

11 Alors Eliaqim, Shebna et Yoah dirent à l’aide de camp assyrien : Voudrais-tu, s’il te plaît, parler à tes serviteurs en langue araméenne[m], car nous la comprenons. Ne nous parle pas en hébreu, alors que les gens sont là, sur les remparts, à écouter !

12 Mais l’aide de camp répliqua : Crois-tu que c’est à ton souverain et à toi seulement que mon souverain m’a chargé d’adresser ce message ? Crois-tu que ce n’est pas aussi à ces gens assis sur les remparts, qui seront bientôt réduits avec vous à manger leurs excréments et à boire leur urine ?

13 Puis l’aide de camp se campa là et se mit à crier d’une voix forte, en hébreu : Ecoutez ce que dit le grand roi, le roi d’Assyrie : 14 « Ainsi parle le roi : Ne vous laissez pas tromper par Ezéchias. Car il ne peut pas vous délivrer. 15 Ne vous laissez pas persuader par Ezéchias de vous confier en l’Eternel, s’il vous dit : “Sûrement, l’Eternel nous délivrera, cette ville ne tombera pas aux mains du roi d’Assyrie.” 16 N’écoutez pas Ezéchias ; car voici ce que vous propose le roi d’Assyrie : Faites la paix avec moi, rendez-vous à moi ! Alors chacun de vous mangera les fruits de sa vigne et de son figuier[n], et chacun boira de l’eau de son puits, 17 en attendant que je vienne vous emmener dans un pays pareil au vôtre, un pays où il y a du blé et du vin, du pain et des vignes. 18 Ne laissez pas Ezéchias vous tromper en disant : “L’Eternel nous délivrera.” Les dieux des autres peuples ont-ils délivré leur pays du roi d’Assyrie ? 19 Où sont les dieux de Hamath et d’Arpad ? Où sont les dieux de Sepharvaïm[o] ? Ont-ils délivré Samarie ?

20 De tous les dieux de ces pays, quels sont ceux qui ont délivré leur pays, pour que l’Eternel délivre Jérusalem ? »

21 Ils gardèrent le silence, et ne lui répondirent pas un mot, car le roi avait donné cet ordre : « Vous ne lui répondrez pas. » 22 Alors Eliaqim, fils de Hilqiya, qui avait la charge du palais, Shebna le secrétaire, et Yoah, fils d’Asaph l’archiviste, retournèrent auprès d’Ezéchias, les vêtements déchirés, et lui rapportèrent les paroles de l’aide de camp.

Footnotes:

  1. 34.4 Voir Mt 24.29 ; Mc 13.25 ; Ap 6.13-14.
  2. 34.5 est ivre : selon le texte hébreu traditionnel. Le texte hébreu de Qumrân et la version syriaque ont : apparaît.
  3. 34.10 Voir Ap 14.11 ; 19.3.
  4. 34.12 Autre traduction : ses nobles n’auront plus rien qui puisse s’appeler royaume.
  5. 34.16 D’autres comprennent : aucune de ces bêtes … aucune n’aura à chercher.
  6. 35.5 Cité en Mt 11.5 ; Lc 7.22.
  7. 35.8 Autre traduction : car elle sera réservée à ceux qui la suivront.
  8. 36.1 C’est-à-dire en 701 av. J.-C. Sennachérib, fils de Sargon II, régna de 704 à 681 av. J.-C.
  9. 36.2 Entre Jérusalem et Gaza, à environ 35 kilomètres au sud-ouest de Jérusalem.
  10. 36.2 L’aqueduc est sans doute le canal souterrain qu’Ezéchias a fait creuser (2 R 20.20) pour amener l’eau de la source du Guihôn (1 R 1.33) au réservoir de Siloé, au sud-est de la ville. Le champ du Teinturier devait se trouver près d’Eyn-Roguel, au sud de Jérusalem (voir 2 S 17.17 ; 1 R 1.9 ; Es 7.3).
  11. 36.5 D’après plusieurs manuscrits hébreux, le texte hébreu de Qumrân et 2 R 18.20. La plupart des manuscrits du texte hébreu traditionnel ont : je dis.
  12. 36.10 Voir Es 7.20 ; 10.5-6.
  13. 36.11 Langue diplomatique de l’époque que parlaient les hauts fonctionnaires. Elle deviendra la langue commune des Juifs à partir du ve siècle av. J.-C.
  14. 36.16 Expression commune caractérisant la vie paisible et prospère (1 R 5.5 ; Os 2.14 ; Mi 4.4 ; Za 3.10).
  15. 36.19 Villes de Syrie.
La Bible du Semeur (BDS)

La Bible Du Semeur (The Bible of the Sower) Copyright © 1992, 1999 by Biblica, Inc.®
Used by permission. All rights reserved worldwide.

Colossiens 2 La Bible du Semeur (BDS)

Je tiens, en effet, à ce que vous sachiez combien rude est le combat que je livre pour vous et pour les frères et sœurs qui sont à Laodicée, comme pour tous ceux qui ne m’ont jamais vu personnellement. Je combats pour eux afin qu’ils soient encouragés et que, unis par l’amour, ils accèdent ensemble, en toute sa richesse, à la certitude que donne la compréhension du secret de Dieu et à la pleine connaissance de ce secret, c’est-à-dire de Christ[a]. En lui se trouvent cachés tous les trésors de la sagesse et de la connaissance.

J’affirme cela afin que personne ne vous égare par des discours trompeurs. Car même si je suis physiquement absent, je suis avec vous par la pensée, et c’est une joie pour moi de constater l’ordre qui règne parmi vous et la fermeté de votre foi en Christ.

Tout pleinement en Christ

Aussi, puisque vous avez reçu Christ, Jésus le Seigneur, comportez-vous comme des gens unis à lui : enracinez-vous en lui, construisez toute votre vie sur lui et attachez-vous de plus en plus fermement à la foi conforme à ce qu’on vous a enseigné. Agissez ainsi en adressant à Dieu de nombreuses prières de reconnaissance.

Veillez à ce que personne ne vous prenne au piège de la recherche d’une « sagesse[b] » qui n’est que tromperie et illusion, qui se fonde sur des traditions tout humaines, sur les principes élémentaires qui régissent la vie des gens de ce monde, mais non sur Christ. Car c’est en lui, c’est dans son corps, qu’habite toute la plénitude de ce qui est en Dieu. 10 Et par votre union avec lui, vous êtes pleinement comblés, car il est le chef de toute Autorité et de toute Puissance. 11 C’est aussi dans l’union avec lui que vous avez été circoncis, non d’une circoncision opérée par les hommes, mais de la circoncision que demande Christ[c] et qui consiste à être dépouillé de ce qui fait l’homme livré à lui-même[d]. 12 Vous avez été ensevelis avec Christ par le baptême, et c’est aussi dans l’union avec lui que vous êtes ressuscités avec lui, par la foi en la puissance de Dieu qui l’a ressuscité des morts.

13 Et vous, qui étiez morts à cause de vos fautes et parce que vous étiez incirconcis, Dieu vous a donné la vie avec Christ.

Il nous a pardonné
toutes nos fautes.
14 Car il a annulé
l’acte qui établissait
nos manquements
à l’égard des commandements[e].
Oui, il l’a effacé,
le clouant sur la croix.
15 Là, il a désarmé
toute Autorité, tout Pouvoir,
les donnant publiquement en spectacle
quand il les a traînés
dans son cortège triomphal
après sa victoire à la croix[f].

L’erreur des mauvais enseignants

16 C’est pourquoi, ne vous laissez juger par personne à propos de ce que vous mangez ou de ce que vous buvez ou au sujet de l’observance des jours de fête, des nouvelles lunes ou des sabbats. 17 Tout cela n’était que l’ombre des choses à venir : la réalité est en Christ. 18 Ne vous laissez pas condamner par ces gens qui prennent plaisir à s’humilier et à s’adonner à un « culte des anges ». Ils se livrent à leurs visions, ils s’enflent d’orgueil sans raison, poussés par leurs pensées tout humaines. 19 Ils ne s’attachent pas à Christ, qui est le chef, la tête. C’est de lui que le corps tout entier tire sa croissance comme Dieu le veut[g], grâce à la cohésion et à l’unité que lui apportent les articulations et les ligaments.

La vie en Christ

La liberté en Christ

20 Vous êtes morts avec Christ à tous ces principes élémentaires qui régissent la vie des gens de ce monde. Pourquoi alors, comme si votre vie appartenait encore à ce monde, vous laissez-vous imposer des règles du genre : 21 « Ne prends pas ceci, ne mange pas de cela, ne touche pas à cela !  …  » ? 22 Toutes ces choses ne sont-elles pas destinées à périr après qu’on en a fait usage ? Voilà bien des commandements et des enseignements purement humains ! 23 Certes, les prescriptions de ce genre paraissent empreintes d’une grande sagesse, car elles demandent une dévotion rigoureuse, des gestes d’humiliation et l’assujettissement du corps à une sévère discipline. En fait, elles n’ont aucune valeur, sinon pour satisfaire des aspirations tout humaines[h].

Footnotes:

  1. 2.2 Les manuscrits divergent. Certains ont, entre autres : le secret de Dieu et de Christ.
  2. 2.8 La « sagesse » prônée par ces faux docteurs se composait d’un ensemble de spéculations.
  3. 2.11 Autre traduction : qu’opère Christ.
  4. 2.11 Autre traduction : mais de la « circoncision » qu’a subie Christ lorsqu’il a été dépouillé de son corps humain.
  5. 2.14 D’autres comprennent : car il a annulé, au détriment des ordonnances légales, l’acte qui nous était contraire ou car il a annulé l’acte qui nous accusait et qui nous était contraire par ses dispositions.
  6. 2.15 Allusion à la cérémonie romaine du triomphe. Derrière le char du général victorieux marchaient, sous les huées de la foule, les rois et les généraux vaincus.
  7. 2.19 Autre traduction : qui vient de Dieu.
  8. 2.23 Autre traduction : elles n’ont aucune valeur pour maîtriser les passions de la nature humaine.
La Bible du Semeur (BDS)

La Bible Du Semeur (The Bible of the Sower) Copyright © 1992, 1999 by Biblica, Inc.®
Used by permission. All rights reserved worldwide.

  Back

1 of 1

You'll get this book and many others when you join Bible Gateway Plus. Learn more

Viewing of
Cross references
Footnotes