A A A A A
Bible Book List

Genèse 33-35 La Bible du Semeur (BDS)

Jacob et Esaü : des retrouvailles dans la paix

33 Jacob regarda droit devant et aperçut Esaü qui arrivait avec quatre cents hommes. Alors, il répartit ses enfants entre Léa, Rachel et les deux servantes. Il plaça en tête les servantes et leurs enfants, puis Léa et les siens derrière eux et finalement Rachel et Joseph. Lui-même passa devant eux. Il se prosterna sept fois jusqu’à terre avant d’arriver devant son frère. Esaü courut à sa rencontre, le prit dans ses bras, se jeta à son cou et l’embrassa. Tous deux se mirent à pleurer. Puis Esaü leva les yeux et vit les femmes et les enfants.

– Qui sont ceux qui sont là avec toi ? demanda-t-il.

Jacob répondit : Ce sont là les enfants que Dieu, dans sa grâce, a donnés à ton serviteur.

Les servantes s’approchèrent avec leurs enfants et se prosternèrent. Puis Léa et ses enfants vinrent se prosterner et enfin Joseph et Rachel.

Esaü demanda : Que veux-tu faire avec tout ce camp que j’ai croisé ?

– C’est un cadeau pour obtenir la faveur de mon seigneur.

– J’ai beaucoup de biens, mon frère, dit Esaü, garde ce qui est à toi.

10 – Non, dit Jacob, je t’en prie, si j’ai obtenu ta faveur, accepte mon présent, car je t’ai vu en face comme on regarde la face de Dieu, et tu m’as accueilli favorablement. 11 Accepte donc, je te prie, le présent que je t’ai fait parvenir, car Dieu m’a accordé sa grâce et j’ai tout ce qu’il me faut.

Il insista tant qu’Esaü finit par accepter 12 et dit : Partons et marchons ensemble ; j’irai devant toi.

13 Mais Jacob répondit : Mon seigneur sait que les enfants sont fragiles ; de plus, j’ai avec moi des brebis, des chèvres et des vaches qui allaitent ; si l’on forçait leur marche un seul jour, tout le troupeau périrait. 14 Que mon seigneur aille donc devant son serviteur, je te prie, et moi j’avancerai tout doucement au pas du troupeau qui me précède et de celui des enfants pour aller rejoindre mon seigneur à Séir.

15 Esaü suggéra : Dans ce cas, je laisserai avec toi une partie de mes gens.

– A quoi bon, répondit Jacob, l’essentiel pour moi est d’avoir obtenu la faveur de mon seigneur.

Jacob s’établit à Sichem

16 Ce même jour Esaü reprit le chemin de Séir, 17 tandis que Jacob partit pour Soukkoth (les Cabanes). Il s’y construisit une maison ; mais il bâtit aussi des cabanes pour son bétail, c’est pourquoi on nomma ce lieu Soukkoth.

18 A son retour de Paddân-Aram, Jacob arriva sans encombre à la ville de Sichem, dans le pays de Canaan, et il établit son camp devant la ville. 19 Il acheta pour cent pièces d’argent[a] aux descendants de Hamor, fondateur de Sichem, la parcelle de terrain où il avait dressé ses tentes.

20 Il y érigea un autel qu’il appela El-Elohé-Israël (Dieu est le Dieu d’Israël).

Le conflit pour un viol

34 Dina, la fille que Léa avait donnée à Jacob, sortit pour aller voir les filles du pays. Sichem, fils de Hamor le Hévien qui gouvernait la région, la remarqua : il l’enleva et coucha avec elle en lui faisant violence. Il s’attacha à Dina, la fille de Jacob, en tomba amoureux et toucha le cœur de la jeune fille par ses paroles. Il dit à son père Hamor : Obtiens-moi cette jeune fille pour femme.

Or Jacob avait appris que sa fille Dina avait été déshonorée. Mais comme ses fils étaient aux champs avec son bétail, il n’avait rien dit jusqu’à leur retour. Hamor, le père de Sichem, se rendit chez Jacob pour lui parler. Les fils de Jacob, à cette nouvelle, étaient revenus des champs. Ces hommes, outrés, étaient dans une grande colère parce que Sichem s’était rendu coupable d’une action infâme contre Israël en couchant avec la fille de Jacob, une chose inadmissible. Hamor leur parla ainsi : Sichem, mon fils, s’est épris de votre fille ; s’il vous plaît, donnez-la lui pour femme et alliez-vous par mariage avec nous. Vous nous donnerez vos filles et vous prendrez les nôtres. 10 Vous vous établirez chez nous ; le pays sera à votre disposition ; demeurez-y, vous y ferez vos affaires et vous y acquerrez des propriétés.

11 Sichem, de son côté, s’adressa au père et aux frères de la jeune fille : Faites-moi cette faveur ! Je vous donnerai ce que vous me demanderez. 12 Exigez de moi une forte dot et des présents. Je vous donnerai ce que vous me demanderez ; accordez-moi seulement la jeune fille pour épouse.

13 Parce qu’on avait déshonoré leur sœur Dina, les fils de Jacob usèrent de ruse en répondant à Sichem et à Hamor, son père, 14 en ces termes : Il ne nous est pas possible de donner notre sœur à un homme incirconcis ; ce serait un déshonneur pour nous. 15 Nous ne vous donnerons notre consentement qu’à la condition que, comme nous, vous fassiez circoncire tous ceux qui sont de sexe masculin parmi vous. 16 Alors nous vous donnerons nos filles en mariage et nous épouserons les vôtres, nous nous établirons chez vous et nous formerons un seul peuple. 17 Par contre, si vous n’acceptez pas de vous faire circoncire, nous reprendrons notre fille et nous nous en irons.

18 Hamor et son fils Sichem acceptèrent cette proposition, 19 et le jeune homme fit sans délai ce qu’on lui demandait, tant il était épris de la fille de Jacob. Or, il était le plus influent dans la famille de son père. 20 Il se rendit donc avec lui à la porte[b] de leur ville et ils parlèrent ainsi à leurs concitoyens : 21 Ces gens-là sont bien disposés envers nous ; qu’ils s’établissent dans le pays et qu’ils y fassent des affaires ; voici le pays est assez vaste pour eux dans toute son étendue. Nous épouserons leurs filles et nous leur donnerons les nôtres. 22 Seulement, ces hommes ne consentiront à habiter avec nous pour que nous formions ensemble un seul peuple que si tous les hommes parmi nous sont circoncis comme chez eux. 23 Ainsi, leurs troupeaux et leurs biens et toutes leurs bêtes de somme nous appartiendront. Consentons donc à ce qu’ils demandent et ils s’établiront chez nous.

24 Alors tous ceux qui se trouvaient à la porte de la ville se laissèrent convaincre par Hamor et son fils Sichem, et tous les hommes et les garçons qui se trouvaient dans la ville furent circoncis. 25 Le troisième jour, alors qu’ils étaient souffrants, deux des fils de Jacob, Siméon et Lévi, les frères de Dina[c], prirent chacun son épée, et tombèrent sur la ville qui se croyait en sécurité. Ils tuèrent tous les hommes et les garçons. 26 Ils tuèrent aussi Hamor et son fils Sichem, reprirent Dina de la maison de Sichem et partirent. 27 Les autres fils de Jacob vinrent achever les blessés et pillèrent la ville, parce qu’on avait déshonoré leur sœur. 28 Ils prirent le gros et le petit bétail ainsi que les ânes et tout ce qui était dans la ville et dans les champs. 29 Ils s’emparèrent de tous leurs biens, de leurs enfants et de leurs femmes et raflèrent tout ce qui était dans les maisons.

30 Jacob dit à Siméon et à Lévi : Vous me causez des ennuis car vous m’avez rendu odieux aux Cananéens et aux Phéréziens qui habitent le pays. Je ne dispose que d’un petit nombre d’hommes ; s’ils se liguent contre moi, ils me battront et extermineront toute ma famille avec moi[d]. 31 Ils lui répliquèrent : Pouvions-nous laisser traiter notre sœur comme une prostituée ?

Jacob s’installe à Béthel

35 Dieu dit à Jacob : Pars, rends-toi à Béthel et fixe-toi là-bas. Tu y construiras un autel au Dieu qui t’est apparu quand tu fuyais ton frère Esaü.

Alors Jacob dit aux gens de sa famille et à tous ceux qui étaient avec lui : Faites disparaître les dieux étrangers qui se trouvent au milieu de vous. Purifiez-vous et changez de vêtements ! Nous allons partir et nous rendre à Béthel, où je construirai un autel dédié au Dieu qui m’a exaucé lorsque j’étais dans la détresse et qui a été avec moi tout au long de ma route.

Ils remirent à Jacob tous les dieux étrangers qu’ils avaient entre les mains et les boucles qu’ils portaient aux oreilles[e] ; et Jacob les enterra sous le chêne qui est près de Sichem. Puis ils levèrent le camp. Dieu frappa de panique les villes environnantes, de sorte que personne ne poursuivit les fils de Jacob.

Jacob arriva avec tous ceux qui l’accompagnaient à Louz – c’est-à-dire Béthel – au pays de Canaan. Il bâtit là un autel et appela ce lieu El-Béthel (Dieu de Béthel), car c’est à cet endroit que Dieu lui était apparu lorsqu’il fuyait loin de son frère. C’est là que mourut Débora, la nourrice de Rébecca ; elle fut enterrée près de Béthel, au pied du chêne que l’on appela depuis lors « le chêne des pleurs ».

Dieu apparut encore à Jacob à son retour de Paddân-Aram et le bénit. 10 Il lui dit : Ton nom est Jacob, mais tu ne seras plus appelé ainsi, ton nom sera Israël.

C’est ainsi que Dieu l’appela Israël. 11 Et Dieu lui dit :

Je suis le Dieu tout-puissant.
Sois fécond et aie de nombreux descendants ;
un peuple, et même |tout un ensemble de peuples seront issus de toi.
Tu auras pour descendants des rois.
12 Le pays que j’ai donné |à Abraham et à Isaac, |je te le donnerai
ainsi qu’à ta descendance après toi[f].

13 Puis Dieu se retira d’auprès de lui, du lieu où il lui avait parlé. 14 Jacob érigea une stèle en pierre à l’endroit même où Dieu lui avait parlé, il y versa une libation et répandit de l’huile sur elle. 15 Jacob donna au lieu où Dieu lui avait parlé le nom de Béthel.

La naissance de Benjamin et la mort de Rachel

16 Jacob et sa famille quittèrent Béthel. Lorsqu’ils étaient encore à une certaine distance d’Ephrata[g], Rachel donna naissance à un enfant. Elle eut un accouchement difficile. 17 Pendant les douleurs du travail, la sage-femme lui dit : Courage ! C’est encore un garçon.

18 Mais elle se mourait. Dans son dernier souffle, elle le nomma Ben-Oni (Fils de ma douleur), mais son père l’appela Benjamin (Fils de bon augure). 19 Rachel mourut, on l’enterra sur la route d’Ephrata, c’est-à-dire Bethléhem. 20 Jacob érigea une stèle sur sa tombe ; c’est la stèle funéraire de Rachel qui subsiste encore aujourd’hui.

21 Puis Israël leva le camp, il planta sa tente au-delà de Migdal-Eder. 22 Pendant qu’il séjournait dans cette contrée, Ruben alla coucher avec Bilha, l’épouse de second rang de son père. Celui-ci l’apprit[h].

La liste des fils de Jacob

Jacob avait douze fils. 23 Fils de Léa : Ruben, le premier-né de Jacob, Siméon, Lévi, Juda, Issacar et Zabulon. 24 Fils de Rachel : Joseph et Benjamin. 25 Fils de Bilha, servante de Rachel : Dan et Nephtali. 26 Fils de Zilpa, servante de Léa : Gad et Aser. Tels sont les fils de Jacob, qui lui naquirent à Paddân-Aram.

La mort d’Isaac

27 Jacob revint auprès de son père Isaac à Mamré, à Qiryath-Arba qui s’appelle aujourd’hui Hébron, où Abraham et Isaac avaient vécu[i]. 28 Isaac atteignit l’âge de cent quatre-vingts ans, 29 puis il rendit son dernier soupir et mourut. Il rejoignit ses ancêtres, âgé et comblé de jours. Ses fils Esaü et Jacob l’ensevelirent.

Footnotes:

  1. 33.19 Il s’agit de qésitas. La valeur d’une pièce correspondait à celle d’une brebis.
  2. 34.20 Où se réunissent les notables de la ville et les juges.
  3. 34.25 Ces deux fils de Jacob étaient de la même mère que Dina (Léa : 29.33-34).
  4. 34.30 Voir 49.5-7.
  5. 35.4 Amulettes devant assurer une protection magique.
  6. 35.12 Voir Gn 17.4-8 ; 26.3.
  7. 35.16 Ancien nom de Bethléhem en Juda (Rt 1.2 ; Mi 5.1).
  8. 35.22 La version grecque ajoute : et en fut très affecté.
  9. 35.27 Voir Gn 13.18.
La Bible du Semeur (BDS)

La Bible Du Semeur (The Bible of the Sower) Copyright © 1992, 1999 by Biblica, Inc.®
Used by permission. All rights reserved worldwide.

Matthieu 10:1-20 La Bible du Semeur (BDS)

(Mc 3.13-19 ; Lc 6.12-16)

10 Jésus appela ses douze disciples et leur donna l’autorité de chasser les esprits mauvais et de guérir toute maladie et toute infirmité. Voici les noms des douze apôtres : d’abord, Simon appelé Pierre puis André son frère ; Jacques, fils de Zébédée, et Jean son frère ; Philippe et Barthélemy ; Thomas et Matthieu, le collecteur d’impôts ; Jacques, fils d’Alphée, et Thaddée ; Simon, le Zélé[a], et Judas Iscariot, celui qui a trahi Jésus.

L’envoi des Douze

Ce sont ces douze hommes que Jésus envoya, après leur avoir fait les recommandations suivantes : N’allez pas dans les contrées étrangères et n’entrez pas dans les villes de la Samarie. Rendez-vous plutôt auprès des brebis perdues du peuple d’Israël. En chemin, annoncez que le royaume[b] des cieux est proche. Guérissez les malades, ressuscitez les morts, rendez purs les lépreux, expulsez les démons.

Vous avez reçu gratuitement, donnez gratuitement. Ne mettez dans vos bourses ni or, ni argent, ni pièce de cuivre. 10 N’emportez pour le voyage ni sac, ni tunique de rechange, ni sandales, ni bâton, car « l’ouvrier mérite sa nourriture ».

11 Chaque fois que vous arriverez dans une ville ou un village, cherchez quelqu’un qui soit respectable[c] et restez chez lui jusqu’à votre départ de la localité. 12 En entrant dans la maison, saluez ses occupants. 13 S’ils en sont dignes, que la paix que vous leur souhaitez repose sur eux[d]. Sinon, qu’elle vous revienne. 14 Si, dans une maison ou dans une ville, on ne veut pas vous recevoir, ni écouter vos paroles, quittez la maison ou la ville en secouant la poussière de vos pieds[e]. 15 Vraiment, je vous l’assure : au jour du jugement, les villes de Sodome et de Gomorrhe[f] seront traitées avec moins de rigueur que les habitants de ces lieux-là.

Les difficultés de la mission

16 Voici : moi, je vous envoie comme des brebis au milieu des loups. Soyez prudents comme des serpents et innocents comme des colombes. 17 Soyez sur vos gardes ; car on vous traduira devant les tribunaux des Juifs et l’on vous fera fouetter dans leurs synagogues.

18 On vous forcera à comparaître devant des gouverneurs et des rois à cause de moi pour leur apporter un témoignage, ainsi qu’aux non-Juifs. 19 Lorsqu’on vous livrera aux autorités, ne vous inquiétez ni du contenu ni de la forme de ce que vous direz, car cela vous sera donné au moment même. 20 En effet, ce n’est pas vous qui parlerez, ce sera l’Esprit de votre Père qui parlera par votre bouche.

Footnotes:

  1. 10.4 Ce surnom peut faire allusion à son zèle pour la Loi, ou, selon certains, à son appartenance au parti nationaliste des zélotes.
  2. 10.7 Voir note 3.2.
  3. 10.11 Autre traduction : quelqu’un qui soit en mesure (ou désireux) de vous accueillir.
  4. 10.13 Selon la salutation juive habituelle : « Que la paix soit avec vous ! »
  5. 10.14 Geste marquant la rupture avec cette ville ou cette maison.
  6. 10.15 Deux villes frappées par le jugement de Dieu. Leur histoire est racontée dans Gn 18 à 19.
La Bible du Semeur (BDS)

La Bible Du Semeur (The Bible of the Sower) Copyright © 1992, 1999 by Biblica, Inc.®
Used by permission. All rights reserved worldwide.

  Back

1 of 1

You'll get this book and many others when you join Bible Gateway Plus. Learn more

Viewing of
Cross references
Footnotes