A A A A A
Bible Book List

Genèse 16-17 La Bible du Semeur (BDS)

La naissance d’Ismaël

16 Saraï, l’épouse d’Abram, ne lui avait pas donné d’enfant. Mais elle avait une esclave égyptienne nommée Agar. Elle dit à Abram : Tu vois que l’Eternel m’a empêchée d’avoir des enfants[a]. Va donc vers ma servante : peut-être aurai-je un fils par son intermédiaire.

Abram suivit le conseil de sa femme. Saraï, femme d’Abram, prit donc sa servante Agar et la donna pour femme à Abram, son mari. Il y avait alors dix ans qu’Abram séjournait au pays de Canaan. Il s’unit à Agar et elle devint enceinte.

Quand elle vit qu’elle attendait un enfant, elle se mit à mépriser sa maîtresse. Alors Saraï dit à Abram : C’est toi qui es responsable de l’injure qui m’est faite. J’ai poussé ma servante dans tes bras et depuis qu’elle s’est vue enceinte, elle me méprise. Que l’Eternel soit juge entre nous.

Abram lui répondit : Ta servante est en ton pouvoir. Agis envers elle comme bon te semblera.

Alors Saraï la traita si durement que celle-ci s’enfuit.

L’ange de l’Eternel la rencontra près d’une source d’eau dans le désert, celle qui se trouve sur le chemin de Shour. Il lui demanda : Agar, servante de Saraï, d’où viens-tu et où vas-tu ?

Elle répondit : Je m’enfuis de chez Saraï, ma maîtresse.

L’ange de l’Eternel lui dit : Retourne auprès de ta maîtresse et humilie-toi devant elle. 10 Et il ajouta : Je te donnerai de très nombreux descendants ; ils seront si nombreux qu’on ne pourra pas les compter[b]. 11 Puis il ajouta :

Tu attends un enfant :
ce sera un garçon.
Tu l’appelleras Ismaël (Dieu entend)
car l’Eternel t’a entendue |dans ta détresse.
12 Ton fils sera comme un âne sauvage :
lui, il s’opposera à tous
et tous s’opposeront à lui,
mais il assurera sa place |en face de tous ses semblables.

13 Agar se demanda : Ai-je réellement vu ici même celui qui me voit ?

Et elle appela l’Eternel qui lui avait parlé du nom de Atta-El-Roï (C’est toi le Dieu qui me voit). 14 C’est pourquoi on appelle ce puits : Beer-Lachaï-Roï (le Puits du Vivant-qui-me-voit). Il se trouve entre Qadesh et Béred.

15 Agar donna le jour à un fils que son père appela Ismaël. 16 Abram avait quatre-vingt-six ans quand Agar lui donna ce fils.

Le signe de l’alliance

17 Quand Abram eut quatre-vingt-dix-neuf ans, l’Eternel lui apparut et lui dit : Je suis le Dieu tout-puissant. Mène ta vie sous mon regard et comporte-toi de manière intègre afin que j’établisse mon alliance avec toi et que je multiplie ta descendance à l’extrême.

Abram se prosterna, la face contre terre, et Dieu ajouta : Pour moi, voici quelle est mon alliance avec toi : Tu deviendras le père d’une multitude de peuples. Désormais ton nom ne sera plus Abram (Père éminent), mais Abraham, car je ferai de toi le père d’une multitude de peuples[c]. Je multiplierai à l’extrême le nombre de tes descendants et je te donnerai d’être à l’origine de divers peuples ; des rois même seront issus de toi. Je maintiendrai pour toujours mon alliance avec toi, et avec ta descendance après toi, de génération en génération. En vertu de cette alliance, je serai ton Dieu et celui de ta descendance après toi. Je te donnerai, ainsi qu’à ta descendance, ce pays de Canaan où tu vis maintenant en étranger. Il sera votre propriété pour toujours. Et je serai le Dieu de ta descendance[d].

Puis Dieu ajouta : De ton côté, tu respecteras les clauses de mon alliance, toi et ta descendance, de génération en génération. 10 Voici quelle est mon alliance avec vous et avec ta descendance, quels en sont les termes que vous devrez respecter : tous ceux qui sont de sexe masculin parmi vous seront circoncis[e]. 11 Vous porterez cette marque dans votre chair, et cela sera le signe de l’alliance entre moi et vous. 12 De génération en génération, tout garçon devra être circoncis à l’âge de huit jours. Cela s’applique aussi à tout garçon né dans ta maison, et aux étrangers qui auront été achetés comme esclaves, et qui ne sont pas de ta descendance. 13 Tous sans exception seront circoncis, qu’ils soient nés dans ta maison ou acquis à prix d’argent ; ainsi le signe de mon alliance sera gravé dans votre chair. C’est là une alliance à perpétuité. 14 Celui qui n’aura pas été circoncis sera retranché de son peuple parce qu’il n’aura pas respecté les clauses de mon alliance.

L’héritier de l’alliance

15 Dieu dit encore à Abraham : Pour ce qui concerne ta femme Saraï, tu ne l’appelleras plus Saraï (Ma princesse), désormais son nom est Sara (Princesse). 16 Je la bénirai et je t’accorderai par elle un fils ; je la bénirai et elle deviendra l’ancêtre de plusieurs peuples ; des rois de divers peuples sortiront d’elle.

17 Alors Abraham se prosterna de nouveau la face contre terre, et il se mit à rire en se disant intérieurement : Eh quoi ! un homme centenaire peut-il encore avoir un enfant ? Et Sara, une femme de quatre-vingt-dix ans, peut-elle donner naissance à un enfant ? 18 Et il dit à Dieu : Tout ce que je demande c’est qu’Ismaël vive et que tu prennes soin de lui[f].

19 Dieu reprit : Mais non ! c’est Sara, ta femme, qui te donnera un fils. Tu l’appelleras Isaac (Il rit) et j’établirai mon alliance avec lui, pour toujours, et avec sa descendance après lui. 20 En ce qui concerne Ismaël, j’ai entendu ta prière en sa faveur. Oui, je le bénirai. Je lui donnerai de nombreux descendants : je le multiplierai à l’extrême. Douze princes seront issus de lui et je ferai de lui l’ancêtre d’un grand peuple. 21 Mais mon alliance, c’est avec Isaac que je l’établirai, le fils que Sara te donnera l’année prochaine à cette époque.

La circoncision d’Abraham et des siens

22 Après avoir achevé de parler avec Abraham, Dieu s’éleva au-dessus de lui. 23 Ce même jour, Abraham circoncit Ismaël son fils, ainsi que tous les gens nés dans sa maison et tous les esclaves qu’il avait achetés. Tous les gens de sexe masculin qui appartenaient à la maison d’Abraham furent circoncis comme Dieu le lui avait ordonné. 24 Abraham avait quatre-vingt-dix-neuf ans quand il fut circoncis et 25 Ismaël son fils en avait treize. 26 Abraham et son fils Ismaël furent circoncis le même jour, 27 en même temps que tous les hommes de sa maison nés chez lui et les étrangers acquis à prix d’argent.

Footnotes:

  1. 16.2 La stérilité d’une femme était souvent considérée comme une punition divine (25.21 ; Lv 20.20 ; Jr 22.30 ; Ps 127.3-4). La coutume (consignée dans le code d’Hammourabi, roi babylonien du IIe millénaire av. J.-C.) autorisait la femme stérile à choisir une épouse à son mari et à considérer comme siens les enfants que celle-ci lui donnerait.
  2. 16.10 Voir 17.20 ; 25.13-16.
  3. 17.5 Cité en Rm 4.17-18.
  4. 17.8 Voir Ac 7.5.
  5. 17.10 Voir Ac 7.8 ; Rm 4.11.
  6. 17.18 Autre traduction : en ta présence.
La Bible du Semeur (BDS)

La Bible Du Semeur (The Bible of the Sower) Copyright © 1992, 1999 by Biblica, Inc.®
Used by permission. All rights reserved worldwide.

Matthieu 5:27-48 La Bible du Semeur (BDS)

(Mt 18.8-9 ; Mc 9.43, 47-48)

27 Vous avez appris qu’il a été dit : Tu ne commettras pas d’adultère[a]. 28 Eh bien, moi je vous dis : Si quelqu’un jette sur une femme un regard chargé de désir, il a déjà commis adultère avec elle dans son cœur. 29 Par conséquent, si ton œil droit te fait tomber dans le péché, arrache-le et jette-le au loin, car il vaut mieux pour toi perdre un de tes organes que de voir ton corps entier précipité en enfer. 30 Si ta main droite cause ta chute, coupe-la et jette-la au loin. Il vaut mieux pour toi perdre un de tes membres que de voir tout ton corps jeté en enfer.

(Mt 19.7-9 ; Mc 10.11-12 ; Lc 16.18)

31 Il a aussi été dit : Si quelqu’un divorce d’avec sa femme, il doit le lui signifier par une déclaration écrite[b]. 32 Eh bien, moi, je vous dis : Celui qui divorce d’avec sa femme – sauf en cas d’immoralité sexuelle – l’expose à devenir adultère[c], et celui qui épouse une femme divorcée commet lui-même un adultère.

33 Vous avez encore appris qu’il a été dit à nos ancêtres : Tu ne rompras pas ton serment ; ce que tu as promis par serment devant le Seigneur, tu l’accompliras[d]. 34 Eh bien, moi je vous dis de ne pas faire de serment du tout. Ne dites pas : « Je le jure par le ciel », car le ciel, c’est le trône de Dieu. 35 Ou : « J’en prends la terre à témoin », car elle est l’escabeau où Dieu pose ses pieds. Ou : « Je le jure par Jérusalem ; », car elle est la ville de Dieu, le grand Roi. 36 Ne dites pas davantage : « Je le jure sur ma tête », car tu ne peux pas rendre un seul de tes cheveux blanc ou noir.

37 Dites simplement « oui » si c’est oui, « non » si c’est non. Tous les serments qu’on y ajoute viennent du diable[e].

(Lc 6.29-30)

38 Vous avez appris qu’il a été dit : œil pour œil, dent pour dent[f]. 39 Eh bien, moi je vous dis : Ne résistez pas à celui qui vous veut du mal ; au contraire, si quelqu’un te gifle sur la joue droite, tends-lui aussi l’autre. 40 Si quelqu’un veut te faire un procès pour avoir ta chemise, ne l’empêche pas de prendre aussi ton vêtement. 41 Et si quelqu’un te réquisitionne[g] pour porter un fardeau sur un kilomètre, porte-le sur deux kilomètres avec lui. 42 Donne à celui qui te demande, ne tourne pas le dos à celui qui veut t’emprunter quelque chose.

(Lc 6.27-36)

43 Vous avez appris qu’il a été dit : Tu aimeras ton prochain[h] et tu haïras ton ennemi. 44 Eh bien, moi je vous dis : Aimez vos ennemis et priez pour ceux qui vous persécutent. 45 Ainsi vous vous comporterez vraiment comme des enfants de votre Père céleste, car lui, il fait luire son soleil sur les méchants aussi bien que sur les bons, et il accorde sa pluie aux justes comme aux injustes.

46 Si vous aimez seulement ceux qui vous aiment, allez-vous prétendre à une récompense pour cela ? Les collecteurs d’impôts eux-mêmes n’en font-ils pas autant ? 47 Si vous ne saluez que vos frères, que faites-vous d’extraordinaire ? Les païens n’agissent-ils pas de même ? 48 Votre Père céleste est parfait. Soyez donc parfaits comme lui.

Footnotes:

  1. 5.27 Ex 20.14 ; Dt 5.18.
  2. 5.31 Dt 24.1.
  3. 5.32 à devenir adultère : en se remariant du vivant de son mari (voir Rm 7.3).
  4. 5.33 Lv 19.12 ; Nb 30.3.
  5. 5.37 Autre traduction : du mal.
  6. 5.38 Ex 21.24 ; Lv 24.20 ; Dt 19.21.
  7. 5.41 Les soldats et les fonctionnaires romains avaient le droit de réquisitionner n’importe qui pour porter leurs fardeaux.
  8. 5.43 Lv 19.18.
La Bible du Semeur (BDS)

La Bible Du Semeur (The Bible of the Sower) Copyright © 1992, 1999 by Biblica, Inc.®
Used by permission. All rights reserved worldwide.

  Back

1 of 1

You'll get this book and many others when you join Bible Gateway Plus. Learn more

Viewing of
Cross references
Footnotes