A A A A A
Bible Book List

Genèse 10-12 La Bible du Semeur (BDS)

L’histoire de la famille des fils de Noé

L’origine des divers peuples

10 Voici la généalogie des fils de Noé : Sem, Cham et Japhet. Ils eurent des enfants après le déluge.

Fils de Japhet : Gomer[a], Magog, Madaï, Yavân, Toubal, Méshek et Tiras.

Fils de Gomer : Ashkenaz[b], Riphat et Togarma.

Fils de Yavân : Elisha, Tarsis, Kittim et Dodanim[c]. Ce sont leurs descendants qui ont peuplé les îles et les régions côtières. Ils se sont répartis par pays selon la langue et par familles dans chaque peuple.

Les fils de Cham furent : Koush[d], Mitsraïm, Pouth et Canaan.

Les fils de Koush : Seba, Havila, Sabta, Raema et Sabteka. Les fils de Raema : Sheba et Dedân[e].

Koush fut le père[f] de Nimrod qui se mit à exercer un grand pouvoir sur la terre. C’était un valeureux chasseur devant l’Eternel. De là vient l’expression : « valeureux chasseur devant l’Eternel comme Nimrod ». 10 Les capitales de son royaume furent Babel, Erek, Akkad et Kalné[g] au pays de Shinéar[h]. 11 De ce pays-là, il passa en Assyrie et bâtit Ninive, Rehoboth-Ir, Kalah, 12 et Résen, la plus grande cité entre Ninive et Kalah.

13 Mitsraïm fut l’ancêtre des Loudim, des Anamim, des Lehabim, des Naphtouim[i], 14 des Patrousim, des Kaslouhim – dont sont issus les Philistins[j] – et des Crétois.

15 Canaan[k] eut pour fils Sidon, son aîné, et Heth. 16 De lui descendent les Yebousiens, les Amoréens, les Guirgasiens, 17 les Héviens, les Arqiens et les Siniens, 18 les Arvadiens, les Tsemariens et les Hamathiens. Ensuite les différentes tribus des Cananéens se dispersèrent. 19 Le territoire des Cananéens s’étendait de Sidon, en direction de Guérar, jusqu’à Gaza et en direction de Sodome, de Gomorrhe, d’Adma et de Tseboïm jusqu’à Lésha. 20 Tels sont les descendants de Cham selon leurs familles et leurs langues, dans leurs divers pays et leurs peuples.

21 Sem aussi, le frère aîné de Japhet, eut une descendance. Il fut l’ancêtre d’Héber et de ses descendants.

22 Les descendants de Sem furent : Elam, Assour, Arpakshad, Loud et Aram[l].

23 Les descendants d’Aram furent : Outs, Houl, Guéter et Mash[m].

24 Arpakshad eut pour fils Shélah, et Shélah[n] eut pour fils Héber. 25 Héber eut deux fils : l’un s’appelait Péleg (Partage), parce que de son temps la terre fut partagée, et son frère s’appelait Yoqtân.

26 Yoqtân eut pour fils Almodad, Shéleph, Hatsarmaveth, Yérah, 27 Hadoram, Ouzal, Diqla, 28 Obal, Abimaël, Saba, 29 Ophir, Havila et Yobab. Tous ceux-là étaient des descendants de Yoqtân. 30 Ils habitaient la contrée s’étendant de Mésha jusque du côté de Sephar, la montagne d’orient.

31 Tels sont les descendants de Sem selon leurs familles et leurs langues, dans leurs divers pays, selon leurs peuples. 32 Telles sont les familles issues des fils de Noé selon leurs lignées et d’après leur appartenance nationale. C’est d’eux que sont issus tous les peuples qui se sont répandus sur la terre après le déluge.

La tour de Babel

11 A cette époque-là[o], tous les hommes parlaient la même langue et tenaient le même langage. Lors de leurs migrations depuis l’est, ils découvrirent une vaste plaine dans le pays de Shinéar et ils s’y établirent. Ils se dirent les uns aux autres : Allons, moulons des briques et cuisons-les au four.

Ainsi ils employèrent les briques comme pierres et le bitume leur servit de mortier.

Puis ils dirent : Allons, construisons-nous une ville et une tour dont le sommet atteindra le ciel, alors notre nom deviendra célèbre et nous ne serons pas disséminés sur l’ensemble de la terre.

L’Eternel descendit pour voir la ville et la tour que les hommes construisaient. Il dit alors : Ils forment un seul peuple parlant tous la même langue, et voilà ce qu’ils ont entrepris de faire ! Maintenant, quels que soient leurs projets, rien ne les empêchera de les réaliser. Allons, descendons et brouillons là leur langage pour qu’ils ne se comprennent plus entre eux !

Et l’Eternel les dissémina loin de là sur toute la terre ; ils cessèrent donc la construction de la ville. C’est pourquoi on l’appela Babel[p] parce que là, l’Eternel avait confondu le langage des hommes de toute la terre, et c’est de là qu’il les a dispersés sur toute la terre.

L’histoire de la famille de Sem

10 Voici la généalogie de Sem. Deux ans après le déluge, alors qu’il était âgé de cent ans, il eut pour fils Arpakshad. 11 Après cela, Sem vécut encore 500 ans et eut d’autres enfants.

12 Arpakshad, âgé de 35 ans, eut pour fils Shélah. 13 Après cela, il vécut encore 403 ans et eut d’autres enfants[q].

14 Shélah, âgé de 30 ans, eut pour fils Héber. 15 Puis il vécut encore 403 ans et eut d’autres enfants.

16 Héber, âgé de 34 ans, eut pour fils Péleg. 17 Après cela, Héber vécut 430 ans et eut d’autres enfants.

18 Péleg, âgé de 30 ans, eut pour fils Reou. 19 Après cela, il vécut 209 ans et eut d’autres enfants.

20 Reou, âgé de 32 ans, eut pour fils Seroug. 21 Après cela, il vécut 207 ans et eut d’autres enfants.

22 Seroug, âgé de 30 ans, eut pour fils Nahor. 23 Après cela, Seroug vécut 200 ans et eut d’autres enfants.

24 Nahor, âgé de 29 ans, eut pour fils Térah. 25 Après cela, il vécut encore 119 ans et eut d’autres enfants.

26 Térah, âgé de 70 ans, eut pour fils Abram, Nahor et Harân.

L’histoire de la famille de Téra : le cycle d’Abraham

D’Our à Harân

27 Voici l’histoire de la famille de Térah : il eut pour fils Abram, Nahor et Harân ; ce dernier fut le père de Loth. 28 Harân mourut du vivant de son père Térah, dans son pays natal, à Our des Chaldéens. 29 Abram et Nahor se marièrent. La femme d’Abram s’appelait Saraï et celle de Nahor Milka. Milka était la fille de Harân, qui, outre Milka, avait eu une autre fille du nom de Yiska. 30 Saraï était stérile, elle ne pouvait pas avoir d’enfant. 31 Térah partit d’Our des Chaldéens, emmenant avec lui son fils Abram, son petit-fils Loth, le fils de Harân, et Saraï, sa belle-fille, la femme d’Abram, pour se rendre au pays de Canaan, mais arrivés à Harân[r], ils s’y établirent. 32 Térah vécut 205 ans, puis il mourut à Harân.

L’appel d’Abram

12 L’Eternel dit à Abram : Va, quitte ton pays, ta famille et la maison de ton père pour te rendre dans le pays que je t’indiquerai[s]. Je ferai de toi l’ancêtre d’un grand peuple ; je te bénirai, je ferai de toi un personnage renommé et tu deviendras une source de bénédiction pour d’autres. Je bénirai ceux qui te béniront et je maudirai ceux qui t’outrageront[t]. Toutes les familles de la terre seront bénies à travers toi[u].

Abram partit comme l’Eternel le lui avait demandé, et Loth s’en alla avec lui. Abram avait soixante-quinze ans quand il quitta Harân[v]. Il emmena Saraï, sa femme, son neveu Loth, tous les biens et les serviteurs qu’ils avaient acquis à Harân, et ils se mirent en route pour aller au pays de Canaan. Quand ils furent arrivés, Abram traversa le pays jusqu’à un lieu appelé Sichem, jusqu’au chêne de Moré. A cette époque-là, les Cananéens habitaient le pays.

L’Eternel apparut à Abram et lui dit : Je donnerai ce pays à ta descendance[w].

Abram érigea là un autel à l’Eternel qui lui était apparu. Puis il leva le camp pour se rendre dans la région montagneuse à l’est de Béthel[x] ; il établit son campement entre Béthel, à l’ouest, et Aï, à l’est. Il y érigea un autre autel à l’Eternel et lui adressa des prières. Ensuite Abram repartit vers le sud ; d’étape en étape, il gagna le Néguev[y].

Abram en Egypte

10 Une famine survint dans le pays. Alors Abram se rendit en Egypte[z] pour y séjourner quelque temps, car la famine sévissait dans le pays. 11 Lorsqu’il approchait de l’Egypte, il dit à Saraï sa femme : Ecoute, je sais que tu es très belle. 12 Quand les Egyptiens te verront, ils se diront : « C’est sa femme. » Ils me tueront et te laisseront en vie. 13 Dis-leur donc que tu es ma sœur, pour qu’on me traite bien à cause de toi. Ainsi, grâce à toi, ma vie sera épargnée.

14 En effet, quand Abram arriva en Egypte, les Egyptiens remarquèrent la grande beauté de sa femme. 15 Des gens de la cour du pharaon la remarquèrent et la vantèrent à leur maître, de sorte qu’elle fut enlevée et emmenée au palais royal. 16 A cause d’elle, le pharaon traita Abram avec bonté. Il lui offrit des moutons, des chèvres, des bovins, des ânes, des serviteurs, des servantes, des ânesses et des chameaux. 17 Mais l’Eternel infligea de grands maux au pharaon et aux gens de sa maison, à cause de Saraï, la femme d’Abram. 18 Alors le pharaon convoqua Abram et lui dit : Qu’est-ce que tu m’as fait là ? Pourquoi ne m’as-tu pas dit qu’elle était ta femme ? 19 Pourquoi l’as-tu présentée comme ta sœur ? A cause de cela, j’en ai fait ma femme. Maintenant, voilà ta femme ; reprends-la et va-t’en !

20 Et le pharaon chargea ses gens de le reconduire avec sa femme et avec tout ce qu’il possédait.

Footnotes:

  1. 10.2 Gomer : les Cimmériens, peuple d’Asie Mineure. Magog : peut-être une peuplade scythe qui habitait le Caucase et les régions au sud-est de la mer Noire. Madaï : les Mèdes. Yavân : les Ioniens, au sud de la Grèce, et plus tard les Grecs en général. Toubal et Méshek : mentionnés avec Magog dans des inscriptions assyriennes (voir Ez 38.2). Tiras : probablement les Etrusques en Italie.
  2. 10.3 Ashkenaz : les Scythes. Les trois peuples mentionnés vivaient dans le haut Euphrate.
  3. 10.4 Le Pentateuque samaritain, quelques manuscrits du texte hébreu traditionnel, la version grecque et 1 Ch 1.7 ont : Rodanim. Tarsis : peut-être le sud de l’Espagne. Kittim : nom de l’île de Chypre. Rodanim : nom de la ville de Rhodes.
  4. 10.6 Koush : le haut Nil, l’Ethiopie et la Nubie. Mitsraïm : l’Egypte. Pouth : soit la Libye, soit la côte des Somalis.
  5. 10.7 Ces sept peuples koushites se situaient tous en Arabie.
  6. 10.8 Le terme père pourrait aussi signifier fondateur ou chef.
  7. 10.10 Autre traduction : Il commença à régner à Babel, puis à Erek, Akkad et Kalné.
  8. 10.10 C’est-à-dire l’ancienne Babylonie.
  9. 10.13 Différents peuples d’Egypte et des environs.
  10. 10.14 Les Philistins, peuple indo-européen, ont tout d’abord émigré en Crète (voir Jr 47.4 ; Am 9.7) puis ont envahi l’Egypte au début du xiie siècle av. J.-C. Chassés de cette région, ils se sont installés sur la côte de Canaan pour étendre plus tard leur influence sur presque tout le pays.
  11. 10.15 Les peuples mentionnés aux v. 15-19 vivaient tous sur un territoire correspondant à la Syrie et au pays d’Israël. Sur Heth, voir note 23.3.
  12. 10.22 Elam : les Elamites, à l’est de la Mésopotamie, autour de Suse. Assour : ancien nom de l’Assyrie, au nord de la Mésopotamie. Arpakshad : voir 11.10-13 ; peut-être une désignation hébraïque de la Chaldée, au sud de la Mésopotamie. Loud : soit les Lydiens (en Asie Mineure), soit une région voisine de l’Egypte. Aram : les Araméens ou Syriens.
  13. 10.23 L’ancienne version grecque et 1 Ch 1.17 ont : Méshek.
  14. 10.24 L’ancienne version grecque a : Arpakshad eut pour descendant Caïnan, Caïnan eut pour descendant Shélah. Voir aussi Gn 11.12-13.
  15. 11.1 Les v. 1-9 doivent se situer chronologiquement avant le chap. 10.
  16. 11.9 Le nom Babel évoque en hébreu le verbe Balal qui signifie « confondre, brouiller, troubler ».
  17. 11.13 L’ancienne version grecque a, aux v. 12-13 : … 35 ans, eut pour fils Caïnan. 13 Après cela … d’autres enfants et il mourut. Caïnan, âgé de 130 ans, eut pour fils Shélah. Après cela, il vécut 330 ans et eut d’autres fils.
  18. 11.31 Ville de la Mésopotamie, centre de culte lunaire (comme Our). En hébreu le nom se distingue de Harân, le fils de Térah.
  19. 12.1 Voir Ac 7.2-3 ; Hé 11.8.
  20. 12.3 Cité en Ac 3.25 ; Ga 3.8.
  21. 12.3 Autre traduction : se béniront en citant ton exemple.
  22. 12.4 Voir Hé 11.8.
  23. 12.7 Voir Ac 7.5 ; Ga 3.16.
  24. 12.8 A environ 15 kilomètres au nord de Jérusalem. D’après 28.19, à l’époque, ce lieu s’appelait encore Louz.
  25. 12.9 Nom qui signifie « terre desséchée » et qui désigne le plateau stérile s’étendant au sud de Jérusalem et menant au désert.
  26. 12.10 Moins touchée par les années sèches, grâce à l’irrigation par des canaux (voir 26.1-2 ; 41.57).
La Bible du Semeur (BDS)

La Bible Du Semeur (The Bible of the Sower) Copyright © 1992, 1999 by Biblica, Inc.®
Used by permission. All rights reserved worldwide.

Matthieu 4 La Bible du Semeur (BDS)

La tentation de Jésus

Alors l’Esprit conduisit Jésus dans le désert pour qu’il y soit tenté par le diable. Après avoir jeûné pendant quarante jours et quarante nuits, il eut faim. Le tentateur s’approcha et lui dit : Si tu es le Fils de Dieu, ordonne que ces pierres se changent en pains.

Jésus répondit : Il est écrit :

L’homme ne vivra pas seulement de pain,
mais aussi de toute parole que Dieu prononce[a] .

Alors le diable l’emmena dans la cité sainte, le plaça tout en haut du Temple et lui dit : Si tu es le Fils de Dieu, jette-toi en bas, car il est écrit :

Il donnera des ordres |à ses anges à ton sujet
et ils te porteront sur leurs mains
pour que ton pied ne heurte pas de pierre[b] .

Jésus lui dit : Il est aussi écrit : Tu ne forceras pas la main au Seigneur, ton Dieu[c].

Le diable l’emmena encore sur une très haute montagne. Là, il lui montra tous les royaumes du monde et leur magnificence. Puis il lui dit : Tout cela, je te le donnerai si tu te prosternes devant moi pour m’adorer.

10 Alors Jésus lui dit : Va-t’en, Satan ! Car il est écrit :

Tu adoreras le Seigneur, ton Dieu,
et c’est à lui seul que tu rendras un culte[d] .

11 Là-dessus, le diable le laissa. Et voici que des anges vinrent et se mirent à le servir.

Jésus à Capernaüm et en Galilée

12 Quand Jésus apprit que Jean avait été emprisonné, il se retira en Galilée, 13 mais il ne resta pas à Nazareth. Il alla s’établir à Capernaüm, une ville située au bord du lac, dans les territoires de Zabulon et de Nephtali. 14 Ainsi s’accomplit cette parole du prophète Esaïe qui avait annoncé :

15 Ecoute, ô toi, terre de Zabulon |et toi, terre de Nephtali,
contrée voisine de la mer, |située au-delà du Jourdain,
ô toi, Galilée des populations étrangères :
16 Le peuple qui vivait dans les ténèbres
a vu briller une grande lumière,
et sur ceux qui habitaient dans le pays
sur lequel planait l’ombre de la mort,
une lumière s’est levée[e] .

17 A partir de ce moment, Jésus commença à prêcher en public en disant : Changez[f], car le royaume[g] des cieux est proche.

(Mc 1.16-20 ; Lc 5.1-11)

18 Un jour qu’il marchait au bord du lac de Galilée, il vit deux frères : Simon (qu’on appelle aussi Pierre), et André, son frère, qui lançaient un filet dans le lac, car ils étaient pêcheurs. 19 Il leur dit : Suivez-moi et je ferai de vous des pêcheurs d’hommes.

20 Ils abandonnèrent aussitôt leurs filets et le suivirent.

21 Poursuivant son chemin, il vit deux autres frères : Jacques, fils de Zébédée, et Jean, son frère. Ils étaient dans leur bateau avec Zébédée, leur père, et ils réparaient leurs filets. Il les appela 22 et, aussitôt, ils laissèrent leur bateau, quittèrent leur père, et le suivirent.

(Mc 3.7-12 ; Lc 6.17-19)

23 Jésus parcourait toute la Galilée, il enseignait dans les synagogues, proclamait la bonne nouvelle du royaume[h] des cieux et guérissait les gens de toutes maladies et de toutes infirmités. 24 Bientôt, on entendit parler de lui dans toute la Syrie. On lui amena tous ceux qui étaient atteints de diverses maladies et souffraient de divers maux : ceux qui étaient sous l’emprise de démons ainsi que des épileptiques[i] et des paralysés, et il les guérit tous. 25 Des foules nombreuses se mirent à le suivre ; elles étaient venues de la Galilée, de la région des « Dix Villes »[j], de Jérusalem, de la Judée et du territoire transjordanien.

Footnotes:

  1. 4.4 Dt 8.3.
  2. 4.6 Ps 91.11-12.
  3. 4.7 Dt 6.16.
  4. 4.10 Dt 6.13.
  5. 4.16 Es 8.23 ; 9.1.
  6. 4.17 Autres traductions : repentez-vous ou changez d’attitude ou changez de comportement.
  7. 4.17 Voir note 3.2.
  8. 4.23 Voir note 3.2.
  9. 4.24 L’épilepsie est une maladie provoquant des convulsions et des évanouissements.
  10. 4.25 La région des « Dix Villes » se trouvait au sud-est du lac de Galilée.
La Bible du Semeur (BDS)

La Bible Du Semeur (The Bible of the Sower) Copyright © 1992, 1999 by Biblica, Inc.®
Used by permission. All rights reserved worldwide.

  Back

1 of 1

You'll get this book and many others when you join Bible Gateway Plus. Learn more

Viewing of
Cross references
Footnotes