A A A A A
Bible Book List

Esdras 9-10 La Bible du Semeur (BDS)

L’infidélité des Judéens

Quand tout cela fut terminé[a], quelques chefs d’Israël m’abordèrent en disant : Ni le peuple d’Israël, ni les prêtres, ni les lévites ne se sont séparés des gens du pays et n’ont rompu avec leurs pratiques abominables. Ils se sont conduits exactement comme les Cananéens, les Hittites, les Phéréziens, les Yebousiens, les Ammonites, les Moabites, les Egyptiens et les Amoréens, car ils ont épousé les filles de ces étrangers et les ont données en mariage à leurs fils. Ainsi la descendance sainte s’est mêlée aux peuples de ces pays. Les chefs et les dirigeants se sont les premiers rendus coupables d’une telle infidélité.

Consternation et prière d’Esdras

Lorsque j’appris cela, je déchirai mon vêtement et mon manteau, je m’arrachai les cheveux et la barbe[b], et je m’assis là, accablé. Autour de moi se réunirent, à cause de cette infidélité des anciens exilés, tous ceux qui étaient respectueux des paroles du Dieu d’Israël. Je restai ainsi assis, accablé, jusqu’à l’offrande du soir. Puis, au moment de l’offrande du soir, je sortis de mon abattement et me relevai. Je portais encore mon vêtement et mon manteau déchirés : je tombai à genoux, et je tendis les mains vers l’Eternel mon Dieu. Je lui dis : Mon Dieu, je suis trop rempli de honte et de confusion pour oser lever les regards vers toi, ô mon Dieu, car nos péchés se sont multipliés jusqu’à nous submerger, et nos fautes se sont accumulées et montent jusqu’au ciel. Depuis l’époque de nos ancêtres jusqu’à ce jour, nous avons été extrêmement coupables. C’est à cause de nos fautes que nous, nos rois et nos prêtres, nous avons été livrés au pouvoir des rois des nations, pour être tués, déportés ou pillés, et pour que la honte couvre encore aujourd’hui nos visages. Cependant, Eternel, notre Dieu, tu nous as fait la grâce de laisser quelques survivants de notre peuple subsister et, depuis peu, de nous accorder un endroit pour nous établir dans ton saint pays. Toi, notre Dieu, tu illumines ainsi nos yeux de ta lumière et tu nous redonnes un peu de vie au milieu de notre servitude. Car nous sommes des esclaves[c], mais notre Dieu ne nous a pas abandonnés dans notre servitude. Il nous a manifesté de la faveur dans nos rapports avec les empereurs perses, pour ranimer notre énergie afin que nous rebâtissions le temple de notre Dieu et que nous le relevions de ses ruines. Il nous a procuré comme un mur protecteur en Juda et à Jérusalem.

10 Maintenant, après ce qui est arrivé, que dirons-nous, ô notre Dieu ? Car nous avons désobéi aux commandements 11 que tu nous avais transmis par l’intermédiaire de tes serviteurs les prophètes. Tu nous avais prévenus en disant : « Le pays dans lequel vous entrez pour en prendre possession est souillé par l’impureté des populations de ces contrées qui l’ont rempli d’un bout à l’autre de leurs pratiques abominables et de leurs actions impures[d]. 12 Ne donnez donc pas vos filles en mariage à leurs fils et ne prenez pas leurs filles pour vos fils. Ne vous préoccupez jamais de leur prospérité ou de leur bien-être si vous voulez devenir forts, manger les meilleurs produits du pays et le laisser pour toujours en héritage à vos descendants[e]. »

13 Tout ce qui nous est arrivé est la conséquence de nos mauvaises actions et de notre grande culpabilité. Et encore, ô notre Dieu, tu ne nous as pas punis comme le méritaient nos péchés, tu as laissé subsister ce reste de notre peuple. 14 Alors, après cela, pouvons-nous recommencer à transgresser tes commandements et à nous allier par mariage à des gens de ces peuples qui se livrent à des pratiques si abominables ? Ne vas-tu pas t’enflammer de colère contre nous au point de nous exterminer, sans nous laisser ni reste ni rescapés ? 15 Eternel, Dieu d’Israël, tu es juste, et tu as laissé subsister un reste de notre peuple jusqu’à ce jour. Nous voici devant toi, avec notre culpabilité, alors que personne ne peut tenir ainsi en ta présence.

Les chefs israélites s’engagent à obéir à Dieu

10 Pendant qu’Esdras, prosterné devant le temple de Dieu, faisait cette prière et cette confession en pleurant, une foule très nombreuse d’hommes, de femmes et d’enfants israélites s’était rassemblée autour de lui, et tous pleuraient abondamment. Alors Shekania, fils de Yehiel, un descendant d’Elam, prit la parole et dit à Esdras : Nous avons été infidèles envers notre Dieu en épousant des femmes étrangères prises parmi les peuples du pays. Mais malgré cela, il reste encore une espérance pour Israël dans cette affaire. Engageons-nous maintenant par une alliance avec notre Dieu à renvoyer toutes ces femmes avec leurs enfants, conformément au conseil de mon seigneur Esdras et de ceux qui respectent les commandements de notre Dieu. Que la Loi soit observée ! Lève-toi, car c’est à toi de régler cette affaire. Mais nous sommes avec toi. Prends courage et agis !

Alors Esdras se releva et fit prêter serment aux chefs des prêtres, des lévites et de tout Israël d’agir comme il venait d’être dit. Ils en firent tous le serment. Puis Esdras quitta la cour du Temple et se rendit dans une salle de Yohanân, fils d’Eliashib, où il passa la nuit[f] ; mais il refusa toute nourriture et toute boisson car il menait deuil à cause de la faute grave des anciens exilés.

La réunion des anciens déportés à Jérusalem

On fit ensuite publier dans Juda et à Jérusalem un ordre enjoignant à tous les anciens déportés de se réunir à Jérusalem. Les chefs et les responsables du peuple avaient décidé que ceux qui ne se présenteraient pas dans un délai de trois jours verraient tous leurs biens voués à l’Eternel et seraient eux-mêmes exclus de la communauté des anciens déportés. Alors tous les hommes de Juda et de Benjamin se rassemblèrent à Jérusalem dans les trois jours. C’était le vingtième jour du neuvième mois. Tout le peuple se tenait dans la cour du Temple en tremblant, à cause de cette affaire, et aussi parce qu’il pleuvait à verse. 10 Esdras le prêtre se leva et leur dit : Vous avez commis une faute grave en épousant des femmes étrangères, et vous avez rendu Israël encore plus coupable. 11 Reconnaissez donc maintenant votre péché devant l’Eternel, le Dieu de vos pères, et conformez-vous à sa volonté ! Séparez-vous de la population du pays et de vos femmes d’origine étrangère !

12 Toute l’assemblée répondit à haute voix : Tu as raison. Notre devoir est d’agir comme tu l’as dit ! 13 Mais nous sommes nombreux et c’est la saison des pluies ; nous ne pouvons pas rester ici en plein air. D’ailleurs, cette affaire ne peut pas se régler en un jour ni même en deux, car il y en a beaucoup parmi nous qui ont commis une faute dans ce domaine. 14 Il vaudrait mieux que nos chefs restent ici pour représenter l’assemblée. Tous ceux qui, dans nos villes, ont épousé des femmes étrangères se présenteront à tour de rôle aux dates qu’on leur fixera, avec des responsables et des juges de leurs villes respectives, jusqu’à ce que l’ardente colère de notre Dieu provoquée par cette affaire se soit détournée de nous.

15 Seuls Jonathan, fils d’Asaël, et Yahzia, fils de Thiqva, soutenus par Meshoullam et par le lévite Shabthaï, s’opposèrent à cette mesure. 16 Mais la majorité des anciens déportés s’y conformèrent. Esdras, le prêtre, choisit, en les désignant nommément, des chefs des groupes familiaux. Ceux-ci commencèrent à siéger le premier jour du dixième mois pour examiner les cas. 17 Ils achevèrent de régler la situation de tous les hommes qui avaient épousé des femmes étrangères le premier jour du premier mois[g].

La liste des fautifs

18 Voici quels étaient les prêtres qui avaient épousé des femmes étrangères :

Parmi les descendants de Josué, fils de Yotsadaq, et ceux des hommes de sa parenté : Maaséya, Eliézer, Yarib et Guedalia. 19 Ils s’engagèrent par une poignée de main à renvoyer leurs femmes et à offrir un bélier en sacrifice pour expier leur faute.

20 Des descendants d’Immer :

Hanani et Zebadia ;

21 des descendants de Harim :

Maaséya, Elie, Shemaya, Yehiel et Ozias ;

22 des descendants de Pashhour :

Elyoénaï, Maaséya, Ismaël, Netanéel, Yozabad et Eleasa.

23 Parmi les lévites :

Yozabad, Shimeï, Qélaya appelé aussi Qelita, Petahya, Juda et Eliézer.

24 Parmi les musiciens :

Eliashib.

Parmi les portiers : Shalloum, Thélem et Ouri.

25 Parmi les autres Israélites :

des descendants de Pareosh :

Ramia, Yizziya, Malkiya, Miyamîn, Eléazar, Malkiya et Benaya.

26 Des descendants d’Elam :

Mattania, Zacharie, Yehiel, Abdi, Yerémoth et Elie.

27 Des descendants de Zatthou :

Elyoénaï, Eliashib, Mattania, Yerémoth, Zabad et Aziza.

28 Des descendants de Bébaï :

Yohanân, Hanania, Zabbaï et Athlaï.

29 Des descendants de Bani :

Meshoullam, Mallouk, Adaya, Yashoub, Sheal et Ramoth.

30 Des descendants de Pahath-Moab :

Adna, Kelal, Benaya, Maaséya, Mattania, Betsaléel, Binnouï et Manassé.

31 Des descendants de Harim :

Eliézer, Yishiya, Malkiya, Shemaya, Siméon, 32 Benjamin, Mallouk et Shemaria.

33 Des descendants de Hashoum :

Matthnaï ; Mattattha, Zabad, Eliphéleth, Yerémaï, Manassé et Shimeï.

34 Des descendants de Bani :

Maadaï, Amram, Ouel, 35 Benaya, Bédia, Kelouhou, 36 Vania, Merémoth, Eliashib, 37 Mattania, Matthnaï, Yaasaï, 38 Bani, Binnouï[h], Shimeï, 39 Shélémia, Nathan, Adaya, 40 Maknadbaï, Shashaï, Sharaï, 41 Azaréel, Shélémia, Shemaria, 42 Shalloum, Amaria et Joseph.

43 Des descendants de Nébo :

Yeïel, Mattitia, Zabad, Zebina, Yaddaï, Joël et Benaya.

44 Tous ces hommes avaient épousé des femmes étrangères, et plusieurs en avaient eu des enfants[i].

Footnotes:

  1. 9.1 Au neuvième mois (10.9), quatre mois après l’arrivée d’Esdras à Jérusalem qui eut lieu au cinquième mois (7.9).
  2. 9.3 Signes de deuil ou de consternation (voir Gn 37.29, 34 ; Jos 7.6 ; Jg 11.35 ; 2 S 13.19 ; 2 Ch 34.27 ; Est 4.1 ; Es 36.22 ; Mt 26.65).
  3. 9.9 Le peuple continue à être sous la domination de souverains étrangers.
  4. 9.11 Allusion à l’idolâtrie cananéenne et aux différents rites immoraux qui l’accompagnaient (voir Lv 18.3 ; 2 Ch 29.5 ; Lm 1.17 ; Ez 7.20 ; 36.17).
  5. 9.12 Voir Ex 34.11-16 ; Dt 7.1-5 ; 11.8 ; 23.7.
  6. 10.6 où il passa la nuit : d’après l’ancienne version grecque ; le texte hébreu traditionnel a : et il alla. Il est aisé de confondre les deux termes en hébreu.
  7. 10.17 Trois mois plus tard (voir v. 9).
  8. 10.38 Bani, Binnouï : on pourrait aussi comprendre, comme l’a fait l’ancienne version grecque : des descendants de Binnouï.
  9. 10.44 Autre traduction : tous ces hommes renvoyèrent leurs femmes et leurs enfants.
La Bible du Semeur (BDS)

La Bible Du Semeur (The Bible of the Sower) Copyright © 1992, 1999 by Biblica, Inc.®
Used by permission. All rights reserved worldwide.

Actes 1 La Bible du Semeur (BDS)

Introduction

Cher Théophile,

Dans mon premier livre[a], j’ai exposé tout ce que Jésus a commencé de faire et d’enseigner jusqu’au jour où il fut enlevé au ciel après avoir donné, par le Saint-Esprit[b], ses instructions à ceux qu’il s’était choisis comme apôtres.

Après sa mort, il se présenta à eux vivant et leur donna des preuves nombreuses de sa résurrection. Il leur apparut pendant quarante jours et leur parla du royaume de Dieu.

Dans l’attente de l’Esprit

La promesse de l’Esprit

Or, un jour qu’il prenait un repas avec eux[c], il leur recommanda de ne pas quitter Jérusalem, mais d’y attendre que son Père leur accorde le don qu’il leur avait promis.

– C’est le don que je vous ai annoncé, leur dit-il. Car Jean a baptisé dans l’eau, mais vous, c’est dans le Saint-Esprit que vous serez baptisés dans peu de jours.

Comme ils étaient réunis autour de lui, ils lui demandèrent : Seigneur, est-ce à ce moment-là que tu rendras le royaume à Israël[d] ?

Il leur répondit : Il ne vous appartient pas de connaître les temps et les moments que le Père a fixés de sa propre autorité. Mais le Saint-Esprit descendra sur vous : vous recevrez sa puissance et vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée et la Samarie, et jusqu’au bout du monde[e].

Le retour à Jérusalem

Après ces mots, ils le virent s’élever dans les airs et un nuage le cacha à leur vue. 10 Ils gardaient encore les yeux fixés au ciel pendant qu’il s’éloignait, quand deux hommes vêtus de blanc se présentèrent devant eux et leur dirent : 11 Hommes de Galilée, pourquoi restez-vous ainsi à regarder le ciel ? Ce Jésus qui a été enlevé au ciel du milieu de vous, en redescendra un jour de la même manière que vous l’avez vu y monter.

12 Alors les apôtres quittèrent la colline qu’on appelle mont des Oliviers, située à environ un kilomètre[f] de Jérusalem, et rentrèrent en ville. 13 Dès leur arrivée, ils montèrent à l’étage supérieur de la maison où ils se tenaient d’habitude[g]. C’étaient Pierre, Jean, Jacques et André, Philippe et Thomas, Barthélemy et Matthieu, Jacques, fils d’Alphée, Simon le Zélé[h], et Jude, fils de Jacques. 14 Eux tous, d’un commun accord, se retrouvaient souvent pour prier, avec quelques femmes, avec Marie la mère de Jésus, et avec les frères de Jésus.

Le choix d’un douzième apôtre

15 Un de ces jours-là, Pierre se leva au milieu des frères. Ils étaient là environ cent vingt.

16 – Mes frères, dit-il, il fallait que les prophéties de l’Ecriture s’accomplissent : car le Saint-Esprit, par l’intermédiaire de David, a parlé à l’avance de Judas, qui a servi de guide à ceux qui ont arrêté Jésus. 17 Cet homme était l’un des nôtres et il a eu sa part dans le service qui nous avait été confié. 18 Avec l’argent qu’il a reçu en paiement de son crime, il a acheté un champ ; il y est tombé la tête la première, il s’est éventré, et ses intestins se sont répandus sur le sol. 19 Tous les habitants de Jérusalem l’ont appris : c’est pourquoi ils ont appelé ce champ : Akeldama, ce qui, dans leur langue, signifie : « le champ du sang ».

20 Or, il est écrit dans le livre des Psaumes :

Que sa maison reste vide
et qu’elle soit privée d’habitants[i] .

Et plus loin :

Qu’un autre prenne sa charge[j] !

21 Nous devons donc choisir l’un de ceux qui nous ont accompagnés durant tout le temps où le Seigneur Jésus sillonnait le pays avec nous, 22 depuis le moment où Jean l’a baptisé jusqu’au jour où il a été enlevé du milieu de nous. Cet homme sera ainsi, avec nous, un témoin de sa résurrection.

23 On présenta deux hommes : Joseph, appelé Barsabbas, surnommé le Juste, et Matthias. 24 Et l’on fit alors cette prière :

Toi, Seigneur, tu connais le cœur de tous les hommes. Désigne toi-même celui de ces deux frères que tu as choisi 25 pour occuper, dans cette charge d’apôtre, la place que Judas a désertée afin d’aller à celle qui lui revenait.

26 Puis ils tirèrent au sort. Matthias fut désigné. C’est lui qui fut adjoint aux onze apôtres.

Footnotes:

  1. 1.1 Voir Lc 1.1-4. Les Actes sont la suite de l’Evangile selon Luc.
  2. 1.2 Autres traductions : à ceux qu’il avait choisis comme apôtres par le Saint-Esprit, ou : il fut enlevé au ciel par le Saint-Esprit.
  3. 1.4 Autre traduction : un jour qu’il était avec eux.
  4. 1.6 Autre traduction : tu rétabliras le royaume au profit d’Israël ?
  5. 1.8 Luc annonce ici le plan de son livre : témoins à Jérusalem (chap. 1 à 7), en Judée et dans la Samarie (chap. 8 à 9) puis jusqu’au bout du monde (chap. 10 à 28).
  6. 1.12 C’était la distance de marche autorisée le jour du sabbat par la tradition rabbinique.
  7. 1.13 Les apôtres se tenaient dans une pièce aménagée sur le toit en terrasse, comme il y en avait souvent dans les maisons israélites.
  8. 1.13 Voir note Mt 10.4.
  9. 1.20 Ps 69.26.
  10. 1.20 Ps 109.8.
La Bible du Semeur (BDS)

La Bible Du Semeur (The Bible of the Sower) Copyright © 1992, 1999 by Biblica, Inc.®
Used by permission. All rights reserved worldwide.

  Back

1 of 1

You'll get this book and many others when you join Bible Gateway Plus. Learn more

Viewing of
Cross references
Footnotes