A A A A A
Bible Book List

Esdras 3-5La Bible du Semeur (BDS)

L’autel est reconstruit et le culte rétabli

Quand arriva le septième mois[a], les Israélites étaient installés dans leurs villes. Alors le peuple se rassembla à Jérusalem comme un seul homme[b]. Josué, fils de Yotsadaq, avec ses collègues les prêtres, et Zorobabel, fils de Shealtiel, avec les gens de sa parenté, se mirent à l’œuvre et reconstruisirent l’autel du Dieu d’Israël pour y offrir des holocaustes, selon ce qui est écrit dans la Loi de Moïse, l’homme de Dieu[c]. Malgré leur peur des populations locales, ils rétablirent l’autel sur ses anciennes fondations et ils y offrirent des holocaustes à l’Eternel, ceux du matin et du soir[d]. Puis ils célébrèrent la fête des Cabanes suivant les prescriptions, et ils offrirent quotidiennement des holocaustes selon le nombre fixé pour chaque jour[e]. Après cela, ils offrirent l’holocauste perpétuel et ceux des nouvelles lunes et de toutes les solennités consacrées à l’Eternel, et pour tous ceux qui faisaient des offrandes volontaires à l’Eternel[f].

Dès le premier jour du septième mois[g], ils commencèrent à offrir des holocaustes à l’Eternel, bien que les fondations du temple de l’Eternel n’aient pas encore été posées[h]. On remit de l’argent aux tailleurs de pierre et aux charpentiers, ainsi que des vivres, des boissons et de l’huile aux Sidoniens et aux Tyriens pour qu’ils acheminent par mer jusqu’à Jaffa du bois de cèdre depuis le Liban[i]. Tout cela fut fait en vertu de l’autorisation accordée par Cyrus, roi de Perse.

Les fondations du nouveau Temple

Dans la deuxième année après l’arrivée des exilés au temple de Dieu à Jérusalem, au deuxième mois[j], Zorobabel, fils de Shealtiel, Josué, fils de Yotsadaq, et le reste de leurs compatriotes, les prêtres et les lévites et tous ceux qui étaient revenus de captivité à Jérusalem, commencèrent le travail. Les lévites âgés de vingt ans et plus furent chargés de superviser les travaux du temple de l’Eternel. Josué, avec ses fils et ses frères, Qadmiel avec ses fils qui étaient des descendants de Juda eurent pour fonction de superviser tous ensemble ceux qui travaillaient au chantier. Ils étaient assistés des descendants de Hénadad, avec leurs fils et leurs parents les lévites. 10 Lorsque les maçons posèrent les fondations du temple de l’Eternel[k], on mit en place les prêtres revêtus de leurs habits de cérémonie, avec les trompettes en mains, et les lévites descendants d’Asaph avec les cymbales, afin de louer l’Eternel, selon les prescriptions de David, roi d’Israël[l]. 11 Ils entonnèrent des hymnes de louange et des cantiques de remerciement pour célébrer l’Eternel en chantant à tour de rôle[m]:

Oui, il est bon,
et son amour pour Israël
dure à toujours[n].

Tout le peuple fit aussi retentir de grandes acclamations pour louer l’Eternel, parce qu’on posait les fondations de son temple[o]. 12 Beaucoup, parmi les prêtres, les lévites, et les chefs de groupes familiaux parmi les plus âgés, qui avaient encore vu l’ancien temple, pleuraient à haute voix pendant que l’on posait sous leurs yeux les fondations du nouveau temple[p], alors que beaucoup d’autres gens exprimaient leur joie par des acclamations bruyantes, 13 de sorte qu’on ne pouvait pas distinguer les ovations joyeuses des pleurs; le peuple poussait de grands cris dont l’écho retentissait au loin.

L’interruption des travaux de reconstruction du Temple

Les ennemis de Juda et de Benjamin[q] apprirent que les anciens déportés reconstruisaient un temple à l’Eternel, le Dieu d’Israël. Ils vinrent trouver Zorobabel et les chefs des groupes familiaux pour leur dire: Nous allons vous aider à reconstruire ce temple, car nous invoquons le même Dieu que vous et nous lui offrons des sacrifices depuis le temps d’Esar-Haddôn[r], roi d’Assyrie, qui nous a déportés ici.

Mais Zorobabel, Josué et les autres chefs des groupes familiaux d’Israël leur répondirent: Il nous appartient à nous, et pas à vous, de bâtir un temple pour notre Dieu; nous seuls devons construire cet édifice pour l’Eternel, le Dieu d’Israël, comme l’a ordonné Cyrus, le roi de Perse.

Alors les gens du pays découragèrent les Judéens et les effrayèrent pour qu’ils cessent de bâtir. Ils soudoyèrent des conseillers[s] pour s’opposer à eux et faire échouer leur entreprise. Ils y parvinrent durant le règne de Cyrus et jusqu’au règne de Darius, tous deux empereurs de Perse[t].

La lettre adressée à l’empereur Artaxerxès

Dès le début du règne de Xerxès[u], ils lui écrivirent une lettre d’accusation contre les habitants de Juda et de Jérusalem. Et sous le règne d’Artaxerxès[v], Bishlâm, Mitredath, Tabéel et leurs collègues écrivirent à Artaxerxès, empereur de Perse. Le document était rédigé en langue araméenne et écrit en caractères araméens. Rehoum, le gouverneur, et Shimshaï, son secrétaire, écrivirent à l’empereur Artaxerxès la lettre suivante[w] au sujet de Jérusalem:

«Rehoum, gouverneur, Shimshaï, secrétaire, et leurs collègues originaires de Din, d’Arpharsatak, de Tarpel, d’Apharas[x], d’Erek, de Babylone, de Suse, de Déha, d’Elam, 10 ainsi que les autres peuples que le grand et glorieux Assourbanipal[y] a déportés pour les établir dans la ville de Samarie et dans d’autres territoires à l’ouest de l’Euphrate, etc.»

11 Voici une copie de la lettre qu’ils lui envoyèrent:

«A l’empereur Artaxerxès. Tes serviteurs, les gens de la province à l’ouest du fleuve, etc. 12 Que l’empereur sache que les Juifs revenus de chez toi sont arrivés parmi nous à Jérusalem et sont en train de rebâtir la ville rebelle et perverse: ils en réparent les remparts[z] et en restaurent les fondations. 13 Que l’empereur sache que si cette ville est reconstruite et si ses remparts sont réparés, ses habitants ne paieront plus ni tribut, ni impôt, ni taxes de péage, ce qui finalement lésera le trésor royal. 14 C’est pourquoi, étant les obligés du palais impérial et pensant qu’il ne nous conviendrait pas d’être témoins du tort fait à ton honneur, nous transmettons au roi ces informations 15 afin que des recherches soient faites dans les annales de tes prédécesseurs. Tu trouveras dans ces archives et tu verras ainsi que cette ville a toujours été rebelle et nuisible aux rois et aux provinces. Depuis toujours, ses habitants n’ont cessé de provoquer des révoltes. C’est la raison pour laquelle cette ville a été détruite. 16 Nous avertissons donc l’empereur que si elle est rebâtie et si ses remparts sont restaurés, tu n’auras bientôt plus de possessions à l’ouest de l’Euphrate.»

La réponse de l’empereur

17 L’empereur fit parvenir la réponse suivante:

«A Rehoum, gouverneur, à Shimshaï, secrétaire, et au reste de leurs collègues demeurant à Samarie et dans les territoires à l’ouest du fleuve, j’adresse mes salutations, etc. 18 Le rapport que vous nous avez envoyé m’a été lu après avoir été traduit[aa]. 19 Sur mon ordre, on a fait des recherches et l’on a effectivement trouvé que, depuis toujours, cette ville s’est soulevée contre les rois et qu’elle a provoqué des révoltes et des insurrections[ab]. 20 Il y eut à Jérusalem des rois puissants qui étendirent leur domination sur toute la région à l’ouest du fleuve, et à qui on payait tributs, impôts, et taxes de péage. 21 Prenez donc des dispositions pour ordonner à ces gens de cesser leurs travaux pour que cette ville ne soit pas rebâtie tant que je n’en aurai pas donné l’ordre. 22 Soyez sur vos gardes pour éviter toute négligence dans cette affaire, afin que les empereurs ne soient pas lésés par des dommages encore plus grands!»

23 Dès que la copie de la lettre de l’empereur Artaxerxès eut été lue devant Rehoum, Shimshaï, son secrétaire, et leurs collègues, ceux-ci se rendirent en toute hâte à Jérusalem auprès des Judéens et les obligèrent par la violence et la force à cesser leurs travaux.

L’interruption des travaux de reconstruction du Temple (suite)

24 Dès lors[ac], les travaux de restauration du temple de Dieu à Jérusalem furent interrompus; cette interruption se prolongea jusqu’à la seconde année du règne de Darius, roi de Perse[ad].

La reprise des travaux

Le prophète Aggée et le prophète Zacharie, petit-fils d’Iddo, s’adressèrent aux Juifs établis en Juda et à Jérusalem de la part du Dieu d’Israël qui était en eux[ae]. Alors Zorobabel, fils de Shealtiel, et Josué, fils de Yotsadaq[af], se mirent au travail et reprirent la reconstruction du temple de Dieu à Jérusalem avec l’assistance des prophètes de Dieu. Aussitôt, Thathnaï, gouverneur de la province située à l’ouest de l’Euphrate, Shethar-Boznaï et leurs collègues vinrent les trouver et leur demandèrent: Qui vous a donné l’autorisation de rebâtir ce sanctuaire et de relever ces murs?

Alors nous leur avons indiqué les noms de ceux qui travaillaient à la reconstruction[ag]. Mais Dieu veillait sur les responsables des Juifs et on ne les obligea pas à interrompre leurs travaux en attendant que Darius ait reçu un rapport à ce sujet et que la réponse revienne.

La lettre adressée à l’empereur Darius

Voici une copie de la lettre envoyée à l’empereur Darius par Thathnaï, gouverneur de la province située à l’ouest de l’Euphrate, Shethar-Boznaï et ses collègues, les préfets de la province à l’ouest de l’Euphrate. Le rapport qu’ils envoyèrent était conçu ainsi:

«A l’empereur Darius, tous nos vœux de prospérité! Que le roi sache que nous nous sommes rendus dans le district de Juda jusqu’au grand temple de Dieu. Cet édifice est en cours de reconstruction en pierres de taille. Du bois est encastré dans les murs[ah]. Ce travail se poursuit avec soin et progresse bien grâce aux efforts des constructeurs. Nous avons interrogé les responsables parmi eux et nous leur avons demandé: Qui vous a donné l’autorisation de rebâtir ce sanctuaire et de relever ces murs? 10 Nous leur avons aussi demandé leurs noms pour te les faire connaître, et nous avons noté par écrit ces noms des hommes qui sont à leur tête.

11 Voici la réponse qu’ils nous ont faite: Nous sommes les serviteurs du Dieu du ciel et de la terre et nous reconstruisons le temple qui avait été bâti et achevé il y a bien longtemps par un grand roi d’Israël[ai]. 12 Mais comme nos ancêtres ont irrité le Dieu du ciel, celui-ci les a livrés au pouvoir du Chaldéen Nabuchodonosor, roi de Babylone. Ce roi a détruit ce temple et déporté la population à Babylone[aj]. 13 Cependant, la première année du règne de Cyrus, roi de Babylone[ak], le roi Cyrus a donné par un édit l’ordre de rebâtir ce temple. 14 Et même, le roi Cyrus a retiré du temple de Babylone les objets d’or et d’argent que Nabuchodonosor avait emportés du temple de Jérusalem et qu’il avait transférés dans le temple de Babylone. Il les a donnés au nommé Sheshbatsar qu’il avait désigné comme gouverneur, 15 et il lui a ordonné d’emporter ces objets et de les déposer dans le temple de Jérusalem, en stipulant que le temple devait être rebâti sur son ancien emplacement. 16 Ce Sheshbatsar est donc venu ici et il a posé les nouvelles fondations du temple de Dieu qui est à Jérusalem. Depuis lors, et jusqu’à ce jour, ce temple est en reconstruction mais les travaux ne sont pas encore achevés.

17 Maintenant, si l’empereur le trouve bon, que l’on fasse des recherches dans les archives royales là-bas, à Babylone pour voir s’il y a bien eu de la part du roi Cyrus un édit ordonnant la reconstruction de ce temple à Jérusalem. Puis que le roi veuille nous communiquer sa volonté à ce sujet.»

Footnotes:

  1. 3.1 C’est-à-dire le mois de Tishri, en septembre-octobre 537 av. J.-C.
  2. 3.1 Voir Lv 23.23-43.
  3. 3.2 Voir Ex 27.1-2; 2 Ch 4.1.
  4. 3.3 Voir Ex 29.38-39; Nb 28.3-4.
  5. 3.4 Voir Nb 29.12-38.
  6. 3.5 Voir Nb 28.11 à 29.39.
  7. 3.6 C’est-à-dire vers la mi-septembre.
  8. 3.6 Autre traduction: bien que le temple de l’Eternel n’ait pas encore été réparé.
  9. 3.7 Voir 1 R 5.15-25.
  10. 3.8 Avril-mai 536 av. J.-C.
  11. 3.10 Autre traduction: commencèrent les travaux de réparation du Temple.
  12. 3.10 Voir 1 Ch 25.1.
  13. 3.11 C’est-à-dire de manière antiphonée où deux chœurs se répondaient.
  14. 3.11 Voir 1 Ch 16.34; 2 Ch 5.13; Ps 106.1; 107.1; 118.1; 136; Jr 33.11.
  15. 3.11 Autre traduction: parce qu’on commençait les travaux de réparation de son temple.
  16. 3.12 Autre traduction: commençait sous leurs yeux les travaux de réparation du Temple pour le rénover.
  17. 4.1 C’est-à-dire des habitants de l’ancien royaume de Samarie (voir v. 2).
  18. 4.2 Roi assyrien (681 à 669 av. J.-C.) qui inaugura la politique de transplantation des populations dans les régions conquises (voir 2 R 17.24-41; 2 Ch 33.11).
  19. 4.5 C’est-à-dire des fonctionnaires perses qui se chargèrent d’accuser les Juifs (voir Né 6.12-13).
  20. 4.5 Cyrus régna jusqu’en 530 av. J.-C., son successeur Cambyse jusqu’en 522 av. J.-C., et Darius Ier de 522 à 486 av. J.-C. Le récit s’interrompt ici pour reprendre au v. 24. Les v. 6-23 concernent une époque plus tardive. L’auteur a regroupé dans ce chapitre différentes tentatives faites par les ennemis des Juifs pour s’opposer à leurs entreprises.
  21. 4.6 En hébreu Assuérus (voir Est 1.1). Fils de Darius Ier, empereur de 486 à 465 av. J.-C.
  22. 4.7 Artaxerxès Ier (465 à 424 av. J.-C.).
  23. 4.8 La section qui va de 4.8 à 6.18 est en araméen dans l’original. Cette lettre semble différente de celle du v. 7, ses auteurs n’étant pas les mêmes.
  24. 4.9 Ces quatre mots pourraient désigner, non des localités, mais des fonctions officielles. Dans ce cas, il faudrait lire: les juges, les légats, les consuls, les fonctionnaires d’Erek …
  25. 4.10 En hébreu Osnappar, une variante d’Assourbanipal (668 à 626 av. J.-C.), dernier grand roi assyrien de Ninive.
  26. 4.12 Voir Es 58.12-14.
  27. 4.18 D’araméen en perse, langue que le roi était à même de comprendre.
  28. 4.19 Allusion aux révoltes d’Ezéchias, Yehoyaqim et Sédécias (2 R 18.7; 24.1, 20).
  29. 4.24 Reprise de la section sur les travaux de reconstruction du Temple, qui s’est arrêtée en 4.5.
  30. 4.24 En 520 av. J.-C.
  31. 5.1 Aggée a prophétisé du 29 août (Ag 1.1) au 18 décembre 520 (Ag 2.1, 10, 20) pour encourager le peuple à reprendre les travaux de reconstruction du Temple. Deux mois après son premier discours, Zacharie s’est associé à lui (Za 1.1).
  32. 5.2 Sur Josué et Zorobabel, voir Ag 1.12; Za 3.4. Zorobabel était le petit-fils de Yehoyakîn (1 Ch 3.17).
  33. 5.4 L’ancienne version grecque a: ils demandèrent aussi: Quels sont les noms de ceux qui travaillent à la reconstruction?
  34. 5.8 Voir 1 R 6.14-18, 36; 7.12.
  35. 5.11 Il s’agit de Salomon (voir 1 R 6).
  36. 5.12 Voir 2 R 25.8-12; 2 Ch 36.17-20; Jr 52.12-16.
  37. 5.13 Voir note 1.1.
La Bible du Semeur (BDS)

La Bible Du Semeur (The Bible of the Sower) Copyright © 1992, 1999 by Biblica, Inc.®
Used by permission. All rights reserved worldwide.

Jean 20La Bible du Semeur (BDS)

Le tombeau vide

20 Le dimanche matin, très tôt, Marie de Magdala se rendit au tombeau. Il faisait encore très sombre. Elle vit que la pierre fermant l’entrée du sépulcre avait été ôtée de devant l’ouverture. Alors elle courut prévenir Simon Pierre et l’autre disciple, celui que Jésus aimait.

– On a enlevé le Seigneur de la tombe, leur dit-elle, et nous n’avons aucune idée de l’endroit où on l’a mis.

Pierre sortit donc, avec l’autre disciple, et ils se rendirent tous deux au tombeau. Ils couraient tous les deux ensemble, mais l’autre disciple, plus rapide que Pierre, le distança et arriva le premier au tombeau. En se penchant, il vit les linges funéraires par terre, mais il n’entra pas. Simon Pierre, qui le suivait, arriva alors. Il entra dans le tombeau, vit les linges qui étaient par terre, et le linge qui avait enveloppé la tête de Jésus, non pas avec les linges funéraires, mais enroulé[a] à part, à sa place.

Alors l’autre disciple, celui qui était arrivé le premier, entra à son tour dans le tombeau. Il vit, et il crut. En effet, jusque-là ils n’avaient pas encore compris que Jésus devait ressusciter, comme l’avait annoncé l’Ecriture.

10 Les deux disciples s’en retournèrent alors chez eux.

Jésus apparaît à Marie de Magdala[b]

11 Pendant ce temps, Marie se tenait dehors près du tombeau, et pleurait. Tout en pleurant, elle se pencha vers le tombeau: 12 elle vit deux anges vêtus de blanc, assis à l’endroit où le corps de Jésus avait été déposé, l’un à la tête et l’autre aux pieds. 13 Ils lui dirent: Pourquoi pleures-tu?

– On a enlevé mon Seigneur, leur répondit-elle, et je ne sais pas où on l’a mis.

14 Tout en disant cela, elle se retourna et vit Jésus qui se tenait là, mais elle ne savait pas que c’était lui.

15 – Pourquoi pleures-tu? lui demanda Jésus. Qui cherches-tu?

Pensant que c’était le gardien du jardin, elle lui dit: Si c’est toi qui l’as emporté, dis-moi où tu l’as mis, pour que j’aille le reprendre.

16 Jésus lui dit: Marie!

Elle se tourna vers lui et s’écria en hébreu: Rabbouni (ce qui veut dire: Maître)!

17 – Ne me retiens pas[c], lui dit Jésus, car je ne suis pas encore monté vers mon Père. Va plutôt trouver mes frères et dis-leur de ma part: Je monte vers mon Père qui est votre Père, vers mon Dieu qui est votre Dieu.

18 Marie de Magdala alla donc annoncer aux disciples: J’ai vu le Seigneur!

Et elle leur rapporta ce qu’il lui avait dit.

Jésus apparaît à ses disciples

19 Ce même dimanche, dans la soirée, les disciples étaient dans une maison dont ils avaient verrouillé les portes, parce qu’ils avaient peur des Juifs.

Jésus vint: il se trouva là, au milieu d’eux, et il leur dit: Que la paix soit avec vous!

20 Tout en disant cela, il leur montra ses mains et son côté[d]. Les disciples furent remplis de joie parce qu’ils voyaient le Seigneur.

21 – Que la paix soit avec vous, leur dit-il de nouveau. Comme le Père m’a envoyé, moi aussi je vous envoie.

22 Après avoir dit cela, il souffla sur eux et continua: Recevez l’Esprit Saint. 23 Ceux à qui vous remettrez leurs péchés en seront tenus quittes; et ceux à qui vous les retiendrez en resteront chargés.

Jésus apparaît à Thomas

24 L’un des Douze, Thomas, surnommé le Jumeau, n’était pas avec eux lors de la venue de Jésus.

25 Les autres disciples lui dirent: Nous avons vu le Seigneur!

Mais il leur répondit: Si je ne vois pas la marque des clous dans ses mains, si je ne mets pas mon doigt à la place des clous, et si je ne mets pas la main dans son côté, je ne croirai pas.

26 Huit jours plus tard, les disciples étaient de nouveau réunis dans la maison. Cette fois-ci, Thomas était avec eux. Jésus vint, alors que les portes étaient verrouillées. Il se tint au milieu d’eux et leur dit: Que la paix soit avec vous!

27 Puis il dit à Thomas: Place ton doigt ici, vois mes mains; avance ta main et mets-la dans mon côté. Ne sois donc pas incrédule, mais crois.

28 Thomas lui répondit: Mon Seigneur et mon Dieu!

29 – Parce que tu m’as vu, tu crois! lui dit Jésus. Heureux ceux qui croient sans avoir vu.

30 Jésus a accompli, sous les yeux de ses disciples, encore beaucoup d’autres signes miraculeux qui n’ont pas été rapportés dans ce livre. 31 Mais ce qui s’y trouve a été écrit pour que vous croyiez que Jésus est le Messie, le Fils de Dieu, et qu’en croyant, vous possédiez la vie en son nom.

Footnotes:

  1. 20.7 Ce qui peut vouloir dire que le linge avait gardé la forme de la tête de Jésus. Le corps du Ressuscité avait dû passer à travers les bandelettes mêmes: il passera à travers des portes fermées. C’est cette vue qui a convaincu les deux disciples de la réalité de la résurrection.
  2. 20.11 Mc 16.9-11.
  3. 20.17 Autre traduction: ne me touche pas.
  4. 20.20 Où l’on pouvait encore voir les cicatrices des plaies reçues à la croix.
La Bible du Semeur (BDS)

La Bible Du Semeur (The Bible of the Sower) Copyright © 1992, 1999 by Biblica, Inc.®
Used by permission. All rights reserved worldwide.

  Back

1 of 1

You'll get this book and many others when you join Bible Gateway Plus. Learn more

Viewing of
Cross references
Footnotes