A A A A A
Bible Book List

Ézéchiel 8-10 La Bible du Semeur (BDS)

Le départ de la gloire

L’idolâtrie dans le Temple

Le cinquième jour du sixième mois de la sixième année[a], j’étais assis chez moi et les responsables du peuple de Juda étaient assis devant moi. Soudain, la main du Seigneur, l’Eternel, tomba sur moi.

Je regardai et je vis un être qui ressemblait à un homme[b]. En dessous de ce qui semblait être ses reins, c’était comme du feu, et au-dessus, il y avait comme l’éclat d’un métal.

Cet être tendit une forme de main et me saisit par une mèche de mes cheveux, et l’Esprit me souleva entre ciel et terre et me transporta dans une vision divine à Jérusalem, à l’entrée de la porte du parvis intérieur du Temple, celle qui est tournée vers le nord, où se trouve la statue de la provocation, celle qui provoque l’Eternel qui ne tolère aucun rival[c]. Et voici que la gloire du Dieu d’Israël m’apparut là, exactement comme je l’avais vue dans la plaine[d].

Et il me dit : Fils d’homme, lève les yeux du côté du nord.

Je levai les yeux du côté du nord, et voici qu’au nord de la porte de l’autel[e], cette statue de la provocation se dressait dans l’entrée. Il me dit encore : Fils d’homme, vois-tu ce qu’ils font ? Regarde les pratiques si abominables que les Israélites commettent en ce lieu pour m’éloigner de mon sanctuaire. Mais tu verras encore d’autres abominations très graves.

Puis il me conduisit à l’entrée du parvis, et je vis qu’il y avait un trou dans le mur. Et il me dit : Fils d’homme, perce la muraille.

Je la perçai, et une ouverture apparut. Il me dit : Entre et regarde les horreurs abominables qu’ils commettent ici !

10 J’entrai et je regardai, et voici que je vis, dessinées sur la paroi tout autour, toutes sortes de représentations de reptiles et de bêtes répugnantes et toutes les idoles de la communauté d’Israël[f]. 11 Soixante-dix hommes, responsables de la communauté d’Israël, se tenaient debout devant les idoles, chacun d’eux avait en mains son encensoir d’où s’élevait le parfum d’un nuage d’encens, et Yaazania[g], le fils de Shaphân, se trouvait au milieu d’eux. 12 Le Seigneur me demanda : As-tu vu, fils d’homme, ce que les responsables du peuple d’Israël font en cachette, chacun dans l’obscurité, chacun dans la chambre de son idole ? Car ils se disent : « L’Eternel ne nous voit pas, l’Eternel a quitté le pays. »

13 Et il ajouta : Tu vas voir qu’ils commettent encore d’autres abominations aussi graves.

14 Il m’emmena à l’entrée de la porte nord du temple de l’Eternel, et je vis des femmes assises là, qui pleuraient la mort du dieu Tammouz[h]. 15 Et il me dit : As-tu vu, fils d’homme ? Tu verras encore d’autres abominations plus graves que celles-ci.

16 Il m’entraîna vers le parvis intérieur du temple de l’Eternel et voici qu’à l’entrée de ce temple de l’Eternel, entre le portique et l’autel, j’aperçus environ vingt-cinq hommes qui avaient le dos tourné au sanctuaire et se tenaient face à l’orient : ils se prosternaient en direction de l’orient pour adorer le soleil[i]. 17 Il me demanda : As-tu vu, fils d’homme ? La communauté de Juda estime-t-elle donc qu’il n’est pas suffisant de commettre toutes ces abominations auxquelles ils se livrent en ce lieu ? Faut-il encore qu’ils remplissent le pays de leurs actes de violence et qu’ils reviennent sans cesse m’irriter ? Regarde ! Les voilà qui élèvent le rameau jusqu’au nez[j] ! 18 A mon tour d’agir avec colère ! Je n’aurai pas un regard de pitié et je serai sans merci. Ils auront beau crier à tue-tête vers moi, je ne les écouterai pas.

Préfiguration du châtiment

Puis je l’entendis crier d’une voix forte : Approchez, inspecteurs de la ville ! Que chacun prenne son instrument de destruction en main[k] !

Je vis six individus déboucher du chemin de la porte supérieure qui fait face au nord ; chacun tenait en main son instrument de destruction. Au milieu d’eux se tenait un individu vêtu de lin et portant une écritoire à la ceinture. Ils vinrent se placer à côté de l’autel de bronze. Alors la gloire du Dieu d’Israël s’éleva au-dessus du chérubin sur lequel elle reposait et se dirigea vers le seuil du Temple[l]. L’Eternel appela l’individu vêtu de lin qui portait l’écritoire à sa ceinture et il lui dit : Passe au milieu de la ville de Jérusalem et marque d’une croix sur le front les hommes qui gémissent et se plaignent à cause de toutes les pratiques abominables qui se commettent dans cette ville.

Puis je l’entendis dire aux autres : Passez dans la ville derrière lui et frappez sans un regard de pitié ! Soyez sans merci. Tuez les vieillards, les jeunes gens, les jeunes filles, les enfants, les femmes, jusqu’à ce que tous soient exterminés ! Mais ne touchez pas à ceux qui portent sur le front la marque d’une croix. Vous commencerez par mon sanctuaire.

Ils commencèrent donc par les responsables du peuple qui se tenaient devant le Temple[m]. Puis il leur ordonna : Rendez le Temple impur et remplissez ses parvis de morts ! Allez !

Et ils partirent et frappèrent dans la ville. Pendant qu’ils frappaient, comme je restais seul sur place, je tombai sur ma face, et je m’écriai : Ah ! Seigneur, Eternel, en déchaînant ainsi ta colère sur Jérusalem, vas-tu exterminer tout ce qui reste d’Israël ?

Il me répondit : Le péché des royaumes d’Israël et de Juda est excessivement grave. Le pays est rempli de sang et la ville est pleine d’injustices. Les gens disent : « L’Eternel a quitté ce pays, l’Eternel ne voit rien ! » 10 Eh bien, je n’aurai aucun regard de pitié et je serai sans merci. Je ferai retomber sur eux ce que mérite leur conduite.

11 A ce moment, l’individu vêtu de lin blanc qui portait une écritoire à la ceinture vint faire son rapport. Il dit : J’ai fait ce que tu m’as commandé.

La gloire de l’Eternel quitte le Temple

10 Je regardai et je vis dans l’étendue céleste qui s’étendait au-dessus de la tête des chérubins comme une pierre de saphir ; au-dessus de cette pierre, on apercevait quelque chose qui paraissait ressembler à un trône[n]. Il dit à l’individu vêtu de lin : Passe entre les roues qui sont sous les chérubins et remplis tes mains des braises incandescentes qui se trouvent entre les chérubins, et répands-les sur la ville.

Il s’exécuta sous mes yeux[o]. Or, les chérubins se tenaient à droite du Temple au moment où l’individu se rendit vers eux, et la nuée remplit le parvis intérieur. La gloire de l’Eternel s’était élevée de dessus le chérubin pour se diriger vers le seuil de la maison ; alors le Temple fut rempli par la nuée, et le parvis resplendit de l’éclat de la gloire de l’Eternel. Le bruissement des ailes des chérubins se fit entendre jusque dans le parvis extérieur. C’était comme la voix du Dieu tout-puissant quand il parle.

Quand il avait ordonné à l’individu vêtu de lin : « Prends du feu entre les roues et entre les chérubins », l’individu y était allé et il se tenait à côté d’une roue. L’un des chérubins avança la main vers le feu qui était entre les chérubins. Il en retira des braises et les mit dans les mains de l’individu vêtu de lin. Celui-ci les prit et se retira. Alors apparut, sous les ailes des chérubins, une forme de main humaine.

Je regardai et je vis quatre roues à côté des chérubins, une roue à côté de chacun d’eux. Elles avaient l’éclat de la chrysolithe. 10 Toutes les quatre étaient pareilles et paraissaient imbriquées au milieu l’une de l’autre. 11 Elles pouvaient donc se déplacer dans les quatre directions sans se tourner ; en effet, elles allaient du côté vers lequel se tournait la tête, sans pivoter dans leur mouvement. 12 Tout le corps des chérubins, leurs dos et leurs mains, leurs ailes et les roues, étaient couverts d’yeux tout autour. Chacun des quatre avait sa roue. 13 J’entendis qu’on donnait à ces roues le nom de tourbillon. 14 Chacun des êtres vivants avait quatre faces. Les premières faces étaient des faces de chérubin, les deuxièmes des faces d’homme, les troisièmes des faces de lion et les quatrièmes des faces d’aigle.

15 Les chérubins s’élevèrent : c’étaient les êtres vivants que j’avais vus sur les bords du canal du Kebar[p]. 16 Quand les chérubins se déplaçaient, les roues se déplaçaient à côté d’eux, et quand ils déployaient leurs ailes pour s’élever au-dessus de la terre, les roues ne se détournaient pas d’eux, mais restaient à leurs côtés. 17 Quand ils s’arrêtaient, elles s’arrêtaient, quand ils s’élevaient, elles s’élevaient avec eux, car l’Esprit qui animait les êtres vivants était aussi dans les roues.

18 La gloire de l’Eternel quitta le seuil du Temple et vint se placer sur les chérubins. 19 Ceux-ci déployèrent leurs ailes et s’élevèrent de terre sous mes yeux ; ils sortirent, et les roues sortirent avec eux. Ils s’arrêtèrent à l’entrée de la porte orientale du temple de l’Eternel et la gloire du Dieu d’Israël reposait sur eux tout au-dessus[q]. 20 C’étaient les êtres vivants que j’avais vus au-dessous du Dieu d’Israël près du canal du Kebar, et je reconnus que c’étaient des chérubins. 21 Chacun d’eux avait quatre faces et quatre ailes, sous lesquelles apparaissaient ce qui était comme des mains humaines. 22 Leurs faces avaient la même apparence que celles que j’avais vues près du canal du Kebar, elles avaient le même aspect ; c’étaient bien eux. Chacun des êtres avançait droit devant lui.

Footnotes:

  1. 8.1 C’est-à-dire en septembre 592 av. J.-C.
  2. 8.2 à un homme : d’après l’ancienne version grecque et le contexte. Le texte hébreu traditionnel a : à un feu. Les mots homme et feu se ressemblent en hébreu.
  3. 8.3 La statue de quelque idole étrangère (voir Ex 20.5), peut-être celle de Tammouz (v. 14) ou d’Ashéra que Manassé avait dressée dans le Temple (2 Ch 33.7 ; 2 R 21.7).
  4. 8.4 Voir 3.22-23. 8.1 à 11.25 décrit le départ de la gloire de l’Eternel du Temple et de Jérusalem (9.3 ; 10.18-19 ; 11.23). Pour son retour, voir 43.2.
  5. 8.5 Celle qui conduisait à l’autel des holocaustes et par laquelle on amenait les victimes dans le parvis.
  6. 8.10 Voir Ex 20.4 ; Dt 4.16-18 ; Nb 16.
  7. 8.11 Yaazania : il ne s’agit pas de la même personne que dans 11.1. Ironiquement, son nom signifie : l’Eternel entend, ironie soulignée au v. 12.
  8. 8.14 Divinité babylonienne dont on pleurait la mort et dont on célébrait la renaissance selon le cycle de la végétation, par des fêtes joyeuses et licencieuses.
  9. 8.16 Culte mentionné en 2 R 23.5-11.
  10. 8.17 Rite païen.
  11. 9.1 Pour les v. 1-6, voir Ap 7.1-8 ; 9.4.
  12. 9.3 La gloire de l’Eternel va quitter le Temple (voir 8.4 et note).
  13. 9.6 C’est-à-dire les vingt-cinq hommes de 8.16.
  14. 10.1 Voir 1.26.
  15. 10.2 Voir 1.13-21 ; cf. 2 R 25.8-9.
  16. 10.15 Voir 1.5 et note.
  17. 10.19 Voir 8.4 et note.
La Bible du Semeur (BDS)

La Bible Du Semeur (The Bible of the Sower) Copyright © 1992, 1999 by Biblica, Inc.®
Used by permission. All rights reserved worldwide.

  Back

1 of 1

You'll get this book and many others when you join Bible Gateway Plus. Learn more

Viewing of
Cross references
Footnotes