A A A A A
Bible Book List

Ézéchiel 47-48 La Bible du Semeur (BDS)

Le fleuve issu du Temple

47 L’individu me ramena vers l’entrée du Temple. Et je vis que de l’eau jaillissait de dessous le seuil du Temple, du côté oriental, la façade du Temple étant à l’est, et l’eau s’écoulait du côté sud de l’édifice en passant au sud de l’autel. L’individu me fit sortir par la porte nord et m’en fit contourner l’extérieur jusqu’à la porte extérieure orientale. Je vis l’eau sourdre du côté droit de cette porte.

L’individu s’éloigna vers l’est, un cordeau à la main. Il mesura mille coudées en aval et me fit traverser l’eau ; elle m’arrivait jusqu’aux chevilles. Il mesura encore mille coudées et me fit de nouveau traverser : l’eau me venait jusqu’aux genoux. Il mesura encore mille coudées et me fit traverser : l’eau me venait jusqu’à la taille. Il mesura encore mille coudées : maintenant c’était un torrent que je ne pouvais plus franchir, car l’eau était si profonde qu’il fallait nager. On ne pouvait plus le traverser autrement. Il me dit : Fils d’homme, as-tu vu ?

Puis il me ramena sur le bord du torrent. Lorsque j’y fus revenu, j’aperçus, sur les deux rives, des arbres en très grand nombre. Le personnage me dit : Ces eaux s’écoulent vers la région est du pays, elles descendent dans la plaine du Jourdain et se jetteront dans la mer Morte. Quand elles se déverseront dans la mer, celle-ci sera assainie. Partout où passera le double torrent, les animaux foisonneront et pourront vivre, et il y aura beaucoup de poissons, car ces eaux viendront assainir la mer, et la vie se développera sur tout le passage du torrent[a]. 10 Sur les rives de la mer s’établiront des pêcheurs depuis Eyn-Guédi jusqu’à Eyn-Eglaïm[b], on étendra des filets et les poissons de toute espèce seront très abondants, tout comme dans la mer Méditerranée. 11 Mais ses marais et ses lagunes ne seront pas assainis, ils seront laissés en salines. 12 Le long du torrent, sur chacune de ses rives, croîtront toutes sortes d’arbres fruitiers dont le feuillage restera toujours vert et dont les fruits ne s’épuiseront jamais. Chaque mois ils porteront de nouveaux fruits grâce aux eaux provenant du sanctuaire. Leurs fruits seront bons à manger et leurs feuilles serviront de remèdes.

Le partage du pays

13 Voici ce que déclare le Seigneur, l’Eternel : Vous délimiterez les lots du pays pour le partager entre les douze tribus d’Israël de la façon suivante. Les descendants de Joseph auront deux parts. 14 Vous recevrez le pays en possession, chacun ayant une part équivalente à celle de l’autre. Car j’ai juré de le donner à vos ancêtres, et il vous reviendra comme patrimoine.

15 Voici les limites du pays : la frontière nord partira de la mer Méditerranée et passera par Hetlôn, puis par Tsedad, 16 Hamath, Bérota[c], Sibraïm qui se trouve entre la frontière de Damas et celle de Hamath, et Hatzer-Hattikôn qui est sur la frontière du Haurân[d]. 17 La frontière s’étendra donc depuis la mer Méditerranée jusqu’à Hatsar-Enôn, sur la frontière de Damas, puis, vers le nord, jusqu’à Tsaphôn et la frontière de Hamath. Telle sera la limite du côté nord.

18 Du côté est, vous ferez partir la frontière entre le Haurân et Damas, et vous la ferez passer entre Galaad et le pays d’Israël, le long du Jourdain depuis la frontière nord jusqu’à la mer Morte[e]. Telle sera la limite du côté est[f].

19 Du côté du Néguev, au sud, la frontière ira de Tamar jusqu’aux eaux de Meriba de Qadesh, puis longera le torrent d’Egypte[g] jusqu’à la mer Méditerranée. Telle sera la limite du côté sud vers le Néguev. 20 Et du côté ouest, elle sera marquée par la mer Méditerranée, depuis la frontière sud jusqu’en face de Lebo-Hamath. Telle sera la limite occidentale.

Le partage entre les tribus

21 Vous vous partagerez ce pays entre les tribus d’Israël. 22 Vous le répartirez en tirant au sort les parts de patrimoine pour vous et pour les étrangers qui résident au milieu de vous et qui ont eu là des enfants. Vous les traiterez comme les Israélites de souche, ils tireront leurs parts au sort avec vous, au milieu des tribus d’Israël. 23 C’est dans la tribu même où l’étranger est installé que vous lui donnerez son patrimoine, le Seigneur, l’Eternel, le déclare.

48 Voici les noms des tribus : Dan recevra une part qui ira de l’extrémité septentrionale le long de la route de Hetlôn à Lebo-Hamath, jusqu’à Hatsar-Enôn, le territoire de Damas étant au nord, près de Hamath, donc de la limite orientale à la limite occidentale. Sur la frontière de Dan, de la limite orientale à la limite occidentale, Aser aura une part. Sur la frontière d’Aser, de la limite orientale à la limite occidentale, Nephtali aura une part. Sur la frontière de Nephtali, de la limite orientale à la limite occidentale, Manassé aura une part. Sur la frontière de Manassé, de la limite orientale à la limite occidentale, Ephraïm aura une part. Sur la frontière d’Ephraïm, de la limite orientale à la limite occidentale, Ruben aura une part. Sur la frontière de Ruben, de la limite orientale à la limite occidentale, Juda aura une part.

La part de Dieu

Sur la frontière de Juda, de la limite orientale à la limite occidentale, il y aura la part que vous offrirez à l’Eternel : elle aura vingt-cinq mille coudées de large et la même longueur que les autres parts, d’est en ouest. Le sanctuaire sera en son centre. La part que vous prélèverez pour l’Eternel aura vingt-cinq mille coudées de long sur dix mille de large[h]. 10 Cette part sainte de territoire appartiendra aux prêtres. Elle aura vingt-cinq mille coudées au nord, dix mille en largeur à l’ouest, dix mille en largeur à l’est et vingt-cinq mille en longueur au sud. Le sanctuaire de l’Eternel s’élèvera au milieu de ce territoire. 11 Il appartiendra aux prêtres consacrés, descendants de Tsadoq, qui ont assuré fidèlement mon service et qui, contrairement aux lévites, n’ont pas dévié lorsque les Israélites se sont égarés. 12 Dans la zone prélevée sur le pays, ils auront donc un domaine réservé qui sera un lieu très saint, attenant au territoire des lévites. 13 Ces derniers occuperont, le long du territoire des prêtres, un territoire de vingt-cinq mille coudées de longueur sur dix mille de largeur : chaque longueur sera de vingt-cinq mille coudées et chaque largeur de dix mille coudées. 14 Ce domaine constitue les prémices du pays, il est propriété sainte de l’Eternel : il ne pourra donc pas être aliéné. Les lévites n’en vendront rien et n’en échangeront rien.

La part de la ville et du prince

15 Quant à l’espace restant, sur cinq mille coudées en largeur, le long des vingt-cinq mille coudées, il constituera un domaine non consacré destiné à la ville, pour la zone d’habitation et ses abords. La ville elle-même en occupera le centre, 16 dans un carré de quatre mille cinq cents coudées de côté au nord, au sud, à l’est et à l’ouest. 17 Tout autour de la ville, sur les quatre côtés, une bande de deux cent cinquante coudées restera libre. 18 Quant à la terre qui restera parallèlement au territoire consacré, en longueur, c’est-à-dire dix mille coudées à l’est et autant à l’ouest, ses productions agricoles seront destinées à la nourriture des employés de la ville. 19 Ce sont les employés travaillant pour la ville, issus de toutes les tribus d’Israël, qui la cultiveront. 20 La surface totale du domaine réservé à l’Eternel sera donc un carré de vingt-cinq mille coudées de côté et vous en prélèverez pour la ville un domaine dont la surface sera égale au quart de celle de la portion de territoire sainte[i]. 21 Ce qui restera de part et d’autre de la portion de territoire sainte et du domaine de la ville, le long des vingt-cinq mille coudées à l’est et à l’ouest, sera pour le prince qui aura ainsi son domaine en bordure des autres parts. Le domaine consacré et le sanctuaire du Temple seront au milieu. 22 Ainsi le prince aura en propriété tout l’espace compris entre la frontière du domaine de Juda et celle de Benjamin, la propriété des lévites et celle de la ville étant au milieu des terres du prince.

23 Pour ce qui est des autres tribus : Benjamin aura une part allant de la limite orientale à la limite occidentale du pays. 24 Sur la frontière de Benjamin, de la limite orientale à la limite occidentale, Siméon aura une part. 25 Sur la frontière de Siméon, de la limite orientale à la limite occidentale, Issacar aura une part. 26 Sur la frontière d’Issacar, de la limite orientale à la limite occidentale, Zabulon aura une part. 27 Sur la frontière de Zabulon, de la limite orientale à la limite occidentale, Gad aura une part. 28 Le territoire de Gad sera délimité du côté du sud, vers le Néguev, par une frontière allant de Tamar jusqu’aux eaux de Meriba de Qadesh, puis elle suivra le torrent d’Egypte jusqu’à la mer Méditerranée.

29 Tel est le pays que vous partagerez en patrimoines par le sort pour les tribus d’Israël, telles sont leurs parts respectives, le Seigneur, l’Eternel, le déclare.

Les portes de la ville sainte

30 Et voici quels seront les accès de la ville : sur chacun des murs mesurant quatre mille cinq cents coudées de long[j], 31 il y aura trois portes portant le nom de trois tribus d’Israël. Du côté nord se trouveront les portes de Ruben, de Juda et de Lévi. 32 Du côté est, celles de Joseph, de Benjamin et de Dan. 33 Du côté sud, les portes de Siméon, d’Issacar et de Zabulon. 34 Et du côté ouest celles de Gad, d’Aser et de Nephtali.

35 La ville aura un périmètre total de dix-huit mille coudées. Et le nom de la ville sera désormais : L’Eternel est ici.

Footnotes:

  1. 47.9 Dans l’état actuel, aucun poisson ne peut vivre dans la mer Morte.
  2. 47.10 Eyn-Guédi : sur la rive occidentale de la mer Morte (Jos 15.62). Eyn-Eglaïm : sur la rive est ou nord.
  3. 47.16 Hamath : à environ 200 kilomètres au nord de Damas. C’était la capitale d’un royaume araméen sur les rives de l’Oronte (Nb 13.21). Hetlôn, puis … 16 Hamath, Bérota : selon le texte hébreu traditionnel. L’ancienne version grecque a : Hetlôn, Lebo-Hamath, Tsedad, 16 puis Bérota (voir 48.1).
  4. 47.16 District à l’est du lac de Galilée au sud de Damas et au nord-est du Basan.
  5. 47.18 depuis la frontière nord jusqu’à la mer Morte : selon le texte hébreu traditionnel. L’ancienne version grecque a : jusqu’à Tamar, sur la mer … (voir v. 19).
  6. 47.18 Le territoire de la tribu de Galaad à l’est du Jourdain ne faisait pas partie du territoire alloué primitivement à Israël (Nb 34.12).
  7. 47.19 Qadesh : voir Nb 34.4. Le torrent d’Egypte : sans doute le Wadi el-Arich qui se jette dans la Méditerranée à quelque 80 kilomètres au sud de Gaza.
  8. 48.9 Voir 45.1 et note.
  9. 48.20 Autre traduction : Vous prélèverez la portion de territoire sainte à côté du domaine de la ville. Dans tous les cas, la portion de territoire sainte désigne l’ensemble constitué par le domaine des prêtres et celui des lévites.
  10. 48.30 Pour les v. 30-34, voir Ap 21.12-13.
La Bible du Semeur (BDS)

La Bible Du Semeur (The Bible of the Sower) Copyright © 1992, 1999 by Biblica, Inc.®
Used by permission. All rights reserved worldwide.

1 Jean 3 La Bible du Semeur (BDS)

Voyez combien le Père nous a aimés pour que nous puissions être appelés enfants de Dieu – et nous le sommes ! Voici pourquoi le monde ne nous reconnaît pas : c’est parce qu’il n’a pas reconnu Dieu.

Mes chers amis, dès à présent nous sommes enfants de Dieu et ce que nous serons un jour n’a pas encore été rendu manifeste. Nous savons que lorsque Christ paraîtra, nous serons semblables à lui, car nous le verrons tel qu’il est. Tous ceux qui fondent sur Christ une telle espérance se rendent eux-mêmes purs, tout comme Christ est pur.

Celui qui commet le péché viole la Loi de Dieu, car le péché, c’est la violation de cette Loi. Or, vous le savez : Jésus est apparu pour ôter les péchés[a], et il n’y a pas de péché en lui. Par conséquent, celui qui demeure uni à lui ne pèche pas et celui qui pèche ne l’a jamais vu et ne l’a jamais connu.

Mes enfants, que personne ne vous trompe sur ce point : est juste celui qui fait ce qui est juste, tout comme Christ lui-même est juste. Celui qui commet le péché est du diable, car le diable pèche dès le commencement. Or, le Fils de Dieu est précisément apparu pour détruire les œuvres du diable. Celui qui est né de Dieu ne pèche pas, car la vie[b] qui vient de Dieu a été implantée en lui et demeure en lui. Il ne peut pas pécher[c], puisqu’il est né de Dieu.

10 C’est ainsi que se manifeste la différence entre les enfants de Dieu et les enfants du diable : celui qui ne fait pas ce qui est juste n’est pas de Dieu, pas plus que celui qui n’aime pas son frère.

L’amour, caractéristique de l’enfant de Dieu

11 En effet, voici le message que vous avez entendu dès le commencement : aimons-nous les uns les autres. 12 Que personne ne suive donc l’exemple de Caïn, qui était du diable[d] et qui a égorgé son frère. Et pourquoi l’a-t-il égorgé ? Parce que sa façon d’agir était mauvaise, alors que celle de son frère était juste.

13 Mes frères, ne vous étonnez donc pas si le monde a de la haine pour vous. 14 Quant à nous, nous savons que nous sommes passés de la mort à la vie parce que nous aimons nos frères. Celui qui n’aime pas demeure dans la mort. 15 Car si quelqu’un déteste son frère, c’est un meurtrier, et vous savez qu’aucun meurtrier ne possède en lui la vie éternelle. 16 Voici comment nous savons ce que c’est que d’aimer : Jésus-Christ a donné sa vie pour nous. Nous devons, nous aussi, donner notre vie pour nos frères.

17 Si quelqu’un qui possède du bien en ce monde voit son frère dans le besoin et lui ferme son cœur, l’amour de Dieu ne peut être présent en lui. 18 Mes enfants, que notre amour ne se limite pas à des discours et à de belles paroles, mais qu’il manifeste sa réalité par des actes.

19 C’est ainsi que nous saurons que nous sommes de la vérité, et nous rassurerons notre cœur devant Dieu ; 20 si notre cœur nous condamne d’une manière ou d’une autre ; car Dieu est plus grand que notre cœur et il connaît tout. 21 Mes chers amis, si notre cœur ne nous condamne pas, nous sommes pleins d’assurance devant Dieu. 22 Il nous donne ce que nous lui demandons, parce que nous obéissons à ses commandements et que nous faisons ce qui lui plaît. 23 Or, que nous commande-t-il ? De placer notre confiance en son Fils Jésus-Christ et de nous aimer les uns les autres, comme il nous l’a lui-même prescrit.

24 Celui qui obéit à ses commandements demeure en Dieu et Dieu demeure en lui. Et à quoi reconnaissons-nous qu’il demeure en nous ? De par l’Esprit qu’il nous a donné.

Footnotes:

  1. 3.5 Certains manuscrits ont : nos péchés.
  2. 3.9 Il pourrait s’agir soit de la Parole (voir Jc 1.21 ; 1 P 1.23) soit de l’Esprit de Dieu, puissance de vie (Jn 3.5).
  3. 3.9 Jean n’enseigne pas que le chrétien ne peut plus pécher et qu’il est devenu parfait (voir 1.8, 10). Certains soulignent que Jean procède par oppositions radicales (lumière/ténèbres, vérité/mensonge, Christ/antichrist) et que notre régénération, notre naissance de Dieu, n’est pas encore achevée (Ga 4.19). Il est aussi possible de comprendre ces formules comme se référant à une impossibilité morale. Autrement dit : celui qui est né de Dieu ne doit pas pécher.
  4. 3.12 Autre traduction : au mal.
La Bible du Semeur (BDS)

La Bible Du Semeur (The Bible of the Sower) Copyright © 1992, 1999 by Biblica, Inc.®
Used by permission. All rights reserved worldwide.

  Back

1 of 1

You'll get this book and many others when you join Bible Gateway Plus. Learn more

Viewing of
Cross references
Footnotes