A A A A A
Bible Book List

Ézéchiel 18-19La Bible du Semeur (BDS)

La responsabilité individuelle

18 L’Eternel m’adressa la parole et me dit[a]:

Qu’avez-vous à répéter ce proverbe dans le pays d’Israël: «Les pères ont mangé des raisins verts, mais ce sont les dents des enfants qui en sont agacées»? Aussi vrai que je suis vivant, le Seigneur, l’Eternel, le déclare, vous n’aurez plus lieu de répéter ce proverbe en Israël. Voici: toute personne m’appartient, les fils comme les pères m’appartiennent. Eh bien, c’est la personne qui pèche qui mourra.

Soit un homme qui est juste et qui agit avec droiture et selon la justice. Il ne participe pas aux repas de sacrifice sur les montagnes et ne tourne pas les regards vers les idoles de la communauté d’Israël, il ne déshonore pas la femme d’autrui et n’a pas de relations avec une femme quand elle est indisposée[b]. Il n’exploite personne, il restitue son gage à celui qui lui a emprunté de l’argent, il ne commet pas de vol, il donne son pain à celui qui a faim et des vêtements à celui qui n’en a pas. Il ne prête pas à un taux usuraire et ne retient pas d’intérêts[c], il évite de commettre l’injustice et, s’il doit arbitrer entre un homme et un autre, il rend un jugement selon la vérité. Il vit en accord avec mes lois et obéit à mes commandements pour agir loyalement. Un tel homme est juste et il vivra, le Seigneur, l’Eternel, le déclare.

10 Mais si cet homme a un fils qui est un brigand, un criminel, et qui est coupable de l’un de ces actes, 11 alors que son père n’en a commis aucun: il participe aux repas sacrificiels sur les montagnes, ou il déshonore la femme d’autrui, 12 ou il exploite les pauvres et les démunis, il commet des vols, ne rend pas les gages reçus, ou il porte les regards sur les idoles et prend part à des rites abominables. 13 Ou encore, il prête à un taux usuraire et retient des intérêts. Ce fils-là vivrait-il? Non, vous dis-je, il ne vivra pas. Puisqu’il a commis toutes ces choses abominables, il mourra et il sera seul responsable de sa mort.

14 Si maintenant cet homme a un fils qui est témoin de toutes les fautes commises par son père. Bien qu’il ait vu ces fautes, ce fils ne les a pas imitées. 15 Il ne participe pas aux repas de sacrifice sur les montagnes, il ne porte pas ses regards sur les idoles de la communauté d’Israël, il ne déshonore pas la femme d’autrui. 16 Il n’exploite personne, ne retient pas de gage, ne commet pas de vol, mais il donne son pain à celui qui a faim et des vêtements à celui qui n’en a pas. 17 Il ne fait pas de tort au pauvre[d], ne prête pas à un taux usuraire, ni ne retient des intérêts. Il applique mes lois et vit selon mes commandements. Eh bien, ce fils-là ne mourra pas pour les fautes de son père: il vivra. 18 C’est son père, qui a opprimé autrui, qui a volé son prochain et n’a pas bien agi au milieu de son peuple, c’est lui qui mourra pour ses propres fautes.

19 Vous demandez: Pourquoi le fils ne paie-t-il pas pour les fautes de son père? Eh bien: Parce que le fils a agi avec droiture et selon la justice, parce qu’il a obéi à tous mes commandements et les a appliqués, il vivra. 20 C’est la personne qui pèche qui mourra et le fils ne sera pas tenu pour responsable de la faute de son père, ni le père tenu pour responsable de la faute de son fils. A celui qui est juste, sa droiture sera portée à son compte, et l’on portera au compte du méchant sa méchanceté.

21 Si le méchant se détourne de toutes les fautes qu’il a commises, s’il obéit à tous mes commandements et agit avec droiture et selon la justice, il ne mourra pas, il vivra. 22 Parce qu’il mène à présent une vie juste, on ne tiendra plus compte de tous les péchés qu’il a commis, et il vivra. 23 Pensez-vous que je prenne le moindre plaisir à voir mourir le méchant? demande le Seigneur, l’Eternel. Mon désir n’est-il pas plutôt qu’il abandonne sa mauvaise conduite et qu’il vive? 24 Mais si le juste abandonne sa droiture et se met à faire le mal, en imitant toutes les pratiques abominables du méchant, pensez-vous qu’il vivra? On ne tiendra plus compte de tous les actes justes qu’il a accomplis par le passé et il mourra à cause de ses transgressions et de ses fautes.

25 Vous prétendez: «La manière d’agir du Seigneur n’est pas équitable.» Ecoutez donc, gens d’Israël, est-ce ma manière d’agir qui n’est pas équitable? N’est-ce pas plutôt la vôtre? 26 Si le juste abandonne la droiture et se met à faire le mal et s’il meurt pour cela, c’est bien à cause du mal qu’il a commis qu’il perd la vie. 27 Et si le méchant renonce à la méchanceté avec laquelle il a agi pour vivre désormais dans la droiture et selon la justice, il sauvera sa vie. 28 S’il considère tous les péchés qu’il a commis et s’en détourne, il vivra, il ne mourra pas. 29 Et pourtant, les gens d’Israël prétendent que la manière d’agir du Seigneur n’est pas équitable. Est-ce vraiment ma manière d’agir qui n’est pas équitable, gens d’Israël? N’est-ce pas plutôt la vôtre?

30 Ainsi donc, je jugerai chacun de vous, gens d’Israël, selon sa conduite, le Seigneur, l’Eternel, le déclare. Changez donc d’attitude et détournez-vous de tous vos péchés, pour que vos fautes ne causent pas votre perte. 31 Rejetez loin de vous tous les péchés que vous avez commis contre moi. Faites-vous un cœur nouveau et un état d’esprit nouveau, car pourquoi faudrait-il que vous mouriez, gens d’Israël? 32 Vraiment, moi, je ne prends aucun plaisir à voir mourir qui que ce soit, le Seigneur, l’Eternel, le déclare. Convertissez-vous et vivez!

La complainte sur les princes d’Israël

19 Et toi, entonne une complainte sur les princes d’Israël, et dis:

«Ah! Quelle lionne[e] était ta mère,
parmi les lions!
Elle était étendue au milieu des lionceaux
et elle élevait ses petits.
La lionne donna la prééminence à l’un d’entre eux.
Il devint un jeune lion[f]
et il apprit à déchirer sa proie;
il dévora des hommes.
Des peuples étrangers ont entendu parler de lui,
il fut pris dans leur fosse
et on l’emmena en Egypte,
avec des crochets aux narines.

Quand la lionne se rendit compte
que son attente était déçue
et qu’il n’y avait plus d’espoir,
elle prit un autre de ses lionceaux
et elle en fit un jeune lion[g].
Il se mit à rôder avec les autres lions,
il devint un jeune lion
et il apprit à déchirer sa proie;
il dévora des hommes.
Il ruina leurs palais[h]
et détruisit leurs villes,
le pays tout entier et tous ses habitants furent terrorisés
à son rugissement.
Cependant les nations des pays d’alentour
s’opposèrent à lui,
elles tendirent leurs filets sur lui:
il fut pris dans leur fosse.
Puis on le mit en cage, des crochets aux narines,
et on le conduisit au roi de Babylone,
et on l’emprisonna dans une forteresse
pour qu’on n’entende plus tous ses rugissements
sur les monts d’Israël.

La complainte de la vigne

10 Ta mère ressemblait à une vigne[i]
plantée au bord de l’eau.
Elle donnait du fruit et poussait du feuillage,
grâce à l’eau abondante.

11 Il lui poussa des branches qui étaient vigoureuses
et devinrent des sceptres de souverains.
Sa taille s’éleva entre l’épais feuillage,
elle frappait la vue par sa grandeur
et ses nombreux sarments.
12 Mais elle a été arrachée avec fureur,
on l’a jetée par terre.
Le vent d’orient[j] a desséché ses fruits qui sont tombés,
ses rameaux vigoureux se sont flétris,
le feu les a brûlés.
13 La voici maintenant transplantée au désert
dans une terre aride, sur un sol desséché.
14 Un feu a jailli de ses branches,
a dévoré ses sarments et ses fruits.
Il ne lui reste plus de rameaux vigoureux:
plus de sceptre royal,
c’est là une complainte, à chanter comme telle.»

Footnotes:

  1. 18.1 Pour les v. 1-20, voir14.12-20; Jr 31.29-30 et Dt 7.10; 24.16.
  2. 18.6 Voir Lv 18.19.
  3. 18.8 Voir Lv 25.36-37.
  4. 18.17 D’après le texte hébreu traditionnel. L’ancienne version grecque a: il ne commet pas d’injustice.
  5. 19.2 La lionne peut représenter la dynastie royale, ou bien Juda (voir Gn 49.9), ou encore Jérusalem.
  6. 19.3 Le jeune lion représente Yoahaz, emmené en Egypte par le pharaon Néko (v. 4; 2 R 23.31-34).
  7. 19.5 L’autre lionceau représente soit Yehoyakîn soit Sédécias qui furent tous deux déportés à Babylone (v. 9; voir 2 R 24.15; 25.7).
  8. 19.7 D’après le targoum. Le texte hébreu traditionnel a: il coucha avec ses veuves.
  9. 19.10 Le texte hébreu traditionnel a: était comme une vigne dans ton sang, peut-être «dans sa sève». Deux manuscrits hébreux ont: était comme une vigne de ton vignoble. Pour l’image de la vigne, voir 15.2 et note.
  10. 19.12 vent d’orient : comme en 17.10, Nabuchodonosor et ses armées.
La Bible du Semeur (BDS)

La Bible Du Semeur (The Bible of the Sower) Copyright © 1992, 1999 by Biblica, Inc.®
Used by permission. All rights reserved worldwide.

Jacques 4La Bible du Semeur (BDS)

Le danger des mauvais désirs

D’où proviennent les conflits et les querelles entre vous? N’est-ce pas des désirs égoïstes qui combattent sans cesse en vous? Vous convoitez beaucoup de choses, mais vos désirs restent insatisfaits. Vous êtes meurtriers, vous vous consumez en jalousie, et vous ne pouvez rien obtenir. Vous bataillez et vous vous disputez. Vous n’avez pas ce que vous désirez parce que vous ne demandez pas à Dieu. Ou bien, quand vous demandez, vous ne recevez pas, car vous demandez avec de mauvais motifs: vous voulez que l’objet de vos demandes serve à votre propre plaisir.

Peuple adultère[a] que vous êtes! Ne savez-vous pas qu’aimer le monde, c’est haïr Dieu? Si donc quelqu’un veut être l’ami du monde, il se fait l’ennemi de Dieu. Prenez-vous pour des paroles en l’air ce que déclare l’Ecriture[b]? – Dieu ne tolère aucun rival de l’Esprit qu’il a fait habiter en nous[c], mais bien plus grande est la grâce qu’il nous accorde. – Voici donc ce que déclare l’Ecriture: Dieu s’oppose aux orgueilleux, mais il accorde sa grâce aux humbles[d]. Soumettez-vous donc à Dieu, résistez au diable, et il fuira loin de vous. Approchez-vous de Dieu, et il s’approchera de vous. Nettoyez vos mains, pécheurs, et purifiez votre cœur, vous qui avez le cœur partagé. Prenez conscience de votre misère et soyez dans le deuil; pleurez! Que votre rire se change en pleurs et votre gaieté en tristesse! 10 Abaissez-vous devant le Seigneur, et il vous relèvera.

Ne pas s’ériger en juge d’autrui

11 Frères et sœurs, ne vous critiquez pas les uns les autres. Celui qui critique son frère ou sa sœur, ou qui se fait son juge, critique la Loi et la juge. Mais si tu juges la Loi, tu n’es plus celui qui lui obéit, tu t’en fais le juge. 12 Or il n’y a qu’un seul législateur et juge, celui qui peut sauver et faire périr. Mais pour qui te prends-tu, toi qui juges ton prochain?

La tentation des richesses

13 Et maintenant, écoutez-moi, vous qui dites: «Aujourd’hui ou demain, nous irons dans telle ville, nous y passerons une année, nous y ferons des affaires et nous gagnerons de l’argent.» 14 Savez-vous ce que demain vous réserve? Qu’est-ce que votre vie? Une brume légère, visible quelques instants et qui se dissipe bien vite. 15 Voici ce que vous devriez dire: «Si le Seigneur le veut, nous vivrons et nous ferons ceci ou cela!» 16 Mais en réalité, vous mettez votre orgueil dans vos projets présomptueux. Tout orgueil de ce genre est mauvais. 17 Or, qui sait faire le bien et ne le fait pas se rend coupable d’un péché.

Footnotes:

  1. 4.4 L’amour du monde est un adultère spirituel, une rupture de l’engagement envers Dieu pour se lier à un autre dieu.
  2. 4.5 C’est-à-dire la citation de la fin du v. 6.
  3. 4.5 Autres traductions: Dieu réclame pour lui seul l’esprit qu’il a fait habiter en nous ou l’Esprit que Dieu a fait habiter en nous désire d’un amour sans partage ou l’esprit (humain) que Dieu a fait habiter en nous est plein de désirs envieux.
  4. 4.6 Pr 3.34 cité selon l’ancienne version grecque.
La Bible du Semeur (BDS)

La Bible Du Semeur (The Bible of the Sower) Copyright © 1992, 1999 by Biblica, Inc.®
Used by permission. All rights reserved worldwide.

  Back

1 of 1

You'll get this book and many others when you join Bible Gateway Plus. Learn more

Viewing of
Cross references
Footnotes