A A A A A
Bible Book List

Ecclésiaste 5-8 La Bible du Semeur (BDS)

Ne te presse pas d’ouvrir la bouche et ne te laisse pas entraîner par ton cœur à formuler hâtivement une parole en présence de Dieu, car Dieu est au ciel, et toi tu es sur la terre. Que tes propos soient donc peu nombreux. En effet, de même que les rêves naissent de la multitude des occupations, de même un flot abondant de paroles engendre des propos inconsidérés.

Si tu as fait un vœu à Dieu, accomplis-le sans tarder[a], car les insensés déplaisent à Dieu. Ce que tu as promis, tiens-le. Il vaut mieux ne pas faire de vœu qu’en faire et ne pas s’en acquitter.

Ne laisse pas tes paroles te charger d’une faute et ne va pas dire au représentant de Dieu[b] : « Mon vœu était une erreur. » Pourquoi irriter Dieu par tes paroles et faire échouer tes entreprises ? C’est pourquoi, là où il y a abondance de rêves et multiplication de paroles légères[c], crains plutôt Dieu.

La hiérarchie oppressive

Si tu vois dans une région que les pauvres sont opprimés, que la justice et le droit sont bafoués, ne t’étonne pas trop de la chose, car chaque dirigeant dépend du pouvoir[d] d’un supérieur, et au-dessus d’eux, il y a encore des supérieurs hiérarchiques. Mais malgré tout, ceci demeure dans l’intérêt du pays : qu’au profit de l’agriculture, on se soumette au roi[e].

Sur la richesse

Qui aime l’argent n’en aura jamais assez, et qui se complaît dans l’abondance ne sera jamais satisfait de ses revenus. Cela encore est dérisoire.

10 Plus on possède de biens, plus se multiplient les profiteurs. Et quel avantage en tire leur possesseur si ce n’est le spectacle que lui offrent ces gens ?

11 Doux est le sommeil du travailleur, qu’il ait peu ou beaucoup à manger, mais l’abondance du riche l’empêche de dormir.

12 J’ai vu sous le soleil une terrible calamité : il arrive que les richesses conservées par un homme fassent son malheur. 13 Qu’elles viennent à se perdre à cause de quelque mauvaise affaire, et il ne lui en reste rien lorsqu’il met un fils au monde. 14 Il est sorti nu du sein de sa mère, et il partira comme il est venu, sans emporter dans ses mains une miette du fruit de son labeur. 15 Qu’il reparte comme il était venu est aussi une terrible calamité. Quel avantage a-t-il donc à trimer ainsi pour du vent ? 16 Sa vie durant, ses jours s’écoulent bien sombres, pleins de chagrins, de souffrances et d’amertume.

Conclusion : Jouis de la vie que Dieu te donne

17 Voici ce que j’ai considéré comme bon pour ma part : il est approprié pour l’homme de manger, de boire et de goûter au bonheur au milieu de tout le labeur qui lui donne tant de peine sous le soleil, pendant les jours que Dieu lui donne à vivre ; c’est là sa part. 18 En effet, si Dieu donne à un homme des richesses et des biens, et s’il lui accorde la possibilité d’en profiter, d’en retirer sa part et de trouver de la joie au milieu de son labeur, c’est un don de Dieu. 19 Ainsi cet homme ne s’appesantit pas sur sa vie[f] puisque Dieu le tient occupé à la joie[g] qui remplit son cœur.

La privation du bonheur

Ne pas pouvoir jouir de ses biens

J’ai constaté qu’il y a un mal sous le soleil, et ce mal est grand pour les hommes. Voilà quelqu’un à qui Dieu a donné richesses, biens et honneurs, si bien qu’il ne lui manque rien de ce qu’il désire. Mais Dieu ne lui donne pas la possibilité d’en profiter, et c’est un autre qui en profitera. Cela aussi est dérisoire ; c’est un mal affligeant.

Vivre longtemps, mais dans le malheur

Un homme peut avoir cent enfants et vivre de nombreuses années, mais quelque nombreux que soient les jours de son existence, s’il n’a pas joui du bonheur, et s’il n’a même pas de sépulture, je dis qu’un enfant mort-né a un sort meilleur que le sien. Car l’avorton est né en vain, il s’en va dans les ténèbres et son souvenir sombre dans la nuit de l’oubli. Il n’a pas vu le soleil, il n’a rien connu du monde. Il est donc plus tranquille que cet homme. A quoi bon vivre deux fois mille ans si on ne goûte pas au bonheur ? Finalement, tous ne s’acheminent-ils pas vers le même lieu ?

Rester insatisfait

L’homme ne trime que pour répondre à ses besoins, et pourtant son appétit n’est jamais satisfait. Qu’a le sage de plus que l’insensé ? Quel avantage le pauvre a-t-il de savoir se conduire sur le chemin de la vie ? Mieux vaut ce qu’on a dans la main que ce vers quoi se porte le désir. Cela aussi est dérisoire : autant courir après le vent.

Quand le silence vaut mieux que la parole

10 Ce qui est a déjà été nommé, et l’on sait ce qu’est l’homme : il ne peut pas contester avec celui qui est plus puissant que lui. 11 Plus on multiplie les paroles, plus on accroît la frustration. Et à quoi cela avance-t-il l’homme ?

12 Finalement, qui peut savoir ce qui est bon pour l’homme pendant sa vie, pendant chaque jour de son existence dérisoire qui fuit comme une ombre ? Et qui pourra lui révéler quel sera son avenir[h] sous le soleil ?

Conseils d’un sage

Avantages de la sagesse

Mieux vaut …

Mieux vaut un bon renom qu’un parfum raffiné, et mieux vaut le jour de sa mort que celui de sa naissance[i].

Mieux vaut se rendre dans une maison endeuillée que dans celle où l’on festoie, car celle-là nous rappelle quelle est la fin de tout homme et il est bon d’y réfléchir pendant qu’on est en vie.

Mieux vaut la tristesse que le rire, car avec un visage triste, on peut avoir le cœur content[j].

L’attention du sage se porte vers la maison endeuillée, celle de l’insensé vers la maison où l’on se livre à la joie.

Mieux vaut écouter les reproches d’un homme sage que la chanson des insensés. Car les rires de l’insensé sont comme le crépitement des épines sous une marmite[k]. Cela aussi est vain.

L’oppression peut rendre le sage insensé, et les cadeaux lui corrompre le cœur.

Mieux vaut l’aboutissement d’une affaire que son début. Mieux vaut un esprit patient qu’un esprit orgueilleux.

Ne t’irrite pas trop vite, car c’est dans le cœur des insensés que la colère élit domicile.

10 Garde-toi de dire : « Comment se fait-il qu’autrefois, les choses allaient mieux qu’aujourd’hui ? » Car ce n’est pas la sagesse qui te dicte une telle question.

11 La sagesse est bonne avec un héritage : elle est avantageuse pour ceux qui voient le soleil[l]. 12 Car la protection qu’offre la sagesse est comme celle que procure l’argent, et la sagesse présente un avantage : elle préserve la vie de ceux qui la possèdent[m].

13 Considère l’œuvre de Dieu : qui donc pourra redresser ce qu’il a tordu ?

14 Au jour du bonheur, jouis du bonheur, et au jour du malheur, réfléchis, car Dieu a fait l’un et l’autre, de sorte que l’homme ne puisse rien deviner de son avenir[n].

Abandonner ses rêves d’idéal et de perfection

15 J’ai vu tout cela au cours de mon existence dérisoire : ici un juste se perd à cause de sa droiture, là, un méchant prolonge ses jours par sa perversité.

16 Ne sois pas juste à l’excès et ne sois pas sage outre mesure, pourquoi te détruirais-tu ? 17 Ne sois pas non plus méchant outre mesure et ne sois pas insensé, pourquoi voudrais-tu mourir avant ton heure ? 18 Tu feras bien de prendre garde à ces deux principes sans négliger l’un ou l’autre ; oui, celui qui craint Dieu s’en sortira pour les mettre en œuvre tous deux.

19 La sagesse rend un homme plus fort qu’une ville défendue par dix capitaines.

20 Il n’y a cependant sur terre aucun homme juste qui fasse toujours le bien sans jamais pécher[o].

21 Ne prête pas attention à tout ce qu’on dit, et si ton serviteur te dénigre[p], n’écoute pas, 22 car tu sais bien qu’à plusieurs reprises, il t’est arrivé, à toi aussi, de dénigrer autrui.

23 Tout cela, j’ai essayé de le comprendre par la sagesse, en me disant : « Je veux acquérir la sagesse. » Mais elle est restée loin de moi. 24 La compréhension des choses est hors de ma portée. Elle est beaucoup trop profonde pour qu’on puisse l’atteindre. 25 Mais je me suis appliqué avec toutes mes facultés à apprendre, à explorer et à rechercher la sagesse et la raison, et à discerner que la méchanceté est insensée, et que la folie est déraisonnable.

26 Je trouve qu’une femme est plus amère que la mort lorsqu’elle est un piège, son cœur un filet et ses bras des chaînes. Celui qui se comporte bien aux yeux de Dieu lui échappera, mais le pécheur s’y fera prendre[q].

27 Considère, dit le Maître, à quelle conclusion je suis parvenu en examinant les choses une à une[r], pour en faire l’analyse[s]. 28 D’ailleurs, je cherche encore et je n’ai pas trouvé : sur mille hommes, j’en ai trouvé un, mais parmi toutes les femmes, je n’en ai pas trouvé une seule.

29 Voilà la seule chose que j’ai trouvée : Dieu a fait l’homme droit, mais les humains sont allés chercher beaucoup de combines.

Les limites de la sagesse

Qui est comparable au sage ? Qui sait analyser les choses ? La sagesse d’un homme illumine[t] son visage et fait disparaître la sévérité de ses traits.

Le pouvoir du roi

Voici mon conseil : obéis aux ordres du roi à cause du serment prêté devant Dieu[u], ne te hâte pas de lui donner ton congé ; ne persiste pas dans une mauvaise situation, car le roi fait tout ce qui lui plaît. En effet, sa parole est souveraine. Qui oserait lui dire : « Pourquoi fais-tu cela ? » Celui qui s’en tient à ses ordres ne se mettra pas dans une mauvaise situation, et le sage saura discerner en lui-même le moment opportun et la juste manière de procéder.

Pour toute affaire, en effet, il y a un temps opportun et une juste manière de procéder[v]. Mais il y a un grand malheur pour l’homme : c’est que personne ne sait ce qui arrivera. Et personne ne peut dire comment les choses se passeront. Personne n’est maître de son souffle de vie, personne ne peut le retenir, personne n’a de pouvoir sur le jour de sa mort : il n’y a pas de trêve dans la lutte pour survivre[w] et ce n’est pas la méchanceté qui sauvera celui qui s’y livre.

Tout cela, je l’ai vu et j’ai beaucoup réfléchi à tout ce qui se fait sous le soleil. Il arrive qu’un homme domine sur les autres pour leur faire du mal[x].

Les injustices

10 Or j’ai vu des méchants être enterrés : les gens allaient et venaient du sanctuaire, et ils les louaient dans la ville pour[y] ce qu’ils avaient fait. Cela aussi est déplorable.

11 Parce qu’une sentence contre une mauvaise action n’est pas vite exécutée, le cœur humain est porté à faire beaucoup de mal. 12 En effet, il arrive que le pécheur fasse cent fois le mal et voit se prolonger ses jours. Mais je sais aussi que le bonheur est pour ceux qui craignent Dieu, du fait même qu’ils ont cette crainte à son égard, 13 mais qu’il n’y aura pas de bonheur pour le méchant et que, semblable à l’ombre, il ne verra pas ses jours se prolonger, parce qu’il ne craint pas Dieu.

14 Il y a une autre chose déplorable qui se passe sur la terre : certains justes subissent le sort que méritent les agissements des méchants, et certains méchants ont le sort que méritent les œuvres des justes. Je me suis dit que c’est encore là bien déplorable !

Eloge de la joie

15 Alors j’ai fait l’éloge de la joie. En effet, il n’y a rien de bon pour l’homme sous le soleil, sinon manger, boire et se réjouir. C’est là ce qui l’accompagne au milieu de son dur labeur auquel il se livre pendant les jours que Dieu lui accorde de vivre sous le soleil[z].

L’œuvre de Dieu est incompréhensible

16 Lorsque je me suis appliqué à connaître la sagesse et à considérer les occupations auxquelles l’homme se livre sur la terre en se refusant le sommeil nuit et jour, 17 j’ai vu toute l’œuvre de Dieu. Or l’homme ne peut comprendre l’œuvre qui se fait sous le soleil. Il a beau se donner de la peine pour comprendre, il n’y parviendra pas. Et même si le sage prétend savoir, en réalité il ne peut pas comprendre.

Footnotes:

  1. 5.3 Pour les règles régissant les vœux, voir Dt 23.22-24 ; 1 S 1.11, 24-28.
  2. 5.5 C’est-à-dire le prêtre chargé de présenter à Dieu les vœux des fidèles (Ml 2.7).
  3. 5.6 Autre traduction : Car beaucoup de vaines rêveries aboutissent à beaucoup de paroles en l’air.
  4. 5.7 L’hébreu peut signifier deux choses : soit que le dirigeant subordonné est couvert par son supérieur, soit qu’il est soumis aux pressions exercées par son supérieur.
  5. 5.8 Autres traductions : qu’il y ait un roi au service de l’agriculture ; ou bien : le roi est lui aussi dépendant de l’agriculture.
  6. 5.19 Autre traduction : ne réfléchit pas à la brièveté de sa vie.
  7. 5.19 D’après les versions anciennes. D’autres comprennent : Dieu lui répond par la joie.
  8. 6.12 Autre traduction : révéler ce qui arrivera après lui.
  9. 7.1 Voir Pr 22.1.
  10. 7.3 Autre traduction : le cœur est rendu meilleur.
  11. 7.6 Faisant du bruit, produisant de la fumée, mais donnant peu de chaleur et durant peu.
  12. 7.11 Voir Pr 3.13-16 ; 8.11 ; Jb 28.12-19.
  13. 7.12 Voir Pr 3.18.
  14. 7.14 Autre traduction : ce qui doit arriver après lui.
  15. 7.20 Voir Ps 143.2 ; Pr 20.9 ; Rm 3.10.
  16. 7.21 Autre traduction : maudit. De même au verset suivant.
  17. 7.26 Voir Pr 2.16-19 ; 6.24 à 7.27 ; 22.14.
  18. 7.27 Autre traduction : en considérant ce que sont les femmes, l’une après l’autre.
  19. 7.27 Autre traduction : pour me faire une opinion.
  20. 8.1 Autre traduction : Qui est sage et comprend cette parole : « La sagesse d’un homme illumine » ?
  21. 8.2 Allusion au serment de fidélité prêté au roi par ses sujets en prenant Dieu à témoin (2 S 21.7 ; 1 R 2.43 ; 2 R 11.17 ; 1 Ch 11.3 ; 29.24).
  22. 8.6 Autre traduction : un jugement.
  23. 8.8 Autre traduction : On ne peut échapper au combat (lorsqu’il y a la guerre).
  24. 8.9 Autre traduction : … sous le soleil où l’homme domine son semblable pour lui faire du mal.
  25. 8.10 ils les louaient … pour : d’après certains manuscrits hébreux et l’ancienne version grecque. La plupart des manuscrits hébreux ont : ils oubliaient ; la différence est due à la confusion entre deux consonnes de formes très ressemblantes.
  26. 8.15 Pour les v. 15-16, voir 2.24.
La Bible du Semeur (BDS)

La Bible Du Semeur (The Bible of the Sower) Copyright © 1992, 1999 by Biblica, Inc.®
Used by permission. All rights reserved worldwide.

  Back

1 of 1

You'll get this book and many others when you join Bible Gateway Plus. Learn more

Viewing of
Cross references
Footnotes