A A A A A
Bible Book List

2 Rois 22-23La Bible du Semeur (BDS)

Le règne de Josias sur Juda

22 Josias avait huit ans à son avènement et il régna trente et un ans à Jérusalem[a]. Sa mère s’appelait Yedida, elle était fille d’Adaya de Botsqath. Il fit ce que l’Eternel considère comme juste et suivit en tout l’exemple de son ancêtre David sans jamais s’en écarter ni d’un côté ni de l’autre.

La découverte du livre de la Loi

La dix-huitième année de son règne[b], Josias envoya son secrétaire Shaphân[c], fils d’Atsalia et petit-fils de Meshoullam, au temple de l’Eternel. Il lui dit: Va trouver le grand-prêtre Hilqiya[d] et demande-lui de compter tout l’argent qui a été apporté dans le temple de l’Eternel et que les portiers ont recueilli. Que l’on remette cet argent aux entrepreneurs qui ont la responsabilité des travaux dans le temple de l’Eternel. Ceux-ci paieront les ouvriers qui effectuent les réparations dans le Temple: les charpentiers, les ouvriers du bâtiment, les maçons. Ils achèteront aussi le bois et les pierres de taille pour consolider l’édifice. On ne leur demandera pas de compte pour l’argent qui leur est confié, car ce sont des gens honnêtes.

A cette occasion, le grand-prêtre Hilqiya annonça à Shaphân, le secrétaire: J’ai trouvé le livre de la Loi dans le temple de l’Eternel[e].

Et Hilqiya remit le livre à Shaphân. Celui-ci le lut, puis il se rendit auprès du roi pour lui faire un rapport: Tes serviteurs, dit-il, ont versé l’argent qui se trouvait dans le Temple aux entrepreneurs responsables des travaux dans le Temple. 10 Puis il ajouta: Le prêtre Hilqiya m’a remis un livre.

Et Shaphân se mit à en faire la lecture devant le roi.

L’intervention de la prophétesse Houlda

11 Lorsque Josias entendit le contenu du livre de la Loi, il déchira ses vêtements. 12 Puis il convoqua le prêtre Hilqiya, Ahiqam, fils de Shaphân, Akbor, fils de Michée, Shaphân, le secrétaire et Asaya, l’un des ministres.

13 – Allez consulter l’Eternel pour moi, leur dit-il, ainsi que pour le peuple et pour tout Juda, au sujet des enseignements de ce livre que l’on vient de retrouver. Car la colère de l’Eternel est bien grande. Elle s’est enflammée contre nous, parce que nos ancêtres n’ont pas obéi aux paroles de ce livre et n’ont pas appliqué tout ce qui y est écrit.

14 Alors le prêtre Hilqiya, Ahiqam, Akbor, Shaphân et Asaya se rendirent chez la prophétesse Houlda, femme de Shalloum, fils de Tiqva, petit-fils de Harhas, responsable du vestiaire du Temple. Elle habitait à Jérusalem dans le nouveau quartier. Ils lui exposèrent la situation. 15 Alors Houlda leur dit: Voici ce que déclare l’Eternel, le Dieu d’Israël: «Annoncez à l’homme qui vous a envoyés à moi: 16 L’Eternel dit: Je vais faire venir un malheur sur cette contrée et sur ses habitants: tout ce qui est prévu dans le livre que vient de lire le roi de Juda. 17 En effet, parce qu’ils m’ont abandonné et qu’ils ont fait brûler des parfums à d’autres dieux, et parce qu’ils m’ont ainsi irrité par toute leur conduite, ma colère s’est enflammée contre ce lieu et elle n’est pas près de s’apaiser. 18 Mais vous direz au roi de Juda qui vous a envoyés pour consulter l’Eternel: Voici ce que déclare l’Eternel, le Dieu d’Israël: Tu as entendu les paroles contenues dans ce livre. 19 Ton cœur s’est laissé toucher, tu t’es humilié devant moi en entendant ce que j’ai décrété contre ce lieu et contre ses habitants, à savoir la dévastation et la malédiction. Tu as déchiré tes vêtements et tu as pleuré devant moi. De mon côté, moi aussi, j’ai entendu ta prière – l’Eternel le déclare! 20 C’est pourquoi je te ferai rejoindre tes ancêtres décédés et tu seras déposé paisiblement dans l’un de tes tombeaux, sans avoir vu tout le malheur que je vais amener sur cette contrée.»

Les envoyés rapportèrent cette réponse au roi.

Le renouvellement de l’alliance avec l’Eternel

23 Le roi Josias fit convoquer auprès de lui tous les responsables de Juda et de Jérusalem. Puis il monta au temple de l’Eternel accompagné de toute la population de Juda et de tous les habitants de Jérusalem, des prêtres, des prophètes et de tous les gens du peuple, quelle que fût leur condition sociale. Devant tous, il lut tout ce qui était écrit dans le livre de l’alliance que l’on avait retrouvé dans le temple de l’Eternel. Le roi se tenait sur une estrade. Il conclut devant l’Eternel une alliance par laquelle il s’engagea à être fidèle à l’Eternel et à obéir à ses commandements, à ses lois et à ses ordonnances, de tout son cœur et de tout son être, et à respecter toutes les clauses de l’alliance figurant dans ce livre. De son côté, tout le peuple adhéra à cette alliance.

La réforme en Juda

Ensuite le roi ordonna au grand-prêtre Hilqiya, aux prêtres adjoints et aux prêtres qui surveillaient l’entrée du Temple de jeter hors du sanctuaire de l’Eternel tous les objets qu’on avait fabriqués pour le culte de Baal, d’Ashéra et des astres du ciel. Ils furent brûlés à l’extérieur de Jérusalem, dans les champs de la vallée du Cédron, et l’on transporta leur cendre à Béthel[f]. Le roi destitua les prêtres idolâtres institués par les rois de Juda pour brûler l’encens sur les hauts lieux dans les villes de Juda et près de Jérusalem. Il destitua aussi ceux qui offraient des parfums à Baal, au soleil, à la lune, aux étoiles et à tous les astres. Il fit ôter du temple de l’Eternel le pieu sacré de la déesse Ashéra[g] et on le fit transporter hors de Jérusalem dans la vallée du Cédron, où on le brûla et le réduisit en cendres que l’on jeta dans la fosse commune. Le roi fit démolir les maisons des prostitués sacrés qui se trouvaient dans le temple de l’Eternel, et où les femmes tissaient des robes pour Ashéra. Il fit venir tous les prêtres des villes de Juda. Il profana les hauts lieux depuis Guéba jusqu’à Beer-Sheva[h] où les prêtres brûlaient des parfums. Il fit aussi démolir les sanctuaires construits près des portes des villes, en particulier celui qui se trouvait à l’entrée de la porte de Josué, le gouverneur de la ville, et qui était sur la gauche en entrant par la porte de la ville. On ne permit pas aux prêtres des hauts lieux d’officier à l’autel de l’Eternel à Jérusalem, ils furent seulement autorisés à manger du pain sans levain avec les autres prêtres.

10 Le roi profana aussi le brûloir de Topheth qui se trouvait dans la vallée de Ben-Hinnom, pour que personne ne brûle plus son fils ou sa fille pour l’offrir en sacrifice à Molok. 11 Il fit disparaître de l’entrée du temple de l’Eternel les chevaux que les rois de Juda avaient dédiés au culte du soleil et qui se trouvaient près de la salle du chambellan Netân-Mélek, situé dans les annexes; il fit aussi brûler les chars du soleil. 12 Le roi fit abattre les autels qui se trouvaient sur la terrasse des appartements d’Ahaz et que les rois de Juda avaient érigés, ainsi que ceux que Manassé avait bâtis dans les deux parvis du temple de l’Eternel. Après les avoir mis en pièces, il les enleva de là et en fit disperser les débris dans la vallée du Cédron. 13 Il profana également les sanctuaires des hauts lieux situés en face de Jérusalem, à droite de la montagne de la Destruction[i], et qui avaient été érigés par Salomon, roi d’Israël, en l’honneur d’Astarté, l’abominable idole des Sidoniens, de Kemosh, l’abominable dieu des Moabites et de Milkom, l’abominable divinité des Ammonites. Il les profana tous. 14 Josias brisa les stèles, renversa les pieux sacrés d’Ashéra et remplit d’ossements humains les emplacements sacrés qu’ils occupaient.

La réforme en Israël

15 Il fit de même à Béthel[j], où il détruisit l’autel qui se trouvait dans le haut lieu construit par Jéroboam, fils de Nebath, le roi qui avait entraîné le peuple d’Israël dans le péché. Il détruisit cet autel et le haut lieu, brûla le pieu sacré d’Ashéra et incendia le haut lieu pour le réduire en cendres. 16 A cette occasion, regardant autour de lui, Josias vit les tombes qui se trouvaient là sur la montagne, alors il fit exhumer les ossements des tombes et les brûla sur l’autel pour le profaner; il accomplit ainsi la parole de l’Eternel que l’homme de Dieu avait proclamée et qui annonçait ces événements. 17 Puis il demanda: Quel est ce monument que je vois là?

Les gens de la ville lui répondirent: C’est la tombe de l’homme de Dieu qui était venu de Juda et qui a annoncé que se produirait ce que tu viens de faire à l’autel de Béthel.

18 – Alors, laissez-le, dit le roi. Que personne ne touche à ses ossements.

On respecta donc les ossements de ce prophète ainsi que ceux du prophète qui était venu de Samarie[k].

19 Josias démolit aussi tous les bâtiments des hauts lieux qui avaient été construits par les rois d’Israël dans les villes de la Samarie et qui avaient irrité l’Eternel. Il agit à leur égard exactement comme il l’avait fait à Béthel. 20 Il fit exécuter tous les prêtres des hauts lieux qui se trouvaient là en les immolant sur leurs propres autels, puis il y brûla des ossements humains. Ensuite, il retourna à Jérusalem.

La célébration de la Pâque

21 Là-dessus, le roi ordonna à tout le peuple: Célébrez la Pâque en l’honneur de l’Eternel votre Dieu, comme cela est prescrit dans ce livre de l’alliance[l].

22 De fait, aucune Pâque pareille à celle-ci n’avait été célébrée depuis l’époque où les chefs gouvernaient Israël et durant toute la période des rois d’Israël et des rois de Juda. 23 Ce fut seulement la dix-huitième année[m] du règne de Josias que l’on célébra cette Pâque en l’honneur de l’Eternel à Jérusalem.

La réforme n’empêchera pas la destruction de Jérusalem

24 Josias fit aussi disparaître du pays de Juda et de Jérusalem ceux qui évoquaient les esprits des morts et ceux qui prédisaient l’avenir[n], il fit détruire les statuettes sacrées, les idoles et tous les autres objets de culte païens, pour faire respecter les articles de la Loi contenus dans le livre que le prêtre Hilqiya avait retrouvé dans le temple de l’Eternel. 25 Aucun roi avant Josias ne revint comme lui à l’Eternel de tout son cœur, de tout son être et de toutes ses forces, en observant toute la Loi de Moïse; et après lui, il n’en a point paru de semblable.

26 Néanmoins, l’Eternel n’abandonna pas la grande et ardente colère dans laquelle il était entré contre Juda, à cause des nombreux crimes par lesquels Manassé l’avait irrité. 27 C’est pourquoi il décida: Je chasserai aussi Juda loin de moi, comme j’ai chassé Israël, et je rejetterai cette ville, Jérusalem, que j’avais choisie, ainsi que le Temple où j’avais promis d’établir ma présence[o].

La fin de Josias

28 Les autres faits et gestes de Josias et toutes ses réalisations sont cités dans le livre des Annales des rois de Juda.

29 Sous son règne, le pharaon Néko, roi d’Egypte[p], alla rejoindre le roi d’Assyrie près de l’Euphrate. Le roi Josias essaya de lui barrer la route, mais dans l’affrontement, le pharaon le tua à Meguiddo[q]. 30 Ses officiers mirent son corps sur un char, le ramenèrent de Meguiddo à Jérusalem et l’enterrèrent dans son tombeau. Le peuple du pays prit Yoahaz, fils de Josias, et l’établit roi par l’onction pour succéder à son père sur le trône.

Le règne de Yoahaz sur Juda

31 Yoahaz avait vingt-trois ans à son avènement et il régna trois mois à Jérusalem[r]. Sa mère s’appelait Hamoutal, elle était fille de Jérémie de Libna. 32 Il fit ce que l’Eternel considère comme mal, tout comme ses ancêtres. 33 Le pharaon Néko le fit prisonnier et l’enchaîna à Ribla[s] dans le pays de Hamath, mettant ainsi fin à son règne à Jérusalem. Il imposa au pays un tribut de trois mille quatre cents kilos d’argent et trente-quatre kilos d’or. 34 Le pharaon Néko établit Elyaqim, fils de Josias, comme roi à la place de son père. Il changea son nom en celui de Yehoyaqim. Quant à Yoahaz, il fut emmené en Egypte[t]. C’est là qu’il mourut.

35 Yehoyaqim versa au pharaon l’or et l’argent exigés. Pour être en mesure de le faire, il fit estimer les ressources de chaque habitant du pays et leva un impôt calculé suivant la fortune de chacun.

Le règne de Yehoyaqim sur Juda

36 Yehoyaqim avait vingt-cinq ans à son avènement, et il régna onze ans à Jérusalem[u]. Sa mère s’appelait Zeboudda, elle était fille de Pedaya de Rouma. 37 Il fit ce que l’Eternel considère comme mal, tout comme ses ancêtres[v].

Footnotes:

  1. 22.1 De 640 à 609 av. J.-C.
  2. 22.3 C’est-à-dire en 622 av. J.-C. A 16 ans, il commença à servir fidèlement le Seigneur et à 20 ans, il entreprit de purifier le pays des pratiques idolâtres (2 Ch 34.3).
  3. 22.3 Partisan de la Réforme de Josias, protecteur de Jérémie (Jr 26.24), père de Guedalia qui sera le futur gouverneur de Juda nommé par Nabuchodonosor (25.22; Jr 39.14).
  4. 22.4 Père d’Azaria et grand-père de Seraya, le grand-prêtre exécuté au temps de la destruction de Jérusalem par les Babyloniens (25.18-20).
  5. 22.8 Ce qui révèle la gravité de la révolte contre l’Eternel sous Manassé. Le livre retrouvé était, soit l’ensemble du Pentateuque, soit uniquement le livre du Deutéronome.
  6. 23.4 Lieu d’un ancien sanctuaire (Gn 28.19) où les rois d’Israël avaient installé le centre de leur culte idolâtre (1 R 12.25-29).
  7. 23.6 Ce pieu sacré détruit par Ezéchias (18.4) fut rétabli par Manassé (21.7). A la fin de sa vie, il s’en défit sans doute (2 Ch 33.15), mais son fils Amôn a dû le réinstaller (2 R 21.21; 2 Ch 33.22).
  8. 23.8 C’est-à-dire de l’extrême nord (à 10 kilomètres de Jérusalem) à l’extrême sud (à 70 kilomètres au sud-ouest) du royaume de Juda.
  9. 23.13 Désignation de l’extrémité sud du mont des Oliviers à cause du culte idolâtre qui y avait été pratiqué. Voir 1 R 11.7.
  10. 23.15 Voir v. 4 et note.
  11. 23.18 Voir 1 R 13.29-31.
  12. 23.21 Voir Dt 16.1-8.
  13. 23.23 En 622 av. J.-C.
  14. 23.24 Voir Lv 19.26-31; 2 R 21.6. Ces pratiques occultes étaient liées aux cultes païens.
  15. 23.27 Voir 1 R 8.29.
  16. 23.29 le pharaon Néko, roi d’Egypte : il a régné de 610 à 595 av. J.-C. Il s’était mis en campagne pour aller prêter main-forte aux Assyriens en guerre contre les Babyloniens.
  17. 23.29 Josias a tenté d’arrêter Néko au défilé de Meguiddo par souci de garantir l’indépendance du pays (2 Ch 35.20-24).
  18. 23.31 En 609 av. J.-C. Plus jeune qu’Elyaqim (v. 34; voir 1 Ch 3.15), Yoahaz a dû être préféré à son frère à cause des tendances pro-égyptiennes de celui-ci. Voir Jr 22.11-12.
  19. 23.33 Petit village syrien sur l’Oronte où Néko avait établi son quartier général (comme Nabuchodonosor le fera plus tard: 25.6, 20).
  20. 23.34 Voir Jr 22.10-12.
  21. 23.36 609 à 598 av. J.-C.
  22. 23.37 Pour les v. 36-37, voir Jr 22.18-19; 26.1-6.
La Bible du Semeur (BDS)

La Bible Du Semeur (The Bible of the Sower) Copyright © 1992, 1999 by Biblica, Inc.®
Used by permission. All rights reserved worldwide.

Jean 4:31-54La Bible du Semeur (BDS)

31 Entre-temps, les disciples pressaient Jésus en disant: Maître, mange donc!

32 Mais il leur dit: J’ai, pour me nourrir, un aliment que vous ne connaissez pas.

33 Les disciples se demandèrent donc entre eux: Est-ce que quelqu’un lui aurait apporté à manger?

34 – Ce qui me nourrit, leur expliqua Jésus, c’est d’accomplir la volonté de celui qui m’a envoyé et de mener à bien l’œuvre qu’il m’a confiée. 35 Vous dites en ce moment: Encore quatre mois, et c’est la moisson! N’est-ce pas? Eh bien, moi je vous dis: Ouvrez vos yeux et regardez les champs; déjà les épis sont blonds, prêts à être moissonnés[a]. 36 Celui qui les fauche reçoit maintenant son salaire et récolte une moisson pour la vie éternelle, si bien que semeur et moissonneur partagent la même joie. 37 Ici se vérifie le proverbe: «Autre est celui qui sème, autre celui qui moissonne.» 38 Je vous ai envoyés récolter une moisson qui ne vous a coûté aucune peine. D’autres ont travaillé, et vous avez recueilli le fruit de leur labeur.

39 Il y eut, dans cette bourgade, beaucoup de Samaritains qui crurent en Jésus grâce au témoignage qu’avait rendu cette femme en déclarant: «Il m’a dit tout ce que j’ai fait.» 40 Lorsque les Samaritains furent venus auprès de Jésus, ils le prièrent de rester, et il passa deux jours chez eux. 41 Ils furent encore bien plus nombreux à croire en lui à cause de ses paroles, 42 et ils disaient à la femme: Nous croyons en lui, non seulement à cause de ce que tu nous as rapporté, mais parce que nous l’avons nous-mêmes entendu; et nous savons qu’il est vraiment le Sauveur du monde.

Le deuxième miracle en Galilée

43 Après ces deux jours, Jésus repartit de là pour la Galilée, 44 car il avait déclaré qu’un prophète ne reçoit pas dans son pays l’honneur qui lui est dû. 45 Or, quand il arriva en Galilée, les gens lui firent assez bon accueil, car ils étaient, eux aussi, allés à Jérusalem pendant la fête, et ils avaient vu tous les miracles qu’il y avait faits.

46 Il repassa par Cana en Galilée, où il avait changé l’eau en vin. Or, à Capernaüm vivait un haut fonctionnaire[b] dont le fils était très malade. 47 Quand il apprit que Jésus était revenu de Judée en Galilée, il alla le trouver et le supplia de venir guérir son fils qui était sur le point de mourir.

48 Jésus lui dit: A moins de voir des signes miraculeux et des choses extraordinaires, vous ne croirez donc pas?

49 Mais le fonctionnaire insistait: Seigneur, viens vite avant que mon petit garçon meure.

50 – Va, lui dit Jésus, rentre chez toi, ton fils vit.

Cet homme crut Jésus sur parole et il repartit chez lui.

51 Sur le chemin du retour, plusieurs de ses serviteurs vinrent à sa rencontre et lui annoncèrent: Ton fils vit!

52 Il leur demanda à quelle heure son état s’était amélioré.

Ils lui répondirent: C’est hier, vers une heure de l’après-midi, que la fièvre l’a quitté.

53 Le père constata que c’était l’heure même où Jésus lui avait dit: «Ton fils vit.» Dès lors il crut, lui et toute sa maison.

54 Tel est le deuxième signe miraculeux que Jésus accomplit en Galilée, après son retour de Judée.

Footnotes:

  1. 4.35 La moisson figure l’ensemble de ceux qui sont prêts à accepter le message de Christ. Dans ce cas, les moissonneurs sont les disciples. Jean-Baptiste fut un des semeurs.
  2. 4.46 Attaché au service du roi Hérode Antipas.
La Bible du Semeur (BDS)

La Bible Du Semeur (The Bible of the Sower) Copyright © 1992, 1999 by Biblica, Inc.®
Used by permission. All rights reserved worldwide.

  Back

1 of 1

You'll get this book and many others when you join Bible Gateway Plus. Learn more

Viewing of
Cross references
Footnotes