A A A A A
Bible Book List

2 Chroniques 8-10 La Bible du Semeur (BDS)

Les autres travaux de construction

Salomon mit vingt ans pour construire le temple de l’Eternel et son propre palais. Alors il reconstruisit les villes que le roi Hiram de Tyr lui avait données et il y installa des Israélites. Puis il marcha sur Hamath de Tsoba et s’en empara. Il reconstruisit Tadmor, dans le désert et toutes les villes qu’il avait bâties dans le pays de Hamath pour y entreposer ses provisions. Il construisit également Beth-Horôn-la-Haute et Beth-Horôn-la-Basse, des villes fortifiées entourées de remparts et fermées par des portes à verrous[a], ainsi que Baalath[b] et toutes les villes qui lui servaient d’entrepôts, et toutes celles où il tenait en réserve ses chars de guerre et ses équipages de char. Il construisit tout ce qu’il eut envie de construire à Jérusalem, au Liban et dans tout le pays soumis à son autorité. Il y avait toute une population qui ne faisait pas partie d’Israël, des Hittites, des Amoréens, des Phéréziens, des Héviens et des Yebousiens, dont les descendants étaient restés dans le pays et que les Israélites n’avaient pas anéantis. Salomon les astreignit à la corvée et ils le sont restés jusqu’à ce jour. Mais Salomon n’employa aucun des Israélites comme esclave pour ses grands travaux ; il les enrôla dans l’armée comme soldats, chefs de ses écuyers, chefs de ses chars et de ses soldats sur char. 10 Deux cent cinquante fonctionnaires principaux du roi Salomon dirigeaient les ouvriers.

11 Salomon fit déménager la fille du pharaon de la Cité de David dans le palais qu’il lui avait fait construire, car il dit : Ma femme n’habitera pas dans le palais de David, roi d’Israël, parce que le lieu où le coffre de l’Eternel a été apporté est saint.

L’organisation du culte

12 Dès lors, Salomon offrait des holocaustes à l’Eternel sur l’autel de l’Eternel qu’il avait fait construire en face du portique du sanctuaire. 13 Il le faisait chaque jour conformément aux ordres donnés par Moïse pour les sabbats, les nouvelles lunes et les trois fêtes annuelles, c’est-à-dire pour la fête des Pains sans levain, la fête des Semaines et la fête des Cabanes[c]. 14 Conformément aux règles établies par son père David, il installa dans leurs fonctions les diverses classes de prêtres et mit en poste les lévites pour louer l’Eternel ou accomplir leur service aux côtés des prêtres selon le rituel de chaque jour. Enfin, il assigna aux diverses classes de portiers leurs portes respectives selon la réglementation de David[d], l’homme de Dieu. 15 Sur aucun point, on ne s’écarta des dispositions que David avait prises au sujet des prêtres et des lévites, en ce qui concernait les trésors. 16 Ainsi furent menées à bonne fin toutes les entreprises de Salomon, depuis le jour de la pose des fondations du temple de l’Eternel jusqu’à son achèvement. Ainsi le temple de l’Eternel fut pleinement achevé.

L’importation d’or

17 Alors Salomon partit pour Etsyôn-Guéber et pour Eilath sur les bords de la mer, dans le pays d’Edom. 18 Le roi Hiram lui envoya, par l’intermédiaire de ses serviteurs, des bateaux conduits par des marins phéniciens expérimentés. Ils se rendirent avec les serviteurs de Salomon à Ophir, d’où ils rapportèrent plus de quinze tonnes d’or qu’ils remirent au roi Salomon.

La visite de la reine de Saba

La reine de Saba[e], ayant entendu parler de la réputation que Salomon avait acquise, vint à Jérusalem pour éprouver sa sagesse en lui posant des questions difficiles. Elle avait une suite importante et des chameaux chargés d’épices, de parfums, d’or en grande quantité et de pierres précieuses. Elle se présenta devant Salomon et parla avec lui de tout ce qu’elle avait sur le cœur. Salomon lui expliqua tout ce qu’elle demandait ; rien n’était trop difficile pour Salomon, il n’y avait aucun sujet sur lequel il ne pouvait lui donner de réponse.

La reine de Saba constata combien Salomon était rempli de sagesse, elle vit le palais qu’il avait construit, les mets de sa table, le logement de ses serviteurs, l’organisation de leur service, leur livrée, ceux qui servaient à manger et à boire et leur tenue, et les holocaustes qu’il offrait dans le temple de l’Eternel. Elle en perdit le souffle et elle dit au roi : C’est donc bien vrai ce que j’avais entendu dire dans mon pays au sujet de tes propos et de ta sagesse ! Je ne croyais pas ce qu’on disait à ton sujet, avant d’être venue ici et de l’avoir vu de mes propres yeux. Et voici qu’on ne m’a pas raconté la moitié de l’ampleur de ta sagesse. Tu surpasses tout ce que j’avais entendu dire. Qu’ils en ont de la chance, tous ceux qui t’entourent et qui sont toujours en ta présence, de pouvoir profiter sans cesse de ta sagesse ! Béni soit l’Eternel, ton Dieu, qui t’a témoigné sa faveur en te plaçant sur son trône afin que tu sois roi pour lui, l’Eternel, ton Dieu ! C’est à cause de son amour pour Israël, et pour que ce peuple subsiste pour toujours que ton Dieu t’a établi roi sur ce peuple pour que tu le gouvernes avec justice et équité.

Ensuite, la reine fit cadeau au roi de trois tonnes et demie d’or, d’une très grande quantité de parfums et d’épices, et de pierres précieuses. Il n’y a plus eu de parfums et d’épices comparables à ceux que la reine de Saba offrit au roi Salomon.

10 De plus, les équipages de Hiram et ceux de Salomon qui importaient de l’or d’Ophir ramenèrent aussi de là-bas du bois de santal[f], et des pierres précieuses. 11 Le roi utilisa le bois de santal pour faire des escaliers pour le temple de l’Eternel et pour le palais royal, ainsi que des lyres et des luths pour les musiciens. Jamais on n’avait rien vu de pareil auparavant dans le pays de Juda. 12 Le roi Salomon donna à la reine de Saba tout ce qu’elle désirait et ce qu’elle demandait – incomparablement plus que ce qu’elle avait apporté au roi. Après cela, elle s’en retourna dans son pays, accompagnée de ses serviteurs.

La richesse de Salomon

13 Chaque année, Salomon recevait vingt tonnes d’or, 14 sans compter le produit des taxes payées par les importateurs et les marchands ainsi que les tributs versés par tous les rois d’Arabie et les impôts perçus par les gouverneurs du pays qui apportaient de l’or et de l’argent à Salomon. 15 Le roi Salomon fit fabriquer deux cents grands boucliers d’or battu, pour lesquels on employa six kilogrammes d’or par pièce, 16 et trois cents petits boucliers d’or battu pour chacun desquels on employa trois kilogrammes d’or. Le roi les fit placer dans le palais de la Forêt-du-Liban[g]. 17 Il fit aussi fabriquer un grand trône d’ivoire plaqué d’or pur. 18 Six marches y conduisaient, un marchepied en or y était fixé, et il y avait des accoudoirs de part et d’autre du siège, avec, à côté d’eux, deux lions sculptés. 19 Douze lions se tenaient debout de part et d’autre des six marches. Rien de semblable n’existait dans aucun royaume. 20 Tout le service à boisson du roi Salomon était en or, et toute la vaisselle du palais de la Forêt-du-Liban en or fin. Car, du temps du roi Salomon, l’argent était considéré comme un métal sans grande valeur. 21 En effet, le roi disposait d’une flotte de navires au long cours qui naviguaient avec les marins de Hiram, et qui, tous les trois ans, revenaient chargés d’or, d’argent, d’ivoire, de singes et de paons.

Conclusion : richesse et sagesse de Salomon

22 Le roi Salomon surpassa tous les rois de la terre par sa richesse et sa sagesse. 23 Tous les rois de la terre cherchaient à le rencontrer pour se mettre à l’écoute de la sagesse que Dieu lui avait donnée. 24 Et chaque année, ces visiteurs lui apportaient leurs présents : des objets d’argent et d’or, des vêtements, des armes, des épices et des parfums, des chevaux et des mulets. 25 Salomon avait quatre mille écuries pour les chevaux et les chars et douze mille hommes d’équipage pour ses chars. Il les cantonna dans des villes de garnison, ainsi qu’auprès de lui à Jérusalem[h]. 26 Salomon dominait sur tous les rois de la région s’étendant depuis l’Euphrate jusqu’au pays des Philistins et jusqu’à la frontière d’Egypte[i]. 27 Le roi rendit l’argent aussi commun à Jérusalem que les pierres, et les cèdres aussi nombreux que les sycomores qui croissent dans la plaine côtière le long de la Méditerranée. 28 Des chevaux étaient importés d’Egypte pour Salomon et de tous les autres pays.

La fin du règne de Salomon

29 Les autres faits et gestes de Salomon, des premiers aux derniers, sont cités dans les Actes du prophète Nathan, dans la prophétie d’Ahiya de Silo et dans les Révélations du prophète Yéedo au sujet de Jéroboam, fils de Nebath. 30 Salomon régna quarante ans à Jérusalem sur tout Israël. 31 Puis il rejoignit ses ancêtres décédés et on l’enterra dans la Cité de David, son père. Son fils Roboam lui succéda sur le trône.

Les rois de Juda du schisme à l’exil

La dureté de Roboam envers le peuple

10 Roboam se rendit à Sichem[j], où tout Israël s’était rassemblé pour le proclamer roi. Quand Jéroboam, fils de Nebath, qui se trouvait en Egypte où il s’était réfugié pour échapper au roi Salomon, en fut informé, il revint d’Egypte. On l’envoya chercher, et Jéroboam vint avec tout Israël parler à Roboam. Ils lui dirent : Ton père nous a imposé un joug très pesant. Nous te serons soumis à condition que tu allèges maintenant la lourde servitude et ce joug pesant que ton père nous a imposés.

Roboam leur répondit : Laissez-moi réfléchir et revenez me trouver après-demain.

Le peuple se retira donc.

Le roi Roboam consulta les responsables qui avaient conseillé son père Salomon de son vivant. Il leur demanda : Que me conseillez-vous de répondre à ces gens ?

Les responsables lui dirent : Si aujourd’hui tu te montres bon envers ce peuple, si tu les traites favorablement et si tu leur parles en termes bienveillants, ils seront pour toujours tes serviteurs.

Mais Roboam n’écouta pas le conseil que lui donnaient les responsables. Il consulta les hommes jeunes de son entourage qui avaient grandi avec lui. Il leur demanda : Ces gens me demandent d’alléger le joug que mon père leur a imposé. Que me conseillez-vous de leur répondre ?

10 Les hommes jeunes qui avaient grandi avec lui lui répondirent : Ces gens se plaignent en prétendant que ton père a rendu leur joug trop pesant, et ils te demandent de l’alléger ? Eh bien, voici comment tu leur répondras : « Mon petit doigt est plus gros que les reins de mon père. 11 Oui, mon père vous a chargés d’un joug pesant, mais moi, je le rendrai encore plus pesant ! Mon père vous a fait marcher à coups de fouet, moi, je vous ferai marcher avec des lanières cloutées. »

12 Le surlendemain, Jéroboam et tout le peuple vinrent trouver Roboam comme le roi le leur avait commandé. 13 Le roi Roboam ne tint pas compte du conseil des responsables et il parla durement au peuple. 14 Il lui répondit comme les hommes jeunes le lui avaient conseillé : Mon père vous a imposé[k] un joug pesant, leur dit-il, eh bien, moi je le rendrai encore plus pesant. Mon père vous a fait marcher à coups de fouet, moi je vous ferai marcher à coups de lanières cloutées.

15 Le roi refusa donc de tenir compte des revendications du peuple, car Dieu dirigeait le cours des événements pour accomplir ce qu’il avait annoncé à Jéroboam, fils de Nebath, par l’intermédiaire d’Ahiya de Silo[l].

La révolte des Israélites du Nord

16 Comme le roi ne les écoutait pas, tous les Israélites répliquèrent au roi : Qu’avons-nous à faire avec David ? Nous n’avons rien à voir avec le fils d’Isaï ! Retournons chacun chez soi, gens d’Israël ! Quant à toi, descendant de David, tu n’as qu’à t’occuper de ta propre maison !

Et tous les Israélites rentrèrent chez eux[m]. 17 Roboam régna sur les Israélites qui habitaient les villes de Juda. 18 Alors le roi Roboam envoya Hadoram, le chef des corvées, auprès des Israélites du Nord, mais les Israélites le lapidèrent et il mourut. Le roi lui-même réussit de justesse à sauter sur un char pour s’enfuir à Jérusalem. 19 C’est ainsi que les Israélites du Nord sont en révolte contre la dynastie de David jusqu’à ce jour.

Footnotes:

  1. 8.5 Deux villes à 20 kilomètres au nord-ouest de Jérusalem, d’importance stratégique exceptionnelle puisqu’elles commandaient l’accès au col menant à la capitale.
  2. 8.6 A 50 kilomètres à l’ouest de Jérusalem.
  3. 8.13 Voir Nb 28 et 29.
  4. 8.14 Voir 1 Ch 26.
  5. 9.1 Sur la reine de Saba, voir note 1 R 10.1. Cf. Mt 12.42 ; Lc 11.31.
  6. 9.10 Bois précieux importé par les Phéniciens.
  7. 9.16 Voir 1 R 7.2 et note.
  8. 9.25 Voir 2 Ch 1.14.
  9. 9.26 Voir Gn 15.18.
  10. 10.1 Voir note 1 R 12.1.
  11. 10.14 D’après plusieurs manuscrits hébreux, les versions anciennes, et 1 R 12.14. Les autres manuscrits hébreux ont : je vous imposerai.
  12. 10.15 Voir 1 R 11.29-39.
  13. 10.16 Voir 2 S 20.1.
La Bible du Semeur (BDS)

La Bible Du Semeur (The Bible of the Sower) Copyright © 1992, 1999 by Biblica, Inc.®
Used by permission. All rights reserved worldwide.

  Back

1 of 1

You'll get this book and many others when you join Bible Gateway Plus. Learn more

Viewing of
Cross references
Footnotes