A A A A A
Bible Book List

2 Chroniques 34-36La Bible du Semeur (BDS)

Les réformes de Josias

34 Josias avait huit ans à son avènement et il régna trente et un ans à Jérusalem[a]. Il fit ce que l’Eternel considère comme juste et suivit l’exemple de son ancêtre David sans jamais s’en écarter ni d’un côté ni de l’autre.

(2 R 23.4-20)

Dès la huitième année de son règne, alors qu’il était encore jeune, il entreprit de chercher à plaire au Dieu de David, son ancêtre, et la douzième année, il se mit à purifier Juda et Jérusalem des hauts lieux, des pieux sacrés d’Ashéra, des idoles de bois sculpté et des idoles en métal fondu. On démolit en sa présence les autels des Baals. On abattit les autels à parfums[b] placés sur ces autels. Il coupa les pieux sacrés d’Ashéra, brisa les idoles sculptées ou fondues et les réduisit en poussière qu’il dispersa sur les tombes de ceux qui avaient offert des sacrifices à ces faux dieux. Il brûla les ossements des prêtres des idoles sur leurs autels[c]. C’est ainsi qu’il purifia Juda et Jérusalem. Puis il passa dans les villes de Manassé, d’Ephraïm, de Siméon et jusqu’en Nephtali et fit de même dans les ruines aux alentours[d]. Il démolit les autels et les pieux sacrés d’Ashéra, brisa les statues d’idoles et les réduisit en poussière. Il abattit tous les autels à parfums dans tout le pays d’Israël. Ensuite, il retourna à Jérusalem.

Le livre de la Loi redécouvert

La dix-huitième année de son règne[e], afin de purifier le pays et le Temple, il envoya Shaphân, fils d’Atsalia, à Maaséya, le chef de la ville, et Yoah, fils de Yoahaz, l’archiviste, pour réparer le temple de l’Eternel son Dieu. Ces trois hommes se rendirent auprès du grand-prêtre Hilqiya et lui remirent l’argent qui avait été apporté dans le temple de Dieu, et que les lévites-portiers de l’entrée avaient collecté des tribus de Manassé et d’Ephraïm et du reste des Israélites du Nord, ainsi que de tout Juda et Benjamin, et des habitants de Jérusalem. 10 On remit cet argent aux entrepreneurs qui avaient la responsabilité des travaux dans le temple de l’Eternel. Ceux-ci payaient les ouvriers qui effectuaient les travaux de restauration et de réparation dans le Temple. 11 Ils le donnaient donc aux charpentiers et aux ouvriers du bâtiment pour l’achat de pierres de taille et du bois pour les poutres d’assemblage et la charpente que les rois de Juda avaient laissé tomber en ruine. 12 Ces hommes accomplissaient honnêtement leur travail. Ils étaient placés sous la direction de Yahath et d’Abdias, des lévites de la lignée de Merari, et de Zacharie et Meshoullam de la lignée des Qehatites, chargés de la supervision des travaux. 13 Les lévites étaient tous d’habiles musiciens. Ils surveillaient les porteurs et dirigeaient tous les ouvriers des différents corps de métier dans chaque sorte de travail. D’autres lévites étaient secrétaires, intendants et portiers.

(2 R 22.8-20)

14 Au moment où l’on retira du coffre l’argent qui avait été apporté au temple de l’Eternel, le prêtre Hilqiya découvrit le livre de la Loi de l’Eternel transmise par Moïse. 15 Alors Hilqiya dit à Shaphân, le secrétaire: J’ai trouvé le livre de la Loi[f] dans le temple de l’Eternel.

Et Hilqiya remit le livre à Shaphân.

16 Celui-ci l’apporta au roi et lui fit un rapport: Tes serviteurs, dit-il, ont fait tout ce qui leur a été commandé. 17 Ils ont versé l’argent qui se trouvait dans le temple de l’Eternel aux responsables et aux entrepreneurs des travaux. 18 Puis il ajouta: Le prêtre Hilqiya m’a remis un livre.

Et Shaphân se mit à en faire la lecture devant le roi.

Les conséquences d’une lecture

19 Lorsque Josias entendit le contenu de la Loi, il déchira ses vêtements. 20 Puis il convoqua Hilqiya, Ahiqam, fils de Shaphân, Abdôn, fils de Michée, Shaphân, le secrétaire, et Asaya, l’un des ministres.

21 – Allez consulter l’Eternel pour moi, leur dit-il, ainsi que pour le reste du peuple qui se trouve en Israël et en Juda, au sujet des enseignements du livre que l’on vient de retrouver. Car la colère de l’Eternel est bien grande. Elle s’est répandue sur nous parce que nos ancêtres n’ont pas obéi à la parole de l’Eternel et n’ont pas appliqué tout ce qui est écrit dans ce livre.

22 Hilqiya et ceux que le roi avait désignés se rendirent chez la prophétesse Houlda, femme de Shalloum, fils de Toqehath, et petit-fils de Hasra, responsable du vestiaire du Temple. Elle habitait à Jérusalem dans le nouveau quartier. Ils lui exposèrent la situation comme convenu. 23 Alors Houlda leur dit: Voici ce que déclare l’Eternel, le Dieu d’Israël: «Annoncez à l’homme qui vous a envoyés à moi: 24 L’Eternel dit: Je vais faire venir un malheur sur cette contrée et sur ses habitants en accomplissant toutes les malédictions inscrites dans ce livre que l’on a lu devant le roi de Juda. 25 En effet, parce qu’ils m’ont abandonné et qu’ils ont fait brûler des parfums à d’autres dieux, et parce qu’ils m’ont ainsi irrité par toute leur conduite, ma colère s’est répandue sur ce lieu et elle n’est pas près de s’apaiser. 26 Mais vous direz au roi de Juda qui vous a envoyés pour consulter l’Eternel: Voici ce que déclare l’Eternel, le Dieu d’Israël: Tu as entendu les paroles contenues dans ce livre. 27 Ton cœur s’est laissé toucher, tu t’es humilié devant Dieu en entendant ce qu’il a décrété contre ce lieu et contre ses habitants. Tu t’es humilié devant moi, tu as déchiré tes vêtements et tu as pleuré devant moi. De mon côté, moi aussi, j’ai entendu ta prière – l’Eternel le déclare. 28 C’est pourquoi je te ferai rejoindre tes ancêtres décédés et tu seras déposé paisiblement dans l’un de tes tombeaux, sans avoir vu tout le malheur que je vais amener sur cette contrée et sur ses habitants.»

Les envoyés rapportèrent cette réponse au roi.

Le renouvellement de l’alliance avec Dieu

29 Le roi Josias fit convoquer auprès de lui tous les responsables de Juda et de Jérusalem. 30 Puis il monta au temple de l’Eternel, accompagné de toute la population de Juda et des habitants de Jérusalem, des prêtres, des lévites et de tous les gens du peuple, quelle que fût leur condition sociale. Devant tous, il lut tout ce qui était écrit dans le livre de l’alliance que l’on avait retrouvé au temple de l’Eternel. 31 Il se tint debout sur l’estrade qui lui était réservée et, en présence de l’Eternel, il conclut cette alliance avec lui par laquelle il s’engagea à être fidèle à l’Eternel et à obéir à ses commandements, à ses lois et à ses ordonnances, de tout son cœur et de tout son être, et à appliquer toutes les clauses de l’alliance figurant dans ce livre. 32 Le roi fit aussi prendre ce même engagement à tous les gens qui se trouvaient à Jérusalem et dans le territoire de Benjamin. Et les habitants de Jérusalem se conformèrent aux termes de l’alliance de Dieu, du Dieu de leurs ancêtres.

33 Puis Josias fit disparaître toutes les idoles abominables dans tous les territoires appartenant aux Israélites. Il obligea tous les gens qui se trouvaient en Israël à servir l’Eternel leur Dieu. De cette manière, ils ne se détournèrent pas de l’Eternel, le Dieu de leurs ancêtres, durant toute la vie de Josias.

Josias célèbre la Pâque

35 Josias célébra la Pâque à Jérusalem en l’honneur de l’Eternel, et l’on immola les agneaux pour cette fête le quatorzième jour du premier mois[g]. Il rétablit les prêtres dans leurs fonctions et il les encouragea dans leur service du temple de l’Eternel. Puis il s’adressa aux lévites chargés d’enseigner tout le peuple d’Israël et qui étaient consacrés à l’Eternel. Il leur dit: Déposez le coffre sacré dans le temple que Salomon, fils de David, roi d’Israël, a construit. Maintenant vous n’avez plus à le transporter sur vos épaules. Servez l’Eternel votre Dieu et son peuple Israël. Organisez-vous en vous répartissant par groupes familiaux et selon vos classes, d’après les instructions écrites de David, le roi d’Israël, et de son fils Salomon[h]. Occupez vos postes dans le sanctuaire de façon à faire correspondre une classe de groupe familial lévitique à chaque subdivision des groupes familiaux de vos compatriotes, les gens du peuple. Immolez les agneaux de la Pâque. Purifiez-vous rituellement et préparez la Pâque pour vos compatriotes[i] selon la parole de l’Eternel, transmise par l’intermédiaire de Moïse.

Josias préleva pour la Pâque trente mille agneaux et chevreaux ainsi que trois mille bœufs sur ses propres troupeaux pour tous les gens du peuple qui se trouvaient à Jérusalem. Ses grands firent aussi volontairement des dons au peuple, aux prêtres et aux lévites. Hilqiya, Zacharie et Yehiel, les responsables du Temple, donnèrent aux prêtres deux mille six cents agneaux et chevreaux pour la Pâque ainsi que trois cents bœufs. Konania et ses frères Shemaya et Netanéel, Hashabia, Yeïel et Yozabad, chefs des lévites, fournirent aux lévites cinq mille agneaux et chevreaux pour la Pâque et cinq cents bœufs.

10 Voici comment la cérémonie fut organisée: les prêtres se tinrent à leur poste et les lévites étaient répartis selon leur classe conformément aux ordres du roi. 11 Ils immolèrent les agneaux de la Pâque. Les lévites remettaient aux prêtres le sang des animaux pour qu’ils le répandent sur l’autel, puis ils ôtaient la peau des victimes. 12 Ils mettaient de côté les parties des bêtes qui devaient être offertes en holocaustes pour les donner aux différentes subdivisions des groupes familiaux afin qu’ils les offrent à l’Eternel comme cela est prescrit dans le livre de Moïse. On fit de même pour le gros bétail. 13 Ils firent rôtir les agneaux de la Pâque au feu, selon le rituel prescrit[j], tandis que les offrandes consacrées furent cuites dans des chaudières, des chaudrons et des poêles pour être ensuite rapidement distribuées à tous les gens du peuple. 14 Enfin, les lévites préparèrent la Pâque pour eux-mêmes et pour les prêtres, car les prêtres descendants d’Aaron furent occupés jusqu’à la nuit à offrir les holocaustes et les graisses. C’est pourquoi les lévites préparèrent la Pâque pour eux-mêmes et pour les prêtres descendants d’Aaron.

15 Les musiciens descendants d’Asaph étaient à leur poste selon les directives de David, d’Asaph, d’Hémân et de Yedoutoun, le prophète du roi. Les portiers aussi étaient à chaque porte; ils n’eurent pas à interrompre leur service, car leurs collègues lévites firent les préparatifs pour eux. 16 Ainsi furent organisées ce jour-là toutes les cérémonies en l’honneur de l’Eternel pour célébrer la Pâque et pour offrir les holocaustes sur l’autel de l’Eternel, conformément aux ordres du roi Josias.

17 Les Israélites qui se trouvaient là célébrèrent la Pâque à ce moment-là et la fête des Pains sans levain pendant sept jours[k].

(2 R 23.22-23)

18 Aucune Pâque semblable n’avait été célébrée en Israël depuis l’époque du prophète Samuel. Aucun des rois d’Israël n’avait organisé de célébration de la Pâque comparable à la Pâque célébrée par Josias avec l’aide des prêtres et des lévites, avec tout Juda et ceux d’Israël qui se trouvaient là, ainsi que les habitants de Jérusalem. 19 Ce fut dans la dix-huitième année du règne de Josias que cette Pâque fut célébrée[l].

La fin de Josias

20 Après tous ces événements, après que Josias eut remis le Temple en état, Néko[m], roi d’Egypte, partit en guerre à Karkemish sur l’Euphrate[n]. Josias se mit en campagne pour lui barrer la route. 21 Mais Néko lui envoya des messagers pour lui dire: Roi de Juda, qu’avons-nous à faire ensemble? Ce n’est pas contre toi que je me suis mis en campagne aujourd’hui. C’est contre une autre dynastie que je suis en guerre. Dieu m’a ordonné de me dépêcher. Garde-toi de t’opposer à Dieu qui est avec moi, sinon il te détruira.

22 Mais Josias ne voulut pas se retirer, et il se déguisa pour aller l’affronter sans tenir compte de l’avertissement de Néko, qui était pourtant inspiré par Dieu. Il vint livrer bataille dans la vallée de Meguiddo[o]. 23 Au cours du combat, les archers l’atteignirent. Le roi dit à ses serviteurs: Emmenez-moi, car je suis grièvement blessé.

24 Ses officiers le descendirent de son char de combat, le mirent sur son second char et le conduisirent à Jérusalem. Il mourut et fut enterré dans les tombeaux de ses ancêtres. Tout Juda et Jérusalem prirent le deuil pour Josias. 25 Jérémie composa une complainte funèbre sur lui. Tous les chanteurs et toutes les chanteuses célèbrent Josias dans leurs complaintes jusqu’à ce jour, car c’est devenu une tradition en Israël. Ces chants sont consignés dans le recueil des complaintes.

26 Les autres faits et gestes de Josias et ses actes de piété qu’il a accomplis conformément à ce qui est écrit dans la Loi de l’Eternel, 27 ses actes, des premiers aux derniers, tout cela est cité dans le livre des rois d’Israël et de Juda.

Les trois règnes funestes

36 Le peuple du pays prit Yoahaz, fils de Josias, et l’établit roi pour succéder à son père sur le trône à Jérusalem.

(2 R 23.31-34)

Yoahaz avait vingt-trois ans à son avènement et il régna trois mois à Jérusalem[p], car le roi d’Egypte le destitua à Jérusalem même et imposa au pays un tribut de trois mille quatre cents kilogrammes d’argent et d’or.

Ensuite le roi d’Egypte établit Elyaqim, le frère de Yoahaz[q], comme roi sur Jérusalem et Juda. Il changea son nom en celui de Yehoyaqim. Quant à son frère Yoahaz, Néko le prit et l’emmena en Egypte.

(2 R 23.36 à 24.6)

Yehoyaqim avait vingt-cinq ans à son avènement, et il régna onze ans à Jérusalem[r]. Il fit ce que l’Eternel considère comme mal. Nabuchodonosor, roi de Babylone, lui fit la guerre. Il le fit lier avec une double chaîne de bronze et l’emmena à Babylone[s]. Nabuchodonosor emporta à Babylone une partie des objets du temple de l’Eternel et les plaça dans son palais à Babylone.

Les autres faits et gestes de Yehoyaqim ainsi que les pratiques abominables auxquelles il s’est livré et ce qui lui est arrivé, tout cela est cité dans le livre des rois d’Israël et de Juda. Son fils Yehoyakîn lui succéda sur le trône.

(2 R 24.8-17)

Yehoyakîn était âgé de dix-huit ans[t] à son avènement et il régna trois mois et dix jours à Jérusalem[u]. Il fit ce que l’Eternel considère comme mal.

10 Vers la fin de l’année, au printemps, le roi Nabuchodonosor envoya son armée pour le prendre et l’amener à Babylone en même temps que les objets précieux du temple de l’Eternel[v]. Il établit Sédécias[w], un parent de Yehoyakîn, comme roi de Juda et de Jérusalem.

Le dernier roi de Juda

11 Sédécias avait vingt et un ans à son avènement. Il régna onze ans à Jérusalem[x]. 12 Il fit ce que l’Eternel considère comme mal et il refusa de s’humilier devant le prophète Jérémie qui s’adressait à lui de la part de l’Eternel.

13 De plus, il se révolta contre Nabuchodonosor qui lui avait fait prêter un serment de loyauté au nom de Dieu[y]. Au lieu de revenir à l’Eternel, le Dieu d’Israël, il s’obstina dans sa révolte contre lui et lui ferma son cœur. 14 De même, tous les chefs des prêtres et le peuple multiplièrent les pires infidélités en se livrant aux mêmes pratiques abominables que les autres peuples. Ils profanèrent le temple de l’Eternel dont il avait fait un lieu saint à Jérusalem.

15 L’Eternel, le Dieu de leurs ancêtres, leur avait adressé très tôt et à maintes reprises des avertissements par l’intermédiaire de ses messagers, car il aurait voulu épargner son peuple et le lieu de sa résidence. 16 Mais les Israélites méprisaient les envoyés de Dieu, ils faisaient fi de ses paroles et tournaient ses prophètes en ridicule, jusqu’à ce que la colère de l’Eternel contre son peuple eut atteint le point de non-retour.

La fin du royaume de Juda

17 Alors l’Eternel fit venir contre eux le roi des Chaldéens qui massacra leurs jeunes gens jusque dans leur sanctuaire. Il n’épargna personne: jeune homme, jeune fille, vieillard, personne âgée: Dieu lui livra tout[z]. 18 Nabuchodonosor emporta à Babylone tous les objets, grands ou petits, qu’il y avait dans le temple de Dieu, tous les trésors du temple de l’Eternel, et tous ceux du roi et de ses grands. 19 Les envahisseurs incendièrent le temple de Dieu et démolirent les murailles de Jérusalem. Ils mirent le feu à tous les palais et détruisirent tous les objets de prix[aa]. 20 Nabuchodonosor fit déporter à Babylone les survivants du massacre et il en fit des serviteurs pour lui et pour ses fils, jusqu’à la prise du pouvoir par l’Empire perse.

21 Ainsi s’accomplit la parole de l’Eternel, transmise par le prophète Jérémie, disant que le pays serait abandonné pour bénéficier du repos pendant soixante-dix ans jusqu’à ce qu’il ait joui de son temps de repos[ab].

Cyrus donne le signal du retour

22 La première année du règne de Cyrus de Perse[ac], l’Eternel, pour accomplir la parole qu’il avait prononcée par le prophète Jérémie, agit sur l’esprit de Cyrus, empereur de Perse. Alors Cyrus fit faire, oralement et par écrit, la proclamation suivante à travers tout son empire[ad]: 23 Voici ce que déclare Cyrus, empereur de Perse: «L’Eternel, le Dieu du ciel, m’a donné tous les royaumes de la terre et m’a chargé de lui construire un temple à Jérusalem en Juda. Quels sont ceux d’entre vous qui font partie de son peuple? L’Eternel leur Dieu sera avec eux; qu’ils partent[ae]

Footnotes:

  1. 34.1 De 640 à 609 av. J.-C.
  2. 34.4 Terme de sens incertain. Il pourrait aussi s’agir d’un sanctuaire différent d’un haut lieu.
  3. 34.5 Pour les profaner (voir 1 R 13.2).
  4. 34.6 Ruines du royaume du Nord dévasté par les Assyriens près d’un siècle auparavant.
  5. 34.8 En 622 av. J.-C.
  6. 34.15 Voir note 2 R 22.8.
  7. 35.1 La fête est célébrée à la date réglementaire (Lv 23.5).
  8. 35.4 Voir 1 Ch 23 à 26; 2 Ch 8.14.
  9. 35.6 Autre traduction: et aidez vos compatriotes à agir.
  10. 35.13 Voir Ex 12.8-9.
  11. 35.17 Voir Ex 12.1-20.
  12. 35.19 L’année même où le livre de la Loi fut découvert (voir v. 8).
  13. 35.20 En 609 av. J.-C., le pharaon Néko est parti combattre les Babyloniens pour secourir les Assyriens, ses alliés.
  14. 35.20 Une grande ville sur la rive ouest de l’Euphrate, une capitale hittite, centre du commerce d’Asie occidentale.
  15. 35.22 Antique et classique champ de bataille dans la plaine d’Esdrelon (voir Jg 5.19; 1 R 9.15-19; 2 R 9.27).
  16. 36.2 En 609 av. J.-C. Voir note 2 R 23.31.
  17. 36.4 Sur Yoahaz, voir Jr 22.11-12.
  18. 36.5 De 609 à 598 av. J.-C. Sur Yehoyaqim, voir Jr 22.18-19; 26.1-6; 35.1-19.
  19. 36.6 Voir Jr 25.1-38; 36.1-32; 45.1-5.
  20. 36.9 D’après un manuscrit hébreu, certains manuscrits de l’ancienne version grecque et la version syriaque (voir 2 R 24.8). La plupart des manuscrits hébreux ont: huit ans.
  21. 36.9 De décembre 598 à mars 597 av. J.-C. Voir note 2 R 24.8.
  22. 36.10 Sur l’exil de Yehoyakîn, voir Jr 22.24-30; 24.1-10; 29.1-2; Ez 17.12.
  23. 36.10 Sur Sédécias, voir Jr 37.1; Ez 17.13.
  24. 36.11 De 597 à 587 av. J.-C.
  25. 36.13 Voir Ez 17.15.
  26. 36.17 Voir Jr 21.1-10; 34.1-5.
  27. 36.19 Voir 2 Ch 7.19-22.
  28. 36.21 Voir Jr 25.11; Lv 26.34-35.
  29. 36.22 C’est-à-dire en 538 av. J.-C. (Cyrus conquit Babylone en 539). Voir Es 44.28; 45.1.
  30. 36.22 Voir Jr 25.11-12; 29.10. Les v. 22-23 sont parallèles à Esd 1.1-3. Voir note Esd 1.1.
  31. 36.23 Voir Es 44.28.
La Bible du Semeur (BDS)

La Bible Du Semeur (The Bible of the Sower) Copyright © 1992, 1999 by Biblica, Inc.®
Used by permission. All rights reserved worldwide.

Jean 19:1-22La Bible du Semeur (BDS)

19 Alors Pilate donna l’ordre d’emmener Jésus et de le faire fouetter. Les soldats lui mirent sur la tête une couronne tressée de rameaux épineux et ils l’affublèrent d’un manteau de couleur pourpre[a] et, s’avançant au-devant de lui, ils s’écriaient: Salut, roi des Juifs!

Et ils lui donnaient des gifles. Pilate sortit de nouveau du palais et dit aux Juifs: Voilà! je vous le fais amener ici dehors pour que vous sachiez que je ne trouve en lui aucune raison de le condamner.

Jésus parut donc dehors, portant la couronne d’épines et le manteau de couleur pourpre.

Pilate leur dit: Voici l’homme.

En le voyant, les chefs des prêtres et les gardes se mirent à crier: Crucifie-le! Crucifie-le!

– Vous n’avez qu’à le prendre, leur lança Pilate, et le crucifier vous-mêmes. Moi, je ne trouve aucune raison de le condamner.

Les Juifs répliquèrent: Nous, nous avons une Loi, et d’après cette Loi, il doit mourir, car il a prétendu être le Fils de Dieu.

Ces propos effrayèrent vivement Pilate. Il rentra au palais de justice et demanda à Jésus: D’où viens-tu?

Mais Jésus ne lui donna aucune réponse.

10 Alors Pilate lui dit: Comment! C’est à moi que tu refuses de parler? Tu ne sais donc pas que j’ai le pouvoir de te relâcher et celui de te crucifier?

11 Jésus lui répondit: Tu n’aurais aucun pouvoir sur moi, s’il ne t’avait été donné d’en haut. Voilà pourquoi celui qui me livre entre tes mains est plus coupable que toi.

12 A partir de ce moment, Pilate cherchait à le relâcher. Mais les Juifs redoublèrent leurs cris: Si tu relâches cet homme, tu n’es pas l’ami de César[b]. Si quelqu’un se fait roi, il s’oppose à César.

13 Quand il eut entendu ces mots, Pilate fit amener Jésus dehors et s’assit à son tribunal, au lieu appelé «la Place Pavée» (en hébreu «Gabbatha»). 14 C’était le vendredi de la semaine de fête pascale, vers midi[c]. Pilate dit aux Juifs: Voici votre roi!

15 Mais ils se mirent à crier: A mort! A mort! Crucifie-le!

– C’est votre roi: est-ce que je dois le crucifier? répondit Pilate.

Les chefs des prêtres répliquèrent: Nous n’avons pas d’autre roi que César.

16 Alors Pilate le leur livra pour qu’il soit crucifié.

La mort de Jésus

Ils s’emparèrent donc de Jésus. 17 Celui-ci, portant lui-même sa croix, sortit de la ville pour se rendre à l’endroit appelé «le lieu du crâne» (en hébreu: «Golgotha»). 18 C’est là qu’ils le crucifièrent, lui et deux autres. On plaça une croix de chaque côté de la sienne. Celle de Jésus était au milieu.

19 Pilate fit placer un écriteau que l’on fixa au-dessus de la croix. Il portait cette inscription: «Jésus de Nazareth, le roi des Juifs». 20 Comme l’endroit où Jésus avait été crucifié se trouvait près de la ville, beaucoup de Juifs lurent l’inscription écrite en hébreu, en latin et en grec.

21 Les chefs des prêtres protestèrent auprès de Pilate: Il ne fallait pas mettre «le roi des Juifs», mais «Cet homme a dit: Je suis le roi des Juifs».

22 Pilate répliqua: Ce que j’ai écrit restera écrit.

Footnotes:

  1. 19.2 Voir note Mc 15.17.
  2. 19.12 «Ami de César» était un titre honorifique officiel décerné à certains fonctionnaires impériaux, particulièrement méritants, qui impliquait certains avantages.
  3. 19.14 Certains comprennent 6 h du matin. C’est-à-dire le moment où l’on commençait à immoler, au Temple, les agneaux pour le repas pascal.
La Bible du Semeur (BDS)

La Bible Du Semeur (The Bible of the Sower) Copyright © 1992, 1999 by Biblica, Inc.®
Used by permission. All rights reserved worldwide.

  Back

1 of 1

You'll get this book and many others when you join Bible Gateway Plus. Learn more

Viewing of
Cross references
Footnotes