A A A A A
Bible Book List

2 Chroniques 22-24 La Bible du Semeur (BDS)

Ahazia, roi de Juda

22 Les habitants de Jérusalem proclamèrent roi son plus jeune fils Ahazia pour lui succéder, car la horde qui avait pénétré dans le camp des Judéens avec les Arabes avait assassiné tous les aînés[a]. C’est ainsi que commença le règne d’Ahazia, fils de Yoram, roi de Juda. Il était âgé de vingt-deux ans[b] à son avènement et il régna un an à Jérusalem[c]. Sa mère s’appelait Athalie, elle était une petite-fille d’Omri[d]. Lui aussi suivit l’exemple de la dynastie d’Achab, car sa mère l’incitait au mal par ses conseils. Il fit ce que l’Eternel considère comme mal, comme la maison d’Achab, car, après la mort de son père, ces gens furent ses conseillers et l’entraînèrent vers sa perte. Sur leur conseil, il partit avec Yoram[e], fils d’Achab, roi d’Israël, pour une expédition militaire contre Hazaël, roi de Syrie, à Ramoth en Galaad. Yoram fut blessé par les Syriens. Alors, il retourna à Jizréel pour se faire soigner des blessures qui lui avaient été infligées à Rama pendant le combat contre Hazaël, roi de Syrie. Ahazia[f], fils de Yoram, roi de Juda, y alla pour lui rendre visite au cours de sa maladie.

(2 R 9.21-29)

Dieu fit en sorte qu’ait lieu cette visite qui fut fatale pour Ahazia. En effet, dès son arrivée, il sortit avec Yoram pour aller à la rencontre de Jéhu, fils de Nimshi, à qui l’Eternel avait conféré l’onction pour exterminer la famille d’Achab. Comme Jéhu exécutait le jugement sur la famille d’Achab, il surprit les dirigeants de Juda et les neveux d’Ahazia attachés au service de leur oncle et il les tua. Puis il se mit à la recherche d’Ahazia. On le captura dans Samarie où il s’était caché et on l’amena auprès de Jéhu qui le fit mourir. Puis on l’enterra, par égard pour son grand-père Josaphat qui s’était attaché de tout son cœur à l’Eternel. Dès lors, il ne restait plus personne de la famille d’Ahazia qui fût en état de régner.

Joas échappe au massacre des princes de Juda

10 Lorsque Athalie, la mère d’Ahazia, vit que son fils était mort, elle entreprit de faire mourir toute la descendance royale de Juda. 11 Mais au moment du massacre, Yehoshabeath, une fille de roi, parvint à soustraire Joas, un fils d’Ahazia, du milieu de ses frères, pour l’installer avec sa nourrice dans le dortoir du Temple. Yehoshabeath, qui était une fille du roi Yoram, la femme du prêtre Yehoyada, et la sœur d’Ahazia, cacha ainsi Joas d’Athalie, dans le dortoir du Temple, et on ne le fit pas mourir. 12 Pendant six ans[g], il resta caché avec les deux femmes dans le Temple, tandis qu’Athalie régnait sur le pays.

Joas devient roi

23 La septième année[h], le prêtre Yehoyada s’arma de courage et fit venir les chefs des « centaines[i] » : Azaria, fils de Yeroham, Ismaël, fils de Yohanân, Azaria, fils d’Obed, Maaséya, fils d’Adaya, et Elishaphath, fils de Zikri, et il fit un pacte avec eux. Les officiers parcoururent le royaume de Juda et rassemblèrent les lévites de toutes les villes de Juda et les chefs des groupes familiaux d’Israël, puis ils revinrent avec eux à Jérusalem, et toute cette assemblée conclut une alliance avec le jeune roi dans le Temple. Yehoyada leur dit : Voici le fils du roi, il régnera conformément à la promesse que l’Eternel a faite au sujet des descendants de David[j]. Voici ce que vous allez faire : ce prochain sabbat, l’une de vos compagnies sera de service ; en qualité de prêtres et de lévites, un tiers d’entre eux gardera les entrées, un autre tiers surveillera le palais royal, la troisième section se tiendra en faction à la porte de Yesod. Tout le peuple occupera le parvis du temple de l’Eternel. Personne ne doit pénétrer dans le temple de l’Eternel, excepté les prêtres et les lévites de service qui pourront y entrer puisqu’ils sont saints. Tout le monde doit respecter le rituel prescrit par l’Eternel. Les lévites entoureront le roi de tous les côtés, chacun les armes à la main. Quiconque voudra forcer l’accès au Temple sera mis à mort. Vous accompagnerez le roi dans toutes ses allées et venues.

Les lévites et tous les Judéens exécutèrent ponctuellement tous les ordres que le prêtre Yehoyada leur avait donnés. Ils prirent chacun leurs hommes, ceux qui commençaient leur service le jour du repos et ceux qui le terminaient ce jour-là, car le prêtre Yehoyada n’avait donné congé à aucune des classes de lévites. Le prêtre Yehoyada remit aux chefs de « centaines » les lances ainsi que les grands et les petits boucliers du roi David qui se trouvaient dans le Temple. 10 Il posta tous les hommes en demi-cercle, chacun son javelot à la main, en demi-cercle devant l’édifice, depuis l’angle sud-est du Temple jusqu’à l’angle nord-est, près de l’autel, de manière à entourer le roi. 11 Alors on fit sortir le fils du roi, on plaça la couronne sur sa tête et on lui remit l’acte de l’alliance. On le sacra roi : Yehoyada et ses fils l’oignirent d’huile et ils crièrent : Vive le roi !

La mort d’Athalie

12 Athalie entendit le bruit du peuple qui accourait et acclamait le roi. Elle vint au milieu de la foule au temple de l’Eternel, 13 regarda et vit le roi qui se tenait debout sur son estrade à l’entrée du sanctuaire. Il était entouré des capitaines de la garde et des joueurs de trompette. Toute la population exultait de joie tandis qu’on sonnait des trompettes et que les musiciens, accompagnés de leurs instruments, dirigeaient les chants de louanges. A ce spectacle, Athalie déchira ses vêtements et dit : C’est un complot ! C’est un complot !

14 Alors le prêtre Yehoyada fit avancer les chefs de « centaines » qui commandaient l’armée et leur ordonna : Faites-la sortir de l’enceinte du Temple entre les rangs ! Et si quelqu’un la suit, qu’il soit mis à mort. Car, dit le prêtre, ne la mettez pas à mort dans l’enceinte du temple de l’Eternel.

15 Ils s’emparèrent donc d’Athalie et la menèrent vers le palais royal par l’entrée de la porte des chevaux : c’est là qu’ils la mirent à mort.

Joas monte sur le trône

16 Yehoyada conclut entre lui, tout le peuple et le roi une alliance qui les engageait à être le peuple de l’Eternel. 17 Toute la population se rendit au temple de Baal et le démolit. On mit en pièces ses autels et ses statues, et l’on tua devant les autels Mattân, le prêtre de Baal. 18 Yehoyada confia la surveillance du temple de l’Eternel aux prêtres-lévites que David avait répartis pour le service du temple de l’Eternel, afin d’offrir des holocaustes à l’Eternel, conformément aux prescriptions de la Loi de Moïse, dans la joie, et en chantant les cantiques composés par David. 19 Il installa les portiers aux entrées du temple de l’Eternel pour en interdire l’entrée à toute personne rituellement impure, pour quelque raison que ce soit. 20 Il rassembla les chefs de « centaines », les notables, les dirigeants du peuple, ainsi que toute la population du pays, et il fit descendre le roi du Temple au palais royal par la porte supérieure. On installa le roi sur le trône du royaume. 21 Tout le peuple du pays était dans la joie, et le calme régnait dans la ville maintenant qu’on avait fait mourir Athalie.

Les débuts du règne de Joas

24 Joas était âgé de sept ans lorsqu’il devint roi. Il régna quarante ans à Jérusalem. Sa mère se nommait Tsibia, elle était originaire de Beer-Sheva. Joas fit ce que l’Eternel considère comme juste pendant toute la vie du prêtre Yehoyada. Celui-ci lui fit épouser deux femmes qui lui donnèrent des fils et des filles.

La réfection du Temple

Plus tard, Joas eut à cœur de restaurer le temple de l’Eternel[k]. Il convoqua les prêtres et les lévites et leur dit : Allez parcourir les villes de Juda, et collectez chaque année dans tout Israël de l’argent pour réparer le temple de votre Dieu ! Menez promptement cette affaire !

Mais les lévites laissèrent traîner les choses. Le roi convoqua le grand-prêtre Yehoyada et lui demanda : Pourquoi n’as-tu pas demandé aux lévites de percevoir des habitants de Juda et de Jérusalem l’impôt fixé par Moïse[l], serviteur de l’Eternel, à l’assemblée d’Israël, pour la tente où se trouvait l’acte de l’alliance ? En effet, la perverse Athalie et ses partisans ont forcé l’entrée du temple de Dieu et ils ont même utilisé pour le culte des Baals tous les objets sacrés du temple de l’Eternel.

Sur ordre du roi, on fabriqua un coffre que l’on plaça près de l’entrée du temple de l’Eternel, à l’extérieur. On fit proclamer dans Juda et dans Jérusalem qu’il fallait apporter à l’Eternel la contribution imposée à Israël par Moïse, serviteur de l’Eternel, dans le désert. 10 Tous les dirigeants et tout le peuple s’en réjouirent : ils apportèrent de l’argent et le mirent dans le coffre jusqu’à ce qu’il fût plein. 11 Lorsque venait le moment pour les lévites de l’apporter à l’inspection royale, et que l’on constatait qu’il y avait beaucoup d’argent, le secrétaire du roi et le commissaire du grand-prêtre venaient le vider, puis les lévites le prenaient pour le rapporter à sa place. On fit ainsi chaque jour et l’on collecta beaucoup d’argent. 12 Le roi et Yehoyada le remettaient à l’entrepreneur qui accomplissait les travaux de restauration du temple de l’Eternel, et ils payèrent des tailleurs de pierres et des charpentiers pour restaurer le temple de l’Eternel, ainsi que des artisans travaillant le fer et le bronze, pour faire des réparations dans le temple de l’Eternel. 13 Les entrepreneurs se mirent au travail et les réparations progressèrent par leurs soins. Ils remirent le Temple en état et le consolidèrent. 14 Lorsqu’ils eurent terminé les travaux, ils rapportèrent au roi et à Yehoyada le reste de l’argent. On l’utilisa pour fabriquer des objets pour le service du Temple et divers accessoires pour le culte et pour les holocaustes : coupes et autres ustensiles d’or et d’argent. Pendant toute la vie de Yehoyada, on offrit continuellement des holocaustes dans le temple de l’Eternel.

15 Yehoyada devint vieux et mourut rassasié de jours, à l’âge de cent trente ans. 16 On l’enterra dans la Cité de David avec les rois, parce qu’il avait agi pour le bien en Israël, pour la cause de Dieu et de son temple.

Idolâtrie et meurtre

17 Après la mort de Yehoyada, les dirigeants de Juda vinrent se prosterner devant le roi qui les écouta. 18 Ils délaissèrent le temple de l’Eternel, le Dieu de leurs ancêtres, et ils rendirent un culte aux Ashéras et aux idoles. Par cette conduite coupable, ils provoquèrent la colère de l’Eternel contre Juda et Jérusalem. 19 L’Eternel envoya parmi eux des prophètes pour les faire revenir à lui. Ces prophètes protestèrent contre eux, mais personne ne les écouta. 20 Alors l’Esprit de Dieu se saisit de Zacharie, fils du prêtre Yehoyada, il se présenta devant le peuple et dit : Voici ce que Dieu vous déclare : « Pourquoi enfreignez-vous les commandements de l’Eternel ? Vous ne réussirez rien ! Puisque vous avez abandonné l’Eternel, il vous a abandonnés. »

21 Alors les gens complotèrent contre lui et on le lapida sur ordre du roi dans le parvis du temple de l’Eternel[m].

22 Ainsi le roi Joas oublia toute la bienveillance dont Yehoyada, le père de Zacharie, avait fait preuve envers lui, et il fit tuer son fils. Zacharie dit en mourant : Que l’Eternel voie et qu’il fasse rendre compte !

Le châtiment et la fin de Joas

23 A la fin de l’année, l’armée syrienne vint attaquer Joas. Les Syriens envahirent Juda et Jérusalem. Ils massacrèrent tous les dirigeants du peuple et envoyèrent tout le butin au roi de Damas. 24 Les Syriens étaient venus avec un petit nombre d’hommes, et cependant, l’Eternel leur donna la victoire sur une armée considérable de Judéens, parce que ceux-ci avaient abandonné l’Eternel, le Dieu de leurs ancêtres. Ainsi les Syriens furent les instruments du jugement contre Joas. 25 A peine se furent-ils retirés de chez lui, en le laissant dans de grandes souffrances, que ses ministres conspirèrent contre lui, à cause du meurtre des fils[n] du prêtre Yehoyada ; ils l’assassinèrent dans son lit. Une fois mort, on l’enterra dans la Cité de David, mais pas dans les tombeaux des rois[o]. 26 Les auteurs du complot contre lui étaient Zabad, fils d’une femme ammonite nommée Shimeath, et Yehozabad, fils de Shimrith, une femme moabite. 27 La liste des fils de Joas, le texte des nombreux oracles prononcés contre lui et le récit de la restauration du Temple, tout cela est consigné dans les commentaires du livre des rois. Son fils Amatsia, lui succéda sur le trône.

Footnotes:

  1. 22.1 Voir 21.16-17.
  2. 22.2 D’après certains manuscrits de l’ancienne version grecque et la version syriaque (voir 2 R 8.26) ; le texte hébreu traditionnel a : quarante-deux, ce qu’exclut l’âge auquel est décédé le père de Yoram (2 Ch 21.20).
  3. 22.2 En 841 av. J.-C.
  4. 22.2 Athalie était une fille d’Achab, le fils d’Omri, fondateur de la nouvelle dynastie du royaume du Nord (1 R 16.23-27).
  5. 22.5 A ne pas confondre avec Yoram, roi de Juda, père d’Ahazia.
  6. 22.6 D’après certains manuscrits hébreux, l’ancienne version grecque, la version syriaque et la Vulgate (voir 2 R 8.29) ; le texte hébreu traditionnel a : Azaria (cf. 2 R 15.1-7).
  7. 22.12 De 841 à 835 av. J.-C.
  8. 23.1 En 835 av. J.-C.
  9. 23.1 Une unité militaire comprenant peut-être quelques dizaines de soldats.
  10. 23.3 Voir 1 Ch 17.10-14 ; 2 Ch 6.16 ; 7.18 ; 2 S 7.16.
  11. 24.4 Dévasté par Athalie (voir v. 7).
  12. 24.6 Voir Ex 30.12-16 ; 38.26. Tout homme de 20 ans et plus devait payer cette taxe destinée à l’entretien de la tente de la Rencontre, puis du Temple.
  13. 24.21 Allusion en Mt 23.35 ; Lc 11.51.
  14. 24.25 L’ancienne version grecque et la Vulgate ont : du fils.
  15. 24.25 Une sépulture plus ou moins honorable était attribuée aux rois suivant leur conduite (voir 21.20 ; 28.27 ; 32.33).
La Bible du Semeur (BDS)

La Bible Du Semeur (The Bible of the Sower) Copyright © 1992, 1999 by Biblica, Inc.®
Used by permission. All rights reserved worldwide.

  Back

1 of 1

You'll get this book and many others when you join Bible Gateway Plus. Learn more

Viewing of
Cross references
Footnotes