Add parallel Print Page Options

Le salut par le retour à l’Éternel

Le procès

Les fautes d’Israël

12 Le peuple d’Ephraïm |me cerne de mensonges,

la communauté d’Israël |de tromperie.
Juda marche encore avec Dieu,
il est fidèle |parmi les saints[a].
Ephraïm se repaît de vent
et, à longueur de jour, |il court après le vent d’orient.
Il multiplie la fraude |et la violence.
Il fait alliance avec Assur
et porte de l’huile[b] en Egypte.
Contre Juda[c] |l’Eternel intente un procès.
Il va châtier Jacob |pour sa conduite,
il le rétribuera |selon ses actes.
Dans le sein de sa mère,
il supplanta[d] son frère
et dans son âge mûr, |il lutta avec Dieu[e].
Il lutta avec l’ange |et il sortit vainqueur,
il pleura et le supplia.
Il rencontra Dieu à Béthel,
et là, Dieu nous parla[f].
C’est l’Eternel, |Dieu des armées célestes,
oui, l’Eternel. |C’est ainsi qu’on parle de lui.
Maintenant, ô Jacob, |reviens donc à ton Dieu.
Pratique l’amour et le droit
et compte en tout temps sur ton Dieu.

Tout comme des Cananéens[g], |ces gens tiennent en main |des balances truquées
et ils se plaisent à frauder.
Ephraïm dit :
« Ah, je me suis bien enrichi !
j’ai acquis de grands biens.
Dans toutes mes affaires[h],
on ne pourra trouver de faute |qui serait un péché. »
10 « Moi, je suis l’Eternel ton Dieu,
depuis l’Egypte,
et je te ferai de nouveau |habiter sous des tentes
tout comme aux jours où l’on célèbre |la fête des Cabanes[i].
11 J’ai parlé aux prophètes
et je leur ai donné |des révélations en grand nombre,
je parlerai encore |en paraboles
par des prophètes. »

12 Puisque Galaad[j] est inique |il ne vaut plus grand-chose[k],
car ils offrent en sacrifice |des taureaux à Guilgal[l] ;
aussi leurs autels seront-ils |réduits en des tas de décombres
dans les sillons des champs.
13 Or, Jacob s’est enfui |dans la plaine d’Aram,
Israël a servi |pour une femme ;
pour une femme, |il s’est fait gardien de troupeaux[m].
14 Or l’Eternel a fait sortir |Israël de l’Egypte
par un prophète[n].
Par un prophète, |Israël a été gardé.
15 Ephraïm a irrité Dieu |amèrement,
c’est pourquoi son Seigneur |ne lui pardonne pas |le sang qu’il a versé,
et il lui revaudra
le mépris dont il a fait preuve.

Footnotes

  1. 12.1 Juda … les saints : sens incertain. Autres traductions : Juda est fidèle au Dieu saint ou Juda erre avec le dieu El, et il est fidèle aux saints (où l’expression les saints désignerait les dieux du panthéon cananéen) ou bien : Juda est en révolte contre Dieu et contre les saints fidèles.
  2. 12.2 On utilisait de l’huile dans certaines cérémonies de conclusion d’alliance.
  3. 12.3 Plusieurs indices font penser qu’il peut y avoir ici une erreur de scribe et que l’original portait Israël au lieu de Juda.
  4. 12.4 Ce verbe fait assonance avec le nom Jacob (voir Gn 27.36).
  5. 12.4 Voir Gn 32.23-33.
  6. 12.5 Voir Gn 35.1-15.
  7. 12.8 Jeu sur les deux sens du terme hébreu traduit par Cananéens, qui signifie aussi marchands.
  8. 12.9 Autre traduction : Tout cela n’est que le produit de mon travail.
  9. 12.10 Voir Lv 23.42-43.
  10. 12.12 Voir 6.8.
  11. 12.12 Autre traduction : il n’est plus que fausseté.
  12. 12.12 Voir 4.15 et note.
  13. 12.13 Jacob a fui à Paddân-Aram (Gn 28.2-5) où il a servi Laban durant sept ans pour chacune de ses deux femmes (Gn 29.20-28) puis a continué à garder les troupeaux de son beau-père (Gn 30.31 ; 31.41).
  14. 12.14 Moïse (voir Nb 12.6-8 ; Dt 18.15 ; 34.10).

Bible Gateway Sponsors