A A A A A
Bible Book List

Daniel 7-12 La Bible du Semeur (BDS)

Les quatre bêtes et le Fils de l’homme

La vision des quatre bêtes

Au cours de la première année du règne de Balthazar, roi de Babylone[a], comme Daniel était couché sur son lit, il eut un rêve: des visions se présentèrent à son esprit. Il consigna le rêve par écrit. En voici le récit:

– Au cours de mes visions nocturnes, je regardais et voici que les quatre vents du ciel agitaient la grande mer[b].

Quatre bêtes[c] énormes, différentes les unes des autres, surgirent de la mer. La première ressemblait à un lion avec des ailes d’aigle. Tandis que je la regardais, ses ailes lui furent arrachées, elle fut soulevée de terre et dressée sur ses pieds comme un homme, un cœur humain lui fut donné.

Et voici que surgit une deuxième bête, ressemblant à un ours: elle était dressée sur un côté et tenait dans sa gueule trois côtes entre les dents. J’entendis qu’on lui disait: «Debout, mange beaucoup de chair!» Après cela, je continuai à regarder et je vis un autre animal qui ressemblait à un léopard, avec quatre ailes d’oiseaux sur le dos et quatre têtes. Le pouvoir lui fut donné.

Après cela, dans mes visions nocturnes, je vis surgir une quatrième bête, effrayante, terrifiante et d’une force extraordinaire; elle avait d’énormes dents de fer, elle dévorait, déchiquetait et piétinait ce qui restait de ses victimes; elle était bien différente de toutes les bêtes qui l’avaient précédée; elle avait aussi dix cornes. J’observais ces cornes et voilà qu’au milieu d’elles surgit une autre corne plus petite: trois des premières cornes furent arrachées devant elle. Sur cette corne, il y avait des yeux ressemblant à des yeux humains, et une bouche qui parlait avec arrogance.

Le Fils de l’homme

Je regardai encore
pendant qu’on installait des trônes,
un vieillard âgé de très nombreux jours[d] prit place sur l’un d’eux.
Son vêtement était blanc comme de la neige[e]
et ses cheveux étaient comme la laine nettoyée.
Son trône[f], embrasé de flammes de feu,
avait des roues de feu ardent.
10 Un fleuve de feu jaillissait
et coulait devant lui,
des millions d’êtres le servaient,
et des centaines de millions se tenaient debout devant lui.
La cour de justice prit place
et l’on ouvrit des livres[g].

11 Je regardai toujours. Alors, à cause des propos arrogants proférés par la corne, je vis qu’on tuait la bête et que son corps était détruit, jeté dans un brasier de feu. 12 Quant au reste des bêtes, on leur enleva leur pouvoir mais on leur accorda une prolongation de vie jusqu’à un temps et un moment fixés. 13 Je regardai encore dans mes visions nocturnes:

Sur les nuées du ciel,
je vis venir quelqu’un semblable à un fils d’homme.
Il s’avança jusqu’au vieillard âgé de nombreux jours
et on le fit approcher devant lui[h].
14 On lui donna la souveraineté, et la gloire et la royauté,
et tous les peuples, toutes les nations, les hommes de toutes les langues lui apportèrent leurs hommages.
Sa souveraineté est éternelle,
elle ne passera jamais,
et quant à son royaume, il ne sera jamais détruit[i].

15 Moi, Daniel, je fus profondément angoissé au-dedans de moi et mes visions me remplirent d’effroi. 16 Je m’approchai de l’un de ceux qui se tenaient là pour lui demander quelle était la signification véritable de tout ce que j’avais vu. Il me répondit pour m’en donner l’interprétation. 17 «Ces quatre bêtes énormes, dit-il, représentent quatre rois[j] qui apparaîtront sur la terre. 18 Mais la royauté sera donnée aux membres du peuple saint du Très-Haut et ils la posséderont pour toujours, éternellement.»

19 Alors je voulus être fixé avec certitude au sujet de la quatrième bête qui était si différente de toutes les autres, cette bête très effrayante qui avait des dents de fer et des griffes de bronze, qui dévorait, déchiquetait et piétinait ce qui restait de ses victimes. 20 Je voulus aussi savoir ce que représentaient les dix cornes qu’elle avait sur la tête et l’autre corne qui avait poussé et devant laquelle trois des premières cornes étaient tombées, cette corne qui avait des yeux et une bouche parlant avec arrogance et qui paraissait plus grande que les autres. 21 Tandis que je regardais, cette corne faisait la guerre aux membres du peuple saint et elle remportait la victoire sur eux[k] 22 jusqu’à ce que vienne le vieillard âgé de nombreux jours, et que le jugement soit rendu en faveur des membres du peuple saint du Très-Haut et qu’arrive pour eux le temps de prendre possession de la royauté[l].

23 Celui que j’avais interrogé me dit: «La quatrième bête représente un quatrième royaume qui apparaîtra sur la terre. Il sera différent de tous les royaumes précédents: il dévorera le monde entier, le piétinera et le déchiquettera. 24 Les dix cornes représentent dix rois qui surgiront de ce royaume. Un autre roi se lèvera après eux, il sera différent de ses prédécesseurs. Il renversera trois rois. 25 Il proférera des paroles contre le Très-Haut, opprimera les membres du peuple saint du Très-Haut, entreprendra de changer le calendrier et la loi; et le peuple saint sera livré à sa merci pendant un temps, deux temps et la moitié d’un temps[m]. 26 Mais alors, la cour de justice siégera et on ôtera la domination à ce roi pour l’anéantir et la faire disparaître définitivement. 27 Le règne, la souveraineté et la grandeur de tous les royaumes qui sont sous le ciel seront attribués aux membres du peuple saint du Très-Haut. Le règne de ce peuple est éternel, et toutes les puissances du monde le serviront et lui obéiront[n]

28 Ici prend fin le récit. Quant à moi, Daniel, je fus très effrayé par mes pensées et j’en devins blême. Je gardai ces choses en mémoire.

Le bélier et le bouc

Vision du bélier et du bouc

La troisième année du règne du roi Balthazar[o], moi, Daniel, j’eus une nouvelle vision après celle que j’avais eue précédemment. Je regardais et je me voyais dans la cité fortifiée de Suse, dans la province d’Elam et, dans ma vision, je me tenais près du fleuve Oulaï[p].

Je levai les yeux et je vis un bélier qui se tenait devant le fleuve. Il avait deux très hautes cornes[q]; l’une d’elles, celle qui avait poussé la dernière, était plus grande que l’autre. Puis je vis le bélier frapper en direction de l’ouest, du nord et du sud, et aucune bête ne pouvait lui résister et personne ne pouvait délivrer de son pouvoir. Il agissait à sa guise et il grandissait.

Tandis que je réfléchissais, je vis un bouc[r] arriver de l’occident; il parcourait toute l’étendue de la terre, sans toucher le sol. Il avait une corne proéminente entre les yeux. Il parvint jusqu’au bélier à deux cornes que j’avais vu devant le fleuve, et se précipita sur lui avec violence. Je le vis arriver à sa hauteur, et s’enrager contre lui. Il le frappa et brisa ses deux cornes; le bélier n’eut pas la force de lui résister: le bouc le jeta à terre et le piétina. Personne ne vint délivrer le bélier du bouc.

Le bouc devint très grand, mais lorsqu’il était encore en pleine vigueur, sa grande corne fut soudain brisée. Quatre cornes proéminentes poussèrent à sa place vers les quatre coins de l’horizon[s]. De l’une d’elles sortit une très petite corne qui grandit démesurément vers le sud, vers l’est et vers le Pays magnifique[t]. 10 Elle grandit jusqu’à s’attaquer à l’armée céleste; elle fit tomber à terre une partie de cette armée et une partie des étoiles, et elle les piétina[u]. 11 Elle s’exalta au point de défier le Prince de l’armée céleste, elle mit fin au sacrifice perpétuel et bouleversa son sanctuaire jusqu’en ses fondations. 12 A cause de la révolte du peuple contre Dieu[v], l’armée fut livrée au pouvoir de la corne et le sacrifice perpétuel lui fut abandonné. La corne jeta la vérité par terre et réussit dans tout ce qu’elle entreprit[w].

13 J’entendis alors l’un des saints anges parler. Puis un autre saint ange lui demanda: Jusques à quand dureront les événements annoncés par cette vision? Jusqu’à quand le sacrifice perpétuel sera-t-il supprimé, et la révolte qui cause la dévastation sévira-t-elle? Pendant combien de temps le sanctuaire et l’armée seront-ils livrés au pouvoir de la corne et foulés aux pieds?

14 L’autre ange me dit: Pendant 1 150 soirs et 1 150 matins, puis le sanctuaire sera de nouveau consacré au culte.

L’ange Gabriel explique la vision

15 Pendant que moi, Daniel, je contemplais cette vision et que je cherchais à la comprendre, je vis debout, devant moi, un être ayant l’aspect d’un homme. 16 Et j’entendis une voix d’homme venant de l’Oulaï, qui appelait et disait: Gabriel[x], explique-lui la vision.

17 Celui-ci s’avança vers l’endroit où je me tenais. A son approche, je fus pris de frayeur et je tombai face contre terre. Il me dit: Fils d’homme, comprends bien que cette vision concerne le temps de la fin.

18 Pendant qu’il me parlait, je perdis connaissance et tombai face contre terre; mais il me toucha et me fit tenir debout sur place. 19 Puis il me dit: Je vais te révéler ce qui arrivera à la fin du temps de la colère divine, car un terme lui a été assigné.

20 Le bélier à deux cornes que tu as vu, représente les rois de Médie et de Perse. 21 Le bouc velu, c’est le roi de Grèce, et la grande corne entre ses yeux représente le premier roi de cet empire. 22 Puis elle s’est brisée et quatre cornes ont poussé à sa place: celles-ci représentent quatre royaumes issus de cette nation, qui, cependant, n’auront pas la même puissance.

23 A la fin de leur règne, quand les méchants auront mis le comble à leur révolte contre Dieu, s’élèvera un roi dur et expert en intrigues[y]. 24 Sa puissance ira en croissant, mais non par sa propre force. Il causera d’incroyables ravages et réussira dans ce qu’il entreprendra; il exterminera de puissants adversaires et décimera les membres du peuple saint. 25 Grâce à son habileté, il réussira à tromper beaucoup de gens, l’orgueil remplira son cœur, il fera périr bien des hommes qui vivaient en paix; il s’insurgera même contre le Prince des princes, mais il sera brisé sans aucune intervention humaine[z]. 26 Ce qui t’a été annoncé dans la vision des soirs et des matins est parfaitement vrai, mais tiens-en le sens caché, car elle concerne une époque très lointaine.

27 Là-dessus, moi, Daniel, je fus complètement épuisé et malade pendant plusieurs jours. Après cela, je me relevai et je retournai m’occuper des affaires du roi. Je demeurais frappé de stupeur par cette vision que je ne parvenais pas à comprendre.

La prophétie des 70 septaines

Seigneur, pardonne

Darius, fils de Xerxès, de la race des Mèdes, fut établi sur le trône du royaume des Chaldéens. La première année de son règne, moi, Daniel, je considérais dans les livres le nombre des années que l’Eternel avait indiqué au prophète Jérémie, et pendant lesquelles Jérusalem devait rester en ruine, c’est-à-dire soixante-dix ans[aa].

Alors je me tournai vers le Seigneur Dieu pour le prier et lui adresser des supplications, en jeûnant et en portant un habit de toile de sac et en me couvrant de cendre[ab]. J’adressai ma requête à l’Eternel mon Dieu et je lui fis une confession en ces termes: Ah! Seigneur, Dieu grand et redoutable, toi qui demeures fidèle à ton alliance et qui conserves ton amour envers ceux qui t’aiment et qui obéissent à tes commandements, nous avons péché, nous avons mal agi, nous nous sommes rendus coupables et nous nous sommes révoltés contre toi en nous détournant de tes commandements et de tes lois. Nous n’avons pas écouté tes serviteurs les prophètes, qui ont parlé en ton nom à nos rois, à nos chefs, à nos ancêtres et à tout le peuple du pays. Toi, Seigneur, tu es juste, et nous, nous rougissons de honte. C’est bien le cas aujourd’hui des Judéens, des habitants de Jérusalem et de tout Israël, de ceux qui sont près et de ceux qui sont loin, dispersés dans tous les pays où tu les as chassés à cause de leurs infidélités à ton égard. Seigneur, la honte est sur nous, sur nos rois, sur nos chefs et sur nos ancêtres, parce que nous avons péché contre toi.

Mais toi, Seigneur notre Dieu, tu as de la compassion et tu pardonnes, alors que nous nous sommes révoltés contre toi. 10 Nous ne t’avons pas obéi, Eternel notre Dieu, nous n’avons pas vécu selon les lois que tu nous as données par tes serviteurs les prophètes. 11 Tout le peuple d’Israël a transgressé ta Loi et s’est détourné pour ne pas entendre ta voix. Alors la malédiction et toutes les imprécations inscrites dans la Loi de Moïse[ac], ton serviteur, se sont déversées sur nous, parce que nous avons péché contre Dieu.

12 Tu as accompli les menaces que tu avais prononcées contre nous et contre les chefs qui nous gouvernaient: tu as fait fondre sur nous un malheur si grand que, dans ce monde, il n’y en a jamais eu de pareil à celui qui a frappé Jérusalem. 13 Tout ce malheur nous a frappés conformément à ce qui était écrit dans la Loi de Moïse, et nous ne t’avons pas imploré, Eternel notre Dieu, nous ne nous sommes pas détournés de nos fautes et nous n’avons pas été attentifs à ta vérité. 14 C’est pourquoi, Eternel notre Dieu, tu as veillé à ce que ce malheur fonde sur nous[ad] car tu es juste dans tout ce que tu fais, tandis que nous, nous ne t’avons pas obéi.

15 Et maintenant, Seigneur notre Dieu, tu as fait sortir ton peuple d’Egypte par ton intervention puissante, et tu t’es fait une renommée qui subsiste jusqu’à ce jour. Mais nous, nous avons péché, nous avons fait le mal.

16 Seigneur, puisque tu agis en toute justice, veuille détourner ta colère et ton indignation de Jérusalem, ta ville, ta sainte montagne, car à cause de nos péchés et des fautes de nos ancêtres, Jérusalem et ton peuple sont en butte au mépris de tous ceux qui nous entourent.

17 Maintenant, ô notre Dieu, écoute la prière et les supplications de ton serviteur et, par égard pour toi-même, considère avec faveur ton sanctuaire dévasté! 18 O mon Dieu, prête l’oreille et écoute, ouvre tes yeux et considère nos ruines, regarde la ville qui t’appartient[ae]. Certes, ce n’est pas à cause de nos actions justes que nous t’adressons nos supplications, mais à cause de ton immense compassion! 19 Seigneur, écoute-nous! Seigneur, pardonne! Seigneur, prête-nous attention et interviens sans tarder, par égard pour toi-même, ô mon Dieu! Car il s’agit de la ville et du peuple qui t’appartiennent[af].

La vision de Daniel

20 Je continuais à parler dans ma prière, en confessant mes péchés et les péchés de mon peuple Israël, et en suppliant l’Eternel mon Dieu en faveur de sa sainte montagne. 21 J’étais encore en train de prononcer ma prière, quand Gabriel, ce personnage que j’avais vu dans une vision précédente, s’approcha de moi d’un vol rapide au moment de l’offrande du soir. 22 Il s’entretint avec moi et me donna des explications en me disant: Daniel, je suis venu maintenant pour t’éclairer. 23 Dès que tu as commencé ta supplique, un message a été émis, et je suis venu pour te le communiquer, car tu es bien-aimé de Dieu. Sois donc attentif à ce message et comprends cette vision.

24 Une période de soixante-dix septaines[ag] a été fixée pour ton peuple et pour ta ville sainte, pour mettre un terme à la révolte contre Dieu, pour en finir avec les péchés, et pour expier, les fautes ainsi que pour instaurer une justice éternelle, pour accomplir vision et prophétie, et pour conférer l’onction à un sanctuaire très saint.

25 Voici donc ce que tu dois savoir et comprendre: Depuis le moment où le décret ordonnant de restaurer et de rebâtir Jérusalem[ah] a été promulgué jusqu’à l’avènement d’un chef ayant reçu l’onction, il s’écoulera sept septaines et soixante-deux septaines. La ville sera rebâtie et rétablie avec ses places et ses fossés, en des temps de détresse.

26 A la fin des soixante-deux septaines, un homme ayant reçu l’onction sera mis à mort, bien qu’on ne puisse rien lui reprocher[ai]. Quant à la ville et au sanctuaire, ils seront détruits par le peuple d’un chef qui viendra[aj], mais sa fin arrivera, provoquée comme par une inondation, et jusqu’à la fin, séviront la guerre et les dévastations qui ont été décrétées. 27 L’oint[ak] conclura une alliance ferme avec un grand nombre[al] au cours d’une septaine et, à la moitié de la septaine, il fera cesser le sacrifice et l’offrande. Dans le Temple sera établie l’abominable profanation[am], et cela durera jusqu’à ce que l’entière destruction qui a été décrétée s’abatte sur le dévastateur.

Le temps de la fin

La vision de l’homme vêtu de lin

10 Durant la troisième année du règne de Cyrus[an], empereur de Perse, un message fut révélé à Daniel, nommé aussi Beltshatsar. Cette révélation est authentique, elle annonce un grand combat. Daniel fut attentif à la parole, et il en reçut la compréhension dans une vision.

En ces jours-là, moi, Daniel, je fus plongé dans le deuil durant trois semaines entières. Je ne touchai à aucun mets délicat; je ne pris ni viande, ni vin, et je ne me frottai d’aucune huile parfumée pendant ces trois semaines.

Le vingt-quatrième jour du premier mois, je me trouvai sur la rive du grand fleuve, le Tigre. Je levai les yeux, et j’aperçus un homme vêtu d’habits de lin qui portait une ceinture d’or le plus pur[ao] autour des reins[ap]. Son corps luisait comme de la Topaze, son visage flamboyait comme l’éclair, ses yeux étaient pareils à des flammes ardentes, ses bras et ses pieds avaient l’éclat du bronze poli. Quand il parlait, le son de sa voix retentissait comme le bruit d’une grande foule.

Moi, Daniel, je fus seul à voir cette apparition, les gens qui étaient avec moi ne la virent pas, ils furent soudain saisis d’une grande frayeur et s’enfuirent pour se cacher. Je demeurai donc seul à contempler cette apparition grandiose. J’en perdis mes forces, je devins tout pâle et mes traits se décomposèrent; je me sentais défaillir. J’entendis le personnage prononcer des paroles et, en entendant sa voix, je perdis connaissance et je tombai la face contre terre.

Le message de l’ange

10 Alors, une main me toucha, elle me fit me redresser tout tremblant sur mes genoux et sur les paumes de mes mains[aq]. 11 Puis le personnage me dit: Daniel, homme bien-aimé de Dieu, sois attentif aux paroles que je t’adresse, mets-toi debout où tu es, car j’ai été maintenant envoyé vers toi. Pendant qu’il prononçait ces mots, je me relevai, tout tremblant.

12 Il poursuivit: Sois sans crainte, Daniel; car, dès le premier jour où tu as appliqué ton cœur à comprendre et à t’humilier devant ton Dieu, ta prière a été entendue; et je suis venu vers toi, en réponse à tes paroles. 13 Mais le chef du royaume de Perse s’est opposé à moi durant vingt et un jours. Alors Michel[ar], l’un des principaux chefs, est venu à mon aide et je suis resté là auprès des rois de Perse. 14 Je suis venu pour te faire comprendre ce qui arrivera à ton peuple dans l’avenir, car c’est encore une vision qui concerne ce temps-là.

15 Pendant qu’il m’adressait ces paroles, j’inclinai la tête vers le sol et je restais muet. 16 Et voici qu’un personnage qui avait l’aspect d’un homme[as] me toucha les lèvres, alors je pus de nouveau ouvrir la bouche et parler. M’adressant au personnage qui se tenait devant moi, je lui dis: Mon seigneur, cette apparition me remplit d’angoisse au point de m’ôter toute force. 17 Comment le serviteur de mon seigneur, que je suis, pourrait-il parler à mon seigneur qui m’est apparu, alors que je n’ai plus aucune force et que j’ai perdu le souffle?

18 Alors, celui qui avait l’aspect d’un homme me toucha et me fortifia. 19 Puis il me dit: Sois sans crainte, homme bien-aimé de Dieu! Que la paix soit avec toi! Fortifie-toi!

Pendant qu’il me parlait, je repris des forces et je lui dis: Que mon seigneur parle, car tu m’as fortifié!

20 Il me dit: Sais-tu pourquoi je suis venu vers toi? Je suis sur le point de m’en retourner pour combattre contre le chef de la Perse, et quand je partirai, le chef de la Grèce apparaîtra. 21 Mais auparavant, je vais te révéler ce qui est écrit dans le livre de vérité. Personne ne me soutient contre tous ces adversaires, excepté Michel, votre chef.

11 Moi, de mon côté, je me suis tenu auprès de lui, dans la première année de Darius le Mède[at], pour le soutenir et l’appuyer.

La guerre des rois

Maintenant donc, je vais te faire connaître la vérité: Voici: il y aura encore trois rois de Perse[au]. Ils seront suivis d’un quatrième qui amassera plus de richesses que tous ses prédécesseurs. Lorsqu’il sera au faîte de sa puissance, grâce à sa richesse, il soulèvera tout le monde contre le royaume de Grèce[av]. Mais là-bas s’élèvera un roi valeureux qui étendra sa domination sur un vaste empire et fera ce qu’il voudra[aw]. Mais à peine aura-t-il assis son pouvoir, que son royaume sera brisé et partagé aux quatre coins de l’horizon; il ne reviendra pas à ses descendants, mais il lui sera arraché et réparti entre d’autres qu’eux, et il n’aura pas la même puissance[ax].

Le roi du Midi s’affermira[ay], mais l’un des chefs de son royaume deviendra encore plus fort que lui[az]: il exercera une domination plus grande que la sienne. Quelques années plus tard, ils s’allieront l’un avec l’autre, et la fille du roi du Midi se rendra auprès du roi du Nord pour établir des accords. Elle ne conservera pas sa force et sa postérité ne subsistera pas. Elle sera livrée à la mort avec ceux qui l’avaient amenée, de même que son père et celui qui l’avait soutenue pendant quelque temps[ba]. Mais un membre de sa famille se lèvera et prendra la place de son père. Il marchera contre l’armée du roi du Nord, investira sa forteresse, l’attaquera et remportera la victoire[bb]. Il emportera même comme butin en Egypte leurs idoles et leurs statues de métal fondu avec leurs objets précieux d’or et d’argent consacrés à ces divinités.

Pendant quelques années, il se tiendra loin du roi du Nord. Par la suite, celui-ci envahira le royaume du roi du Midi, puis il retournera dans son pays.

10 Ses fils partiront en guerre et mobiliseront une armée très nombreuse qui submergera tout sur son passage, ils inonderont le pays. Sur le chemin du retour, ils attaqueront la forteresse[bc]. 11 C’est alors que le roi du Midi, exaspéré, lancera une offensive contre le roi du Nord, il mettra sur pied une grande armée et il aura la victoire sur les troupes adverses[bd]. 12 Une fois ces troupes vaincues, il s’enorgueillira et fera tomber des milliers d’hommes, mais ses triomphes seront de courte durée. 13 Car le roi du Nord reviendra en mobilisant de nouveau des troupes, plus nombreuses que les premières, et, après quelques années, il retournera en Egypte avec une immense armée et beaucoup de matériel de guerre[be]. 14 A ce moment-là, beaucoup se soulèveront contre le roi du Midi[bf], des hommes violents de ton peuple, Daniel, se soulèveront contre lui pour réaliser la prophétie, mais ils échoueront.

15 Le roi du Nord viendra donc, il dressera des remblais de siège contre une ville fortifiée[bg] et s’en emparera. Les armées du roi du Midi ne résisteront pas au choc, même sa troupe d’élite n’aura pas la force de tenir devant lui. 16 L’envahisseur avancera à sa guise et personne ne pourra lui résister. Il prendra ensuite position dans le Pays magnifique[bh] où il sèmera la destruction. 17 Il entreprendra alors de venir avec toutes les forces de son royaume et il conclura une alliance avec le roi du Midi. Il lui donnera sa fille en mariage dans le but de détruire son royaume, mais ce plan ne réussira pas et ce royaume ne lui appartiendra pas[bi]. 18 Alors il se tournera du côté des îles et s’emparera de beaucoup d’entre elles[bj], mais un général mettra un terme à son arrogance injurieuse sans que le roi du Nord puisse le lui rendre. 19 Ensuite, il reviendra s’occuper des citadelles de son propre pays, mais il trébuchera et tombera, et c’en sera fait de lui[bk]. 20 Son successeur enverra un exacteur dans le lieu[bl] qui est la gloire du royaume. Peu de temps après, ce roi sera frappé à son tour, mais ce ne sera pas dans un mouvement de colère ni au cours d’une guerre[bm].

Le temps de la souffrance d’Israël

21 Un homme méprisable lui succédera sans avoir reçu la dignité royale; il surviendra en temps de paix et s’emparera de la royauté à force d’intrigues[bn]. 22 Les forces adverses qui débordaient comme une inondation seront submergées et brisées par lui, il tuera aussi un chef du peuple de l’alliance[bo]. 23 En dépit de l’accord conclu avec lui, il agira avec ruse, il l’attaquera et remportera la victoire avec une poignée d’hommes. 24 En temps de paix, il envahira les plus riches régions de la province et accomplira ce qu’aucun de ses ancêtres n’avait fait: il pillera le pays et distribuera largement à ses partisans ce qu’il aura pillé, le butin et les richesses dont il se sera emparé; il fera des plans d’attaque contre les forteresses, mais tout cela ne durera qu’un temps.

25 Rassemblant toutes ses forces et son courage, il lancera une attaque contre le roi du Midi avec une grande armée. Le roi du Midi le combattra avec une armée très puissante et nombreuse, mais il ne parviendra pas à résister à son adversaire, à cause de complots dirigés contre lui[bp].

26 Ses familiers causeront sa perte; son armée sera écrasée et beaucoup de ses soldats tomberont, frappés à mort. 27 Quant aux deux rois[bq], ils chercheront secrètement à se nuire mutuellement; ainsi, ils s’assiéront à la même table, pour se duper l’un l’autre par des mensonges. Mais leurs tractations ne réussiront pas, car la fin doit venir au temps fixé. 28 Le roi du Nord retournera dans son pays, chargé de grandes richesses, et avec au cœur des intentions hostiles contre la sainte alliance conclue par Dieu avec son peuple. Il les exécutera avant de rentrer dans son pays[br].

29 Au temps fixé, il se mettra de nouveau en campagne contre le royaume du Midi, mais cette expédition ne se passera pas comme la première. 30 Des navires, venant des côtes à l’ouest de la Méditerranée, viendront s’opposer à lui et le décourageront[bs]. Il s’emportera de nouveau et agira contre l’alliance sainte, et il s’accordera de nouveau avec ceux qui la trahiront. 31 Certaines de ses troupes prendront position sur son ordre, elles profaneront le sanctuaire et la citadelle, feront cesser le sacrifice perpétuel[bt] et installeront la profanation abominable[bu]. 32 Par ses intrigues, il corrompra ceux qui auront trahi l’alliance, mais le peuple de ceux qui connaissent leur Dieu agira avec courage. 33 Les hommes du peuple qui auront de la sagesse enseigneront un grand nombre, mais ils subiront l’épée, le feu, la prison et le pillage pendant des jours. 34 Pendant qu’ils seront ainsi livrés à la mort, ils recevront un peu d’aide, mais beaucoup de gens se rallieront hypocritement à eux. 35 Certains parmi les hommes qui auront de la sagesse tomberont afin d’être épurés, purifiés et blanchis à travers cette épreuve, en vue du temps de la fin, car la fin viendra au temps fixé.

36 Le roi agira à sa guise, il s’enorgueillira et s’élèvera au-dessus de tous les dieux; il proférera même des blasphèmes inouïs contre le Dieu des dieux et il parviendra à ses fins jusqu’à ce que la colère divine soit parvenue à son comble. Alors ce qui est décrété s’accomplira[bv]. 37 Il n’aura de considération ni pour les dieux de ses ancêtres, ni pour la divinité chère aux femmes[bw], ni pour aucun autre dieu, car il se placera au-dessus de tous. 38 Au lieu de ceux-ci, il vénérera le dieu des forteresses, une divinité que n’auront pas connue ses ancêtres en lui offrant de l’or, de l’argent, des pierres précieuses et d’autres objets de valeur. 39 Il attaquera des forteresses, avec l’aide d’un dieu étranger: il comblera d’honneurs ceux qui accepteront ce dieu, il leur conférera le pouvoir sur un grand nombre et leur distribuera des terres en récompense.

La fin du persécuteur

40 Au temps de la fin, le roi du Midi se heurtera contre lui. Comme un ouragan, le roi du Nord fondra sur celui du Midi avec ses chars, sa cavalerie et une flotte considérable; il pénétrera à l’intérieur des terres et, comme une inondation, il les submergera sur son passage. 41 Il envahira aussi le Pays magnifique[bx] et de nombreux peuples succomberont. Quelques-uns échapperont à ses coups: les Edomites, les Moabites et l’élite des Ammonites. 42 Il étendra sa domination sur différents pays, et l’Egypte elle-même ne lui échappera pas. 43 Il s’emparera des trésors d’or et d’argent et de tous les objets précieux de l’Egypte. Les Libyens et les Ethiopiens le suivront. 44 Mais, alarmé par des nouvelles venues de l’Orient et du Nord, il quittera le pays dans une grande colère, pour détruire et exterminer un grand nombre. 45 Il dressera les tentes royales entre les mers, sur la magnifique montagne sainte. Alors sa fin l’atteindra sans que personne vienne à son secours.

Détresse et résurrection

12 En ce temps-là, se lèvera Michel[by], le grand chef qui a pour mission d’aider ton peuple. Ce sera un temps de détresse tel qu’il n’y en a jamais eu depuis que des nations existent jusqu’à ce moment-là. En ce temps-là seront sauvés ceux de ton peuple dont le nom est inscrit dans le livre. Les nombreux humains qui dorment dans la poussière de la terre se réveilleront, les uns pour la vie éternelle, les autres pour la honte et l’horreur éternelles. Les hommes qui auront eu de la sagesse resplendiront alors comme le firmament, ceux qui auront amené un grand nombre à être justes brilleront comme les étoiles, à toujours et à jamais.

Quant à toi, Daniel, tiens caché le sens de ces paroles et conserve le livre scellé jusqu’au temps de la fin. Alors, beaucoup l’étudieront et verront leur connaissance s’accroître.

La prophétie scellée

Moi, Daniel, je continuai à regarder et je vis deux autres personnages qui se tenaient là, chacun sur une rive du fleuve. L’un d’eux demanda à l’homme vêtu de lin qui se tenait au-dessus des eaux du fleuve: Quand donc viendra la fin de ces choses inouïes?

Alors l’homme vêtu de lin qui se tenait au-dessus des eaux du fleuve leva sa main droite et sa main gauche vers le ciel et je l’entendis déclarer: Je le jure par celui qui vit à jamais: ce sera dans un temps, deux temps et la moitié d’un temps[bz]. Quand la force du peuple saint sera entièrement brisée, alors toutes ces choses s’achèveront.

J’entendis ces réponses sans les comprendre. C’est pourquoi je redemandai: Mon seigneur, quelle sera l’issue de tous ces événements?

Il me répondit: Va, Daniel, car le sens de ces paroles sera caché, elles seront scellées jusqu’au temps de la fin. 10 Beaucoup seront purifiés, blanchis et éprouvés comme par le feu. Les méchants se conduiront avec perversité et aucun d’eux ne comprendra, mais ceux qui auront de la sagesse comprendront. 11 Depuis le moment où l’on fera cesser le sacrifice perpétuel et où l’on installera l’abominable profanation[ca] s’écouleront 1 290 jours.

12 Heureux celui qui attendra et qui parviendra jusqu’au 1 335e jour! 13 Quant à toi, va jusqu’à la fin et tu entreras dans le repos. Puis, à la fin des temps, tu te relèveras pour recevoir la part qui t’est échue.

Footnotes:

  1. 7.1 Sans doute vers 550 av. J.-C. Les événements relatés dans ce chapitre précèdent donc ceux des chapitres 5 et 6.
  2. 7.2 Pour les v. 2-8, voir Ap 13.1-6.
  3. 7.3 Cette vision est parallèle à celle du chapitre 2.
  4. 7.9 Le Dieu éternel.
  5. 7.9 Voir Ap 1.14
  6. 7.9 Voir Ap 20.11
  7. 7.10 Voir Ap 5.11; 20.12.
  8. 7.13 Voir Mt 24.30; 26.64; Mc 13.26; 14.62; Lc 21.27; Ap 1.7, 13; 14.14. Voir l’expression Fils de l’homme dans le lexique.
  9. 7.14 Voir Ap 11.15.
  10. 7.17 Voir Dn 2.37-43.
  11. 7.21 Voir Ap 13.7.
  12. 7.22 Voir Ap 17.12.
  13. 7.25 Voir Ap 12.14; 13.5-6.
  14. 7.27 Voir Ap 22.5.
  15. 8.1 A partir de ce verset, le texte est de nouveau en hébreu. Pour Balthazar, voir notes 5.1 et 7.1. Cette nouvelle vision précise l’identité des deuxième et troisième royaumes des visions des chapitres 2 et 7.
  16. 8.2 Suse : capitale de la province babylonienne d’Elam, située sur le golfe Persique. Le fleuve Oulaï : selon certains, une rivière intermédiaire entre les deux fleuves qui passaient près de la ville, d’où la traduction canal Oulaï.
  17. 8.3 Les deux cornes symbolisent les Mèdes et les Perses (v. 20). C’est Cyrus qui, en 549 av. J.-C., a assuré la prééminence des Perses sur les Mèdes.
  18. 8.5 Le bouc représente le royaume grec d’Alexandre le Grand, la corne proéminente (v. 21).
  19. 8.8 Annonce de la mort subite d’Alexandre le Grand à 33 ans, en 323 av. J.-C., et du partage du royaume entre ses quatre généraux (v. 22; voir 7.6).
  20. 8.9 La petite corne : Antiochus Epiphane qui a régné de 175 à 164 av. J.-C. (v. 23-25 et note v. 23). le Pays magnifique : le pays d’Israël (voir 11.16, 41).
  21. 8.10 Voir Ap 12.4.
  22. 8.12 A cause … contre Dieu. Autre traduction: par perversité ou à cause d’une injustice. Ce problème de traduction se pose aussi aux v. 13 et 23.
  23. 8.12 Les v. 11 et 12, difficiles en hébreu, ont donné lieu à des interprétations diverses.
  24. 8.16 Sur Gabriel, voir9.21; Lc 1.19, 26.
  25. 8.23 Durant les dernières années de son règne (168 à 164 av. J.-C.), Antiochus IV Epiphane cherchera à détruire la foi juive. Il fera cesser le sacrifice quotidien et, en 169, pénétrera pour la première fois dans le Temple où il fera introduire sa statue.
  26. 8.25 Antiochus périra en 164 av. J.-C. de maladie ou frappé de folie.
  27. 9.2 Voir Jr 25.11-12; 29.10.
  28. 9.3 Marques de deuil.
  29. 9.11 Voir Lv 26.14-39; Dt 28.15-68.
  30. 9.14 Réminiscence de Jr 1.12, 14.
  31. 9.18 Autre traduction: la ville en faveur de laquelle on te prie.
  32. 9.19 Autre traduction: en faveur desquels on te prie.
  33. 9.24 Il s’agit de septaines de sept ans.
  34. 9.25 Voir 2 Ch 36.22-23; Esd 1.1-3.
  35. 9.26 bien qu’on ne puisse … reprocher : traduction incertaine. Autre traduction: et il n’aura personne pour venir à son secours (voir 11.45).
  36. 9.26 par le peuple d’un chef qui viendra : en adoptant une légère modification de la vocalisation du texte hébreu traditionnel, on peut comprendre: avec le chef qui doit venir [le chef du v. 25].
  37. 9.27 D’autres comprennent qu’il s’agit, non de l’oint des v. 25 et 26 mais du chef dont il vient d’être question dans la seconde partie du v. 26. La structure doit ici orienter l’interprétation: chacun des v. 25, 26 et 27 se compose de deux parties: dans la première, il est question de l’oint et de septaines; la seconde partie concerne la ville ou le sanctuaire, il y est question d’une épreuve pour le peuple de Dieu.
  38. 9.27 un grand nombre : réminiscence d’Es 53.12.
  39. 9.27 Dans le Temple … profanation : traduction incertaine. Autres traductions: le dévastateur s’en prendra au Temple abominable ou le dévastateur ira jusqu’au bout des abominations. C’est à cette abominable profanation que Jésus fait allusion en Mt 24.15.
  40. 10.1 C’est-à-dire en 536 ou, peut-être, en 535, av. J.-C.
  41. 10.5 Littéralement: or d’Ouphaz, mais c’est sans doute là une expression idiomatique.
  42. 10.5 Pour les v. 5-6, voir Ez 1.7, 13, 16, 24; 9.2; Ap 1.13-15; 2.18; 19.12.
  43. 10.10 Pour les v. 10-11, voir Ez 1.28 à 2.2.
  44. 10.13 Michel : voir v. 21; Jd 9; Ap 12.7.
  45. 10.16 D’après la plupart des manuscrits hébreux. Un manuscrit du texte hébreu traditionnel, le texte hébreu retrouvé à Qumrân et l’ancienne version grecque ont: quelque chose qui avait l’aspect d’une main humaine.
  46. 11.1 Voir 6.1 et note.
  47. 11.2 Certainement Cambyse (530 à 522 av. J.-C.), Pseudo-Smerdis, ou Gaumata (522 av. J.-C.) et Darius Ier (522 à 486 av. J.-C.).
  48. 11.2 Xerxès Ier (486 à 465 av. J.-C.) qui a cherché à conquérir la Grèce en 480.
  49. 11.3 Alexandre le Grand.
  50. 11.4 Voir 8.8 et note.
  51. 11.5 C’est-à-dire l’Egypte, située au sud du pays d’Israël. Le roi est Ptolémée Ier (323 à 285 av. J.-C.), fils du fondateur de la dynastie des Ptolémées.
  52. 11.5 Séleucus surnommé Nicator (311 à 280 av. J.-C.), d’abord lieutenant de Ptolémée, qui fondera l’empire des Séleucides en Syrie (au nord du pays d’Israël, v. 6).
  53. 11.6 Mariage, vers 250 av. J.-C., de Bérénice, fille du roi d’Egypte Ptolémée II Philadelphe (285 à 246 av. J.-C.) avec le roi de Syrie Antiochus II (261 à 246 av. J.-C.) qui dut répudier sa femme Laodicée. A la mort de Ptolémée Philadelphe, Antiochus répudia Bérénice et reprit Laodicée. Celle-ci se vengea de sa disgrâce en empoisonnant son mari et en faisant mourir Bérénice et son fils.
  54. 11.7 Ptolémée III Evergète (246 à 221 av. J.-C.), frère de Bérénice, marcha contre Séleucus II Callinicus (246 à 226 av. J.-C.), fils d’Antiochus II, pour venger sa sœur. Il fit mourir Laodicée et s’empara d’une grande partie de la Syrie et de la Cilicie.
  55. 11.10 Séleucus III (226 à 223 av. J.-C.) et Antiochus III (223 à 187 av. J.-C.), fils de Séleucus II. Après avoir envahi la Phénicie et le pays d’Israël, Antiochus s’avança jusqu’à la forteresse de Raphia sur la frontière de l’Egypte.
  56. 11.11 Victoire de Ptolémée IV Philator (221 à 203 av. J.-C.) sur Antiochus III à la bataille de Raphia (en 217 av. J.-C.).
  57. 11.13 Quatorze ans après la bataille de Raphia, Antiochus III revint avec des forces considérables et reconquit les provinces perdues.
  58. 11.14 Des soulèvements éclatèrent dans tous les pays soumis à l’Egypte, entre autres en Judée.
  59. 11.15 La ville de Sidon où s’était réfugié le général égyptien Scopas et qui fut obligée de se rendre.
  60. 11.16 le Pays magnifique : celui d’Israël (cp. 8.9; 11.41).
  61. 11.17 En 194 av. J.-C., Antiochus conclut la paix avec l’Egypte à la condition que le jeune Ptolémée V (203 à 181 av. J.-C.) épouse sa fille Cléopâtre qui lui apporta le pays d’Israël en dot. Il voulait ainsi se rendre maître de l’Egypte par la ruse. Mais Cléopâtre prit parti pour son mari contre son père, faisant ainsi échouer le plan de ce dernier.
  62. 11.18 Il conquit plusieurs îles de la mer Egée (Rhodes, Samos) alliées aux Romains et traversa l’Hellespont sans se laisser arrêter par les avertissements des représentants de Rome qu’il injuria.
  63. 11.19 Victoire du général romain Scipion l’Asiatique sur Antiochus III à Magnésie en 190 av. J.-C.
  64. 11.20 C’est-à-dire le pays d’Israël.
  65. 11.20 Vers 176 av. J.-C., Séleucus IV Philopator (187 à 175 av. J.-C.) envoie son ministre Héliodore piller les trésors du temple de Jérusalem. Séleucus meurt empoisonné par Héliodore.
  66. 11.21 Antiochus IV Epiphane (175 à 164 av. J.-C.).
  67. 11.22 Défaite du roi d’Egypte, Ptolémée VI Philométor (181 à 146 av. J.-C.) et mort du grand-prêtre Onias III en 170 av. J.-C.
  68. 11.25 Campagne contre l’Egypte en 170-169 av. J.-C.
  69. 11.27 C’est-à-dire Antiochus IV et Ptolémée VI Philométor.
  70. 11.28 Sur le chemin du retour de l’Egypte, en 169 av. J.-C., Antiochus IV pille le temple de Jérusalem.
  71. 11.30 Navires romains sous les ordres du légat Popilius Laenas chargé de transmettre à Antiochus le décret du sénat lui enjoignant de quitter l’Egypte.
  72. 11.31 Voir Ex 29.38-42; Nb 28.3-6.
  73. 11.31 Voir 9.27; 12.11. En 168 av. J.-C., le Temple fut consacré à Jupiter Olympien. L’autel de ce dieu fut installé au-dessus de l’autel des holocaustes.
  74. 11.36 Voir 2 Th 2.4.
  75. 11.37 Probablement le dieu Tammouz (voir Ez 8.14).
  76. 11.41 le Pays magnifique : celui d’Israël (cp. 8.9; 11.16).
  77. 12.1 Voir 10.13 et note.
  78. 12.7 C’est-à-dire trois ans et demi. Voir7.25; Ap 10.5-6; 12.14; 13.5-6.
  79. 12.11 Voir 9.27; 11.31.
La Bible du Semeur (BDS)

La Bible Du Semeur (The Bible of the Sower) Copyright © 1992, 1999 by Biblica, Inc.®
Used by permission. All rights reserved worldwide.

  Back

1 of 1

You'll get this book and many others when you join Bible Gateway Plus. Learn more

Viewing of
Cross references
Footnotes